Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 avril 2024
Antananarivo | 19h42
 

Divers

Entreprises franches

Publication du guide pour les délégués du personnel

vendredi 5 octobre 2007 | Lanto

Dans la plupart des cas, les entreprises franches sont montrées du doigt pour le mauvais traitement de leurs employés et la précarité des conditions de travail. Parmi les facteurs qui favorisent la situation figure la méconnaissance par les employés de leur droit. Certains n’ont même pas l’idée de leur catégorie, d’autres travaillent pendant une période de cinq ans en restant toujours des « temporaires ». Le contrat de travail, par exemple, devient pour eux un attrape-nigaud.

Pour controverser la situation, le FST (« Fikambanan’ny Solotenan’ny mpiasa Textile ») en collaboration avec la Fondation Friedrich Ebert Stiftung a élaboré un Guide pour les délégués du personnel des Entreprises Franches Textiles. La présentation officielle s’est tenue hier à l’Espace Dera.

800 exemplaires pour commencer

Composé de 123 pages, ce guide servira d’outil de formation pour les délégués. « La publication de ce guide nous est vraiment favorable dans la mesure où les syndicats ne présentent pas pour le moment les moyens financiers nécessaires pour disposer des outils pour former des employés du secteur », souligne Randriamanantena Théophile, secrétaire général de la Confédération Syndicale des Travailleurs Malagasy. Confectionné pendant une période de deux ans, ce guide présente six grands chapitres portant entre autres sur le droit des femmes au travail et la responsabilité et les droits des délégués des travailleurs. Il a été publié en langue malgache pour faciliter la compréhension des textes. 800 exemplaires seront répartis pour cette toute première aux différents syndicats. Une deuxième publication est préparée pour l’an prochain. La confection d’un guide pour les employeurs est aussi envisageable.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS