Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 19 octobre 2021
Antananarivo | 19h09
 

Tourisme

Mananjary

Pour une destination touristique privilégiée

vendredi 7 mars 2008 | Nivo T. A.
« Le maire de la commune urbaine de Mananjary, Samuel Razafindrakoto ».

Dans les années 70-80, la ville de Mananjary constituait une ville touristique dans la partie Sud-Est de l’île, à cause de ses diverses potentialités. Le maire nouvellement élu entend redorer le blason de la ville pour qu’elle soit une destination touristique privilégiée.

« D’ici 2009, Mananjary sera une ville attractive. Des aménagements socio-économiques seront mis en œuvre », selon le maire Samuel Razafindrakoto.

« C’est ici que les touristes voulant traverser le Canal des Pangalanes prennent leur chaland ou pirogue ».

Pendant la saison touristique, Mananjary reçoit environ 200 touristes dont la durée du séjour varie entre 3 à 5 jours. Ayant une capacité d’accueil de près de 50 visiteurs actuellement, la commune de Mananjary ne cesse de faire appel aux opérateurs économiques d’investir dans le secteur hôtelier pour augmenter la capacité d’accueil afin de recevoir plus de touristes. Par ailleurs, de par ses moyens, la commune entend faire des investissements dans le domaine de l’assainissement, de l’hygiène et de l’environnement en créant des espaces verts pour embellir la ville. L’aménagement de la plage fait également partie des priorités de la commune.

Selon toujours le maire, la pêche et le trajet en pirogue ou boutre sur le canal des Pangalanes depuis Mananjary et Nosy Varika sont les distractions les plus préférées des touristes venant à Mananjary.

Les atouts du Canal des Pangalanes

De Mananjary à Tamatave ou de Nosy Varika à Mahanoro ou encore de Mananjary à Mahanoro, le canal des Pangalanes constitue un passage obligé pour les touristes et aventuriers. Des chalands et des vedettes sont mis à la disposition des touristes, deux à trois fois par semaine.

Une partie de la ville de Mananjary.

On découvre presque tout, le long du Canal des Pangalanes. Une végétation luxuriante, de palmiers, de pandanus, des oreilles d’éléphants, des mangroves ou encore des mangroves, avec une impressionnante enfilade de rivières et de lacs reliées par des canaux artificiels pour former une voie d’eau navigable qui longent la côte Est de Madagascar sur plus de 650 km, sans parler d’authentiques villages des pêcheurs respirant la douceur de vivre, des embouchures et des lagunes aux mille légendes : tant d’attractions pour un tourisme de découverte. En ce qui concerne le circuit Canal des Pangalanes, le trajet se fait entre un jour et demi et 5 jours, depuis Mananjary à Tamatave ou de Tamatave à Mananjary ou Nosy Varika, selon les moyens de navigation.

Réhabilité à la fin des années 80, le canal des Pangalanes est navigable sur un tronçon d’à peu près de 430 km, depuis Mananjary à la gare de Toamasina.

Actuellement, les portions du canal au nord de Toamasina et entre Vatomandry et Mahanoro ainsi qu’au sud de Mananjary ne sont plus navigables car envahies par les jacinthes d’eaux ou partiellement ensablés. Des projets sont en cours pour aménager le canal.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS