Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 6 décembre 2021
Antananarivo | 08h28
 

Santé

Quelles mesures face à Ebola ?

vendredi 5 septembre 2014 | Léa Ratsiazo

Le cri d’alarme de la présidente de Médecins sans frontières Joanne Liu il y a quelques jours fait froid dans le dos : « le monde est en train de perdre la guerre face au virus Ebola ». L’ONU demande ainsi aux pays occidentaux de se mobiliser afin d’accélérer la lutte, que ce soit au niveau de la recherche ou sur terrain. Près de 1900 morts sont recensés dont 400 en une semaine. La liste des pays touchés ne cesse de s’étendre ; de la Guinée au début, le virus est arrivé ensuite au Sierra Leone, Libéria, Congo et au Sénégal. Dans les pays touchés, c’est la panique générale de la population et les autorités ne savent plus où donner la tête. Les pays occidentaux pour le moment ferment leurs frontières et les compagnies aériennes ne desservent plus jusqu’à nouvel ordre les pays touchés.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) est actuellement en réunion à Genève afin de déterminer des réponses sanitaires face à Ebola, 8 traitements et 2 vaccins sont en cours d’essais. Mais il faut des mois voire des années pour avoir des résultats fiables. L’Union africaine va se réunir lundi pour la même raison.

En tant qu’île, Madagascar est-elle à l’abri ? Comment se prémunir ? Un cas suspect avait été relevé il y a quelques semaines mais heureusement négatif. Un bateau suspect également a été quasiment refoulé. Les médecins spécialistes des épidémies ont organisé un séminaire il y a quelques semaines et l’Institut Pasteur a fait de même avec le personnel de santé travaillant à l’aéroport.

Les citoyens commencent à en parler et demandent comment faire, comment connaître un cas suspect. Si jamais cela arrive chez nous, que faire ? « Il faut prier pour qu’Ebola n’arrive pas à Madagascar », c’est la seule réponse pour le moment.

Au niveau du ministère de la Santé, rien. Le ministre de la Santé Kolo Roger vient tout juste de rentrer de Chine il y a deux jours. Ravi que le cas suspect d’Ivato s’est révélé négatif, il était aussitôt parti en Chine. Apparemment, aucune mesure concrète n’est prévue au cas où. Les autorités sont sûres que le danger vient de l’aéroport ou port, mais le personnel est-il suffisamment formé, averti et dispose-il les moyens nécessaires pour faire face ?

Rappelons que dans les centres de santé publics, hôpitaux et dispensaires, il n’y a pas une goutte d’alcool ni seringue ni compresse ni quoi que ce soit. Le patient doit tout acheter et il n’a pas forcément les moyens. Il suffit de passer aux pharmacies de l’hôpital HJRA pour se rendre compte. Si c’est le cas dans un grand hôpital de la capitale, qu’est ce qui peut bien se passer à Bekily, à Manja ou à Bekopaka ? Que faire face à Ebola ? personne n’a la réponse, les autorités comme les simples citoyens. Il faut prier, notent ces derniers.

68 commentaires

Vos commentaires

  • 5 septembre 2014 à 09:02 | walesa (#5863)

    Bonjour,
    Chez nous il n’y a pas encore Ebola... Mais une autre maladie grave fait le ravage : La CORRUPTION généralisé ! C’est pire qu’Ebola... Par contre Ebola est bien plus "democratique" car elle ne choisi pas entre le riches et pauvres. Tous sont egaux ! Tandis que la corruption c’ est la maladie dit "du pouvoir"

    • 5 septembre 2014 à 09:56 | bema (#828) répond à walesa

      Walesa, vous avez entièrement raison mais sur le plan "santé publique" ebola ou pas , l’état a le devoir d’assurer la sécurité de sa population sans distinction. Notre grande chance est d’avoir la mer comme frontière d’où il est possible de contrôler l’entrée de notre territoire à condition que tout le monde est responsable. Personnellement, ce qui m’inquiète c’est la politisation de chaque évènement et qui nous rend ridicule aux yeux du monde. Le discours présidentiel à chaque déplacement se transforme en "culte de personnalité" comme AVANT. La propagande n’éduque pas du tout la population à se prendre en charge. Il est plus que temps de travailler et surtout avoir une vision de loin comme disait certain:gouverner c’est prévoir car un bon marin ne navigue pas à vue. L’histoire des valala est un exemple flagrant de l’inertie de nos responsables et impensable pour tout gouvernant digne de son poste. Misaotra Tompoko

    • 5 septembre 2014 à 10:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bema

      Oui,
      Bema !
      J’ai le culte de "DIRIGEANT" de notre Pays parce que j’ai toujours consenti qu’il faille collaborer avec le "DIRIGEANT" de son Pays,quand ==on== est à l’étranger.
      Difficile à comprendre pour beaucoup de personnes mais je ne change pas de point de vue.
      Collaborer/coopérer si c’est nécessaire parce que je ne critiquerai pas les "DIRIGEANTS" de mon "PAYS" qu’ils soient illégaux ou légitimes ou me taire,à jamais.
      Je reviens à l’histoire d’Ebola,cette maladie ne date pas d’aujourd’hui,c’est comme le choléra qui a ravagé le ZIMBABWE,à la suite de la crise monétaire économique de 2007.
      Sur 11 000 cas=plus de 400 décès.
      Ebola,l’Afrique devrait se débrouiller toute seule car les préoccupations sont ailleurs :
      - Moyen Orient
      - Europe=l’Ukraine.
      Madagascar oserait-il fermer ses "FRONTIERES" pour éviter l’Ebola..?
      Question de courage pour les Gouvernants !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 5 septembre 2014 à 14:37 | manga (#6995) répond à bema

      Le régime n’arrive pas à surveiller les côtes, tant sur l’importation sauvage qu’aux trafic illicites de tous genres. de l’anecdote où certains pourris ont eu l’audace d’importer des déchets toxiques radioactifs sur le territoire : Si ce dernier ne peut pas débarasser ces milliers de tonnes de détritus qui s’étalent ici et là, comment peut-il prétendre empêcher un virus de faire surface à part refouler un bateau dit suspect ? Représenter le HVM dans tous les districts et fokontany est l’ordre du jour : " Mourrez vous tous, on n’a rien à foutre", tel est le leitmotiv des çaleaux.

    • 6 septembre 2014 à 07:50 | revysaditra (#8500) répond à walesa

      Au contraire, EBOLA est déjà à Madagascar !!!
      Fa taiza ianao tamin’ny ora nidona ?
      Décidément, la CORRUPTION ne fait plus peur à personne... EBOLA oui !
      Il faut tendre le piège.
      La nature du piège varie suivant la situation.
      La « technique Reid » un piège en 9 étapes utilisé aux États-Unis par les forces de police.
      — -
      Étape 1 : faire comprendre au suspect les preuves qui mènent à lui/elle
      Étape 2 : on accuse plus le suspect mais quelqu’un d’autre
      Étape 3 : on empêche le suspect de nier l’accusation
      Étape 4 : on pousse à la confession avec des arguments
      Étape 5 : on établit un lien de sincérité avec le suspect
      Étape 6 : le suspect est plus calme et écoute
      Étape7 : offre 2 solutions pour expliquer le crime... choisit la plus acceptable.
      Étape 8 : amène le/la suspect/e à admettre sa culpabilité devant des témoins
      Étape 9 : on fait signer une déposition écrite de la confession
      — -
      Vous voyez l’utilité du piège ?
      Toujours ensemble contre Ebola. Together, let us save lives.
      Tendre un piège, c’est souvent prêcher le faux pour savoir le vrai.
      — -
      Ao anatin’ny mangidy no ahitàna ny mamy !
      http://youtu.be/JOfh4_j4Giw

  • 5 septembre 2014 à 09:25 | Eloim (#8244)

    Je répète encore une fois, les malgaches n’arrivent pas à affronter cette maladie qui est devenue un fléau mondial. Aucuns médicaments, aucuns vaccins - on ne peut rien faire à part quelques conduites à tenir surtout la propreté. Notre PM, malgré qu’il est un médecin, il ne connaît pas bien ce qu’ est EBOLA. J’en ai vraiment peur car aucune politique ni de mesures draconiennes ont été prises à cet effet. Regardez ce qui se passe dans les pays affectés, ce sont les personnels de santé qui sont les plus touchés, morts ou tombés malades. Alors réveillez vous Excellences !

    • 5 septembre 2014 à 09:35 | Be-Tsikera (#8458) répond à Eloim

      Salama daholo e !
      Ebola indray ny resaka. Mampatahotra hoy ingah Eloim satria tsy misy vakisiny sy fanafody hiadiana aminy. Marina ny anao Andriamatoa. Inona ary no hataon’io fanjakana mamono afo io e ? Managadra mpiasan’itsy sy iroa fotsiny fa tsy mandray andraikitra amin’itony zavatra mety handripaka ny vahoaka itony. Hitako tokoa tamin’ny télé le Prof iray zay fa tena tsy misy azo atao mihintsy afa-tsy ny fitandroana ny fahadiovana sy ny tsy hisian’ny fifampikasohana na mivantana na an-kolaka no hany ady amin’io aretina io. Dia ho faty eto izany isika rehetra koh. Ry ngah Eloim aza itony, spécialiste amin-le fandehany matahotra, mainka fa ny olon-tsotra. Tohina ihany ny tena tamin’ny filazan’le PM hoe mbola tsy nahazo baiko avy amin’ny OMS vao hanidy trano. Ireo firenena rehetra manidy trano ireo izany dia miandry baiko amin’ny OMS avokoa ? De Aiza ny fiandrianam-pirenena raha izany no fandehany. Efa hita fa hahafaty ny vahoaka iray manontolo tsotra izao ve dia hiandrasana OMS. Mahantra ange isika e ! 90% be izao ny tahan’ny fahantrana ary atao ahoana ireo olona matory eny amoron’ny lakandran’Andriantany, sns, ... Sa aleo ho faty any mba tsy ho vesatra ho an’ny firenena ? Ho hita eo ny afitsok’ireo e. Leo hoa zah e !

    • 5 septembre 2014 à 10:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      Eloim,
      Bonjour.
      Pour MOI,il y a un principe élémentaire,chaque "MALGACHE" doit disposer ==gratuitement== de l’eau courante.
      Les aides pour l’eau ==pour tous==existent depuis longtemps,seulement quelques "ONG" bénéficient gratuitement des ces aides en eau...
      L’Etat doit choisir sa "POLITIQUE SOCIALE" pour faire évoluer sa "POLITIQUE d’EDUCATION ".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 5 septembre 2014 à 11:49 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      POUR MOI MOI MOI, LE NARCISSE RACISTE DE SERVICE !
      Vos tasses di té :
      Principes : élémentaires ou secondaires
      J’ai le culte de « DIRIGEANT » comme de la corruption de l’ inkompétence & de la médiocratie .
      Du parasite pic assiette, du lèche Q, du délateur partisan de la race pure & de la peine de ☠ : ON S’EN TAPE ./ !

    • 5 septembre 2014 à 14:02 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mr Basile. Comme vous connaissez plus assez la vraie réalité malgache, nous n’allons pas dire beaucoup de choses. A titre d’info pour illustrer mes propos : vous connaissez qu’à Tana-ville - Capitale de Madagascar, il n’y a que 50% seulement des foyers qui ont accès à l’eau potable. si je dis eau potable, ceci pourrait peut être puisé dans des bornes fontaines de la Commune et uniquement 30% de la population tananarivienne qui possède de l’eau de la JIRAMA chez soi. Ailleurs, entre 15 à 20% seulement ont accès à l’eau potable. Donc vos posts vous accusent déjà votre dépaysement.

    • 5 septembre 2014 à 17:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      Eloim,
      Connaissant ou NON Madagascar,l’eau est primordiale pour la vie sociale.
      Malheureusement,dans les Pays en voie de développement,c’est une affaire juteuse,comme l’importation des matières premières.
      Au contraire,dans un Pays,comme la FRANCE,c’est le gaspillage total dès que l’eau est publique/commune.
      Politiquement/économiquement,c’est la priorité des priorités.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 5 septembre 2014 à 10:21 | DIPLOMAT (#846)

    Pour affronter un fléau, il faut anticiper.
    Anticiper c’est se préparer
    Préparer c’est s’organiser
    S’organiser c’est se donner les moyens .

    Aujourd’hui le seul moyen qui semble être mis en place est l’anticipation.
    Avec une mise en quarantaine d’un bateau provenant d’un pays d’afrique, puis d’un cas où l’on met le patient en observation.

