Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 juillet 2019
Antananarivo | 04h52
 

Editorial

Place (enfin) aux électeurs

jeudi 17 octobre 2013 | Sahondra Rabenarivo

Normalement la campagne électorale du premier tour prend fin à 6 heures du matin le jeudi 24 octobre 2013, il devrait y avoir silence radio. Moi aussi, je vous laisserai tranquille suite à cette dernière missive sur les présidentielles, et on se retrouve après pour les législatives.

Ne vous abstenez pas

57,21% des électeurs des six arrondissements d’Antananarivo se sont abstenus de voter aux municipales de décembre 2007, avec les résultats que l’on connaît et l’histoire qui en a découlé. L’abstention n’est pas une expression de son opposition, au contraire, elle laisse passer les candidats moins désirables. L’abstention laisse votre espace sur la liste d’émargement vide et susceptible de remplissage par quelqu’un d’autre (qui va vérifier ?). Au lieu de s’abstenir, exprimez votre vote d’opposition ou de ni-ni. Un taux de participation faible ne veut rien dire car de toute manière, la loi ne prévoit pas un minimum de participation pour rendre le scrutin légitime et la vie continuera. La vraie protestation ne peut venir que par l’expression d’un vote, pour, contre ou ni-ni. Mieux vaut voter contre, ou ni-ni, que de ne pas voter du tout.

Par ailleurs, un grand nombre d’électeurs se trouvent plutôt en centres urbains (voir liste attaché), où il y a une plus forte concentration de personnes avec accès à l’état civil, qui savent lire et écrire, et donc qui détiennent une carte nationale d’identité. Les centres urbains sont aussi plus vigilants, mieux informés, et le vote y est moins facile à manipuler. La fraude électorale, si elle a lieu, aura lieu dans les coins reculés ou en cas de grande absence (non seulement d’électeurs mais d’observateurs et de délégués). S’abstenir laisserait alors une meilleure chance aux fraudeurs d’effacer le choix de ceux qui votent. Voter voudra dire au moins que quelqu’un de moins informé ne choisira pas à votre place !

Au cas où vous n’aurez pas reçu votre carte d’électeur avant le jour du scrutin, ne laissez pas ce prétexte vous empêcher d’aller voter. Sachez que les cartes d’électeur non distribuées sont mises à la disposition des électeurs le jour du scrutin à proximité du bureau de vote (art 61 du Code Electoral). La CENI-T semble indiquer que vous pourriez les récupérer dans un bureau annexe au bureau de vote le jour du scrutin (L’Express de Mada du 16/10/13). In extremis, si vous avez votre récépissé bleu d’inscription sur le registre de recensement et votre carte d’identité nationale, vous pouvez voter (art 63 du Code Electoral).

Soyez prêts à vous salir les mains

Les seuls moyens de frauder avec le bulletin unique seraient, soit, de pré-cocher des bulletins et les insérer dans l’urne au nom d’électeurs absents (raison de ne pas s’abstenir), soit, de saboter votre vote en le marquant (coche, croix, gribouille) une deuxième fois, le rendant alors nul. Il serait plus difficile de simuler votre marque s’il s’agit de votre empreinte digitale. Mais veillez à utiliser votre plus petit doigt car l’empreinte ne devrait pas dépasser les lignes (art 104 du CE : est nul tout bulletin sur lequel deux ou plusieurs options sont marquées) ! N’utilisez pas la main gauche si possible, car votre pouce gauche fera l’objet de marquage avec encre indélébile (art 91 du CE). Sinon, apportez votre propre stylo, qui aurait un encre différent du stylo fourni, mais (par prudence car nul ne s’est exprimé la dessus) choisissez le bleu ou le noir et pas un feutre !

Laissez vos employés voter

Pensez à encourager vos employés à aller voter. Je ne parle pas seulement des salariés d’entreprise, je pense à vos employés personnels : nénennes, femmes de ménage, chauffeurs, gardiens, jardiniers… ceux qui pourraient ne pas oser arriver en retard ou demander une demi-journée pour voter. Le décret n°2013-702 en date du 10 septembre et publié le 24 septembre, déclare chomés et fériés les 25 octobre et 20 décembre 2013 (désolée, mais la société civile déplorait le choix de vendredi pour le scrutin, pas le fait que le jour du vote soit férié).

Retournez au bureau de vote vers 17h30, après le scrutin

Selon l’article 112 du Code Electoral, le procès-verbal du dépouillement du scrutin doit être affiché immédiatement à l’extérieur du bureau de vote à l’issue du dépouillement. Ne serait-ce pas intéressant de voir comment vos voisins ont voté ? Surtout au niveau d’un village ? De vérifier que le vote n’est pas à 100% pour quelqu’un alors que vous avez voté contre ? Soyez présents, prenez-en photo le PV, notez les scores, envoyez sur Facebook. Savoir que les électeurs attendent dehors découragera les fraudeurs. Et aux observateurs, nous vous demandons de noter quel pourcentage des bulletins uniques sont déclarés nuls parce qu’ils y contenaient deux ou plusieurs choix.

Il suffit de peu pour que le meilleur gagne, et ce peu commence avec nous, les électeurs.

Sahondra Rabenarivo
16 octobre 2013

PDF - 56.8 ko
Récapitulatif provisoire du nombre d’électeurs par district

63 commentaires

Vos commentaires

  • 17 octobre 2013 à 08:02 | Tanindrazana (#3224)

    Voila une vraie education civique qu’il faudrait multiplier pour tous et diffuser a grande echelle car une vote, c’est ma voix et personne d’autre n’a le droit de la voler. C’est l’expression de ma liberte et de mon choix.

    Thanks a lot Sahondra Rabenarivo.

  • 17 octobre 2013 à 08:04 | Boris BEKAMISY (#4810)

    Le premier post de BORIS BEKAMISY denonçant le SECTARISME TANANARIVIEN illustré par cet article de Sahondra Rabenarivo a été effacé par mt-com

    Un SAHONDRA RABENARIVO qui se permet de s’adresser ici UNIQUEMENT aux ELECTEURS-MIEUX-INFORMES-TANANARIVIENS et.....LEURS NENENES....( ridicule !!!)

    C’est cette VISION BORNEE des psedo-intellos gasy, (tananariviens surtout) et qui n’arrivent pas toujours à envoyer leur regard au delà de la cuvette de Betsimitatatra que je denonce !Alors que Sahondra Rabenarivo est DE LA SOCIETE CIVILE.....!

    c’est le SECTARISME BORNE TANANARIVIEN dans sa splendeur !

    • 17 octobre 2013 à 08:27 | Apache (#7156) répond à Boris BEKAMISY

      Et alors ???
      Au lieu de raler, postez quelque chose qui n’illustre pas ce "SECTARISME BORNE TANANARIVIEN". Nou n’hésiterons pas à noter le meilleur post.

    • 17 octobre 2013 à 09:17 | elena (#3066) répond à Boris BEKAMISY

      Allons, allons Bobby, rendez vous utile, allez aider les gens du fokontany, l’enjeu est important : nous sommes tous citoyens malgaches !!!!!

    • 17 octobre 2013 à 09:47 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Boris BEKAMISY

      Efa nihinana fanafody v ise ? Zao le izy andriamatoa Boris a ! Enao rehefa very hasina ao Tana dia vita enao zay raha politika no resahina ! Sao mihevitra fa oe ho fitahina ny vahoaka any ambany ravinkazo rehetra any de hanodinkodina ny safindy dia oe mahazo 60 na 80% de mandihy, diso enao ! Ao Tana daholo no miainga ny hetsika sy ny angovo entina mampiainga ny fampandrosoana na ny fampikatsoana ny raharaha ! Ianao zany nge ka mitady atahotra satria ho porofoinay olona vitsy2 @ daty io fa tsy niomb0n-kevitra t@nareo t@ iny fangaronam-pahefana nataonareo iny ny maro an’isa tao Tana ary tena diso fanantenana ary tsy mila very vaovao tsony ! Misaotra ny mpanoratra nanao ity lahatsoratara ity satria tena hadisoana tokoa ny tsy nadehanana nifidy t@ fifidianana kominaly farany teo ! Soava dia JLR ! JLR ody ffat ! Samia velon’aina !

    • 17 octobre 2013 à 09:55 | Rakitoza (#689) répond à Boris BEKAMISY

      Boby à deux balles : efa ela loatra nanaovana asa médecin légiste ingahy ka efa mitapy

    • 17 octobre 2013 à 11:27 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Apache

      Ne vous fatiguez pas Apache : il en est incapable

    • 17 octobre 2013 à 14:49 | tsimahafotsy (#6734) répond à Boris BEKAMISY

      Il manque de sang-froid et de clairvoyance civique aujourd’hui Bekamisy !
      Attention Boris ! vous allez finir comme l’ami de Jipo, l’exilé volontaire (sic) banlieusard !

  • 17 octobre 2013 à 08:39 | Olontsotra (#6999)

    Fampatsiahivana ny adidy aman’andraikitry ny tsirairay manoloana ny fifidianana sy fanehoana ny safidy tokoa io nataon’i Sahondra Rabenarivo io ka dia isaorana azy lehibe tokoa.
    Mandiso an’i BB kosa aho amin’ny filazany hoe "Un SAHONDRA RABENARIVO qui se permet de s’adresser ici UNIQUEMENT aux ELECTEURS-MIEUX-INFORMES-TANANARIVIENS et.....LEURS NENENES" satria ny olona rehetra tsy misy anavahana dia afaka mamaky ny MT en ligne daholo rehefa manana fahaizana kely mikirakira ny solosaina sy internet. Tsy fotoana handranitana ady izao fa fotoana ifampitaizana mba hahatontosa soa aman-tsara ny fifidianana izay soa ho an’ny tanidrazantsika ny fahatanterahany. Olontsotra mijery sy mandinika ny manodidina aho ka tsy naharitra fa mankahery, tohizo ny fanentanana fa tena tsara. Hifidy aho hanehoako ny safidiko na dia sanatria ho vato fotsy na ho vato maty aza no harotsako.

    • 17 octobre 2013 à 16:15 | tsimahafotsy (#6734) répond à Olontsotra

      Marina izany !
      Andro ny fanentanana izao fa tsy fotoana fampiadina lava intsony ny merina sy ny tanindrana.
      Ampy izay, ny mahazo ny tanindrazana no tokony ho jerena fa tsy ny adin-akolahy !

  • 17 octobre 2013 à 09:12 | Ra-Jao (#282)

    Malheureusement, cette éducation bien utile ne sera lue par nos compatriotes qui résident dans la cambrousse ! Quelle proportion de l’électorat ?

    • 17 octobre 2013 à 10:29 | vuze (#918) répond à Ra-Jao

      Arrêtez de râler, c’est déjà mieux que rien !! Imprimez cet article et allez le distribuer si vous voulez agir au lieu de râler perpétuellement !!

    • 17 octobre 2013 à 13:16 | Ra-Jao (#282) répond à vuze

      Mais je ne râle pas Vuze ! je fais un amer constat !

    • 17 octobre 2013 à 15:09 | vuze (#918) répond à Ra-Jao

      Oui je sais, mais c’est à chacun de diffuser ces informations comme il peut... Sur les réseaux sociaux, affichage etc... C’est un acte citoyen.

  • 17 octobre 2013 à 11:01 | Jipo (#4988)

    Merci à Me Rabenarivo pour cette piqure , largement plus utile que les vociférations et convocations d’ un pt / la rampe de lancement et qui ne sait plus quoi faire pour se singulariser , unique chose qu’ ils soit capable avec ses pillages polymorphes .
    L’ abstention ou le vote blanc ne sont pas utiles , et il s’ agit de voter : responsable et utile , aux urnes citoyens !
    Mr bekatsisy , votre complexe d’ infériorité concurrence le frère à pénible .

    • 17 octobre 2013 à 11:03 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      "

      CAUCHEMAR en vue, DAEWOO LOGISTICS de nouveau à l’offensive ?

      Le projet d’agrobusiness de Daewoo Logistics en 2008, qui envisageait un bail emphytéotique de 99 ans sur une surface de 1,3 millions d’hectares répartie dans 4 régions de Madagascar, reste le projet emblématique des accaparements de terres dans le monde 5 années plus tard. Considéré par certains Malgaches comme une invention et par le Collectif TANY comme un cauchemar (1), ce projet revient dans les actualités.

      Après la dernière alerte du Collectif TANY sur ce sujet en janvier 2012 (2), la Vice-Primature chargée du Développement et de l’Aménagement du Territoire avait publié sur son site web les documents annulant en 2010 les demandes d’acquisition foncière déposées en octobre 2008 par Madagascar Future Entreprise, la société filiale de Daewoo. Un responsable de la société Madagascar Future Entreprise avait déclaré alors dans la presse en janvier 2012 « Nous avons abandonné définitivement ce projet d’acquisition de terrain avec Daewoo depuis 2009 » (3)

      Des informations de différentes sources

      En octobre 2012, un Maire dans le Sud-Ouest de l’île a déclaré avoir loué, sans contrat écrit, à une société M.F.E. dont le siège est à Ivandry-Antananarivo, un terrain d’une centaine d’hectares pour y effectuer un « essai » de plantations de maïs. Les paysans des alentours protestaient contre la restriction des surfaces disponibles pour faire brouter leurs zébus à cause de cette plantation pour laquelle les communautés locales n’auraient pas été consultées, aucune des promesses de compensation annoncées (école primaire, marché, hôpital, …) n’avait été réalisée à l’époque et les personnes qui travaillaient pour la société pour le défrichement des surfaces de plus en plus étendues se plaignaient de leur salaire journalier trop bas. (4)

      En février 2013, un journaliste de Herald Korea écrit que les « diplomates coréens sont en train de travailler dur pour aider Daewoo Logistics à reconquérir la transaction sur de vastes surfaces de terres que la société a perdues après un coup d’Etat en 2009 en anticipation de nouvelles élections (..). Pour commencer, le gouvernement cherche à ouvrir une mission diplomatique à Madagascar », selon le Directeur de la Division Afrique au Ministère des Affaires Etrangères et du Commerce. Le journaliste cite également le 2ème Secrétaire chargé de Madagascar dans ce même ministère selon lequel la société MFE Corp. est actuellement en train de travailler sur une opération agricole de 250 ha, ce qui faciliterait l’expansion de son exploitation agricole sur de vastes surfaces si Daewoo retrouvait ses terres louées. (5)

      Nous avons ensuite lu dans la presse que le 14 mai 2013, des représentants de l’ambassade et d’entreprises sud-coréennes en Afrique du Sud ont effectué à Antananarivo « une visite de prospection » et « fait une présentation de la situation économique dans leur pays, devant un parterre de chefs d’entreprises et de cadres supérieurs malgaches réunis pour l’occasion par le Groupement des entreprises de Madagascar (GEM) ».(6)

      En juin 2013, Africa-Asia Confidential relate cette visite de la délégation sud-coréenne du mois de Mai, comme ayant « exploré les modalités de résurrection du contrat ». Citant toujours le directeur de la Division Afrique, le journal rapporte que le gouvernement sud-coréen a participé au Projet d’Appui au Cycle Electoral 2012-2014 et que, malgré la suspension du projet par le gouvernement de Transition, Daewoo cherche à continuer les démarches en vue de la réalisation de la location de terres (7).

      En effet, si le président de la HAT avait déclaré en mars 2009, que « le contrat Daewoo était annulé » (8), et que des commentateurs ont écrit que Daewoo avait quitté Madagascar, les observateurs perspicaces avaient noté que dès février 2009, les responsables de la société sud-coréenne Daewoo Logistics avaient annoncé qu’ils pourraient retarder le démarrage de leur projet de production d’huile de palme et de maïs » à cause de la situation politique (9), et tout en continuant à assurer les travaux de « logistique » au sein du projet Sherritt-Ambatovy, Daewoo International Corporation avait signé dès juin 2009 un contrat avec la Haute Autorité de Transition pour l’installation entre Beforona et Toamasina d’une « centrale thermique qui fonctionne au charbon », et qui alimenterait actuellement en électricité l’exploitation minière d’Ambatovy (10)

      Les revendications et propositions du Collectif TANY

      La situation est grave. Dans le contexte national actuel, les sollicitations et les convoitises sur les terres et les ressources naturelles malgaches sont nombreuses et se multiplient, plusieurs projets aux conditions inacceptables attendent la fin des élections pour se mettre en place selon des termes de contrat anciens ou nouveaux. Redoublons de vigilance sur nos terres et sur notre patrimoine à un moment où l’ensemble de l’opinion publique dénonce les enrichissements inexpliqués et les dépenses abusives de plusieurs hautes personnalités face à un appauvrissement criant de l’ensemble du pays.

      Revendiquons encore plus fort la transparence sur les termes de tous les contrats passés ou à venir sur les terres et les ressources naturelles pour que tous les citoyens, cultivateurs, éleveurs, juristes, économistes, experts du foncier et de l’environnement,.... évaluent l’impact des projets à différents niveaux, s’expriment sur les décisions à prendre et assurent le suivi pendant la réalisation.

      Respectons les droits humains des paysans malgaches et refusons leurs expulsions et déplacements de leurs terres sous le prétexte d’investissements qui profitent seulement à une minorité mais ne contribuent pas réellement au développement. Préservons notre territoire pour que les paysans continuent à occuper et cultiver leurs terres ancestrales et puissent nourrir les familles malgaches – au lieu de produire uniquement ou principalement pour l’exportation.

      Exigeons dès maintenant des décideurs, responsables et élus une politique foncière et agricole cohérente en concertation et dans l’intérêt de la majorité de la population, pour un meilleur et durable accès à la terre des paysans, une autosuffisance alimentaire du pays et une alimentation suffisante et saine des familles malgaches.

      Paris, le 16 octobre 2013

      Le Collectif pour la Défense des Terres Malgaches - TANY

      patrimoine.malgache@gmail.com http://terresmalgaches.info http://www.facebook.com/TANYterresmalgaches

      Références

      (1) http://www.liberation.fr/monde/2009/02/24/madagascar-la-braderie-de-l-ile_312101

      (2) http://terresmalgaches.info/spip.php?article44

      (3) http://www.lexpressmada.com/5126/print-article-31081.html
      http://www.newsmada.com/affaires-daewoo-et-varun-le-matd-apporte-ses-precisions/ : lien devenu inactif : voir copie de l’article dans http://terresmalgaches.info/spip.php?article45

      (4) Témoignages recueillis sur le terrain

      (5http://www.koreaherald.com/search/?dt=2&nt=0&q=Korean+diplomacy+sees+new+opportunity+in+Madagascar+

      (6) http://www.africaintelligence.fr/LOI/politique-pouvoirs/en-coulisses/2013/05/17/antananarivo,107960158-BRE

      (7) http://www.africa-asia-confidential.com/article-preview/id/926/Seoul_food

      (8) http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Rajoelina-annule-le-projet-agricole-de-sud-coreen-a-Madagascar_-864109--BKN_actu.Htm

      (9) http://www.lesafriques.com/madagascar/madagascar-daewoo-logistics-risque-de-retarder-son-grand-projet-agr.html?Itemid=113?articleid=13675

      (10) http://farmlandgrab.org/post/view/5633 "

    • 17 octobre 2013 à 11:22 | rabri (#2507) répond à Jipo

      tiens tiens, l’ancien colon devenu nouveau porte-parole du Collectif Tany maintenant ?? reconversion sincère ou calculée (= retour par la petite porte ). Méfions-nous comme dit le dicton malgache : "les mille-pattes sont sournois mais ....."

    • 17 octobre 2013 à 11:31 | Isambilo (#4541) répond à Jipo

      Merci pour la synthèse.
      Au moins c’est du concret. Il serait intéressant d’identifier les membres du Gem qui avaient participé à cette réunion.

    • 18 octobre 2013 à 00:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rabri

      Ne vous inquiétez pas c’est un agent dormant "HORS SERVICE".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 octobre 2013 à 11:04 | leclercq (#4410)

    Bonjour

    Tous sur la route des bureaux de votes , si ce n’est pas un devoir , c’est un droit ou mieux une "LIBERTE" !!!

    • 17 octobre 2013 à 11:14 | vuze (#918) répond à leclercq

      Vive les élections !

      A bas les touristes sacs à dos donneurs de leçons !! (attention je ne parle pas des "touristes sacs à dos" mais "des touristes sacs à dos donneurs de leçons")

    • 17 octobre 2013 à 11:15 | Jipo (#4988) répond à leclercq

      Bien sur que c ’est un DEVOIR , ne serait-ce que pour vos enfants et savoir à qui vous confiez leur avenir , en plus du Pays .

    • 17 octobre 2013 à 11:27 | rabri (#2507) répond à vuze

      Chut Vuze, juste ci-dessous Y en a un. Parait-il que dans son kilt ( pas son sac), Y a plein de papiers pour contrer l’accaparement des terres à Mada par les étrangers ; quelle reconversion réussie ??

    • 17 octobre 2013 à 11:41 | leclercq (#4410) répond à vuze

      Les touristes sacs à dos donneurs de leçons ou pas ne
      votent pas que je sache !!!! et si certains se laissent influencer , ça les regarde !!!mais quoiqu’il en soit , les votes sont secrétes n’est ce pas ????

    • 17 octobre 2013 à 11:57 | vuze (#918) répond à rabri

      En effet Rabri, certains de ces vazahas ont un réel amour pour Madagascar mais d’autres sont des f.outeurs de M..... Ils ne cherchent qu’à discréditer ce pays afin qu’il ne fasse pas de l’ombre à certains de leurs intérêts !

      Cette façon qu’ils ont de regarder les autres de haut et d’avoir la science infuse me dépasse...

    • 17 octobre 2013 à 14:41 | leclercq (#4410) répond à vuze

      " VIVE les élections " aux urnes citoyens malagasy !!!!
      BAKOLY( LECLERCQ )

  • 17 octobre 2013 à 11:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La Plus Grande /Grosse ERREUR des Malgaches de cet événement de 2009,
    =="C’est d’avoir confié les élections à la ceni-t"==
    - A 07 (-sept-) jours du premier tour de l’élection présidentielle de 2013 :

    ="LES CHEFS FOKONTANY"=
    - bloquient la distribution des cartes électorales.
    - Ils exigisent le règlement de leurs indemnités impayées depuis plusieurs mois==AVANT==de s’atteler à la tâche de la distribution de ces cartse.
    - Le Ministre des Finances et du Budget a informé le Conseil des Ministres que :
    - la Prmière tranche (-combien ??-) des dites indemnités a déjà été transférée ==au niveau des chefs fonkontany==,à charge par ces derniers de procéder aux opérations de paiement des bénéficiaires.
    - Le Président de la transirion,Chef d’Etat de Madagascar Andry Nirina RAJOELINA a ainsi donné consigne à que
    - le Ministre de l’Intérieur (- ?????-),
    - celui des Finances et du Budget
    - ainsi que celui de la Décentraliosation
    TIENNENT ,dans les plus brefs délais,UNE REUNION D’URGENCE pour dégager des solutions idoines.
    - Monsieur le Président ,Chef d’Etat Malgache Andry Nirina RAJOELINA a ==également==donné consigne à ce que ==la deuxième tranche==soit débloquée dans les meilleurs délais (-A 07 JOURS de l’ELECTION-)
    ==BRAVO !==
    - Le Conseil des Ministres a également évoqué ==le retard flagrant==quant à la DISTRIBUTION ,par la ceni-t (- ????-),des cartes électorales auprès==de leurs titulaires== dans le TERRITOIRE NATIONAL.
    ==DISTRIBUTION==qui,
    à l’allure actuelle des choses,
    ==NE POURRAIT JAMAIS ÊTRE MENEE ENTIEREMENT A TERME==
    avant la date du 25 Octobre 2013.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisdoa@gmail.com

    • 17 octobre 2013 à 11:28 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La plus grosse erreur est d’ avoir cru que le pt organiserait les élections , qui après 4 ans étaient loin comme le BDR : d’ etre en vues

      La seconde est d ’ y avoir cru et de le soutenir .

      la troisième est de critiquer la Cenit d’ avoir enlevé cette épine dans le pue duquel le coupable irresponsable se délectait mettant fin / la même occasion à votre coït quotidien .

    • 17 octobre 2013 à 11:44 | KARIBO (#7602) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour .
      Vous parlez d’ erreur , mais qu’ en est-il de l’ avoir faite à rajoelina dont le mandat était d’ organiser ces élections qui après 4 ans restaient un objectif qui n’ avait comme véracité que celle d’ un mirage devant une foule aveuglée et manipulée par un leurre.

    • 17 octobre 2013 à 18:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ==Les Chefs Fokontany ont-ils raison ?==
      - TROIS (-03-) Millions USD soit près de 6 737 400 000 MGA pour la campagne de sensibilisation sur l’utilisation du bulletin unique.Cette campagne,en cours,depuis le 21 Septembre 2013,se réalise à travers :
      - 16 organisations de la société civile Malgaches (-OSCM-).
      A cet effet 201 animateurs fournis par ces OSCM ont été formés et déployés dans 117 Districts de Madagascar (-à l’exception de Maroantsetra,dans le nord-ouest et Soalala,à l’Ouest-) où des kits de sensibilisation ont été distribués à ces derniers et des moyens matériels sont mobilisés pour la réalisation des animations.
      ET DURANT TOUT CE TEMPS,les "FONKOTANY" sont oubliés au bord du chemin,pour tenir la "BOUGIE" et sans "SOLDE" depuis des Mois.
      ="ILS ONT RAISON DE BLOQUER LA DISTRIBUTION DES CARTES ELECTORALES.
      ==="LES FOKONTANY,c’est la pièce maîtresse du Pays"===

      A sept jours de l’élection présidentielle,quel miracle peut-il sortir de cette réunion d’urgence dirigée par le Premier Ministre O.B et à laquelle vont prendre part :
      - Ministre des finances et du Budget,
      - Ministre de l’Intérieur,
      - Ministre de la Décentralisation
      - ainsi que les représentants de l’élection Malgache au forceps , les représentants de l’UE et du "machin",l’ONU ???

      ==LES LACUNES DU PROCESSUS ELECTORAL" dont
      - le retard de la distribution des cartes électorales,
      - l’insuffisance ,voire même,l’abscence de la sensibilisation sur l’utilisation du bulletin unique (BU).

      VRAIMENT,soit-il nécessaire la présence du Ministère de l’Intérieur ,à cette réunion ainsi que celle du Ministère des Finances et du Budget ??

      LA FAUTE/l’insuffisance INCOMBE à la ceni-t qui ne mérite pas de diligenter des élections nationales.
      MADAGASCAR AUX MALGACHES.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ralahefarisoa@gmail.com

    • 17 octobre 2013 à 19:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ==FOKONTANY==
      Be diso ny kara-pifidianana.
      Maro ny diso hitan’ny "FOKONTANY" amin’ireo kara-pifidianana voarainy.
      eo ihany koa ny olona tsy nahazo karatra na dia efa voasoratra ao anaty lisi-pifidianana aza.
      Source.
      Mada express du 17 otobre 2013

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramùahefarisoa@gmail.com

    • 18 octobre 2013 à 01:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      _"Bon nombre de quartiers ou fokontany d’Antananarivo ont commencé à distribuer les cartes d’électeurs.
      Seuilement,les fokontany d’Antananarivo n’ont pas le temps,ni les moyens de les distribuer "porte-à-porte".Dans ce desein,ils invitent les citoyens à venir les chercher au niveau de leurs bureaux de "FOKONTANY".
      Pour le fokontany d’Ambondrona,par exemple,les responsables font même appel à des prestataires pour réaliser cette distribution.Pourtant,ni les Fokontany,ni les autres responsables (- ??-)ne possèdent pas les moyens de payer ces prestataires.
      ="DES ANOMALIES AU NIVEAU DES NOMS DES ELECTEURS ONT ETE CONSTATEES"=

      Vraiment,quel genre d’élection pour Madagascar ?

      ==DES MAGOUILLES,même à ANTANANARIVO==

      "Il ne fallait pas confier les élections à la ceni-t.C’est la grande erreur des Malgaches de cet événement de 2009".

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 octobre 2013 à 11:52 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et bonne journée à tous.

    « Avez vous une habitude de cuire le riz dans une marmite pleine de saletés ? avez-vous l’habitude de dormir la nuit sans avoir pris la douche ?
    je vois que vous avez là un ou une candidat à soutenir coûte que coûte, moi non, et je n’ai aucun intérêt dans le domaine politique sauf le fait que je fais partie des contribuables.
    Je vous le dis, faute d’une élection propre et acceptable, le nouveau régime issu de cette élection ne tiendra pas une année et jetera l’éponge les mains pleines de sang, et la crise reprendra et votre ordre constitutionnel reposera sur les larmes et souffrance des malagasy. » Vohitra ( 7654).

    Personnellement je n’ai pas de « VOHITRIN’NY NOFY » à défendre comme E.D.(Emilson Daniel) ANDRIAMALALA mais je soutiens une porte de sortie honorable pour les 22millions de malgache au lieu de cautionner les pensées de quelques groupuscules qui cherchent la perfection absolue là ou le plus qu’hier et moins que demain suffisait largement à faire évoluer la situation socio-économico-politique du pays.

