Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 octobre 2020
Antananarivo | 17h35
 

Société

Samifin

Près de 400 milliards d’ariary de fonds suspects en 2019

jeudi 19 décembre 2019 | Mandimbisoa R.

Le bilan des activités annuelles du Service de renseignements financiers (Samifin) fait état des investigations sur une somme d’environ 400 milliards d’ariary cette année. Ces investigations entrent dans le cadre de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Selon Lamina Boto Tsaradia, directeur général du Samifin, il y a une hausse par rapport à l’année dernière où les opérations menées concernaient 110 milliards d’ariary.

Le directeur général du Samifin, Lamina Boto Tsaradia, affirme que 40% des plaintes reçues, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment de capitaux au sein de son service concernent les échanges commerciaux et les fausses déclarations d’impôts. Il y a également les blanchiments de capitaux liés aux exploitations aurifères en particulier et minières en général et ceux liés aux exportations de produits de rente comme la vanille ou le girofle.

Sur les 60 dossiers reçus et traités par le Pôle anti-corruption (PAC), la juridiction compétente en matière de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux, environ 6% des dossiers sont transmis par le Samifin. Le renforcement de la collaboration entre le Samifin et les institutions financières notamment les banques ont également permis de faciliter le signalement des cas d’opérations financières suspectes.

La mise en place du PAC a permis de progresser dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme à Madagascar, reconnait Lamina Boto Tsaradia. Grâce à cette juridiction, des têtes impliqués dans des affaires de blanchiment et de corruption commencent à tomber et à s’inquiéter, beaucoup reste toutefois à faire pour le Samifin et le Bianco.

Quant à la loi sur les recouvrement des avoirs illicites et le blanchiment des capitaux, après avoir été rejetée trois fois par l’Assemblée nationale l’année dernière, elle a été légiférée par voie d’ordonnance au mois de juillet dernier mais l’adoption des décrets d’application qui doivent détailler le texte et la mise en place d’une agence de recouvrement chargée de gérer les biens saisis au profit de l’État est encore fermement attendue.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 19 décembre 2019 à 12:03 | FINENGO (#7901)

    Quand une Assemblée Nationale rejette à trois reprises l’adoption d’une telle loi, et qu’il faille l’adopter par Ordonnance, il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste pour dire que les plus Grands Magouilleurs, dans le domaine du Blanchissement d’argent se trouve chez les Députés. et à très fort pourcentage qui frise le 100 pour 100.
    Ce n’est pas une surprise en soi, mais il est intéressant de le rappeler, au cas ou Betoko et Isandra l’aurait oublié.

    • 19 décembre 2019 à 17:43 | betoko (#413) répond à FINENGO

      De quels députés il s’agit ? Certainement pas les IRD , mais ceux qui ont reçu des malettes du temps de Henry Rajao

  • 19 décembre 2019 à 12:27 | Vohitra (#7654)

    La loi sur le recouvrement des avoirs illicites et le blanchiment des capitaux a été adopté par voie d’ordonnance étant donné la vacance au sein de l’Assemblée Nationale, et encore sous la pression des institutions internationales telle le GAFI.

    Mais curieusement, pourquoi le gouvernement ne s’empresse pas d’élaborer un décret d’application dans ce sens ? A quoi ça sert d’adopter une loi sans que l’on prenne l’initiative de l’appliquer alors ? A moins qu’il y en ait qui a des intérêts particuliers à bloquer son application alors ?

    Et étant donné que les investigations menées par le SAMIFIN pour cette année couverte par le rapport concernent des blanchiments de capitaux et le financement du terrorisme, il est légitime de se poser la question si ces 400 milliards d’Ariary identifiés recouvrent aussi la période de campagne électorale dans le pays…

  • 19 décembre 2019 à 13:16 | Isambilo (#4541)

    Le Samifin est l’équivalent du Tracfin français. Ce sont les institutions financières qui sont tenues de transmettre au Trafcin les informations quand des opérations supérieures à 50 000 € leurs paraissent suspectes (parce qu’inhabituelles).
    Si le mécanisme est le même, le Samifin est en mesure d’identifier les auteurs (personnes physiques ou morales) de ces opérations.
    Lamina Boto Tsaradia dispose donc des informations pour aller plus loin ... au risque de perdre sa place.

    • 19 décembre 2019 à 13:40 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      Bonjour Isambilo,

      Lamina Boto Tsaradia, magistrat de carriere, est un ancien Directeur Territorial du Bianco a Antananarivo depuis l ere Ravalomanana en passant par Rajaonarimampianina, et la maintenant il est a la tete de Samifin.

      Et jusqu a maintenant, ni dans la lutte contre la corruption ni dans la lutte contre le blanchiment de capitaux, rien n avance de maniere concrete et significative pour attrapper les grands cerveaux et principaux commanditaires des actes lies a ces fleaux.

      Depuis, ce n est qu un outil de repression de plus aux mains de l executif pour faire plier les mauvais pensants ayant de mauvais penchants...

  • 19 décembre 2019 à 13:18 | nez_gros (#10715)

    Exemple affaire lanto RAKOTOMANGA , il est où cet argent, elle est ou l’affaire , elle est ou la dame ?
    - tout le monde sait qu’il y a de fonds suspects
    - tout le monde sait que le montant de 400 milliard est sous -estimé, il y en a plus de mille Milliard d’ariary même
    - Mais le SAMFIN et sahondra RABENARIVO, nous font LE COUP DE PUB à la DomaPub

    • 19 décembre 2019 à 17:18 | lanja (#4980) répond à nez_gros

      Sahondra RABENARIVO , namitsaka tsara, tsy niteny intsony raha vao nahazo seza , tsy omana tsiny izy

    • 19 décembre 2019 à 18:19 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Salama Lanja,

      Izay anie no hilazako fa tsy mahasoa sy manimba ny fisainana sy ny rafi-pisainana mihintsy ny mifanerasera amin’ny olona efa sakaizan-kolikoly sy nahita tombontsoa amin’ny fijokoana harena maloto e ! jereo ny nahazo an’i zokilahibe Beriziky…

  • 19 décembre 2019 à 14:25 | ratiarivelo (#131)

    SAMFIN aho hoe : dia aiza ny RESULTATS**** izao no antsona hoe : RESAKIN’NY mpangetotra an-tsena***way...way... no BETSAKA....!!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS