Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 17h45
 

Développement

Développement agricole

Plus de 20 millions d’euros pour financer 4 000 projets agricoles

mercredi 4 novembre | Mandimbisoa R.

Augmentation durable de la productivité, de la production et des revenus des producteurs dans les secteurs agriculture, élevage et pêche. Tel est l’objectif général du projet de « Financement des appuis normalisés pour le développement et le renforcement des organisateurs de producteurs » afin de faciliter l’accès aux services agricoles et d’œuvrer à la modernisation de l’agriculture (FANDROSO), lancé officiellement hier. Il s’agit d’un projet mis en œuvre par le fonds de développement agricole du ministère en charge de l’agriculture.

Concrètement, ce projet vise le financement de projets de qualité, portés par les producteurs eux-mêmes, et répondant à leurs besoins. Il est attendu qu’il finance environ 4000 projets, bénéficiaires à 250 000 exploitations agricoles familiales, avec un objectif de 50% de femmes et 40% de jeunes parmi les producteurs touchés.

Le projet dispose d’une enveloppe globale de plus de 20 millions d’euros soit plus de 91 milliards d’ariary dont 19 500 000 d’euros de l’Union européenne et 1 026 315 d’euros de l’Etat malgache. Il interviendra dans les 22 régions de Madagascar pendant 36 mois. Il cible les producteurs à travers différents services à l’instar d’un renforcement de capacités avec appui à la production ou à l’accès au marché, aux matériels et équipements, intrants agricoles, infrastructures et recherche.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 4 novembre à 13:04 | rakoto-neutre (#8588)

    Tsy vao izao no nisy tetikasa mikasika ny fambolena toy izao sa.
    Mahagaga anefa fa dia mijaly rano ny tanimbarinay na dia lalovan’ny renirano aza.

  • 4 novembre à 17:17 | Ra-Jao (#282)

    Une enveloppe globale de 20M d’€ pour 250000 exploitations agricoles familiales, soit 80€ par exploitation. Pourtant l’objectif est très ambitieux : augmentation de productivité, de la production et des revenus dans le secteur agricole, élevage et pêche. Hum, est ce que ce n’est pas ce qu’on apelle avoir les yeux plus gros que son ventre ?
    Est ce que l’argent ne serait-il pas mieux utiliser en investissant dans des infrastructure comme les toha-drano par exemple.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives