Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 15 décembre 2018
Antananarivo | 04h49
 

Politique

Politique

Passation de pouvoir entre Mahafaly et Ntsay : « Le début de la résolution de la crise actuelle »

Le pouvoir a officiellement changé de mains à Mahazoarivo. La passation de service entre le Premier ministre sortant, Olivier Solonandrasana Mahafaly, et le nouveau entrant, Christian Ntsay, s’est déroulée dans la journée de mercredi, au palais de la Primature. Une cérémonie solennelle, honorée de la présence des chefs d’institutions et structures étatiques existantes à Madagascar, les désormais anciens membres du gouvernement, les membres du corps diplomatique et les chefs de partis de tous bords.

Lors de son allocution, Olivier Solonandrasana Mahafaly a souligné que cette cérémonie a une connotation particulière, car elle marque le début de la résolution de la crise actuelle. Pour sa part Christian Ntsay a évoqué « combien » il constate et mesure « l’ampleur de la raison » de cette passation de service. Elle « traduit notre volonté à nous tous de contribuer au bien-être de la population et à la recherche des voies et moyens pour développer ensemble Madagascar ».

« La crise à laquelle le pays fait face depuis bientôt deux mois nous amène à prendre des responsabilités ô combien difficiles mais importantes, obligatoires, pour remettre le pays sur les rails, dans le cadre du changement demandé », a lancé le Premier ministre de consensus. « Quand l’intérêt supérieur du pays l’exige, tout fils et fille de ce pays devrait assumer ses responsabilités, au moment où le pays l’appelle », explique-t-il sa conviction et son acceptation de former ce gouvernement de consensus.

Les tâches qui attendent le nouveau Premier ministre sont lourdes, remarque Olivier Solonandrasana Mahafaly qui a lancé un clin d’œil aux partenaires de la Grande île, notamment la communauté internationale, de prêter main forte à Christian Ntsay. La tenue des élections et le maintien de la sécurité figurent en effet parmi les lourdes responsabilités qui attendent cet ancien haut responsable du Bureau International du Travail dans la zone de l’océan Indien.

« La préparation des élections », figure parmi les quatre priorités du gouvernement de consensus. « Il est désormais urgent de transformer notre volonté en actions et de publier les textes réglementaires relatifs aux élections, en particulier d’arrêter la date précise pour la tenue de celles-ci  », a continué Christian Ntsay. « La population attend de nous pour cela », a-t-il reconnu.

Pour rassurer justement les Malgaches, las de la crise politique récurrente dans le pays, Christian Ntsay a déclaré que « les premières décisions de mon gouvernement tiendront compte des enjeux du processus pour que les résultats des élections soient acceptés par tous et pour qu’il n’y ait pas de crise post-électorale  » à Madagascar. Le nouveau gouvernement entend gérer aux mieux les élections à travers la restauration de la paix sociale, garantir des élections favorables à une participation sereine de la population, à savoir la sécurité.

Le Premier ministre Christian Ntsay a également souligné que « le changement prôné en matière de gouvernance devra se matérialiser par un signal fort en matière de lutte contre la corruption. La population attend de nous cette prise de conscience et prise de responsabilité  ». Cela avant d’ajouter que le gouvernement sera contraint d’avoir un résultat concret, rapide et bénéfique pour la population. Reste tout simplement à savoir si avec le délai qui lui est imparti, seulement quelques mois lui permettraient d’atteindre ces différents objectifs. Wait and See.

Portfolio

62 commentaires

Vos commentaires

  • 7 juin à 08:54 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    « Le début de la résolution de la crise actuelle »

    Qui a crée encore une fois cette crise complètement artificielle et qui ne concerne qu’une minorité ?

    Résoudre cette petite révolution de palais c’est bien,mais que fait-ont de la crise beaucoup plus sérieuse crée elle en 1973 et qui perdure aujourd’hui .
    Cette crise qui appauvrit ce pays chaque jour un peu plus et qui ne profite qu’a une minorité tananarivienne et leurs « clients » de province .
    Sur la résolution de la vrai crise qui touche chacun des 25 millions de Malagasy ,pas un mot ,pas une info.Les milliards qui disparaissent chaque année du trésor de l’état ,pas un mot .
    L’accaparation des richesses du pays par cette meme minorité ,rien ,rien ,pas un mot .
    Et les naïfs qui continue a faire des « analyses » soit disant politiques,alors que tout cela relève du droit pénal.C’est de la délinquance en col blanc et c’est tout !
    Quel pays ,géré par des gougnafiers préhistoriques,honte à tous ceux là !

    • 7 juin à 11:35 | Ibalitakely (#9342) répond à ALIBABA SANS LES 40

      "Sur la résolution de la vrai crise qui touche chacun des 25 millions de Malagasy ,pas un mot ,pas une info.Les milliards qui disparaissent chaque année du trésor de l’état ,pas un mot .
      L’accaparation des richesses du pays par cette même minorité ,rien ,rien ,pas un mot .
      Et les naïfs qui continue a faire des « analyses » soit disant politiques,alors que tout cela relève du droit pénal.C’est de la délinquance en col blanc et c’est tout."
      Asa raha mbola hafaka miteny ihany itsika hoe raha mbola misy ny Masoandro dia mbola misy ny fanantenana, satria : dia io praiministra io ve izany ho tena sahy hisambotra/hanasazy ny mpanao praopagandy alohan’ny fotoana ; ny mpampiasa fitaovam-pitondrana mandritry ny fampielezan-kevitra ; tena sahy hamela ny fitsarana/polisy/zandary/BIANCIO/SAMIFIN hisambotra & hanagadra izay tratra manitsakitsaka lalàna ; ny hampiasa emmoreg amin’ny tsy antony sns ?? Enga anie, & mba tsy ho governemanta miandry baikom-bazaha [CI] foana vao manao ny asany.

  • 7 juin à 09:16 | lemama (#5841)

    Passation de pouvoir... Et surtout, passation de PROBLÈMES...
    J’aime les mots...

    • 7 juin à 09:46 | elena (#3066) répond à lemama

      Vous avez tout à fait raison. Mais s’il s’en sort bien, alors chapeau ! C’est trop tôt pour le dire bien sûr , attendons la composition de son gouvernement et on verra quand il travaillera à pied d’oeuvre.
      Mais comme disent les indécrottables optimistes il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions !

    • 7 juin à 15:36 | Tsix (#10296) répond à lemama

      on ne passe pas le problème car c’est impossible d’ailleurs. Par contre il peut résoudre les problèmes.

  • 7 juin à 09:18 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Combien sont-ils les grands profiteurs ,nous parlons souvent d’un chiffre de 10 000 personnes ?
    C’est peu finalement pour une population de 25 millions d’habitants.
    Donc et les autres ?
    Ceux qui sont de la même ethnie mais qui n’ont pas l’honneur d’appartenir au cercle restreint des ayants droits !
    Ceux qui les connaissent ,ceux qui les côtoient au jour le jour ,mais qui n’ont rien .
    Ou est donc cette limite entre ceux qui peuvent avoir un part de la richesse et les autres ?
    Le droit coutumier ,dont se réclame un certain nombre de profiteurs ,est-il a la base du partage !
    Comment accepter cela en 2018 ?
    Pouvez vous regardez cela en face et dire que c’est juste et équitable ?
    Posez vous les bonnes questions et cela sera le début de la solution au désastre de ce pays .

    • 7 juin à 13:32 | loulou (#10109) répond à ALIBABA SANS LES 40

      En fait de « cérémonie solennelle.. (je-cite la litanie obséquieuse pour souligner à quel point les gasy aiment la flagornerie et les ronds de jambe :) ... honorée de la présence des chefs d’institutions et structures étatiques existantes à Madagascar....bla bla bla... » nous sommes gratifiés d’une énième bouffonnerie malgacho-malgache où les pingouins d’hier et d’aujourd’hui viennent se pavaner en narguant le peit peuple !! On notera la présence du rat d’égoût Norbert et d’autres rapetou notoires gasy !

      Mention spéciale au PM sortant « Olivier Solonandrasana Mahafaly a lancé un clin d’œil (SIC) aux partenaires de la Grande île, notamment la communauté internationale, de prêter main forte à Christian Ntsay. » ce petit joyau de langue de bois se traduit par le mantra gasy bien connu : « donne-moi le volabe vazaha... donne ! »

      Et le nouveau PM d’en rajouter une bonne couche : « le changement prôné en matière de gouvernance devra se matérialiser par un signal fort en matière de lutte contre la corruption. La population attend de nous cette prise de conscience et prise de responsabilité. »
      Ben voyons ... on te fais confiance... t’as que 6 mois pour te gaver !

      Tonga soa au pays des faux-Q olympiques !

  • 7 juin à 09:59 | Isandra (#7070)

    « les premières décisions de mon gouvernement tiendront compte des enjeux du processus pour que les résultats des élections soient acceptés par tous et pour qu’il n’y ait pas de crise post-électorale »Ntsay C

    Bien, Mr le PM, vous avez bien compris ce que le peuple attend de vous, une élection démocratique.

    • 7 juin à 10:06 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      Oui mais dans ce cas de figure, si SEM Hery Rajaonarimampianina sera réélu, est-ce que la bande des 53 accepteront le verdict des urnes ?

    • 7 juin à 10:36 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Vous croyez que le nouveau PM va enquêter pour mettre fin au scandale de l’accaparement de l’argent public par la caste dirigeante ?
      Parce qu’il ne faut pas chercher plus loin ,c’est cela le problème numéro 1 de ce pays !

    • 7 juin à 10:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rambo,

      Quoi qu’on dise la force et l’influence de HVM ne sont plus les mêmes qu’avant le début de cette lutte. Ils ne peuvent plus faire ce qu’ils veulent et faire des pressions, et les fonctionnaires et les maires qui ont été obligés de prendre la carte HVM peuvent maintenant quitter le parti librement.

      Entre tous ces candidats, celui qui a le programme bien ficelé et la bonne stratégie de communication qui gagnera, là-dessus, nous avons confiance à notre champion.

    • 7 juin à 12:34 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Isandra

      HVM réélu : laissez moi rire 😂😂😂😂😂😂
      Elle est bien bonne.

    • 7 juin à 13:47 | akam (#7944) répond à Isandra

      @ Rambo
      « oui mais dans ce cas de figure, si SEM Hery Rajaonarimampianina sera réélu, est-ce que la bande des 53 accepteront le verdict des urnes ? »

      Je fais rarement les corrections ici...mais comme tu murmures aux zorey..., t’as un probleme de concordance des temps
      CAD « apres un si, on utilise soit le present ou le plus que parfait ».
      C’est une revelation que ton boss ne sera pas reelu ! car apparemment tu doutes !

  • 7 juin à 10:09 | vohitsara (#8896)

    Dakao Rajao !

    • 7 juin à 10:39 | Marika (#9389) répond à vohitsara

      On remarque trop la présence massive de l’armée dans la vie politique malgache.
      Il faut dorénavant réduire où anéantir cette présence et que l’armée restera neutre , apolitique.
      Le prochain Gvt ne devrait pas avoir la présence d’untel officier général .
      Les postes de ministre de l’armée, gendarmerie , de la police ,sécurité publique doivent être supprimer
      tout simplement .

    • 7 juin à 12:48 | saricine (#2893) répond à vohitsara

      Marika

      Je cite : Les postes de ministre de l’armée, gendarmerie , de la police ,sécurité publique doivent être supprimer
      tout simplement .

      Je comprends votre démarche. A mon sens, l’important c’est que l’armée (la vraie) comprenne qu’il y a matière à réfléchir en son sein, qu’il faudrait faire une renovation /refondation pour que l’armée malagasy soit digne de ce nom, qu’elle soit le garant de la souveraineté nationale, et surtout que la confiance de la population à l’armée malagasy revienne.

      Donc, vous avez raison, çà sert à rien de séparer ces différentes entités, le primordial c’est de dépolitiser l’armée (gendarmerie, police nationale, armées de différentes états-majors....) et de les mettre dans un même ministère qu’est La Défense nationale.

    • 7 juin à 13:01 | RAMBO (#7290) répond à vohitsara

      AzaMba Dondjona.

      Rira bien qui rira le dernier !... signifie :

      L’individu floué ou victime d’une moquerie utilise ce proverbe pour signifier qu’il ne considère pas la partie terminée. Il compte prendre sa revanche ou voir les événements tourner en sa faveur et rire à son tour de son bourreau.

    • 7 juin à 18:03 | vohitsara (#8896) répond à vohitsara

      Dakao Rambao !

  • 7 juin à 10:36 | kartell (#8302)

    La nomination d’un nouveau premier ministre de « consensus » suffira-t-elle à désamorcer une crise qui couvait, depuis, bien plus longtemps, qu’on voudrait nous le faire croire, ( 4 ans, me semble-t-il !) ?…..
    Nous laisser croire qu’il suffit d’un changement pour que « roule, ma poule ! » est allé, très vite en besogne, d’autant qu’il ne suffirait, que d’une petite étincelle, pour qu’un feu qui a couvé, reprendre de la vigueur !…..
    L’empressement avec lequel, on pérore sur la fin, miraculeuse de cette crise, a de quoi surprendre, parce qu’en définitive, rien n’est résolu, tout est en chantier avec comme seule avancée, la pose voir le stand-by permettant à chaque camp de reprendre de la vigueur et de la combativité……
    On peut être aussi inquiet devant les déclarations, osées, du nouveau désigné, qui, dans une débauche d’optimisme, enchaîne les fake-news, en parlant de lutte de la corruption !…..
    Bref, devant l’euphorie avec l’apparition de l’homme providentiel, le réjouir trop vite risque d’entraîner une certaine déconvenue générale, mais laissons, à ceux qui veulent faire la fête, le plaisir d’en profiter, très temporairement !…..
    A laisser croire, qu’on puisse, ainsi, changer le cours des choses, avec un nouveau venu, sorti, du chapeau des manipulateurs, on comprend mieux pourquoi, le pays aura du mal à se sortir de ce mauvais pas, en oubliant, bien vite, qu’un premier ministre n’est pas un président de la république, lui, élu au suffrage universel….
    L’illusion bat son plein, mais, demain, le soufflé, d’aujourd’hui, risque d’apparaître, bien riquiqui, aux yeux, abusés, une nouvelle fois, de beaucoup !... ..

    • 7 juin à 11:11 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à kartell

      les naifs n’ont qu’a bien se tenir !
      Très bientôt Tsay sera accusé par les fiers nationalistes d’etre l’homme de la CI et qu’il n’a ainsi aucune légitimité et c’est reparti pour le bordel !
      Les mêmes ont déjà conduit ce pays à la faillite financière ,parce que s’ils ont plié devant la CI c’est bien qu’il n’y a plus aucune marge de manœuvre au niveau financier .
      Les mêmes qui pensent que l’on peut piller encore et encore ce peuple depuis 45 ans sans aucuns scrupules .
      Les mêmes qui ne veulent pas de « système à la vazaha » mais qui n’ont qu’un passé révolu à proposer avec esclavage et pauvreté sans nom pour la majorité .
      Ce sont ces gens qui vous gouvernent et qui ont plombé lourdement l’avenir de ce pays .
      Il faut éliminer cette caste politiquement ,c’est est l’avenir déjà bien sombre ,qui est en jeu .

    • 7 juin à 11:39 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ ALIBABA SANS LES 40

      L’hirondelle, dénichée, de Diego ne fera pas le printemps Malagasy, mais, le faire croire a toujours été d’actualité, aujourd’hui, plus encore qu’hier mais, moins que demain !….
      Cette promotion expresse a un petit goût de tour de magie dont seuls, les têtes de gondoles ont le secret, c’est, d’autant plus remarquable, que l’effet d’annonce produit, encore et toujours, l’enthousiasme des spectateurs et des commentateurs qui n’avaient, pas grand’chose, à se mettre sous la dent, creuse !…..
      La coulisse, elle, doit exulter, étonnée de l’effet produit, une experte, sans aucun doute !…..

    • 7 juin à 11:44 | akam (#7944) répond à kartell

      - Bien vu bonhomme ! le chapeau a servi a cela...
      - A l’issue de ces fiascos constitutionnels, si le nouveau PM a crache 2 points-clefs : la corruption et les elections. Cela n’a pas ete au hasard !
      - HRM a reconnu que la corruption se faisait meme dans les arcanes de la republique…mais il n’a rien foutu. Un aveu qui a ete mal pris par la CI qui, pour manquement a ses fonctions, n’a pas hesite de le jeter aux orties. On ne reviendra plus sur la physiologie du mec…et ses cojones molles… mais clown comme il est, il continue encore a jouer la comedie…et le fameux « Gros bras d’ex » jubile encore…quel pitoyable bonhomme !
      - Bon Tsay, en tant qu’AI (libre a toi d’interpreter le A mais I « meme si c’est interimaire, c’est surtout International »), n’est la que pour quelques mois dt la mission principale est d’assurer le LIT. Cad des elections Libres, Inclusives et Transparentes. N’est-il pas alarmant pour lui d’essayer de contenir dans ces deux mains, d’un cote le fameux PRM, elu supreme mais qui n’est plus qu’une etiquette, et de l’autre, les 73 depites du 13 mai. En bref, non seulement il faut avoir de grandes paluches pour les maintenir a l’equilibre, mais aussi du cran pour qu’ils ne se chamaillent pas dans les rues.
      - Car, de part et d’autre, ils font du bruit terrible dans la ruche republicaine afin de s’approprier des meilleurs ministeres. HRM, en tete et a nouveau, veut l’EN et la sante ! L’Alzheimer commence a s’installer chez lui car, Gros Bras, il faut lui rappeler qu’il n’est plus rien.
      - Tsay en tant qu’AI va tout decider car HRM n’est plus reduit qu’a un signataire. Il n’est pas le seul car ce sera aussi la desillusion des 79 fideles de l’eglise et notamment de Gros Bras. Les 73 depites auront egalement leur tour de desillusion, c’est trop facile d’imaginer que cette fois-ci, ce sera leur tour…
      - he ben, ce PM qui a servi ces derniers temps la CI cad « vecu dans des endroits somptueux » ne pourra pas se baigner librement dans ce marigot ou pullulent des caimans. Meme si c’est une periode courte, le peuple en assez de ce milieu qui brasse des billets « puants »…

    • 7 juin à 12:09 | Turping (#1235) répond à kartell

      Ali avec les 40 voleurs cachés,
      Derrière cette nomination se cache le choix de la communauté internationale.Le PM de consensus neutre n’a pas d’étiquette.Donc,ce choix n’a pas respecté l’article 54 ni le choix des 73 députés du changement ( corrompus ou veulent leur part ?).
      - Ne mélangez la notion du patriotisme au nationalisme que beaucoup taxent de xénophobisme. Le patriotisme engendre toujours une petite dose de nationalisme ,en malgache ,ny« fitiavan-tanindrazana ».
      - On évoque souvent l’absence de la souveraineté nationale à la base du non avancement avec les politicards véreux , placés par le choix de la communauté internationale pour dénouer la crise , l’apaisement alors que le vrai changement n’est pas au rendez-vous .
      - Meme avant 1973, Tsiranana sous l’étiquette du PADESM s’était rallié avec les nationalistes du MDRM pour avoir la stabilité et résultat satisfaisant.Il était un vrai Homme d’état qui se souciait des malgaches y compris la transition de Ramanantsoa, Ratsimandrava,....
      À l’époque y compris au temps de Ratsiraka , Ravalomanana ,on n’avait pas besoin de la CENI surtout la Communauté internationale pour faire pression au choix du candidat à la primature .

    • 7 juin à 13:02 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ akam

      il n’y a que les aveugles et les cireurs de pompes qui ne voient « que du bonheur » !, car, nous sommes dans une société, conçue et cornaquée pour ça, donc, rien de plus normal !..
      Mais, cette comédie du pouvoir prend un autre volume avec l’intrus, sorti du placard, à l’image d’un mauvais vaudeville, permettant au cocu et à l’amant de s’offrir un peu de répit !…
      La tâche incombante, à notre Pandore de Diego, est immense et se rapproche plus de l’équilibriste, sans longe de sécurité, par grand vent que celui, d’un rentier du pouvoir avec un compte offshore !….
      Chaque camp retient son souffle, voir, sa future rancoeur en attendant les nominations de maroquins, car, ce n’est pas en pratiquant le saupoudrage intégral que notre arbitre, côtier satisfera ce petit monde prétentieux et exigeant !….
      Pour qu’il y ait consensus, il faudra que les têtes de gondoles puissent se mettent autour d’une table, mais, visiblement, elles préfèrent la coulisse et les petits arrangements, à deux contre un, en versant dans le pari, truqué !…
      Cette histoire risque de prendre une tournure inattendue, surtout si ce gouvernement de l’éphémère patauge dans une inefficacité, toute prévisible, car imaginer une réconciliation avant un match de boxe, c’est abuser de la crédulité des spectateurs, venus pour voir des adversaires, en découdre !…
      Aujourd’hui, on patauge dans un certain suréalisme, sauf, qu’il y a l’avenir du pays en jeu ou plutôt en joue !…..
      On attend l’acte 2, sans illusion !…..

    • 7 juin à 13:30 | akam (#7944) répond à kartell

      @kartell
      - Du moment que Tsay a accepte ce poste...il n’y aura pas de surprise...tt a ete ficele a l’avance !
      - Cependant dire qu’il va s’attaquer a la corruption n’est que de vains mots pour cette periode interimaire…mais comme il faut une « premiere cordee »…allons y ! ce PM a le droit de le dire afin d’essayer de rompre cette caravane de riches insatiables qui est connivente avec l’appauvrissement du peuple.
      - Si ce regime HRM, installe dans une atmosphere democratique, n’a pu faire des choses, il n’y a pas de surprise que l’obligation de resultats qu’il a martelee ts les dimanches a ses ministres lui est tombee dessus comme un retour de manivelle. T’as trop blablate…alors que t’as pas de resultats !
      - Le pire est actuellement que tu parles tout seul ! un vide s’est cree autour…meme celui qui murmure a tes zorey se fait « rare » ici !
      - Avoir reclame l’education et la sante revele encore une fois ta naivete car ce sont 2 ministeres qui ont revele tes echecs ! N’y a-t-il pas un vrai probleme d’education et de moralisation dans ce pays quand « le prof de droit, pdt de la HCC, est celui qui marche « en premier » sur la constitution de la 4eme republique ? Quant au MINSAN : pourquoi l’epidemie de peste a tue tant de personnes dans une ile ou l’on maitrise parfaitement la flore et la faune (surtout les rats) ?
      - Enfin ce PM sera attendu sur le LIT (elections Libres, Inclusives et Transparentes). Comment s’y prendra –t-il ? la Belle est entre ses mains.

  • 7 juin à 10:50 | FINENGO (#7901)

    Bonjour,
    C’est du déjà vu.
    Ce n’est pas un Passation de Pouvoir comme on pourrait l’entendre, au sein d’un Vrai Gouvernement. Non.!!

    En réalité, ce n’est qu’un transfère de succession, pour ne rien changer.
    C’est juste une poudre de Perlimpinpin, pour changer de décor, mais pas de Pièce.
    Les Dupes applaudissent, les avertis se lamentent.

    Une Chose est sure, ni un VRAI et BON Ministre, ni un BON et VRAI Président ne trouveraient jamais sa place au sein de l’ Etat Malgache, les 43 ans passés nous le prouvent, et la continuité à du bon temps devant elle.

    On aura l’occasion d’en reparler ici même.
    Attendons l’après élection, qui déjà a l’odeur de la poudre noire.

  • 7 juin à 11:29 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Il ne se vantent pas aujourd’hui comme en 2013 d’avoir plié devant la CI pour toucher leur RSA de fin de mois .
    Ne vous trompez pas ,la gabegie ininterrompue depuis 1973 à une fin !
    On ne peut piller et profiter d’un pays indéfiniment sans en payer les conséquences !
    Aujourd’hui si tous les 3 a 6 mois les institutions financières internationales ne perfusent pas des millions de dollars le pays tombe en banqueroute !
    Cela veux dire plus d’argent pour notamment payer les fonctionnaires et l’armée et l’état ne peut plus assurer le service de sa dette .
    En plus clair c’est le chaos garanti avec sécession des région ,etc,etc .
    Quand on sait cela ,on comprend pourquoi ,malgré les rodomontades des fiers nationalistes ,ceux au manettes des finances on fait comprendre qu’il fallait se calmer .
    Un des premiers ignorant de cette situation est bien Andry Rajoel qui est venu se faire du fric sur le cadavre de Madagascar .
    La CI vous tiens par les c.ouilles et cela ne fait que commencer !

    • 7 juin à 12:37 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40

      ALI,

      « Un des premiers ignorant de cette situation est bien Andry Rajoel qui est venu se faire du fric sur le cadavre de Madagascar . »

      Je vous dis tous les temps qu’avant d’écrire quoi que ce soit ici, renseignez-vous bien, pour éviter ce genre d’ânerie, Andry n’a pas besoin de la politique, ni du pouvoir pour se faire du fric. Il était déjà milliardaire avant même d’entrer dans la politique. Donc, au pouvoir ou pas, cela ne change rien, sa réussite sur le plan économique ne dépend pas de sa situation au niveau de la politique.

    • 7 juin à 13:03 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Isandra,
      Votre lapinou n’a aucune qualité pour être une chef d’état !
      Il n’a ni le niveau de formation ,ni le niveau intellectuel et surtout pas l’éthique nécessaire pour remplir de telles fonctions

    • 7 juin à 15:01 | Tsisdinika (#3548) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Isandra,

      Rajoelina n’a jamais fait de déclaration de patrimoine, ni en tant que maire, ni en tant que transitoire. C’est bien commode après de déclarer qu’il ne s’est pas enrichi illicitement au cours des années qu’il a passé aux commandes du pays sans aucun contrôle ni opposition. C’est sûr qu’il était milliardaire, en Ariary, avant d’entrer dans la politique. Mais on connait parfaitement son patrimoine économique de départ et je doute qu’Injet et Viva auraient pu lui rapporter autant que ce qu’il possède aujourd’hui après son Cdd à la Hat. Il serait facile de déterrer les états financiers de ses entreprises pour vérifier si elles avaient réalisé le superprofit du siècle mais chaque chose en son temps. En tout cas, le contrôle du financement des partis politiques et la bancarisation des fonds pour les dépenses de campagne devraient être remis à l’ordre du jour.

  • 7 juin à 12:46 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    C’est pourtant simple a comprendre !
    Derrière la faillite financière c’est également la faillite d’un système ,d’une « civilisation » !
    La volonté farouche de la caste dirigeante de se fermer au monde pour conserver ses privilèges d’un autre age en est la cause principale !
    Le rôle et la valeur de l’argent ,malgré de très très grands cerveaux formés andafy ,ne sont pas compris .
    Piller systématiquement les richesses sans considération des moyens de productions (dernier cas celui de l’usine AAA ou l’emploi aurait du être protégé ) démontre une immaturité des principaux dirigeants .
    La liste est longue !
    La CI joue sont jeu et certains leurs interets mais ce n’est pas cette atitude d’adolescent rebelle que vous montrez à chaque occasion qui arrangera vos affaires !
    Surtout avec des dirigeants arrivistes que vous laissez faire alors, qu’ils n’ont aucune qualité pour remplir ces fonctions difficiles
    Quand serez vous assez mature pour comprendre que l’autonomie ,l’indépendance impose des règles que vous êtes très,très loin de pouvoir contester .
    Non vous n’êtes plus les fiers guerriers des hauts plateaux qui dominaient la grande Ile et qui régnaient presque en demi dieux .
    L’humilité devant les futures crises(qui ne saurait tarder ) devraient faire réfléchir les plus ultras .
    En filigrane de ces épisodes futures c’est le chaos,la division et la guerre !
    Non nous ne sommes plus au 18 éme siècle le monde a changé ,que vous le vouliez ou pas !

    • 7 juin à 13:05 | saricine (#2893) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Ali b

      Je cite : Quand serez vous assez mature pour comprendre que l’autonomie ,l’indépendance impose des règles que vous êtes très,très loin de pouvoir contester .
      Non vous n’êtes plus les fiers guerriers des hauts plateaux qui dominaient la grande Ile et qui régnaient presque en demi dieux .,.......

      Là, vous essayez de donner une leçon aux lecteurs ou c’est juste pour remplir vos lignes de posts ?

      Se mettre à distance, tout en crachant dans la soupe, une méthode classique connue.
      Quand vous parlez, Je vous propose de vous mettre à la place des gens que vous evoquez, dire par la suite qu’est ce que vous auriez fait à leur place !?

    • 7 juin à 13:46 | dominique (#9242) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Bjr M Alibaba entièrement d’accord avec vous ; mais ici commencer a expliquer c’est enfoncer des portes ouvertes et pour votre 18 ème siècle pour certaines régions du pays vous êtes trop généreux le moyen âge aurai été plus approprié ...
      bonne journée

    • 7 juin à 13:50 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Saricine,
      Tout homme intelligent qui gère sa famille ,son clan ,son ethnie en bon pére de famille ,ne fait pas ce que font vos dirigeants depuis 1973 .
      L’éthique et la morale cela existe aussi dans la culture gasy .

  • 7 juin à 14:04 | arsonist (#10169)

    Décidément ! Cette île de Mada ne sera épargnée de rien venant de l’Asie !

    Souvenez-vous
    1) de l’étrange poisson « fibata » qui a failli faire disparaître notre « trondro gasy » ancestral ,
    2) ensuite de cette sorte bestiole mi-crabe mi-écrevisse qui a endommagé gravement grand nombre des diguettes qui séparent nos rizières et que nos riziculteurs ont désignée par le nom « foza-orana » [surnom qui allait ensuite être utilisé pour désigner les putschistes de 2009]
    3) et maintenant donc , voici un nouveau pensionnaire pour cette Grande Île : le « crapaud masqué » .

    Pfiouuuu ! Et puis , quoi encore !

    http://www.orange.mg/actualite/depeches

  • 7 juin à 14:24 | Marika (#9389)

    Maître Hanitra Razafimanantsoa et le député Guy Rivo Randrianarisoa doivent demander en urgence
    l’ouverture de la station MBS et radio afin de pouvoir préparer le terrain, ensuite, que tout le monde soit
    au même pieds d’égalité médiatiquement.

  • 7 juin à 15:35 | Jacques (#434)

    Le bled a souscrit un abonnement à durée illimitée pour les crises, ce ne sera donc pas avec cet énième nouveau PM dit « de consensus » qu’il s’en émancipera. D’ailleurs ce clair-obscur par lequel il (ce PM, donc) est apparu dénote déjà la chronicité de ce traumatisme qui rongeait le bled : on claironne partout « de consensus » alors qu’il est le fruit d’un accommodement entre Rajao et le bac-3 et, avec pareille manipulation, comment ne pas comprendre l’amertume et la frustration de ceux qui en ont été mis à l’écart. Reste à savoir qui leur (Rajao et le bac-3) a mis la puce à l’oreille quant à ce « nouvel oiseau » sensé pouvoir calmer les ardeurs crisogènes des babakotos. Serait-il illusoire de penser que c’est la France qui a soumis ce schéma dans le but d’annihiler les velléités de retour de Ravalomanana ? Je ne le sais. Ce qui est sûr, ce poste de PM babakoto n’est pas une sinécure, il n’est pas impossible que Ntsay reçoive d’ici là de nouveaux projectiles de ressentiment.

    • 7 juin à 17:06 | elena (#3066) répond à Jacques

      Bonjour Jacques,
      Je soumets cet article à votre perspicacité, si vous ne l’avez pas déjà lu :
      http://www.lagazette-madagascar.com/2018/06/07/nomination-de-christian-ntsay-france-a-pousse-andry-rajoelina/

    • 7 juin à 17:14 | akam (#7944) répond à Jacques

      @Jacques et Elena
      - Pas si naif que ca pour lire que c’est bien la CI qui a souffle aux zorey de la HCC cette decision opposable qui ne repose pas sur une cause inscrite dans la constitution de la 4eme republique. La HCC a « joue le jeu » de proceder a la saisine respective des portees juridiques des 73 depites du 13 mai et de la defense du PRM. 
      - Ce cinema a bien expose l’opposition entre l’elu supreme et les 73 depites du 13 mai. Il y a donc crise, a proprement parler ! Afin de satisfaire les 2, la HCC a exerce la maitrise de fait et assigne le PRM a transferer au PM (pas l’ancien, qui a echoue bien sur !) cette possession qu’il avait sous l’attribut « PM de consensus ».
      - Si HRM ne reclame pas les ministeres regaliens qui, d’usage dans les democraties occidentales, et en cas de cohabitation (qui sera bientot le cas de cette fin de mandature), font partie des domaines possessifs de l’elu supreme… c’est que « les anguilles sont planquees sous le rocher ». La CI par le bais de la HCC a donc translate le pouvoir a ce PM de consensus.
      - T’es libre d’interpreter la suite...

    • 7 juin à 17:27 | Jacques (#434) répond à Jacques

      Bonjour Elena,

      Merci de m’avoir guidé vers cet article que je n’ai pas vu effectivement. Intéressante, l’analyse du journaliste. Si ça devait s’avérer, les crises auraient encore des beaux jours devant elles.

  • 7 juin à 15:36 | Mihaino (#1437)

    Le nouveau gouvernement d’ Espagne nommé ce jour : 11 femmes ministres et 6 hommes ! Place aux femmes car elles sont compétentes , aussi intelligentes que les hommes ! Avons-nous ou pas encore cette culture de mettre les femmes aux postes de responsabilité !?? Vive les femmes !

  • 7 juin à 15:50 | hrrys (#5836)

    Les ministeres de la souverainete appartiendront aux mapariens , point barre disait le feu Basile !

  • 7 juin à 15:54 | diego (#531)

    Bonjour,

    La nomination d’un nouveau PM est un acte politique exigée par la HCC, entre autre, essentiellement pour sauver la fin des mandats des élus et la fin de mandat de Mr R. Hery et en même temps, sécuriser les candidatures de Ravalomanana et Rajoelina.

    Annoncer ici et là que la mise en place d’un nouveau gouvernement permettra certainement de résoudre une crise vielle de deux mois, mais pas du tout une crise politique et une crise Constitutionnelle qui durent depuis 15 ans.

    Et ce n’est certainement pas à la fin de mandat d’un régime Présidentiel qu’on peut mettre en place une politique efficace de lutter contre la pauvreté, la corruption et la mise en place des processus électoraux et des lois électorales.

    Faire croire que Madagascar peut et est capable de mettre en place des politiques et des processus politiques en quelques mois, ce qu’il n’est aucunement capable, visiblement, de mettre en place durant quatre années :

    - c’est prendre tous les Malgaches pour la Lune.

    La CI, je l’ai prévenu, n’acceptera pas qu’un pays qui vit essentiellement des aides croiserait les bras face aux bruits venant de la Place de 13 Mai. Le seul soucis de la CI pour l’instant c’est de rassurer que le pays soit gouverné :

    - à vrai dire, c’est la CI qui veuille aujourd’hui et depuis des années à la souveraineté malgache puisque les élus et les dirigeants ne sont en pas état de le faire, incapables de le faire. La HCC s’est perdue dans la mélée politique.......

    Élections libres ? Je n’y crois pas du tout.......

    • 7 juin à 16:16 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à diego

      Diego,
      C’est très juste ce que vous écrivez !

    • 7 juin à 18:11 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour Diego ,
      Nous revenons au scenario de 2013 et nous avons combattu ensemble l’ingérence de la CI avec son fameux ni ni. J’ai dit en ce temps là que la CI nous offrait de la nivaquine enrobée de chocolat sucré !Avez-vous remarqué la présence de tous les corps diplomatiques hier à Mahazoarivo !!Ils étaient tous contents car ils ont réussi à imposer leur poulain bien formé et formaté dans les écoles occidentales et proposé par Andry président du Mapar , majoritaire à l’AN lors des dernières élections legislatives .
      Par ailleurs ,l’article de Midi Mcar de ce jour sur la conjoncture montre tous les éminents professeurs déclarant qu’ils seront prêts à apporter leur part de briques pour redresser notre Pays. Ils s’adressent particulièrement au nouveau PM , un de leurs étudiants qui a dépassé les maîtres .Ils ont emprunté la célèbre phrase de Ratsimandrava :« Tsy hiamboho adidy ».
      Nous verrons bien la composition du gouvernement Ntsay qui aura la lourde tache d’organiser les élections transparentes , inclusives ,démocratiques dans quelques mois !
      Wait and see...

    • 7 juin à 18:27 | kartell (#8302) répond à diego

      Vous n’êtes pas le seul, mais, l’ont-elles été, une seule fois, dans l’histoire ?…..
      Le pays, sous perfusion internationale, se devait d’être dans les créneaux, demandés, par cette communauté internationale, qui, finalement est une bonne pâte !….
      En fait, le microcosme local joue dans les limites, fixées, par cette C.I, avec, il faut l’avouer quelques excès, surtout, en fin de mandat, mais, qu’importe puisqu’on repart à zéro, à chaque prochaine élection !…
      Aujourd’hui, le monde, dite politique, joue la comédie du consensus et de l’inclusif, mais, il est clair qu’il y a un certain dédain, de sa part, à devoir manier un vocabulaire d’andafy, qui touche au seul virtuel, ici !...
      Il s’en contrefout du moment où on lui laisse, un peu de mou sur la bride, d’autant qu’avec les préparatifs, bien amorcés, pour certains, ce contretemps permet, à chaque camp, d’affûter sa stratégie, balourde, et surtout, au pouvoir encore en place, d’exercer, un rôle « d’arbitrage » qui lui échappait, comme sa popularité, en berne ….
      Le pays, pris en étau, entre les différents camps, inquiète la C.I. qui verrait d’un mauvais oeil ( de tigre ?) un dérapage des conditions de vie d’une population ce qui occasionnerait un taux d’abstention fort, la hantise de cette C.I. partisane d’une démocratie, très participative ….
      Derrière tous ces facteurs « inclusifs », nous n’avons pas évoqué le soutien, plus ou moins discret, des puissances, étrangères, c’est un vaste sujet pour lequel, nous aurons bien temps d’y revenir…..

  • 7 juin à 16:40 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Isandra,
    1)La CI tiens pour responsable de la crise en cours le nommé Andry Rajoel et son clan .
    2) Sans l’argent de la CI l’état Malgache, après 45 ans de gabegie,de vols,de détournement quasi quotidien est en faillite .
    Cela veux dire que si les institutions internationales ne prêtent pas d’argent périodiquement ,l’état ne peut plus payer ses fonctionnaires,son armée et ses frais courants .
    Comprenez vous ainsi l’importance de ce détail .
    3)Le CFM,les curés et compagnie veulent faire de la réconciliation alors qu’ils sont plutôt budgétivores .Quels intérêts quand l’état est en état de quasi faillite .
    4)La CI tient l’argent et donc une grande part du pouvoir politique
    Vu la nouvelle tentative de putsch du 21 avril 2018 ,après celle de 2009 ,il est quasi certain que votre champion charismatique sera empêché de se présenter à l’élection avenir.Pour le moins de fortes pressions diplomatiques seront faites dans ce sens .
    5) A quand une tutelle directe internationale pour faire cesser cette farce tragique ?

    Bye bye Andry ,christine et compagnie !!!

  • 7 juin à 17:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je suis quelque peu étonné qu’une passation de pouvoir à Mahazoarivo prenne l’allure d’un changement de régime. Ce n’est absolument pas interdit mais cela annonce certainement une grande tension à la tête de l’Executif. On verra bien, les noms et les nombres des ministres et leurs couleurs politiques vont nous donner des indications fiables.

    Dans un régime Présidentiel, il existe bien une séparation des pouvoirs entre l’Executif et le Législatif. Avec Assemblée qui n’a pas de majorité, par ailleurs c’est l’origine de la crise qui dure depuis deux mois, et Imposer un PM, c’est à dire, la situation politique actuelle vient challenger le régime Présidentiel.....c’est à dire la Constitution dont on a dit que la crise est née parce que le président ne l’a pas respecté.....

    On s’y perd......

  • 7 juin à 18:33 | manantena fa niova (#4971)

    Tokony hihaino ny manam-pahaizana ny PM satria fanovàna no tanjona, nefa ny mpanao politika tsy hiray hina mihitsy, ary satria FIFIDIANANA madio no andraikiny ankehitriny.

    Communiqué de presse conjoint de FOTOMANANTENA DINA Jeanne R., MARA Edouard Remanevy, RAHARINARIVONIRINA Alisaona, RAKOTOMARIA Etienne, RAMANOELINA Panja A.R. , RAMBELOSON RAPIERA Jeannine, RANJEVA Raymond, RAVELOMANANA Mamy R.

    Sasinteny
    Am-panetretena no ijoroanay ka itakianay ny hametrahana ny tsirairay sy ny vondron’olona amin’ny toerana sahaza sy mendrika azy.
    Andrandrain’ny maro ny manam-pahaizana (fahaizana sy fahaiza-manao ary famendrehana) ho fanilo ka andrasan’ny rehetra hamerina indray ny hasin’ny firenena malagasy.
    Noho izany sy eo anoloan’ny atambo sy ny loza efa mihatra ka tsy hiloa-bava fa hangina dia tsy ho hay zakaina ny tsiny. Koa tsy miamboho adidy izahay.

    Iza moa izahay izao ?

    Malagasy mendrika, miantoka ny fanabeazana sy ny fampianarana izahay. Malagasy madio na amin’ny lafiny kolikoly sy resa-bola, na amin’ny lafiny pôlitika ka tsy nitsabaka tamin’ny raharaha maizina,
    Satria ny hery tsy mahaleo ny fanahy. Koa andry sy arovonin’ny firenena tsy ho rendrika fa hamelana no ijoroanay.
    Tsy hikatsaka tombotsoan’olom-bitsy fa hitondra hevitra, paika sy tetika hanandratana ny hasina sy ny soa iombonana. Izany no anjara andraikitra iantsorohanay ary irianay ifampizarana amin’ny tsara sitrapo rehetra.
    Fantatray fa sesehena ireo Malagasy mpiray tanindrazana mangetaheta ny hanasitrana ny firenena amin’ny aretina manjo azy.
    Nanorim-paka teto an-tanindrazana izahay mba hikaroka sy handray anjara amin’ny fampivoarana ny firenena. Raisinay ho adidy tsy azo hialana izany ka tsy atao an-tselika na an-tsirambina.

    Izahay manoloana ny fahasahiranana mianjady amin’ny firenena.
    Toy ny vay an-kandriny ny fahoriana mianjady amin’ny firenena ka tsy ilaina tanisaina intsony ary indraindray aza ny fanakianana lavareny dia vao maika manamafy orina ny ratsy izay ezahina hosorohina.
    Raisinay ho adidy koa ny manambara tsy misorona fa firenena tsy mahantra isika fa fitantanana tsy mahomby sy fitsinjarana tsy ara-drariny ny harem-pirenena no tsy nahafahan’ny vahoaka nisitrika ireny.
    Matetika dia nampiasain’ny mpanao pôlitika sy ny mpitondra ireo Oloben’ny Malagasy ho tapi-maso fotsiny. Na izany aza dia tsy mbola niamboho adidy izahay ka niantsoroka andraikitra na efa tsy omby ny loha aza. Sanatria ve ho andrasana fotsiny ny fahasimban’ny firenena sy ny fahapotehany tanteraka izay efa misoritra eo anoloantsika ankehitriny ? Malahelo ny manam-pahaizana Malagasy fa natakalo tolo-bahiny ny volavola-drafitra narosony matetika ka nailika fotsiny.

    Fahaizana sy fahamendrehana, fanoitra pôlitika mahery vaika (Le pouvoir intellectuel est un pouvoir politique)
    Tsy misy fanjakana mahery sy matanjaka ary demôkratika raha tsy miara-mientana ny valala tsy mandady harona sy ny manam-pahaizana (fahaizana, fahaiza-manao, fahamendrehana) izay fanoitra pôlitika mahery vaika eto amin’ny firenena.
    Fanamby goavana no apetraka raha haroso ny fanovana ny fifampitondrana efa nahazatra kanefa hita fa tsy mahomby no sady vao maika nandrendrika foana hatramin’izay.
    Fialonana sy tahotra matetika no ametrahana an-jorom-bala ireo manam-pahaizana izay fanoitra pôlitika andrasan’ny vahoaka.

    Ny takianay
    Isan’ny Olobe eken-teny izahay fa sahy misaina sy mieritreritra lalina no sady sahy miteny tsy misorona ny marina ary sahy manentana hiara-mandroso koa. Fantatra fa manelingelina ireo zatra manao lalan-dririnina izany fihetsika sy fanamby izany.
    Adidinay ihany koa ny mampahatsiahy sy mampirisika ny fanjakana handray sy hampanjary ny tolo-kevitray mpampita fahaizana, fahaiza-manao sy fahamendrehana satria ny fanjakana no mpiantoka ny ahefanay ny adidinay ary misitraka ny vokatry ny asa tanterahanay.
    Izany takianay izany dia endriky ny fahaiza-mitantana sy isan’ny andraikitra ankapoben’ny fanjakana amin’ny fiantohana ny fandriampahalemana sy ny ain’olombelona.
    Tsy azo hihodivirana ho an’ny mpitondra sy mpiandraikitra ny raharaham-pirenena ny mifanolo-tanana miara-miasa akaiky sy miara-miantoka ny sehatra pôlitika amin’ireo mitàna ny fahaizana, fahaiza-manao ary fahamendrehana.

    Ambohitsaina, 6 Jiona 2018
    FOTOMANANTENA DINA Jeanne R., ancient recteur de l’université de Toliara
    MARA Edouard Remanevy, Directeur de l’Institut Halieutique et des Sciences Marines, ancien recteur de l’université de Toliara
    RAHARINARIVONIRINA Alisaona, ancien recteur de l’université de Madagascar
    RAKOTOMARIA Etienne, Ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur
    RAMANOELINA Panja A.R., Président de l’Université d’Antananarivo
    RAMBELOSON RAPIERA Jeannine, Ancien doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, agrégée de Lettres Modernes
    RANJEVA Raymond, Président de l’Académie Malagasy
    RAVELOMANANA Mamy R., Agrégé de Sciences Economiques

  • 7 juin à 19:26 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Mihaino
    « Nous revenons au scenario de 2013 et nous avons combattu ensemble l’ingérence de la CI avec son fameux ni ni. »

    Et pourquoi n’avez vous pas combattu les causes de l’ingérence de la CI dans les affaires Malgaches .
    A savoir 45 ans de gabegie ,de détournement et de dilapidation de l’argent publique .
    Vous n’êtes plus seuls sur votre caillou a dominer quelques ethnies éparses !
    Faut changer votre logiciel ,surtout lorsque l’on vit en grande partie avec les aides internationales

    • 7 juin à 19:49 | Mihaino (#1437) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Je ne suis qu’un petit Poucet Mr Ali Baba face à ces mastodontes qui écrasent les pays dont les présidents sont leurs poulains bien choisis !!

  • 7 juin à 19:44 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    À mon sens, les problèmes économiques, la pauvreté, la crise, l’insécurité et la crise politique à Madagascar ont une même origine :

    - une instabilité Constitutionnelle.

    Les autorités politiques, les autorités juridiques et la classe politique Malgache résistent à consentir que la crise Constitutionnelle malgache a exactement commencé en 2002, parce qu’ils ont peur d’endosser en fait leurs responsabilités Constitutionnelles :

    - ils ont fauté, ils ont manipulé leur peuple et cela continue aujourd’hui même, et la HCC est devenue une simple instrument politique.

    Par ailleurs si la CI faisait un diagnostic différent du mien, elle ne viendrait pas se mêler de la politique locale et venir assurer la souveraineté nationale.

    Les pays colonisés par la France ont tous hérité le régime politique Présidentiel. Par ailleurs, il y a très peu des pays africains qui ont adopté un régime Parlementaire, un régime qui se caractérise par l’equilibre entre les pouvoirs du cabinet ministériel et ceux du Parlement.

    Par ailleurs, un régime Parlementaire connaîtrait très vite ses limites dans les pays où le Conseil Constitutionnel est fragile et la classe politique est en crise reccurente existentielle. Ce n’est donc pas la solution pour Madagascar. Regardons honnêtement les foutoirs politiques que les parlementaires ont créé, c’est un peu l’avant goût d’un régime Parlementaire.

    Le régime Présidentiel, de son côté, connaît bien des crises un peu partout, mais ces crises sont surmontables tant que les politiciens, les dirigeants et les autorités politiques des ces pays respectent la séparation des pouvoirs.

    Et venir faire Mahazoarivo un concurrent direct ou même en faire un contrepoids pour x raison, de Iavoloha est au mieux une politique dangereuse pour Madagascar.

    Vous allez avoir un PM et des ministres qui vont se croire détenir un mandat venant du peuple, venir tenir des discours de développement du pays, de lutter contre la corruption, contre la pauvreté. Cela a déjà commencé, n’est-ce pas ?

    Oubliant totalement donc que la seule et bonne raison de changement du gouvernement :

    - c’est pour bien préparer des élections fiables, acceptables, pour toutes les Institutions politiques du pays.

    Vous allez voir, les discours vont changer. Les élections vont être oubliées, place au lutte de pouvoir.....et peut-être bien que le nouveau PM va être tout simplement candidat....cela va être la fête pour tout le monde....

    • 7 juin à 19:53 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Je ne dirai pas le contraire Diego !Rien à ajouter .

  • 7 juin à 21:44 | walesa (#5863)

    Pour eviter LA DESILLUSION chez certains forumistes...trop optimistes...ou pour mieux la supporter dans l’avenir....
    Je suis certain, que rien n’ira mieux dans le pays de lemuriens, tant que le vrai RAIBEN’NY MAL dans ce pays, à l’origine de tous les troubles qui ont traversé ce pays depuis des decennies, ne sera pas mort et enterré à jamais 7 metres sous la terre, ainsi que son célèbre sorcier- marabout- ombiasa -khon.ceiller ! Quels mérites pouvons nous attribuer à Ratsiraka, ce célèbre « amiral » de pirogues ?! Quel heritage a-t-il laissé à sa nation en tant que l’amiral et président du pays pendant de trop nombreux années ?! LA MISERE, LA PAUVRETE et LA CORRUPTION quasi-totale !
    Aujourd’hui Madagascar ne possède aucun(!) bateau valable pour proteger ce Pays de trafic illicite de l’or, bdr, pierres precieuses et toute autre richesse dont celle halieutique à la proie de tous les prédateurs chinois, japonais, vazahas et autres !
    Je bien dit et repète encore : Tant que ce sinistre personnage sera encore en vie et influencera la politique, tant Madagascar ne verra AUCUN progrès ! A U C U N ! RIEN à espérer dans ces mouvements de dernières semaines !

  • 7 juin à 22:35 | vatomena (#8391)

    Ratsiraka est il à l’image du peuple ou le peuple est il à l’image de Ratsiraka ? That is the question ?

  • 7 juin à 22:52 | diego (#531)

    Bonjour kartell,

    Tout ce que vous dites est sans doute vrai......

    Vous savez, Madagascar est devenu un pays qui n’est plus capable d’organiser la moindre élection mais ses élites parlent à tout bout de champs de la démocratie....

    Et voyez-vous, dans un régime présidentiel, beaucoup des scénarios politiques peuvent surgir, crises politiques, ou les élections, absence de majorité présidentielle à l’Assemblée, peuvent venir tester la solidité de la Constitution, les Institutions et les appareils de l’État.

    Tant que les élus et les dirigeants et les autorités politiques du pays restent des femmes et des hommes d’État, le pays peut affronter et résister à une crise qu’elle soit de nature politique ou constitutionnelle.

    Mais si vous voulez.....

    Aucun de Ravalomanana, Rajoelina et Mr R. Hery ne pourrait gagner l’élection présidentielle et obtenir une majorité à l’Assemblée, si élections avaient lieu à la fin des mandats des élus. C’est une perspective qui fait trembler la HCC et la majorité des grands fonctionnaires malgaches qui tiennent les Institutions judiciaires du pays.

    Il faut donc tout faire pour faire capoter les élections mais la CI ne l’a pas voulu du fait que Madagascar commence à coûter chère aux contribuables occidentaux.....

    On verra bien, mais beaucoup vont être déçus....

    • 7 juin à 23:20 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego ,
      « ll faut donc tout faire pour faire capoter les élections mais la CI ne l’a pas voulu du fait que Madagascar commence à coûter chère aux contribuables occidentaux..... » ;
      - Et alors ,pourquoi les occidentaux voulaient toujours mettre la main à la pâte sur une mission toujours sinistrée s’ils n’en tirent pas profit pour les beaux yeux des malgaches ? alors il fallait arrêter ce cirque autour de la CONSTITUTION ! les chinois sont là aussi !

    • 8 juin à 09:01 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à diego

      Madagascar est devenu un pays RSA .
      En effet tous les 3 mois, ce pays attend son chèque d’aide sociale comme beaucoup de travailleurs pauvre dans les pays développés .
      Nous devons cette « évolution » au grands penseurs théoriciens de l’autonomie Gasy .Ces grands nationalistes qui surtout ne veulent pas d’ingérence dans la vie politique du pays .
      Vous avez bien compris ,ils veulent l’arzent mais pas l’ingérence !
      Surtout que cette argent ,normalement destiné aux pauvres ,ce sont ces grandes gueules mafieuses qui se le mettent dans la poche et pas les pauvres .
      Faut croire que les contribuables des pays riches (avec de plus en plus de pauvres) sont tombés sur la tète !
      La solution est la mise sous tutelle de ce beau monde !

  • 8 juin à 06:07 | diego (#531)

    Bonjour Turping,

    Un, vous cachez mal votre ignorance en droit, j’espère me tromper car voyez-vous, je n’en titre aucun profit.

    Et deux :

    - Je ne pense pas que c’est à moi qu’il faut poser la question si vous pensez que votre question est juste et importante.

    Vous n’êtes pas sérieux, vous méprisez la Constitution de votre pays, alors même que tout le monde à Madagascar vienne de découvrir que Madagascar en a et le pays est au IV République.

    Vous pensez que les chinois croient avoir une légitimité d’aborder la moindre discussion sur le droit malgache ? Quel histoire que Madagascar partage-t-il avec la Chine ?

    La Chine est dirigée par un parti unique, Madagascar est en IV République. Combien d’éleves Madagascar a envoyé en Chine pour apprendre le droit, ou des hommes de droit pour faire des stages de spécialisation ?

    Et puis, j’ai parlé des contribuables occidentaux. Les impôts constituent l’entrée d’argent de l’État. Ce sont les États des pays occidentaux qui viennent en aide des États africains en faillites, en guerre et victimes des catastrophes naturelles et financer des élections.

    Personne n’empêche les dirigeants et les politiciens malgaches de protéger les intérêts de leur pays et de se servir la loi pour la souveraineté nationale......

    • 8 juin à 08:11 | saricine (#2893) répond à diego

      Diego

      Je cite : Personne n’empêche les dirigeants et les politiciens malgaches de protéger les intérêts de leur pays et de se servir la loi pour la souveraineté nationale......

      Tout ça nous fait rappeller le role de la CI dans les pays pauvres comme madagascar :
      Si je ne me trompe pas, madagascar est signataire des différentes conventions internationales sur différents domaines : environnementaux, socio-économiques , politique.
      Son économie étant sous perfusion, Madagascar ne pourra jamais imposer son »veto » , il est naturellement obligé de s’adapter(suivre) le sens de la vague, tout en empruntant le boué de sauvetage des bailleurs de fond.

      De l’autre côté, la CI, se formant dans un groupe de puissances économiques mais dotée de leaderships naturels :
      - En Europe : la France et l’Allemagne
      - En Amérique : les USA
      - Asie : la Chine
      - il y a aussi les pays émergents, mais pour l’instant ces derniers s’activent en ordre dispersé, donc ne pouvant pas avoir de gros impact sur l’economie mondial, mais d’ici 10 ans les tendances prévoient une destabilisation d’equilibre economique régionaux.

      C’est normal donc si à Madagascar, le leaderships français (ou couple franco-allemand)s’active, pour essayer de garder cet equilibre afin de prévenir le risque de déséquilibre socio-économique brutal. Actuellement, les USA, déclarent la guerre commerciale mondiale, l’europe a donc au moins trois terrains d’occupation majeur :
      - discussion europe/amerique
      - gestion de l’immigration
      - sentinelle de prevention de la guerre economique mondiale : l’afrique

      Donc j’adhère à l’idée qui dit que la balle est dans le camps des politiciens malagasy, tous les bonnes volontés malagasy, la population en général, pour changer radicalement la vision et le mode de gestion du pays, car la guerre économique a déjà été déclarée depuis belle lurette, faisant place à la guerre conventionnelle armées, ou bien a pris une place prépondérante par rapport à cette dernière, et que ça ne sera pas un cadeau pour les générations futures.

  • 8 juin à 15:16 | tojo (#10300)

    C’est un grand pas pour sortir du crise,soutenant le pour atteindre l’objectif pour le développement du pays.

  • 8 juin à 18:21 | Christianna (#10313)

    c’est un debut de la résolution de problème parce que maintenant il peut tout prendre en main, fonder sa gouvernement et pour la préparation de l’éléction

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 117