    Je dédie personnellement à Mme S.R. les pensées suivantes et mieux vaut tard que jamais :
    « Repose-toi d’avoir bien fait, et laisse les autres dire de toi ce qu’ils veulent »Pythagore.
    « Les maux qui dévorent les hommes sont le fruit de leurs choix ; et ces malheureux cherchent loin d’eux les biens dont ils portent la source » Pythagore.
    Sur cette dernière pensée, nous avons largement la possibilité de faire une élection générale à 2deux tours (idée cher à Mr RAKOTOASITERA FIDY) :
    - pour dégager une majorité absolue garant d’une stabilité à tous ceux qui veulent occuper un poste d’élus (chef quartier/région-maire/député/sénateur/président de la république et les divers conseillers/municipaux/régionaux/provinciaux, etc.)
    - pour éviter l’instabilité car personne n’est assez fou pour scier la branche sur laquelle elle se tient avant la prochaine élection générale voir dans cinq ans
    - pour éviter le changement de veste des politiciens source de destabilisation.
    - pour économiser nos ressources (en temps et en argent) dépensées inutilement dans la préparation de diverses élections (et la propagande y afférente) dont les résultats attendus se résument à mettre un élu à un poste politique donné : Au moins ceux qui n’ont pas les moyens de créer des richesses doivent savoir faire des économies
    - pour éviter les calculs politiques de bas étage habituel (à défaut d’être élu président je vais me porter candidat pour une élection de moindre importance à venir) qui font craindre à tous nos politiciens la tenue d’une élection générale au détriment de l’intérêt supérieur de la nation (temps, argent, stabilité, développement, etc.)
    - pour renouveler de façon objective la classe politique car une même personne ne peut se présenter qu’à une seule élection
    - pour donner à tous les citoyens l’égalité de chance dans l’occupation des fonctions politiques
    - pour donner un coup de pouce non négligeable à la réconciliation des politiciens (nécessité d’alliance pour avoir la majorité absolue pour les candidats au deuxième tour)
    - et la plus importante retombée et non la moindre pour donner aux investisseurs une garantie de stabilité socio-économico-politique pour une période de 5ans indispensable à la mise en place d’un programme de développement à moyen et long terme.

    • 17 octobre 2013 à 12:34 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Donc si je comprends bien :

      SI tous ces ’pour’ se concrétiseraient : ange aurait un ’siège’ ... à droite ou à gauche du Maitre !!!

    • 17 octobre 2013 à 14:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Rakotoasitera Fidy

      C’est l’ADHESION POPULAIRE aux élections, la RECONCILIATION NATIONALE, la STABILITE SOCIO-ECNONOMICO-POLITIQUE et LE DEVELOPPEMENT RAPIDE ET DURABLE du pays qui seraient au rendez-vous.
      Est-ce un voeux pieux ou une proposition réaliste ?

      "L’important n’est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir." [Bernard Werber]

    • 17 octobre 2013 à 17:30 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      En d’autres termes c’est pour affranchir le socio-économique de sa situation d’OTAGE de la politique depuis plusieurs années.

  • 17 octobre 2013 à 11:56 | tsimahafotsy (#6734)

    Ce que fait Sahondra Rabenarivo, est ce qu’on est en droit d’attendre de tous les journalistes malagasy. En cette période du laisser-faire et du je m’en foutisme national, des articles à caractère pédagogique pour la formation du citoyen tombent à pic. Elle fait bien son travail, contrairement à Tonton Georges et Ndimby qui alimentent le ressentiment envers la Politique ( tous des pourris, même si c’est véridique) et démobilisent et découragent nos concitoyens. Combien de fois ai-je entendu : mais à quoi çà sert d’aller voter ? Ces pourris feront de toute façon ce qui leur plairont, remplir leur poche !
    Nous avons besoin d’un sursaut national et nous devons cesser nos querelles partisanes et politiciennes de bas étage et penser à cette Nation malgache que nous avons tant de mal à construire.
    A tous ceux qui sont contre ces élections, je dis : allez voter BLANC, mais SURTOUT ne vous abstenez pas. Ce n’est pas renier vos convictions anti-élections aux forceps d’aller voter blanc. Trop d’abstention c’est laisser les pleins pouvoirs aux pourris pour continuer le pillage. Un taux de participation record sera un message fort à nos politiciens. Cela leur montrera que le peuple malagasy s’est réveillé et que plus rien ne sera comme avant.
    Quant à moi, je vais voter S.G.R.
    1- Parce qu’elle a un programme crédible.
    2- Parce que c’est une femme courageuse et je veux que les vehivavy malagasy dirigent Madagascar.
    3- Parce que dans les société matriarcales, il y a plus de paix sociale et de progrès.
    4- Parce que j’en ai marre des adin’akolahy R8, Dj, DDR, etc...

    • 17 octobre 2013 à 12:45 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à tsimahafotsy

      ’Dans les sociétés matriarcales il y a plus de ....’

      Je ne sais si vous avez vu un reportage en Chine d’une province dirigée ’matriarcalement’

      On y voyait les ’mecs’ , les bras croisés , les pieds en éventail et fumant tranquillement tandis que les femmes courbaient l’échine à travailler durement pour nourrir leur famille

      Celles ci , pouvaient , et approuvés par les mecs , changer de partenaires males toutes les nuits

      Résultat , aucun mec n’a pu dire exactement qui était leur papa !!!

      Question à tsimahafotsy :
      Vous etes une pupille de la nation ???

    • 17 octobre 2013 à 13:40 | tsimahafotsy (#6734) répond à Rakotoasitera Fidy

      Je ne suis pas pupille de la nation et je connais mon arbre généalogique depuis Andrianampoinimerina.
      Je n’ai pas vu votre émission mais apparemment c’est ce que vous souhaitez faire à Madagascar.
      Nous n’avons pas les mêmes valeurs de référence car vous réduisez la société matriarcale à un exemple ridicule d’une société primitive.
      Étendez un peu le champs de vos connaissances et regardez les pays modernes, les pays scandinaves où les femmes sont à parité égale avec les hommes ou majoritaires dans les arcanes du pouvoir.
      Cordialement.

    • 17 octobre 2013 à 14:03 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à tsimahafotsy

      Vous me rassurez ... à moitié tsimahafotsy

      Vous etes seul à avoir une opinion aussi ’tranchée’ à propos de madame Sahondra , que je respecte énormement

      Et je dis bien à moité car j’avais peur que vous ne soyez aussi fragile que notre
      ’pauvre ami raborisy’

      Cordialement , tsimahafotsy

      Ps : continuez ... mème si , comme vous le dites , nous n’avons pas les mèmes valeurs

    • 17 octobre 2013 à 14:15 | tsimahafotsy (#6734) répond à Rakotoasitera Fidy

      Ce qui nous rassemble, ny fitiavan-tanindrazana, est plus important que ce qui nous divise !

    • 17 octobre 2013 à 15:02 | vuze (#918) répond à tsimahafotsy

      Je vous rappelle, au cas où vous ne le sauriez pas, que vous parler au président TIM-EUROPE !

      Donc, tout ce qui s’éloigne de son gourou Zouloulandais (le plus grand voleur de tous les temps) est mauvais... C’est comme ça chez Tikoland, on aime que ce qu’on fait (ou ce qu’on a fait :-))...

      Quand il vous demande si vous êtes pupille de la nation, en fait il vous insulte et vous compare à un "bâtard" comme le sont les enfants de cette province Chinoise !! Ne vous étonnez pas, il a l’insulte facile... Frustré et lâche...

    • 17 octobre 2013 à 15:03 | vuze (#918) répond à vuze

      "parlez".. pardon.

    • 17 octobre 2013 à 16:05 | tsimahafotsy (#6734) répond à vuze

      Peu m’importe Vuze !
      J’ai eu le loisir de fréquenter beaucoup de monde en France et à Madagascar pour savoir à quoi m’en tenir !

    • 17 octobre 2013 à 18:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à tsimahafotsy

      Citez-Moi,un seul Pays ...même le PAYS NORDIQUE revient au "NATIONALISME"...la NORVEGE,par exemple.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 17 octobre 2013 à 20:14 | kozobe (#7754) répond à Rakotoasitera Fidy

      Non. Oh que non. Tsy tsimahafotsy izy araiky fo mievitry ka raha io. Za koa miaizaka mandresy lahatra olo haiko hifidy SG.

  • 17 octobre 2013 à 12:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    1 euro=3 063 MGA

    400 000 euros =1 225 200 000 MGA

    =L’Union Européenne vient de débloquer 400 000 Euros ,soit 1 225 200 000 Ar,
    ce "MERCREDI 16 Octobre 2013" pour deux plates-formes de l’Organisation de la Soviété Civile ,à savoir :
    - "Socle"
    - et "KMF-CNOE"
    afin de leur permettre le déploiement des observateurs pour le scrutin "PRESIDENTIEL MALGACHE" ;
    =Le voyage du Président Français "François HOLLANDE" n’est pas étranger à ce déblocage de l’ aide de l’Union européenne pour la Société civile Malgache= (-la participation active indercte de la France à cette élection Présidentielle..Merci pour la société civile Malgache..-)

    Monsieur le Président ne parle qu’au Président.

    Les deux Chefs d’Etat Français/Sud Africain ont parlé de Madagascar.

    =Le retour de Marc RAVALOMANANA est dans le camp Malgache (- ??-)=

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 octobre 2013 à 13:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ==OUBLIER LES FOKONTANY et LA DISTROBUTION DES CARTES ELECTORALES aux bénéficiaires mais il y avait :
      - 3 Millions USD pour la campagne de sensibilisation sur l’utilisation du "Bulletin Unique" (-BU-).sur l’ensemble du territoire national,dans le cadre :
      - du Projet d’Appui à la Crédibilité et à la Transparence des Electeurs Malgaches (-PACTE-) financé par L’Union Européenne.

      1 USD = 2 245,85 MGA.
      3 Millions USD = 6 737 400 000 MGA
      Cette campagne,en cours depuis le 21 Septembre 2013,se réalise à travers :
      - 16 organisations de la Société Civile Malgache (-OSCM-) et en collaboration avec la ceni-t ainsi que ses démembrements et en complémentarité avec la sensibilisation prévues par la ceni-t et le Projet d’Appui au Cycle Electoral à Madagascar (-PACEME-),a-t-on mentionné.
      A cet effet :
      - 201 animateurs fournis par ces OSCM ont été formés et déployés dans 117 Districts de Madagascar (-à l’exception de Maroantsetra,dans le nord-ouest et Solala,à l’Ouest-) où des "KITS de SENSIBILISATION" ont été distribués à ces derniers et es "MOYENS MATERIELS" sont mobilisés pour la rélisation des animations.
      Au delà de l’utilisation du Bulletin Unique (-BU-),les animateurs déployés par le PACTE sensibilisent également les électeurs Malgaches à sortir massivement le 25 octobre 2013,date du Premier tour à l’élection Présidentielle de la Quatrième République Malgache et le 20 Décembre 2013,date du deuxième tour présidentiel et de la législative,pour accomplir sur leur devoir civique.
      Source :
      French.CHINA.ORG.CN

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.tamahefarisoa@gmail.com

    • 17 octobre 2013 à 18:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ="SOCLE" dont le Chef de file est ACCES Zon’olombelona.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 octobre 2013 à 12:57 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Bravo à l’éditorialiste dans sa manière d’expliquer les multiples façons de protéger son choix, choix de voter pour son candidat, c’est un choix que je respecte au nom de la liberté d’expression et la liberté de choisir, ce qui m’amène encore à rappeler qu’il y a aussi une alternative favorable, le choix de ne pas aller voter du tout, de rejeter en toute conscience et de façon énergique de participer à ce simulacre d’élection qui est, admettons le, une dernière tentative pour enterrer définitivement et étouffer la volonté manifeste et les aspirations du peuple malagasy épris de justice sociale et de mieux être, à s’engager dans la voie d’une vraie refondation sociale et politique.
    Pour avoir une vue synoptique de la visée de ceux qui défendent la tenue de façon impérative de cette élection de la honte, voici une caricature de la situation que notre nation a subie depuis toujours :
    Au milieu du village, il y a une belle maison commune pourvue d’une salle à manger, bien équipée et bien garnie en mets succulents et nutritifs variés, en quantité suffisante pour satisfaire non seulement les besoins de l’ensemble des familles du village mais aussi ceux des invités de marque ; cette maison est fermée de l’extérieur par une minorité de familles aidée par quelques invités ayant des appétits insatiables, et tout autour de la maison , la majorité de familles souffre de famine, elle tient à peine debout pour cause de fatigue, les mains tremblantes et le ventre creux. Elle a pris alors la peine malgré tout à s’organiser pour assurer une distribution équitable des nourritures en voulant désigner des représentants honnêtes et sachant gérer les réserves. Et voilà tout d’un coup arrive la minorité avec les clés en se proposant d’ouvrir la porte de la maison et disant qu’elle va y entrer pour préparer les mets à distribuer ; une fois à l’intérieur, les membres de la minorité se sont assis autour de la table et commencent à se gaver sans retenue, il y en a qui s’en est mis plein les poches une fois rassasié, il y en a même qui a vomi sur la table, il y en a qui s’y est endormi dessus, et les cris provenant de l’extérieur les ont réveillé tous, et ils se sont mis d’accord pour sortir de la maison en se tenant par la main en s’adressant à la majorité dehors de se patienter encore car la préparation a pris du temps, et de proposer entre-temps de construire une autre salle à manger à côté et d’y mettre les mets finement préparés mais en attendant, il faudra rester calme et suivre leurs directives car des invités de marques vont venir pour les assister à appliquer soigneusement des recettes dont eux seuls savent le secret.
    Et c’est la réalité de notre situation, des faux-élites s’étaient toujours proposés pour apporter des solutions à nos maux et souffrances, en se servant bien sûr des richesses du pays avec l’aide des mpijirika , ces affairistes venus d’ailleurs spécialistes des vols à le tire, et là maintenant, le caïd cuisinier en chef chissano est venu en personne pour s’assurer et imposer à ce que les directives soient appliquées sans faille afin de faire émerger parmi le lot de candidats celui qui sera apte à faire revivre et maintenir l’ordre des choses dans une voie toute tracée ailleurs.
    Nous sommes nombreux maintenant qui sont convaincus et décidés à faire valoir nos droits à ne pas voter et souvenons-nous de notre objectif à montrer que nos choix sont dictés par la fait que c’est la communauté internationale qui a décidé ceux qui peuvent diriger ce pays et celui en qui elle a entièrement confiance pour nous maintenir dans le joug de l’ultralibéralisme rampant qui ne servira que la stabilité de la croissance dans les pays disposant de capitaux et de technologies. Les faux-élites qui servent d’intermédiaires dans cette œuvre de dépeçage ont des liens évidents et des intérêts à préserver avec des firmes étrangères, et si on n’y prend pas garde, notre pays restera encore pour longtemps en tant que fournisseurs de ressources et de mains d’œuvres bas marché, et faites savoir que notre but en s’y faisant est de préparer et s’assurer pour qu’une vraie élection crédible, propre, à l’abri de malfrats candidats et de leur argent sale, une élection recevant l’adhésion de la majorité des malagasy sans exclusion.
    Bref, observez bien ces faux-élites partisans de cette élection de la honte : elles travaillent où ? Avec qui ? Comment ? depuis quand ?

  • 17 octobre 2013 à 13:50 | jansi (#6474)

    Les prochaines élections organisées par l’incompétente et partisane Attalah sous l’œil bienveillant du DJ prêt a sortir l’artillerie lourde de la triche en cas de mauvais résultats d’un de ses poulains issus du régime de transition de règlements des comptes, ne sont pas a l’abri de crises post électorales.

    Si d’aventure, elles sont forcées de se tenir sous le diktat de la Ci représentée par les Mozambicains, alors il faudrait suivre les recommandations de Sahondra Rabenarivo dont j’admire l’esprit pratique et concret.

    On verra bien la suite même si redoutant la manipulation des résultats par DJ and Co, il est fort probable que le vainqueur ne soit pas légitimement élu.
    JLR, candidat le plus craint par DJ, doit être sur ses gardes avant, pendant et après le scrutin.

  • 17 octobre 2013 à 14:15 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Place aux electeurs

    Vous pouvez consulter dès à présent .. NY VALOSOA VAOVAO

    (http://www.lalao-madagasikara.com/)

    Et pour les plus courageux

    (http://www.lalao-madagasikara.com/tahirin-tsaryalbum-photos-2/)

    • 17 octobre 2013 à 14:32 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Rakotoasitera Fidy

      "Dans les situations désespérées, la seule sagesse est l’optimisme aveugle." [Jean Dutourd]

    • 17 octobre 2013 à 15:07 | vuze (#918) répond à Rakotoasitera Fidy

      On s’en tape un peu de ta vieille... Qu’est ce qu’elle fait encore là ? Son mari est en manque, qu’elle retourne chez elle :-)

    • 17 octobre 2013 à 19:02 | rabri (#2507) répond à vuze

      Vuze,

      as-tu remarqué que la campagne de JL Robinson n’a même pas un petit encart dans Midi Madagasikara de Mamy Rakotoarivelo alors que les autres ténors ( Hery, Hajo, Vital, ....) y ont largement leur place !! Surprenant, non ?

    • 17 octobre 2013 à 20:45 | Isambilo (#4541) répond à vuze

      Manque de pot, mon canard. Elle est chez elle, comme son nom l’indique clairement
      Par contre, l’appeler Neny fait vraiment ridicule, ça infantilise.
      Madagascar a besoin de dirigeants politiques, non pas de papa-maman. Sauf à considérer les Malgaches pour des mineurs. Et donc, ils ne devraient pas avoir droit au vote.

    • 17 octobre 2013 à 21:35 | tsimahafotsy (#6734) répond à Isambilo

      Vous avez raison ! ridicule et humiliant pour les malagasy sensés !
      Et que dire de ceux qui se disent zanaky Dada ?

    • 18 octobre 2013 à 01:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rabri

      Ce jour,impossible d’avoir Midi Madagascar

    • 18 octobre 2013 à 01:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rabri,
      Par contre,l’éditorial de MT.com,vous le trouvez comme courrier de lecteur,chez Mada express.
      C’est ça le "journalisme à la Malgache".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 octobre 2013 à 03:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    ==CODE ELECTORAL==
    Chapitre IV
    - Des bureaux de vote ;
    Article 64

    Les édifices culturels ou rituels,les batiments des particuliers et les casernes ne peuvent être utilisés comme "bureau de vote".
    Dans le cas où il ne se rouve pas dans le "Fokontany" un bâtiment public pouvant abriter le bureau de vote,le Chef "FOKONTANY" doit en aviser le responsable désigné par la ceni-t ou ses démembrements au niveau territorial,==dès la publication du décret ou arrêté==de CONVOCATION des électeurs,afin que ce dernier puisse demander une dérogation à l’application du "PREMIER ALINEA" du présent article,et exclusivement ,en ce qui concerne ==les bâtiments des particuliers==

    Article 65

    La liste et l’emplacement des bureaux de vote doivent être fixés dans tous les cas,par décision, du Président du Démembrement Régional de la ceni-t
    ==60 jours==,au moins,AVANT,la date du scrutin,et ==portés à la connaissance des électeurs==par tous les moyens appropriés,en tenant compte de la densité des électeurs et de leur lieu de résidence.
    Toute modification apportée à cette liste,par cas de force majeure,doit faire l’objet d’une décision rectificative qui doit être prise 48 heures ,au moins,avant le jour du scrutin et porté à la connaissance du Public par tous les moyens.

    Article 66

    Le bureau de vote (-BV-) est composé comme suit :
    - Un Président,
    - Un Vice-Président,*
    - Deux Assesseurs,
    - Un Secrétaire.
    Le Secrétaire n’a qu’une voix consultative dans la délibération du Bureau de Vote (-BV-).
    Il est prévu :
    - Deux postes de suppléants pour le Président et le Vice-Président.
    Quelles que soient les circonstances :
    - Trois membres du bureau,au moins,doivent être présents dans le bureau de vote,au cours du scrutin.
    En aucun cas,les candidats à l’élection nne npeuvent assurer les fonctions de membres de bureau de vote (-BV-).

    Article 67

    Les membres du bureau de vote (-BV-) sont des électeurs :
    - sachant lire et écrire,
    - incrits sur ==la liste électorale du Fokontany",
    - et désignés par la ceni-t ou ses démembrements au niveau territorial,sur proposition de leurs représentants locaux aux niveaux des "FOKONTANY".
    Dans le cas où il n’existe aucun électeur sachant lire et écrire dans le ressort d’un bureau de vote (-BV-),la ceni-t ou ses démembrements territoriaux désignent des électeurs remplissant les conditions sus-énumérées résidant dans un autre "FOKONTANY" du ressort de la Commune de rattachement du bureau de vote (-BV-) concerné pour assurer les fonctions de membres du bureau de vote (-BV-).

    Article 68

    Avant sa désignation,
    - chaque membre doit déposer ,auprès de la représentation de la ceni-t ,une lettre d’engagement à respecter le libre choix de chaque électeur.
    Section Première :
    Des délégués des "Comités de soutien de candidat ou de liste de candidats"

    Article 69

    Suivant le cas,chaque Comité de soutien de
    - chaque candidat
    ou
    - liste de candidats
    a droit à la présence ,dans chaque bureau de vote (-BV-),d’un délégué titulaire et suppléant habilités à observer les opérations du scrutin.
    Chaque comité de soutien,candidat ou l’un des candidats d’une liste ou chaque représentant de la liste de candidats ,peut donner ,à un membre de son parti politique ou organisation aux fins de désignation des délégués .
    Les candidats peuvent assister ,sans aucune formalité préalable,aux opérations électoralesz.
    Leur place se trouve près de celle réservée aux délégués.
    Néanmoins,le Président du bureau de vote (-BV-)peut leur demander de justifier leur identité.
    Les délégués titulaires et suppléants ne peuvent pas siéger,simultanément.
    En tout état de cause,les délégués du comité de soutien du candidat ou de la liste des candidats,selon le cas,appelés à siéger au sein du bureau de vote (-BV-) sont limités au nombre de quatre (-04-).
    Au cas où le nombre dépasse ce chiffre,le Président du bureau de vote (-BV-) organise des rotations pour permettre à chaque délégué d’exercer sa fonction.
    En aucun cas,l’absence de rotation ne saurait constituer en -elle-même,une cause d’annulation des opérations de vote.

    Article 70

    le Délégué du comité de soutien du candidat ou de la liste des candidats doit être électeur inscrit sur "une" liste électorale.
    Il peut voter au bureau de vote (BV) auprès duquel,il accomplit sa mission de délégué,sauf dispositions contraires prévues par les textes spécifiques à chaque catégorie d’élection.
    Le cas échéant,les renseignements le concernant,selon les indications stipulées à l’article ci-dessous (-Art 71-) du présent code,sont ajoutés sur le livre d’émargement de ce bureau de vote,avec le numéro de sa carte d’électeur et l’indication exacte de son bureau de vote (-BV-).
    Mention est faite au procès-verbal (-PV-) des opérations de vote auquel est annexé le mandat du délégué.
    Le délégué du Comité de soutien du candidat,ou de la liste de candidats,doit faire enregistrer un spécimen de sa signature auprès du Préfet de police,ou du Chef d’Arrondissement,ou du Maire ou de leurs adjoints respectifs.
    CET ENREGISTREMENT EST EFFECTUE GRATUITEMENT.

    Article 71

    Le nom du délégué du comité de soutien du candidat ou de la liste de candidats doit être notifié directement au président du bureau de vote==AVANT==l’ouverture du scrutin.
    La notification doit comporter==obligatoirement==pour le titulaire comme pour le suppléant,outre l’objet du mandat :
    1-les noms et prénoms,
    2-les date et lieu de naissance,
    3-le domicile,
    4-le numéro,la date et le lieu de délivrance de la carte nationale d’identité (-CIN-),
    5-la désignation exacte du bureau de vote pour lequel il est mandaté,
    6-le numéro de son bureau de vot et le numéro de sa carte d’électeur.
    La notification établie sur papier libre,non timbré,en double exemplaires,doit être signée par la personne habilitée à donner mandat au délégué et à son suppléant.
    La signature du MANDANT doit être légalisée par une Autorité Administrative.
    La légalisation de signature est gratuite et peut être faite dans n’importe quelle circonscription administrative territoriale.

    — a suivre—

    - 

    • 18 octobre 2013 à 09:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Code électoral (-suite-)
      Article 72

      Le second exemplaire de la déclaration de notification est remis directement au délégué par le "mandant" et vaut titre régulier ,sans autre formalité,en vue d’exercer son mandat.
      Ce titre doit être présenté au Président du bureau de vote (-BV-) et mention en est faite au procès-verbal (-PV-) des opérations électorales.

      Article 73

      Les droits des délégués sont garantis et la représentation de chaque comité de soutien ,de chaque candidat ou liste de candidats ,dans chaque bureau de vote (-BV-),est assurée dès lors qu’ils sont munis de "la déclaration de notification" en bonne et due forme émanant du comité de soutien du candidat ou du représentant de la liste des candidats qu’ils représentent.
      En tout état de cause,"le mandant" du comité de soutien du candidat ou liste des candidats,autorisé à faire la campagne, en vertu de l’article 50 du présent code,peut procéder à la désignation d’un nouveau délégué à tout moment du scrutin pour assurer sa représentation,en cas d’expulsion ou d’empêchement des délégués désignés initialement.
      Cette désignation, faite verbalement au Président du bureau de vote (-BV-),sera mentionnée au procès-verbal (-PV-) des opérations de vote et doit comprter les renseignements prévus à l’article 71 du présent code.

      Article 74

      En aucun cas,l’absence d’un délégué,quelle que soit la cause,ne peut interrompre le déroulement des opérations de vote,ni constituer pour autant une cause d’annulationdes dites opérations.
      Dans tous les cas,les délégués de comité de soutien,ou des candidats ou des listes de candidats, ne peuvent,en aucune manière,intervenir dans le fonctionnement du bureau de vote (-BV-).

      Article 75

      Les observations,les réclamations ou contestations du délégué sur le dérioulement des opérations,dans le bureau de vote (-BV-),pour lequel il est désigné, doivent être annexées au procès-verbal (-PV-) des opérations électorales,et dûmùent signées par lui-même.
      SON NOM et LA QUALITE doivent être consignés dans le procès-verbal (-PV-).
      Toutefois,l’absence de consignation des dites observations,réclamations,contestations ou de leur annexion au procès-verbal (-PV-) ne constitue pas une cause de rejet de toutes requêtes auprès de la juridiction compétente.
      Le Président du bureau de vote (-BV-) peut porter dans le procès-verbal (-PV-) :
      - ses remarques et éléments d’éclaircissement sur les faits ou événements survenus au cours des opérations du scrutin et relevés par le délégué désigné.
      Ces remarques et éléments d’éclaircissement doivent être signés par le Président du bureau de vote (-BV-) et annexés au procès-verbal (-PV-)

      Fin

      Copier/coller,pour vulgarisation

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 octobre 2013 à 12:40 | alamady (#6775)

    Fa angaha moa ry Sahondra tsy fantatrao fa Malagasy miteny, mamaky ary manoratra ny teny malagasy ny vahoaka mpifidy eto Madagasikara ?

    Sa heverinao fa ireo mpagaro-paosy sy mpangalatra entan-olona eny amin´ny Gare du Nord no ankamaroan´ny mpifidy ?

    Ny ahy manokana ohatra dia na ny mihaino sy mijery an´i Monja Roindefo mivahivahina iny aza rehefa miteny malagasy dia efa antony tsy hifidianako azy.

    Madagasikara ho an´ny Malagasy mahay, mampiasa sy tia ny Tenindrazany !

    alamady

  • 19 octobre 2013 à 03:01 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Mme Sahondra Rabenarivo explique tout simplement les droits et obligations des électeurs et des ... candidats.

    Il est où le mal ?

    Il est vrai que le mode électoral malagasy est loin de la perfection. Que faire ? Même en France, on est loin de la transparence ...

    Nous, diaspora malagasy, n’avons pas notre droit de vote à M/car depuis notre indépendance. PLUS DE 50 ANS...
    Faute de moyens de nos ambassades, absence de responsabilité de la part de la diaspora, ... Aucune association, aucune entité de la diaspora malagasy n’ont demandé, ni revendiqué ce droit de vote ...

    Si on veut voter à M/car, c’est par procuration et encore ...

    Ainsi, les apprentis politiques malagasy de France n’ont qu’à passer, juste 15 jours à M/car pour constater la réalité. SEULEMENT LA REALITE.

    Concernant le droit de vote de la diaspora malagasy, confions à M Basile Ramahefarisoa de s’occuper de cette affaire, vu qu’il a un certain sens du patriotisme et du nationalisme pourvu d’un carnet d’adresses assez conséquent. De la France d’abord ...

    La diaspora malagasy a ses droits et obligations, Monsieur Basile Ramahefarisoa.

    Je propose et tout le monde attend de vous en particulier.

    Lancez une pétition destinée à notre Ambassade. C’est tout ! C’est la moindre des choses pour qu’on se rappelle de vous "ad eternam" !

    Misaotra !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS