Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 juillet 2024
Antananarivo | 19h13
 

Société

PAM

Région Androy-Anosy : implantation de centres alimentés par l’énérgie solaire dans les zones reculées

mardi 31 janvier 2023 |  2816 visites  | Mandimbisoa R.

Des centres (hub) alimentés par l’énergie solaire seront implantés dans des zones reculées des régions Anosy et Androy dans le cadre de l’initiative Rapid Rural Transformation (RRT) du PAM (Programme Alimentaire Mondiale).

Ce projet novateur ayant pour objectif de développer les communautés rurales dans le sud du pays, a été lancé la semaine dernière par le Programme alimentaire mondial (PAM) et le gouvernement. Avec la disponibilité d’une énergie abordable et durable grâce au solaire, il sera possible de fournir de l’eau propre et d’irriguer, d’exploiter des équipements, d’élargir les opportunités d’entrepreneuriat, de se connecter à Internet et de communiquer avec l’extérieur pour les communautés des zones éloignées dans les deux régions.

Les hubs seront gérés par les autorités régionales. Ils devront permettre aux différents partenaires de mettre en place des services communautaires intégrés : des centres de formation sur la production alimentaire, de renforcement des compétences commerciales pour les femmes et les jeunes, des salles de classe numériques. Ceci, tout en améliorant la production agricole à travers l’hydroponie et l’irrigation au goutte-à-goutte fonctionnant à l’énergie solaire.

-----

« Grâce à ce projet pilote, la transformation rurale est stimulée, même dans les zones géographiquement isolées, à travers la disponibilité d’une eau potable pour l’irrigation, les installations de soins de santé, le développement des opportunités entrepreneuriales et celui des chaînes de valeur agricoles », explique Jocelyn Raharimbola, gouverneur de la région Anosy. « Après des années d’insécurité alimentaire, les données sur le terrain montrent une amélioration de la situation nutritionnelle grâce aux interventions d’urgence et à la collaboration avec des agences comme le PAM », ajoute-t-il.

Madagascar fait partie des dix pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles dans le monde et est considéré comme le pays le plus exposé aux cyclones en Afrique. Les régions Androy et Anosy sont les plus touchées par la crise climatique et présentent des taux élevés de malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans. Ces régions sont également affectées par des événements climatiques extrêmes tels que les cyclones, les tempêtes et les sécheresses. Les Nations unies estiment que 2,2 millions de personnes risquent de subir une insécurité alimentaire élevée d’ici avril 2023 dans les zones du sud et sud-est de Madagascar.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 31 janvier 2023 à 12:34 | Stomato (#3476)

    >>Madagascar fait partie des dix pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles dans le monde et est considéré comme le pays le plus exposé aux cyclones en Afrique. Les régions Androy et Anosy sont les plus touchées par la crise climatique et présentent des taux élevés de malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans. Ces régions sont également affectées par des événements climatiques extrêmes tels que les cyclones, les tempêtes et les sécheresses. Les Nations unies estiment que 2,2 millions de personnes risquent de subir une insécurité alimentaire élevée d’ici avril 2023 dans les zones du sud et sud-est de Madagascar.<<

    Etant contribuable d’un pays alimentant les caisses des Nations Unies, et donc contributeur au financement des plans du PAM le paragraphe ci-dessus me pousse à faire un commentaire.

    Ce paragraphe me fait penser au plan de justification d’une action urgente de ne surtout rien faire pour améliorer les choses sur le terrain, de peur de voir disparaitre a court terme la manne tombant des caisses de l’ONU à chaque saison cyclonique !

    • 31 janvier 2023 à 12:47 | Shalom (#2831) répond à Stomato

      C’est exact !

    • 31 janvier 2023 à 15:29 | lé kopé (#10607) répond à Stomato

      Combien de fois le verbe ...SERONT a été répété . Est ce que le Champion du Monde de la Nutrition n’est pas au courant des 2,2M de personnes risquent une insécurité alimentaire ( IPC 4 et 5) dans le Sud et le Sud Est du Pays ? Ce sont les organismes Internationaux (ONG) qui s’inquiètent le plus de la situation , mais le gouvernement ne fait qu’inaugurer les chrysanthèmes . En tout cas , le revirement du Calife pour se pencher au social , est une preuve flagrante de l’échec de la Politique d’Emergence , prônée par le régime du Timonier, et ses promesses illusoires .On ne peut pas courir , si on ne sait pas marcher, mais à cause du « Wokisme », tous les rôles et les paradigmes sont inversés .C’est le paradigme de ceux qui ont déserté l’école pour des futilités .

  • 31 janvier 2023 à 12:46 | Albatros (#234)

    • 31 janvier 2023 à 13:03 | Stomato (#3476) répond à Albatros

      Cela fera bientôt 60 ans que je sais que les femmes sont l’avenir de Madagascar.
      Il faut être aveugle pour ne pas voir ces femmes qui travaillent dans les rizières, qui font la lessive dans le moindre cours d’eau, avec toujours un bambin très souvent né de père inconnu ou qui est allé vivre avec une autre pour lui faire un autre gosse, et abandonner femme et gosse pour aller copuler ailleurs encore.
      Fondamentalement une femme est porteuse d’avenir, avenir trop souvent gâché par non pas un homme, mais par un mec, un pauvre mec !

      Donc c’est avec raison et raisons que cette ONG a décidé de mettre sur pied et faire fonctionner cette initiative mise entre les mains de femmes Malgaches, car les mecs au « pouvoir » depuis 60 ans ont été incapables de le faire : laisser travailler sans ponctionner le fruit des efforts des citoyennes.
      Il est a noter que c’est une femme qui se charge de la communication, Bravo à elle.

  • 31 janvier 2023 à 12:48 | Stomato (#3476)

    Pour les curieux, voire :
    https://documents-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/N22/223/39/PDF/N2222339.pdf?OpenElement

    L’on y lit :
    (En dollars des États-Unis)
    Quote part ; avance 2022 ; versement 202 ; Ajustement 21-22
    France ; 4,318 ; 6 477 000 ; 6 640 500 ; (163 500)
    Madagascar ; 0,004 ; 6 000 ; 6 000 ; -

  • 31 janvier 2023 à 13:12 | Isambilo (#4541)

    Il ne reste plus qu’à trouver quelqu’un pour l’entretien.
    En tout cas, c’est bien mieux que le pipeline de notre Taimboraka national.
    Je crois que des femmes malgaches sont allé en Inde pour apprendre une technique du même type. C’est peut-être ce qu’Albatros rappelle mais je ne veux pas ouvrir le lien.

  • 31 janvier 2023 à 14:13 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Il reste à savoir si ce projet va se vulgariser ou restera un échantillon qui ne fera pas long feu n’est-ce pas ?
    Quid de la suite du conseil de ministre spécial qui s’était tenu là-bas pour le développement de cette région ? Encore et toujours de l’argent jeté par les grandes portes n’est-ce pas ? Werawera comme d’habitude.

  • 31 janvier 2023 à 16:17 | Albatros (#234)

    Madagascar possède, avec le Brésil, un des deux plus grand gisement de quartz au Monde !.

    Ce quartz, riche en silice, et le soleil de Dago, permettrait une vraie indépendance énergétique dans les milieux reculés de la Grande Ile.

    Madagascar a aussi de la bauxite (pour les chassis en aluminium des panneaux solaires) !.
    La main d’oeuvre est disponible !.

    Une industrialisation locale est possible afin d’éviter l’importation de panneaux solaires comme actuellement.

    Voila une vraie « industrie » à développer sur place (à Madagascar !), même si elle entraine un peu moins de revenus par « bakchichs » pour les « dirigeants » !.

    Alors « amis malgaches » c’est l’heure du réveil ?!. (C’lera !).

    L’heure du réveil solaire !. (en attendant le réveil éolien !).

    @+

    • 31 janvier 2023 à 16:42 | Stomato (#3476) répond à Albatros

      >>Ce quartz, riche en silice, et le soleil de Dago, permettrait une vraie indépendance énergétique dans les milieux reculés de la Grande Ile.<<

      C’est beau et sain de rêver, mais il y a des limites.
      Avez vous une petite ou grande idée de la transformation de la silice du quartz en panneaux solaires avec du silicium mon ou polycristallin ?
      Ce serait fantastique que Madagascar aie les éléments techniques et financiers pour maitriser le processus...
      Mais ce sera l’après lendemain du jour ou les poules auront des dents, au train où va le développement de Madagascar.

      https://www.alma-solarshop.fr/blog/du-silicium-aux-panneaux-solaires-quel-processus-de-transformation#:~:text=Le%20Silicium%20est%20donc%20obtenu,comme%20la%20houille%20par%20exemple.

    • 31 janvier 2023 à 20:24 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Bonsoir Stomato et merci pour le lien.

      Effectivement c’est beau de rêver pour l’avenir de Madagascar, mais ce rêve n’est pas forcement un rêve utopique !.

      Encore une fois Madagascar dispose de quartz, de bauxite et d’une « main d’oeuvre » jeune, capable de développer ce type d’industrie !.
      Le Viet-Nam (qui, rappelons-le, à eu son « indépendance » bien après Madagascar !), a déjà une usine de transformation de la silice.
      Il semble que l’Algérie se lance, aussi, sur cette voie !.

      Alors pourquoi pas Madagascar !.

    • 31 janvier 2023 à 20:33 | lé dezertera (#11352) répond à Albatros

      Albatros et Stomato,

      Tant que le niveau d’intelligence du pouvoir reste au niveau de la moquette, la phrase « quand les poules auront de dents » tient toujours. Dommage !

    • 1er février 2023 à 15:24 | saint-augustin (#9524) répond à Albatros

      Albatros,
      Le problème c’est que les sachants ,les enfants de MCar ont fuit le pays et donnent des conseils à distance et qui ne se sentent pas concernés pour le développement du pays SAUF si un copain est au pouvoir pour sucer les malgaches et les ressources du pays .Tous des PIRATES.
      On ne peut pas développer un pays à distance
      Pour le Brésil(que je connais très bien)toutes les étapes de développement du Brésil sont occupés par les Brésiliens et depuis longtemps .

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS