Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 6 décembre 2021
Antananarivo | 08h46
 

Politique

La Cour électorale spéciale

Pour la transparence

mercredi 15 janvier 2014 | Valis

Le président de la Cour électorale spéciale (CES) a décidé ce mardi 14 janvier 2014 d’appeler la presse comme témoin oculaire de la méthode qu’elle adopte dans
l’instruction des dossiers de requêtes qui lui sont confiés. Le président de la
CES, François Rakotozafy, a réitéré que conformément à la légalité en vigueur,
cette institution ne peut procéder à un décompte à nouveau des voix des
20 001 bureaux de vote car cela ne relève pas de sa compétence, a précisé
une dame membre de la CES. Cependant la Cour doit se pencher sérieusement et professionnellement sur les requêtes qui sont accompagnées de preuves et donc qui méritent les traitements appropriés. Elle a commencé ce lundi 13 janvier la confrontation et le recomptage des voix d’une centaine de bureaux de vote incriminés ; mais face aux vives critiques et multiples appels qui peuvent affecter la perception des résultats que la CES rendra publics, la CES a choisi la transparence pour la confiance.

Ainsi, en présence des avocats des deux parties, en l’occurrence ceux de Hery
Rajaonarimampianina et ceux de Jean Louis Robinson, la Cour a effectué la
vérification des listes électorales dans neuf (9) districts qui présentent des
anomalies selon le camp de Jean Louis Robinson. Il s’agit des districts
suivants : Soanierana Ivongo, Bekily, Mahajanga, Marovoay, Toliara II,
Ambanja, Betroka, Amboasary Atsimo et Ambovombe. Le recomptage des voix
consiste aussi à vérifier les numéros de série des bulletins.

En fin d’après-midi, le conseil de Jean Louis Robinson a fait remarquer à la presse invitée en son siège à Ambohimiandra, que la vérification des listes électorales n’était pas satisfaisante. En outre, on apprit lors de cette rencontre que Jean Louis Robinson se rendra instamment auprès des comités directeurs de la SADC, de la Troïka et de l’Union africaine. L’objectif est de leur expliquer les systèmes de fraudes qui ont été appliqués avec les preuves et pour plaider le report de la date de proclamation officielle des résultats. Elysée Razaka invoque des fraudes massives que le parti Avana et la mouvance Ravalomanana et le candidat Jean Louis Robinson ont relevé. Jean Louis Robinson a sollicité une audience auprès de ces instances africaines pour que ces dernières prennent les mesures nécessaires dont ce report afin de permettre d’obtenir une élection transparente, crédible et acceptée par tous.

75 commentaires

Vos commentaires

  • 15 janvier 2014 à 09:19 | Hemingway (#5447)

    J’ai vu à la télé cette grande mise en scène digne d’une superproduction hollywoodienne avec à la réalisation François Rakotozafy (mais il joue aussi dans son propre film : à la fois acteur et réalisateur donc). Y avait pas mal de figurants aussi jouant apparemment le rôle de temoins à ce qui ressemeblerait à tous égards un réel drame hitchcokien... C’est ridicule ! Et dire que les journalistes y ont cru...

    • 15 janvier 2014 à 10:50 | Tia tanindrazana (#349) répond à Hemingway

      Et hop ! nous y voilà face à une autre méthode, celle de l’étourdissement et celle de la manipulation de masse.

      La CES 2 n’est pas du tout indépendante comme c’est aussi le cas pour la CENIT ! Ces 2 institutions sont là pour obéir à la volonté du ranga kely DJ en son statut !

      Toutes ces mises en scène consistent à faire avaler et ingurgiter des mensonges et de partialités flagrantes et toujours d’esquiver l’essentiel qu’est les CONFRONTATIONS TOTALES DE TOUS LES PV ET BULLETINS DE VOTE ISSUS DES BUREAUX DE VOTE FAISANT OBJET DE PLAINTES AVEC DES PREUVES (à peu près 300 bureaux de vote )

      Vous pouvez faire et dire tout ce que vous voulez Kotozafy, gesticuler et esquiver mais tant que les confrontations ne sont pas faites vous ne faites pas votre boulot qui consiste à chercher la vérité rien que la vérité !

      Cette pseudo démonstration illustre déjà la pression et l’embarras qui affectent la CES 2 dans leur méthodes et procédés et elle sent venir la colère populaire en réaction de sa future délibération qui n’est que la validation des résultats de la CENIT avec quelques corrections par ci par là ne modifiant en rien la soit disant victoire de Fery vaovao !

      La descente dans la rue est inévitable avec cette tournure de mascarade !

      "Tu fais périe les menteurs ; L’éternel abhorre les hommes de sang et de fraudes " : Psaume 5 : 7

      ""Car il n’y a point de sincérité dans leur bouche ; Leur cœur est rempli de malice. Leur gosier est un sépulcre ouvert, Et ils ont sur la langue des paroles flatteuses. Frappe-les comme des coupables ô Dieu ! Que leurs desseins amènent leur chute ! Précipite -les au milieu de leurs péchés sans nombre ! Car ils se révoltent contre toi " Psaume 5 : 10-11

    • 15 janvier 2014 à 11:08 | betoko (#413) répond à Tia tanindrazana

      Donc , on recommence 2002 ? Si vous descendez dans la rue , êtes vous sûr que ça va arranger les choses ? Et j’espère vous voir en première ligne et après pas vous plaindre si vous serez mis en prison ou blessé voir pire

    • 15 janvier 2014 à 11:12 | Isandra (#7070) répond à Tia tanindrazana

      Comme d’hab, les Ravaloiste essaient de bercer, hypnotiser les gens avec des versets de la bible, cela ne fonctionne plus en 2014,...Les Malgaches nes sont plus dupes, nous attendons les preuves tangibles, irréfutables où sont-elles..?

      Publiez-les afin que le peuple soit au courant ce que vous avez constaté,... :)

    • 15 janvier 2014 à 11:13 | Mihaino (#1437) répond à Hemingway

      Pour nos compatriotes vivant à l’extérieur, ils peuvent visionner le journal de 20 h de TVplus du 14/01 traitant ce sujet . Mme Christine Razanamahasoa , ex-ministre de la justice de la HAT, députée provisoire de MAPAR à Ambatofinandrahana a été aussi l’invitée de ce même journal et a répondu à sa manière aux questions de 2 journalistes .
      A chacun d’en tirer ses propres conclusions !
      Wait and see ...

    • 15 janvier 2014 à 12:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      L’histoire de bulletin unique -"inique"- a commencé ,en Afrique,en 2007.
      Nous pouvons recommencer 2002,sans aller ailleurs,mais en restant,à Madagascar.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 janvier 2014 à 12:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Tia tanindrazana

      Bonne et heureuse année à tous.

      Bonjour,

      Toujours aussi rancunier envers et contre tout et tous.
      On est en 2014 et il est grand temps de positiver car la CES 2 ne proclamera que 2 résultats possibles :
      - Primo : la victoire du n°3.
      - Secundo : la victoire du n°33.

      Dans tous les cas, le chiffre 3 sera toujours présent et au nom de l’état de droit et de la démocratie, tous citoyens digne de ce nom se doivent de respecter ce verdict émanant de la même institution qui a validé le 1er tour dont le candidat JLR et ses soutiens se sont abstenus de tout commentaire malgré la chute des votes en leur faveur (+30% à 21% à la fin).

      Jésus ajouta : « Docteurs, scribes, pharisiens et prêtres, dites-moi, vous voulez des chevaux comme les chevaliers, mais vous ne voulez pas aller à la guerre. Vous voulez de beaux vêtements comme les dames, mais vous ne voulez pas filer, ni nourrir de enfants. Vous voulez les fruits des champs mais vous ne voulez pas cultiver la terre. Vous voulez du poisson de mer, mais vous ne voulez pas aller à la pêche. Vous voulez l’honneur comme citoyens, mais vous ne voulez pas les charges publiques. Vous voulez dîmes et les prémices comme prêtres, mais vous ne voulez pas servir Dieu en vérité. Puisqu’ici bas vous voulez tous les biens sans aucun mal, qu’est ce que Dieu fera de vous ? En vérité je vous le dis, il vous donnera un lieu où vous aurez tous les maux sans aucun bien ! »
      Le plus grand effort consistera à abandonner le "pourquoi" car le "pourquoi" chassa l’homme du paradis et changea Satan de très bel ange en horrible diable. » Jean dit alors : « Comment donc abandonnerons-nous le "pourquoi", puisqu’il est la porte de la science ? » Jésus répondit : « Au contraire, il est la porte de l’enfer ! » Jean se tut donc. Alors Jésus ajouta : « Quand tu sais que Dieu a dit une chose, qui es-tu, ô homme, pour dire : « Pourquoi as-tu parlé ainsi, ô Dieu ? Pourquoi as-tu agis ainsi ? » La poterie dira-t-elle à celui qui l’a faite : « Pourquoi m’as-tu faite pour contenir de l’eau et non pas pour conserver du baume ? » Je vous le dis en vérité, il faut s’assurer contre toute tentation par ces mots : « Dieu l’a dit, Dieu l’a fait, Dieu le veut ! En faisant cela, tu vivras, en toute sécurité. »

    • 15 janvier 2014 à 12:51 | Paulo Il leone (#6618) répond à Hemingway

      Déjà s’il perdait 25-30 kilos de saindoux, il serait p’t’être un peu plus crédible auprès de la grande majorité des Malgaches qui galèrent !
      Ce type est un véritable bouffon ! si "la CES est incompétente pour décider d’un recomptage des voix ou d’une confrontation des PV", qui est compétent ?
      les gros bras du "prezida" ?
      les "généraux" (mdr !) nouvellement promus ?
      Ce gros plein de soupe est un guignol qui n’a d’autre fonction que d’anoner le script que lui ont tendu hery-bille-de-clown et ses comparses.

  • 15 janvier 2014 à 09:19 | Isandra (#7070)

    On attend les tableaux comparatifs des résultats entre ceux de Cenit et Ceux de QG JlR, publies par L’équipe de JLR dans le souci de transparence, mais il parait qu’ils n’osent pas le faire,...pourquoi...? Parce que ce n’est pas mince affaire de dégager 500.000 voix d’écart en faveur de JLR,...

    • 15 janvier 2014 à 09:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Résultats Bvs par Bvs,...

    • 15 janvier 2014 à 10:30 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      On commence par le commencement : les modifications de la liste électorale entre les 2 tours. Et quelle surprise !

    • 15 janvier 2014 à 11:02 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      Justement, pourquoi la CES n’a t-il pas demandé le comparatif des listes des électeurs des districts de Moramanga et Andilamena,...? Les affirmations de l’équipe de JLR n’auraient-elle pas été bien fondées voire sans preuve...?

    • 15 janvier 2014 à 11:59 | Rabemisaina (#7643) répond à Isandra

      Oui, c’est bien cela qu’ils devraient faire : publier leur liste des résultats des 19 020 BV qui sont en leur possession.
      Si on prétend utiliser les résultats de 19 020 BV, n’est-ce pas une acceptation, de fait, des résultats de ces BV ?
      Et donc magouilles ou non, JLR valide 19020 / 20001 BV, soit 95 % !
      Sa défense se base donc uniquement sur la confrontation des PV. Ceux qui sont en sa possession semblent donc bien différents de ceux que la CENIT...
      Et alors ? Si c’est le cas, pourquoi ne pas rendre publique sa longue liste ?

  • 15 janvier 2014 à 09:20 | I MATORIANDRO (#6033)

    Dia vitao ny asanareo dia avelao ho tonga ze ho tonga e ! Nanova sy nisandoka ny taonan’ny zanakareo aza vitanareo moramora fa rehefa hoe tsy hanao de aza manao. Hano ny hanina fa ny fakana fanjakana mila fitaka ! Samia velon’aina !

  • 15 janvier 2014 à 09:41 | Ralay (#2511)

    Quoi que la CES fera ça sera toujours une mascarade pour certains. Pfffffff.....

  • 15 janvier 2014 à 10:07 | betoko (#413)

    Dois je comprendre que les carottes sont cuites ? Dr Robinson et la mouvance Ravalomanana paniquent . Ravatomanga Roland disait qu’il va ouvrir la porte de Magro , ce qui veut dire peut être qu’il va lâcher les fauves ?

    • 15 janvier 2014 à 10:31 | Isambilo (#4541) répond à betoko

      Quelle panique ? Robinson a déposé des requêtes et attend des réponses argumentées, c’est tout.

    • 15 janvier 2014 à 10:40 | betoko (#413) répond à Isambilo

      Un coup d’épée dans l’eau , La CES a convoqué les avocats des deux parties et ils ont procédé à la confrontation ,et Dr Robinson disait que cela ne le convienne pas , Il y a une mauvaise foi manifeste de leur part

    • 15 janvier 2014 à 11:05 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      Ca dépend,... est ce que ces requêtes sont- elles déposées avec des preuves solides...? Preuves solides, réponses argumentées et adéquates,...

    • 15 janvier 2014 à 13:40 | manantena fa niova (#4971) répond à Isandra

      Quand un arrêt de la CES réclame à la CENI-T de leur présenter des listes électorales, pourquoi ne présente-t-elle qu’un tableau de chiffres ?

      http://www.hcc.gov.mg/election/arret/arret-avant-dire-droit-n01-cesar-du-4-janvier-2014/

      Sieur Rakotozafy cite un de leurs arrêts avant dire droit (on peut tous les trouver sur le site ci-dessus), pour ne pas vérifier au delà des preuves-échantillon apportés à l’appui, cependant, la question se pose : la CENI-T peut-elle s’asseoir sur les arrêts de la CES ? Qu’entend la CES par "résultats officiels" ?

      En tout cas, il apparaît que la CENI-T est au dessus de la loi de la CES. Pour refuser la comparaison des BVs, elle passe la patate chaude à la CES, et voilà elle impose à la CES ce tableau de chiffres en guise de LISTES électorales. La CI a bien applaudi aux chiffres présentés, la CES doit s’en satisfaire aussi !

      "Où sont les preuves", entend-on ici et là, et quand le requérant leur en apporte, "impossible de vérifier" car sa seigneurie à la CENI-T refuse de produire la liste en question. Il est clair que cette liste électorale non présentée par la CENI-T a été la principale raison de ce départ de JLR en Afrique. Du côté de la CENI-T, ça doit travailler dur pour confectionner des listes qui puissent contrer celles présentée comme en échantillon de la "fraude BEVATA"

      Bref, cet épisode d’hier était bien du cinéma visant à montrer au public que la CES a bien fait son travail de juge en RESPECTANT principalement LE TEMPS défini par la loi.

      Les infos télévisuelles étant présentées à la même heure, ce site permet tous les matins de visionner celles des autres chaînes que vous avez manqué de voir.

      Lorsque vous aurez fini avec le JTTE part 1 de DREAM’IN TV, ne manquez pas la part 2 de cette nuit pour rire.

      http://www.anio-info.com/

    • 15 janvier 2014 à 14:20 | Isandra (#7070) répond à manantena fa niova

      Gouverner c’est prévoir,...

      Si la CENIT ne daigne pas produire ces listes, qui empêche JLR de le faire, il aurait dû en avoir quelque part,...Il s’est basé sur quoi pour leur permettre d’affirmer qu’il y avait de manipulation(distorsion) sur les listes,...supposition,...?

      Ce n’est pas compliqué,...j’ai l’impression que l’équipe de JLR avait du mal à produire les preuves solides, du coup, ils cherchent la petite bête pour traîner l’affaire, pour gagner du temps,...

  • 15 janvier 2014 à 11:45 | vuze (#918)

    Nous sommes en train d’assister à ce qu’il y’ a de plus pourri dans la politique Malgache, et cela de la part des mêmes personnages et du même bord politique depuis 5 ans : La non reconnaissance de la démocratie.

    La constitution a été modifiée, me semble-t-il, pour donner plus de pouvoir à l’opposition. C’est le moment d’en profiter et de remettre à l’eau le bateau Madagascar. Malheureusement, les intérêts particuliers d’une personne occulte tout cela et met la nation dans le bowdel généralisé !!

    De toute façon, si on ne fait confiance en aucune institution, il ne reste qu’une solution : que l’île disparaisse dans l’océan Indien... Les voisins seront contents car ils ne craignent qu’une chose depuis des décennies : Le réveil de Madagascar !!

    • 15 janvier 2014 à 13:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à vuze

      Ben justmeent la non reconnaissance de la démocratie on est en plein dedans depuis le putsch de ton dj sans honneur qui a pris le pouvoir et s’y maintenu illégalement par la manipulation d’émeutiers payés 10 000 ar/jour et par la force des armes, depuis février 2009 !
      Alors t’es très TRES mal placé pour donner des leçons de morale politique, et encore moins d’honnêteté, à qui que ce soit !
      Moralité : un fois de plus, t’as perdu une bonne occasion de la fermer !

    • 15 janvier 2014 à 14:08 | Paulo Il leone (#6618) répond à vuze

      "Les voisins seront contents car ils ne craignent qu’une chose depuis des décennies : Le réveil de Madagascar (sic) !!"
      ’CHUI MORT DE RIRE !
      T’es un grand comique vuze avec tes boufées délirantes de grandeur paranoïaque !
      Tu connais rien à l’économie globale vuze : les "voisins" aimeraient bien que Madagascar se réveille : ça ferait un marché de 20 millions de consommateurs où absolument TOUT est à construire à partir de zéro ; les grands équipements, l’éducation primaire, les infrastructures de santé, des logements dignes de ce nom, la formation de véritables cadres ... enfin tout ce que vous n’avez pas su ni voulu bâtir en 54 ans d’indépendance, mais en laissant au contraire se désagréger tout ce que la colonisation vous avez légué... Et rebelote en 2009 en détruisant tout ce que MR avait construit.
      Bref, si le sujet n’était pas aussi tragique, ta prestation ce bouffon nous ferait bien marrer.

    • 15 janvier 2014 à 15:53 | mpitily (#1212) répond à Paulo Il leone

      C Paulo qui a une vue très limitée ! Quand Vuze parle de réveil de Madagascar, il fait surtout allusion à un réveil économique ! Quand Mada aura rattrapé son retard sur ses voisins, ce seront plutôt les produits de qualité made in Madagascar qui vont inonder les îles voisines et c ce que les Mauriciens craignent.

      Regardez le cas de la Chine actuellement, l’Europe ne fait plus le poids à côté et bientôt les USA seront également dépassés ! Le centre de gravité de l’économie mondiale se déplace inexorablement vers l’est que Paulo le veuille ou non. Go east !

    • 15 janvier 2014 à 16:09 | vuze (#918) répond à mpitily

      Merci Mpitily mais ne vous fatiguez pas... ça n’en vaut pas la peine.. :-)

    • 15 janvier 2014 à 18:12 | Paulo Il leone (#6618) répond à mpitily

      A force de faire le cuistre, tu confonds tout : on parlait de Madagascar "pays émergent", pas des BRICS. Vous vous comparer à la Chine !! XMDR !
      Pour info, l’Europe est bien la première zone économique du monde en termes de GDP/PIB devant les Etats-unis et la Chine !
      Comment Madagascar va-t-il émerger avec 50 % d’enfants qui ne vont pas à l’école ? Regardez l’état plus que lamentable du "réseau routier".
      Avant de devenir une puissance économique, la Chine a investi pendant plusieurs décennies dans l’éducation de tous ses enfants ; c’est très loin d’être le cas de Madagascar.
      Continuez à rêver les foza !
      PS : Et le brésil sur ta carte de lémurien, c’est à l’Est ?

    • 15 janvier 2014 à 18:23 | Paulo Il leone (#6618) répond à mpitily

      PS : j’aurais pas du réagir aussi vite ! Après tout as écrit "quand Madgascar aura rattrapé ses voisins.." Comme c’est pas demain la veille ... ni l’avant-veille on risque rien à faire des prophéties de ce genre.
      J’en ai une pour vous : Quand les poules auront des dents, les descendants de vuze et mpitily seront devenus une grande puissance ! (dans 5 ans maximum, dixit vuze ou betoko)

  • 15 janvier 2014 à 11:49 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Quelques appréhensions méritent d’être soulevées face à la conjoncture :
    • Si la confrontation et vérification des matériels de vote disponibles concernant les 20 001 BV ne sont pas de la compétence de la CES, alors qui en sont responsables ?
    • Pourquoi cette hâte à vouloir proclamer coûte que coûte les résultats du second tour alors que des questionnements et appréhensions divers ne trouvent pas de réponses satisfaisantes aux yeux du public ?
    • Qu’est-ce qui empêche l’équipe du Dr Robinson de livrer au public les preuves détaillées en sa possession faisant état de l’existence d’un détournement à grande échelle du choix du peuple ? il me semble que, par pur respect envers les électeurs, les malagasy méritent de disposer et de prendre connaissance de ces preuves en premier lieu, ça ne sert à rien d’aller sillonner les pays membres du SADC en brandissant ailleurs ces preuves alors que les premiers concernés d’ici restent dans l’ignorance totale de l’existence et de la crédibilité des preuves annoncées partout et ailleurs.
    Il n’est jamais trop tard de faire appel à la sagesse et la maturité des membres de la CES de procéder de la manière appropriée et adéquate dans le traitement des contentieux électoraux générés par les nombreuses requêtes en leur possession, il ne faut jamais perdre à l’esprit que les crises politiques ayant eu lieu dans le pays depuis 1972 ont tous été les conséquences de soupçon de partialité et de mauvaise gestion des processus électoraux par les responsables ; et Antananarivo n’a jamais manqué de s’investir dans des mouvements de résistance active et passive, et cela dans le but d’exprimer sa volonté de quête de justice et de transparence, et la résistance passive est la plus dangereuse qui soit car étalée dans le temps et imprévisible, et comportant plusieurs facettes.

    • 15 janvier 2014 à 12:32 | kofboay (#7865) répond à Vohitra

      "• Si la confrontation et vérification des matériels de vote disponibles concernant les 20 001 BV ne sont pas de la compétence de la CES, alors qui en sont responsables ?"
      Très bonne question. Mais je crains que la réponse ne soit simple mais je peux me tromper évidemment : peut-être que rien, dans le code électoral, ne prévoit la confrontation et vérification des matériels de vote disponibles portant sur l’ensemble des BV. C’est peut-être juste un vide juridique. En comme la CES est là pour interpréter et appliquer la loi et non la faire... S’il y a des juristes ou spécialistes du code électoral en vigueur ici, merci d’éclairer notre lanterne à ce sujet.

      "• Pourquoi cette hâte à vouloir proclamer coûte que coûte les résultats du second tour alors que des questionnements et appréhensions divers ne trouvent pas de réponses satisfaisantes aux yeux du public ?"
      On veut construire un état de droit pour y vivre. Et la loi a prévu un délai imparti à la CES pour traiter tous les contentieux électoraux et proclamer les résultats définitifs. La CES doit respecter la loi, donc ce délai.

      "• Qu’est-ce qui empêche l’équipe du Dr Robinson de livrer au public les preuves détaillées en sa possession faisant état de l’existence d’un détournement à grande échelle du choix du peuple ?"
      Encore une très bonne question.

    • 15 janvier 2014 à 12:49 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kofboay

      Bonjour,

      Sur les 119 districts, JLR et la mouvance RA8 n’ont pas pu présenter de candidat à la députation sur 45 districts et peut-être qu’il y en aurait autant, sinon plus, pour leurs délégués dans les bureaux de vote. Il ne faut pas demander à la CES 2 de combler vos lacunes organisationnelles depuis le début. La manipulation a ses limites et il est temps de se conformer à la loi.

    • 15 janvier 2014 à 13:02 | kofboay (#7865) répond à plus qu’hier et moins que demain

      C’est à moi que vous répondez ? Ai-je l’air de soutenir les manoeuvres de JLR ? Ai-je d’ailleurs l’air de soutenir qui que ce soit ? La seule chose que je soutiens c’est le retour rapide de l’état de droit et de la légalité dans le pays, peu importe qui est à sa tête.

    • 15 janvier 2014 à 13:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Vohitra

      - "D’une manière générale,très concrète,la ces-2 juge l’impact des irrégularités sur l’issue du scrutinen mesurant moins l’abus de oropagande en lui-même que les déséquilibre entre les candidats qui peut en résulter.
      - "S’gissant des opératons électorales propement dites,la compétence de la ces-2 est très large puiqu’elle est :
      - à la fois,le "JUGE" du déroulement matériel du scrutin (-des votes-),du dépouillement et du décompte des voix.
      - "Ceci la conduit,lorsqu’elle constatent des irrégularités ou des fraudes massives susceptibles d’avoir une incidence significative sur l’issue du scrutin,==à reformer les résultats==et,le cas échéant==à annuler l’élection==.

      Un petit rappel pour nos fameux juges de ces-2.

      L’Etat de Droit se définit comme un système institutionnel dans lequel la PUISSANCE PUBLIQUE est soumise au droit.
      Un Etat dans lequel les normes juridiques sont hiérachisées de telle sorte que sa puissance se trouve limitée.
      Chaque règle tire sa validité de sa conformité aux règles supérieures.
      Un tel système suppose l’égalité des sujets de droit devant les normes juridiques et l’existence des juridictions indépendantes.
      L’existence d’une hiérarchie des normes constitue l’une des plus importantes garanties de l’Etat de droit.
      Dans ce cadre,les compétences des différents organes de l’Etat sont précisément définies et les normes qu’ils édictent==ne sont valables==qu’à condition de respecter l’ensemble des normes de droit supérieures.

      ="Quelle que soit sa présentation et son contenu,la Constitution est considérée comme la règle la plus élevée de l’ordre juridique de chaque Pays".
      Voir l’article 49 de la Constitution de la quatrième Républie Malgache,avant de vous proncer sur le résultat final de l’élection présidentielle et celles des législatives du 20 décembre 2013.

      - "Au sommet de cet ensemble pyramidal figure :
      - la Constitution,suivie des engagements internationaux,
      - de la loi
      - puis des règlements..
      A la base de la pyramide,figurent les décisions administratives ou les conventions entre personnes de droit privé.
      Cet ordonnancement juridique s’impose à l’ensemble des personnes juridiques.
      L’Etat,pas plus qu’un particulier,ne peut ainsi méconnaître le principe de légalité :
      - "toute norme,toute décision qui ne respecteraient pas un principe supérieur seraient en effet susceptible d’encourir une sanction juridique.
      L’Etat,qui a compétence pour édicter le Droit,se trouve ainsi lui-même soumises aux règles juridiques,dont la fonction de régulation est ainsi affirmée et légitimée.
      UN TEL MODELE SUPPOSE DONC LA RECONNAISSANCE D’UNE EGALITE DES DIFFERENTS SUJETS DE DROITS SOUMIS AUX NORMES EN VIGUEUR.

      ces-2 pour la transparence.Point barre !
      - "Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale"-
      ++"MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE"++

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 janvier 2014 à 14:09 | Vohitra (#7654) répond à kofboay

      Mais la loi électorale a été malmené et bafoué à plusieurs réprises tout au long de la période de préparation de cette élection, une ou deux semaines de plus en vaut bien la peine si l’objectif est la recherche de la vérité des urnes, et si cela permettrait d’éviter l’épreuve de la force de la rue et aux forces de l’ordre d’avoir à faire des répressions sanglantes et douloureuses.

  • 15 janvier 2014 à 13:32 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    "la vérification des listes électorales n’était pas satisfaisante."

    Techniquement parlant, le CENIT et le CES II ont apparemment un flagrant problème de méthode pour faire sortir la vérité des urnes.

    D’au part, Mme Beatrice Attallah compte sur la CES pour couvrir juridiquement de graves erreurs techniques (volontaires et involontaires) de la CENIT dans l’élaboration de la liste électorale (Avant révision au premier tour et après révision, entre les deux tours). Pour se faire, Elle a sortie au plus vite les résultats en filant le BB à la CES qui ne peut pas assumer les responsabilités de la CENIT.

    MR Rakotozafy CES II veut fonder sa décision sur les résultats de la CENIT en ne regardant que la surface des choses. Il a rendu visite à la CENIT l’autre jour pour se faire ! Rappeler vous la déclaration à priori et très polémiques qu’il a fait !

    Pour savoir la faille du processus qui permet "au diable" de s’incruster et connaître en quoi la liste électorale présente de graves problèmes pour des fraudes massives, je conseille à la CES II accompagner des avocats et des informaticiens des deux camp de découvrir la méthode et les outils (EXCEL, Programme de dédoublement et de dé-duplication) utilisée par les informaticiens de la CENIT.

    Vous allez découvrir entre autre que l’outil informatique n’est qu’une aide (20% du boulot). Les 80% du travail de mise au norme de la liste est exécutée par l’homme de façon visuel (La rigueur et l’honnêteté sont exigée).

    - Sont-ils tous compétant, neutres et honnêtes au vue des anomalies dès le premier tour ?

    Malheureusement, une mauvaise manipulation d’Excel (volontaires ou involontaires) avec des critères de tri pour nettoyer ou pour rajouter une liste explique les erreurs de la CENIT. Tout le monde a constaté les problèmes du premier tour. Sachez que ces problèmes sont rester intacts au 2ème tour ! Ceux qui veulent en profiter de façon malhonnête ce sont régaler. Des délits d’initier pour livrer ces informations au plus offrant gagne la partie ! (Demander au Chef de Projet RANDRIANTSOANOMENJANAHARY Lee Gilbert & Co)

    En occident, pour des campagnes de marketing direct les meilleurs fichier biens nettoyés contiennent entre 6 et 10% d’erreur (Courrier non distribuer). Les informaticiens qui travaille les fichiers sont des permanents expérimentées.

    - A votre avis combien de pourcentage d’erreur attribuerez-vous aux informaticiens de la CENIT en sachant que leurs expériences ne sont que saisonnières ?

    • 15 janvier 2014 à 13:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR

      La ceni-t a bâclé son travail,au niveau des sections de recensement matériel des votes (- les membres sont payés sur le budget de la ceni-t-).Point barre !
      Leurs procès-verbaux vont directement à la ces-2....
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 janvier 2014 à 14:04 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Hélas, c’est ce que veut cacher à tout prix Mme Béatrice Attalah.

      Son équipe informatique est au courant de toute ces anomalies mais ils sont tenues au secret professionnel pour ne pas les révéler. Heureusement ou malheureusement pour eux, d’autres professionnels peuvent le dire pour eux !

      - y-a-t-il un Edward Joseph Snowden parmi eux pour sortir notre nation de cette impasse pour faire sortir rapidement la vérité ?

  • 15 janvier 2014 à 14:22 | Jacques (#434)

    Normalement une cour digne de ce nom n’a pas de compte à rendre à quiconque durant ses travaux. Cette sortie du silence confirme encore un peu plus une présomption de partialité de sa part d’autant plus -faut-il le rappeler- qu’elle est, à l’instar de la Cenit, une créature de ce pouvoir de voleurs. La proximité de la plupart de ses membres avec la Hat a été mise en exergue maintes fois par les médias. Cette initiative médiatique ne pouvait donc qu’être suspecte. Par ailleurs, elle est on ne peut plus mise au pilori par un document signé par une association des jeunes karanas, à moins bien sûr que cela ne soit une désinformation. Genre de nouvelles qui plaisent à Betoko.

    http://www.tananews.com/2014/01/revelation-des-jeunes-karana-ce-sont-toujours-les-petits-karana-qui-payent-les-pots-casses/

    • 15 janvier 2014 à 15:06 | hrrys (#5836) répond à Jacques

      Ne blâmez pas les électeurs qui ont choisi Hery qui représentent 53% des suffrages exprimés.Vs faisiez partie de ttes les

    • 15 janvier 2014 à 15:17 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      Institutions de la transition,si le(poulain) votre est l’élu vs ne versez aucune larme.

    • 15 janvier 2014 à 15:27 | betoko (#413) répond à Jacques

      En quoi cela va me plaire ? Si cela est avéré , que ces jeunes karana nous donnent des preuves , qu’ils organisent une conférence de presse ,je sais que c’est très dangereux ,mais tant qu’ à faire qu’il aille jusqu’au bout
      J’ai entendu parler de cette affaire avant le premier tour des élections , mais sans la moindre preuve , cela n’a aucune valeur . A une question posée par un journaliste à propos de financement de la campagne de Hery Rajaonarimampianina , d’où vient l’argent ?, il a répondu d’un peu partout , donc c’est déjà une certaine confirmation à demi mot .
      Si cela est avéré , jamais plus Marc Ravalomanana reviendra au pays et tant mieux pour lui d’abord , mais d’un côté les karana vont avoir tout Madagascar et on aura beau rouspéter sur la façon dont les karana nous traitent , nous resterons leurs esclaves , dommage

    • 15 janvier 2014 à 15:49 | Paulo Il leone (#6618) répond à Jacques

      Le plus tragique, c’est que même avec de telles révélations, le lignes ne bougeront pas !
      Tous ces pourris vont démentir et faire le dos rond, et personne (surtout pas la CI) n’osera élever la voix...et vogue la galère !

    • 15 janvier 2014 à 15:56 | Jaotody (#3158) répond à betoko

      Faut de choisir entre la peste et le cholera...Vous avez choisi la peste pour Madagascar et il ne faut pas ouvblie que les rats ne sont que porteurs de maladies, ces maladies ne les affecttent pas mais c’est la population qui en souffre.

    • 15 janvier 2014 à 16:05 | vuze (#918) répond à Jacques

      Cela ressemble beaucoup à une grosse manipulation ou règlements de comptes...

      Il est bien évident que les faibles d’esprit vont prendre cela pour argent comptant.. Il y’ en a un déjà qui a commencé...

      Même l’admin de TNN semble sceptique...

    • 15 janvier 2014 à 16:21 | mpitily (#1212) répond à Jacques

      Il ne fallait pas signer cette feuille de route du GIC cher ami. Mais comme Ravalo voulait surtout rentrer au pays coûte que coûte pour bien préparer sa revanche, il s’est laissé entrainer dans cette galère et on connait la suite : il s’est fait avoir sur tous les plans (il est toujours empêché de revenir, ANR a fait plus qu’un mandat à la tête du pays, ANR a imputé au gouvernement d’union nationale et aux actes de sabotage de MR les mauvais résultats de sa gouvernance, et il est en passe d’obtenir la validation de son coup aux yeux de la CI).

      Il aurait dû se retirer temporairement de la scène politique (cf Ratsiraka) pour bien préparer et assurer son retour, et exiger l’organisation des élections directement par l’ONU.

      Raha naharitra ohatra an’izay ihany, tsy naleo ve nandefitra nanana ny rariny ohatra an’i DR dia tsy nanelingelina ny HAT mihitsy (namporisika ny olona nanakorontana, namporisika ny USA nanafoana ny AGOA, ...) sitranie tsy nijaly ny vahoaka ?

    • 15 janvier 2014 à 16:37 | betoko (#413) répond à Jaotody

      Mais cela ne change en rien même si j’ai choisi le choléra , en effet j’ai voté blanc à l’élection présidentielle et indépendant aux législatives

    • 15 janvier 2014 à 17:45 | Jaotody (#3158) répond à mpitily

      Mivadika aminao ny fanomtanina hoe : Nanino no tsy naharipery ny foza hiandry ny fifidianana manaraka fa tsy maints nanongam-panjakana ? Ra ny filazanao, iza no tena fositry ny fikorontanana sy fahantran’ny Malagasy am’zany, ilay olona voafidim-bahoaka sa ireo tsy voafidim-bahoaka nilaza fa manana ny zo feno hitantana ny firenena nandrintrin’iza 4 taona izay ?

    • 15 janvier 2014 à 18:16 | Paulo Il leone (#6618) répond à vuze

      Il n’est de pire sourd que celui qui ne veut entendre.
      Et toi en plus t’es c.o.n.!

    • 16 janvier 2014 à 09:59 | mpitily (#1212) répond à Jaotody

      Resaka famahana ny krizy no resahina eto izao fa tsy ny talohan’ny krizy ka aza avadika azafady (sady efa noresahina imbetsaka teto izany fanontanianao izany tany aloha).

      Nanolotra vahaolana hitako fa nety sy tsotra lavitra noho ny FdR ny ICG t@ 2010 saingy noho ny hambon-dRa8 sy ny fitiavan-tenany dia tsy nanaiky ny nandefitra nanana ny rariny izy, sady mbola nihevi-tena ho zavatra loatra ka dia naleony nitoky t@ heriny sy ny hafetseny kinanjo tsy nahavoa.

      Izy tsy nahavoa tsy raharahiko loatra fa ny vahoaka nijaly t@ tsy antony no mampalaelo ahy. Ohatra ny odianareo adinoina foana ny famporisihiny ny CI hanasazy ny HAT sy ny sabotages isankarazany nampanaoviny, mba hijaly ny vahoaka dia mety hikorontana hanongana ny HAT... Soa fa hendry ny vahoaka malagasy sy efa leo azy koa ny 75% ka herim-po very maina ny an-dranamana.

  • 15 janvier 2014 à 15:07 | masiaka (#7299)

    - Le ministre de la Propagande est d’une habilité machiavélique, mais il a certainement confondu la transparence politique avec manœuvre dilatoire. Ce goût du pouvoir est tellement enivrant qu’appliquer le principe du droit (de l’organisation des élections à la proclamation des résultats) s’avère un tord boyaux...

    - Les résultats des élections ont déjà été "mijotés" depuis belle lurette...Le buffet sera succulent mais réservé aux invités rapaces...et la CES est un très bon cuisinier classé 3 étoiles au Guide des Partisans.

    - La Justice ne se négocie pas, elle s’impose.

  • 15 janvier 2014 à 16:38 | ravel (#4625)

    JE RAPPELLE ,JE SUIS PAS JUGE NI HOMME DE DROIT MAIS LE PEU DE BON SENS QUE TOUT HOMME PEUT AVOIR ,EST UNE COUR DOIT DEPLOYER TOUT MOYEN POUR RESSORTIR LA VERITE.

    Ou Mr Rakotozafy François est il président quoi ? pour se permettre de dire , que le decompte des voix n’est pas du ressort de l’institution qu’il préside .

    • 15 janvier 2014 à 18:05 | Jipo (#4988) répond à ravel

      Ils se renvoient la balle depuis le début, un n’ est pas habilité à compter et l’ autre qu’ à ça , du moins en apparence.
      Si elle n’ est pas habilité ni mandatée pour compter mais juste avaliser les magouilles et traficotages de la cenit , ils sont comme beaucoup trop : payés à ne rien foutre .
      Et si la cenit l’ est pour compter et a mal fait son travail , suspendre leur salaire ne serait que justice,en plus de leur limogeage, mais comme ils sont choisis par la hat : chapeau dirait l’ autre : le tour est réussi ...

  • 15 janvier 2014 à 16:52 | Railovy (#7895)

    Toutes ces contestations d’un côté comme de l’autre. La faute au délai initial de proclamation des résultats qui est très long et qui favorise donc les irrégularités et les fraudes. Quand on décide d’organiser des élections il faut se donner tous les moyens pour qu’elle soit régulier, transparent, et que la proclamation ne soit pas très longue comme c’est le cas actuellement. Et comme d’habitude on cherche des excuses comme quoi c’est à cause des zones enclavés, le manque de moyens etc... Dans ce cas quel intérêt d’organiser des élections s’il y a eu des fraudes et une mauvaise organisation ? Ce qui est grave c’est qu’en essayant de résoudre la crise on est parvenu à l’amplifier. Nous sommes tous fautifs car nous n’avons pas réagit correctement.

  • 15 janvier 2014 à 16:54 | Railovy (#7895)

    L’origine de tout cela "LE DÉLAI INITIAL DE PROCLAMATION DES RÉSULTATS QUI EST TRÈS LONG FAVORISANT LES FRAUDES ET IRRÉGULARITÉS".

  • 15 janvier 2014 à 18:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La sécurisation des opérations électorales.
    AVANT LE SCRUTIN.
    - la campagne électorale,
    - la sécurisation des bâtiments publics et les points stratégiques,
    - le déploiement des imprimés et matériels électoraux,

    PENDANT LE SCRUTIN.
    - le bon déroulement des opérations de vote,
    - la sécurisation des bureaux de vote,
    - l’acheminement des résultats,
    - la sécurisation des locaux de traitements des résultats jusqu’à la proclamation des résultats,(-SRVM=section de recensement matériel de votes au niveau de chaque CED=Commission électorale de district,ceni-t,ces-2-)
    - la sécurité ==des observateurs (-48 BV/20 001-)

    - "Les PV des sections de recensement matériel de votes" vont directement à la ces-2-),la ceni-t n’a pas d’autorité pour décacheter les plis fermés des SRVM-)

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 15 janvier 2014 à 18:17 | Jipo (#4988)

    Le dire c ’est bien , le faire c ’est mieux , c ’est comme les frites Mc Kain c ’est ceux qui en parle le plus qui en mangent le moins .
    La CES essaye de se blanchir et justifier , tout comme la révolution orange , pour maintenir son incruste à la tête du Pays, et persuader les Malgaches qu’ ils ont voté en majorité pour la bonne gouvernance pratiquée depuis 5 ans .
    Si ce n’ est prendre ses kompatriotes pour ce qu’ ils sont , ça y ressemble ...

    • 15 janvier 2014 à 19:48 | Internaute (#5647) répond à Jipo

      Si le faire c’est mieux mon bon Jipo pourquoi ne pas commencer la démonstration et divulguer les preuves, les documents dont, nécessairement, tu dois avoir possession et sortir de ta posture !
      A moins qu’en bonne patate (frite) tu te contentes de dire ?
      La transparence (je parle pas de ton opalescente personne) ça commence par là ; par attester de ce que l’on avance
      Et pas de faire le psittacidé (je ne parle pas de la boisson dont tu raffoles ; mais de l’animal que tu imites), ni un acte manqué !!!

      La CES fait son travail et le fait convenablement, il n’est ni de sa faute encore moins de sa responsabilité si le camp du perdant est dans l’incapacité, et pour cause, de démontrer la fraude massive puisqu’il est question d’après elle -mais là encore il ne suffit pas de pérorer- de + de 500000 voix, au lieux de requêtes ni probantes ni efficientes (encore moins productives) pour le plus grande nombre
      Après si tu crois aux galéjades libre à toi, Jipo, mais cesse tes clowneries

      PS : et puisque tu insultes, une nouvelle fois, les malgache en les traitant -explicitement- de k.n, vois-tu pour ma part je pense qu’il n’y a pire K.n que le K.n qui s’ignore et, avec ostentation, tu en fais étalage !

    • 15 janvier 2014 à 20:35 | Paulo Il leone (#6618) répond à Internaute

      Alerte au cuistre !
      "La CES fait son travail et le fait convenablement..." (sic)
      citation à conserver pour la prochaine publication du florilège des inepties du roi de la turlute alias "l’internaute"
      Tu fais pitié !

  • 15 janvier 2014 à 19:05 | diego (#531)

    Bonjour,

    Question-réponse, pourquoi, les populations et les électrices et électeurs des grands pays vont-ils aux élections sans inquiétudes :

    - un, parce que dans ces pays, les institutions sont légales ;

    - deux, elles sont solides, par conséquent, les élections refléterons le plus prêt possible l’aspiration du moment d’un peuple.

    Mais pour qu’une institution soit solide, toute la société qui doit être prête à la respecter et prête à toute éventualité pour la défendre. Où en sommes-nous, avant et après ces élections ?

    La majorité des responsables politiques Malgaches a accepté d’aller aux élections en sachant trop bien que :

    - Madagascar n’a plus que deux institutions solides, l’Armée et la Justice et elles sont entre les mains des gens que tout le monde considère comme des putschistes.....il y aurait forcement risque de manipulation....nous y sommes, n’est-ce pas ???

    Ces deux institutions à elles seules sont capables d’imposer n’importe qui à la tête de Madagascar, pour vous dire qu’elles sont solides. Cela va de soi, ces deux institutions sont :

    - ou otage des groupes des gens maléfiques et elle sont devenus des vulgaires institutions larbins des putschistes ;

    - ou encore, elles sont complices de ces gens pour avoir la main mise sur les richesses du pays et de coloniser une nouvelle fois les GASY.

    Dans ces deux cas de figure, l’Armée et la Justice ont besoin d’aide venant de la population, leurs seules libératrice fiable, et qui est prête à leur faire confiance encore et encore.....aucunement la CI et ses diplômates au service des puissances extérieur, sans dire qu’ils sont aussi incapables que les incompétants qui peuple la classe politique Malgache.

    Mais en face, les Malgaches, qu’est-ce qu’on a !

    Les Malgaches n’ont jamais été prêts à défendre les institutions de leur pays, parce que, un, la majorité d’êtres eux, surtout les politiciens, n’a pas reçu une bonne éducation dans ce sens par conséquent, elle suit bêtement ce qu’on lui dit. Deux, elle n’en a aucune idée des conséquences de son manquement quand une crise comme 2002 et surtout celle de 2009 vient s’installer dans le paysage politique malgache. Voilà une des multiples conséquences d’une faible ou manque d’éducation jusque dans le milieu politique :

    - Une classe politique bien éduquée n’aurait jamais accepté qu’on lui impose des élections en sachant très bien que son pays n’a jamais été prêt à organiser la moindre élection sur son territoire.

    Tout ceci, pour vous dire que pour qu’un pays aille en élection sans inquiétude, il faut quelques préalables et des processus bien rôder et en suite, compris et accepté par les 1ers concernes, les Malgaches, les électrices et électeurs. Pour cela, il faut :

    - un, avoir des institutions légitimes aux yeux du pays. Des institutions qui sont responsables du bon déroulement des élections et qui vont valider les résultats finaux desdites élections ;

    - deux, avoir des listes électorales fiables et incontestables ;

    - et trois, si c’est possible, avoir des partis politiques bien visibles, reconnaissables.....

    Pour que Madagascar arrive à ce niveau et donc d’organiser des élections fiables et transparentes, il aurait fallu faire deux choses et le pays avait le temps de le faire :

    - la classe politique aurait pu se faire une grande faveur, légitimer son existence même....s’octroyer - AVE MOI - , on peut appeler ce processus, LA GRANDE RÉCONCILIATION !

    - et cette classe politique doit par la suite légitimer toutes les institutions organisatrices de ces élections.

    En se légitimant, autrement en se réconciliant, la classe politique Malgache n’aurait même pas besoin sur son territoire la présence de Mme Samoura ou le va-et-vient de Mr Chissanon et son équipe depuis cinq ans.....va-et-vient qui a semé du vent que des solutions dans la crise Malgache.

    Au final, si cette classe politique était intelligente, ces élections seraient déjà derrière nous, le pays serait en train de s’organiser pour affronter la crise économique et les maladies qui l’accompagnent un peu partout à travers l’Ile.

    La seule solution, la moins pire qui nous reste, à mon sens, c’est la prise de conscience de nos officiers généraux et maintenant. Le retour de l’Armée aux affaires. Et ce retour doit être bien expliqué et de courte durée, pour être compris. On a deux exemples à suivre, l’attitude de l’Armée Thailandaise et celle de l’Armée égyptienne, faiseuses de Rois, mais surtout l’Armée de ces pays sont les garantes de la cohésion sociale du pays.

    Il ne faut pas tomber dans la conclusion hâtive. CAPTSAT n’est pas l’Armée malgache et les abus constater ici et là depuis cinq ans ou l’attitude déplorable de certains offices ne permet pas de conclure l’État exact de notre Armée. Là, ce n’est que les conséquences directes de la crise, la vacance à la tête du pays et l’absence manifeste de Leadership dans tout le pays.

    L’Armée malgache est encore fiable. C’est la seule institution qui peut encore imposer la stabilité et la sécurité dans le pays, deux lacunes dont souffre notre pays et dont l’absence finira par ébranler les fondements de la société malgaches même, et c’est peut-être déjà le cas....

    L’économique est comme la politique, elle déteste l’instabilité et l’insécurité !!!!

    Il parait que l’économie malgache est au plus bas, il parait.

    Que l’Armée commence la grande manoeuvre, une réunion des officiers dans la Capitale. Ces officiers n’ont aucune divergence sur l’état exact du pays. Ils n’auront pas non plus beaucoup de divergence sur l’avenir que les malgaches réservent aux élections de la CI et ses alliés, Mme Samoura et Mr Chissano. Alors ces officiers doivent nous proposer une porte de sortie et vite, j’en vois deux :

    - Un, une de geste fort pour marquer l’esprit de leur sérieux doit être l’invitation au retour de Mr Ravalomanana et la sécurisation de ce retour, en obligeant l’ancien président de se taire jusqu’à nouvel ordre, mais au moins il rentre dans son pays, par exemple...c’est un grand facteur d’apaisement à travers l’ile ;

    - deux, organiser une réunion des candidats aux élections de 2013, suivi d’une réunion de toutes les forces politiques et acteur économique du pays en présence des RAIAMANDRENY de toutes les provinces.....sercretemet, tous les candidats en rêvent, les perdants mais aussi les gagnants.....posons la question, les gagnants, qu’est-ce qu’ils ont gagné ? Les caisses vides dont les conséquences dévastatrices seront multiples !

    Il faut faire vite, le temps est contre nous.

    Et en un mot, recommençons à zéro....de toute façon et tôt ou tard, il faudrait bien tout recommencer, alors il faut le faire dès aujourd’hui !!!

    • 15 janvier 2014 à 21:21 | ASSISE (#1505) répond à diego

      Clap Clap Clap

      CLAP CLAP CLAP

      Tsy ratsy ra-diego an ! Tena misy ho tsakoina

    • 15 janvier 2014 à 21:48 | Rakoto (#358) répond à diego

      recommencez à zéro, dites-vous !. On était déjà en dessous de zéro depuis une décennie !. Recommencez à zéro, c’est donc avancé ! n’est ce pas !
      Il faut sortir du zéro justement car de toute façon des 2 côtés c’est du cinéma ! Pour preuve ils ont bien voulu se présenter aux élections tout en sachant qu’il n’y avait aucune garantie de réussir".
      - Ils ont joué le jeu de poker "duel à la télé ; ... propagandes ; ...

      Les faits marquants :
      - Le premier tour de vita, on a vu que c’était faux - Le coup sûr c’était du bluff !!! c’est raté !
      - Automatiquement, en cas de défaite il y a toujours la solution de repli "requêtes et réclamations à la dernière seconde et en grosse quantités histoires de mettre la confusion totale !!! = sauve qui peut donc !

      - On a du mal à croire que "les Ra8 étaient naïfs ... On finit par y croire = tromperie encore le minoa fotsiny ihany !

      Quel que soit le candidat élu, quand est ce que "ces gens de même trempe finalement" vont s’occuper vraiment des priorités nationales !.
      ...

    • 15 janvier 2014 à 22:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diégo,
      Bonjour !
      Je me presse de vous poser une question :
      - "Avez-vous lu dans les dépêches d’orange.mg ,la nouvelle idée de l’Amiral Rouge Président Didier RATSIRAKA" ?
      =="UNE DIRECTION COLLEGIALE A 6 (-six-)"==

      Il y a quatre jours,j’ai lancé un caĩllou dans la marre :
      - "Une réunion à 06-six=" 4 + 2 parce que je ne crois pas à la ces-2 et la ceni-t a failli son devoir au niveau des sections de recensement matériel des votes".50/50 des "50"% des votants ==avec 50 % d’abstention==des inscrits,sans compter les "OMIS" et les votes blancs et nuls
      Le Président Didier RATSIRAKA soutient que la médiation internationale a été ==UN ECHEC== rejoint,à mon point de vue ;
      - "Andry Nirina RAJOELINA et Marc RAVALOMANANA,les deux protagonistes de 2009,ont gagné les élections".
      Diégo,je vais même plus loin en demandant le faiseur des "ROIS",SEM Lala Norbert RATSIRAHONANA de prendre le poste de ==premier==Premier Ministre légal et légitime de la quatrième République Malagasy.Il n’aura pas de mal,à trouver une majotité relative, dans cette nouvelle Assemblée Nationale Malagasy.
      TOUT LE MONDE LE DETESTE mais il peut sauver Madagascar POUR DE BON.
      Ceci n’engage que moi-même.
      Cordialement,
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 janvier 2014 à 22:46 | diego (#531) répond à ASSISE

      Bonjour ASSISE

      Satria mitovy hevitra amiko hianao !!!

      Nous manquons d’anticipation, c’est une des raisons qui poussent certains étrangers, surtout nos ennemis, qu’ils soient de l’extérieur ou de l’intérieur, à danser sur nos têtes....ces gens nous connaissent trop bien....

      L’Armée malgache est la seule institution de Madagascar que les Malgaches et surtout les étrangers n’osent pas encore remettre en cause l’existence, la force, mais surtout la légitimité et l’autorité dans toute l’Ile.

      En effet, l’Armée est une grande institution légitime, forte et solide et il n’y a que les ennemis de notre Nation qui ont intérêt à la discréditer, à la ridiculiser pour la dominer afin de recoloniser Madagascar et son peuple.

      Les ennemis de notre Nation, qu’ils viennent de l’extérieur ou de l’intérieur ont très bien compris que pour avoir la main mise sur l’orientation politique du pays et devenir le seul acteur de l’économie de notre grande Ile :

      - il fallait, il faut pervertir l’Armée. Je suis fils de militaire, pas touche à l’Armée !!!!

      Aucun homme en uniforme n’a le plaisir de tirer dans la foule en sachant très bien qu’un membre de sa famille peut s’y trouver. Pas un seul officier général n’avait intérêt à ce que l’un d’entre eux se trouve à TSIAFAHY. L’Armée malgache que je connais savait régler ses disputes et ses problèmes internes à l’intérieur de la Caserne. Parce que l’Armée est l’unique institution, dans le monde, qui possède un système judiciaire pour juger ses membres, notre Armée est constitué de la même manière.....Sa discrétion constitue sa force et son efficacité.....

      La situation politique de 2009 jusqu’à aujourd’hui est une grande porte ouverte à nos ennemis pour remettre en cause le rôle de l’Armée, ébranler sa légitimité dans toute l’Ile. Cette crise a permis à nos ennemis d’affaiblir ce que notre pays a d’institution viable, fiable et encore solide après cinq années de crise institutionnelle. Une institution qui nous est encore le plus précieuse :

      - notre Armée !!!

      Voici quelques exemples qui va nous faire bien refléchir :

      Le Chef de l’Armée Egyptienne, alors que son pays se trouve dans une crise grave :

      - a osé de ne pas répondre au coup de fil de l’un de politicien le plus puissance de la planète, Mr Obama himself....

      Un exemple à suivre non ???

      Sans dire, en parlant de la CI, qui ne sait pas encore qu’un des sécretaire général de Nations Unis :

      - un certain Kurt Waldheim a été souponné de crime de guerre.

      Notre Armée n’a pas des lecon à recevoir, nos officiers doivent prendre et vite leurs responsabilité, sur quoi ils ont fait serment :

      - défendre l’honneur et l’intégrité de leur pays !!!

    • 16 janvier 2014 à 00:04 | diego (#531) répond à Rakoto

      Bonjour Rakoto,

      Tout doit être tenté afin de remettre le pays et son peuple au centre de la préoccupation des politiciens GASY.

      Il n’y a pas mille solutions pour y parvenir, une seule solution possible :

      - que les politiciens retrouvent leurs légitimités perdues. Ils peuvent le faire et tous seul comme des grands.

      Et visiblement, les élections n’ont pas permis, pas encore de retrouver cette légitimité.

      La légitimité retrouvée les restes ne sont que de la littérature.

  • 15 janvier 2014 à 21:49 | FINENGO (#7901)

    En lisant les post concernant la transparence décrit par l’article ci-dessus, on se demande si tous les intervenants ont conscience, de l’existence et de la réalité du CENIT et du CES depuis leur création.

    Pour bien comprendre, il faut revenir au départ, et être neutre dans ses jugements.

    * La gouvernance du Pays depuis que Ratsiraka a pris le pouvoir en 1975 était un Pouvoir de clan.
    ZAFY Albert l’a succédé en 1993 était parti du bon pied pour le redressement du Pays, mais c’est heurté avec son Premier Ministre, qui lui était désigné par l’Assemblée nationale, Alors ZAFy Albert a décidé que le Premier Ministre doit-être nommé par le Président de la République. Cependant, la confiance populaire en Albert Zafy chute à la suite de cette lutte contre le pouvoir législatif, lequel finit d’ailleurs par l’emporter lorsque Zafy est destitué le 5 septembre 1996, après l’adoption d’une motion d’empêchement par l’Assemblée nationale2. En 1996 retour de Ratsiraka au Pouvoir.
    * En décembre 2001 premier tour de l’élection présidentielle entre Ratsiraka et Ravalomanana et le Phénomène du CNIT et CES d’aujourd’hui y était déjà à l’époque par le HCC ( Haute Cour Constitutionnelle) qui a cédé à la Pression du Camp Ravalomanana. Si on se réfère sur le temps de Gouvernance de Ravalomanana, en un mot il fait exactement ce que son Prédécesseur à fait, à la différence qu’il laissait le peuple grappiller les miettes tout en engrangeant les plus grosses parts du gâteau, jusqu’à avoir la tentative de vendre des Terres de la Grande ile à des Grosses filiales étrangères.
    * En 2009, Rajoelina, a lui aussi vu l’intérêt du Pouvoir et lance sa révolution, qui tout compte fait a marché. Mais n’ayant pas l’autorité intransigeante, comme les deux Prédécesseurs, il a vite compris qu’il fallait, qu’il laisse ses entourages directs se servir comme lui se sert, pour qu’il puisse espérer rester le temps qu’il faut sur le Trône. Entre autre nommé des Militaires au Grade de Général et croyez moi ce n’est pas anodin comme geste.
    * 2013, après des années de palabre entre les anciens Gourous de l’Etat et des représentants des nations Africaines, de l’Europe et de la CI, la fameuse élection a eu lieu. Et tous savent, que cette élection a été montée et cautionner de toute pièce par des instances extérieures, avec la liberté à celui qui est au pouvoir de le diligenter à sa convenance le déroulement de la dite élection.Ayant des décrets contradictoires et tordus pour atteindre sont objectif.
    * En réalité, les Hommes de pouvoir se succèdent, en ayant les mêmes comportements et le même Buts, LE POUVOIR et rien que LE POUVOIR.

    Pouvoir s’enrichire et ruiner le Pays, donc le Peuple.

    Donc vouloir analyser le comportement de la CENIT ou de la CES est pour ainsi dire dérisoire et non avenu, que l’on soit pour Ravalomanana ou de Rajoelina.

    • 15 janvier 2014 à 22:04 | Rakoto (#358) répond à FINENGO

      En résumé, c’est du cinéma en live et très épuisants pour les spectateurs qui sont pris en otage où les sauveurs deviennent méchants et les méchants à leur tour deviennent sauveurs !... Maintenant, on parle de l’union des méchants-sauveurs depuis plusieurs générations "dixit Ratsiraka = direction collégiale innovante" = pour mieux encore se servir !

    • 15 janvier 2014 à 22:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakoto

      Quelle que soit la décision de la ces-2,les gagnants sont toujours :
      - Marc RAVALOMANANA
      - et Andry Nirina RAJOELINA
      aux élections présidentielle et législatives.
      Il faut admettre que les étrangers qui se mêlent de nos affaires ont échoué et aux Malagasy de reprendre en mains leurs affaires.
      ++"MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE"++
      - "Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale"-
      ="NOUS POURRONS FAIRE MIEUX QUE MANDELA et MUGABE"=

      Que Dieu nous bénisse !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 janvier 2014 à 22:59 | FINENGO (#7901) répond à Rakoto

      C’est Malheureux à dire, mais c’est bien le Cas.

    • 15 janvier 2014 à 23:16 | diego (#531) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour Mr RAMAHEFARISOA,

      Nous sommes alors le 12 janvier 2014, j’ai écrit ceci, dans l’Étorial de Mr Partric A. QUI PERD GAGNE ? Vers la fin j’ai dit clairement ce que je veux et ce que je souhaite, le retour aux affaires de l’Armée Malgache.

      .........................................................

      Là où nous sommes, il y a une solution qui serait la moins pire :

      - pour que le pays retrouve une vie normale, il faut oser, au premier temps, annuler ces élections, et par la suite mettre en place un gouvernement d’Union nationale qui consacrerait exclusivement dans la préparation d’une élection fiable, acceptable et transparente :

      - et ce n’est pas l’Armée qui va contredire.

      Que l’Armée reprenne les choses en main. Il faut qu’elle montre ses muscles, pas en envoyant des petits lieutenants et des colonels, mais en réunissant ses officieux supérieurs afin de s’unir et de parler le même langage vis-à-vis des ces élections et généralement de l’avenir du pays.

      À l’heure où nous parlons les jeunes officiers sur le terrain ne savent même pas comment nous en sommes arrivés là et sans dire qu’ils ne comprendraient d’ailleurs pas, pourquoi devraient-ils obéir aux putschistes et leurs alliés en réprimant leurs soeurs et frères qui manifesteraient contre la vie chère, l’insécurité et surtout la présence des non élus à la tête de l’État depuis cinq ans !

      Quand vous constatez que les gens qui ont été pour ces élections commencent à se méfier, et les futurs vainqueurs n’arrivent pas à savourer leur victoire ce que les élections ont été un échec, point !

      Annuler ces élections. Bien sûr, c’est moche pour les électrices et électeurs, mais vaut mieux ne pas aller trop loin....tout le monde sait ce que le Q d’une vache contient !

      Mais comme toujours, je rêve et je continue à rêver....j’ai écrit ici il y a plus d’un an, je pense, que même avec 10% de voix obtenues pour devenir président, l’un de 33 candidats aurait été prêt et croit dure comme faire être capable de diriger le pays, en crise, où les caisses sont vides.....

      NB :

      Alors les dépeches d’orange.mg, on n’y fait pas ses opinions, en tout cas ce n’est pas mon cas.

      Ceci dit, l’Amiral est les rares politiciens Gasy que j’écoute encore, le seul capable, à mon sens, de présenter des solutions qui peuvent être viables, fiables et plus important encore des solutions qui pourraient bien réunir les Malgaches.

    • 16 janvier 2014 à 00:42 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Finengo,
      C’est la raison pour laquelle ,l’option pour le changement radical surr tous les plans est une chance ,la refondation pour Madagascar sinon l’option pour les recettes qui n’ont pas marché ,c’est du pareil au même .
      >L’option pour la vraie démocratie écarte le pouvoir militaire .
      >Si on parle de la transition comme l’avait faite le Général Ramanantsoa ,c’est autre cose .
      >Les militaires normalement ont une vocation de respecter la charte déontologique d’être apolitique ,pour faire régner la paix .
      >Or ,le rôle des militaires depuis 1975 ,y compris celui qui était au pouvoir avait tendance à gérer des conflits politiques ,partisans ,de clanisme et d’assassinats ,emprisonnement,.....
      >Avez-vous dans un pays gouverné par des militaires où la paix ,la démocratie règne ????ou plutôt les règlements de compte ,de dictature ,etc....
      >Je ne dis pas que tous les militaires sont à exclure de la vie politique ,le paradoxe si quelques uns ont vraiment la vocation de transformer leur carrière militaire en carrière politique.
      Le cas du Général de Gaule ,en choisissant la politique il restait Général de Brigade jusqu’à la fin de sa vie sans avoir obtenu la promotion de grade militaire en s’autoproclamant "Maréchal de France" comme l’Amiral rouge sans flotte.
      >Quoi qu’on dise ,le sureffectif des militaires dont la plupart ne jouent pas de rôle important dans ce pays ,voir même l’augmentation del’insécurité ,les locations ou vente d’armes détournées nous font réfléchir.
      >Il y a plus de généraux pacotilles à Madagascar qu’aux Etats-Unis .Leur rôle n’a pour but que de protéger le pouvoir en place ,leur maître à, ceux qui arrivent à leur faire monter de grade ,d’avantage ,etc...mais non pas pour vocation de servir la nation où aucun danger de l’extérieur des pays voisins ne fait de menace réelle !!!!

    • 16 janvier 2014 à 00:47 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rectifs:sur ;chose ;avez-vous vu.....

    • 16 janvier 2014 à 01:44 | FINENGO (#7901) répond à Turping

      Turping, vous prêchez un convaincu, je n’ajoute rien à vos dires et j’en enlève rien on plus. Je n’ai aucune préférence parmi ceux qui ont dirigé le Pays depuis 1975. Chacun d’eux avait sa méthode pour le même résultat.
      C’est pour cette raison j’évite autant que possible d’intervenir sur le forum, car d’après mes lectures, une bonne majorité des intervenants, me semble être aussi corrompu que celui à qui ils prennent la défense.

      En réalité c’est la Guerre des deux Clans. Ravalomanana/ Rajoelina.
      A croire que beaucoup d’entre nous, font abstraction, ou, ont oublié ce qui s’est passé dans le Pays depuis 1975, car ils trouvent du profit incontestablement à titre personnel.

      Sans offenser qui que ce soit, malheureusement sur ce forum, les intéressées sont exclus du débat, c’est à dire le Peuple, que je peux bien comprendre, car la Grande majorité des Malagasy ont une autre priorité concernant leur vie quotidienne qui est loin d’être un fleuve tranquille, et je le conçois. Et après tout on leur donne jamais le droit à la parole, on a toujours décidé pour eux. Et le seul moment ou on leur demande leur avis, c’est pour ainsi dire les prendre pour des moins que rien, la preuve, une mascarade d’élection qui n’est même pas digne de l’élection d’un délégué de Classe. Excusez-moi du peu.

      Je ne dirais jamais qu’il n’existerait pas un Homme ou une Femme de bonne volonté qui puisse diriger le Pays, mais Il ou Elle n’est pas prêt de voir le jour, pour une simple raison,c’est que tout est quadrillé par des Gros Bras de mauvais augure, qui ne se laisseront jamais ôter le Couvert d’argent avec lequel ils se sont servis depuis des décennies.
      La réalité est là, ce n’est pas si compliqué que ça.
      Le reste tient plus à une lutte partisane pour les intérêts des divers Clans, qu’aux intérêts du Pays.

      Advienne que pourra, d’ici là on finira bien sous Tutelle de l’ONU, pour le moindre Mal.

    • 16 janvier 2014 à 08:11 | olivier (#7062) répond à FINENGO

      Et Oui !

      OR

  • 17 janvier 2014 à 00:39 | samuel benjamin (#8091)

    La crédibilité d’une élection réside notamment dans la fiabilité du déroulement du processus électoral dans son intégralité. Ce qui signifie à partir de la confection de la liste électorale au comptage des bulletins. En effet, il est important que l’on sache qui a voté ? Où s’est déroulé le vote ? et que l’on s’assure que le choix des électeurs soit porté par de vrais bulletins de vote dont on peut faire la"traçabilité", les voix recueillies sont elles exactes ? a-t-on pris les mesures nécessaires afin d’éviter les éventuelles anomalies ?. En un mot y-a -t-il eu une réelle transparence dans ce long processus ? OUI, la transparence est le maître mot pour qu’une élection soit crédible. Il est donc, de notre ressort de faire en sorte que se dissipe le doute en prenant toutes les dispositions juridiques ou extra-juridiques car il s’agit de bien assoeir la vraie souveraineté matérialisée par les voix exprimées dans les urnes.
    Autant dire qu’à Madagascar, tous les régimes enfantés par des élections dont la fiabilité n’a pas été crue (fraude au-delà des 5%) par cette puissante croyance collective n’ont pas fait long feu et que toutes les manifestations populaires presque cycliques que nous avons vécues en découlent. En 1972, Tsiranana a été élu avec plus de 80% fictifs, en 1989 un deuxième tour logique a été tout simplement occulté. En 2002, une forte pensée collective croyait en la victoire de Ravalomanana, une fraude massive en 2008 est la cause première de la chute de Ravalo.
    A bon entendeur salut !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS