Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 septembre 2021
Antananarivo | 09h24
 

Editorial

Prête à verser mon sang !

samedi 4 février 2012 | Citoyenne Malgache

Le contexte de l’échéance du 29 février et le retour annoncé de Lalao Ravalomanana pour demain font dire à certains qu’il y aura de nouveau un bain de sang. Et sachant mon intrépidité à aller sur le front pour certaines manifestations, la lecture de mon titre fera dire à mes amis : toi, va falloir te trouver un garde de corps. Et pour ceux qui m’aiment bien, c’est le moment de dire : Nooon, citoyenne, on tient à toi ! (Alleeez, juste pour me faire plaisir !)

Oui chers amis, en ce moment et pour la bonne cause, je suis réellement prête à verser mon sang… mais… dans une banque de sang.

L’état de santé d’une relation familiale m’a amenée à fréquenter depuis quelques temps le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), et tous les 4 mois, j’y laisse quelques centilitres de moi-même dans une poche en plastique.

Mais c’est en lisant, il y a quelques jours, un appel urgent à un don de sang largement relayé sur Facebook, que je me suis rappelée que nous passons souvent à côté de certaines solidarités de la vie. Jusqu’au jour où l’on est soi même confronté à un problème vital.

Selon les jours d’affluence, faire un don de sang vous coûtera tout de même dans les une à deux heures d’attente [1]. Ce qui vous donne un peu de temps pour réfléchir sur les choses essentielles de la vie du don de sang.

Je trouve que le don de sang c’est comme notre implication citoyenne : on ne s’y intéresse que lorsqu’il y a une crise, ou lorsque les intérêts de notre groupe sont menacés.

En cas de maladie d’un proche, on mobilise et se mobilise. Mais une fois l’opération passée, on ne se sent plus concernés. Lors des émeutes du 10 août 1991 et du 7 février 2009, les donneurs sont venus en nombre. Mais une fois les émeutes calmées, on ne se sent plus mobilisé.

Il y a bien des associations ou des sociétés qui organisent régulièrement un don collectif, à titre d’action citoyenne, mais il apparait que ce n’est pas suffisant. Le personnel de la banque de sang déplore qu’il n’y ait pas assez de donneurs pour faire face aux besoins actuels des hôpitaux. Les quelques articles que j’ai pu lire sur le sujet le confirment.

Donner son sang est une action citoyenne à part entière car elle contribue à la vie de la communauté. Ce n’est pas douloureux, une fois passée l’appréhension de la grosse aiguille qui pique, et on ne ressent aucun malaise après le prélèvement. La première fois, j’étais d’ailleurs choquée, qu’aucune des cellules de mon corps n’ait remarqué et manifesté contre l’absence de plusieurs de leurs amies globules.

Aujourd’hui, j’ai envie de lancer un appel à contribution. À défaut d’être pour l’instant une donneuse bénévole, je fais bénévolement la promotion. Le personnel de la banque de sang est très courtois. Une visite de pré-don sera effectuée avant le prélèvement. Une boisson chaude et un petit paquet de biscuit vous seront offerts après le prélèvement. En contrepartie, ils vous donnent votre groupage sanguin et les résultats d’un test VIH/SIDA, syphillis, hépatite B et hépatite C.

« La vie continue, grâce aux donneurs de sang » disait l’affiche qu’on peut voir au Centre National de Transfusion Sanguine. Pensez-y.

P.-S.

Centre National de Transfusion Sanguine
CHU JRA Ampefiloha
BP 4150
Tel : 22 335 17

Notes

[1Il semblerait que pour les donneurs bénévoles, les horaires sont différents.

49 commentaires

Vos commentaires

  • 4 février 2012 à 09:05 | racynt (#1557)

    Bonjour citoyenne, c vrai que c est important et ça ne necessîte pas non plus un enorme investissement. Ici le centre de dons tous les ans se mobilise dans des lieux publics comme les facultes, ministeres et meme dans chaque mairie. Les gens n ont pas a faire trop de deplacement du coup pour le faire car la collecte s effectue dans leur lieu de travail ou pres de leur habitation. Les hommes eux peuvent effectuer cela tous les 2 mois s il le veulent.

    • 4 février 2012 à 09:17 | jaonandri (#4610) répond à racynt

      Citoyenne, il n’y a donc pas de malaise dans l’immédiat, vous devriez appuyer plus sur l’inexistence d’effet retard, sur la récupération, sur l’immunité ; c’est là que les gens qui prennent un seul (vrai) repas coincent

      si c’est pour un foza, il faut bien réfléchir ; Ah ah ah

    • 4 février 2012 à 10:15 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à jaonandri

      Si c’est donner son sang pour un foza ..... il faut bien reflechir ....disait Jaonandri....( il est à la mode ici au forum qu’un malamahogo prenne un "pseudo cotier" histoire de donner à Dada une image national qu’il n’en a plus .)

      Encore cette histoire de FOZACRATIE ...Voilà donc Le Ravaloisme dans sa splendeur ....la Malamaheadocratie quoi !

      - C’est eriger le segregationnisme/sectarisme et le Mepris de l’HOMME comme principe de vie

      - Faire l’Apologie de la Haine comme base de l’education civique et de l’instutionalisation des injures à travers la creation de notion de Fozacratie une VALEUR de base

      - Promouvoir le cloisonnement de la société en erigeant de mur de Berlin vurtuelle dans la tete des malgaches en traitant les autres de Foza de coté , des Gidro/Singe ailleurs et de Tsalomalamahogo par ici ....

      - Faire de l’infatilisation des citoyens une methode degouvernance en le prennant comme des Zanakidada et les autres non-Zanakidada ( Foza, gidro) des citoyens de seconde zone ....

      - Sans parler de l’Apologie de Sang versé et de l’Assassinat ou de vol institutionnalisé

      Au final ....et ils s’etonnent d’avoir merité un... KOUDETTA..... les pauvres.

    • 4 février 2012 à 11:00 | kotofetsy (#4583) répond à Boris BEKAMISY

      Il y a vraiment des imbéciles mais alors là, nous avons un cas incroyable.
      La jalousie est un vilain défaut !

    • 4 février 2012 à 13:36 | petitsuisse (#6240) répond à Boris BEKAMISY

      Bb,
      En vous lisant, j ai peur que vous avez le O- comme groupe de sang...

      Au plaisir

    • 4 février 2012 à 19:20 | Citoyenne Malgache (#599) répond à racynt

      Hello Racynt,

      Ce serait effectivement pratique si on pouvait faciliter les dons. Je ne sais pas si le CNTS le fait, mais sûrement il le faisait auparavant car j’ai vu dans le parking de l’hôpital un véhicule genre caravane qui semble être conçu pour ce genre d’opération de prélèvement de proximité. Malheureusement le véhicule semble ne plus avoir circulé depuis quelques années.

      PS : Je voudrais répondre à ces gentils bonjour, et j’espère que les administrateurs de MT ne m’en voudront pas d’intervenir sur le forum.

    • 4 février 2012 à 19:31 | Citoyenne Malgache (#599) répond à jaonandri

      Bonsoir Jaonandri,

      Ce sont qui ceux ont la capacité d’aider qui doivent le faire.
      Malheureusement, même quand on est un donneur pour répondre aux besoins d’un malade en particulier, il me semble que votre sang ne sera pas transfusé à ce malade. Il sera gardé dans la banque de sang, et vous ne saurez jamais qui recevra votre sang.

    • 4 février 2012 à 20:49 | matav (#6434) répond à Boris BEKAMISY

      BEKAMISY !!!!
      resaka fanomezan-drà maimaim-poana anie no resaka eto fa tsy resaka foza sy merina na zank’i Dadanareo izany e !
      Toa tena raiki-tapisaka ao anatianreo ilay fanavakavahana sy adim-poko ry Bekamisy fa mba miovaà a ! efa taon-jato faha-21 anie isika izao e !
      Efa fantatra fa io no tsy mampandroso antsika Gasy ary ataon’ny la frantsa fitaovana io hambotrina antsika hatr@izay dia mbola io ihany no zasahana eto foana !
      Zà merina fa miara-miasa, miara-mihaina @na côtier betsaka be ; tsy hitako ny olana afatsy @ karazan’(olona toa anareo tony ! merddddddddd

    • 4 février 2012 à 21:23 | Citoyenne Malgache (#599) répond à Boris BEKAMISY

      Bonsoir Boris Bekamisy,

      En temps normal, il y a beaucoup de choses qu’on n’aime pas donner aux gens qu’on n’apprécie pas. Nous ne pouvons faire semblant ni se voiler la face. Les différents camps ne s’apprécient pas actuellement : les pro, les anti et les ni-ni.
      On ne peut reprocher à quelqu’un de ne pas vouloir donner quelque chose à d’autres et personnellement je ne me permettrais de le juger pour cela. C’est humain après tout.

    • 5 février 2012 à 15:39 | moicoquillage (#266) répond à racynt

      L’acte de donner son sang est une entreprise louable, altruiste. Cet acte procède de la politique de santé menée par un gouvernement qui doit allouer ainsi le bugdet et les ressources nécessaires à son bon déroulement. L’implication de l’Etat est primordial car ce sujet fait partie de ceux sensibles pour le bien-être de la population.
      Plusieurs point peuvent être soulevés dont certains relativement au contexte malagasy, qui mettent à mal les conditions d’une bonne collecte de sang.
      Tout d’abord, l’auteur de l’article présente l’acte du don du sang un peu comme l’altruisme absolu. Je pense que si l’on se base sur ce seul genre de considération, il n’y aura que peu de don du sang. En effet, le contexte troublé socialement à Madagasikara enlève d’emblée une grande part à la portée de l’altruisme, cette notion tendant en plus à s’ammenuiser même en l’absence d’un contexte de troubles sociaux.
      Le don du sang est fortement tributaire de la logistique qui l’entoure et qui pourrait amoindrir les désagrément que peuvent subir les donneurs. Ainsi, dans un premier volet, le poste de don du sang devrait être mobile et aller a la rencontre des donneurs potentiels, et non le contraire. Ce poste devrait pourvoir a une sustentation conséquente consécutive à la prise de sang. Comme le don du sang ne devrait présenter aucune discrimination sociale ( ce serait très contre-productif), autant aisés et ceux en plus grande difficulté devrait pouvoir donner leur sang. Le cas donc de la compensation pour la fatigue par une tasse de thé et un petit biscuit représente une barrière pour des donneurs potentiels.
      Dans un deuxième volet, le stockage et l’entreposage du matériel sanguin collecté présente une problématique cruciale, qui peut s’avérer catastrophique si l’on y a pas pensé. Si certain se souviennent du sang contaminé en France à une époque, ils sauront que la collecte des dons du sang est une chaine dont chaque maillon est primordial. Dans le contexte actuel de dysfonctionnement à Madagasikara, je n’appellerais pas, ni ne soutiendrai une campagne de don massive.
      Vouloir minimiser les contraintes pour le don du sang est irresponsable et complêtement irréfléchi.
      Je dirais à l’auteur de l’article que la promotion d’un don du sang par la famille de celui qui en a besoin présente le moins de risques et pallierait à tous les problèmes cités plus haut.
      Je dirais aussi à l’auteur de l’article, que le don du sang est certe un acte altruiste, mais que des considérations plus pragmatiques prennent la place dans l’esprit des personnes. Ainsi, une personne donnera son sang si, elle y pense, si le poste de don est dans les parages, si elle est assurée de pouvoir se sustenter après la fatigue inhérente, la satisfaction morale venant plus tard, cela pour la grande majorité des personnes.
      Je pense que l’auteur de l’article en voulant présenter le don du sang comme un acte suprème d’altruisme, ne favorise que peu sa promotion. Je pense que l’auteur devrait présenter l’acte de don du sang comme un acte aussi banal qu’aller acheter son pain à l’épicerie( et qui sauve une vie en passant) et que le gouvernement devrait faire en sorte que ce soit effectivement le cas.

  • 4 février 2012 à 09:25 | rasoulou (#4222)

    J’ai attendu impatiemment,Georges, aujourd’hui...peut-être pour la prochaine fois !!!!

    • 4 février 2012 à 10:00 | Citoyenne Malgache (#599) répond à rasoulou

      Désolée Rasoulou, vous n’aurez qu’une Citoyenne aujourd’hui. J’espère ne pas avoir gâché votre weekend :D

    • 4 février 2012 à 11:35 | rasoulou (#4222) répond à Citoyenne Malgache

      Citoyenne Malgache

      Le don de sang c’est une cause noble, j’adore par ailleurs votre blog http://citoyennemalgache.hautetfort.com/, et je conseille aux forumistes de MT d’y jeter un coup d’ oeil.
      Mais je raffole des polémiques de la politique.

    • 4 février 2012 à 19:47 | Citoyenne Malgache (#599) répond à rasoulou

      Merci pour la pub ! :)

  • 4 février 2012 à 10:45 | niry (#210)

    Nooon, citoyenne, on tient à toi !!! :-) ...

    (aurai-je bien compris le texte ?)

    • 4 février 2012 à 19:57 | Citoyenne Malgache (#599) répond à niry

      C’est bien ça Niry :)))

  • 4 février 2012 à 10:51 | manantena fa niova (#4971)

    Bonjour Citoyenne Malgache,

    Merci pour cet "édito spécial"

    Je suis persuadée que les forumistes qui hantent ce site depuis 3 ans, qu’il soit foza ou zanak’idada , sont tous animés d’esprit citoyen. Après lecture de ton EDITO SPECIAL, je revois un prof de gym qui tapait des mains en criant : "allez les filles, assez parler de ces garçons, si vous voulez les garder, venez travailler vos abdominaux !"

    ACTA NON VERBA !

    P.S-j’avoue que, légaliste depuis le 26janv.2009, j’ai encore du mal à accepter être "zanak’Idada", mais ton post d’hier m’a fait réfléchir...Bof ! tout en m’intéressant à la vie politique, je refuse à être embrigadée.
    - lors de notre dernière réunion de famille, on discutait sur le "tetiharana" précédant les mariages. Les jeunes parents se sont accordés que le principal est de savoir si le/la sipa vient de famille foza ou non. Voyant les gros yeux des grands parents, l’un a dit : "Mais pensez-vous que des parents foza, qui n’ont eu aucun scrupule à accepter ce coup d’état, avec ces actes du lundi noir + 07 fév., auraient scrupule à casser le mariage de leur progéniture au moindre problème de couple ?"

    • 4 février 2012 à 13:14 | elena (#3066) répond à manantena fa niova

      Bonjour Citoyenne,bonjour Manantena,

      « Légaliste depuis le 26 janvier 2009 »,comme je me retrouve dans cette déclaration !!merci Manantena. Pour moi, tout a basculé à cette date, c’est le déclenchement de ce coup d’état planifié et organisé, on sait comment. Le 7 février et le 17 mars n’en étant que les suites logiques.

      Se faire appeler zanak’i dada n’est pas gênant ,même si nous ne sommes pas des pro Ravalo de la 1ère heure. Mais ce sont les autres qui nous appellent comme ça :ça doit être plus facile pour la réflexion, on se casse moins la tête à englober tout le monde dans le même sac.

      Le mot foza n’est pas mieux.
      Vu les échanges sur l’éditorial de Dimby : ce mot entraîne beaucoup de polémiques,et grâce aux définitions proposées on voit que certains n’étaient pas conscients qu’ils étaient foza depuis 3 ans et qui acceptent l’étiquette, et d’autre qui la refuse parce que péjorative.
      Je simplifie à outrance, bien sûr.

      Malheureusement dans la réalité, ce mot s’est transformé en un qualificatif basé sur la condition sociale, et ça, ça me navre et je le déplore. Tous les antagonismes(non dits et non résolus) de notre culture sont actuellement exacerbés.

      En passant, petites parenthèses, je cite la conclusion, de Kakilay « les anti-foza sont des foza qui aiment Ravalo »,j’adore ce raccourci
      En fait, c’est pour dire qu’il y a beaucoup de choses absurdes.

      Vous connaissez cette réflexion de Desproges dans le manuel du savoir vivre à l’usage des rustres et des malpolis ? :
      « Comment reconnaître l’ennemi ?
      Voici quelques critères de base permettant à coup sûr de reconnaître l’ennemi.
      L’ennemi est bête : il croit que c’est nous l’ennemi, alors que c’est lui ! J’en ris encore ! »

      En parlant de sang neuf(dixit da Fily),la gazette suggère que Mme serait le joker de ravalo :et pourquoi pas ?nous avons bien eu des reines !(mialy rend nous la couronne !)
      Si ça peut calmer le jeu !
      Aujourd’hui,j’apporte ma contribution de fille,puisque nous sommes un peu plus nombreuses et la journée sera sous le signe de la femme !

      Mon souhait :
      - apaisement(R.Ranjeva aurait sa carte à jouer)
      - élections libres,élections libres,élections libres(sous contrôle et non sous influence)

      Mes chers compatriotes,nous avons un pays à reconstruire !

      Avant que Madagascar ne soit mis sous perfusion….

    • 4 février 2012 à 17:31 | elena (#3066) répond à elena

      Bon,ben, c’est encore mal barré pour aujourd’hui !!!!
      Pauvre peuple !

    • 4 février 2012 à 17:43 | manantena fa niova (#4971) répond à elena

      Hi Elena,

      Très heureuse de rencontrer quelqu’un ayant les mêmes vues que soi !

      Je me suis fait virer du forum TIM à cause de mes idées. Ce qui m’a fait comprendre pourquoi on traite Ra8 de dictateur. Raison de plus pour ne pas me laisser embrigader.

      Heureusement, il y a MT.com qui nous permet de nous exprimer.

      Ce matin, je me suis préparée à "poster" sur un édito du Tonton que, jusqu’ici, je me contentais de lire.

      Jusqu’ici, parce que, depuis un certain temps, le TSZ3R qu’il prône commence à prendre de l’ampleur. Je me contentais de le lire par respect de la différence ; de plus, ce qu’il disait sonnait indiscutable, mais en fait c’est un vrai manipulateur, ce que j’appelle "les fozas sournois", leur "NI RA8 ni TGV" acceptait déjà le coup d’ETAT et leur TSZ3R reflète l’objectif de Zafy et Ratsiraka qui ne se présenteront plus aux élections, ELIMINATION de Ra8.

      Le communiqué de Manassé Esoavelomandroso, du Leader Fanilo contre Rajoelina, m’a ouvert les yeux. Leur notion de démocratie veut éliminer purement et simplement le candidat Ra8 dont ils ont peur, et ce, au détriment d’une partie de la population qu’ils méprisent, mais à qui ils vont quand même demander de voter. C’est pourquoi je leur demande, à ces autocrates, d’avoir au moins l’honnêteté d’introduire, vu leur position, une limite de niveau d’instruction dans le code électoral sur la liste des électeurs, au lieu de jouer sur le bulletin de vote unique pour profiter de leur analphabétisme.

    • 4 février 2012 à 20:10 | Citoyenne Malgache (#599) répond à manantena fa niova

      Bonsoir Manantena, bonsoir Elena,

      Pour nous tous, il y a eu comme un réveil qui a sonné en début janvier 2009.
      Aujourd’hui, là où j’étais (devinez où ;-), j’ai vu des femmes pleurer...

      Mais deux passages qui m’ont bien fait rigoler, c’est l’histoire du tetiharana de Manantena et le coup de l’ennemi d’Elena. Merci les filles pour ce sourire.

  • 4 février 2012 à 11:01 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour Citoyenne Malgache,

    "Prête a verser mon sang" dites vous ?

    Je vous répondrais oui mais ce sera pour qui et pourquoi.

    Oui, le don du sang au sens propre du terme est quelque chose de très noble, on sait toujours c’est pourquoi (sauver une vie) même si l’on ne sais pas toujours pour qui et c’est peut-être mieux ainsi.

    Verser son sang, pour autre chose n’en vaut pas la peine si les gens pour qui on la verse n’en valent pas la peine, si la société dans laquelle on vit n’aspire pas à la cohésion sociale et surtout y participer à sa recherche, à élaborer un projet de société.

    Ce que je vais dire est certainement un peu caricatural et peut-être un peu outrancier, mais le problème du malgache dirais-je (et j’endosse dans ce terme le vulgus pecum ainsi que ses élites puisque les élites sont indissociables de l’image de son peuple du fait qu’ils viennent du peuple) c’est sa crédibilité.

    Le crédit, quand ce terme est prononcé, derrière nous apparait tout de suite la notion d’argent.

    Oui, mais ce terme crédit est polymorphe :

    crédit = crédit financier = argent

    crédit = crédit moral = confiance en la parole donnée, en des écrits librement signés et assumés, mais le malgache dit toujours oui et n’aime pas dire non et l’étranger ne comprend pas toujours que derriére le oui du malgache peut se cacher un non. J’en conviens que ce oui n’est pas toujours intéressé ou opportuniste car dans ce cas c’est de l’hypocrisie à finalité souvent vénale .
    In fine donc, tout relève de la confiance que l’on peut ou non accorder à l’individu.

    crédit = crédit sociétal = donc le contexte ou vie la société, une paix sociale pérenne ou à tout le moins la tendance vers cette paix.

    Oui, tout démarre de l’individu, du crédit moral que l’on peut lui accorder, car dans tous les actes de la vie qoutidienne tout est basé sur la confiance.
    Et j’en reviens à l’éditorial de Ndimby A. http://www.madagascar-tribune.com/Citoyens-mal-eleves,17034.html

    "Il n’est de richesses que d’hommes" dixit Jean Bodin.

    Bien à vous.

    Cordialement.

    YaR.

    • 4 février 2012 à 20:21 | Citoyenne Malgache (#599) répond à Yet another Rabe

      Bonsoir YaR,

      Verser son sang pour autre chose n’en vaut pas la peine ? On est pourtant fier des VVS et autres du MDRM. Pour beaucoup d’entre nous, cette crise n’est pas juste une lutte Ravalomanana - Rajoelina. C’est une lutte contre des puissances extérieures.

      Pensez un peu à cette réflexion :
      "Si vous n’arrivez pas à obtenir ce que vous voulez, c’est soit parce que vous n’avez pas agi car ne le voulez pas assez, soit parce que vous avez négocié sur le prix à payer"

    • 5 février 2012 à 15:48 | Yet another Rabe (#4812) répond à Citoyenne Malgache

      Bonjour Citoyenne,

      Oui, on est fier des VVS et des MDRM Citoyenne car ces gens étaient de vrais gens courageux fiers pour eux mêmes et fiers pour leur patrie avec de vrais idéaux, de vrais patriotes au sens noble du terme.

      Mais l’idéal de ces gens qui se battaient pour leur patrie a disparu et l’on ne peut-être fier seul, et c’est cette volonté collective qui manque cruellement au malgache contrairement au vietnamien dont j’admire le courage et la volonté au point de faire plier 2 gandes puissances colonisatrices qui voulaient l’asservir.

      Ma réponse est donc qu’on ne se bat que pour ceux qui ont le courage et la volonté de se battre et bien sur individuellement on se bat pour les siens, sa propre famille.

      Pour moi le reste n’en valant pas la peine.

      Les malgaches ont perdu ce que disaient leurs Ntaolo "Ny fanahy no maha olona" au profit du "Ny vola no maha rangahy".

      "Autres temps, autre moeurs" mais c’est fort regrettable.

      Quand à vous, si vous avez cette flamme et je crois que vous l’avez gardez là car si ce n’est pas au profit de ce pays, il faut d’abord que ce soit d’abord au moins pour les votres, votre famille, vos amis, votre entourage.

      Bien à vous.

      Codialement.

      YaR

  • 4 février 2012 à 11:02 | da fily (#2745)

    Subiminal message j’interpréterai ce jour, arrivée de Lalao Ravalomanana ou non. Je surrenchéris en disant qu’effectivement on a besoin de sang neuf, mais cela se prépare, on ne peut pas en l’état faire confiance à n’importe quel énième homme-de-la-situation qui ne saura pas avec qui travailler, ni comment s’y prendre : de Maihol à Rajaonarivelo en passant pas VJE ou le mystérieux monsieur Jacques, la compétition devrait être ouverte. Et si mister dijéi fait mystère de sa candidature à l’instar de son modèle Sarkozy, on sait que Ravalomanana veut entrer dans l’arène : je dis que c’est le moment où jamais de le virer définivement de la vie politique s’il n’est plus élu, seul le scrutin le dira et pas une supposée voie du vahoaka aux accents de foza. Dans le cas contraire, on applaudira le vainqueur, quel qu’il soit, no problémo avec ça !!

    Le programme avant les nouvelles hier sur TVM fut vraiment morbide (pour toujours rester dans le sang), comment perpétrer le stratège du mesonge d’état en diffusant ces images dont l’orientation ne fait aucun doute. On peut se poser des questions sur la probité des fouzacrates (il n’y a pas d’autres mots, demandez à lefona) en charge de la com’, qui se sont auto-designés moins nuls que l’ancien locataire d’Ambohitsorohitra, on peut se poser encore des questions sur l’assurance, plutôt l’arrogance, qu’ils affichent quand ils leur arrivent de proclamer partout : "Ravalomanana assassin sanguinaire !", on peut se poser encore la question de l’honnêteté intellectuelle quand tout le monde entier sait aujourd’hui que de pauvres hères ont été envoyés au casse-pipe !

    • 4 février 2012 à 12:40 | kotondrasoa (#3872) répond à da fily

      da fily,

      Je sais que vous n’appréciez pas Ra8 et dans une moindre part, je suis d’accord avec vous car il a ses faiblesses. Mais ce qui nous différencie, je serai encore prêt à lui donner la barre du bateau Madagascar car je sais qu’il a un bon fond et puis ses challengers n’ont pas le poids requis pour accéder à la ceinture tant convoitée de PRM.

      Mais passons car c’est un autre débat.

      Vous avez parlé de TVM, je ne suis pas en phase avec cette notion de TVM car elle n’appartient plus aux Malagasy mais à une frange usurpatrice de fonction et le ministre des douze collines est leur porte-parole attitré, CDFD.

      Je persiste à dire pour revenir sur le sujet que le sang versé à Ambohitsorohitra l’a été en connaissance de cause car versé en cours de mercenariat suicidaire, à part le sang du journaliste qui y était pour son travail.

      Et pour ce qui est du sang neuf, l’arrivée de Lalao est un atout dans la manche des magroistes et est une brèche ouverte pour la HAT.

      Et pour ce qui est du don de sang Citoyenne, le sang c’est la vie et manantena fa miova a dit ACTA NON VERBA. Je vous invite donc à rejoindre notre groupe, qui il faut le dire est vraiment infime par rapport au nombre des Malagasy, de donneurs de sang et comme les Malagasy sont de nature généreuse, je sais que beaucoup répondront à l’appel et pour parler du tetiharana (encore de manantena fa miova), bon sang ne peut mentir : déjà ne pas donner nos enfants à des enfants de parents foza, je suis d’accord mais en ajout, donnons-le à ceux qui on ont besoin.

      Venez nombreux au HJRA ;

    • 4 février 2012 à 16:41 | Jipo (#4988) répond à kotondrasoa

      Bonjour ,
      Mr Kotondrasoa, vous vous meprenez , ( pas plus que chacun ) sur les " appréciations de Da Fily / R8 " bien au contraire , il ne cesse de s exprimer , avec le talent que vous n’ aurez pas manqué d’ observer , sur le retour necessaire de R8, seul compétent parmi tous les prétendants .
      Ce qui serait interessant , c ’est que cette Dame, soit propulsée à la tete du Pays en face de rajoel grace à la mouvance de son mari , ce qui ne l ’ empècherait pas de reprendre la main un peu = tard, à la Poutine- Medvedef , ce serait un scoop !
      Concernant les dons de sangs !
      Le geste est un DON ,et donc sans condition aucune , qu’ il sauve un tibetain sakalava, pro untel ou anti une telle, poser cette condition est de cette manière ridicule .
      Par contre sur ce geste particulier /
      1) La France est le seul Pays au monde ou l ’ on donne son sang ! et qui vous le vend quand vous en avez besoin !, meme avec une carte OR de donneur de sang !
      2) en regard des dernières nouvelles des Centres Hospitaliers Malgaches , n ’ est ce pas apporter / un plateau ,les moyens pour( certains dans ce milieu , et pas des moindres ) de se faire encore du fric sur le dos : en + des malades , des altruistes que la naiveté a encore épargnés .
      - Dans un PMA comme Madagascar la descence voudrait que l’ on achète ce sang , pour que les plus pauvres aient au moins la possibilité de se " saigner " pour une bonne raison , de pouvoir vendre leur sang .
      - Les systèmes hospitaliers sont-ils suffisamment équipés pour contrôler , la qualité de ce sang , mieux en ont-ils les moyens ?
      Pour l’ anecdote , il n ’ y a pas si longtemps ,de cela ( dans les années 85) le DOM qu ’ était la Reunion entre autre , se ravitaillait , en sang frais dans les prisons ( sous couvert de contrôle médical , source idéale rapport prix de revient & revente )...
      Sachant qu ’ à l’ époque les humanistes étaient au pouvoir , et que l’ autorisation de contaminer la population a largement été diffusée par le ministre de la Santé de l’ époque : L-F pour ne pas le citer , ils se reconnaitrons ...
      Donc , oui pour le Don du sang , oui à la traçabilité de ce don , en toute transparence , et surtout à son suivi !
      Ma mise en garde est : quand on voit les moyens de la France , et les dérives ou dérapages , Madagascar a-t-il les moyens ( financiers et sanitaires) de cet appel , sachant qu’ il n’ arrive pas à nourrir ses malades , quant à les soigner , par contre en ce qui concerne les saigner , excusez , Citoyenne , mais ceci n ’est pas pour vous faire de la contre publicité, et dont je ne peux que saluer l’ appel , mais une simple mise en garde, et Madagascar n ’ ayant pas les moyens de la France je ne vois pas pourquoi elle devrait dans ce cas particulier appliquer les mêmes méthodes . Aux USA (entre autre ) on vend son sang .Merci à vous .

    • 4 février 2012 à 17:16 | da fily (#2745) répond à kotondrasoa

      kotondrasoa, je suis confus, je suis fautif car à force de tournures, oui mon pêché mignon, j’ai fini par passer par un contra-Ra8...

      J’en supporte l’entière responsabilité, mais j’avais la bonne âme de croire que nous nous étions compris depuis nos premiers échanges (3 ans ont défilé salement !) La conduite aujourd’hui est différente, je préfère laisser aux TSZ3R leur attitude "wait and see", j’ai décidé à l’instar d’intrus (anciennement zozoro) de dire ce que je pense. Et oui, je pense que le laitier en chef peut nous être encore utile. N’y voyez pas d’amour particulier ou quoi d’autres, je pense qu’en l’état de nos compatriotes actuellement pétris d’attente et croyant encore en un Madagascar un et un seul, il faut un leadership fort qui provoquera la volonté de tous pour un mieux, en tout cas mieux que ce qu’on a aujourd’hui !

    • 4 février 2012 à 21:07 | Citoyenne Malgache (#599) répond à da fily

      Bonsoir Da Fily, bonsoir Kotondrasoa,

      J’ai entendu aujourd’hui qu’ils "recrutent" via les églises des gens pour venir grossir les rangs à la commémoration du 7 février 2009. La personne qui m’a raconté cela disait que si sa femme y allait, il la remplacerait le jour même !
      La fracture au sein de notre société s’approfondit de plus en plus.

    • 4 février 2012 à 23:07 | chjps (#907) répond à Jipo

      Je fais une observation sur un seul point : le don gratuit du sang en France, alors qu’il est ensuite revendu...
      Il n’y a rien de scandaleux sur ce point, car la collecte, le conditionnement, la conservation, la distribution..., bref, la gestion du sang a un coût qui doit forcément être supporté par quelqu’un.
      Je rappelle qu’en France la couverture des frais de santé est totale pour les assurés sociaux (soit une forte proportion de la population) en "longue maladie".
      Donner son sang n’a pas de prix, ne rapporte rien au donneur, sinon une satisfaction morale...et une petite collation ; mais les soins médicaux ont forcément un coût.

    • 5 février 2012 à 18:18 | Jipo (#4988) répond à chjps

      Chips ! je ne suis pas d’ accord avec vous , les raisons en seraient trop longues pour convaincre quelqu’ un qui semble aussi déterminé que vous .
      Les donneurs se sang en France beneficient d ’une carte , et plus vous etes " A -ccro ou ssidu " , que l’ on vous donne des images , carte d’ argent d ’or , ou donneur de platine , etc ( comme pour les noces ) ; justement dans cette charte , il est bien stipulé et normal que les donneurs et particulièrement les assidus et réguliers , sont : en cas de besoin , non seulement prioritaires , mais de plus " beneficient " de tranfusions Gratuites , c ’est un leurre ! pour ne pas dire une escroquerie , ne me demandez pas de preuves, vous en seriez enseveli .
      En ce qui concerne la Fameuse sécu , et son " TROU ", elle n ’est ABSOLUMENT PAS GRATUITE ! revoyez vos sources , elles sont périmées .
      La sécu est payante , proportionnellement à vos revenus , qui plus est elle ne vous rembourse que 65 % des prestations qu ’elle dicte et impose elle meme , Je vous fait grâce des dépassements d ’honoraires , des forfaits journaliers , et des barèmes sécus !
      Et quand vous n’ avez pas de quoi vous payer une BONNE mutuelle, qui vous rembourse sur des bases non de 50 à 100 % du tarif secu , mais des mutuelles qui vous remboursent jusqu’ à 300, voir 500 % du tarif sécu ,et bien vous avez 30 % de la population active qui porte à bout de bras les 70 % autres qui se laissent "tirer " .
      A qui cela profite ?
      Vous n ’etes pas sans savoir que certains français pratiquent la polygamie , et pas qu ’en France ! la " politique " du regroupement familial, dans ce sens facilite beaucoup les "quotas d ’intégrations " imposés par Bruxelles, joliement rebaptisé " immigration choisie " ... ( Lampédusa-Tunisie ) Sachant que quand vous travaillez de 1 à 3 mois, vous beneficiez de la sécu pendant un an , c ’est déjà que du bonheur , mais que tout le reste de la famille en bénéficie également quoi de toujours plus normal , et que le resultat en soit que l’ on ne cesse de combler ce : TROU " qui ne cesse de " grossir , quoi ,toujours de plus norrrmaaal ... Addmiraaables dirons certains particulièrement ceux en quète de voies ...
      Pour terminer , que ce soit en Inde , aux USA , ou en Thaïlande , la gestion de ce sang est : la même pour TOUS !
      Alors cessons cette hyppocrisie , que l’ on paye ce sang , afin que des petits malins n ’ en fassent pas le traffic comme c ’est le cas , et en France : Aussi .

  • 4 février 2012 à 18:02 | manantena fa niova (#4971)

    La meilleure :
    Lalao Ravalomanana a dû descendre de l’avion pour que le vol soit possible. Menace du MAE/ Mintransport ? en tout cas de la HAT !

    Une fois de plus, l’opposition retourne bredouille d’Ivato.

    Anareo tokoa ny hery, ry foza an !

  • 5 février 2012 à 00:17 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je suis un peu désarmé devant les nanas. Elles sont bien plus malines, pensent plus vite et plus loin que les gros gaillards. Ces gros gaillards qui croient souvent que pour obtenir ce qu’ils veulent, il faut montrer ses gros bras, il faut parler vite et fort pour impressionner. Ces gros gaillards qui ne manquent jamais de nous rappeler qu’ils sont forts, ben oui, la force, pour eux, réside dans la grosseur de leurs tours de bras….. il fut un temps où mon fils m’a demandé de ce que je pense de la gonflette….je lui ai dit, attention, ton zizi va se rétrécir à vu d’œil. Mais je n’ai pas manqué de lui dire, il faut faire de sport et le plus souvent possible, mais surtout et avant tout, il faut faire travailler la tête.

    Le monde a été toujours dirigé par des êtres exceptionnels et ce serait encore le cas pour les années à venir. Le monde n’a jamais été dirigé par des incapables. Concrètement, ce qui arrive aux pays pauvres et les désordres qui y règnent sont à l’image des élites de ces pays, pauvres et donc incapables, ce ne sont donc pas ces gens là qui dirigent leurs pays. Puisque ce sont des incapables. Vous vous rappelez les gros gaillards et leurs muscles ? C’est l’image même de nos élites. ils mangent bien pour faire gonfler leurs muscles, parader devant tout le monde ( devant les nanas de préférence ), ah que je suis beau, fort…. Intelligent ???……un être intelligent n’est pas très facile à manipuler ! 72, 75, 91, 97, 2002 et 2008, quelques dates marquantes des événements que notre petite République ont connu et qui ressemblent fort bien à des manipulations :

    -  Manipulations faites par des gens intelligents, trop intelligents, des gens qui pensent vite, loin avec une efficacité que 50 ans après notre Indépendance, notre classe politique successive tombe toujours dans le même piège, appauvrir son propre pays…preuve de son insuffisance et sa petitesse collectivement.

    Un gaillard, Citoyenne Malgache, n’osera jamais demander si on tient à lui, cela lui est très dégradant, et d’ailleurs, il ne demandera jamais si on l’aime, il l’assume. L’attitude de notre classe politique même en 2008, qui ressemble fort bien à celle de notre grand gaillard. Et je suspecte que les partisans de notre gros bras lui ressemblent fort bien. Des gens qui sont toujours et encore en train de se demander pourquoi, depuis trois ans, on ne tombe pas en amour avec eux…et que personne ne les reconnait, pas encore ?

    Je ne suis pas prêt à vous faire plaisir….puisque vous êtes prête à verser votre sans pour – moi – et pourquoi donc me casserai-je la tête à vous dire quelques mots pour vous faire plaisir ? Non mais…..

    Et il y en a qui vont nous dire pourquoi parler du Sang ?

    Aucunement pour faire plaisir mais c’est un des Éditoriaux que je préfère. Le méninge travaille à son meilleur rendement quand on lui parle des compassions.

    Bon dimanche les filles !

    • 5 février 2012 à 07:49 | matav (#6434) répond à diego

      Merci Diego pour la réflexion !!
      Autre donner son sang dans une banque de sang quelconque, Verser le sang dans une cause politique pour qui ? pour quoi ?......... Il faut bien réfléchir avant de prendre une telle décision !

      Je suis avec beaucoup d’intérêt les débats des forumistes sur cette site depuis un certains temps mais ce que je déplore vraiment notre attitude de laisser faire influencés par les plans des étrangers pour notre pays, ou plutôt les "intéligents" ou bien la #Manipulations faites par des gens intelligents, trop intelligents, des gens qui pensent vite# comme disait diego !

      Je m’explique : presque tous les pays membre de la SADEC ont vécu des guerres civiles pendant des années (années 70 et 80 jusqu’en 90) ; nous n’avons pas connu cela jusqu’à présent. Je remercie vivement Dieu pour sa sage conduite pour nous les pauvres Malagasy ! Mais à l’allure où vont les choses, je craint fort que ce mauvais virus est en train de véhiculer librement dans "notre sang innocent et sain" à cause de la manœuvre faite par les étrangers en connaissant pertinemment les attitudes des Fozas pros Rajoelina et les Foza pros Ravalomanana avec les causes merina ou malama et côtiers.

      Appel à tous les citoyens humbles ayant encore la sagesse de voir correctement, clairement et , il faut bien faire attention pour ne pas tomber dans piège car Madagascar restera toujours Madagascar ! On ne peut pas le remplacer par un autre pays sauf si les malintentionnés animés d’un sentiment égoïste vont le vendre vaky balle !

      NY TARANAKA JERENA FA AZA DIA MAIKA NY HANDATSA-DRA (na io ny tena na olona hafa) NOHO IZAY ANTONY POLITIKA SY FIRAZANANA. EFA TAONJATO FAHA 21 ISIKA IZAO FA TSY ANY @IZANY INTSONY RY MALAGASY ÖOO
      FIARAHA-MIASA EO AMIN’NY SAMY MALAGASY HIMASOANA RAHA TE HANDROSO TOA AN’I CHINE ISIKA
      Misaotra dia mametraka ny mandrapihaoana

    • 5 février 2012 à 11:12 | elena (#3066) répond à matav

      Bonjour Diego,
      Inutile de vous redire tout le bien que je pense de vous,car il y a toujours les irrespectueux à l’affût.
      Alors bon dimanche !!!!

    • 5 février 2012 à 11:30 | Citoyenne Malgache (#599) répond à diego

      Non mais...
      Merci Diego, it makes my day :)
      Bon dimanche !

    • 5 février 2012 à 13:49 | da fily (#2745) répond à Citoyenne Malgache

      citizen, le sujet veut inciter dans la noblesse d’âme, je vous reconnais bien : convaincue du bien-fondé de l’implication citoyenne, great and fabulous, je le redis !

      Mais l’implication citoyenne paraît l’apanage des personnes qui peuvent se permettre un "éveil", une "nouvelle conscience", mais c’est absolument nécessaire, je vous renvoie à l’édito de Ndimby sur l’éducation citoyenne, ici malagasy citizen est dans l’esprit de ce qui nous interpelait.

      Blood," if you want blood" chantait Bon Scott d’ AC DC, l’hémoglobine est l’émotion suprême, l’hémoglobine est dans bien des cas le synonyme d’adrénaline, une poussée qui transfigure le banal !!! le coeur qui bat est le temo du sang, le sang est l’essence de toute vie, la sang est même originellement biblique, dans sa définition de Vie universelle...le sang est principalement le fleuve commun de tant de visions, de cheminements, de trame incontournable pour motiver une idée...du passage de la pensée à l’acte, le sang est the life, red as life, red as alive, red is the strong sign of our behavior, our heritage !

    • 5 février 2012 à 14:07 | manantena fa niova (#4971) répond à Citoyenne Malgache

      Bonjour Citoyenne, hi Elena,

      Loin d’être une du MLF, modèle Nenibe et Neny oblige, j’ai relevé que, outre la fameuse ministre de l’INJUSTICE et la dame Lanto du TGV, les femmes HATives sont plus subtiles que les hommes, à voir la dernière sortie de ce mintransport : "Mon courrier n’était qu’une mise en garde, pas une interdiction".

      Toujours est-il que je me demande (et c’est pourquoi je comprends le neveu dans le "tetiharana") comment des mères peuvent être HATives après avoir vu ces horreurs du Lundi Noir. D’un autre côté, force est de reconnaître que certaines femelles ont la rancune plus acerbe et tenace que les mâles ; on parle plus de "mpamosavy vavy" que de "mpamosavy lahy".

      Bon dimanche les filles !

    • 5 février 2012 à 14:26 | elena (#3066) répond à manantena fa niova

      Hi Manantena,
      La reine christine ,tous les matins,parait-il,chasse les démons avant d’entrer dans son antre à Faravohitra.
      J’essaie tous les jours d’avoir du respect pour les gens,mais je me dis qu’on n’est pas prêts de sortir de l’auberge.
      Qu’on soit homme ou femme.
      Mais je reste quand même plus optimiste pour les femmes(normal,je suis une femme,c’est très subjectif donc,ah !ah !),

      même s’il y a des contre- exemples !!!!!

    • 5 février 2012 à 15:06 | Citoyenne Malgache (#599) répond à da fily

      Da fily, je suis plutôt d’avis à dire que nous avons tous quelque chose à donner, mais à chacun son niveau d’implication. D’ailleurs, si on pouvait tous donner la même chose, il n’y aurait plus personne à qui donner, n’est-ce pas ?

      J’ai découvert cette semaine une superbe citation de Martin Luther King : Nous sommes tous importants car nous pouvons tous servir à quelque chose."

      Et attention, je ne veux pas que du sang, je peux continuer longtemps ainsi sur d’autres sujets comme l’économie d’eau, les feux de brousse, la pollution... Commencez déjà la recherche des chansons qui s’y rapportent. :D

      Quant à l’éducation citoyenne, je n’ai rien à rajouter à l’édito de Ndimby, excellent comme toujours. Mais une fois le problème posé, la question pour moi est la mise en œuvre car c’est toujours là où ça pêche, et la mise en œuvre c’est mon centre d’intérêt. Je suis plus à l’aise dans les actions que dans les débats.

    • 5 février 2012 à 15:16 | Citoyenne Malgache (#599) répond à elena

      Bonjour Manantena, bonjour Elena,

      La question de Manantena "comment peut-on être pro-HATives ? " me fait penser à la chanson de Mahaleo :
      Gaga ny olona adala

      Mijery ny olona hendry

      Gaga koa ny olona hendry

      Mijery ny olona adala

      Sinon, le fait que la reine Christine chasse les démons tous les matins est assez curieux... Ce sont les mêmes (démons) qui reviennent ou ce sont des nouveaux qui arrivent ? Apparemment, elle les attire, ou je me trompe ? :p

    • 5 février 2012 à 17:04 | elena (#3066) répond à Citoyenne Malgache

      Dieu seul le sait !Qu’il fasse un petit tour quand même par là,et y jette un coup d’œil.Ca nous arrangerait !

    • 5 février 2012 à 20:11 | diego (#531) répond à elena

      Bon dimanche !

    • 5 février 2012 à 20:14 | diego (#531) répond à Citoyenne Malgache

      Bon dimanche ! Et n’oubliez pas les débats, le pays en besoin, bien plus qu’ailleurs je pense.

  • 5 février 2012 à 15:58 | moicoquillage (#266)

    (Ce post est présent plus haut mais je le met en réaction directe pour plus de visibilité pour l’auteur de l’article)
    L’acte de donner son sang est une entreprise louable, altruiste. Cet acte procède de la politique de santé menée par un gouvernement qui doit allouer ainsi le bugdet et les ressources nécessaires à son bon déroulement. L’implication de l’Etat est primordial car ce sujet fait partie de ceux sensibles pour le bien-être de la population.
    Plusieurs point peuvent être soulevés dont certains relativement au contexte malagasy, qui mettent à mal les conditions d’une bonne collecte de sang.
    Tout d’abord, l’auteur de l’article présente l’acte du don du sang un peu comme l’altruisme absolu. Je pense que si l’on se base sur ce seul genre de considération, il n’y aura que peu de don du sang. En effet, le contexte troublé socialement à Madagasikara enlève d’emblée une grande part à la portée de l’altruisme, cette notion tendant en plus à s’ammenuiser même en l’absence d’un contexte de troubles sociaux.
    Le don du sang est fortement tributaire de la logistique qui l’entoure et qui pourrait amoindrir les désagrément que peuvent subir les donneurs. Ainsi, dans un premier volet, le poste de don du sang devrait être mobile et aller a la rencontre des donneurs potentiels, et non le contraire. Ce poste devrait pourvoir a une sustentation conséquente consécutive à la prise de sang. Comme le don du sang ne devrait présenter aucune discrimination sociale ( ce serait très contre-productif), autant aisés et ceux en plus grande difficulté devrait pouvoir donner leur sang. Le cas donc de la compensation pour la fatigue par une tasse de thé et un petit biscuit représente une barrière pour des donneurs potentiels.
    Dans un deuxième volet, le stockage et l’entreposage du matériel sanguin collecté présente une problématique cruciale, qui peut s’avérer catastrophique si l’on y a pas pensé. Si certain se souviennent du sang contaminé en France à une époque, ils sauront que la collecte des dons du sang est une chaine dont chaque maillon est primordial. Dans le contexte actuel de dysfonctionnement à Madagasikara, je n’appellerais pas, ni ne soutiendrai une campagne de don massive.
    Vouloir minimiser les contraintes pour le don du sang est irresponsable et complêtement irréfléchi.
    Je dirais à l’auteur de l’article que la promotion d’un don du sang par la famille de celui qui en a besoin présente le moins de risques et pallierait à tous les problèmes cités plus haut.
    Je dirais aussi à l’auteur de l’article, que le don du sang est certe un acte altruiste, mais que des considérations plus pragmatiques prennent la place dans l’esprit des personnes. Ainsi, une personne donnera son sang si, elle y pense, si le poste de don est dans les parages, si elle est assurée de pouvoir se sustenter après la fatigue inhérente, la satisfaction morale venant plus tard, cela pour la grande majorité des personnes.
    Je pense que l’auteur de l’article en voulant présenter le don du sang comme un acte suprème d’altruisme, ne favorise que peu sa promotion. Je pense que l’auteur devrait présenter l’acte de don du sang comme un acte aussi banal qu’aller acheter son pain à l’épicerie( et qui sauve une vie en passant) et que le gouvernement devrait faire en sorte que ce soit effectivement le cas.

    Autre considération personnelle, comment peut-on ramener la guerre de factions entre M. Ravalomanana et A. Rajoelina au don du sang (comme je le vois dans les interventions de certains forumistes) ? Je vois cela comme tout à fait inapproprié, à moins de vouloir pointer les dysfonctionnements étatiques issus des gouvernements successifs, pour vouloir les corriger, cela en rapport avec le don du sang.

    • 5 février 2012 à 17:48 | Citoyenne Malgache (#599) répond à moicoquillage

      Oups. J’avais vu ce post, mais dans l’imbrication des réponses, je croyais avoir déjà répondu. Désolée.

      Sincèrement, je ne connais pas les dispositifs au sein du CNTS, ni ses possibilités d’avoir des postes mobiles, ni sa capacité d’éviter la contamination massive. Je suis juste une interpellée qui interpelle à son tour.

      Néanmoins, je pense que limiter les donneurs aux familles des malades ne permet pas de sauver les vies. Peut-être même que c’est ce qui s’est passé dans le temps, mais comme la nécessité d’avoir une banque pour l’argent, la nécessité d’avoir une banque de sang s’est vite ressentie ?

      D’abord, même au sein d’une même fratrie, le groupe sanguin n’est pas forcément le même. Le don par la famille ne sera pas directement utilisé sur le malade mais permet seulement de reconstituer le stock de la banque.

      Ensuite, ce n’est pas parce que c’est quelqu’un de la famille qu’il y a assurance d’un sang irréprochable.

      Dans le cas qui me concerne, les besoins du malade dépassent le rythme de prélèvement possible sur les membres de la famille. Ce n’est pas évident pour ses proches le temps et l’énergie nécessaire pour chercher des donneurs.

      Imaginez enfin un accidenté qui doit être opéré d’urgence. Pas de famille sous la main, celui qui était sorti pour acheter son pain et qui a été témoin de l’accident a ses urgences à lui... est-ce qu’on le laissera mourir parce que nous n’avons pas eu confiance à notre banque de sang ?

      Sinon, pour le lien entre don de sang et la crise actuelle, il n’y a pas lieu de s’étonner. N’importe quelle longue conversation engagée à Mada en ce moment se terminera forcément, soit sur les matotoa (fantômes), soit sur la crise.

  • 5 février 2012 à 18:49 | manantena fa niova (#4971)

    On est dimanche, j’aimerais partager cette célèbre Prière de la Sérénité qui n’est pas seulement celle des alcooliques.

    Mon Dieu,
    Donnez-moi la sérénité d’accepter
    Les choses que je ne puis changer,
    Le courage de changer les choses que je peux,
    Et la sagesse d’en connaître la différence.

    Pour le moment, INDIGNONS-NOUS, et agissons pour que le maximum de la majorité silencieuse s’indigne aussi pour ne pas rester le "vatolampy ...ny vorona", dont Ndimby parlait dans son dernier édito

  • 5 février 2012 à 18:59 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je n’ai pas eu la chance de participer aux conversations de cette semaine, mais en lisant les uns (es) et les autres, je ne crois pas avoir compris et appris beaucoup de choses.

    À mon sens, aucune chance que les citoyens et citoyennes d’un pays reçoivent l’éducation utile pour se développer, l’éducation nécessaire pour s’épanouir :

    -  sans avoir des élites et intellectuels bien éduqués.

    L’éducation d’un peuple est une mélange subtile de son propre identité, le savoir d’où on vient pour savoir où on va, mais surtout l’éducation comme telle, que l’école seule est capable de nous offrir, mais faudrait-il qu’on ait des bonnes écoles !

    Ceux qui ont eu la chance de voyager en Asie, dans le pays comme le Japon ou la Corée du Sud, ou encore le Vietnam et l’Inde, me comprennent assez bien. Ou encore les Malgaches de mon espèce, un pied dans la tradition et l’autre dans la modernité. L’un ne dit forcement pas M…à l’autre :

    -  que nos élites appliquent le FIHAVANANA dans la vie quotidienne, Madagascar se porterait bien mieux, et les crises nous seront bien étrangères. Parce que le FIHAVANANA veut dire désamorçage quotidienne d’une éventuelle crise au sein de la société.

    Nous accablons vite ceux qui sont moins éduqués, que nous, sans forcement leurs apporter les éducations qui leur sont destinées. C’est un devoir donc. Mais on les 1ers à dénoncer que 75% des Malgaches sont analphabètes et pas seulement et que ces 75% des gens sont les cancers de notre Société :

    -  ce sont nos élites et intellectuels les cancers de notre Société, de notre vie quotidienne, ce sont eux qui empêchent le pays de se développer. Ce sont eux qui ont besoin d’une bonne éducation. Ce sont eux les bœufs qui doivent tirer la charrues non ?

    • 5 février 2012 à 20:52 | Jipo (#4988) répond à diego

      Bonsoir Diego .
      Vous avez à votre manière illustré ce que disait Krishnamurti : " dans la vie il y a des trains, avec des locomotives et des Wagons " ,tout en discutant sur un quai de gare avec un interlocuteur, il lui demandait : " Et vous de quelle partie faites-vous " ?.
      Vous m ’esquissez du sourire , que lorsque la locomotive se fout du wagon , on n’ est pas prêt de " décoller " , normal me direz-vous nous sommes sur un vaisseau fantôme ...
      C ’est bien ce qui est triste , c ’est que ceux qui sont sensés tirer les autres , à près leur être monté dessus ,pour y arriver, qui sont les premiers à leur garder la tête sous l’ eau , pour garder la leur au dehors , ce n’est pas une critique mais une constatation , plus visible à Madagascar de part sa situation géographique et son insularité , mais bien existante partout .
      Vous avez parfaitement raison que l ’ épine est là , avant tout, c ’est bien connu qu ’il est plus facile de gérer des illettrés et souvent irresponsables , que le contraire , la démonstration à Madagascar n ’est plus à faire , mais bien à défaire , Qui pour s’ attaquer à cette tache , avec le budget ad hoc ?
      Ce serait la plus belle preuve de patriotisme d ’un candidat de mettre en priorité de son programme cette mesure : que sont l’ Education & la Santé avant tout le reste , et si cela était présenté démocratiquement , les robinets internationaux s’ ouvriraient d ’eux memes et pour le plus frand bonheur de l’ Intérêt supérieur de la nation entière .
      Au lieu de ça des querellles de clochers , à la créole ," banla ladi-lafé " des marmailles , qui ont plus besoin de discipline que de dictateurs .Allé-bon vol .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS