Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 17h56
 

Economie

Economie

Recettes douanières et recettes fiscales en baisse

mercredi 30 juin | Mandimbisoa R.

Parallèlement à la baisse de la croissance prévue dans le cadre du projet de loi de Finances rectificatives de cette année, 4,3% contre 4,5% initialement, les recettes douanières sont également revues à une légère baisse de 0,8% par rapport aux prévisions initiales pour l’année. Sur 2 846,0 milliards d’ariary de recettes douanières pour l’année 2021, 75% proviendront des importations de produits non pétroliers et 25% des importations de produits pétroliers.

Par ailleurs, la prévision des recettes fiscales intérieures est révisée à 3 486,83 milliards d’ariary par rapport à celle de la Loi de Finances Initiale 2021, soit une baisse de 7% (260 milliards d’Ariary). Elle représente 55,06% des recettes fiscales totales.

Quant au montant de la dette à rembourser pour cette année, la Loi de Finances Rectificative (LFR) 2021 indique qu’elle s’élève à 553,2 milliards d’ariary dont 380,1 milliards d’ariary en principal et 173,1 milliards d’Ariary en intérêts.

18 commentaires

Vos commentaires

  • 30 juin à 10:05 | arsonist (#10169)

    Recettes en baisse ou pas, l’échec moral de Bokassa gasy est catastrophique !

    Le monde entier connaît Akamasoa et les pauvres qui y sont "pensionnaires", puisque Pedro a réussi a y attirer d’innombrables touristes voyeurs, avides de voir des populations miséreuses.
    Tout ça avec la bénédiction politiquement très intéressée de Bokassa gasy !

    Ces touristes voyeurs de misère ne sont pas emmenés visiter les miséreux sévère qui habitent le quart monde des grandes villes de Madagougou.
    Peut-être parce que ces endroits-là sont au préalable très difficiles à aseptiser a minima, comme le sont les lieux de vie à Akamasoa, avant l’arrivée des touristes voyeurs.
    Pourtant de nombreux habitants dans ce quart monde sont encore plus miséreux que les pauvres de Pedro !

    Mais la pire misère très sévère à Mada est celle qui frappe nos compatriotes qui habitent dans notre Grand Sud.
    Comparativement à notre Grand Sud, Akamasoa est une "sorte d’Eden" dont les pensionnaires ont participé aux grandes festivités du 26/06.

    Évidemment, il y a de nombreux autres foyers de misère sévère à Madagougou.
    Mais Bokassa gasy et ses dévoués foza nient purement et simplement leur existence.

    L’échec moral catastrophique est presque partout géographiquement et sur tous les aspects de la vie sociale et personnelle à Madagougou !

    • 30 juin à 10:29 | MALIBUC (#9345) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist,
      Au journal télévisé d’hier soir sur la chaine France 2, était diffusé une partie du reportage de Gaëlle Borgia sur la famine dans le sud et sur la controverse du cuir de zébu.
      Voilà la France entière ainsi que les pays recevant cette chaine ont pris connaissance de ce qui se passe ici.
      Qu’on ne vienne donc pas pleurer si les aides diminuent ou s’il y à représailles.
      En tous cas je dis courage à ces pauvres qui se meurent.

    • 30 juin à 11:13 | dominique (#9242) répond à arsonist

      M.MALIBUC ..... moi j’envoie a des familles pauvres que je connais a Madagascar par le Western Union ... et ils reçoivent j’en suis certain !!!! MAIS ; SI DE FRANCE vous envoyez un don dans une association pour Madagascar !! RIEN !!!!!! arrive , tout est détourné a l’arrivée !!!!! et par qui ??? cherchez ...... moi j’ai compris fini les associations tout est détourné et rien arrive ou il le faut ... voila le problème ...

  • 30 juin à 10:34 | kartell (#8302)

    @ MALIBUC

    Il ne s’agit pas d’un fait anodin mais d’une ultime étape avant une mort lente, où tout du moins, à un affaiblissement du système immunitaire ouvrant la voie à des infections souvent fatales …
    Pourquoi ?…
    Il est clair que des êtres humains qui endurent depuis des semaines et des semaines des conditions aussi terribles ont guère de chance de s’en sortir sans séquelles graves, au mieux …
    Mettre en avant, en informant, du degré jamais atteint par cette famine, est un signal de détresse lancé à l’international pour dénoncer les différents ronds dans l’eau d’un pouvoir inefficace et surtout hâbleur …
    On n’est plus dans la critique pure et dure, ni dans la fameuse intolérable ingérence d’état dont on voit s’agiter les premiers signaux au sein d’un pouvoir, visiblement gêné aux entournures après des lendemains de fêtes dispendieuses…
    La non-assistance, à personnes en danger, est ici dénoncée afin de faire réagir un pouvoir laxiste qui privilégie ses apparitions dans la lumière plutôt qu’un travail efficace à l’abri des caméras et des médias…
    Visiblement, ce reportage gêne et indispose parce qu’il est interprété astucieusement comme une dénonciation politique et non comme une information pure …
    Ceci tient essentiellement au verrouillage entrepris par le pouvoir à contrôler tout : les bonnes mais surtout les mauvaises informations en les édulcorant si elles ne sont pas passées complètement sous silence …
    Cette affaire dépasse le seul volet de l’humanitaire en dévoilant un système progressif de verrouillage qui s’installe insidieusement dans ce pays dont le premier de la longue série aura été le déni sanitaire de la première heure..
    Les méthodes sont celles du passé sauf qu’aujourd’hui, les réseaux sociaux ne permettent plus son étanchéité totale, cela pose un problème insoluble au pouvoir, à la fois utilisateur addictif pour sa propaganda mais qui voudrait aussi en filtrer les propos les plus critiques à son égard et surtout faire taire leurs auteurs !…
    Aujourd’hui, le pouvoir irrité peut difficilement expulser Gaëlle Borgia (journaliste et non metteur en scène comme cela avait été promptement dit !), mais il a mandaté en coulisse les médias, le doigt sur la couture, à mettre de la distance avec cette presse insolente de correspondants étrangers ( essentiellement francophones !)pour les ostraciser et les couper de tous contacts locaux, informateurs compris …
    Le climat des premières rétorsions pointe son gros nez tout en mettant en valeur la volonté du pouvoir à tout diligenter en matière de presse dans ce pays, y compris ses propres insuffisances !…
    Inquiétant pour l’avenir où « l’état, c’est moi » est en train d’être promu et étoilé !…

    • 30 juin à 14:07 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Dis Kartell,

      Voyez-vous une alternative autre que l amputation face a cette gangrene qui ne cesse d evoluer jusqu a atteindre dans un futur proche le coeur de la Nation ?

      La conjuguaison avec un temps au passe decompose est incomprehensible en l absence de riz dans l intestin !

  • 30 juin à 11:05 | dominique (#9242)

    Et pour couronner le tout dans cette gestion apocalyptique du pays ; il ferme les frontières donc plus aucune rentrée de devises ou de touristes dans les hôtels qui eux dépensent et font vivre le pays et tous commerces !! a entendre dire ça représente quand même 20% du PIB évidement le pharaon n’a rien compris il fait manger des briques a son peuple ou des sandales en cuir ; pour lui il est vacciné avec toute sa bande en Europe avec les bons vaccins (ni vi ni connu ) un petit aller retour vite fait .. au nez et a la barbe des ignorants rigolos du pays ...
    Isandra vous racontera ça a la sauce du pays vous pouvez croire .

  • 30 juin à 12:12 | Vohitra (#7654)

    En voila une baisse de recettes de l’administration, et c’est prévisible dans une économie réelle qui tourne au ralenti et en état de léthargie…

    Et oui, la création de richesse ne pourra se faire qu’en favorisant des investissements productifs permettant une hausse de valeur ajoutée…mais les stades et autres palais de sport et culture n’y contribuent pas du tout !

    Et déjà à quatre mois de la prochaine période de soudure, l’inflation réelle au quotidien sur le marché domestique gagne du terrain, et lamine le revenu des ménages poussés à évoluer dans le secteur informel pour survivre…dans l’attente de la prochaine déflagration engendrée par la hausse de prix au consommateurs de produits pétroliers…et de la hausse inévitable du prix de l’électricité suite à l’application imminente du tarif « optima »…

    Et le déficit de la balance de paiement ne pourra être comblé que par l’accroissement en volume du stock de la dette et ses conséquences immédiates sur les services de la dette…entraînant de fait des séries de réformes qui ne peuvent que réduire les capacités de l’Etat à améliorer ses services offerts au public dont la moitié des ressources sont absorbées dans le traitement des soldes…

    Pour dire que la capacité d’animer la fougue et la soumission chez une foule désemparée et désorientée ne peut être un recours durable dans un contexte flagrant qui ne fait que décimer dangereusement le capital productif d’un pays à dominance rurale et composé de majorité de jeunes désœuvrés et subissant de plein fouet les impacts d’un programme qui n’ a pas pris en compte dès le départ les pré requis exigés par une inégalité sociale abyssale et la faible valorisation des capacités existantes…

    Le schéma et tournure correspondant au modèle du Zimbabwe, Sri Lanka, Zambie…se profilent à l’horizon…avec des pâtes jaunes collantes servies à l’hommage du centenaire d’un parti communiste devenu porte fanion d’un impérialisme mondial très agissant…avec des infrastructures érigées à coup de dette de sang versé…

  • 30 juin à 14:14 | bekily (#9403)

    pour répondre à Dominique , je suis OK : les DETOURNEMENTS de dons par des associations (souvent pour leurs propres familles) sont monnaie courante.
    Concernant la DOUANE : les taxes à l’importation constituent la première recette budgétaire d’un pays non développé industriellement ...
    Les compagnies françaises (type FRAISE ou De COMMARMOND ou BARDAY ou Cie MARSEILAISE etc , etc )) bénéficiaient de NON IMPOSITION DOUANIERE +++ DE COMPLAISANCE !!!
    Cela jamais profité à la population , bien au contraire sucée jusqu’à la moelle !!!
    Ravalomanana en faisait autant au profit de ses propres affaires...
    Y aurait il CONTINUITE DANS CET ESPRIT DE FAVORITISME FINANCIER AU DETRIMENT DES INTERETS DU PEUPLE ????
    A mon avis la corruption a de beaux jours à Mada !!!

    • 30 juin à 16:00 | dominique (#9242) répond à bekily

      INFOS // pour achever la situation , la France a ce jour interdit toutes importations de produits provenant de Madagascar ; J’AI BIEN DIT TOUT produits quoi que ce soit !! ; vous pouvez vérifier ça viens de sortir !!! les frontières sont fermées même au fret !!!! ; c’est certainement des histoires a régler entre présidents ...le pharaon MAO reçoit la monnaie de sa pièce par Macron ..

  • 30 juin à 16:22 | Zora (#10982)

    Bonjour à tous,
    S’il s’agit de l’article de L’express hier, je me suis renseignée auprès d’une entreprise de produits alimentaires à Tamatave et elle m’a dit qu’il s’agit d’une seule entreprise qui a mal fait son boulot... À suivre.

  • 30 juin à 16:34 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Conséquence de l’inconséquence des dirigeants madagougouesques dans un pays en quasi-autarcie, qui ne produit plus rien et surtout à manger pour son propre peuple.

    Ce 30/06/2021

    1 € = 4641,70 Ar
    1 US$ = 3916,39 Ar

    Source : https://www.banky-foibe.mg/

    Sur les 5 derniers jours, l’ Ariary est en train de plonger face aux 2 monnaies de référence que sont l’ € et l’ US$.

    Tout celà grâce à qui ?

    Il y a bien sûr le Covid qui a bon dos, mais que tout les pays du monde subit.

    Mais il y a surtout la "clairvoyance" de SAR DJ Lapin Crétin, pour qui son fessier sert de tête (grand adepte des fêtes et du dihy vody) et le trou du cul en guise de bouche.

    L’inflation est déjà réelle et le risque d’apparition des billets en Ariary à 5 ou 6 zéros comme au Zimbabwe n’est plus une vue de l’esprit.

    Cordialement

    • 30 juin à 16:41 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Errata :

      "que tous les pays du monde subissent" au lieu de "que tout les pays du monde subit"

    • 2 juillet à 11:36 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Re-,

      L’ US$ et l’ € se renchérissent par rapport à l’ Ariary, mais il ne faut pas s’inquiéter, n’est ce pas :

      https://www.actutana.com/depeche/pourquoi-vous-vous-inquietez-ou-excitez-sur-une-eventuelle-hausse-des-prix-a-la-pompe/

      Pourquoi vous inquiétez vous, madagougouesques de peu de foi ?

      SAR DJ Lapin Crétin veille au grain.
      Il s’occupe de votre pouvoir d’achat en vous aidant à vider vos poches avec votre consentement atteré et l’aide "consternée" des pétroliers.

      Cordialement

  • 30 juin à 16:38 | olivier2 (#9829)

    Ils sont gentils nos amis malagasy..

    Depuis quand les produits "Ratsimamanga", "vaniala" et tout le tintouin "seraient" des produits pharmaceutiques ?
    Avez vous une idée ..ou le commencement d’une idée..de comment tout ce joyeux bowdel est produit ? avec quoi ? et dans quelles conditions ?
    Question stupide de ma part..vous le savez mieux que le MONDE ENTIER évidemment !
    LOOL

    Depuis Quand "good look" exporte ses clopes en France ?

    Vous racontez tous des Konneries innommables plus grosses que votre Ego sur dimensionné de victimes de la colonisation..et de l’esclavagisme..et de la faute à pasdchance...etc...

    MAIS JEAN CLAUDE va créer un savon " lutte contre la colonisation, le néo colonialisme...et vivement les mig 21"

    Elle est pas belle la vie ?

    MDR

    • 30 juin à 17:13 | vatomena (#8391) répond à olivier2

      C’était quand la Colonisation ???Quels maux avons nous hériter de la Colonisation ? Notre jeunesse souffre t elle encore de cette colonisation calamiteuse ?
      Question à 1000 euros !

  • 30 juin à 17:02 | olivier2 (#9829)

    https://www.moov.mg/actualites/economie/detail/exportations-des-produits-malgaches-indésirables-en-france

    "Une société de groupage évoluant sur l’axe Antananarivo-Paris vient de notifier ses fournisseurs que pour des raisons indépendantes de sa volonté, mais liées à des réglementations douanières, elle ne peut plus assurer les exportations des produits malgaches vers Paris"

    MDR..."une société de groupage..."...LOL

    Et au final, ca devient : " La France veut humilier Madagascar"..LOL

    GASY LIVES MATTERS - YEAH

    WOW

    A ma connaissance, quand "on" exporte vers PARIS, "on" exporte vers L’UNION EUROPEENNE.

    Si décision il y a de réglementer les ’importations" de produits endémiques hautement valeureux, il ne peut s’agir que d’une décision de l’UNION EUROPEENNE.

    Voilà..

    Mais la vérité éclatera plus tard..en catimini..

    Le GENIE en action...c’est EBOURIFFANT

    PS : je connais plusieurs "société de groupage évoluant sur l’axe Antananarivo-Paris", composées de :

    Rabé, dormant dans sa 205 Kitée "sport", et soudoyant tous les douaniers d’IVATO à longueur de journée ( pléonasme)..
    idem à Majunga, tuléar...etc.

  • 30 juin à 17:57 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    "Moi y en a vouloir des sous", leitmotiv de tous à Madagougou et de part le monde d’ailleurs.

    Quelle visibilité a t-on sur le tourisme (ne serait-ce que le local) quand Air Madagougou à travers sa filiale Tsaradia ne dispose plus que d’un seul ATR ?

    https://www.actutana.com/depeche/tsaradia-serieux-il-ny-a-plus-quun-atr-qui-vole/

    Y-a-t il un business plan (mot à la mode) post Covid (si tant est que le mot post est approprié pour une calamité qui risque d’être aussi réccurente que le Kere dans le Sud) pour l’émergence (mot tout aussi à la mode) de ce secteur touristique complètement immergé ?

    Cordialement

  • 1er juillet à 12:39 | bekily (#9403)

    c’est quand même impensable que la France bloque tout ce qui vient de Mada ...
    A moins de MOTIF MAJEUR de rétorsion qui permette de déroger aux règles fondamentales de l’OMC ...
    Toutefois
    Mada étant un pays de NON-DROIT avec un roquet ridicule à la tête , la France ne prend pas de gants !!!
    espérant que cela passe sur ce site sans arguer de "problème technique" !!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS