Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 15 novembre 2018
Antananarivo | 16h08
 

Société

Autour des présidentielles

Quid des pensionnaires de la CNaPS ?

lundi 3 septembre | Fanambinantsoa

« Elections présidentielles dites-vous », s’insurge un ancien employé du secteur privé et qui s’impatiente de voir sa maigre pension de retraite auprès de la CNaPS, lui être dû tous les mois contrairement à ce qui est en vigueur qui est donc perçue tous les trois mois. « Le temps de passer dans l’au-delà et de tirer sa révérence », regrette-t-il. « Elections et propagande ou précampagne ? Tout cela est une affaire de sous » martèle-t-il. En réalité les questionnements de nombreux retraités de la CNaPS sont que depuis quelques mois, ils attendent de voir les avant-projets d’augmentation de leur pension de soixante pour cent (60%). Depuis lors, l’avant-projet n’a pas pointé son nez ; il serait classé dans les tiroirs et le sujet occulté.

Mais quelques groupes de personnes retraitées de la CNaPS -qui sont aussi des électeurs - n’entendent pas baisser les bras et apparemment elles sont en train de se mobiliser pour mettre en œuvre ce projet et de faire en sorte que leur pension leur soit due tous les mois. En tout cas, ces retraités du secteur privé ne comprennent pas le refus de ces augmentations et pourquoi un tel plafonnement et pourquoi doivent-ils attendre trois mois pour percevoir soixante dix pour cent de leur ancien salaire ; alors même que la CNaPS effectue des placements de dizaines de millions d’ariary ailleurs. Ces groupes de retraités qui constituent un électorat à part entière et qui se présentent comme des notables dans leur quartier attirent l’attention des candidats sur le sort réservé au « senior ».

Toujours est-il que dans le cadre républicain et de la démocratie, il appartient à chaque citoyen d’exprimer sans aucune contrainte leur voix. Beaucoup de candidats sont déjà en train d’appâter les électeurs. Des campagnes à l’américaine ont débuté. Des investissements s’opèrent en milliards d’Ariary, voire en dizaines ou centaines de millions de dollars ou d’euros. Comme les lois électorales présentent de nombreuses carences, dont les financements des propagandes électorales, tout candidat est dès lors libre dans ses dépenses électorales. Le président qui sera élu aura-t-il un regard et des considérations pour ces aspirations profondes des retraités de la CNaPS ?

9 commentaires

Vos commentaires

  • 3 septembre à 10:28 | zean-ba (#10000)

    Bravo Fanambinantsoa,
    Article tres intéressant montrant la.vraie vie des gens, les retraités malagasy.

    Un article qui ne risque pad d’interesser les rambo et ses clones, les adorateurs de ANR qui ont tmlargelent contribué a la dégringolade de la voe des malgaches les plus vieux, payés tous les trois mois, et a quel prix...
    Pendant ce temps on vole, on pille les richesses qui pourraient aider a augmenter leur retraites...

    Les retraités francais ici, bien que ne beneficiant que du minimum pour le plus grand nombre , ne viennent ici que pour narguer leur compagnons d’infortunes, ils ne se rendnt pas comte qu’ils ont bénéficié de ce système auparavant d’une maniere ou d’une autre et que a quelques ADN près...

  • 3 septembre à 10:29 | zean-ba (#10000)

    Lire largement contribué...

  • 3 septembre à 11:46 | tanguy37 (#7699)

    AH !!AH !! je rigole quand je vois le mot CNAPAS,je pense a mes cotisations des années 65/70 !!que sont elles devenues ????????
    surtout ne vous bousculez pas pour repondre

    • 3 septembre à 11:52 | hafatse (#9818) répond à tanguy37

      Je m’en tamponne le coquillard

    • 4 septembre à 12:06 | tanguy37 (#7699) répond à tanguy37

      reponse à afatse a propos des cotisation cnapas :oui moi !!je m’en fou !!puisque largement compensées par la France !!!

  • 3 septembre à 14:16 | Tsix (#10296)

    Tsy maintsy misy indray ny antoko na olona politika mitarika ary manamparitaka vaovao ratsy ao. Misy izany olona dia tsy misy atao afatsy ny manaratsy ny fitantanana.

  • 3 septembre à 16:49 | tsirah (#10314)

    pension oui mila jerena akaiky ny momba anio satria tena lasa kely ny pension ny be antitra amin’ izao nefa ny fiainana milaja miakatra. Raha mamaky ny fisandratana tsara ianareo dia ao anatin’ny vina dia misy an’io fampiakarina ny volan’ny mpisotro rorono io, ary efa niakatra kely ary izy nandritra ny 4 taona nitondran’ny filoha rajaonarimampianina fa izany hoe mbola tsy ampy ho an’ny be antitra izany

  • 3 septembre à 16:59 | Toutoun (#10298)

    Ny zavatra tsy azo lavina dia ny fanaovan’i Andry Rajoelina fitaovana politika ireo rehetra izay miseho milay te hanaraka anazy !!! av eo nefa dia tsipahina tsikelikely fa mampitombo ny denomitateur ! Mety tsy misy hidirany fa misy hifandraisany !!!

  • 4 septembre à 08:00 | komi (#10299)

    Tsy hisalasalana fa misy ambadika politika indray izao ary natao hanan-korotanan saim-bahoaka fotsiny satria dia misy no mahazo tombony amin’izany. Ireto mpanohitra fitondrana tahakan’ny MAPAR ireto no tompon’antoka amin’izany

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 382