    On voit bien depuis quelques années la résurgence de maladie moyenâgeuse tel que la rage ou la peste . Pour la peste , c’est triste à dire, mais c’est bien sur l’ONG Medecin du Monde que tout le pays dans un élan extraordinaire de générosité, a confié le soin d’éradiquer l’épidémie !!

    Alors, comme d’habitude, on s’agite, on fait des colloques pour réunir des personnalités et des journalistes, MAIS concrètement RIEN absolument rien des autres points importants égrenés plus haut , seront mis en oeuvre !!

    • 5 septembre 2014 à 12:35 | olivier (#7062) répond à DIPLOMAT

      Vous avez une nouvelle fois 100% raison..

      Votre esprit raisonnable et scientifique devrait vous mener à la conclusion :

      Rien ni personne ne prendra les bonnes décisions, faute de moyens et/ou de réelle volonté...

      Les décisions seront prises ailleurs !

      Quand un ancien premier ministre peut affirmer , je cite : " Le SIDA est une invention des Vazah"...
      Je doute que les choses ne puissent changer rapidement sous les tropiques...

      OR

  • 5 septembre 2014 à 11:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    C’est une maladie qui dépasse la capacité d’entendement/le bon sens de l’humanité contrairement à l’islamisme auquel les grandes puissances dépensent sans compter plusieurs milliards de dollars et d’euro.
    En ce qui nous concerne, que voulez-vous que nos dirigeants fassent lorsqu’on sait leurs insuffisances organisationnelles à différer le très urgent de l’urgent et de tous ceux qu’ils peuvent remettre à demain.
    Le seul remède efficace contre cette maladie pour nous est le "AZA VOANY IHANY" ou c’est de ne pas se faire attraper mais comment lorsqu’aucune campagne de sensibilisation y afférente ne voit le jour faute de volonté ou de moyens voir les deux à la fois dans nos vies de tous les jours entourées des moyens de communication numérique.

    Mandry mandry manana aretina ka izay mahasoa ataon"Andriamanitra.
    De toute façon on va tous mourir un jour ou l’autre et cette fois-ci c’est par insouciance.

    • 5 septembre 2014 à 11:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      C’est le commencement de la fin/l’heure pour l’humanité.

    • 5 septembre 2014 à 12:21 | Stomato (#3476) répond à plus qu’hier et moins que demain

      C’est partiellement vrai...
      Surtout quand l’on pense aux mensonges de l’islamisme...
      Soi disant religion d’amour et d’humanité.
      Amour et humanité qui font diffuser par internet l’égorgement de personnes qui n’ont comme seule arme leur plume et leur parole...
      Et qui aiment tellement les femmes qu’il les laissent crever par manque de soins, et qui en sont réduit à enlever des jeunes filles pour constituer leur basse cour de reproduction.

      Mais je parle de l’islamisme que vous citez, pas de l’Islam religion d’une majorité de femmes et d ’hommes sincères.

    • 5 septembre 2014 à 15:08 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu’hier et moins que demain

      "commencement de la fin... La fin de l’humanité tout simplement...."

      Au moyen âge ,évoquant la Peste noire, celui qui fait le récit de l’Apocalypse est terrifiante, on la voit comme le fléau envoyé par Dieu pour exterminer l’espèce humaine.
      Les populations n’ont pas conscience que le mal dont elles souffrent est dû à des causes naturelles.
      Elles y voient un signe de la colère de Dieu et cherchent des responsables.**

      A la réflexion, chacun ici ce rend bien compte que vous êtes un homme du moyen âge. Une épidémie frappe : "c’est la fin de l’humanité tout simplement !!! " une volonté divine, une fatalité !

    • 5 septembre 2014 à 15:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à DIPLOMAT

      Au moyen âge le monde était leur petit village avec des milliers d’habitant tout au plus alors qu’actuellement le monde c’est des milliards de chinois, d’Européens, d’Africains etc..
      Pour me contredire, prenez de la hauteur dans vos raisonnements au lieu de retourner tout le temps à l’âge des pierres.
      Rien qu’un seul son de trompette/un clin d’oeil et notre monde actuel sera anéantie.
      Et une seule goutte de vie tombée sur la terre et tous les morts seront ressuscités.

    • 5 septembre 2014 à 16:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Stomato

      Ces pseudo-jihadistes sont les tares/les laissés pour compte de la société occidentale qui cherchent des moyens spirituels pour contrer leur dirigeants respectifs : Dommage que l’Islam soit utilisé à tort par ces gens qui n’ont aucune culture islamique à part le fait d’avoir annoncé leur adhésion à l’Islam par l’invocation suivante :
      -Il n’y a de Dieu qu’Allah et que Mohamad est son messager.
      Ils leur restent beaucoup à apprendre concernant la culture Islamique comme tuez volontairement un innocent est assimilé à celui qui a tué tous les hommes donc c’est un pêché très grave qu’Allah ne pardonnera jamais.
      Un musulman digne de ce nom ne fera jamais ça et ils laissent aux occidentaux convertis (Américains/Britannique et Français) le soin de le faire suivant leurs anciennes cultures fondées sur la loi du talion.

    • 5 septembre 2014 à 17:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      A l’image de notre patriarche R. BASILE qui défend bec et ongle les institutions de la RM tout en étant hors sujet.
      Il en est de même pour ces pseudo-jihadistes qui croient défendre l’Islam par leurs actions tout en faisant des actes condamnés par l’Islam donc ils font tort à eux-mêmes sans le savoir devant Allah.

    • 5 septembre 2014 à 17:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Pour ceux qui veulent encore faire la différence entre vrais Islamistes et faux Islamistes, ils n’ont qu’à se pencher sur le cas du soldat Israélien Gilad Shalit (détenu en captivité par les combattants Palestiniens de 2006 à 2011) et du chef spirituel du Hamas, cheikh Ahmed Yassine (un paraplégique abattu par l’armée Israélienne à l’aide d’un missile).
      Il n’y a que la culture judéo-chrétienne qui accepte la rédemption et la loi du talion à l’origine de la corruption du monde.

    • 5 septembre 2014 à 18:27 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Vous avez raison, c’est pour cela que la grippe Espagnole avait plus de 34 millions de morts au XX eme siècle ....
      Des epidemies , il y en aura toujours et ce ne sera JAMAIS la fin de l’humanité , ni la volonté du seigneur ! C’est clair pour vous ??

    • 5 septembre 2014 à 18:28 | Stomato (#3476) répond à plus qu’hier et moins que demain

      C’est bien beau, j’adhère à votre discours qui est proche de ce que je pense.
      Mais il me manque les critères que vous comptez utiliser pour faire la différence entre un "bon" musulman et celui qui ne l’est pas !

      Pour ma part que je constate que le monde musulman en est en l’an 1400 de l’égire (à peu d’années près)

      Et je me souviens qu’en l’an 1400 du calendrier Grégorien (le calendrier des chrétiens) les inquisiteurs commettaient des horreurs comparables à celles des islamistes d’aujourd’hui.

      Par contre je ne vous suis pas quand vous dites que ces islamistes sont des laissés pour compte par l’occident. Ce sont des inadaptés qui ont eu le tort de venir ou de rester dans un pays qui ne leur convient pas... C’est trop facile de rejeter sur d’autres ses propres erreurs ou incapacités.

    • 5 septembre 2014 à 18:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à DIPLOMAT

      C’est beaucoup plus que ceux causés par toutes les guerres confondues:34 millions de mort au xx siècle.

    • 5 septembre 2014 à 18:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Stomato

      Ce sont ces pays eux-mêmes qui les ont reconnus et confirmés leur origine (500britanniques/300Américains et plusieurs français recensés) avec leurs accents respectifs car ils parlent anglais mais pas arabe.

    • 5 septembre 2014 à 18:46 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Ben voyons, et la lapidation institutionnalisée en Arabie Saoudite , ce sont des occidentaux convertis ? Les massacres de masses de chrétiens en Irak et Syrie , des photos montages ? Les chretiens en Egypte qui se font massacrer également sont fait par des laissés pour compte de la société occidentale ?

      Il y existe bien un Islam apaisé, celui pratiqué en Malaisie entre autre.

      Un Islam en harmonie avec les autres religions en Indonésie ou plus proche de nous, aux comores.

      Indonésie et Malaysie qui furent tous deux des colonies Neerlandaises, et Britanniques. ils sont où les laissés pour compte de la société occidentale dans ces pays là ?

      Le problème est donc celui de l’éducation. L’éducation liée à une religion , font que cette dernière devient une philosophie au service du développement humain. Un humain qui évolue au milieu des autres. Cet Islam de la tolèrence et du progrès mérite le respect.

    • 5 septembre 2014 à 18:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      et sans source en plus alors que d’habitude vous vous basez sur des sources internet comme parole d’évangile.

    • 5 septembre 2014 à 19:05 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Mais non : Rien que les sovietiques pendant la seule 2ème guerre mondiale, ils ont perdu 20 millions de morts.
      La totalité des "morts" directement liée à ce fléau : 60 millions.

      Les epidemies, il y en aura toujours, les guerres aussi malheureusement.

      Puis au milieu viennent les intérêts financiers, la cupidité . Puis en effet, ceux que vous appelez à tord plus haut , les laissés pour compte des occidentaux, que je qualifierai plutôt des "faiseurs de prétextes pour intervenir" . Ces gens là sont manipulés, payés, pour casser , morceler un pays . Ils sont manipulés. Puis abandonnés tel une rivière coupée de sa source .Enfin l’intervention qui au bout du compte profitera à qui ? vous connaissez bien la réponse . Moi aussi .

    • 6 septembre 2014 à 09:02 | Stomato (#3476) répond à plus qu’hier et moins que demain

      C’est vrai, mais à qui allez vous faire croire que l’EI est UNIQUEMENT composée de 500+300+400 anglophones ?

      Comme le dit Dilpomat, c’est le résultat, non pas d’une éducation, mais d’un endoctrinement ou lavage de cerveau effectué la plupart du temps en prison ou le laxisme occidental laisse la place belle aux extrémismes de tous poils.

      Je serais assez d’avis que l’on ait des lois occidentales qui soient l’équivalent des lois de la charia pour les non chrétiens !

      Maintenant il y a une ONG qui fait de belles prothèses pour des mains coupées...

  • 5 septembre 2014 à 11:42 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Avec un titre pareil , on est en droit voir devoir de se demander :
    " QUELLES MESURES FACE "
    A :
    La Misère
    La Famine
    L’ éducation
    La Santé : (Sida, Hygiène )
    Les zordures
    La sécurité
    La corruption
    Air Mad
    Zirama ( entre autres)
    Les trafics polymorphes
    Le Moramora
    Liste non exhaustive ...
    Commencez déjà par les urgences que vous avez sous le nez qui faute de vous empester crèvent les YEUX, avant de trouver de nouveaux sujet futiles pour quémander du vola ...

  • 5 septembre 2014 à 12:06 | jansi (#6474)

    Le danger Ebola vient de nos aéroports mal gérés. Et cela nous ramène a parler a nouveau de sûreté aéroportuaire et de l’annexe B.

    En synthèse, on est dans l’annexe B car ACM n’arrive pas a se sortir de ses difficultés. Sur les points a corriger, Airmad est en passe de régler tous les points qui le concerne d’ici octobre. Quant aux autres dysfonctionnements, cela concerne essentiellement ACM.

    Les difficultés de ACM sont liées a la faiblesse de la sécurité aéroportuaire confiée par ACM a la société SMPI choisi après avoir annulé la 1ère décision d’adjudication en faveur de la société luxembourgeoise SRDI.

    La réintégration de la SRDI est la seule voie sûre pour sortir de l’annexe B dont on sait que la décision appartient aux services européens. Rappelons qe le nouveau président de la Commission européenne est le luxembourgeois Juncker. Ceci pouvant partiellement expliquer cela.

    • 5 septembre 2014 à 12:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à jansi

      Bonjour,
      Tirez votre raisonnement vers le haut pour faire tilt.

    • 5 septembre 2014 à 13:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      SRDI et Président de "X" n’ont rien à voir avec la liste "B".
      SRDI est évincée alors qu’elle attaque l’ACM se elle veut.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 5 septembre 2014 à 19:19 | jansi (#6474) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      On était si bien pendant votre absence !!

    • 5 septembre 2014 à 19:21 | jansi (#6474) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Je ne peux pas faire plus pour que vous compreniez mes propos. Je vois seulement que vous êtes au même niveau que Bazily.

    • 5 septembre 2014 à 19:46 | Jipo (#4988) répond à jansi

      Fatigué de déblatérer des anneries au quotidien, il a réussi à se fatiguer et est allé se : " reposer " et il y a vraiment de quoi .
      Le problème est que les autres n’ ont pas son pouvoir de récupération comme de nuisance, quelles mesure face à un cas pareil ?
      Entre la chaise, la baignoire ou la corde j’ hésite encore à moins qu’ en grillade ...

    • 5 septembre 2014 à 20:48 | leclercq (#4410) répond à Jipo

      Ah non , pas en grillade , ça rappelle trop un bien triste évènement !!!! et en plus , ça ne nous correspond pas .

  • 5 septembre 2014 à 12:23 | lanja (#4980)

    hatreto Ireo mpitondra antsika dia tsy mihevitra velively izay fiarovana ny Malagasy momba io EBOLA io, ohatry ny mahazatra ihany io , tsy mora ny manao zavatra , dia aleo tsy manao , midaroka sy misambotra manifestantsno mora , dia io no ilofosana , fa ilay EBOLA , ohatry ny misy cycle io satria tsy aretina vaovao, sinon ,efa ripaka ny olombelona, ohatry ny lefy ho azy avy eo , enga anie tsy ho tonga eto alohan izay ,

  • 5 septembre 2014 à 13:42 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je ne pense pas être plus intelligent que le gouvernement ou la présidence, mais cela va faire plus d’un mois que j’ai touché quelques mots ici d’Ebola, mais aussi du terrorisme. Madagascar n’est pas à l’abri de l’un ou de l’autre.

    Mais est-ce que le pouvoir Malgache vous en est parlé ? Non ! Vous êtes au courant des voyages de votre président, mais aucunement les dangers qui touchent vos santé et vos sécurité.

    Et voilà deux preuves de plus que les élections de -2013-2014 étaient et sont des élections piège à C.....les qui gens qui ont été piégés en sont tellement hontes qu’ils essaient d’oublier cette évidence.

    Pour lutter contre Ebola ou le terrorisme, il faut un état fort de facto des institutions fortes. Madagascar n’en a tout simplement pas. Où est l’état Malgache ? Qui ne sait pas encore que nos institutions sont gangrenées par la corruption ?

    Les pièges à C....font leurs œuvres et les piégés sont pire que la Lune.

    • 5 septembre 2014 à 13:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Ne revenons plus aux élections de 2013/2014.
      Maintenant,le GOUVERNEMENT MALGACHE doit prendre en main,toutes les élections au suffrage universel direct.
      Un Ministère régalien est prévu pour cette tâche.
      - "Qu’on supprime ==purement et simplement==CENI-T,l’héritage de la "C.I".
      — "Madagascar aux Malgaches,UNE et INDIVIBLE"—.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 5 septembre 2014 à 15:05 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mr Basile, nous ne pouvons pas revenir en arrière. Comme on a choisi cette voie, création de cette institution dite "indépendante" la CENI, qui a été stipulée également dans la Constitution de la IVe République, le Min Inter ne peut plus organiser des élections quelles qu’elles soient. Une fois encore, vous vous déroutez un tout petit peu, Cher Monsieur !

    • 5 septembre 2014 à 17:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      C’est une erreur ==politique==de décharger le Ministère de l’Intérieur de cette mission fondamentale et "POLITIQUE".
      Bref,il faut donc supprimer le Ministère régalien de l’Intérieur.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 5 septembre 2014 à 19:48 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C ’est tout simplement vous qu’ il faut : " SUPPRIMER " ./

  • 5 septembre 2014 à 14:54 | bbernard (#6880)

    Ebola est une maladie contre laquelle il n’existe pas de traitement efficace actuellement. L’accélération des tests sur l’humain des divers traitement à l’étude pourrait permettre de gagner un peu de temps. Bien sur, certains vont crier au loup en disant que je préconise de sacrifier des gens pour cela. Que risquent les malades en acceptant ces traitements d’essai ? Ils risquent de mourir, certes, mais ils peuvent aussi guérir. Que risquent-ils si on se contente de dire "on ne peut rien faire pour l’instant" ? Ils risquent à 99% de mourir.
    En ce qui concerne la fermeture des espaces aériens (ou des aéroports) des pays où la maladie est déclarée, tout le monde sait très bien que cela se détourne facilement. Au lieu d’aller du point A au point B directement, on passe par C ou D parce que ces aéroports permettent encore les liaisons aériennes avec les pays concernés par le boycott sanitaire. Alors, cessons d’être hypocrites et de faire du catastrophisme.
    Quant à l’eau, commençons déjà par fournir aux malgaches de l’eau, tout simplement. Ensuite, faisons le nécessaire pour qu’elle soit potable. L’eau, une fois bouillie, est potable. C’est déjà une première étape.
    En ce qui concerne les produits de soins et d’hygiène dans les hôpitaux, l’autre guignol de DJ aurait mieux fait de s’occuper de donner aux hôpitaux existants les moyens d’en avoir en suffisance au lieu de construire des super-hôpitaux de luxe sans budget de fonctionnement.
    Le meilleur moyen de lutter contre Ebola, pour l’instant, à Madagascar, c’est de lutter contre la corruption généralisée qu permet à ces gros porcs de l’AN et du Gouvernement de s’enrichir outrageusement au détriment des budgets nécessaires au bon fonctionnement des institutions du pays et au bien-être du peuple malgache.

  • 5 septembre 2014 à 14:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Vous écrivez :

    - "Vous faites parti de ceux qui considèrent encore qu’on n’a pas besoin de se laver les mains avant de manger : C’est votre façon de vivre donc n’en parlons pas mais ne condamnez pas la CI de leur volonté de mettre en place des dirigeants propres dans tous les sens du terme (élus/ clean /sans casserole, etc..) avant de nous donner la ration/de nous accorder ses financements et ses aides."

    - "Le pays a fait une campagne pour le lavage des mains avec du savon/du cendre avant le repas, après avoir fait ses besoins et pour lutter contre le virus H1N1 de la grippe aviaire."

    Je répète matin midi soir ici que les élections de 2013-2014 étaient et sont des pièges à C....

    Je souhaite le retour de tous les exilés.

    Je suis pour la réconciliation de la classe politique Malgache. Je suis pour une élection présidentielle libre, ouverte, préparée par la classe politique dans laquelle toutes et tous les malgaches qui veulent être candidats peuvent y participer.

    Vous me parlez de quoi ? H1N1 ?

    Mon métier c’est voyager. On fait parti des gens que les institutions mondiales de la santé sont sensibilisé de toutes sortes de maladies transmissibles.....

    Vous me parlez de la santé ??? Aller, je vous l’accorde !!!!!!

    J’ai parlé d’Ebola déjà il y a presque un mois, quand le président était en voyage chez Obama !!!! On en parle seulement maintenant. Pour une Île ? Pas étonnant, notre état est un état fantôme.

    Le pouvoir est un pouvoir dangereux par son incompétence.

    • 5 septembre 2014 à 15:40 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à diego

      Entendons-nous bien en ce qui concerne le sujet principal de notre débat :
      - Madagascar et ses institutions dans le temps et dans l’espace.

      1°le temps :
      Pour un pays et ses institutions, le temps se divise en trois :
      . le passé ou l’histoire : C’est de l’eau tombée par terre qu’on arrive difficilement à récupérer mais on peut tout de même en tirer des leçons pour éviter la répétition des erreurs qui produisent les mêmes conséquences.
      . le présent ou l’action/les moyens : c’est le moment de corriger les erreurs du passé pour mieux envisager/préparer l’avenir/le futur.
      . le futur ou l’objectif : C’est le défi à relever jusqu’à l’infini car la vie de la nation est comme la rivière qui coule mais pas comme la roue qui tourne contrairement à l’adage malgache"KODIARAN-TSARETY NY FIAINANA/LA VIE EST SEMBLABLE A LA ROUE D’UNE CHARETTE" dans le sens de l’existence des hauts et des bas.

      2°L’espace :
      Pour un pays l’espace est constitué non seulement de ses coordonnées géographiques mais également de ses facilités à communiquer avec les autres (moyens de transport et de communication). Avec l’évolution de la technologie et la mondialisation, tous les pays vivent dans un village planétaire où tout se sait et s’imbrique.

      Raisonner indépendamment de tous ces paramètres équivaut à ignorer la réalité du monde et par voie de conséquence de se faire considérer comme un nouveau venu.

    • 5 septembre 2014 à 18:48 | diego (#531) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Vous me parlez de virus !

      Pas de leçon à recevoir des gens qui ont été pour les élections, point !

  • 5 septembre 2014 à 15:16 | leclercq (#4410)

    Bonjour
    Aucune mesure particulière à prendre face à ce fléau puisque Madagascar est clin , chez nous il n’y a pas pas de sida disait l’autre , et comme les Malgaches ne sont pas non plus des Africains dixit toujours l’autre donc Ebola n ’arrivera pas jusqu’à nous , espérons seulement que pour une fois dixit dit vrai et voit clair même de loin .

  • 5 septembre 2014 à 15:27 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Les gens qui ont entraîné, qui ont voulu et souhaité l’organisation de ces élections ne sont pas fiers. Et je les comprends. Ce n’était pas très intelligent d’entraîner un pauvre pays et désorganisé dans un processus électoral.

    Laisser des putschistes organiser une élection présidentielle et espérer une élection fiable et acceptable était un doux rêve qui ressemble plus à un suicide politique pour la classe politique Malgache. Une classe politique éparpillée !!!!

    Question :

    - qui va, vont gouverner le pays ? Vous avez les réponses depuis 7 mois !!!

    Hollande et R. Hery même combat, aimez-vous à répéter. Hollande, président socialiste qui méprise la majorité des gens qui ont voté pour lui et R.Hery, élu à peine avec moins de 2 millions de Malgaches. Hollande a les institutions, R. Hery est président qui n’a rien, il est tout nu !!!

    • 6 septembre 2014 à 12:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      OUI,
      Diégo
      FH/HR,même combat.
      Ils ont leur quinquennat pour résoudre les "PROBLEMES".
      Vers une société "DEMOCRATE-LIBERALE" qui leur convient parfaitement.
      Les sondages sont bas,mais on ne vit pas avec les "SONDAGES", avec tous ces événements extérieurs :
      - Moyen-Orient
      - l’Europe (-de l’est-)
      - et les POUVOIRS ISLAMIQUES.
      Le Monde au bord de la "troisième Guerre Mondiale".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 5 septembre 2014 à 15:27 | Stomato (#3476)

    @ bbernard :
    <<Quant à l’eau, commençons déjà par fournir aux malgaches de l’eau, tout simplement. Ensuite, faisons le nécessaire pour qu’elle soit potable. L’eau, une fois bouillie, est potable. C’est déjà une première étape.<<

    L’eau bouillie (assez longtemps) est potable, mais indigeste !
    Autrefois il existait des filtres à cartouche de porcelaine, très efficace contre les bactéries mais laissant passer le virus.
    Aujourd’hui il existe des purificateurs d’eau fonctionnant pas osmose inverse.
    Demandez ç Mr Google comment ça marche... Vous verrez qu’il existe des système manuels capables de délivrer environ 200 litres /24 heures et qui coutent quelques petites centaine d’euro et qui sont garanties un an. Après quoi il faut changer filtres et membranes.
    Le prix n’est pas LE problème. Il y a deux problèmes :
    a) il faut actionner la pompe à la main !
    b) il faut entretenir le système régulièrement et changer filtres et membranes tous les ans.
    De tels systèmes pourraient être installés dans des villages et donnés par des ONG. MAIS ce qui est donné n’a pas de valeur donc est négligé par la population.
    De tels systèmes pourraient procurer de l’eau de boisson saine de façon assez économiques, mais....

  • 5 septembre 2014 à 16:13 | meloky (#637)

    Pour le moment comme tout le monde n’a pas vraiment la cure, ni faux vaccin.

    Nos gouvernement doit faire ses urgences pour sauver la population surtout les ruraux contre la pauvrete, que de parler sur le propos du virus d’Ebola.

    On pense que ’l’Ebola soit la substance de la theorie malthusienne !!!! quoi que ce soit !!!!! on s’en fou vraiment !!!!!

  • 5 septembre 2014 à 16:21 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    En réalité les conséquences des mesures draconiennes prises/envisagées (la quarantaine dans tous les lieux publics) feront plus de dégât socio-économique que le virus Ebola lui-même si on ne prend pas garde.

  • 5 septembre 2014 à 16:22 | Jacques (#434)

    Ebola, un nom qui fait frissonner bon nombre de gens aujourd’hui tant le monstre est puissant. A ce jour il n’a pas encore décidé de traverser le canal de Mozambique mais est-ce pour autant qu’il aurait mis une croix sur la Grande Ile ? On l’espère en tout cas et la meilleure des parades -tel l’a évoqué ci-dessus le sieur DIPLOMAT- c’est d’ANTICIPER. Quoi de plus patent en effet, d’autant que le caractère insulaire du pays participe tout naturellement à un mur de protection. Reste donc aux pouvoirs publics de récolter en temps utile les renseignements afférents aux éventuels navires ou aéronefs en provenance des pays assommés par cette épidémie. Encore faudrait-il que ces pouvoirs publics au sein desquels crèchent des politicards corrompus qui n’ont d’yeux et d’oreilles que pour les BDR et autres trafics de tout genre puissent disposer d’une intelligence susceptible "d’échafauder" des mesures d’anticipation.

    • 5 septembre 2014 à 17:34 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      Apres les sauterelles, les cyclones, le choléra, Remenabila, le BDR , la faune comme la flore ; Ebola : WHAT ELSE ???
      Madagascar serait une pépinière idéale pour se propager en toute sécurité , le seul risque : crever de faim ...
      Il y a des " MESURES " bien plus urgentes que courir après des virus microscopiques, quand celles aussi grosses que des pachydermes, passent sous les yeux des dirigeants en toute impunité et qu’ ils ne lèvent le petit doigt !
      Il faut arrêter ces diversions de majorettes pour divertir la populace, et passer aux actes ...

  • 5 septembre 2014 à 18:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Ebola,
    - "Les sénégalais refoulent les Guinéens pour repousser le virus".
    Les guinéens ont été arrêtés avec le concours des villageois intraitables :
    - "Nous ne voulons pas qu’ils amènent==la maladie==dans notre Pays".

  • 5 septembre 2014 à 18:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    MT.com est forum libre et sans "PRESSION" de qui que ce soit.
    Mais peut-on toujours tolérer les étrangers qui passent leur temps à décrier sur les acteurs politiques Malgaches et le "Peuple Malgache".
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 5 septembre 2014 à 19:53 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Allez donc voir en Guinée si j’ y suis , peut on tolérer des trisomiques qui passent leur temps à promouvoir la corruption, la médiocratie, le racisme et la peine de mort , allez vous faire ☠ roséfarisou !

    • 5 septembre 2014 à 20:49 | VVSII (#7949) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je suis pour le communisme
      Je suis pour le socialisme
      Et pour le capitalisme
      Parce que je suis opportuniste

      Il y en a qui contestent
      Qui revendiquent et qui protestent
      Moi je ne fais qu´un seul geste
      Je retourne ma veste, je retourne ma veste
      Toujours du bon côté

      Je n´ai pas peur des profiteurs
      Ni même des agitateurs
      J´fais confiance aux électeurs
      Et j´en profite pour faire mon beurre

      Il y en a qui contestent
      Qui revendiquent et qui protestent
      Moi je ne fais qu´un seul geste
      Je retourne ma veste, je retourne ma veste
      Toujours du bon côté

      Je suis de tous les partis
      Je suis de toutes les partys
      Je suis de toutes les cauteries
      Je suis le roi des convertis

      Il y en a qui contestent
      Qui revendiquent et qui protestent
      Moi je ne fais qu´un seul geste
      Je retourne ma veste, je retourne ma veste
      Toujours du bon côté

      Je crie vive la révolution
      Je crie vive les institutions
      Je crie vive les manifestations
      Je crie vive la collaboration

      Non jamais je ne conteste
      Ni revendique ni ne proteste
      Je ne sais faire qu´un seul geste
      Celui de retourner ma veste, de retourner ma veste
      Toujours du bon côté

      Je l´ai tellement retournée
      Qu´ell´ craqu´ de tous côtés
      A la prochain´ révolution
      Je retourn´ mon pantalon

      Jacques Dutronc avec l’aimable collaboration de Babaz...

    • 5 septembre 2014 à 23:35 | Jipo (#4988) répond à VVSII

      Merci ✈ .☺

  • 5 septembre 2014 à 21:52 | diego (#531)

    Bonjour,

    Attendons nous bien sur les sujets de nos discussions ?

    Ah oui ?

    Cela fait plus de quatre ans je plaide ici pour la réconciliation de la classe politique malgache. Autrement dit le retour sans condition de tous les exilés, la libération de tous les prisonniers politique du régime Ravalomanana et de celui de putschistes de 2009.

    Je prends comme témoins les lectrices et les lecteurs de MT. Pourquoi j’ai appelé et j’appelle les élections de 2013-2014 élections piège à C.... :

    - Tout simplement, Madagascar n’avait plus un ou deux partis politiques autour desquels un élu pourrait s’appuyer pour diriger le pays, autour desquels le pays pourrait être gouvernable. Par conséquent, une stabilité politique pourrait être achevée par les leaders politique de pays.

    Un pays dont le président a été aussi facilement poussé en exil par des bandes des voyous notoire et le pouvoir entre les mains des bandes des putschistes durant cinq ans :

    - Pour moi, ce pays là était un pays qui n’avait plus une seule institution fiable en état de marche. Je pense spécifiquement à l’Armée, la justice, les gens venant de la Société civile, les grands fonctionnaires, les syndicats etc...

    Nous voilà donc, après l’ivresse de cinq années de transition illégale sous le régime putschiste, certain d’entre nous s’imaginaient qu’un pays pauvre, en désordre politique, qui n’a plus un seul parti politique viable, serait en état d’organiser des élections fiables. De nous sortir donc d’une crise aussi complexe qu’une crise institutionnelle.

    En 2013-2014, refuser les élections c’est comprendre la nature de la crise. Accepter les élections revient à ne rien comprendre de se qui se passe et ne rien comprendre de l’origines de la crise. Une forme d’égoïsme et d’ignorance que l’incompétence des politiciens Gasy arrive à masquer jusqu’ici !!!!!

    On ne vient pas m’apprendre la nature de cette crise avant de comprendre soi-même ce qu’on veut, surtout pour les gens qui ont bêtement cru que les élections dans un pays en désordre. Qui n’a plus des partis politiques et des institutions fiables seraient une solution pour sortir d’une crise institutionnelle.

    Il faut bien choisir à qui donner de leçons politiques, économiques et institutionnelle.....j’en parle ici tout le jour. Et de temps en temps de l’aviation aussi ou plutôt de l’agonie économique d’Air Mad...

    Il ne faut pas justifier la crise par la détestation des politiciens qui vous déplaisent, la solution est souvent entre les mains de ceux-là. La destruction que vos politiciens préférés infligent au pays, ne sont pas moins douloureuse et moins dangereuse que celle infligée par les politiciens que vous aimez.

    La stabilité politique n’a pas de camp, elle est bénéfique pour tout le monde.

    L’ordre d’abord, élection par la suite pour en tirer bénéfice. Non le contraire, une élection mal organisée ne ramènera pas forcément de l’ordre dans un pays déjà en désordre.

    Moralité, il nous faut réunir deux facteurs de stabilité :

    - Un, des partis politiques pour gouverner le pays, cela ressemble à un gouvernement d’Union nationale non ;

    - Deux, mettre en place des institutions fiables en attendant mieux. N’est-ce pas une bonne manière de mettre les leaders politiques Malgaches au centre de notre crise ?

    Madagascar n’a sûrement pas besoin de Mme Samoura ou l’ex président Mozambicain ou encore Mr Hollande dont on sait maintenant qu’il méprise même ses pauvres électrices et électeurs sans dents, on est sans dents et sans culottes TOMPOKO OOOO !!!!

    • 6 septembre 2014 à 00:16 | Jipo (#4988) répond à diego

      Le mariage pour tous c ’est pour les autres, les 90 % d’ impopularité, c ’est pour moi !
      " Gouverner " avec 13 % d’ obstinés, au guiness Book, c ’est pas pour tous ...
      Les zimpots et hausse de la fiscalité c ’est pas pour moi ...
      Le nouveau prézidia impopulaire kon vous a dit qui va viendre, c ’est encore moi, & le combat de ma vie ce sont mes femmes et les moeurs : " normal" c ’est toujours moi !
      Tous les matins je me regarde et le courage, c ’est de le faire et surtout de ne rien changer, en 2 mots rester sourd aux manifestations des administrés, particulièrement les kontribuables, le konbat de ma vie ? cultiver l’ illégitime et comme quenelle :
      J’ irai jusqu’ au bout, de ce mandat, sans céder à la moindre pression,(droit in the wall) et vous : comme félicie . /
      J’ agis et j’ agirai, j’ ai déjà réussi à faire 13 % de populaire en 2 ans 1/2, plus que 2, 5 pour parachever mon oeuvre , échanger le double A contre un simple, afin que plus personne ne nous prête à un taux vivable .
      Vive le PS, Vive les Embrayages, vive le pacte d’ irresponsabilité, et redressement improductif , Vive la France : sans la G☹CHE .

  • 6 septembre 2014 à 04:30 | Radepy (#7163)

    Que peut-on espérer lorsque notre Administration a prit le risque de laisser entrer au Port de Toamasina le cargo venant d’un pays infesté du virus ? Faute grave et politiquement incorrecte ! A partir de ce moment, le gouvernement Kolo est en sursis et les rumeurs vont bon train.

  • 6 septembre 2014 à 07:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Ce vendredi 05 septembre 2014,l’Union Européenne a décidé de débloquer
    - 140 Millions d’euros d’aide.
    Ces fonds seront utilisés pour renforcer les systèmes de santé ou payer les laboratoires d’analyses mobiles :
    - au Siera Leone,
    - au Nigéria
    - et en Guinée.
    Une enveloppe de 97,5 Millions d’euros vise à renforcer l’offre de services publics,notamment la "SANTE" :
    - au Libéria
    - et en Siera Leone
    tandis que
    - 30 Millions d’euros vont servir pour un soutien direct aux systèmes de soins de santé.
    Le fonctionnaire de l’ONU,pour la lutte contre la fièvre "EBOLA" ,a évalué,à au moins, 450 Millions d’euros le coût de matériel nécessaire pour enrayer l’épidémie
    Nota :
    l’euro vient de baisser de ==6 %==par rapport au dollar ce septembre 2014.

    • 6 septembre 2014 à 07:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - "Ces fonds de 146 Millions d’euros...
      ou pour payer des laboratoires d"analyse mobiles :
      - au Siéra Léone,
      - au Libéria,
      - au Nigéria
      - et en Guinéé

    • 6 septembre 2014 à 07:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - 140 Millions d’euros et "NON" 146 Millions d’euros.

  • 7 septembre 2014 à 20:01 | andrec (#7203)

    Faut pas se leurrer les gars,

    Dès que Ebola arrivera aux Comores, en une semaine l’ épidémie sera à Majunga. Tout comme l’ épidémie de peste en 1996. Et je vous promets que ce sera l’ hécatombe car tous les facteurs propices à une belle propagation en règle sont déjà là. Par exemple, la saleté des tireurs de pousse pousse antandroy tous SDF qui mangent, boivent et defequent au même endroit nous promet une belle défaite et ce ne sont pas nos polis-tiques qui vont nous être utiles ! Déjà que sans épidémie, les responsables locaux (Majunga toujours) ne sont bon qu’à distribuer des signatures et rien d’autre.

    Et comme le ridicule ne tue pas, le premier responsable de la salubrité publique, le big boss de la voirie et non moins vice-PDS, ne cache pas son attirance pour la mairie !!! Alors même qu’ il est incapable de gérer la propreté de sa ville qui croule sous la saleté et la m...!

    Alors croyez moi les gars, face à ebola, Madagascar a déjà perdu,... sans combattre,... forfait...

    En tant qu’ île on n’est pas à l’ abri mais, ironie du sort, on va mettre les autres à l’abri. Et oui ! Ce truc là pourrait entrer par l’ouest mais ne sortirait pas par l’est (La Réunion, Maurice,...)

    Il serait peut être temps de suspendre l’ entrée des navires en provenance des Comores et de l’Afrique de l’est et de demander à nos compatriotes de fréquenter les WC... avant qu’il ne soit trop tard...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS