Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 10h57
 

Société

JADDL

Pour le développement local

lundi 13 août 2012 | Haingo

La célébration de la Journée africaine de la décentralisation et du développement local (JADDL) a été décidée lors de la Conférence africaine des ministres chargés de la décentralisation et du développement local. Il en ressort que sa mission principale ou encore sa raison d’être est de promouvoir la décentralisation et la gouvernance locale pour réaliser le développement local en Afrique et contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population et de la démocratie locale ; Madagascar a aussi célébré cette journée ce vendredi 10 août dernier à la commune rurale d’Alakamisy Fenoarivo.

5% seulement du budget

Ruffine Tsiranana, Olga Ramalason et Botozaza Pierrot ont participé à la célébration avec plus de 200 maires représentants des 1551 communes du pays et des responsables des communes. Le thème continental retenu pour cette première célébration est "financement de la décentralisation, fourniture de services et développement local". Pendant trois jours à Alakamisy Fenoarivo, plusieurs activités ont été organisées telles que les explications de la JADDL, les visites d’échanges auprès des trois communes pratiquant le budget participatif, à savoir la commune d’Alakamisy Fenoarivo, celle d’Anosizato Ouest et la commune d’Ambalavao. Un vernissage des stands d’exposition des 22 régions et un atelier sur le thème de la JADDL ont été aussi au programme. Pour Madagascar, cette célébration est cruciale car, malgré l’engagement dans un processus de décentralisation depuis l’indépendance en 1960, le bilan de cette politique publique est encore mitigé. Parmi les points défaillants : 5% seulement des recettes budgétaires nationales sont affectées aux collectivités décentralisées, c’est à dire environ 1,5% pour les Régions et 3,5% pour les communes. C’est à travers cet évènement que le ministère de la Décentralisation à Madagascar s’engage à la mobilisation de ses outils comme le Fond pour le développement local. La JADDL est aussi une opportunité pour créer des espaces d’échange et de partage en matière de décentralisation et de gouvernance locale, étant donné qu’elle a comme objectif principal de créer une plate forme et une force de plaidoyer permettant aux communes de comprendre et de formuler leurs résolutions relatives à une décentralisation réelle et objective. Partager les acquis, les problématiques et les propositions des commune en matière de finance locale, de fourniture de services de base et de gouvernance locale à partir notamment des visites des communes pratiquant le budget participatif, font également partie de ces objectifs.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS