Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 15 novembre 2018
Antananarivo | 15h57
 

Interview

Interview

Paul Rabary : « On ne peut pas faire du neuf avec du vieux »

jeudi 16 août | Arena R.

Paul Rabary, ancien ministre de l’Education nationale et candidat à la prochaine présidentielle, a accepté de répondre à nos questions par rapport justement à sa candidature qui a suscité beaucoup de réactions, aussi bien du côté du pouvoir, que du côté de l’opposition, qui avait déjà pressenti sa candidature un an plus tôt. Interview.

Madagascar-tribune.com : Pourquoi vous êtes-vous présenté en tant que candidat ?

Paul Rabary  : Je me propose en tant qu’alternative. Je me présente pour l’avenir, pour les enjeux auxquels il faut faire face pour bâtir un Madagascar qui a sa place dans le 21ème siècle, prêt à relever le défi des Objectifs de développement durable. Il s’agit de tourner la page du passé. Je pense qu’on est en droit de proposer quelque chose d’autre. Pour moi, on ne peut pas faire du neuf avec du vieux. Ce n’est pas une question de personne, c’est une question de méthode de travail. Ce que je propose, c’est une nouvelle méthode de travail pour accélérer la croissance, et pour que cette croissance soit ressentie par toute la population. Il faut dépasser les problèmes qui remontent au passé et que nous n’avons pas surmontés jusqu’à présent. Que ce soit en terme de vision, de pratique ou encore en terme de paradigme.

M.T.com : Vous avez dit que pour qu’il y ait développement, il faut commencer par réduire les dépenses de l’État, réduire les différents avantages des dirigeants. Est-ce que c’est réalisable ?

Paul Rabary  : Tout à fait, c’est réalisable. C’est possible de passer de 30 à 15 ministres, d’appliquer la parité dans les nominations gouvernementales et des hauts responsables du pays à l’exception faite des responsables au niveau de la sécurité (gendarme, police et armée), de faire appel aux jeunes à prendre leur responsabilité. Je dis que c’est possible de vendre les 4x4 de grande marque et de remplacer par des Karenjy. Est-ce qu’on ne peut pas valoriser le salaire des enseignants ? Est-ce qu’on ne peut pas faire fonctionner une autonomie au niveau des régions ? Est-ce qu’il est impossible de valoriser les métiers des chefs fokontany qui ne touchent que 20 000 ariary par mois ? Est-ce qu’on ne peut pas donner plus d’un million d’ariary par mois pour les communes rurales ? Est-ce que c’est impossible de supprimer le Sénat ou encore la Primature ? Actuellement, l’Etat vit au-dessus de ses moyens et c’est la population qui en subit les conséquences. Si je suis élu, je suis même prêt à réduire les avantages des dirigeants, à commencer par le Président, les ministres, ou tout autre poste. Il faut montrer l’exemple.

M.T.com : Depuis quand avez-vous préparé votre candidature ?

Paul Rabary : En tant que ministre, j’étais entièrement loyal et fidèle envers le Président qui m’a confié un poste stratégique. Mais suite à mon abrogation en tant que ministre et ma démission du parti politique HVM, je me suis senti libre de tout engagement, et non redevable envers quiconque. Je suis libre, mais mes devoirs envers mon pays et les Malgaches que j’ai rencontrés sont présents à mon esprit de manière permanente. J’avais le choix entre rester hors de la sphère politique en tant qu’enseignant à l’université, ou relever les grands défis qu’imposaient mes devoirs. Et il s’avère que je suis un homme de défi et un homme de devoirs, le choix était évident.

M.T.com : Le fait que vous n’êtes plus ministre vous empêchait-il de continuer à être loyal et fidèle envers le président de la République ?

Paul Rabary : On parle de politique. Il est important que nous fassions la distinction entre le HVM qui est un parti politique, et le président de la République qui était mon patron au niveau du gouvernement. Par rapport au HVM, je l’ai déjà précisé lors de mes précédentes interventions qu’il y a eu des divergences d’opinions et des différends, courants dans la vie d’un parti politique. Aujourd’hui, ma liberté retrouvée me permet de prendre en main mon destin.

M.T.com : Cela fait environ deux mois que vous avez été écarté du gouvernement. Est-ce que ce temps-là suffit pour préparer votre candidature et se porter candidat à la prochaine présidentielle, alors que vos concurrents ont déjà préparé cette élection pendant des années ?

Paul Rabary  : La question de temps est actuellement relative. Nous sommes dans une société d’information et de communication et le temps passe très vite et intensément. En deux mois, il se passe beaucoup de choses. Actuellement, on vit dans un monde de l’immédiateté, de l’instantanéité. Ce qui paraissait autrefois très lent est maintenant très court. C’est la dynamique de campagne qui va déterminer les choses. Aujourd’hui, on ne peut pas encore dire qui va être élu ou non. Et à la fin, j’accepterai volontiers les résultats proclamés par la Haute cour constitutionnelle (HCC), qu’ils soient en ma faveur ou non. C’est ça le jeu de la démocratie.

M.T.com : Vous n’êtes pas sans savoir que l’un des problèmes de Madagascar est qu’aucun des présidents qui se sont succédé au pouvoir ne s’est pas préparé à diriger le pays ?

Paul Rabary  : Si vous suivez mon parcours politique, j’étais analyste politique, puis ministre pendant quatre ans durant lesquels j’ai engagé beaucoup de réformes en profondeur. L’expérience ministérielle m’a permis de montrer que je suis capable de prendre des décisions, même les plus difficiles au moment où il fallait. Contrairement aux autres présidents, et par rapport à mon parcours et à mon expérience, je peux dire que la vie m’a déjà préparé de façon appropriée. Je pense que ce n’est pas plus difficile d’être ministre que d’être président. Il faut juste le sens de l’intérêt supérieur de la Nation, une capacité d’écoute, le sens du travail d’équipe, et surtout la volonté de changer les choses méthodiquement et résolument.

M.T.com : Une élection exige néanmoins toute une équipe et des fonds. Qu’en est-il de ces domaines-là ?

Paul Rabary : Nous avons une équipe. Des jeunes qui n’ont jamais fait de la politique, mais qui ont fait leurs preuves dans leurs domaines d’activité. Par rapport aux fonds, je me suis engagé résolument, mais je dis aussi qu’une campagne électorale n’est pas nécessairement une débauche de moyens. Ce n’est pas une campagne opulente, c’est une campagne de responsabilité et de réseaux. Il n’y aura pas de tee-shirt, il n’y aura pas de grand meeting, il n’y aura pas d’artistes.

M.T.com : Vous allez donc vous appuyer avec les milliers d’enseignants recrutés au sein du ministère pendant que vous étiez ministre ? Ils ont été recrutés pour préparer votre candidature actuellement, alors que vous avez pourtant dit que vous n’avez pas politisé le ministère.

Paul Rabary : C’est entièrement faux de dire qu’ils ont été recrutés pour préparer ma candidature. Je suis fier d’avoir changé la vie de 40 000 personnes sans leur demander quoi que ce soit. Au-delà de ces recrutements, on a soulagé des centaines de milliers de familles. Nous avons fait un processus de recrutement démocratique, en consultant les gens. Mais je souligne que le recrutement de ces enseignants Fram était un engagement du président de la République, et c’était moi qui ai eu en charge la réalisation de cette promesse. C’est dans la manière de relever les défis et d’assumer mes responsabilités que je me suis dit qu’il y aura peut-être des enseignants qui pourront me suivre. Mais je n’ai jamais eu de calcul politique personnel lors de ces recrutements.

Propos recueillis par Arena R.

65 commentaires

Vos commentaires

  • 16 août à 08:04 | benantsa (#10178)

    Intéressant !

    • 16 août à 11:26 | RAMBO (#7290) répond à benantsa

      Et pourtant en politique, ceux qui se disent « neufs » sont souvent des « anciens vieux » ! Paul Rabary est un des vrais faux neufs qui ce sont déclarés jusque là.

      Par contre pour ratisser large, la candidature de Paul Rabary est intéressante . Quelle sera sa position au 2 nd tour ?

    • 16 août à 11:29 | Marika (#9389) répond à benantsa

      Le programme , c’est comme celui de tous les DREAMERS.

    • 16 août à 15:17 | Nomena (#10351) répond à benantsa

      Raha amiko aloha dia hafahafa ihany ny filazan’ny Paul Rabary satria tsy misy antitra mamoaka tanora izany ary tsy misy tonta miteraka vaovao. Na ianao vaovao dia vaovao koa no niandohanao na ianao tonta dia tonta koa izany ny nivoahanao.

    • 16 août à 15:18 | Nomena (#10351) répond à benantsa

      Raha amiko aloha dia hafahafa ihany ny filazan’ny Paul Rabary satria tsy misy antitra mamoaka tanora izany ary tsy misy tonta miteraka vaovao. Na ianao vaovao dia vaovao koa no niandohanao na ianao tonta dia tonta koa izany ny nivoahanao.

    • 16 août à 17:10 | tojo (#10300) répond à benantsa

      Inona ary no eritreritr’ity rangahy ity. Tsy afaka io sady tsy efa mazava ve ny fietsiny fa mitady tombotsoa manokana izy ? toy ny nanaovany ny antoko HVM, refa vita ny nilainy dia naratsiany amizay.

    • 17 août à 09:28 | Rakoto (#9043) répond à benantsa

      Oui « intéressant » comme vous dites.
      Ce qui est intéressant, c’est que lorsque ce Monsieur était « seulement » Ministre de l’éducation nationale, il n’y avait pas beaucoup de monde pour commenter.
      Ce qui est intéressant, ce que sur la plupart des topics qui concernent l’éducation, il n’y avait pas beaucoup de monde pour commenter.
      Ce qui est intéressant, c’est qu’en matière de probité et de cohérence au final, certains parlent des « politiques » mais ils n’ont pas le quart de l’exigence de certains politiques ...

      Malheureusement, je ne pourrais pas faire une généralité de « ces » politiques qui ont encore une vraie exigence, pour une raison très simple,
      et c’est ce qui est « intéressant », c’est que tout politique qu’il soit, il émerge forcément de la population malgache dont ce forum en est un reflet, en bien ou mal malheureusement.

    • 17 août à 09:31 | Rakoto (#9043) répond à benantsa

      Et contrairement à beaucoup de gens sur ce forum, je ne suis ni pour, ni contre « ce » Paul Rabary (ou un autre) pas plus pour Hery ou Marc ou Paul ou Jacques.
      Seulement laisser du temps aux institutions de se mettre en place, c’est un TRAVAIL de longue durée, hey oui de longue durée.

      Asa fa tsy kabary.

    • 21 août à 05:11 | rawera (#10329) répond à benantsa

      MAPME BE ATOA PAUL RABARY. MBA HEVERINA IZAY ATAO VAO MANAO ZAVATRA E. ITY PREZIDA PREZIDA ITY HEVERIN’NY REHETRA FA KILALAONJAZA. SA REHEFA TONGA EO VE TSY HITA IZAY ATAO !!!! ASA O

  • 16 août à 09:07 | Toutoun (#10298)

    Samy milaza fa hampandroso daol ngeh ze hirotsaka ho kandidà eh ! fa ny anao rehefa tsy nahazo ny toeran’ny ministra intsony vao nanapan-kevitra @io sehatra io. Hainao le miresaka Mr Paul ah !!!

    • 16 août à 09:21 | benantsa (#10178) répond à Toutoun

      BLABLA inoffensif de looser !

    • 16 août à 13:28 | Jacques (#434) répond à Toutoun

      Ugh, le Rambo a parlé ! Ugh, langue fourchue !

    • 16 août à 15:44 | Toutoun (#10298) répond à Toutoun

      Mamy be ngamba le seza dia tadiavina daholo izay fomba rehetra atao ahazoana azy eh ? Raha tena mahatsapa i Mr Paul fa mila manova fomba fiasa dia ny fomba fomba fisainana aloha no mila ovaina voalohany ! Iray @reny ny fiheviny mandiso be fatàny ny fanjakana t@ nanasorana azy tsy ho minisitra intsony.

    • 16 août à 17:21 | tojo (#10300) répond à Toutoun

      Izay anie ilay izy ee, mazava ny tiany ahatongavana fa tombotsoany ihay no jereny. Izany ve no olona mieritreritra ny hitarika firenena ? Very isika raha izany no tonga eo.

  • 16 août à 10:01 | cool Raoul (#10042)

    si l’on a tout compris,

    ils m’ont forcé à faire le méchant, mais maintenant je suis le gendre ideal..

    Vu l’état des programmes, des écoles études salaires des profs non versés...
    il n’a peur de rien le bigre...

    Au fait lorsqu’il était Sinistre , son salaire était il suspendu aussi par solidarité aussi ?

    • 16 août à 13:58 | RAMBO (#7290) répond à cool Raoul

      Jacques l’apprenti Sherlock Holmes ! Vous vous trompez de long en large comme d’hab.
      Rambo n’a qu’un seule pseudo...les autres sont des vrais supporters de Hery Rajaonarimampianina.
      Des convaincus des réalisations énormes de l’Homme...comme tous les membres de VOROMAHERY ou Vondrona Miaro , Manohana an’ i Hery Rajaonarimampianina.

  • 16 août à 11:01 | RAMBO (#7290)

    Ce sera difficile pour le candidat Paul Rabary de parler de son bilan sans parler du Bilan énorme de son ancien patron et futur adversaire à la présidentielle.

    Hery RAJAONARIMAMPIANINA a transformé l’Univers Educatif de Madagascar et le Taux de Scolarisation monte en flèche depuis 2014.

    Voici les extraits du Bilan en matière d’Education de Hery Rajaonarimampianina avec des belles images cette liste est loin d’être exhaustive :

    http://www.presidence.gov.mg/dix-nouvelles-epp-et-trois-nouveaux-lycees-remis-aux-populations-d-avaradrano-et-de-manjakandriana/

    http://www.presidence.gov.mg/le-president-de-la-republique-a-sabotsy-namehana-antananarivo-avaradrano/

    http://www.presidence.gov.mg/inauguration-de-deux-nouveaux-etablissements-scolaires-a-toamasina/

    read :http://www.presidence.gov.mg/le-president-de-la-republique-honore-les-enseignants-fram-de-la-province-dantananarivo-lenseignement-la-base-du-developpement/

    MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE
    – Communication verbale relative à la célébration de la rentrée solennelle 2016-2017 le 21 Octobre 2016 à Toliara, Région d’Atsimo Andrefana ; à l’inauguration de l’Ecole Primaire Publique d’Andohatsara, Betioky Sud, le 20 Octobre 2016 et à l’inauguration du Lycée Tsianisiha, Toliara II, le 22 Octobre 2016.
    – Communication verbale relative à la célébration de la Journée Internationale de l’Alphabétisation du 08 Septembre 2016 à Miarinarivo, Région d’Itasy.

    Etc etc.….

    • 16 août à 11:36 | Anton (#8594) répond à RAMBO

      "Ce sera difficile pour le candidat Paul Rabary de parler de son bilan sans parler du Bilan énorme de son ancien patron et futur adversaire à la présidentielle’’... MDR

      Bon en plus d’être le ’’roi’’ du copier/coller, vous avez beaucoup (..) d’humour ; dommage que ne soit que du premier degré (en clair de la foutaise)...et toujours avec l’argent des bailleurs !

    • 16 août à 14:06 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Rambo — les jeune candidats au CEPE ne se sont jamais montrés aussi nuls que cette année ,an 5 de l’ère Hery Et ,le personnel de l’education nationale a perdu tout prestige .Il est traine savate ,traine misère comme tout autre....

    • 17 août à 10:22 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Rambo ! L’excellence des malgaches ,c’était autrefois .Aujourd’hui : nada ! -Aucune performance scientifique ,administrative ,culturelle ,industrielle ,sportive .Avec le gouvernement Hery ,tout est resté dérisoire ..Il a fait son temps ;il a montré son inutilité et le peuple a souffert plus que jamais . Cherchez ailleurs l’homme providentiel ....
      Notre enseignement ne vaut plus rien . En France , des auteurs africains ont remporté de grands succés littéraires ; Ils ont été édités à des milliers d’exemplaires . Nous ,nous avons le seul Raharimanana qui exploite sans fin la douleur de 1947 .

  • 16 août à 11:05 | rayyol (#110)

    Au moins il y a des gens plus intéressant intéressé Ceci apporte de l eau au moulin Si pas maintenant pourquoi pas plus tard Il y aun besoin de sang nouveau et c est bien Le present prepare le futur

    • 16 août à 12:19 | RAMBO (#7290) répond à rayyol

      Anton
      Je fais le travail à votre place avec les copies/collées ...visiblement vous manquez de recherche quand vous affirmez que les USA et le Quatar n’avaient pas apporté des aides à la France et les pays d’Europe. Les copies /collées servent indiscutablement à appuyer les arguments à notre époque...celle du Net.
      Il est toujours préférable d’utiliser l’argent ou les matières premières des autres et faire recours à son propre argent et produit dans les moments difficiles… C’est le beaba de l’Economie Financière à la Fac .
      Un exemple pour vous aiguiller ..les Etats Unis possède d’énormes réserves en pétroles mais les autorités économiques américaines préfèrent utiliser les pétroles des autres...il leur est avantageux d’importer le pétrole moins cher et d’attendre le moment propice pour exploiter leur propre produit.

      Madagascar est un pays riche en sous sol...ce sont des vraies richesses..mieux que les $ et autres £ qui peuvent se dévaluer du jour au lendemain…Mais notre pays est en retard dans le domaine de la Technologie. Nous avons besoin de devise pour acheter les Machines Outils... Ce sont nos richesses qui servent de garantie aux Bailleurs de fonds et les pays riches qui nous aident comme la Chine. Mais comme on dit , rien n’est gratuit, c’est dans les contre parties que nous faisons appel à la compétence et la sagesse de notre cher Président qui est Expert non seulement en Comptabilité mais surtout en Economie.

    • 16 août à 12:38 | Anton (#8594) répond à rayyol

      Rambo
      J’ai répondu hier à tes foutaises !
      Ne te ridiculise pas davantage ..

      Au fait hier il a inauguré la statue de la Sainte vierge, aujourd’hui il va donner un premier coup de pelle et demain (ou après demain) poser la première pierre pour des toilettes publiques ; ...plus tard le premier coup de pioche
      Qu’il profite bien ...

  • 16 août à 11:08 | rayyol (#110)

    Il ne faut pas cracher sur les personnes interessees au mieux etre des Malgaches et de leur pays

    • 16 août à 11:20 | Marika (#9389) répond à rayyol

      Un autre zéro virgulien qui dépense 250 Millions d’ar.pour l’inscription.
      C’est de l’argent jeté par la fenêtre. Vola miditra @ ki-loadoaka...

  • 16 août à 11:34 | benantsa (#10178)

    RAMBO !

    C’est quoi un taux de scolarisation qui monte en flèche avec un niveau,, tant des enseignants que des élèves, qui descend en flèche ?
    Ce n’est vraiment pas une réussite.

    • 16 août à 11:56 | RAMBO (#7290) répond à benantsa

      Parlons de niveau scolaire...Avec les moyens du bord, les élèves Gasy peuvent aller très loin dans les études. C’est la raison pour laquelle, Hery Rajaonarimampianina a mis le paquet sur les infrastructures scolaires.

      Selon RFI même sous Ravalomanana le taux de scolarisation était en baisse :
      Madagascar : baisse importante de la scolarisation des enfants, selon l’Unicef

      ©

      Par RFI Publié le 17-03-2012 Modifié le 23-12-2012 à 08:13

      Plus d’un quart des enfants en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisés à Madagascar, selon une étude réalisée par l’Unicef, le Fonds des Nations unies pour l’enfance. Plus d’un million d’enfants exclus du système scolaire en raison de la pauvreté de leur famille mais aussi des difficultés que connaît actuellement le pays.
      Après une dizaine d’années de progrès dans le secteur de l’éducation, la crise de 2009 est tombée comme un couperet : 83% des enfants allaient à l’école en 2005, ils n’étaient plus que 73% en 2010.
      « Depuis 2005, le taux de scolarisation a baissé de 10 points et rien qu’en une année, entre 2010 et 2011, on a perdu 700 000 enfants dans les écoles primaires, indique Steven Lauwerier, représentant de l’Unicef à Madagascar. Cela pose vraiment un problème pour le développement futur du pays. »
      Parmi les causes de cette désertion : l’appauvrissement de la population. Le contexte économique conduit certaines familles à déscolariser leurs enfants. Le retrait des bailleurs de fonds a aussi entraîné la réduction du budget du ministère de l’Éducation et des moyens alloués aux écoles.
      Face à ce désengagement général, le système continue de fonctionner tant bien que mal, grâce à l’engagement des familles, c’est ce qu’a constaté Rohen d’Aiglepierre qui a dirigé cette étude : « l’éducation à Madagascar, c’est un système qui s’appuie énormément sur les parents. Les parents sont convaincus de l’importance de l’éducation et font absolument tout ce qu’ils peuvent – ils se sacrifient et se saignent à blanc – pour pouvoir scolariser leurs enfants, et ils trouvent des solutions, et malheureusement ils sont peu aidés par l’extérieur, que ce soit les organisations internationales ou le ministère. Dans la plupart des endroits que l’on visite, ils s’en sortent seuls ».
      Cette étude se veut être une base de travail pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie alors que certains partenaires comme la Banque mondiale s’apprêtent à reprendre leurs aides dans la Grande île.
      Selon l’UNICEF
      Taux d’alphabétisation des jeunes (15-24 ans) (%), 2008-2012*, hommes
      65.9
      Taux d’alphabétisation des jeunes (15-24 ans) (%), 2008-2012*, femmes
      64
      Nombre pour 100 personnes , 2012, téléphones portables
      39.1
      Nombre pour 100 personnes , 2012, utilisation d’Internet
      2.1
      Participation au pré-primaire, Taux brut de scolarisation (%), 2008-2012*, garçons
      8.7
      Participation au pré-primaire, Taux brut de scolarisation (%), 2008-2012*, filles
      8.9
      Participation à l’école primaire , Taux brut de scolarisationo (%), 2008-2012*, garçons
      149.6
      Participation à l’école primaire , Taux brut de scolarisationo (%), 2008-2012*, filles
      147.1
      Participation à l’école primaire , Taux net de scolarisation (%), 2008-2012*, garçons

      Participation à l’école primaire , Taux net de scolarisation (%), 2008-2012*, filles

      Participation à l’école primaire , Taux net de fréquentation (%), 2008-2012*, garçons
      78.3
      Participation à l’école primaire , Taux net de fréquentation (%), 2008-2012*, filles
      80
      Participation à l’école primaire , Taux de survie en dernière année d’école primaire (%) , 2008-2012*, données admin.
      39.5
      Participation à l’école primaire , Taux de survie en dernière année d’école primaire (%) , 2008-2012*, données de l’enquête
      88.5
      Participation à l’école secondaire, Taux net de scolarisation (%), 2008-2012*, garçons
      23.1
      Participation à l’école secondaire, Taux net de scolarisation (%), 2008-2012*, filles
      24.2
      Participation à l’école secondaire, Taux net de scolarisation (%), 2008-2012*, garçons
      26.5
      Participation à l’école secondaire, Taux net de scolarisation (%), 2008-2012*, filles
      28.2
      Définitions et sources principales [popup]

      Les réhabilitations et constructions d’EPP, CEG et Lycées à travers toute l’île par Hery Rajaonarimampianina a inversé la tendance...les belles écoles attirent les enfants Gasy.

    • 16 août à 13:39 | Anton (#8594) répond à benantsa

      Montée en flèche (qui lui n’en est pas une) selon Rambo

      ...Quelques chiffres 2016 :
      Taux d’alphabétisation 2016 : 64.66 % [Taux d’alphabétisation 2012 : 76.83 %]
      Pourcentage de redoublants, en 1° année, au primaire (%) 21.35 H : 22.54 F : 20.15
      Taux brut d’accès à la dernière année de l’enseignement primaire : 67.58
      Taux brut de survie en dernière année du primaire (%) 35.1
      Pour le secondaire le taux net se situait en 2016 à 30.15 % ; …il était de 30.99% en 2012

      De plus ce n’est pas en recrutant des maîtres FRAM n’ayant pas le niveau, pas formés et pour la plupart inaptes à enseigner mal payés de surcroît que l’on va relever le niveau de l’enseignement à Madagascar. De plus fort en y consacrant péniblement 2% du budget de l’Etat

  • 16 août à 11:59 | Tax boom (#10141)

    Fa saika mba hanontany kely an’i Paul Rabary hoe olombavao ve hono izy, tsarovy tsra fa fony ianao minisitra tao dia efa HVM ary zay HVM rehetra dia ef naloan’ny olona daholo, ka aza d manadio tena lotr re. tadidiko tsara lay teninao zay hoe matoa za tsy niala tao dia nisy mission nataoko mba hampandrosoana ny MEn, d ny hamalioko azy d moa ve nande tsar ny MEN t@ enw teo satria mants btsk reo olona nitaraina hoe ef nandef fangatahana horaisina mpiasampanjakana saing olonkaf tanterak no tafiditr tao ary anisan’ny nanjakan’ny kolikoly ndrindr ny MEN. Teo ihny koa lay hoe ny ts nialako dia satria adidy sy andraikitra le izy : Mr Paul Rabary ny olona tena leader sy mpitarika zany dia mametrak fialana rehef mahatsapa fa tsy nahomby ny zvtr nataony f ts andrasana esorina, ka ef hitanao fa alohalika ve ny ranombary sad ef nesorina ianao vao mody milaz zao reetr zao. AZAFADY TSY BADO NY MALAGASY

    • 16 août à 14:00 | RAMBO (#7290) répond à Tax boom

      Anton
      Je peux vous traiter de menteur si vos sources ne sont pas affichées...copiez et collez vos sources.

    • 16 août à 16:31 | sasa (#10303) répond à Tax boom

      fihetanan-po fotsiny nge ny an’i Paul Rabary fa izy dia tsy ho lany mihitsy e, te hiseo fotsiny izy hoe olom-baobao kanefa izy no tena fosotra tao amin’ny ministeran’ny fampianarana tao.

    • 16 août à 16:33 | tsirah (#10314) répond à Tax boom

      Ny filoha Hery Rajaonarimampianina : « Ampy izay ny adilahy politika ».
      Mazava, araka izany, ny hafatra natsipin’ny Filohan’ny Repoblika amin’ireo mpanao politika tsy an-kanavaka amin’ny fitarihana ny olona amin’ny fifampihantsiana sy amin’ny herisetra amin’izao ankatoky ny fifidianana izao.

    • 16 août à 17:33 | tojo (#10300) répond à Tax boom

      Mety oe anisan’ny olom-baovao itarika korontana indray angamba na anoso-potaka fotsiny ny fitondrana. Raha tena endry ianao tsy manaratsy ny hafa fa izay hifidianan’ny vahoaka anao aloha atao dia hita eo raha mahatarika ianao.

  • 16 août à 12:06 | benantsa (#10178)

    RAMBO et autres courtisans de Ubu roi...
    Des responsables d’universités (recteurs, doyens, directeurs ou autres) rencontrés il y a peu, déplorent le faible niveau des étudiants qui, pour la plupart en fin de licence (système LMD) atteignent péniblement le niveau d’un lycéen ayant décroché son BAC en France ! Triste réalité.
    Alors, parler de réussite dans le domaine de l’enseignement grâce à l’Hery, c’est à mourir de rire.

  • 16 août à 12:23 | Ibalitakely (#9342)

    Inona moa no mahagaga amin’izany : 4 taona sy tapany ianao tao anaty fitondrana karavatomanga tao foana ka tsy antenaina hitondra zava-baovao.

    • 16 août à 16:40 | tsirah (#10314) répond à Ibalitakely

      Nezahan’ny fanjakana foana ny hitazona anao na dia tsy nahavita na inona na inona teo amin’ny asanao ary ianao fa ny fanjakana foana no nanorina ireo 6 775 EPP sy CEG nanome kits scolaire 9.904.149 boky fianarana 2.469.632 ary nampiditra 1000 mpampianatra fram isan-toana koa tsy omena tsiny ianao raha nenjehan’ny mpampianatra rehetra teo madagasikara fa tsy aninona tsy aninona

  • 16 août à 12:52 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Rambo,,
    Je suis sérieux avec toi ,il faut que tu te ménages !
    En effet ,beaucoup d’intervenants en ces colonnes ont essayés de te faire comprendre que ce n’est pas sur ce forum que se décidera le résultat de la future élection présidentielle !
    Mais tu ne veux pas comprendre et tu nous abreuves de copiés collés et commentaires à deux balles qui n’intéressent personne ,car toujours en faveur de ton candidat
    En fait tu perds ton temps et tu devient pathétique et ridicule, car ton attitude est puérile
    Honnêtement si tu est vraiment un conseiller « écouté » du prince actuel,tu as surement autre chose à faire que polluer ce forum, car ton action est plus que contre productive envers ceux que tu essayes de convaincre
    Plus tu insistes ,plus les gens rejettent tes post sans les lire !
    Il n’y a que les imbéciles qui ne savent pas changer leurs méthodes ou leur d’avis !

  • 16 août à 13:25 | Turping (#1235)

    Même si Paul Rabary faisait partie de l’ancien gouvernement HVM ,ses voeux seraient louables !
    - On ne peut pas faire du neuf avec les vieilles méthodes .
    - D’abord ,ce pays a besoin des reformes en rupture avec les anciennes méthodes depuis l’indépendance corrompue.La preuve est toujours là 58 ans après !
    - Pour ce faire il y a du chemin à parcourir avec le grand retard comparé à nos vois africains .
    - L’Afrique a besoin des institutions fortes respectées par tous et toutes (dixit Obama ) . D’abord sans éradiquer le fléau lié à la corruption ,le pays n’avancera jamais .Il était temps de faire la politique pour s’occuper du bien collectif ,les intérêts publics !

  • 16 août à 13:26 | Turping (#1235)

    Lire ; nos voisins africains ....

  • 16 août à 14:45 | Isandra (#7070)

    Donc, si je comprend bien, le mandat de Rajao n’a pu satisfaire personne, même ses proches collaborateurs n’ont pas été satisfaits de sa présidence, plus fort raison que le peuple, on ne parle pas de ses anciens compagnons de lutte grâce auxquels il a pu accéder au trône.

    On n’attend alors qu’une grande claque électorale pour lui, il a encore du temps pour trouver une grande porte,...

    Toutes ces inaugurations ridicules n’auront plus d’effet sur son sort.

    • 16 août à 14:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      à combine plus forte raison que le peuple,...

    • 16 août à 15:34 | Nomena (#10351) répond à Isandra

      Manofy angaha ianao sa sodokan’ny any ivelany dia manadino ny vaovao eto Madagasikara !!!
      Efa Maro ireo fotodrafitrasa vitan’ny filoha ankehitriny, ary manaraka izany ny antsoina hoe proche an’ny filoha dia olona tsy mamadika azy, fa matoa izy izay mahavita mamadika dia tsy tena akaiky azy izay.

    • 16 août à 16:13 | tsirah (#10314) répond à Isandra

      Saonjo iray lohasaha hono tsy ilaozan’izay mamarara !!! ka noho izany tsy ny fanjakana no tsy manao ny asany fa ny olona tsy mahavita azy no manala tena. Tsy ny HVM anie no nanala azy tsy ho membre fa ry zareo no menatra tsy nahavita na inona na hinona ka niala ee !!! Inauguration ridicule hoe ianao fa ianao io ve nahavita nanarina sy nanamboatra fotodrafitr’asa goavana sy manerana an’i Madagasikara toa ny vitan’ny filoha ankehitriny ?

    • 16 août à 16:18 | jayo (#10317) répond à Isandra

      j’ai bien peur que ça va être le contraire , car qui d’autre à part le dirigeant actuel pourrait sortir notre pays de cette crise ? Seul le résultat de l’élection qui peut répondre à cette question

  • 16 août à 15:27 | Nomena (#10351)

    Mbola mipetraka foana ilay toe-tsaina voazanaka ao amin-tsika tsirairay, Sodokan’ny zavatra manjelatra ivelany, ary tsy mahagaga raha manan-karena ny sinoa sy karana, satria tsy ao amintsika ilay mijery ny tena atiny ilay zavatra, Tsy adala akory ny Ntaolo niteny hoe, Eo ampandrasana mahita ny atiny. tsy izay olom-baovao akory no antsoina hoe mendrika na lafatra.

    • 16 août à 16:57 | donia (#10353) répond à Nomena

      Raharaha rehefa te ho filoha fa hatramin’ny olona nahitanao soa avy ary voahosopotaka ! Lasa manjaka loatra le fitiavan-tena ka lasa manaonao foana toy izao !

  • 16 août à 15:27 | komi (#10299)

    Mahay milaza daholo rehefa mahazo fitenena fa tena mahavita manantanteraka ve !! Mazava be ny an’ity kandidat iray ity fa mittady seza hiverenana eo @ fitondrana indray satria very seza fihinanana

    • 16 août à 16:44 | jayo (#10317) répond à komi

      marina ny teninao, misy ny sasany dia ftsy mba mikatsaka ny mba hahasoa ny malagasy mihintsy fa ny hitady seza sy ny tombotsoa an’ny tenany ihany, mila olona madio fo sy manao ny marina isika

  • 16 août à 15:36 | Toutoun (#10298)

    Raha tena nahatsapa i Mr Paul fa natao fitaovana fotsiny t@ maha minisitra azy dia tokony tonga dia nametra-pialàna avy hatrany ary tsy nanaiky izany rehetra izany ! Matoa nefa izy tsy niala tao h@zay dia nitady tombontsoa ho azy, ary mety zarany aza ngamba nisy an’iny fanesorana iny atao fomba fiady vaovao !!!

  • 16 août à 15:48 | lafu_ny_su_krill (#10001)

    Tena misy ny mikaroka ny tena fahamarinana eto toy Anton, marika, jacques tam ity resaka ity, ahoana moa no ilazana hoe nisy ny vokatra tal ity minisitra taloha ity nefa mbola manao girevy daholo ny mpampianatra any al faritany. Izany hoe tsy manaiky an ity Rabary sy ny bilan -ny manana traikefa !!

    Ny karaman mpampianatra dia tsizarizary, izy sady hoe sociologue no minisitra, tsy misy résultat @ fahefamividin’ny mpampianatra.
    Tsy afaka hanome valiny tsara @ fampianarana raha tsy manome farafahakeliny ivelomana @ mpampianatra.
    Aiza ve ka 40000ar karama.
    Iha ro hovelogna @ izany ?
    Manaiky an’io va i Paul Rabary ho karama ?

    • 16 août à 15:59 | tsirah (#10314) répond à lafu_ny_su_krill

      tsy mila anio kosa aloha ny olona na hanao fampielezan-kevitra enjana be ary eee !!! Fa ono a ? taiza marina moa no nahazo ny vola hanaovany io propagande io eee ? tena mila hadihadiana izany ry HCC a ? Fa naninona moa ny mpampianatra no migrevy nanohatra azy ?satria tsy nahazo karama ny mpampianatra : Sao lahy io vola io no nalaina ka andeha anaovany Fifidianana

    • 17 août à 09:01 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à lafu_ny_su_krill

      Azo heverina io ahiahy io, milliards hono no débloqués ho an’ny mpampianatra, mbola tst hita aloha izany zao.

  • 16 août à 15:54 | tsirah (#10314)

    paul rabary a mila mahay mifefy ny zavatra kely indrindra alo ihanao vao tokony andeha hifehy ny zavatra lehibe indrindra.Ny minisiteran’ny fampianarana aza tsy vohafehinao fa nanalabaraka ny ny fanjakana fotsiny, koa nahoana moa no andaha hirotsaka ho filoha ianao ? Sao dia heverinao fa kilakao ary ny fitondrana ny firenena ? Mba mandiniha tena fa vao maika ianao tsy misy dikany amin’ny olona

  • 16 août à 15:58 | sasa (#10303)

    rehefa akaiky fifidianana toy izao dia miteny izay tsy tokony ho lazaina mihitsy rehefa te ho lany ny kandida iray,raha ny fijeriko an’i Paul Rabary dia mety vali-faty fotsiny no hatonga azy hirotsaka ho fidiana satria ilay foto-kevitra ijorany aloha hita hoe tsy mankatoa ny mpitondra ankehitriny tsotra izao fotsiny.

    • 16 août à 16:53 | donia (#10353) répond à sasa

      Ry Paul Rabary le mpitsipadoha laka-nitàna , rehefa tonga eo amin’ny fitondrana ihany koa izy dia ho ahiliny avokoa ny vahoaka na ireo ary no nifidy azy, efa fazarandratsiny io !

  • 16 août à 16:17 | Midabetsy (#8062)

    Tel maître tel chien

  • 16 août à 16:48 | donia (#10353)

    Tsy asiana resabe ry Paul Rabary fa ny fihetsika nasehonao fotsiny ary dia efa tsy hahalany filoha anao ah, nataonao tohatra hiakarana fotsiny ny HVM dia avy eo enao tsy menatra manaratsy. Izany ve no ho filoha ?

  • 16 août à 16:50 | donia (#10353)

    Sady angah moa ianao dia olona mana-pahaizana be amin’ny fitantanana firenena no mba hoe hitondra zava-baovao ? ampy hanatanterahinao izany ve ny traikefa anananao ?

  • 16 août à 17:47 | tojo (#10300)

    Be lazao daholo izay tamy kanefa tsy anao inoninona akory. Taminao ttao aminy fitondrana andraikitra kely ary no nampiandreketana anao nanahirana anao koa hitondra firenena no hitetatetana.

  • 16 août à 18:39 | benantsa (#10178)

    Avez-vous remarqué cette technique de diversion et d’obstruction pratiquée par les fans du roi bientôt déchu mais déjà moribond, ce grotesque coupeur de rubans dont les mains finissent par sentir les latrines ?
    La technique est simple, puérile mais digne des meilleures dictatures :
    - inonder le forum de messages stupides en malagasy. Je parle évidemment des « Claudettes » simiesques, majorettes écervelées ou autres pom-pom girls vulgaires à souhait qui, en coeur cacophonique et répétitif psalmodient les louanges de leur vedette d’opérette.
    - inonder le forum de messages pseudo-savants et longs à souhait. Je parle évidemment du Rambo mou sous la casquette qui avec l’énergie du désespoir essaie en vain de se faire entendre.
    Il s’agit donc pour ces fans, qui en fait se résument à une personne esseulée et déprimé, d’occuper le terrain pour que d’autres, bien plus nombreux, ne trouvent plus leur place.
    Et pourquoi tout cela ?
    Parce qu’il y a une peur tripale et funeste de la chute finale... déjà bien entamée, fort heureusement.

  • 16 août à 21:21 | RAMBO (#7290)

    RN5...GRANDE PREMIERE DANS LE NORD.
    Lancement des travaux de réhabilitation avec bitumage de la RN5A Ambilobe et Vohemar

    « Pour la Réconciliation Nationale et l’Émergence économique »
    « Une promesse tenue et un grand défi » : ce sont les propos du Président de la République lors du lancement officiel des travaux de réhabilitation, avec bitumage, de la route Ambilobe-Vohémar, ce 16 août, à Ambilobe. D’une longueur de 150,710 km, la RN5A relie les Régions DIANA et SAVA, composées respectivement de 63 et 83 communes, d’une population totale de trois millions d’habitants. A Ambilobe, le Chef de l’État a aussi procédé à l’inauguration du Bureau de l’Administration Minière (BAM), et celui de la Direction de la Police des Mines pour l’Antenne régionale sise à Ambilobe ; il a également visité les chantiers de remise aux normes des infrastructures de production et de distribution d’eau potable locale.

    Lors de sa rencontre avec Ambilobe des grands jours, le Président Rajaonarimampianina a exprimé sa solidarité avec la population de la Commune rurale d’Anaborano Ifasy, dans le district d’Ambilobe, où une centaine de maisons a été détruite lors d’un grave incendie dernièrement ; il a offert dix tonnes de riz, et une enveloppe de vingt millions d’ariary, à titre d’aide pour les travaux de reconstruction. Par ailleurs, cinq tonnes de riz ont été également remises aux associations de femmes et aux orphelins, des couvertures pour les personnes âgées, et douze zébus à la population d’Ambilobe, pour la réjouissance dans le fihavanana.

    S’agissant de la RN5A, le Président a repris l’expression favorite des habitants du Nord « Bye-bye Godra », qui se réfère au soulagement éprouvé par la réhabilitation de cette route qui faisait tant souffrir les voyageurs depuis plus de 50 ans maintenant. Il a réaffirmé qu’il partage la souffrance endurée par la population, et comme la réconciliation nationale est une de ses priorités, il a fait de la construction et de la réhabilitation de routes dans tout le pays, les meilleurs moyens de réconcilier et de rapprocher les malgaches, et la RN5A en fait partie. Désormais, les habitants de la SAVA et de DIANA vont oublier le cauchemar d’antan.

    Ce grand projet reflète donc non seulement la réconciliation nationale, selon le Président Rajaonarimampianina, mais surtout l’Émergence des Régions du Nord. Outre la sagesse et l’engagement de leurs populations pour le développement, les Régions DIANA et SAVA disposent également de grandes richesses naturelles telles que l’or, la vanille et les sites touristiques qui peuvent les aider facilement à sortir de la pauvreté à travers une bonne gouvernance, selon toujours le Chef de l’Etat. L’exploitation de l’or, surtout à Betsiaka, constitue un véritable levier du développement, surtout par la mise en place du Bureau de l’Administration Minière (BAM), et celui de la Direction de la Police des Mines à Ambilobe même. Ce sont des Projets structurants menés par le Gouvernement pour permettre l’Émergence économique du Nord, a-t-il souligné. Par ailleurs, il a salué l’instauration du Dina local, pour assurer la bonne gestion des richesses naturelles, tout en insistant sur la nécessité du respect des lois.

    Le Président a, d’autre part, effectué une visite de suivi sur les chantiers du Projet de remise aux normes des infrastructures de production et de distribution d’eau potable d’Ambilobe, sur les rives du fleuve Mahavavy. Il s’agit d’un grand projet hautement social, mis en œuvre depuis deux ans. Le renouvellement du réseau de distribution devra assurer la permanence de l’approvisionnement en eau potable, et les travaux seront terminés dans un mois. Tout cela vise à l’amélioration du bien-être social, a souligné le Président Rajaonarimampianina, qui a rappelé les efforts déployés dans les domaines de l’éducation et de la santé publique, avec, notamment, la mise en place d’un bloc opératoire au centre hospitalier d’Ambilobe, l’année dernière.

    En ce qui concerne les élections, le Président de la République a invité la population, et tous les acteurs politiques, à respecter les lois en vigueur, car c’est la meilleure garantie pour la stabilité et la paix sociale, a-t-il dit. Les jeunes, les femmes, ainsi que tous les responsables de la vie nationale sont appelés à respecter la légalité et la stabilité. Il faut aussi préserver et défendre les acquis, selon le Président. « Chacun doit être jugé en fonction des réalisations et des promesses tenues, Madagascar est sur l’orbite du développement, et cette marche va se poursuivre. Beaucoup d’efforts ont été déployés pour aboutir aux financements des projets actuels », a déclaré le Chef de l’Etat. Il a tenu à remercier le Président Xi-Jinping et le Gouvernement chinois d’avoir accepté de financer les travaux de réhabilitation de la RN5A, Ambilobe-Vohemar. Il a également salué la patience du peuple malgache, car les réalisations telles que la RN5A ont toujours besoin de temps pour s’accomplir. « Nous avons besoin de persévérance et de confiance mutuelle. Le véritable patriotisme et la solidarité sont les clés de l’Émergence car la route est encore longue, et il faut penser aux générations futures », a conclu le Président Rajaonarimampianina, à Ambilobe.
    L’Homme est vraiment à la manette...voici le récit avec de belles images :
    http://www.presidence.gov.mg/lancement-des-travaux-de-rehabilitation-avec-bitumage-de-la-rn5a-ambilobe-et-vohemar/

    • 16 août à 21:44 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      du bruit , encore du bruit... du bruit pour rien, Rambo - Ce n’est pas demain que vous roulerez sur cette route

  • 16 août à 22:13 | benantsa (#10178)

    RAMBO,
    Tu as perdu tout contact avec la réalité, tu disjonctes grave...
    Ton patron d’occasion, l’Homme comme tu l’appelles, est devenu dieu pour toi !
    Mais ce qui me rassure c’est que tes propos grotesques discréditent tous les jours un peu plus ton idole grimaçante.
    Merci pour cet immense service que tu nous rends.

  • 17 août à 16:26 | Fidy Andriamihaja (#10287)

    Pour Paul Rabary, bonne chance !
    On va être de plus en plus dans l’embrouille, nous les simples citoyens électeurs !
    Pour Hery Rajaonarimampianina. Un grand merci pour RAMBO pour les volontés inébranlables de soutenir son très cher PRM. Il faut dire qu’à force de trop défendre le PRM, on est amené à penser qu’il est peut être en une très mauvaise position ! non ?
    Et une petite question : Il fait ces GRANDS travaux pour sa gloire personnelle ou pour le peuple ? Sincèrement ? vu les vénérations qu’on lui accorde...
    pathétique !

  • 17 août à 16:46 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Je me souviens d’un temps assez proche ou beaucoup d’entre vous ne critiquaient en aucune façon le PRM actuel
    Pourtant il était mauvais comme maintenant !
    La solidarité ethnique ,sans doute

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 453