Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 2 avril 2023
Antananarivo | 06h08
 

Economie

Industrialisation

Région Menabe : coup de pouce pour la filière arachide

lundi 6 février | Mandimbisoa R.

La filière arachide considérée comme une filière porteuse dans la région Menabe a reçu un coup de pouce de l’Etat. Une usine de transformation d’arachides en huile alimentaire a été inaugurée à Morondava vendredi dernier par le ministre du commerce et de l’industrialisation, Edgard Razafindravahy. Ce projet entre dans le cadre du programme Taniketsa indostrialy qui consiste à mettre en place des zones pépinières industrielles (ZPI) au niveau des districts.

L’objectif de ces ZPI est de se rapprocher des producteurs et de faciliter la transformation des produits locaux. Lors de l’inauguration, le ministre a lancé un appel à projet pour la gestion et l’exploitation de cette nouvelle huilerie de Morondava.

La région Menabe, réputée pour sa production massive d’arachide, produit environ 10.000 tonnes d’arachides par an. Seulement 60 tonnes sont transformés par les producteurs artisanaux. Un des problèmes est que souvent l’huile à base d’arachide est réputée de mauvaise qualité par le fait qu’elle est exploitée d’une manière artisanale et précaire.

L’arachide constitue pourtant la première culture oléagineuse à Madagascar. Depuis quelques années, la demande locale et internationale augmentent. Des producteurs locaux et investisseurs s’y intéressent de plus près, notamment la Chine.

La filière arachide génère pas moins de 35 000 emplois directs et indirects dans la région. La graine constitue désormais un ingrédient majeur de la vie socioéconomique locale de la région. L’arachide a même son festival, organisé chaque année à Belo-sur-Tsiribihina.

Dans tout Madagascar, la consommation de l’huile alimentaire de quelque nature que ce soit est très limitée. Le facteur principal de ce frein est sans doute le prix. L’huile reste un produit cher pour le ménage et son prix ne permet pas à la majorité d’y satisfaire leur besoin. Les consommateurs achètent l’huile par petite quantité et que 90 % du commerce d’huile se fait en vrac. Le pays importe chaque année 120.000 tonnes d’huile alimentaire, c’est-à-dire 84% des besoins en huile alimentaire sont importés.

La mise en place de ces unités de production pourrait à terme, pallier au problème lié à la hausse incessante du prix de l’huile, trop dépendante de l’importation, et de solutionner subsidiairement la carence de la production locale.

34 commentaires

Vos commentaires

  • 6 février à 11:32 | Albatros (#234)

  • 6 février à 11:34 | Albatros (#234)

    Transformer SUR PLACE (à Mada !) est quand même une bonne chose !.

    • 6 février à 18:20 | bekily (#9403) répond à Albatros

      n’est ce pas ce qu’avait fait Ravalomanana ???
      Le bémol est qu’il croyait être le seul à pouvoir (avec l’aide de l’Etat , ce que je ne désapprouve pas entièrement en tant que nationaliste, les USA boostent aussi leur économie)) ....avec la cie Fraise parfois, pour faire joli....
      Quoiqu’il en soit ,avec Ravalomanana : la population mangeait à sa faim !!!

  • 6 février à 11:35 | Albatros (#234)

    Même si j’ai des doutes sur le :" La filière arachide génère pas moins de 35 000 emplois directs et indirects dans la région." !.

    @+

  • 6 février à 11:46 | rawera (#10329)

    Salama namako ô,
    Zahay aloha dia mankasitraka ny famoronana orin’asa toy itony e. Ary mamporisika ny fanjakana hanao ny toy izao, maromaro, ary tsy hoe hanakatra ny volana ianao fa misy dia misy tokoa ny azo atao eto amintsika. Ny tantely izany dia efa andalana koa. Zahay resy lahatra, ary tsy azo hodiantsy hita fa variana amin’izay ataon’ny any ivelany isika ka ny ambany maso no tsy hita na tsy jerena akory. Vatsio fitaovana ny olona, izay mpamboly ny ankamaroany, vatsio masomboly hovolena, omeo tany ny olona. Tena gaga ela mahita ireto tany midadasika hanjakan’ny rivotra sy ny orana fotsiny. Tsy maninona na kely aza vita fa sady manala ny tsy an’asa (amin’ny ampahany fa tsy ny daholobe) no mety ho tanteraka ilay fitenenenana hoe : fahaleovantena ara tsakafo. Efa tena dingana lehibe izany !
    Saino sy eritrereto izany ry beloha a fa mety mahasoa. Rehefa tsy misy ny aina, ampiasao ny saina
    Mahereza

  • 6 février à 12:07 | Ibalitakely (#9342)

    Mlala any izany Rainivoanjo !! Izany eo ihany fa :
    VORONA AZON’ADALA TOKOA ity Madagasikara ity ankehitriny, satria mantsy raha hafakomaly ohatra i Andry tgv no nanambara mazava tsara hoe « manome baiko ny minisitra rehetra aho hanatsahatra ny fanaovana fotodrafitrasa rehetra », dia omaly indray izy nanova firesaka ka nilaza fa tsy ny fotodrafitrasa rehetra akory lazainy atsahatra fa ireo efa natomboka [vao fametrahana vato fehizoro ny ankamaroany] dia tohizana. Dia ny mahagaga amin’izany koa anefa, asa ny fifanaovan-tsonia inona no nataon’i Rindra Hasimbelo tany Paris izay nambenan’i Andry tgv fatratra avy tao an-damosiny, nefa tsy ela izy dia niteny indray hoe hindram-bola @ Société Générale aloha mba hanombohana ny fanaovana teleferika mandra-pahatongan’ny vola voalaza nosoniavina tetsy aloha ↣ sao lahy dia ho tahaka ny nanaovana ny kianja Barea etsy Mahamasina izay voalaza fa nisy mpamatsy vola (??) hanome ny vola hanaovana io asa io nefa tsy tara izany rehefa nandrasana ela ka tany @ RPI na Ressources Propres Internes no nangalana ny vola rehetra nilaina mandra-pahatongavan’ilay vola nisy nampanantena, fa … mandrak’izao dia Ambatobevohoka !! Eny e, 99 andro izao aloha anareo no mitondra, fa 9999 andro fara fahakeliny ihany koa ianareo hilefa any ivelany, ianareo rahateo moa vazaha taratasy ↔ tadidio tsara mihintsy ny tenin’i RAKOTO SAMUEL Doris, vadin’i MANANDAFY Maherilanto, manao hoe : « ianareo mpitondra anie mandalo ihany amin’io toerana io, KA TANDREMO SAO MISY MITSAOTSAOKA EO REHEFA AVY EO !! ».
    Manaraka izany, ka mikasika io teleferika ihany, ny any @ firenena mandroso sady misy lanezy dia tsy mihoatra ny 1Km na 1, 5 Km ny ahalavany, ny marimarina kokoa dia fitondrana olona miakatra eny antampo-tendribohitra ny teleferika, fa rehefa midina izy dia mikorisa manao sky. Fa ny an’ny sasany ho 4 Km (Anosy-Ankatso) na 5 Km (Anosy-Ambatobe izay sady lavitra no feno miaka-midina) no tiany ho atao. Raha ny mankany Ankatso aloha no resahana dia : 1)- eo akaiky ny ECAR Andohalo hono no hisy tsatoka pylon iray, avy eo asa na ao antokontanin’ny EMGA (Etat Major Géneral izay toa zone rouge) sa aiza ny tsatoka manaraka. 2)- Raha ho eny Ambohijatovo na Faravohitra na Ambohimitsimbina ohatra dia miala eo Andohalo ve [misy miala ô !!] ka avy eo mbola handeha tongotra na hitady taxi na handray taxibe ; & sady ny any Ambanidia na Ankorahotra sns izany ho mpitazam-potsiny ?? Raha ny mankany Ambatobe indray, ery akaikin’ny pharmacie Pergola sa eo akain’Ambohitsirohitra (zone rouge) koa ve izany no ho asiana tsatoka (pylon) izay vao mandalo eny @ Petite vitesse, Soarano, Antanimena sns ?? Farany, rehefa tonga Rakotondradelesitazy dia betsaka no hiantona na eny ambonin’ ny ECAR Masindahy Josefa Mahamasina, na eny ambonin’Ambohitsirohitra dia mandra-piverin’ny herinaratra izany dia mahazo mihinana akondro na ledisia dia atao aiza ny odiny no sady mba makamaka sary ??

    • 6 février à 13:29 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Dia aza adino ny manamboatra ny làlana hahafahana mitatitra ny vokatra (menaka, tourteaux sns), sao tsisy mpaka ohatra ny lavanila eo koa !!

    • 6 février à 13:33 | Isandra (#7070) répond à Ibalitakely

      Ibalitakely,

      Tsy misy maka ahoana ny lavanila, 3000T tamin ny 2021-2022, raha nanodidina 2000-2500 t izany tany aloha ?

    • 8 février à 09:11 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Azafady retsy ikala Isanja fa ity Gagara ity koa miteniteny foana fa hoy izy mantsy omaly :
      - "Depuis l’ouverture de la campagne 2022-2023 en mi-novembre, les exportations tournent au ralenti. Les exportateurs ont des difficultés à vendre leur vanille sur le marché international. Les acheteurs seraient réticents à payer le prix référentiel d’exportation fixé à 250 dollars le kilo par l’Etat. Ce prix étant largement plus élevé que celui pratiqué par les autres pays producteurs.
      Une seconde réunion est prévue ce mercredi pour trouver les solutions à ce blocage. « Cette réunion a été nécessaire pour éviter les pertes », a expliqué Edgard Razafindravahy, qui reconnait qu’il reste un stock de vanille important au niveau des producteurs et des collecteurs. « Il faudra voir de près comment faire pour mieux s’organiser », a-t-il affirmé." Tsy misy olana (tao anatin’ny 60 taona) moa izao ny lavanila eto Madagasikara ikala Isanja ô !!

  • 6 février à 12:24 | Isandra (#7070)

    « One district, One factory », l’industrialisation continue.

    Après la miellerie dans la capitale de Betsileo, voilà une industrie pour Menabe.

    A ce rythme là, dans quelques années, nous pourrons atteindre l’autosuffisance sur certains produits, notamment, les huiles, les sucres, le ciment, pourquoi pas les riz,...

    Non seulement, cela apporte de la croissance et des emplois, mais, aussi, la stabilité de l’ariary et la maîtrise des inflations. Bonjour, pouvoir d’achat et l’amélioration des conditions de vie !

    • 6 février à 12:48 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      Belle Isanja, & à quand-est-ce One fokontany one EPP manaraka penitra (avec parking pour enseignants & parents d’élèves) ; one kaomina one hôpitaly (tsy andoavam-bola) manaraka penitra ; one faritra one anjerimanontolo (avec des profs au grand complet), etc ??

    • 6 février à 12:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ibalitakely,

      Si les Malagasy veulent que toutes les vraies promesses prononcées par le Président soient réalisées, accordez lui encore le temps supplémentaire, dans la mesure où sur 4 ans de son mandat, les deux années sont presque blanches,...

    • 6 février à 13:53 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      2019 tsy nanao na inona na inona, 2022 koa toraka izany. Années blanches koa ve dia hafaka manao colisée, kianjan’ny barea & nilaozana nitady vola hanaovana teleferika ?? Dia io indray fa mbola mitady ilaza fa i Madagasikara irery ihany no voan’ny covid 19 & rivo-doza, tsssspfff !!

    • 6 février à 14:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ibalitakely,

      Avereno jerena ihany ny zavatra natao tamin ny 2019, année de la continuité de l’Etat sady tokony fiampitana amin ny rivo-baovao. 2022, maro ny zava-bita, azo tanisaina na dia tamin ity taona ity aza no nanomboka ny ady tany Ukraine sy ireo inflations naterany.

    • 6 février à 17:24 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Le6 février à 12:59 | Isandra (#7070) répondait à Ibalitakely,

      >>Si les Malagasy veulent que toutes les vraies promesses prononcées par le Président soient réalisées, accordez lui encore le temps supplémentaire, dans la mesure où sur 4 ans de son mandat, les deux années sont presque blanches,...<<

      Et les deux années ont été consacrées au remplissage de comptes OFF SHORE grâce aux dons divers et avariés.

    • 6 février à 19:41 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      # 6 février à 14:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      "Ibalitakely,
      Avereno jerena ihany ny zavatra natao tamin ny 2019, année de la continuité de l’Etat sady tokony fiampitana amin ny rivo-baovao. 2022, maro ny zava-bita, azo tanisaina na dia tamin ity taona ity aza no nanomboka ny ady tany Ukraine sy ireo inflations naterany."
      - Ka izay anie Isanja no nahatonga ahy mba nangataka taminao hoe azafady mba fenoy tsara [avec pourcentage pas forcément en chiffre exacte] ilay tabilao norasahiko anao iny e. Fa tsy vitan’ny mibala rora ampitoerana fotsiny ianao dia milaza fa be ny zava-bita (betsaka ny véliraneaux mbola tsy hita taratra na vao ny vato fehizoro fotsiny ihany hono no napetraka). Manaraka izay tsy fotodrafitrasa fotsiny ihany no mba ho fenoinao ao anatin’ilay tabilao fa misy indrindra ny laharam-pamehana momba ny ady @ tsy fandriampahalemana & ny kolikoly ; ny fampiakarana ny tahan’ny ankizy miditra an-tsekoly & ny tahan’ny tanora manan’asa ; ny fitomboan’ny vokatra fambolena & fiompiana sns. Ny teny tsy atao anie ka ny manala azy no sarotra e !! Everinao fa tsy tadidin’ny vahoaka angaha t@ fampielezan-kevitra 2018 ireny hoe "Efa vonona ao na ny olona na ny vola hanatanterrrahina izay tetikasa (IEM-véliraneaux, ??) voalazako rrrehetra, fa ny hahatongavako amin’ilay toerrrana (PRM) no ela dia tonga dia manomboka avy atrrrany ny asa, ka année de la continuité inona no resahinao izany ?? Dia mba fenoy moa retsy Isanja ilay tabilao fa ny roranjy fotsiny no mipitipitika izy izany. Izay akia aloha ikala Isanja fa miandry & manantena aho (& bien d’autres). Mazotao dia A+ retsy an !!

  • 6 février à 12:41 | MALIBUC (#9345)

    Et la filière vanille ?
    « Les acheteurs internationaux refusent d’acheter la vanille malgache au prix fixé par l’Etat qui est de 250 dollars/kilo ».
    Le problème c’est que l’état a fixé un prix alors les acheteurs ne peuvent plus négocier en fonction des différente qualités.
    Il y a encore plus de 3000 Tonnes de vanille à l’export en souffrance.
    A qui la faute ?

    • 6 février à 13:08 | lé kopé (#10607) répond à MALIBUC

      A ce propos , les habitants de Mananara ont traversé la ville hier avec des pancartes , en brandissant la vanille qui n’a pas pu être exportée , et qu’ils ont échangé avec des ...pommes . Ils ont lancé carrément un Ultimatum contre le Calife , en proclamant que s’il ne résout pas ce problème dans les plus brefs délais , des mesures appropriées seront prises .Car le Timonier a promis de tripler le prix de la vanille , lors de son passage en 2018, et c’est le contraire qui est arrivé. Si ce n’est pas une révolte cela , Dieu que cela y ressemble . Malheureusement , d’autres régions se plaignent des promesses non réalisées chez eux , et la coupe est pleine . En tout cas , c’est dommage que le régime ne se rende compte de la nécessité de l’exploitation de nos produits agricoles , qu’à huit mois de la fin de son mandat , et que c’est maintenant qu’il se décide à se pencher sur le social . C’est ce que l’on appelle se tromper de priorité , mais mieux vaut tard que jamais . Adellante !!!

    • 6 février à 18:09 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      tendakanina i Ravatomanga, il a une logique simpliste d’épicier qui fonctionne en pays sous développé , sans enjeu ni concurrence.... dans un pays d’autocrate ou de dictateur,, il ne capte pas la logique du commerce international...idem pour le letchi qu’il enterre face à l’Afrique du Sud et au Mozambique qui se lancent !
      essayer de laisser travailler les fonctionnaires de l’industrie et du commerce pour réguler le marché....pas de Ravatomanga pourri et ignare

    • 6 février à 18:12 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      le commerce et l’industrie malgaches = en coupe réglée par la MAFIA RAVATOMANGA , complice de Rajoelina
      Tous les Malgaches le comprennent....en principe (????)

  • 6 février à 13:18 | citoyendumonde (#4292)

    Pinocchio avait inauguré une centrale solaire privée en 2021 à Morondava. Les locaux étaient contents et boum : l’année dernière pendant des mois, Morondava avait connu des coupures de courant et d’eau de 07:00 du matin jusqu’à 22:00.
    Les shows des mpandainga, je m’en méfie. Quand je vois la misère profonde que l’on vit dans ce pays, je n’accorde aucun crédit à ce que racontent ces clowns.
    Ils sont capables de raser des hectares de rizières pour paraître comme sauveurs auprès des miséreux. La filière vanille est naufragée avec leur prix plancher à 250 USD

    • 6 février à 13:39 | Isandra (#7070) répond à citoyendumonde

      Citoyendumonde,

      « La filière vanille est naufragée avec leur prix plancher à 250 USD »

      Comment ça, naufragée, alors que durant la saison 2021-2022, on a pu exporter 3.000 T, la saison 2022-2023 ne fait que commencer, à cause de ce cyclone, les expéditions sont un peu temporisées,...

    • 6 février à 14:05 | Isandra (#7070) répond à citoyendumonde

      Citoyendumonde,

      Il ne faut pas écouter ce politicien qui ne se bat que pour ses intérêts, avait vendu sa société avec les licences, et après avoir encaissé l’argent, pour qu’il puisse y revenir, il réclame la libéralisation de cette filière, à qui il s’était opposé quand il avait encore les licences.

    • 6 février à 16:02 | citoyendumonde (#4292) répond à citoyendumonde

      #7070
      Quand on échange la vanille contre des pommes, ça veut tout dire.
      Comme menteur dans ce pays, il n’y a pas mieux que Pinocchio.
      On n’a même pas besoin de chercher loin et longtemps. Il y a suffisamment de vidéos pour le prouver.

    • 6 février à 18:14 | bekily (#9403) répond à citoyendumonde

      tant pis pour ceux qui aiment être bernés, non ?????

  • 6 février à 14:05 | Jipo (#4988)

    D’ ou l’ expression : « mets de l’ huile « 👺
    & l@ , il va en avoir bien besoin !

  • 6 février à 14:15 | NanaTana (#11410)

    Ny tantely izany dia efa andalana koa. Zahay resy lahatra, ary tsy azo hodiantsy hita fa variana amin’izay ataon’ny any ivelany isika ka ny ambany maso no tsy hita na tsy jerena akory. Vatsio fitaovana ny olona, izay mpamboly ny ankamaroany, vatsio masomboly hovolena, omeo tany ny olona. Tena gaga ela mahita ireto tany midadasika hanjakan’ny rivotra sy ny orana fotsiny. Tsy maninona na kely aza vita fa sady manala ny tsy an’asa (amin’ny ampahany fa tsy ny daholobe) no mety ho tanteraka ilay fitenenenana hoe : fahaleovantena ara tsakafo. Efa tena dingana lehibe izany !

  • 6 février à 15:31 | Albatros (#234)

    Titre de l’article : "Coup de pouce pour la filière arachide" !.

    C’est très bien les "coups de pouce" surtout si cela permet une "plus-value" locale !.
    Mais combien de "coups de pouce" possible avec le budget de construction d’un Colisée qui ne sert à RIEN ?!.
    Et je ne parlerai pas des "coups de pouce" possibles avec le montant de la création du téléphérique de Tana qui, s’il est construit un jour, ne sera utilisé que par une petite minorité (pléonasme !) de nantis de Tananarive !.

    Oui !, les "coups de pouce" sont les bienvenus pour le développement de Madagascar, mais certaines "réalisations" mériteraient plutôt des "coups de pied" au Q !.

  • 6 février à 17:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas ?

    • 6 février à 17:32 | Stomato (#3476) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Oui, sauf que c’est encore une inauguration avant mise en production de cette structure !

      Faire en sorte de créer de la valeur ajoutée LOCALE est une excellente chose.
      Mais, connaissant maintenant comment ça fonctionne à Madagascar, le prix de vente aux citoyens malagasy va être celui de l’huile importée.
      Il faut bien que les initiateurs de cette installation soient récompensés financièrement...

  • 6 février à 18:23 | Aulivier643 (#11346)

    @ bekily

    Je vous confirme que Ravatomanga a pris possession du ministère du commerce et de l industrie..en sus de la Presidence madagouguesque …

    Son épouvantail edgard..cherche à financer sa propre campagne électorale.via des actions malgacho malgaches d intimidation et d extorsion..malgacho malgaches…
    Les sommes exigées deviennent folles..

    Tout en empêchant les sociétés étrangères d oeuvrer…au nom d un nationalisme de bon ton..

    Mais bon ..

    Jusqu ici tout va bien..

  • 6 février à 19:00 | Albatros (#234)

    En analysant de près la photo d’illustration de l’article (j’aime bien la photographie !), j’ai vu le sigle :
    MICC !.

    Une recherche sur le Net m’a permis de trouver son "décodé" !.

    Marché International de Cirque Contemporain !.

    Le "Cirque Contemporain", c’est à Madagascar ?!.

  • 7 février à 03:39 | Kobbe (#11248)

    À CHAQUE DISTRICT SON GÉNÉRATEUR ÉCONOMIQUE : MODE DE DÉVELOPPEMENT
    La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a. Chaque district a sa richesse, ce qui est aussi son atout générateur d’emploi et des revenus. Ainsi chaque province peut être specialisée dans sa particularité et contribuer par valeur-ajoutée à l’essort économique du pays tout entier.

    Si cette methode est adaptée dans chaque district, nous aurons dans tous les pôles des régions biens experimentées, chacune dans son domaine. Appliquée sur une base annuelle, cette methode ferait du Madagascar en entier une nation économiquement émergente dans un l’espace de 5-ans. C’est d’ailleurs par cette strategie que chaque nation moderne se développe.

  • 7 février à 07:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Quel terrible séisme pour la Turquie et la Syrie ?
    Paix aux âmes des martyrs, bon rétablissement aux blessés et beaucoup de courage à ceux qui leurs viennent en aide sans oublier les sincères condoléances à toutes leurs familles. Quel message Dieu veut-il nous envoyer si ce n’est la suivante : Le monde a plus besoin de solidarité et de paix que de guerre n’est-ce pas ?
    Quant au sujet du jour, je condamne ces achats sur marché public hors la loi qui profitent aux caciques du régime depuis l’accession du président ANR au pouvoir n’est-ce pas ?
    Des montants faramineux dépensés hors appel d’offres voire hors réglementation du marché public : C’était le cas pendant la covid-19 et cette pratique continue et perdure dans tous les domaines sans que personne ou entité ne dénoncent à part le cas de la télévision du mininter de l’époque n’est-ce pas ? En pareille circonstance on est tous complice de la mauvaise gouvernance de notre pays n’est-ce pas ?

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives