Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 septembre 2019
Antananarivo | 11h11
 

Société

Risque de glissement de terrain

Plus de 2 000 foyers en danger en contrebas du palais de Manjakamiadana

mardi 5 février | Arena R.

Plus de 2000 foyers, répartis dans sept Fokontany, se trouvent actuellement dans une situation de danger dans les environs du palais de Manjakamiadana. Ils sont exposés à des risques de glissements de terrain ou de pierres qui s’avèrent mortels au vu des deux derniers cas d’éboulis qui se sont produits sur le versant ouest de la colline, en contrebas du palais, ces deux dernières semaines. Ces habitations se trouvent notamment dans les fokontany Ambatovinaky, Tsimialonjafy, Ambohipotsy, Ambanin’Ampahamarinana, Ankadilalana, Manjakamiadana et Andafiavaratra.

Les autorités malgaches, par le biais du préfet d’Antananarivo, le général Angelo Ravelonarivo, a ordonné l’évacuation d’urgence des habitants concernés par ces risques, selon les instructions prises lors d’un conseil des ministres restreints qui s’est déroulé dimanche à Iavoloha. Les procédures ont déjà déclenchées depuis hier soir, par le biais de la sensibilisation des habitants. L’évacuation débutera à partir de ce matin, manu militari si nécessaire pour tenter de protéger la population.

Une décision de reloger provisoirement les habitants évacués a alors été prise lors de ce conseil des ministres. Le village Voara à Andohatapenaka ainsi que les logements sociaux de l’ANALOGH (Agence Nationale du Logement et de l’Habitat) à Iharinarivo, Ambohidratrimo ont été choisi pour accueillir les sinistrés, notamment et en priorité ceux dont les maisons ont été détruites, ainsi que leurs voisins immédiats qui encourent un danger imminent. Une dizaine de familles, les plus touchées par les récents éboulements, sont déjà installées à Ambohidratrimo depuis hier soir, selon le préfet d’Antananarivo.

L’Etat a indiqué qu’elle va prendre en charge les déménagements de ces familles en mettant à leur disposition les moyens matériels nécessaires. Le communiqué du conseil des ministres restreints indique par ailleurs que le chef fokontany d’Ampamarinana, le préfet de police d’Antananarivo-ville ainsi que le BNGRC seront mis à contribution pour une meilleure coordination des opérations d’évacuation et de déménagement.

Les informations émanant de la présidence indiquent qu’il existe actuellement 24 fissures détectées dans les rochers de la colline de Manjakamiadana. Cela constitue de gros danger pour la population qui habite dans les environs. Ainsi, toute la zone en bas de ces grands roches est désormais classée zone route et inconstructible. Il est d’ailleurs formellement interdit de continuer à y résider. Mais outre le recasement des riverains, le régime en place n’a apporté pour l’instant des solutions comme la destruction volontaire de la masse rocheuse qui présente des dangers dans le secteur.

Le bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) compte actuellement 21 décès dans le cadre des éboulements survenus ces dernières semaines dans la capitale et environs. Le dernier éboulis en date qui remonte à dimanche dernier a fait officiellement six morts dont 4 retrouvés sous les décombres et deux qui ont succombé à leurs blessures à l’hôpital. Le nombre des blessés s’élève à 9 actuellement.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 5 février à 10:50 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Tany @ faraparan ny taona 1978 tany dia nalaza ny tarika Hazo Midoroboka, niventso ny gadonkira sova izy ireo, ary talohan izany dia anarana hafa no heno niantsoana azy io, dia ny hoe " jomak"Ampamarinana".

    Ity anarana farany ity dia nentina nivoizana ny fisian ny hantsana goavana misy ara-tsaranga eo @ fiarahamonina, ary isany novoizin ny antoko iray milaza fa mitolona ho @ fitovian-tsaranga.

    Ery ankady ambanin ny hantsana tokoa no misy an Ampamarinana ary tsy diso akory ny filazana fa noho ny hantsana ara-tsaranga no nahatonga ny fanorenam-ponenana teny @ iny toerana iny.

    Telopolo taona aty aoriana dia mbola tsy nisy fanarenana ny hantsana ara-tsaranga ary izy izao niharan ny hetraketraky ny natiora izao ka nipaoka sy nandripaka aina izao.

    Aiza ireo tompon andraikitra fahiny tao @ Fivondronana fahiny izay avy @ antoko AKFM izay nanome ny alalana ho fahazoana monina eny no tsy mba re feo ankehitriny ?

    Nahoana tokoa no niandry ny loza nitranga indray vao nandray fepetra nefa efa ela no niheverana io ho loza mitatao ?

    Tsy efa t@ 2016 ve no efa nisy aina nafoy teo ?

    • 6 février à 12:17 | tsimanaikiresy (#10580) répond à Vohitra

      ny hazo midoroboka tsy heno intsony, ny akofamaina efa lasa vovoka.....ny manam-pahaizana momba ny fandinihana ny tany sy ny ao ambaniny ao ve mba misy ?

  • 5 février à 10:58 | betoko (#413)

    Que fait Mme le maire d’Antananarivo ,car c’est son domaine ? L’année dernière la mairie avait démoli une habitation qui était située au dessus du tunnel d’Ambanidia car parait il cette maison a été construite sans permis et pourtant elle ne menace ni le tunnel ni ses voisins

    • 5 février à 11:08 | punchline (#9673) répond à betoko

      Le gouvernement et la presidence laissent-ils pourrir la situation, avec des Morts (atao sorona ny madinika, tohatra fiakarana), pour pouvoir déloger la maire.

      C’est la preuve tangible que Ravalo et Andry , sont tous les deux sont des incapables

      REVEILLEZ vous ANTANANARIVO, vous avez vu leurs images tout sourire à l’investiture, alors que des pro-TIM dorment encore en prison, pour cause politique.
      c’est à vomir !

      REFONDATION TOTALE DE MADAGASCAR ou FEDERALISME

  • 5 février à 11:09 | punchline (#9673)

    Le gouvernement et la presidence laissent-ils pourrir la situation, avec des Morts (atao sorona ny madinika, tohatra fiakarana), pour pouvoir déloger la maire.

    C’est la preuve tangible que Ravalo et Andry , sont tous les deux sont des incapables

    REVEILLEZ vous ANTANANARIVO, vous avez vu leurs images tout sourire à l’investiture, alors que des pro-TIM dorment encore en prison, pour cause politique.
    c’est à vomir !

    REFONDATION TOTALE DE MADAGASCAR ou FEDERALISME

    • 5 février à 16:21 | Turping (#1235) répond à punchline

      Punchline ,
      Cette situation calamiteuse date bien avant y compris pendant l’ère de Zafy qui voulait même faire disparaître ce qui se trouvait plus haut qu’est le palais de la reine .
      Le fédéralisme ne pourrait résoudre cette problématique tant qu’il n’y a pas de coordinations inter -régionales ,plutôt un système décentralisé financièrement du système en commençant par la lutte acharnée contre la corruption et détournement .L’intérêt commun général fait défaut pour le moment .

    • 5 février à 20:20 | sakalava (#9382) répond à punchline

      Je ne pense pas qu’il faut juste accuser ravalo et tgv, il ne faut pas oublier rajao aussi. Mais ce qu’il faut retenir avant tout c’est cette terrible drame. Comment peut on donner l’autorisation à des constructions sur des endroits à haut risque (sur une falaise) sans calcul du paramètre du terrain ni la fiabilité de ces falaises. Il faut aussi voir le poids de notre palais de rova sans oublier ces bulldozer qui ratissent les falaises pour des constructions difficiles d’accès, finissent probablement à diminuer la capacité de supporter des charges trop lourdes, les pluies diluviennes qui creusent en profondeur et qui fissurent les rocher, ne pas oublier également que ces constructions ne sont pas peut être pas réaliser par des professionnels

  • 5 février à 13:45 | Jipo (#4988)

    One more time !
    " Le bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) compte actuellement 21 décès "
    N’ est-ce pas à la morgue à s’ amuser à ce genre d’ activité ???
    Si "gérer" se résume à : compter les morts, prendre des initiatives, pour purger la falaise et dérouler les grillages dessus pour sécuriser l’ endroit au lieu de l’ interdire relèverait en ce cas : de quel ministère ?
    Un peu comme si des pêcheurs pris dans une tempête ou cyclone, étaient portés disparus, on interdisait l’ accès à la mer ! ou aux zébus de fréquenter les dahalos et aux ministères concernés de compter : les "points"...
    Pardon j’ avais oublié qu’ il y a DEJA 5 priorités, qui vont assurément combler les dernières 24h00 des harassantes journées de nos ministres, prompt à prodiguer leurs conseils & déjà à pied d’ oeuvre, en attendant la fin de leur CDD 😪 :
    S’ occuper de "miser / les besoins des populations et envoyer un peu de vola" au passage ... Depuis 5 années et à la veille de leur dernier jour ! Sur quoi ont-ils donc "misé " pendant 1824 jours ?

  • 5 février à 16:30 | Turping (#1235)

    Bla bla au quotidien tant qu’il n’y a pas de mesures prises concrètement .
    Tout ce qui touche l’intérêt général fait défaut car il n’y a pas de budget approprié pour cela .
    - Pourtant il existe bien des mesures de protections pour pallier à ce problème.
    - Le fait d’évacuer la population dans la zone à risque est une bonne décision dans l’attente à ce qu’il y ait vraiment des travaux qui vont être faits .Par exemple ;des grilles de protections qui entourent les zones à risques ( sortes de ceintures métalliques empêchant les blocs de se détacher ).
    Les communes devraient collecter ou avoir de budget avec la dotation de l’état pour pallier à ce problème très grave avant de parler de l’émergence .

  • 5 février à 16:54 | Lefona Again (#10319)

    Le problème était latent et tout le monde semble dire "efa fantatr’izao rehetra izao fa hirodana ireo vato ireo", pourtant...personne de chez personne n’a pensé qu’il était urgent d’y faire face, de prévoir en plus de 70 décnnies. IZa no diso amin’izany ? Ny mpitondra ve ? Indrindra fa ny mpitondra ankehitriny fotsiny ve ? Sa ny commune ? Sa ny architecte ? sa ny olona nionina eo koa ?
    Mba nanampa-kevitra ny GVT izao, mba avelao izy hiasa, ho hitan-tsika foana anie ny zavatra vitany na tsia e ! Izay fomba hanaovany an’izany, azy iny, fa tena moramora no antsika eto tokoa mantsy ny handatsa, hanôgany sy hanaratsy fotsiny. Mba mahaiza mifehy-tena sy mikombo-bava leiretsy !

    • 5 février à 16:55 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      7 décennies fa tsy 70 ! azafady !

  • 5 février à 17:19 | punchline (#9673)

    Rasons Antananarivo, mais avant edifions un plan de déplacement et de relogement, et un plan d’urbanisme du côté de kiranomena à l’ouest, beparasy et merikanjaka à l’est, keliloha et tsaratanana au nord, et ambatomifanongoa et fandriana au sud.
    Cette ville, situé en altitude, avec des routes et chemins escarpés et très dangereu, pour la securité en generale.

    et Antananarivo est une ville qui renferme des souvenirs tristes pour nos compatriotes ZAZAMANGA.
    Il ne faut jamais oublier, que ampamarinana est un lieu d’execution, pour punir les zazamanga qui demandaient leurs droits à l’epoque.
    Quant au palais de la Reine, des ZAZAMANGA en masse subissaient les supplices pour porter les nobles en montant la colline menant jusqu’à ANDAFIAVARATRA, ou à Manjakamiadana.

    c’est cruel ce genre de souvenir pour nos amis et compatriotes ZAZAMANGA

    • 6 février à 06:16 | lanja (#4980) répond à punchline

      Ny malagasy Dia Mbola variana @ alahelo n’y fanjanahantany, n’y fanandevozana sns sns, n’y firenena lehibe nifamotika t@ 2 e guerre mitambatra manandrana centrale nucléaire Maka tahaka @ masoandro, tsy mahaigaga raha lohany any aoriana n’y gasy

  • 5 février à 17:21 | KARIBO (#7602)

    Cette photo est inquiétante, le Palais de la Reine n’ est-il pas dans la zone concernée ; Ce monument historique en attente d’ etre classé, ne doit-il pas aussi être évacué ?
    Il existe de nos jours des moyens efficaces pour lutter contre les glissements, ferraillages, injections de bétons composites projetés à haute pression , des tire-fonds scellés dans les falaises et reliées entre eux par câblages, et grillages, le problème majeur demeurant les moyens .
    Cela en toute vraisemblance est plus important que de faire des stations balnéaires des Miami beach, certes moins tape à l’ oeil ni gratifiant pour son auteur .
    Une priorité qui se présente sans y avoir été invitée, et qui risque d’ être reléguée aux seconds plans et pourtant aussi réelle qu’ urgente .

    • 5 février à 18:28 | punchline (#9673) répond à KARIBO

      et gros KARIBO, il a des morts et toi, tu t’inquiètes pour le palais de ta reine ? tes seules reines sont ta mere ,tes souers, ta fille et ta femme, pourquoi pas tes maîtresses.
      Mais surtout pas les locatrices esclavagistes royaux de Manjakamiadana

    • 6 février à 08:07 | lanja (#4980) répond à KARIBO

      Tsy atahorana ny fototry ny rova, fa rariny mihitsy ny ahiahinao, n’y firenena mamotika ny tantarany Dia hozanahan n’y sasany hatrany , Samia vélon aina ahita n’y tantara,fa ny an olona mampidibola b @ fizahantany n’y lapan andriana, n’y antsika dorana, tsy midika izany hoe tsy maika,na hatao ambaninjavatra ireo niharamboina sy tsy maintsy hafindra, mody manararaotra mamendrofendroana ny sasany kanefa zavatra hafa no manosika azy

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS