Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 novembre 2020
Antananarivo | 13h09
 

Société

Réduction de la pauvreté

Plus d’Ar. 73 milliards de la Banque mondiale

jeudi 2 août 2007 | Lanto

Le projet « Crédits d’Appui à la Réduction de la pauvreté » (CARP) marche bien. Ce fut la déclaration du « Country Manager » de la Banque mondiale, Robert Blake, hier, au cours d’un petit-déjeuner de presse qui s’est tenu dans les locaux d’Anosy.

En effet, malgré les conditions climatiques naturelles déplorables, la projection de croissance pour 2007 a été révisée à la hausse passant de 5,6% à 6,5% en raison de la confirmation récente des investissements dans le secteur minier. De plus, les appuis budgétaires à Madagascar continuent d’évoluer en collaboration avec les autres partenaires.

Des appuis additionnels

Compte tenu de ses performances, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé le 31 juillet dernier un financement de 40 millions de dollars soit l’équivalent de plus d’Ar73 milliards, CARP 4 afin d’appuyer la mise en œuvre du « Madagascar Action Plan ». Ce quatrième Crédit d’Appui à la Réduction de la Pauvreté, le premier d’une série de trois CARP de 40 millions de dollars chacun, approfondira et consolidera les réformes déjà entreprises avec les CARP précédents approuvés respectivement en juillet 2004, juillet 2005 et juillet 2006. Toujours d’après Robert Blake, ce crédit va soutenir les budgets 2007, 2008 et 2009. La signature de l’accord se tiendra dans les prochains jours. Le CARP 4 aidera à affiner le cadre réglementaire et institutionnel de la gouvernance. Un appui additionnel sera accordé aux défis de gouvernance dans les entités responsables des revenus de l’Etat et les secteurs sensibles comme les forêts et les mines. La série de CARP 4 contribuera aussi au renforcement des programmes de nutrition et en appuyant la mise en œuvre des approches sectorielles pour la santé, l’éducation et l’alimentation en eau. À la fin de chaque série, des évaluations seront réalisées, elles porteront sur les matrices d’action mais aussi des résultats exemptés. En cas de divergence, un examen des certains facteurs sera réalisé.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS