Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 18h14
 

Politique

Politique

Région Vatovavy-Fitovinany : découpage remise en question

samedi 17 octobre | Mandimbisoa R.

Nouveau rebondissement dans l’affaire du découpage de la région Vatovavy-Fitovinany. Si la question semble être résolue lors de la visite du président de la République, Andry Rajoelina, à Manakara le week-end dernier, au cours duquel il a entamé une consultation populaire concernant la séparation de la région et la création d’une 23è région, ce n’est plus le cas actuellement.

Dans une récente déclaration, les notables et chefs coutumiers, essentiellement descendus des castes royales, des personnes très respectées dans leur communauté, ont fait savoir qu’ils n’acceptent pas l’intégration de leur district dans la région Fitovinany si la séparation doit vraiment avoir lieu. Une décision qui ne rejoint plus celle prise à l’issue de la rencontre entre Andry Rajoelina et les autorités locales, notables et chefs coutumiers, qui a validé le rattachement du District d’Ikongo à Fitovinany et non à Vatovavy.

Le but de cette séparation serait d’assurer une administration publique proche du peuple pour que la population n’ait plus à faire plusieurs centaines de kilomètres pour effectuer une démarche administrative, selon les arguments avancés par les autorités. Ainsi cette séparation prévoit d’accorder respectivement aux régions Vatovavy et Fitovinany, trois districts chacun, et propose que le District d’Ikongo forme la Région Fitovinany avec Manakara et Vohipeno tandis que la Région Vatovavy sera composée par Ifanadiana, Nosy Varika et Mananjary. Le projet devrait être soumis au vote au Parlement lors de la prochaine session ordinaire qui s’ouvre le 20 octobre prochain.

Joint par téléphone, Jean Brunel Razafitsiandrofa, député de Madagascar élu à Ikongo sous la bannière de la plateforme présidentielle, l’IRD, qui fait partie des descendants des castes royales du district a déclaré que la déclaration des notables et chefs coutumiers d’Ikongo a été prise à l’issue de deux jours de concertation.

112 commentaires

Vos commentaires

  • 17 octobre à 08:43 | arsonist (#10169)

    Des histoires de richesses minières qui agitent le microcosme foza .
    Comme d’hab’ et comme toujours !
    Tout ce monde là veut se remplir les poches .

    En attendant le kere , la mal nutrition , la sous-alimentation et la misère sévère continuent leurs oeuvres de destruction .

  • 17 octobre à 09:51 | betoko (#413)

    C’est pour quand ton coup d’État
    Faux à lire dans le journal Midi-Madagascar
    Blanchiment des capitaux , des hautes personnalités impliqués
    Faux encore à lire dans le journal l’Express de Madagascar : Insécurité alimentaire huit milliard d’Ar pour éliminer la malnutrition

    • 17 octobre à 13:00 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Combien de fois avez vous asséné des contre vérités sur ce Forum . Sans les preuves que notre ami Besonrongola , a mis noir sur blanc sur ce Forum hier , vous aurez encore osé persister à dire que vous n’aviez jamais déclaré avoir séjourné à Mayotte . Rien que ce flagrant délit , que vous admettez après , (que c’était de l’humour) , et non sous la contrainte , vous décrédibilise définitivement . Bien que d’autres inepties et mensonges sont sorties de votre bouche , cette dernière a cloué votre sort et vous met à jamais au pilori . Quand à votre souhait de mettre en prison les détracteurs de votre Gourou , car soit disant li y a blasphème(Rolly Mercia et Berija en paient les frais) , vous ne vous rendez même pas compte que vous faites la même chose ,et que vous insultez le laitier à longueur de journée .N’oubliez pas que sa famille habite la Capitale , et qu’ils n’auront pas du mal à se déplacer à Ambatomanga . Dans ce cas là , il va falloir courir très, très vite .

  • 17 octobre à 10:35 | Isambilo (#4541)

    On n’est plus à l’époque de l’administration coloniale qui n’est réfléchissait que selon ses critères administratifs. Il y a d’abord ce qu’on appelle histoire.
    L’Ikongo n’a rien à voir avec Vohipeno et Ivato (Manakara n’est qu’une création coloniale pour échapper à la puissance de Mananjary). Les Zafirambo sont plus proches des Antambahoaka que des Antemoro.
    Le descendant de Tsiandraofa a raison

    • 17 octobre à 13:35 | lé kopé (#10607) répond à Isambilo

      Akory aby shaoa ,
      Vous ne croyez pas si bien dire que notre Leader éclairé , soit disant dans un souci de rapprocher les Administrés, pour des commodités pratiques ( ce qui est légitime), a ignoré l’Histoire .Mais peut on lui en vouloir pour sa défaillance dans son parcours Académique .Le manque d’Education et d’Instruction ne se rattrapent guère , même si vous croulez sous des amas de biens mal acquis, et des comptes Off-Shore . Ni lui , ni ses Conseillers n’ont jamais pris connaissance de la séparation de l’Afrique en deux parties : L’Afrique Occidentale Française (AOF) ,et l’Afrique Equatoriale (AEF). L’une des conséquences majeures de cette division est l’absence de langue commune dans ces régions , parmi tant d’autres difficultés ...Ainsi donc , il est très important de ne pas scinder les populations qui ont déjà un lien Historique sans en sonder les significations exactes . Le Député du District d’Ikongo en est le descendant direct, et il est élu de sa circonscription . L’ a-t-on consulté ? Dans le même délit , ils ont imposé des Ampanjaka , par la force des espèces sonnantes et trébuchantes , à accéder à leurs désirs . Encore une ineptie de plus , mais pardonner les , car ils ne se rendent pas copte de ce qu’ils font... .

    • 17 octobre à 14:18 | lé kopé (#10607) répond à Isambilo

      Ils ne se rendent pas compte ...

  • 17 octobre à 10:36 | arsonist (#10169)

    Aleo tsy hary toy itovy amin’izay foza , na iza ilay foza , na iza !
    Indrindra moa fa hoe itovy amin’ity fozalahy jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko ’ty !

    A]
    15 octobre à 13:25 | arsonist (#10169) répond à betoko ^
    Entre un Réunionnais et un foza (fût- ce dernier d’ambatomanga) , inutile de dire où va ma sympathie !

    B]
    16 octobre à 09:52 | arsonist (#10169) répond à arsonist ^
    Quelqu’un a parlé de coup d’état à ce foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko ?
    Ce pitoyable foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko me comparerait-il avec son déshumanisé DJ , dont le niveau d’instruction est ric-rac celui d’une classe de 3e du secondaire et qui avait fait le coup d’état de 2009 ?
    (i) Moi , arsonist , je ne suis pas supérieur au DJ bac-3 , ni à un foza quel qu’il soit !
    (ii) Si un foza , quel qu’ il soit , se croit supérieur à moi , arsonist , cela ne me fait ni chaud ni froid ! Ce foza peut croire ce qu’il veut
    (iii) Par contre , je refuse absolument totalement toute idée que moi , arsonist , je suis l’égal d’un foza ! Beurk !

    Fehiny :
    Tsy azo antoka ho takatrin’ny sainy , tahakin’ny mahazatra indray izao , io vao avy novakiany io .

    • 17 octobre à 10:38 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Aleo tsy hary toy IZAY itovy amin’izay foza , na iza ilay foza , na iza !

    • 17 octobre à 10:42 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Feno zava-poana loatra hoa ny lohan’ity mpanao be ambosoka foza ity, ka lasa misavoboana ny zavatra nosoratany. Dia mody lazainy fa i Betoko indray no tsy hahatakatra izay lazainy.

      Amin’ny manaraka aza manao be ambosoka intsony, avalez avec modération.

    • 17 octobre à 10:59 | betoko (#413) répond à arsonist

      Combien de fois tu avais écrit ici , on va dégager Andry Rajoelina. Je me demande de quelle manière Si non par un coup d’État

    • 17 octobre à 13:48 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      "Manao be ambosika" ?
      Misy mihinana angaha ireny foza mpihinana diky faran’izay maloto eny amoron-drano ireny ?
      Ny mahita ireny foza ireny fotsiny aza dia efa makaloiloy !
      Beuuurk !

    • 17 octobre à 14:32 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Ianao izao no hita hoe nihinana, ka tavela ao anaty tenda ao fa nanao be ambosika.

  • 17 octobre à 10:37 | Isandra (#7070)

    On peut le résumer, on ne peut pas satisfaire tout le monde, le Président a déjà consulté les populations locales, la décision finale revient à lui.

    Les conspirationnistes trouvent toujours d’imagination et fantasme débordant sur chaque décision du Président.

    De toutes façons, la maladie se calme au pays, qui occupait trop de temps de nos dirigeants ces derniers mois et dépensait beaucoup d’argent, maintenant, les autorités peuvent se concentrer sur la lutte contre les autres fléaux et maux qui gangrènent ce pays et démarrer, depuis longtemps.

    • 17 octobre à 10:43 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Vatovavy -Fitovinany cassé en deux !C’est la politique de Galliéni ,Isandra .Diviser pour régner.Les colonialistes malgaches sont au pouvoir

    • 17 octobre à 11:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Vous aimez trop Galliéni, vous le trouvez partout.

      Ici, il ne s’agit pas une division, mais, ce n’est qu’une réorganisation étatique pour que chaque région puisse avoir sa part d’émergence.

    • 17 octobre à 13:02 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Aujourd’hui ,vous devez etre satisfaite,Isandra. Il n’y a plus rien qui reste de Galliéni.Il avait respecté le Rova. Vous autres l’avaient incendié. Son train ne roule plus. L’assistance médicale indigène ne soigne plus personne gratuitement . A quand un Galliéni authentiquement malgache ? Est il d’éjà né ? on peut l’espérer

    • 17 octobre à 14:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Les séquelles de la politique et les actes de Galliéni sont encore là :
      - La division,
      - La dépendance,
      - La pauvreté,
      - L’avidité,

      Etc.

    • 17 octobre à 14:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      - Le non respect de la vie humaine,

    • 17 octobre à 14:59 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra ..le Galliéni est retourné dans son pays avec pour seul revenu son salaire de Général .Il n’a construit ni chateau en France ni en Espagne. Galliéni ce n’était pas un Rajoelina ,un Ravalomana ,ni un Hery. Galliéni a vécu sans les milliards d’un Rajoel ou d’un autre quelconque président de la République malgache..Il était seulement homme de devoir..

    • 17 octobre à 15:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      A l’époque de Galliéni, il n’ y avait aucun Malagasy indigène comme Rajoelina et Ravalomanana opérateurs économiques, chefs d’entreprise, cette activité était réservée seulement aux colons, citoyens de première classe. Les indigènes étaient formés pour être auxiliaires, et fonctionnaires de second rang,...et même après l’indépendance, la plupart des Malagasy se formaient pour être fonctionnaire, mais non pas pour créer d’entreprise, pour travailler pour leur compte.

    • 17 octobre à 17:37 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra — Vous avez totalement raison .AuTemps de Galliéni ,il n’y avait pas de Ravalomanana,de Rajoelina ,de Razafindrabe ,de Ramaroson.Ils étaient tous ignorants et vivant dans une pauvreté indigne. Les milliards sont arrivés apres par la politique et la concussion. Au temps ancien ,le seul commerce à l’international était celui des esclaves. Et le premier ministre de la reine en possédait des centaines.L’instruction apporté par la Colonisation a tout changé.Madagascar a eu alors porte ouverte sur les mers pour les échanges..

  • 17 octobre à 10:44 | arsonist (#10169)

    Ah ? Oui ?
    Parce quelqu’un aurait demandé aux foza et à leur DJ bac-3 de chef de satisfaire tout le monde ?

    Et qui sont ce grand dadais ou cette oie blanche qui auraient demandé çà ?

    • 17 octobre à 19:49 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      isandra —pouvez vous affirmer que durant l’expédition "tandremo ’ dans le sud notre armée a bien respecté le droit à la vie .Sans conscience ils ont tiré sur de pauvres gens malgaches comme eux.

    • 18 octobre à 16:06 | ASSISE (#10453) répond à arsonist

      Tsy takatrin’ny sainy ilay resaka no antony nampiteniteny foana azy : on ne peut pas plaire à tout le monde.

      Raha fantany manko dia tsy izy no miresaka toy izany satria na nisy nitady aza ny faritra faha 23, i 13 fô no nampanantena an’io. Manatanteraka sisa no andrasana, raha tsy lainga be indray io.

      Raha tsy resaka mitorona hoy ny dia tsy filaza.

  • 17 octobre à 11:03 | betoko (#413)

    Vatomena
    Les coloniaslites malgaches sont au pouvoir avait écrit Vatomena , ses voeux se sont réalisés lui qui a une mentalité de colon

    • 17 octobre à 11:37 | Rainingory (#11012) répond à betoko

      là j’ai pas compris, sa ve miboredika iledala ity, quand il dit que les vœux de colon de vatomena d’ėtre au pouvoir se sont réalisés, soit il dit que vatomena est au pouvoir et donc un copain du DJ, soit vatomena n’est pas un copain du dj mais au pouvoir et donc c’est le DJ qui est en train d’être viré de là où il est (betoko, ça s’appelle de la logique propositionnelle en maths), alors là, alors là, c’est un scoop !

    • 17 octobre à 12:54 | vatomena (#8391) répond à betoko

      OUI, ils sont au pouvoir sans savoir faire ce que le colon malgré tout faisait pour le vahoaka ..et.. à commencer par les soins gratuits et la propreté de la vile capitale aujourd’hui sans lumière

  • 17 octobre à 11:39 | lancaster (#10636)

    Je croyais que les histoires de castes royales et d’andriana ne concernaient que Antananarivo.
    Mais quand cela se passe en province, les critiques disparaissent.
    En réalité , dans certaines régions, ces divisions sociologiques et claniques restent toujours en vigueur et les populations concernées les respectent volontiers. A Tana, cela relève du domaine plutôt privé. Il n’y a pas d’avantage officiel particulier pour les andriana ou les hova. Chacun reconnaît respectivement les siens dans la vie sociale sans avoir à l’etaler En public ni à s’en vanter. Chacun garde ses traditions particulières, étant entendu que dans la majorité des cas, il y a très peu de différences d’interet Entre andriana et hova chez les Merina.

    • 17 octobre à 12:17 | Isambilo (#4541) répond à lancaster

      Ces divisions par pseudo-castes existent toujours partout où il y avait des royaumes, mêmes de quelques centaines de personnes.
      Il est vrai qu’Antananarivo cela se passe dans la discrétion, mais quand il s’agit de mariage ou même de concubinage, la réalité s’impose : chacun chez soi (andriana, hova ou mainty. Et ne parlons pas des descendants d’andevo qui doivent chercher loin un conjoint).

    • 17 octobre à 14:33 | lé kopé (#10607) répond à lancaster

      Rainingory ,
      Vous cherchez trop loin en parlant de logique propositionnelle à notre cher ami d’Ambatomanga. Parlez lui plutôt de cohérence ,et tout simplement de la suite dans les idées . Le Syllogisme, formalisé par Aristote conviendrait bien à notre énergumène :" Le rat d’égout est malsain , or un certain flagorneur flirte avec les rats d’égout, donc il est malsain " CQFD .

  • 17 octobre à 11:55 | Besorongola (#10635)

    SEULS LES IMBÉCILES QUI NE CHANGENT PAS D’AVIS !

    Ce découpage territorial ferait cas d’école s’il se réalise. D’autres régions aspirent aussi au "séparatisme" mais le président n’est pas venu chez eux pour le proposer.
    Mais quand Rajoelina veut quelque chose il le fera coûte que coûte et d’ailleurs Isandra annonce déjà la couleur que c’est le président qui aura le dernier mot. Il a l’habitude du "fory sepotra".
    Mais non c’est le peuple qui a élu Rajoelina qui aura le dernier mot de toute manière. Où autour d’une table ou dans la rue. Ces notables ont acceptés en premier temps lors de la visite de Rajoelina sur place il paraît mais le contexte n’est pas clair. Mati-kenamaso ve ireo Ampanjaka sy olo be nanaiky sa nahazo kado kely ? . Après mûre réflexion ils ont changé d’avis ce qui en est sorti est leur vrai souhait. Il faut que Rajoelina l’accepte point barre. Il n’y a pas de honte à être dévoué ! Seuls les imbéciles qui ne changent pas d’avis et ces gens là sont loin de l’être tandis que pour Rajoelina on verra !
    Betoko ne venez pas encore me dire que j’ai traité le président Mamim-bahoaka d’imbécile !

  • 17 octobre à 12:06 | RAVELO (#802)

    Any izay vendrana indrindra eto @ity serasera ity :
    Tonga dia fantatra ny mpanonga-panjakana:tsy misy ao ambavany hafa tsy "coup d’état",tsy mamorona aho an ; vakion-tsika rehetra ity lazainy :
    "je ne vois pas de quelle manière sauf par un coup d’état".
    Mba aza foza ihany !!!!

    • 17 octobre à 12:25 | betoko (#413) répond à RAVELO

      Les plus foza ne sont pas ceux à qui on pense mais ceux qui ne veulent pas que ce régime réussisse

  • 17 octobre à 12:10 | RAVELO (#802)

    An’izay vendrana ....etsetra..... fa azafady.

  • 17 octobre à 12:21 | betoko (#413)

    Rainingory
    Faudrait relir tous les post de Vatomena , il aimerait que Madagascar resterait toujours une colonie française et maintenant selon lui le découpage de cette région ressemble à une colonisation

    • 17 octobre à 12:46 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Oui ,oui Betoko ! relisez les posts de Vatomena. Vous comprendrez sa colère ,sa frustration de constater que nous, malgaches ,avec plus de 20 millions d’habitants sommes incapables d’entretenir l’héritage colonial. Les coloniaux étaient tout juste 20 000 dans le pays quand ils ont édifié le lac barrage de Mantasoa .C’était pour servir une population de Tananarive qui comptait alors moins de 300 000 habitants.Ils ne pouvaient prévoir qu’aujourd’hui nous serions pres de 3 millions à nous entasser dans des ordures ,parfois sans eau et sans électricité . Qui donc a manqué à son devoir de civilité envers le bon peuple ? Avez vous une réponse ........

    • 17 octobre à 13:10 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Bekotro
      Dans cette plate-forme chacun a son souhait dans le style d’administration. Il existe des nostalgiques de la 1ere République, d’autres celle de la 2ème, certains de la 3 ème et maintenant la 4 ème.
      La période coloniale est une période douloureuse pour la majorité des Malgaches mais des privilégiés de cette époque chantent toujours les bienfaits de l’administration coloniale. Je fais la différence entre administration coloniale et colonisation. L’administration coloniale était rigoureuse et bien huilée et l’objectif c’était d’avantager l’hégémonie de la France. La colonisation est un système politique hégémonique qui a pour but essentiellement économique. Ce système avait marché car les gens avaient peur et devenus disciplinés et c’est ici que le bat blesse. Dieu a créé l’homme libre et toutes contraintes sauf sur ses commandements. Chez un peuple ou individuellement les contraintes auront toujours une fin tragique.

      Pour le cas de Vatoma je ne pense pas qu’il est vraiment pro colonisation. Il est patriote mais attristé (ou en colère) de la manière dont les dirigeants malgaches ont géré l’indépendance et les acquis de la période coloniale . L’indépendance est une belle chose mais celle ou celui qui l’obtient, s’il ou elle n’est pas conscient(e) de la valeur de ce beau cadeau il ou elle n’a que le regret à ruminer.
      « Un homme avait deux fils. 12 Le plus jeune dit à son père : "Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir". Et le père leur partagea son avoir. 13 Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain et il y dilapida son bien dans une vie de désordre. 14 Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l’indigence. 15 Il alla se mettre au service d’un des citoyens de ce pays qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. 16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait. 17 Rentrant alors en lui-même, il se dit : "Combien d’ouvriers de mon père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim" ! 18 Je vais aller vers mon père et je lui dirai : "Père, j’ai péché envers le ciel et contre toi. 19 Je ne mérite plus d’être appelé ton fils. Traite-moi comme un de tes ouvriers". 20 Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut pris de pitié : il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. 21 Le fils lui dit : "Père, j’ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d’être appelé ton fils" 22 Mais le père dit à ses serviteurs : "Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le ; mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds. 23 Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, 24 car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé". Et ils se mirent à festoyer.. C’est l’histoire du fils prodigue que Jésus a enseignée à l’endroit des gens qui cherchent leur indépendance vis à vis de Dieu le Père.

    • 17 octobre à 14:44 | vatomena (#8391) répond à betoko

      besorongolo :que voilà une parabole qui vient au bon moment— !
      Le Betoko ,c’est son pays natal qu’il a quitté pour servir l’étranger.Il est revenu au pays non pas ruiné et affamé mais pour jouir ce ce que l’ancien pouvoir colonial lui a accordé comme pension.Il ne vit pas dans la saleté ,la faim et la misére comme ses frères restés au pays. Heureux soit il !

  • 17 octobre à 13:15 | ratiarivelo (#131)

    O ? ry BETOKO-Baomanga Vongany KAPILA fisainana sy ATI-DOHANA-tsikiirity**** torak’izany ihany koa i rtoa-Be ISANDRA i IKALAMAVONY ***tsarovy tsara fa FOKO tsy MISOMONGA IREO**** anontanio i Col. CHARLES** MAZAVA ve RY VENDRANA mianan,kavy*** TSETSAFO tsara i JOELINA **kely ***fa misy farany ny zavatra REHETRA MAZAVA ve ry MPILELAKA !! ary tsy hoan’i BETOKO kapila sy ISANDRA fa tafiditra JIABY IREO MPILELAKA rehetra !! malama maina ny tany ary misy farany ny ZAVATRA REHETRA*** Samy tsara

  • 17 octobre à 13:15 | Vohitra (#7654)

    Est-ce qu’il a au moins, lu ne serait-ce qu’une seule foi la loi fondamentale de la République Son excellence et Sa majesté le calife ?

    J’en doute fort, et sérieusement s’entend…

    S’il l’avait fait, il n’aurait pas du tout fait cette déclaration inique se basant sur un simple découpage administratif pour justifier cet acte irrationnel et inqualifiable…

    Oui, c’est clair et net, ça ne lui aurait pas exigé beaucoup de temps pour comprendre ses propres erreurs et égarement sur le plan du droit, en particulier dans l’esprit de la loi fondamentale car après à peine 10 secondes de lecture, il l’avait compris…

    En effet dans son préambule, la Constitution Malagasy affirme en toute clarté, je cite :

    « Résolu à promouvoir et à développer son héritage de société vivant en harmonie et
    Respectueuse de l’altérité, de la richesse et du dynamisme de ses valeurs culturelles et spirituelles à travers le « fanahy maha-olona »,

    « Convaincu de la nécessité pour la société Malagasy de retrouver son originalité, son
    authenticité et sa malgachéité, et de s’inscrire dans la modernité du millénaire tout en conservant ses valeurs et principes fondamentaux traditionnels basés sur le fanahy Malagasy »

    Est-ce trop lui demander au calife alors ?

    Ou bien il avait lu mais il n’avait rien compris ?

    Ampianaro ihany ny zaza leiretsy fa tsy manenina amin’izany isika a !

    • 18 octobre à 10:40 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      En quoi cette décision du Président viole cet préambule, en plus, il a consulté et considéré ces ray amandreny avant de prendre ses décisions ?

      Mba ampianaro hanetrin-tena ny zaza, fa ny fanandratan-tena fototrin’ny faharatsiana rehetra, tsy ampy ny taratasy fotsiny.

    • 18 octobre à 11:41 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Evidemment, il n’y a rien de surprenant la dessus, l’enivrée aussi n’ a rien compris du sens profond et inné contenu dans le préambule de la Constitution du pays...c’est l’esprit de la lettre de la loi fondamentale...

      Si ces aînées et dépositaires des coutumes et sagesse ancestrale manifestent ainsi, c’est qu’on ne les avait que peu ou prou consulté, ou qu’on les avait ignoré carrément...

      C’est comme le colisée de la honte au sommet de Ialamanga...

      Cette dévergondée et chantre des mensonges ne peuvent pas comprendre l’esprit et lettre de la Constitution car...avec cette âme damnée qui la possède pour devenir sorcière dans son milieu...dans un but évident de pillage et dépeçage...

    • 18 octobre à 11:54 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Hihihi ! Parce que pour Ingahindriana, le respect de nos valeurs culturelles se résume à satisfaire les caprices des andriana reacts d’où ils viennent ?

    • 18 octobre à 11:56 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      " celui qui acquiert du sens aime son âme, celui qui garde l’intelligence trouve le bonheur..." une sagesse dans le proverbe de la lettre sacrée...

    • 18 octobre à 16:23 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      Mahakasika tsara ny LALAM-PANORENANA.

      Nipetra, mipetraka ary mbola hapetraka ny fanontaniana : hainy ve ny (namaky) mampiasa io LALAM-PANORENANA io, indrindra fa izy no nilaza fa io no tsara indrindra.

      1- vao kandidà izy dia efa tsy fanajana an’io no paik’ady narosony (resaka loholona, isan’ny faritra, . . .)
      2- lany izy, teraka ny Governora tsy fantatra Ray aman-dReny, . . .
      3- ny ampitsony, tanteraka ny maro an’isa eny amin’ny SOLOMBAVAMBAHOAKA ary tsy ho ela ny maro an’isa eny amin’ny LOHOLONA. Mandeha ho azy ny tain’ny marary.

      Vavolombelona tanteraka eto isika fa tsy maintsy hiantraika any @ LALAMPANORENANA io.

  • 17 octobre à 13:32 | ratiarivelo (#131)

    Salama HIANAO RA-VOHITRA : raha io PRESIDA-Vary MANTA io no asiana resaka eto dia tsotra be ny AHY manonkana " Bandy tsy ampy "SOLAITRA " LEIO ary ny didin’ny be sandry no niainany !! fampan-dihizana VODY no mba HAINY** ka noho izany na IREO MINISITRA sy GOVERNERA napetrany sy NOTENDRENY dia tsy misy ati-doha fa poakaty : VOLA no mahafaty azy mianankavy OK ?? Ny tena mampiome dia ity PM : atoa NTSAY mahita ny zav-misy***nefa dia an**an ??MIHIDY VODY nefa mba nahita FIANARANA ihany**** ???? hatreo indray ary aloha NAMA A ?? mahereza*** samy tsara !

    • 17 octobre à 13:52 | Vohitra (#7654) répond à ratiarivelo

      Salama Ratiarivelo,

      Tena potika nama ilay Firenena a !

      Zavadehibe anie ny fitaizana sy ny fanabeazana matoa ny Ntaolo manosika ny taranany ho amin izany fombam-piainana izany e !

      Matoa anie i Japon sy i Chine lasa Firenena mandroso dia diniho fa olona efa matotra sy efa nosedrain ny fiainana sy andraikitra daholo ny mpitondra any aminy e !

      Tena hihinana ny IEM aniny tanteraka ny vahoaka ankehitriny sun above !

    • 18 octobre à 11:59 | Isandra (#7070) répond à ratiarivelo

      Vohitra,

      Ny toe-tsainareo no potika, fa tsy ny firenena.

      Izahay aloha mahita ny firenena manomboka mijoro.

    • 18 octobre à 12:21 | Vohitra (#7654) répond à ratiarivelo

      Tena olona efa adala sy kaondrana tanteraka ity isandra...

      Firenena mijoro hono...ao anaty mosary sy hanoanana, vahoaka tsy an asa mitobaka, tsy filaminana sy halatra ary vaky trano, rano fisotro ijaliana...

      Efa ny fihetsehan ny fitombenany no hany hametrahany ny kely sisa mba fiheverany...

    • 18 octobre à 13:32 | Isandra (#7070) répond à ratiarivelo

      Vohitra,

      Fa vao izao ve vao ni poi tra teto amin’ ny firenena ve ireo, sa efa voavaha ny mpitondra nifadimby teto ? Tsia.

      Fa ny hita aloha dia miezaka mafy ity fitondrana ity hapitraka ny firenena, miady an’ ireo zava-manahirana, sy olana rehetra izay tsy voavaha ny mpitondra rehetra teo aloha ireo.

      Ny jamba ny fialonana sy fankahalana, ary be complexe ihany no tsy mahita an’ izany. Izany no mahatonga ny fitondran-dRajoelina vaomaika miory paka tsara. Taorian’ny fahombiazana tamin’ny députation sy ny ben’ny tanana teo izao, dia io indray ny loholona ity.

      Ny vahoaka rahateo ny maro an’isa mankasitraka ny fandraisan’andraikitrin’ny fanjakana.

  • 17 octobre à 13:46 | Rainingory (#11012)

    H.S.
    Pour ceux intéressés par l’économie mondiale, notamment sur les aides financières actuelles vers l’Afrique dans la lutte contre la COVID-19.

    J’ai noté entre autres choses que contrairement à ce qu’avancent certain(e)s, ce n’est pas Rajoelina qui avait initié l’idée d’effacer les dettes des pays africains dues à ce contexte, c’est Macky Sall !

    Magazine Internationales
    Invité : Alain Le Roy, ambassadeur de France, envoyé spécial du président de la République française pour l’initiative Afrique en réponse au Covid, ancien secrétaire général adjoint de l’ONU.

    Cent cinquante millions de personnes pourraient basculer dans une extrême pauvreté en raison de la pandémie de Covid-19 selon la Banque mondiale. Si l’Afrique semble mieux résister au virus que d’autres continents, comme l’Amérique latine, les États-Unis et l’Europe, la récession qui s’annonce risque d’avoir des effets destructeurs. Comment atténuer le choc et réduire le fardeau de la dette des plus pauvres ? Le moratoire prolongé jusqu’au 30 juin 2021 par le G20 est-il suffisant ? Peut-on alléger les frais liés aux transferts de fonds des diasporas ? Alain Le Roy répond.

    Présentation : Françoise Joly (TV5MONDE), Marie de Vergès (« Le Monde »).
    https://revoir.tv5monde.com/toutes-les-videos/info-societe/internationales-alain-le-roy-1

  • 17 octobre à 13:48 | iarivo (#5822)

    Nous sommes dans une République, les notables et chefs coutumiers, essentiellement descendus des castes royales, n’ont rien à fout.. dans la vie publique et les décisions politiques !

    Qu’ils soient ou non des personnes très respectées dans leur communauté !

    Ils doivent être totalement destitués de leur statut de notables, de chefs coutumiers ou n’importe quoi d’autres dans ce genre, ou bien que ces statuts soient réduits à un niveau strictement folklorique avec interdiction absolue de l’utiliser à des fins politiques.

    • 17 octobre à 14:15 | Besorongola (#10635) répond à iarivo

      Mais le soucis c’est que ces gens là sont respectés et écoutes par l’électorat côtier !

    • 17 octobre à 18:28 | lanja (#4980) répond à iarivo

      Oui, les ancêtre de Malgaches ne la savent pas c’est que c’est que la République, et vous avez oublié la pseudo démocratie (occidentale) qui va avec.
      On va fêter le 60 e anniversaire de votre République, tout va bien, les Malgaches sont mieux ainsi, Chef coutumiers etc...rien à fout ,
      Votre message témoigne la réussite d’une colonisation jusqu’au fond de votre fanahy !
      Bonne continuation , ne changez rien.

    • 17 octobre à 18:29 | lanja (#4980) répond à iarivo

      ERRATA on a fêté

    • 17 octobre à 19:15 | Isambilo (#4541) répond à iarivo

      On ne change pas une culture par une loi. Et si vous croyez que ça relève du folklore c’est que vous ne vous rendez pas compte que Madagascar n’est pas en Europe Occidentale, et que chaque culture a ses conceptions politiques propres. L’Europe Occidentale est en train de se rendre compte que la Russie, l’Inde, la Chine, la Malaisie peuvent se passer d’elle.

    • 18 octobre à 16:32 | ASSISE (#10453) répond à iarivo

      Ataovy mazava tsara amin’ny tenidrazanay hoe ny tianao ho lazaina dia andramo hampiharina.

      Dia andao jerena ny tohiny.

      De quels fins politiques voulez vous en venir ?

      Firenena miorina amin’ny FKT miakatra mankany amin’ny Filouha ve dia heverinao tsy handalo amin’ny Fiaraha-monina misy LOVAN-JAFY ?

      Iarivo FRANTSAY ianao fa tsy Iarivo Malagasy.

    • 18 octobre à 17:48 | Yet another Rabe (#4812) répond à iarivo

      Iarivo,

      Misy zavatra iray lehibe tsy mety ao anatin’ny izao soratana izao.
      "N’ont rien à fout....", na inona na inona ny fotodrafitra politika hitondrana ny fanjakana malagasy (quel que soit le régime politique adopté par le pouvoir malgache) tsy afa manoatra ny fomba sy ny zava-misy eo any toerana ianao.

      Noho izany dia ilaina no miresaka, mifanankalo hevitra @ ireo Ampanjaka, na olo-be manerana an’ i Madagasikara.

      Tsy maintsy mandresy lahatra ny olo-be any @ faritra ianao satria ireo olo be ireo mahalala tsara ny vahoakany sady henoin’ny ny any an-toerana ary manaraka izay tenen’ny olo be.

      Izany tsy midika hoe vola na tombotsoa no omena an’ireo olo be ireo satria tsy adin-kevitra intsony izany fa fividianana olona, lasa kolikoly.

      Ahoana no ataonao rehefa mitady asa ianao ?
      Moa va tsy mandresy lahatra ny mety ilay ho mpampiasa anao ?

      Tsy maintsy ataona misongadina @ ilay mety ho mpampiasa anao hoe inona ny tombony (valeur ajoutée) ho an’ny orinasany raha mpampiasa anao izy.

      Mandresy lahatra fa tsy mandresy (Convaincre et non vaincre), raha izany dia lasa ady no fiafarany.

      YaR

  • 17 octobre à 13:56 | arsonist (#10169)

    << 17 octobre à 10:42 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^
    << Masin-joany,
    << Feno zava-poana loatra hoa ny lohan’ity mpanao be ambosoka foza ity, ka lasa misavoboana ny zavatra nosoratany.
    << Amin’ny manaraka aza manao be ambosoka intsony, avalez avec modération.

    Valiny :
    "Manao be ambosoka" [sic] ?
    Misy mihinana angaha ireny foza mpihinana diky faran’izay maloto eny amoron-drano ireny ?
    Ny mahita ireny foza ireny fotsiny aza anefa dia efa makaloiloy !
    Beuuurk !

  • 17 octobre à 14:03 | Rainingory (#11012)

    laissez-moi rire les gars, le fameux député d’Ikongo, le Jean Brunelle, quand on le voit dans l’invité du jour de Gascar, ou quand on lit dans cette une de mt.com faire sa grande gueule, il cache bien le fait qu’il est IRD ! il fait le grand baraqué (physiquement c’est vrai) qui hurle à ses second-couteaux genre « retenez-moi, retenez-moi bien les gars sinon je vais lui faire sa peau à celui-là » mais pendant ce temps il fout rien en réalité. C’est de l’IRD je vous dis !

  • 17 octobre à 16:02 | Shalom (#2831)

    17 octobre à 14:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    ...
    Les séquelles de la politique et les actes de ... sont ... là :
    - La division (Vatovavy-Fitovinany)
    - La dépendance (Tsinjo sy ny forongony)
    - La pauvreté (iaraha-mahita)
    - L’avidité (aramena, volamena, saingy efa lasan-dRavalo ny loko mena ka dia nataony volomboasary ny azy ; izay resaka "mena" rhetra mantsy dia toa manaitaitra ilay olona)
    Etc.

    # 17 octobre à 14:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    - Le non respect de la vie humaine (Berija, Rolly, Mbola sns ...)


    Je ne comprends pas, qui ce post décrit-il ?
    Il parle bien de DJ ? Ça correspond 100% à sa description ! Bravo pour l’audace de l’écrire.

    Kibokibon’ny marina tokoa ka milaza tsy anontaniana.

  • 17 octobre à 16:12 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ilay tsy ampy atidoha aloha Dia tsy mahazaka izay foto-tantara izany. N’y manao voalobo-jaza ihany no hanaovany ny raha2 rehetra eto.

    Nahazo felaka s’y Daka vody koa aloha Ilay potain anankiray iny.

    Soavadia nareo any Ikongo any fa miresaka @ cocovid nareo.

  • 17 octobre à 16:17 | Isandra (#7070)

    Un article de la verité :

    Marc Ravalomanana - Un indécrottable mauvais payeur.

    "Au vu des démêlées juridico-financières auxquelles il est confronté ces derniers temps, force est de constater que, avec le recul, Marc Ravalomanana avait en réalité bâti son empire en accaparant le beurre et l’argent du beurre, sans jeu de mots aucun. Il s’avère en effet que celui qu’on croyait être un self-made-man au centre d’un fabuleux success-story est en fait être un très mauvais payeur en affaire. Jusqu’à ce jour, l’homme refuse obstinément de payer les dettes colossales qu’il a cumulées au fil des années.

    Les impayés du groupe TIKO sont tout aussi nombreux et variés que le sont ses créanciers. Prêts financiers, loyers, impôts, eau et électricité, etc. sont autant de passifs que le groupe doit à différentes personnes morales publiques ou privées telles que fisc, collectivité décentralisée, société d’Etat ou organisme de financement, la liste n’étant pas exhaustive.
    Au titre des prêts financiers, rappelons qu’en 2015, les sociétés à capital-risque ARO (Assurances et Réassurances Omnibranches) et SONAPAR (Société Nationale de Participation) ont révélé un prêt non remboursé par la société Tiko d’un montant total de près 19 milliards d’Ariary, somme empruntée par cette dernière pour sa rizerie sise à Vohidiala. Marc Ravalomanana, sans nier l’existence de cette dette, d’évoquer la…feuille de route de sortie de crise pour faire échapper d’une mise en vente aux enchères de sa propriété sise à Andranomanelatra, hypothéquée dans le cadre du prêt. Actuellement, cet argument de l’accord politique continue d’être brandi par le patron de Tiko pour ne pas apurer les arriérés d’impôt que lui réclame le fisc.
    Trafic d’influence
    Mais même l’électricité consommée pour les besoins de ses exploitations n’est pas payée régulièrement par le groupe Tiko. C’est ainsi que, en 2017, la JIRAMA d’évoquer des factures en souffrance de cette dernière d’un montant total de 1 241 338 915 Ariary pour exiger l’arrêt des activités de l’usine d’Andranomanelatra. Le clan Ravalomanana, sans toujours remettre en cause la réalité de ces impayés, de se réfugier alors derrière l’artifice selon lequel cette usine n’est pas exploitée par TIKO mais par une autre société dénommée AAA, histoire de dire que la dette n’est pas opposable à cette dernière. Récemment, ce même artifice - toujours avec la même société-écran AAA - a été de nouveau mis à profit par Marc Ravalomanana pour s’opposer à la fermeture par l’administration fiscale des magasins MAGRO sis dans différentes localités de l’île, pour cause d’irrégularité et non-paiement d’impôts.
    Dernièrement, le groupe Tiko a été rattrapé par les trafics d’influence auxquels son fondateur s’est livré du temps de sa toute-puissance pour pouvoir occuper à vil prix des terrains relevant directement ou non de personnes morales publiques. C’est ainsi que la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), le 30 juillet 2020, a décidé de résilier le contrat de bail emphytéotique ayant permis à la société de communication Malagasy Broadcasting system (MBS) appartenant à Marc Ravalomanana d’occuper depuis 20 ans un terrain de 2 500 m2 de la CUA sis à Anosipatrana. Ce, tenez-vous bien, pour la somme dérisoire de… 10 000 ariary par mois (soit 4 ariary par m2 !). Un loyer ridicule qui, de surcroît, n’a pas été honorée régulièrement par MBS.
    Signalons que ce bail, déjà aux clauses incontestablement léonines, sent également à mille lieux le conflit d’intérêt. En effet, le maire au moment de sa conclusion était Marc Ravalomanana et la MBS est une société lui appartenant. Sans le moindre scrupule, l’édile de la Capitale de l’époque avait donc mis en location, pour un vil loyer et sans appel d’offres, un terrain de la Commune qu’il administre à une de ses propres sociétés. Le bail a été par la suite amendé en 2016, toujours au profit de la MBS, c’est-à-dire à l’époque où - devinez-le - c’est l’épouse Ravalomanana qui était à la tête de la Commune.
    Avarice sordide et maladive
    Tout dernièrement, une autre affaire d’arriérés de loyers s’élevant à plus de 10 milliards d’ariary a opposé Tiko S.A à la Société du port autonome de Toamasina (SPAT). Un litige qui a abouti à la démolition des installations de la société Tiko S.A. bâties dans l’enceinte du Port. Ici aussi, évitant soigneusement de discuter de la réalité ou non de ces impayés, le camp de l’ancien Président Marc Ravalomanana de monter au créneau pour dénoncer un « dessous politique ». Le directeur général de la société du port autonome de Toamasina, Christian Avellin, quant à lui, soutient que la démolition fait suite à une décision de justice ayant donné gain de cause à la SPAT dans ce litige.
    Dans toutes ces affaires, il est à remarquer que, à aucun moment, l’ancien Chef de l’Etat ne dément catégoriquement la réalité de ses dettes, préférant inventer tous les prétextes possibles et imaginables pour ne pas avoir à les payer. Une avarice sordide et maladive qui amène inévitablement les sociétés débitrices concernées face à des procédures de recouvrement qui ne peuvent que leur être préjudiciables. Ce faisant, Marc Ravalomanana choisit délibérément de sacrifier ses propres collaborateurs et employés à l’autel de ses profits personnels."

    • 17 octobre à 16:46 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Ratsiraka accuse Ravalomanana de ne pas payer ses impôt déjà de son temps selon lui. Mais tout le monde sait que Pierrot Rajaonarovelo le dernier PM de Ratsira était venu inaugurer en grande pompe en 1996 l’ouverture de Tiko à Manajankadriana. Il avait même dit que Tiko était le fleuron de l’industrie malgache.
      Et en 2002 Ravalo à pu se présenter à l’élection présidentielle alors qu’il fallait présenter le 211 bis pour justifier son éligibilité vis à vis du fisc.
      Pareil en 2018 Ravalo était bel et bien validé alors que si son 211 bis n’était pas à jour comment se fait-il que le CENI n’ait pas rejeté sa candidature ? . Rapollons que depuis le mois de juin 2018, Rajoelina était déjà à la manette et il est complice de Ravalo dans la validation de la candidature de ce dernier. Tout le monde sait que Rajoelina a fermé les yeux sur la situation fiscale de Ravalo pour que ce dernier se présente afin de montrer qu’il (Rajoelina) est capable de le battre dans les urnes.

    • 17 octobre à 17:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Cela me fait rire

      Je ne sais pas si vous savez que ce n’est pas l’Etat 211 bis des sociétés à qui lui appartiennent qu’on exige lors de candidature, mais, son Etat 211 bis à son nom, en tant qu’individuel. Il est possible qu’il est en règle sur ce coté, même si ses sociétés ne le sont pas.

      En 2017, tous ces arriérés ont été déjà évoqués par le ministre de Finance :

      "L’usine Tiko-AAA d’Andranomanelatra, placée sous scellés, aurait repris clandestinement ses activités. La préfecture a réquisitionné l’Emmo/Reg pour assister un huissier venu constater l’infraction. Officiellement, la société AAA n’aurait en sa possession ni permis environnemental ni certificat de consommabilité. La société Tiko SA, propriété de Marc Ravalomanana, serait redevable à la Jirama de 4,7 milliards Ar d’arriérés. La vice-présidente de l’Assemblée nationale, Hanitra Razafimanantsoa, a dénoncé « l’acharnement de l’Etat sur la société TIKO-AAA ».

      Le président du parti présidentiel HVM, Rivo Rakotovao, affirme que ceux qui font l’objet de condamnations judiciaires et qui ont failli à leur devoir fiscal ne seront pas autorisés à se porter candidat à la présidentielle. Une allusion à la situation personnelle de Marc Ravalomanana et de son empire Tiko. note L’Express.

      MATV 2017

      "Le ministère de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé a fait notifier, le 05 Octobre 2017 (hier), la décision de fermeture de la Société AAA. Une société qui a procédé à une transaction, jugée floue, avec le Groupe Tiko. D’après les informations recueillies, les motifs avancés pour argumenter cette décision est l’absence de certificat de consommabilité et de certificat environnemental. Ce qui handicape ainsi cette société à travailler dans les normes.
      Le Groupe Tiko qui a signé une convention avec la société AAA prévoit la mise à disposition de l’usine d’Andranomanelatra Antsirabe. Cette mise à disposition a permis à la société suscitée à produire sous les bannières de Tiko, notamment, des produits alimentaires. Une production qui nécessite des permis et des certificats en bonne et due forme.

      Arriérés fiscaux
      Des manœuvres, visant à esquiver le fisc, sont soupçonnées d’être derrière cette convention entre AAA et Tiko. D’après des sources proches du dossier, le Groupe Tiko doit à l’Etat des arriérés fiscaux d’un montant de 120 milliards Ariary. Arriérés fiscaux que le ministère des Finances et du Budget entend recouvrer. Toutefois, les opérations de recouvrement peuvent aller jusqu’à la saisie des sites de production au Groupe Tiko.
      Mais les dettes de l’Etat contre le Groupe Tiko n’en reste pas uniquement sur les impôts. En effet, la Compagnie nationale d’eau et d’électricité, JIRAMA, a enregistré 4 milliards Ariary de facture impayée. Ce qui a poussé cette compagnie nationale à couper les connexions électriques à Andranomanelatra. Ce genre de pratique a-t-il duré plusieurs années ? À constater la situation, la méthode a été adoptée pendant, au moins, une bonne quinzaine d’années et qui n’a fait que ruiner davantage l’Etat."

    • 17 octobre à 18:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Rajoelina a accepté que Ravalo se présente en 2018, pour que les Malagasy puissent départager une fois pour toute entre les deux.

      Maintenant, c’est claire, en quelque sorte les Malagasy ont validé l’accession au pouvoir de Rajoelina en 2009 et le départ de Ravalo.

      Et en même temps, les Malagasy ont donné un leçon à Rajao, que ce n’est bon d’être ingrat envers les camarades qui avaient fait des efforts pour votre élection.

    • 18 octobre à 07:42 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Ratsiraka dia voadaka ambavafo t@ 2002 ary tsy mahagaga raha mitabataba ankehitriny, nahita fitaovana " mora sady manarapenitra organics" hanatanterahana ny valifatiny izy.
      Mamy ny fahefana sy ny vola koa dia fomba jiolahimboto tsotra izao na nanombohana izany t@ 2009 . Aleo ho potika any izay potika ...
      Tsy mahagaga lotra ireo jiolahimboto sy ity jamba antidahy voky fankahalàna ity, inona moa no olana aminy na nikatso aza ny fiainampirenena teto ? ny maivandoha mpiogaoga angaha no tsy ampy , ireo no hanilika ny hadisoana any amin ny hafa, tsy misy farany....olona efa tsy eo amin ny fahefana aza mbola enjehina lava hanaovana article lavareny isan andro, inona no tanjona ? hitondra inona ho an ny firenena ? inona moa no manakana an i DJ ,miaraka @ Isandra sy Betoko tsy hitory an dRavalo ? tsy misy HCJ indray angaha eto ? hatao inona ity vavan ny mpiady antsena isanandro ity, f’angaha mbola mihevitena ho eny @ 13 foana ianareo mianakavy ?
      Ny zavatra azo antoka dia tsotra, amin ’ ity fitondrana revolisionera MAPAREMA ity dia hijanona ho tany mahantra i Madagasikara , ary hitombo ny elanelana eo amin ny vahoaka sy ny mpanodina , mpandroba ny harempirenena, ny 90% dia vao maika ho sahirana ,ny resaka hoe ho lasa sangany aty afrika dia rediredin ny mpifoka artémisia

  • 17 octobre à 17:55 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut toujours se demander et comprendre les raisons de nos actions, de nos actes....

    Il y a-t-il encore des élus ou responsables politiques qui sont capables d’expliquer au pays aujourd’hui pourquoi il y a six Provinces.... et pourquoi les élus ne cherchent pas à les augmenter ou les diminuer....et à quoi sert les régions, dont le Président et ses amis veulent en créer une 23e ?

    Rajoelina et ses amis n’ont tout simplement pas aucune stratégie politique et semblent complètement perdus comment décentralisation le pays, car ils n’ont pas des stratégies, me semble-t-il.

    Beaucoup des politiciens, des élites malgaches, jeunes et moins jeunes ont toujours cru qu’en tant que « Mahay taratasy », ils comprennent leur pays, de facto, en état de le gouverner !

    Les crises politiques qui ne cessent d’affaiblir les Institutions politiques du pays, et la crise Constitutionnelle qui a complètement affaibli l’Etat et les Institutions et les processus électoraux malgaches, sont bien les preuves que l’ensemble de la classe politique et les élites malgaches ne connaissent pas bien leur pays.

    Il y a déjà six Provinces, autrement dit, les fondations de la décentralisation de Madagascar sont déjà en place et sont très bien construites et surtout, pour la population, c’est un « testament », les parents légueront ces biens à leurs progénitures.

    Politiquement, économiquement et juridiquement, le pays a intérêt à réduire les nombres des régions tompoko. Il est complètement non sens , fiscalement, donc, économiquement, d’avoir autant des régions.

    J’espère que dans les années à venir, le pays serait bien gouverné, et le gouvernement diminuerait les nombres des régions. Les nombres des régions ne seront pas soutenables pour le pays. Plus de deux régions par Provinces serait fiscalement insoutenable.

    Il me semble plus intéressant et politiquement et économiquement prépondérant de diviser une Province en deux régions selon ses deux grandes villes, autre que la Capitale....le Sud par exemple, on a Tolagnaro et Morondava, pour Fianarantsoa, il y a plusieurs choix, au sud, Ambalavao, Ihosy, au Nord, Ambositra, Fandriana, ( aller, il y a Ambatofinandrahana, pour ne pas vexer Dama ! ), à l’Est, Manajary, Manakara, au choix !

    Les dirigeants à Madagascar sont tout le temps en difficulté car les pouvoirs sont instables.....il est impossible de conduire la moindre réforme sereinement si les pouvoirs Exécutif, Législatif et Judiciaire n’étaient pas solides et performants car mécaniquement l’Etat et les Institutions ne seraient pas solides et fonctionnels.

    • 17 octobre à 18:06 | Rainingory (#11012) répond à diego

      diego,
      s’il faut retenir une seule explication du pourquoi la gouvernance d’une manière générale de ce pays ne fonctionne pas, c tout simplement parce que c’est un copier-coller de ce qui se faisait, se fait, et se fera en France. C’est aussi bête que ça.

  • 17 octobre à 20:06 | Shalom (#2831)

    17 octobre à 13:48 | iarivo (#5822)
    Nous sommes dans une République, les notables et chefs coutumiers, essentiellement descendus des castes royales, n’ont rien à fout.. dans la vie publique et les décisions politiques !


    Permettez-moi de douter de votre âge mais je pense que vous êtes un jeune.
    Savez-vous pourquoi ni la colonisation ni les 60 années d’indépendance n’ont rien apporter de concret pour Madagasikara et pour les malagasy ?
    La réponse est simple : parce que tous ceux qui étaient au pouvoir pendant toutes ces périodes n’ont pas su ou n’ont pas pris en compte ce qu’est "être malagasy".
    L’exemple de pays ayant su faire coexister ses traditions et la vie moderne, c’est le Japon.
    Où est actuellement le Japon ? et Madagasikara ?
    L’apprenti prm actuel, quand il se rend dans des contrées, il ira rencontrer les Ray aman-dReny nullement par respect et connaissance de la tradition mais pour gesticuler et dans les termes modernes pour faire des "selfies".
    Combien de fois entend-on dire qu’il offre (paie) de l’argent à ces "dady" pour qu’ils l’assistent dans ses visites.
    Quand les forumistes qualifient DJ T9 de classe T9 et de "tsy ampy solaitra", ils ne parlent pas que du niveau de diplôme mais sur tout le plan.
    En tant que détenteur du pouvoir, vous ne pourrez faire participer le peuple au développement du pays si vous même vous ne connaissez pas ce peuple. La preuve flagrante étant le cas d’Ambohitrimanjaka.

    En tant que détenteur du pouvoir, vous ne saurez ce que veut le peuple et ce qui est bon pour lui si vous n’avez aucune connaissance de ce qu’est le peuple, de ce que sont ses traditions qui rythment même inconsciemment sa vie quotidienne.

    Pour ceux qui ont vécu les périodes à paritr de 1972, souvenons-nous des "Ala-olana" du colonel Ratsimandrava : Ratsimandrava est venu rencontré le peuple, pour comprendre leurs problèmes ET POUR MIEUX LES CONNAITRE REELLEMENT ; les solutions qu’il a proposées ensuite étaient toujours fonction de ces acquis.
    Ratsimandrava n’aurait jamais pris l’initiative de monter un projet de remblayage de rizière.
    Enfin, en revenant sur le sujet tout au début de ce post, souvenons-nous quand Ratsimandrava arrivait dans un patelin quelconque, comment et de quelle façon considerait-il les Ray aman-dReny, les Ampanjaka de ces régions.

    Ny hendry no torona, ny adla no mitsipaka.

  • 17 octobre à 22:21 | diego (#531)

    Rainingory,

    Je ne suis pas d’accord avec vous.

    Pourquoi ?

    Un, cela veut dire que la France n’est pas un pays moderne, elle est corrompue, mal gouvernée,....et deux, la France serait en crise politique et affronte une crise Constitutionnelle....n’a pas des processus électoraux fonctionnels, solides dans lesquels les électrices et électeurs ont totalement confiance :

    - comme Madagascar !

    Vous savez bien que ce n’est pas le cas.

    Ce qui n’est absolument pas le cas, le premier un des pays le plus misérable au monde, l’un est un grand pays démocratique et un des six premières puissances militaires et économiques mondiales.

    Et vous savez que la France doit faire des réformes très pénibles aujourd’hui, car les gouvernements successifs depuis plus de 20 ans n’avaient pas le courage politique de les faire :

    - on a plus de 300 taxes, 400 milles normes, plus de 10 000 lois, 103 aides sociales différentes, 3500 pages de code de travail, 618 300 élus je crois bien, 36 769 communes exactement et 37 régimes de retraite...etc....lourder administratif pénalisant.

    Il y a encore 110 milliards de participation de l’Etat dans les entreprises, mais avec la pandémie, les français seraient complètement d’accord, et poussent un ouf de soulagement, c’était un problème qui est devenu un atout aujourd’hui économique, pour sortir rapidement de la récession économique et surtout, pour protéger les emplois....

    Quels sont les objects de gouvernement français dans l’années qui viennent ? Comme un grand fonctionnaire disait, il faut mener la revue des missions publiques de l’Etat, des régions, des communes et les répartir en supprimant les doublons. Il faut transférer au privé les missions moins essentielles, on les connaît....

    Et que font Rajoelina et son gouvernement, ils veulent découper en petit morceau le pays :

    - 22 région dans un pays aussi pauvre et qui, de plus, les citoyens parlent la même langue, et de surcroît ne demandent pas la régionalisation du pays est complètement non sens.

    Non, les politiciens malgaches ne copient pas la France, ce serait trop beau. Ils n’arrivent pas à copier quelque chose qui fonctionne et qui respecte les lois.

    Je pense que si les politiciens malgaches, ou l’actuel Président et ses alliés et son équipe cherchaient à copier un grand pays comme la France, Madagascar ne se trouverait pas dans l’etat politique, économique et juridique dans lesquels il se trouve aujourd’hui, après plus d’un demie siècle d’indépendance.

    La vérité, à mon sens, est que Rajoelina et ses alliés n’ont la moindre idée comment gouverner Madagascar.

    Rajoelina n’a aucune expérience politique, il ne connaît visiblement pas son pays, il ne sait absolument pas comment Madagascar est structuré, un grand handicap politique presque insurmontable, et le Monsieur ignore complètement les priorités et les fondamentaux pour son pays.

    Pour réformer un pays, on a besoin d’un État, des Institutions régaliennes et des institutions politiques solides, fonctionnels et des politiciens compétents :

    - on ne peut pas faire l’économie de ces choses, c’est généralement ce qu’on s’amuse à faire en Afrique et Madagascar en concentrant tous les pouvoirs dans le pouvoir Exécutif.

    • 17 octobre à 22:32 | Rainingory (#11012) répond à diego

      diego,
      visiblement je me suis mal exprimé, je disais cela dans le sens où aucun de chez nous n’a fait le travail de construire des choses pour ce pays par rapport à ses réels besoins, caractéristiques et spécificités, ni en matière de loi, d’administration, de cadrage, de façon de gouverner et j’en passe et des meilleurs, on s’est contenté de copier-coller, ce qui convient aux autres, en l’occurrence la France, n’est pas forcément ce nous convient à nous. Voilà.

    • 17 octobre à 22:38 | Rainingory (#11012) répond à diego

      diego, suite,
      après, on peut se poser la question, y a-t-il eu chez nous des têtes suffisamment bien faites et des fanahy suffisamment manendry tena hoan’ny Tanindrazany pour arriver à modéliser, concevoir et mettre en application des cadres de gouvernance ad-hoc ? là, j’ai des doutes 🤔

    • 17 octobre à 22:40 | Rainingory (#11012) répond à diego

      diego, et fin,
      à ma connaissance, la seule tête qui aurait pu y arriver c t Ratsimandrava, mais malheureusement, on connaît la suite.

  • 17 octobre à 23:08 | Shalom (#2831)

    17 octobre à 22:40 | Rainingory (#11012) répond à diego
    ...
    la seule tête qui aurait pu y arriver c t Ratsimandrava,
    ...


    Mbola misy ary velon’aina soa aman-tsara ireo mpomba sy niara-namolavola ireny politika nentin’i kolonely Ratsimandrava ireny.
    Hatramin’izao dia tsy niova ireny olona ireny, efa nanipy manipy ary mbola hanipy teny ho an’ny malagasy ary indrindra ho fitaizana ireo tanorantsika hiatrika ny tena ilaina sy fomba hampandroso an’i Madagasikara izy ireo.
    Ady mafy no hatrehin’izy ireo efa ela izao satria eo ny toa ny olon’itony fitondrana itony izay mihezaka ny mangorona sy mamotika an’i Madagasikara sy ny malagasy ary etsy ankilany ireo mpiara-dia tamin-dRatsimandrava ireo, izay marihina fa tsy mba nanana na mana—karena tamin’ny fanodikodinana sy fanambakana ny malagasy fa dia niaina sy miaina amim-pahatsorana amin’ny maha-olombelona azy ireo.
    Tsy mba niray tsikombakomba tamin’ireo mpanao politika politisiana mpangorona sy mpangalatra izy ireo fa miandry ny androny ho an’i Gasikara.

    Satria tsy very fanantenana ireo olona ireo. Ary ireo no hitarika ny malagasy hitsoka ny anjomara.

  • 18 octobre à 08:37 | betoko (#413)

    Vatomena
    À propos du lac de Mantasoa , en quelle année à été construite ce lac et pour quelle raison elle a été construite ?
    Savez vous que même après le proclamation de notre indépendance il était interdit aux malagasy d’acheter des terrains qui se trouvent aux abords du lac ?
    Il a fallu une forte protestation natifs du coin pour que cette interdiction doit levée

    • 19 octobre à 08:31 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Betoko— Vous n’ignorez pas que c’est en 1837 que le pauvre village de Mantasoa est devenu le premier et dernier site industriel de Madagascar.Ce fut l’oeuvre du favori de notre reine Ranavalo . Apres avoir drainé ,l’eau des marécages ,Jean Laborde se lança dans toutes les fabrications. : la fonderie ,les fusils ,les canons ,les boulets, la faiencerie ,la savonnerie, la porcelaine ,les briques,le verre,la papeterie,les bougies,les étoffes,les paratonnerres,des liqueurs et meme des instruments de musique etc. La main d’oeuvre fut assurée par la reine qui livra des milliers d’esclaves. Et ,pour complaire à sa reine ,Jean Laborde créa un zoo où des antilopes amenées d’Afrique faisaient la joie de la reine. Mais un jour Jean Laborde tomba en disgrace et fut chassé. Aussitot ,le site industriel fut mis au pillage et dévasté .Il ne resta rien en dehors de la fonderie et deux ou trois batiments. Et ,les betes du zoo furent toutes mangées.
      C’est une sombre histoire mais éloquente .Quand le vazaha Jean Laborde est parti ,tout s’est effondré,tout a disparu. De meme ,quand le Colon est retourné chez lui. : Les routes et les pistes se sont effacées ,les trains n’ont plus roulé, le riz a manqué,toutes les saletés se sont répandues dans les villes
      Mais ,mais le "velirano ’ de Rajoelina portera sans doute remède à toute cette déchéance

  • 18 octobre à 08:49 | betoko (#413)

    Erratum
    ......pour que cette interdiction soit levée

  • 18 octobre à 10:17 | lancaster (#10636)

    Que gagne le prm politiquement en cédant aux caprices ethniques des politiciens du Vatovavy Fitovinany ? Que gagne le pays avec cette division en deux minuscules régions, à la faible démographie, sans richesse eéconomique déterminante ? Tout ça pour ça ?

  • 18 octobre à 10:24 | lancaster (#10636)

    Que gagne le prm politiquement en cédant aux caprices ethniques des politiciens du Vatovavy Fitovinany ? Que gagne le pays avec cette division en deux minuscules régions, à la faible démographie, sans richesse eéconomique déterminante ? Tout ça pour ça ? Le kere mérite mieux qu’on s’y attarde encore plus pour trouver 1000 solutions, au lieu de rester plusieurs jours festoyer dans ce bout de sud-est .
    Le ministre de l’intérieur aurait suffit pour calmer les esprits de quelques dizaines de gueulards à propos de l’affectation administrative d’un district dans telle ou telle région. Le déplacement aurait été plus efficace s’il était précédé par une étude sérieuse et des enquêtes menées professionnellement socio-démographiques historiques et économiques de cette région VF.

    • 18 octobre à 13:02 | betoko (#413) répond à lancaster

      Il n’est nivellement question de caprice , c’est une question administrative. Pour pouvoir inscrire un nouveau né à la mairie il faut faire des kilomètres, idem en tout acte administratif, mariage , décès, service des domaines etc
      En ce qui concerne le Kere , 8 milliards d’Ar sont mis à la disposition de ce fléau , sans compter l’installation des pipe line, d’une usine qui va produire des aliments de base etc, etc

  • 18 octobre à 11:18 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Ny zavamisy odian’ny mpitondra sy ireo mizaka fahefana tsy henoina, dia ny hoe samy manana ny heveriny ho fivoarana sy fandrosoana ny fiarahamonina isamparitra, tsy izay heverin’ny mpitondra mitoby eto Antananarivo no voatery ankatoavin’ny Faritra isanisany ho taratry ny fivoarana.

    Izay no isany antony lehibe nahatonga ny zara mitanila sy ny tsy fitoviana isamparitra ary ny hantsana lalina ara-piarahamonia eo amin’ny saranga manerana ny Nosy, ary hisian’ny elanelana eo amin’ny Tanandehibe sy ny tontolo Ambanivohitra eto amin’ny Firenena.

    Ny volampanjakana sy ny harenampirenena dia lany entina hitondrana fivoarana miompana amin’ny sahaza ireo mpanao politika mitoby amin’ny tanandehibe, fivoarana izay miainga amin’ny fakana tahaka anjambany izay zavamisy fotsiny any ampitandranomasina any, indrindra fa ny any Frantsa…

    Ilaina sy ankatoavina ny fivoarana izay mitsinjo ho (i) laharampahamehana ny fitsinjovana ny aina sy ny fahavelomana, (ii) ny fampivelarana ny fahalalana misarika mankany amin’ny fanavaozana ireo haitao ampiasaina, (iii) ny fametrahana fihariankarena mitsinjo ny fivelaran’ny fiarahamonina mirindra sy mitsinjo ny fiainampianakaviana Malagasy. Izany dia mametraka ho antoka sy kitro hifaharan’ny fandrosoana ny zo fototra maha olona tomponandraikitra ny Fokonolona. Ireo telo ireo no fijery sy fitsinjo hita na aiza na aiza eto amin’ity nosy nomen’i Zanahary ny Malagasy ity.

    Ny (i) aina sy fanahy mahaolona, (ii) ny fianakaviana, ary (iii) ny Fokonolona, izay no tokotelo mamaritra ny fivoarana, ny zotrampivoarana, ary ny firindran’ny fiarahamonina, ary ny tsy fahatakarana izany no antony lehibe tsy nampandroso an’i Madagasikara tao anatin’ny 45 taona farany nahazoana ny fahaleovantena, ankoatra ireo toetra ratsy sy fitondrantena ratsy izay mahazatra ny mpitondra mpanao politika.

    Raha ny mikasika ity momba ny Faritra Vatovavy sy Fitovinany ity manokana, tsy izoviana intsony fa misy resaka finiavana fibakoana sy fijirihina harena ao ambadika ampo tsy miloaka, ary andefasana an’Ikongo ho any Fitovinany, ary ireto raimanadreny ara-drazana sy ireo olomboafidy ao Ikongo no heverin’iretsy fetsy sy mpijirika mitetika ny hisovoka mangina ny harena ho sakana sy olana amin’ny fanatanterahana ilay hevidratsy…izao vao tena mahatsapa sy resy lahatra ny Printsy Razafitsiandraofa fa manomboka miharihary tsy takona afenina intsony ny tetika ambadika nofonosina tsy nilaoka taorian’ny revolisionina volomboasary…tokony hitandrina sy ho mailo hatrany nefa izy tenany sy ireto Raiamandreny ara-drazana ireto, tsaroana ao antsaina avy hatrany ny nanjo an’Itompokovavy Ramaroson Nadine, izay tamin’ireo namany fahiny ihany no nifofo ny ainy rehefa nikasa hamoaka ny marina mikasika ny resaka bolabola andramena sy ny kolikoly avo lenta teo amin’ny fananantany fakana tanimpanjakana amimpitaka…io hitantsika io ny manjo an’i Rahajason Harry Laurent ankehitriny…

    Andro vitsy izao, talanjona ny tena nahita fa misy izany antsoina hoe « task force digitale » izany, manao iraka any amin’ny Faritra Atsimo izay ianjadian’ny mosary sy tsy fanjariantsakafo, ary milaza fa ny hitily sy hamantatra ireo rehetra mosarena sy sahirana amin’ny fivelomana any, dia gaga tokoa n tena rehefa nahita fa ny mitarika izany iraka izany dia…ny minisitry ny Harena ankibontany…raha resaka sakafo sy mosary, dia tokony ny minisitry ny fambolena sy ny fiompiana ary ny minisitry ny fahasalamana no manatanteraka izany, na koa ny minisitry ny mponina…Ao raha…

    Tamin’ny fidinany tany Atsimo tamin’ny volana febroary 2020, dia nisy tomponandraikitra ambony lehiben’andrimpanjakana nilaza tany Atsimo fa hametrahana « base militaire » any Atsimo, mahagaga sy mahatalanjona tokoa, fa maninona no tsy vondrona no hapetraka any fa naohana no tobimpamaharana (base militaire) mihintsy ? misy hery vahiny ve apetraka any omena tany hanaovana izany ? Aza adino fa i Djibouti no Firenena afrikanina voalohany izay ny fidirambola vahiny voalohany any dia ny fanomezana tany hametrahana tobimpamaharana vahiny, efa misy fito mipetraka any ankehitriny…

    Mankasitraka Tompoko

    • 18 octobre à 13:30 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Vohitra,
      Rehefa mamaky ny soratra toa izao ny tena dia valaketraka sy marary an-doha satria miseho mibaribary ny fomba maloto entin’ireto manana ny fahefana handrobana sy HAMITAHANA ary hamarinana ny vahoaka any anaty hantsana tsy hita noanaoa.
      Ny tena olana indrindra dia ny sasany mamaky izao soratra izao dia mbola mihizingizina milaza atsanga tsy aman’orana fa tsy mihezaka mba mandinika na dia atao hoe "iray minitra monja" aza.
      Anjaran’ny tonga saina no mandray andraikitra, tsy fotoanan’ny fisalasalana intsony izao fa efa eo an-tenda ny ranombary ary kelikely dia ho sempotra eto i Madagasikara sy ny malagasy.
      Mankasitraka amin’ny fanadiadiana toa izao fa tena manampy ny malagasy ho tonga saina ny fahalalan’ireo toe-javatra toa itony izao.

  • 18 octobre à 13:33 | lé kopé (#10607)

    Vohitra ,
    Je m’excuse de m’exprimer souvent dans la langue de Molière mon cher ami , car je reconnais ton attachement à nos valeurs et à notre identité culturelles .Pour me justifier , si j’ose dire (mais j’en ai pas besoin), mais par respect aux références héritées de nos aïeux, je me permets de m’écarter de notre langue maternelle pour les raisons suivantes . Un dicton Malagasy préconise qu’il faut garder la primauté de sa langue , mais aussi maîtriser celle des autres , pour les contrôler (andrianiko ny teniko , fa ny any hafa ho feheziko).La deuxième argumentation est que pour une large audience , nous sommes obligés d’emprunter les mots de nos anciens oppresseurs, pour leur exprimer nos exigences .Aimé Césaire ,et Frantz Fanon s’en sont servis avec brio pour leurs revendications. Après ces précisions , je reviens à notre sujet du jour .
    Il n’y a pas de développement possible si l’on n’intègre pas nos valeurs culturelles (Fokonolona , Fihavanana , Soatoavina ...) dans notre modèle de gouvernance . Cette habitude de singer les autres a créé une dichotomie entre nos propres valeurs, et celles héritées de la colonisation . Tant que cette névrose n’est pas assumée par nos dirigeants , nous continuerons à déambuler comme des Zombies , car c’est ce que nous reflétons actuellement aux yeux du Monde .

    • 18 octobre à 15:07 | Yet another Rabe (#4812) répond à lé kopé

      Bonjour Le Kopé,

      Comme vous, j’ai pratiquement écrit tout mes posts dans la langue de Molière sur MT.
      Et votre argumentation pour l’usage du français au lieu du malgache me va très bien.

      Pour moi un post doit traduire les idées et opinions de son auteur et être à large diffusion pour que tout un chacun se fasse librement sa propre opinion.
      Je suis et je reste toujours dans une logique d’échanger, de confronter des idées et non de catégoriser des personnes ou des égos.

      Le copié/collé maladif des élites malgaches (mais aussi du malgache lambda) vient de son mal être identitaire et cuturel.

      Ce mal être a 2 facteurs :
      - son acculturation et par là son rejet de sa propre culture qu’ elles considèrent comme mineure par rapport à celle de son ex-colonisateur.
      - son manque d’ambition et d’imagination pour sa propre culture, car une culture a une vie, doit se vivre, évoluer et se réinventer.
      Ce manque d’ambition pour une culture vivante et authentique risque de tuer la culture de nos ancêtres par la loi darwinienne de la sélection naturelle.

      Je remets ici un post sans prétention dans lequel j’avais dit qu’une des raisons pour laquelle les Malgaches régressent est l’indigence identitaire et culturelle :
      http://www.madagascar-tribune.com/Je-vous-en-vie,18587.html#forum149089

      Cordialement
      YaR

    • 18 octobre à 19:39 | Turping (#1235) répond à lé kopé

      Yet another Rabe,
      La pyramide de Maslow que vous avez évoquée il y a 7ans déjà ,comme si c’était hier en 2013 est toujours valable en parlant des besoins . J’ai relu également mes participations au temps du feu Basile .
      - Bon d’abord ce qui prime c’est la santé ,comme la première richesse nous permettant d’évoluer matériellement . L’absence d’ambition et la paupérisation généralisée sont les freins majeurs pour évoluer car la classe moyenne n’existe presque plus et ceux qui ont l’opportunité de se remplir les poches illégalement ,frauduleusement n’hésitent pas profiter le système délétère .
      Pourtant Rome ne s’est pas faite en un jour ,....

  • 18 octobre à 13:45 | Isandra (#7070)

    Tena miaiky aho fa mitombo hatrany ny fitiavan’ny olona an’ ity filoha ity, tsy mandaitra ny fanarabiana ataon’ireo mpamasoka sy mpanohitra.

    Izay nandalovany, na avy any avaratr’io, na tany an-tsimo, na Antsinanana, ny farany teo moa tany andrefana, dia vory lanona ny vahoaka hitsena sy hijery ny filohany. Ankoatran’ny hoe tsapan-drizareo fa olona mora atonina sy mitovy aminy no akaiky azy, dia hitan-drizareo koa ireo zavatra hataony sy ezaka hamahana ny olan’ny firenena, anisan’izany ity aretina mandoza ity.

    Tena vaomaika mafy orina ny fitondrana amin’ ny fahitana azy, indrindra moa aorian’izao fifidianana sénateur izao.

    Mba nanandrana namory olona tany Mahajanga ry Razarapierre sy Hanitra, fa eh eh tsy nisy liana ny amin’ izany. Voatery nody maina amin’ ny vava maina.

    • 18 octobre à 14:02 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Isandra,
      tapahiko dia eny izao ianao, aza mandainga mihitsy fa tsy izany lazainao izany mihitsy no zavanitranga omaly, mbola vao tonga fotsiny zareo hanangana ny sehatra hanaovana tatitra @mponina dia tonga dia norarain’ny zandary hoe tsy mahazo nohon’ny amehana, lainga be ny anao fa hitako anie ny tranga tany e !

    • 18 octobre à 14:36 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 18 octobre à 14:02 | Rainingory (#11012) répond à Isandra ^
      Isandra,
      tapahiko dia eny izao ianao, aza mandainga mihitsy fa tsy izany lazainao izany mihitsy no zavanitranga omaly, mbola vao tonga fotsiny zareo hanangana ny sehatra hanaovana tatitra @mponina dia tonga dia norarain’ny zandary hoe tsy mahazo nohon’ny amehana, lainga be ny anao fa hitako anie ny tranga tany e !


      Rainingory, hita sy tsapa arak’izao fa mitombona mihitsy ny filazan’ny namana eto hoe "TRANON-DAINGA" io mpanoratra io.
      Dia tsy henatra, tsy tahotra tsy hambom-po fa dia manao ny danin’ny kibony amin’ny famafazana lainga toa izao.
      Tena zava-doza 1000 heny noho ny tamin’ny andron’ny AREMA.

      Ny tena mampalahelo dia ny fampiasany ny teny hoe "ISANDRA".
      Manjary iny faritra iny na ny vahoaka Betsileo no voaratsiratsy amin’ny tsy antony kanefa ny olona toa itony, izay inoako fa tsy misy hifandraisany amin’io faritra sy ireo vahoaka ireo, no tena fositra satria manebaka sy manaratsy ny an’ny hafa amin’ny sarin-tava sandoka.
      Mino aho fa tetika toa izany no antony nisafidianany io anarana io, na hoe olona iray no avy any saingy ireto maro manodidina sy mampiasa ilay "mpanoratra" no gaigy sy fositra indrindra.

      Manodiava azy ny lainga rehetra lazainy ary tsy ahavanina ny taranany 1000 mandimby izany.

    • 18 octobre à 18:19 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Mampiaiky tokoa ity Filouha ity, raha ny lazaina fa hoe tian’ny olona izy.

      Misy olona mpitantara eto koa mampiaiky ny filazany ilay fitiavana (no lehibe indrindra).

      Marina ny azy, izy irery no miresaka, mahazo mamory, mahazo haino aman-jery "requisition", mahazo izao rehetra izao. Mitandrema ianao tsy manaraka an’izay tondroin’ny tànany fa mampigadra izany.

      Mba mandalo ety ve ny Filouha dia tsy hijery izahay na tsy hanasohaso azy aza, ohatra. Sady izy irery no azo hitangoronana.

      Raha izaho aloha no avy any Isandra, tsy ho nandra mihintsy aho tsy hilaza ny Fahefana Mpanapaka fa asaiko avela hamory vahoaka any ireo milaza mpanohitra ireo jerena tokoa raha mba mahavory olona.

      Hita eo raha : eh eh tsy nisy liana ny amin’ izany, voatery nody maina amin’ ny vava maina.

  • 18 octobre à 14:22 | Shalom (#2831)

    Famerenana fanindroany.

    Toa miresaka ny MPANOHITRA foana isika eny fa na ireo fozaorana aza ary izy ireo indrindra no tena mampiasa tsy ankihato io teny hoe MPANOHITRA io.

    Fanontaniana : f’angaha misy indray ny mpanohitra ? Aoviana ilay didy manondro ny fisian’izy ireo no nivoaka ?

    Raha ny fantatro dia tsy mbola nivoaka ary tsy hivoaka mihitsy io didy io, indrindra moa fa tany tan-dalàna sy mampihatra ny demokrasia no entin’i DJ T9.

    Efa azy ny fahefana rehetra, ho azy tsy ho ela ny senatera kanefa dia mbola tahotr’alika mifori-drambo foana no atao ka tsy ho foanany mihitsy hatramin’ny fampiharana ny fahalemena ara-pahasalamana.
    Ny katahotra no miafina ambadiky ny fomba ratsy ary ny sagnagna no matahotra mijery ny zava-misy.

    • 18 octobre à 15:55 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Shalom ,
      Misaotra anao nampahatsiahy ny Hadàlan’ity olona ity izay misandoka, sy misavika ny anarany io Faritra manantatara io .Efa t@ ny androny Mpanjaka Andriamanalina no nanana ny fijoroany io toerana io , ary Andrianampoinimerina dia namboly fihàvanana t@ mponina tao , rehefa nanano sarotra t@ fanabeazana ny valamparihiny .Torak’izany koa ny mpajanantany , izay sahirana vao nahantanteraka ny habibiany, satria maro t@ izy ireo no lavo tao @ io toerana manatantara io . Izany , no nahatonga ny làlana mankany Fianarantsoa , navily tany Ambohimahasoa , satria manahirana ny ao Isandra ao , fa tsy azo fehezina . Nitazona izany toetsaina izany ny taranaka taty aoriana toy ny RALAIMONGO, sy ny Pr RAMONJA , ary ny Jeneraly anankiray izay mbola velona fa tsy hotononiko ny anarany . Io Manamboninahitra io , dia tsy nanaiky ho viravirainy mpanoharena , ka tsy nanaiky ny handray ny fahefàna t@ 2009, na dia izy aza no farany ambony voninahitra teo @ Tafika, ary natao sava hao mba ho terena handray izany andraikitra izany. Fantany loatra mantsy ny tetik’adiny ireto tsy valahara ireto , ka nialany lavitra ,ka izany no tsy dia isehoany loatra momba anio tantara io ... Maro ireo zanak’Isandra eto Madagasikara , na any Ampita , ary manana traikefa daholo(Mpampianatra ,Dokotera , Pharmaciens ,Pilotes , Pasitera , Avocats, Informaticiens...), saingy ireto Mpisavika saranga ireto no misalovana ho tompony anarandray. Koa tsara ny mahalala ny tantara , ary tsy toy izao fihetsika mamoafady izao no isalorana hoe "Zanak’Isandra".

    • 18 octobre à 16:32 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Le kope, Shalom,

      Efa miresaka Matsiatra Ambony ihany moa isika, ity misy fanontaniana mbola mifono zava-dalina feno ahiahy tokoa :

      Efa nahafantatra mialoha ve, sa efa namadika azy mialoha, no nahatonga an i Randrianasandratriniony Yvan nandositra mialoha niala an i Madagasikara nefa dia izy no Filohan ny Antenimierandoholona tamin iny marsa 2009 iny ?

      Sao kosa dia io no dadatoan ny sasany ?

    • 18 octobre à 18:26 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Raha ny tadidy eto am-pelatanana momba ny 2009 aloha dia tsotra ny hamitinana azy :
      Be ireo efa nahafantatra fa hisy ny fanonganam-panjakana ary hisy ny fanenjehana koa teo ireo niomana na nandeha niala an’i Madagasikara.
      Tsy tamin’ny fotoana nandehanan’ny olona teny Ambotsirohitra izany f’efa 2 herinandro talohan’iny no be ireo nandray fiaramanidina teny Ivato ary namonjy an’i Mayotte, Afrika Atsimo, La Réunion, Lafrantsa ary Kanada.

      Raha ny tamin’iny fiakaran’ny olona teny Ambotsirohitra iny indray : im-betsaka ny jeneraly Raoelina no nanontany an-dRavalomanana ny baiko tokony hampiarina fa dia nihizingizina ny filoham-pirenena tamin’ny farany hoe : "ataovy izay hitan’ialahy fa mety afa-tsy ny fampiasana ny basy, tandremo sao mitifitra ny vahoaka eo ialahy".

      Efa fantatry ny andrim-panjakana rehetra hatramin’ny fitondrana miaramila fa tsy voafehy intsony izany ny raharaha.
      Araka ny efa nolazaiko an-tsoratra teto fa ny lehiben’ny fiarovana ny lapan’ny fitondrana, jeneraly iray, dia heverina fa niray tsikombakomba tamin’ny mpanongam-panjakana ka lasa namonjy ny vadiny tao amin’ny masoivohon’i Lafrantsa izay toeram-piasan’io ramatoa io andro vitsy talohan’iny fiakarana teny iny, ka tsy hita izay nanjavonany na nihezaka nitady azy aza ireo manam-boninahitra rehetra tao Ambotsirohitra fa dia navelany ho baboraraka ny tao.

      Teo ihany koa ny lehiben’ny "Gardes présidentielles" izay narary tampoka teo hono ka nahiditra teny amin’ny HOMI 2 andro mialohan’iny fiakarana iny (lasa niaraka tamina senatera karana iray moa izy io nony avy teo).

      Maro tamin’ireo olona tao amin’ny andrim-panjakana sy ny lapan’Ambotsirohitra izany no lasa "nandeha niafina" na "niampita ranomasina" satria efa fantany fa tsy voatana intsony ny raharaha (tsy milaza velively aho hoe tahotra ny anton’izany).
      Mety ho anisan’ireny ny olona voalaza etsy ambony.

      Koa maro tokoa mantsy tamin’ireo natao hiaro ny andrim-panjakana no voavidy na niray tsikombakomba tamin’ireo mpanongam-panjakana.
      Inona no antony ? Satria nomena VOLA, satria nisy ny VOLA.

      Tsy hadinoina tokoa fa taorian’iny fanonganana iny ary nandritra ny tetezamita dia be ny trano mioalajoala natsangan’ireny olona maro tao amin’ny andrim-panjakana tsy nitsaoka na niafina satria niray tsikombakomba (tsy milaza aho hoe izay rehetra tsy nitsaoka dia mpiray tsikombakomba avokoa).

      Ho an’ireo miaramila moa dia ny fanomezana azy ireo iny faritry ny "Pagode" fananan’ny Services Civiques taloha na ny RM1 eny amin’ny làlan’Antsirabe iny ; mba azontsika an-tsaina ve ireo trano maro nitsangana nandritra iny tetezamita iny ?

      Ny fanonganam-panjakana dia tsy misy ala-heloka (amnistie) fa azo tsaraina mandrakizay.
      Koa aoka tsy hihevitra izay nanao ireny fa ho afa-maina.
      Tsy ny tany no fady fa ny vavan’olona ary ny vavan’olona azo potsehina hilaza ny marina.

    • 18 octobre à 18:56 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Shalom,

      Ny antony ilaina ny fanadihadiana sy ny fitsirihina ny marina mantsy dia mba hisorohana izay mety hitranga rahampitso, ialana amin ilay fivadihana tampoka ka hitranga indray ny hoe ny tsy maty manota no misora-tena ho lasa mpitolona nanavotra ny Firenena...

      Ilaina tokoa ny fahafantarana ireo rantsa-mangaika sy rohy ary rindran-tarika izay nampiasain i Sarkozy sy Gueant teto amin ny Firenena nandritr’ireny vanimpotoana ireny...

      Hoy aho matetika hoe raha tsy sahy isika manongotra hatramin ny fakany ny tsy maty manota sy mpivarotra tanindrazana, dia tsy ho avotra intsony ny Firenena...

    • 18 octobre à 20:56 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Tamin’iny 2009 iny, ny antony tena nampitsaoka ny olona tsy dia hoe nanao izao sy izao fa tahotra ilay hoe : "haripaka izay rehetra mpomba sy niara-niasa tamin-dRavalo".

      Nisy adi-hevitra be tao amin’ny miaramila 2 volana lasa izay.
      Be ny miaramila no nitsikera ny fitondrana na ny an’ny miaramila io na ny governemanta.
      Izay ilay nolazaina hoe saika nisy "coup d’état" nataon’ny miaramila (in-droa io no niseho).

      Tamin’ireo nitsikera ireo dia :
      - nisy ny nihevitra marina ny momba ity firenena ity izay tsapan’izy ireo fa toa lalaovin’ny sasany fotsiny ary anisan’y mpilalao izany ny fitondrana miaramila
      - nisy ny nihevitra fa nahoana izy no tsy mahazo tombony toa ireo eo amin’ny fitondrana, nahoana no misy zanak’ikala hafa ?

      Izay no antony nanaovana ilay "restructuration" sy "réorganisation" farany teo, mba hanomezana toerana ireo nihetsika dia namoraina tamin’ny fitenenana teny Ampahibe hoe : "Dia isika samy isika ve no hifampitifitra eto" ?

      Inona tokoa no miseho ao amin’ny miaramila ankehitriny ?
      Lasa fomba fitadiavam-bola ny sampan-draharaha maro ao amin’ny miaramila.
      Raisiko ohatra ny DSNR fahiny mpikarakara ny momba ny raharaha miaramila (Service National et Recrutement).
      Io sampana io dia sampana iray mahaleo-tena tao amin’ny etamazaoro ary miasa akaiky sy mivantana tamin’ny ministera.
      Hatramin’ny 2009 no mankaty anefa, dia nalain’ny lehiben’ny etamazaoro nifandimby teo io sampana io ka olona eo ambany fiadidiany mivantana no miandraikitr’izany. Inona ny antony ?
      Lasa fidiram-bola ilay izy :
      - te-ahazo "affectation" any Antsirabe ve ianao satria avy any no fiavianao ? Mandoava vola dia ho azonao izany
      - te ahazo "rengagement" ve ianao ? Mandoava vola dia ho azonao izany.

      Firifiry amin’izao fotoana ireo "cours" fanomanana hidirana ao amin’ny Akmil sy ny SEMIPI izay foronon’ireo manam-boninahitra maro ao amin’ny etamazaoro na ny ministera kanefa "cours" tsy ofisialy na ara-dalàna.
      Dia ny mpanaraka ireo "cours" ireo no mifandimby tafiditra isan-taona izao ao amin’ireo sekoly ireo satria NANDOHA VOLA.

      Firifiry ireo notakiana vola mba ahazo ny galona jeneraly : 50 tapitrisa ariary no aloha raha te ahazo jeneraly ianao.
      Fantatr’ireo minisitra sy lehiben’ny etamazaoro rehetra nandalo teo izany, ary tsy misy afaka ny handainga sy hilaza fa tsy nahalala na mahalala izany fomba ratsy fanao izany izy rehetra ireo.

      Tsy ao amin’ny miaramila ihany anefa no misy izany toe-javatra izany fa izay sampan-draharaham-panjakana misy rehetra.
      Fa matoa misy ny lazaina hoe "tratra nanao izany" dia satria olona nanao ilay antsoina hoe "en solo" : tsy tafiditra ao amin’ilay "rafitra tsy ara-dalàna" fopla voalaza etsy ambony ary natsangan’ny tompom-pahefana isan-tsokajiny.

      "Zava-misy sy marina izany,
      Maninona ary raha amboarina.
      Mangina ialahy aza miteniteny (foana)
      Miandrasa lava ny marina ...
      Andraso fa ho tonga eo i Paoly".
      (Tarika Mahaleo)

  • 18 octobre à 15:07 | Shalom (#2831)

    Fampatsiahivana ny fampanantenana fampandriana adrisa :

    - Miami,
    - Tramway,
    - Paris,
    - Tanamasoandro,
    - Puces-n’omby,
    - Building,
    - 1 ha isan’olona,
    - Karinem-pokotany afaka 10 andro,
    - CVO+ 1 tapitrisa isan’ora,
    - Pipeline mitondra rano any atsimo,
    - Jirama tsy misy delestazy

    Aleo atsahatra fa mankan-doa, mahaloiloy no mahamenatra.
    Iza no kaondrana mbola hino ireo ?
    Ny teny toy ny salaka ka mamatotr’azy tompony.

    • 18 octobre à 15:53 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Shalom,
      tsetsatsetsa tsy haritra, ity misy rohy mankany @ resak’Isandra t@ forumiste iray teto @ mt.com t@ 2017 mikasika ny nametrahan-dRajao an’I Rivo ho filohan’ny antenimieran-doholona, sy ny fanantenana be an’ity foza @ fiverenan-dRajoelina, sns sns, dia tao anatin’izay no vaky bantsilana izy fa ny dadatoany dia ZD hatramin’ny tsinay maintiny hoy izy.

      Mais d’une manière générale, c’est instructif de remonter le fil médiatique d’un(e) forumiste au lieu de chercher à obtenir son adresse IP.
      Sauf si ce n’est pas la même personne physique qui est derrière le même pseudo évidemment.

      https://www.madagascar-tribune.com/Rivo-Rakotovao-affecte-au-Senat,23364.html#forum349418

  • 18 octobre à 17:27 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il y a-t-il des femmes et des hommes d’Etat à Madagascar ?

    Je la poserais de cette manière la question, Rainingory, car les mandats politiques ne sont pas sanctionnés directement par les diplômes et l’intelligence.

    J’entends comme tous les Malgaches une prétention des politiciens de faire Madagascar un pays émergent. Une prétention « misavoandanitra », qui n’a ni tête ni queue.

    Comment peut-on arriver à faire émerger économiquement un pays dans lequel l’Etat, les Institutions et les institutions de formations politiques sont assez faibles, peu fiables et gangrenés par la corruption ?

    Si la classe politique et les élites malgaches étaient sérieuses pour sortir leur pays de la pauvreté, elles feraient tout, et elles le peuvent politiquement et constitutionnellement, pour restaurer et solidifier l’Etat et les Institutions. Ce n’est pas le Peuple qui va les empêcher, bien au contraire.

    Quels sont les piliers de la République :

    - le Peuple, l’Etat et les Institutions !

    Quand on constate que l’Etat Malgache n’a pas fait un seul grand investissement étatique depuis plusieurs années, cela démontre la légèreté intellectuelle, l’irresponsabilité et l’inconscience des élus et de la classe politique.

    Si je faisais de la politique, je suggérais à l’Etat de s’endetter massivement, autant qu’il peut, pour construire de l’Energie, des Services publiques touchant l’Education et la Santé, Gestion de l’eau et des déchets et tout faire pour rendre le pays capable d’assurer sa sécurité alimentaire assez rapidement.

    Ce sont à mon sens les priorités.

    L’émergence économique se prépare, ne vienne pas à nous, il faut mettre en place tous les structures politiques et économiques dont on a besoin pour l’enclencher et espérer par la suite qu’on aurait pris les bonnes décisions et ont tous les atouts entre les mains pour y arriver.

    • 18 octobre à 18:16 | Rainingory (#11012) répond à diego

      diego,

      c’est dommage que "les mandats politiques ne sont pas sanctionnés directement par les diplômes et l’intelligence".

      il y a antinomie, en tout cas chez nous, entre "corruption" et " classe politique et les élites malgaches sérieuses", et pour beaucoup d’aspects, ceci explique cela.

      après, la conclusion tombe sous le sens, ça se prépare, je suis d’accord.

  • 18 octobre à 18:31 | Shalom (#2831)

    @ 18 octobre à 15:53 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

    Tateriko etsy ambany io taratasy nosoratan’ilay olona io.
    Dadany izany Rainingory, asa raha tsikaritrao fa dia daty roa mitovy, telo taona ngarangidiny aty aoriana no ampatsiahivanao ilay soratra.


    18 octobre 2017 à 17:12 | Isandra (#7070) répond à betoko ^

    Tsisdinika,

    Pour vous dire franchement, au fonds de moi, j’aimerais voir Andry et Ravalo pour un match final en 2018 où tous les deux seront mis sur même pied d’égalité,...càd même traitement, même départ,...pour régler et enterrer une fois pour toute la crise 2009,...et après sans rancune, ni vengeance,...L’Etat sera un arbitre impartial de ce match,...

    Je ne peux pas lui souhaiter tout le mal du monde, par le respect de mon Oncle un ZD convaincu plus profond que son tsinay mainty,...

    Quant au financement, comme Andry est un démocrate, il ne prétend pas pouvoir financer tout seul sa campagne. Il vend ses idées...,si les bailleurs y compris les gens lambdas sont convaincus, ils sont prêts à la financer pour qu’elles soient appliquées.

    • 18 octobre à 18:46 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Shalom,
      minoa ahy ianao fa tena tsy hitako indray iny fifanandrifian’ny daty iny marina !
      midika zavatra ve izany ?

    • 18 octobre à 19:03 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      ...il vend ses idees...comme il vend sa patrie... pour financer sa campagne...

      Une annee plus tard, des armes de guerre avaient ete introduites frauduleusement dans le pays...avec la complicite evidente de responsables en poste au sein des institutions de l Etat...

  • 18 octobre à 19:51 | vatomena (#8391)

    Ce que dit un algérien de son pays me semble valable pour l’état malgache
    " Abou Stroff
    18 octobre 2020 - 9 h 54 min

    « L’Algérie dispose de 2,7 milliards de tonnes d’hydrocarbures liquides et de 2 500 milliards de mètres cubes de gaz, mais ce n’est pas suffisant » souligne le ministre.
    et pourtant, des pays qui disposent de 0 milliard de tonnes d’hydrocarbures et de 0 milliard de mètre cubes de gaz, ont des économies performantes grâce au génie créateur de leurs peuples.
    moralité de l’histoire : il semble bien que nos augustes dirigeants ne soient pas à la hauteur des défis du moment. autrement, ils auraient compris, depuis des lustres, que la richesse se trouve ESSENTIELLEMENT dans les cerveaux.
    PS : on peut inverser la « moralité » et avancer que nos augustes dirigeants qui ne sont dirigeants que grâce à des réseaux bâtis sur une distribution particulière de la rente et sur la prédation ne peuvent point envisager un mode de fonctionnement de l’économie autre que celui qui leur permet d’être des dirigeants.
    en d’autres termes, tant que les couches sociales qui dominent le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation n’ont pas été neutralisées, la société algérienne continuera à tourner en rond et le prochain ministre du pétrole répétera les propos que attar a repris de son prédécesseur""

    • 18 octobre à 21:00 | Shalom (#2831) répond à vatomena

      Merci pour l’article Vatomena

  • 18 octobre à 20:57 | Shalom (#2831)

    Tamin’iny 2009 iny, ny antony tena nampitsaoka ny olona tsy dia hoe nanao izao sy izao fa tahotra ilay hoe : "haripaka izay rehetra mpomba sy niara-niasa tamin-dRavalo".

    Nisy adi-hevitra be tao amin’ny miaramila 2 volana lasa izay.
    Be ny miaramila no nitsikera ny fitondrana na ny an’ny miaramila io na ny governemanta.
    Izay ilay nolazaina hoe saika nisy "coup d’état" nataon’ny miaramila (in-droa io no niseho).

    Tamin’ireo nitsikera ireo dia :
    - nisy ny nihevitra marina ny momba ity firenena ity izay tsapan’izy ireo fa toa lalaovin’ny sasany fotsiny ary anisan’y mpilalao izany ny fitondrana miaramila
    - nisy ny nihevitra fa nahoana izy no tsy mahazo tombony toa ireo eo amin’ny fitondrana, nahoana no misy zanak’ikala hafa ?

    Izay no antony nanaovana ilay "restructuration" sy "réorganisation" farany teo, mba hanomezana toerana ireo nihetsika dia namoraina tamin’ny fitenenana teny Ampahibe hoe : "Dia isika samy isika ve no hifampitifitra eto" ?

    Inona tokoa no miseho ao amin’ny miaramila ankehitriny ?
    Lasa fomba fitadiavam-bola ny sampan-draharaha maro ao amin’ny miaramila.
    Raisiko ohatra ny DSNR fahiny mpikarakara ny momba ny raharaha miaramila (Service National et Recrutement).
    Io sampana io dia sampana iray mahaleo-tena tao amin’ny etamazaoro ary miasa akaiky sy mivantana tamin’ny ministera.
    Hatramin’ny 2009 no mankaty anefa, dia nalain’ny lehiben’ny etamazaoro nifandimby teo io sampana io ka olona eo ambany fiadidiany mivantana no miandraikitr’izany. Inona ny antony ?
    Lasa fidiram-bola ilay izy :
    - te-ahazo "affectation" any Antsirabe ve ianao satria avy any no fiavianao ? Mandoava vola dia ho azonao izany
    - te ahazo "rengagement" ve ianao ? Mandoava vola dia ho azonao izany.

    Firifiry amin’izao fotoana ireo "cours" fanomanana hidirana ao amin’ny Akmil sy ny SEMIPI izay foronon’ireo manam-boninahitra maro ao amin’ny etamazaoro na ny ministera kanefa "cours" tsy ofisialy na ara-dalàna.
    Dia ny mpanaraka ireo "cours" ireo no mifandimby tafiditra isan-taona izao ao amin’ireo sekoly ireo satria NANDOHA VOLA.

    Firifiry ireo notakiana vola mba ahazo ny galona jeneraly : 50 tapitrisa ariary no aloha raha te ahazo jeneraly ianao.
    Fantatr’ireo minisitra sy lehiben’ny etamazaoro rehetra nandalo teo izany, ary tsy misy afaka ny handainga sy hilaza fa tsy nahalala na mahalala izany fomba ratsy fanao izany izy rehetra ireo.

    Tsy ao amin’ny miaramila ihany anefa no misy izany toe-javatra izany fa izay sampan-draharaham-panjakana misy rehetra.
    Fa matoa misy ny lazaina hoe "tratra nanao izany" dia satria olona nanao ilay antsoina hoe "en solo" : tsy tafiditra ao amin’ilay "rafitra tsy ara-dalàna" fopla voalaza etsy ambony ary natsangan’ny tompom-pahefana isan-tsokajiny.

    "Zava-misy sy marina izany,
    Maninona ary raha amboarina.
    Mangina ialahy aza miteniteny (foana)
    Miandrasa lava ny marina ...
    Andraso fa ho tonga eo i Paoly".
    (Tarika Mahaleo)

    • 18 octobre à 21:22 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Ny fahalovana sy ny kolikoly eo amin ny mpitandro filaminana sy ny fitsarana dia tsy ho voatsabo sy ho foana mihintsy raha mbola io rafitra politika tokana mampivangongo ny fahefana amin ny rafitra tokana foibe toy ny misy hatrizay no mbola misy eto amintsika.

      Io no aretimbe napetraky ny mpanjanatany ho lova ratsy amin ny Firenena afrikanina zanataniny fahiny.

      Lasa mpikaraman ady ny mpitsara sy mpitandro filaminana, ary lasa fitaovana eo ampelatanan izay mpanao politika manambola. Ny rafitra fanjanahana frantsay no mbola misy tarazo tavela io, io no rafitra napetrak i Jacques Foccart ho poizina ho an ny zanataniny fahiny...

      Ny fizakantena madio isamparitra no vahaolana haingana amin io ka ho lasa iantsorohan ny olomboafidy isamparitra ny fitantanana ny filaminambahoaka.

      Ny tafika sisa no apetraka iadidian ny rafitra federaly ary tsy manana andraikitra intsony afatsy ny fiarovana ny Firenena amin ny loza sy ny fanafihana avy any ivelany...

      Ary foanana ny tribonaly miaramila, fa ny tribonaly sivily daholo no mihantra amin ny Malagasy rehetra...

      Ireo amiko no lalana hifehezana io aretina mandoza napetraky ny mpanjanatany io

    • 18 octobre à 22:16 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Vohitra,
      Tsy isaky ny faritra kosa angamba fa isaky ny faritany e, manjary sarotra ny mandrindra fitondrana 22 (+1 ?) izany ; ary dia mijanona hoan’ny fanjakana foibe miaraka @ tafika ny polisy, ny fifandraisana @ any ivelany na ny raharahambahiny izany na ny varotra, ny fitsarana, ny fisahanana ny vola sy hetra, ,ary ny antenimiera roa tonta. Sa ahoana hoy ianao ?

    • 18 octobre à 22:32 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Rainingory,

      Amiko dia andraikitra feno sahanin ny Faritra ny mandrindra sy mandamina ny filaminambahoaka. Ny lehiben ny Faritra voafidy no lehiben ny mpiasampanjakana rehetra eo anivon ny Faritra. Ary ny mpitandro filaminana dia isan ny mpiasampanjakana feno.

    • 18 octobre à 22:44 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Ny fitondrana foibe dia misahana ny fifandraisana iraisampirenena, ny fiarovampirenena (tafika), ny vola, fitsarana.

      Ny zandary sy ny polisy dia atambatra ho iray, ary mipetraka eo ambany fiadidian ny Faritra tsirairay.

      Tsy ilaina intsony amin io rafitra io ny praiminisitra fa ny filoha federaly sisa no misahana ireo minisitera efatra ireo...

      Ny sisa rehetra dia ny Faritra daholo no misahana azy.

  • 19 octobre à 00:50 | Shalom (#2831)

    @ 18 octobre à 22:16 | Rainingory (#11012) répond à Shalom ^
    Vohitra,
    Tsy isaky ny faritra kosa angamba fa isaky ny faritany e, ...


    Lehibe loatra ny faritany Rainingory a !
    Raha ny eto Antananarivo angamba mety ho azoazo satria io no faritany kely velarana indrindra mitovy amin’Antsiranana.
    Mba raiso anefa i Mahajanga na i Toliary.
    Amin’ireo faritany roa ireo anie sady lehibe sy midadasika no injay ny faritra etsy tsy dia mitovy fihevitra amin’ny faritra eroa, koa tsoriko fa indraindray mety mitarika disadisa mihitsy izany.
    Sa ve ny isan’ny mponina no tokony hanamaritana ny fitsinjaram-pahefana ?
    Ny faritany mantsy dia fanapahana mbola tao ambany fiadidian’ny frantsay fony androny ka tsy fantatra hoe inona no fototra namaritana ny faritany fa dia izay moa no hitantsika teo dia notazonina hatramin’izao.
    Koa amiko, mety raha ny faritra no raisina ho zana-tohatra fototra.
    Ny toe-javatra tokony himasoana raha izay no lanim-bahoaka dia manao toa ireny nataon-dRavalomanana ireny izay tsy hita ny maha-ratsy azy dia ny fanofanana (leadership) ireo olona rehetra voafidy, fianarana fitantanana ...
    Loha-hevitra tsara sy tokony ho dinihina tokoa izany.
    Inoana fa ho anisan’ny lalam-panorenana hisafidianan’ny malagasy.

  • 19 octobre à 11:56 | lancaster (#10636)

    Entendu en ce moment sur le site officiel l’entretien du président. Il apporte une réponse à mon interrogation sur ce forum concernant sa méthode de travail.
    Au lieu d’attendre les rapports des ministres sur les problèmes dans différentes régions, il préfère constater de visu et donner ensuite ses instructions aux ministres pour l’execution Des mesures.. J’ai n’ai pas de remarques particulières. A chacun sa vision et ses méthodes. Il assume en toute responsabilité ses méthodes de travail et c’est bien. Je ne suis qu’un simple forumiste loin du pays.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives