Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2022
Antananarivo | 09h39
 

Société

Classe d’adaptation

« Pour mon éveil »

samedi 2 août 2008 | Volana R.
Haingotiana Andriamanampisoa Chareix. La première responsable de l’école. (Photo Volana)

Enfin, les enfants en retard, par rapport à leurs amis de classe, reçoivent une éducation adéquate ! Non, ce ne sont pas des enfants handicapés mentalement ni physiquement, mais seulement moins adapté à une croissance équilibrée entre le mental et le moteur.

« Pour mon éveil », une école d’adaptation, ouvre ses portes dès le 9 septembre prochain, sous la houlette de Haingotiana Andriamanampisoa Chareix. La première responsable explique la situation : « Il existe effectivement des enfants qui méritent qu’on leur donne plus d’attention que les autres. Les élèves que nous recevons le sont souvent après un accouchement difficile de leur mère. Ou un enfant atteint de la méningite ou qui a subi auparavant des convulsions. Ce pourrait être également un retard par l’effectif de sa classe qui dépasse les normes. »

Des difficultés scolaires

L’inscription a commencé au mois de mai 2008. Un enseignant n’aura, tout au plus, que 7 élèves sous sa responsabilité. La tranche d’âge variera entre 6 et 12 ans. « Les difficultés scolaires dépendent des circonstances qui se rapportent au cas par cas. Le plus souvent, l’enfant a besoin d’une petite secousse pour se réveiller et sortir de sa léthargie mentale. Une éducation sera alors adaptée à ses capacités du moment pour qu’il sorte de son invalidité momentanée. »
Mme Haingotiana ajoute que son école revêt une sorte de soutien scolaire. « Une fois que l’enfant rétabli (si on peut le dire ainsi), il peut très bien rejoindre les écoles classiques. » Somme toute, l’enseignement au « Pour mon réveil » tient du programme national.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS