Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 24 septembre 2018
Antananarivo | 18h02
 

Politique

Conjoncture politique

Olivier Mahafaly a des comptes à régler

samedi 30 juin

« Je me demande pourquoi on s’acharne contre moi ». C’est en ces termes qu’Olivier Solonandrasana Mahafaly répond à ses détracteurs, quatre semaines après son départ à la tête du gouvernement. Les attaques de toutes parts dont il a fait l’objet aussi bien au sein de la grande famille du HVM qu’au niveau de l’opposition s’expliqueraient selon lui par la « jalousie » politique. À commencer par celle de Rivo Rakotovao, le président national du parti présidentiel. Ce dernier aurait à plusieurs reprises voulu être chef du gouvernement, mais Hery Rajaonarimampianina ne lui a pas accordé cette faveur, préférant à l’homme fort du parti son ancien collaborateur d’antan à Nosy-Be.

Lorsque l’ancien ministre auprès de la présidence chargé de l’Aménagement du territoire a été promu à la tête du Sénat, un poste qui pouvait lui conférer plus tard l’accès à la tête de la République si le président en exercice se présentait à l’élection présidentielle, l’équipe d’Olivier Solonandrasana Mahafaly a eu l’idée de préparer des textes limitant le pouvoir du prochain président de la République par intérim afin d’éviter toutes bévues et abus. Une tentative qui lui aurait coûté très cher, « la chute de son gouvernement » suite à une décision très ambigüe de la Haute cour constitutionnelle (HCC).

Beaucoup de politiciens, notamment ses prédécesseurs à la Primature à l’instar de Jean Ravelonarivo, auraient eu encore du mal à digérer que le ministre de l’Intérieur de l’époque accède à la tête du gouvernement. D’où les multiples attaques dans les journaux qualifiant Olivier Solonandrasana de « moins que rien » et l’accusant de « manque d’intelligence politique » par rapport à son prédécesseur.

Les rumeurs qui circulaient sur cet ancien Premier ministre selon lesquelles il allait participer à la course à la magistrature suprême auraient fait de lui l’homme à abattre. D’ailleurs, Olivier Mahafaly a encore laissé certains perplexes lors de sa passation de pouvoir avec Christian Ntsay quand il a déclaré que ce n’était qu’un « au revoir ».

« En estimant que j’allais me présenter à la présidentielle, je comprends pourquoi ils me traitent mal », indique l’administrateur civil, qui pour l’instant préfère « ne pas se prononcer » sur sa véritable intention politique. Selon lui, les multiples attaques et pressions qu’il a dû subir à la tête du gouvernement pendant plus de deux ans sont si dures qu’il préfèrerait prendre ses « vacances » paisiblement, tout en suivant de près l’évolution de la situation politique dans le pays et « éviter autant que possible » de s’exprimer publiquement sur cette ambiance encore « fragile ».

16 commentaires

Vos commentaires

  • 30 juin à 10:10 | Marika (#9389)

    J’espère bien que tu trouves ta bonne mine en partant sans contrôle fiscale.
    Il faut bien dilapider les milliards car il n’y a plus assez de place dans ta nouvelle demeure , en plus moins gardée qu’avant .

  • 30 juin à 10:38 | tsimahafotsy (#6734)

    « Je me demande pourquoi on s’acharne contre moi ». sic.
    " J’ai besoin qu’on m’aime
    Mais personne ne comprend
    Ce que j’espère et que j’attends
    Qui pourrait me dire qui je suis ?
    Et j’ai bien peur
    Toute ma vie d’être incompris
    Car aujourd’hui : je me sens mal aimé
    Je suis le mal aimé... "

    Tsy Mahafaly est aussi k.k.on que le k.k.onptable qui l’a nommé PM pour comprendre l’écoeurement et la répugnance à leur endroit !
    Heureusement que Rambo & Cie sont là pour faire de la pédagogie hvm et faire comprendre aux Andafy l’injustice que subit ces mal-aimés ! ! !

  • 30 juin à 11:46 | loulou (#10109)

    Il aurait plutôt des compte à RENDRE, l’immonde olivier maha2mé2 !

    Quand il avait le PORTEFEUILLE—c’est le cas de le dire— de l’Intérieur, il s’est gavé grâââve be en fixant le taux de l’euro à 4300 ariary alors que le taux officiel était de 3700 et qu’il obligeait les expats à payer les visas (libellés en euros) en ariary au taux usurier fixé par lui !
    A plusieurs centaines d"euros (de 270 € à +500 €) la carte de résident en plastique et avec un bénèf net de 500 à 700 ariary /par euro, multipliés par des dizaines de milliers de résidents étrangers, je vous laisse faire le calcul .... mais croyez-moi il s’est pas qu’un p’tit peu d’argent de poche, le cochon d’olivier ... plutôt des cou.il.les en or !!

    Un bulletin tout ce qu’il y a de plus officiel informait les vaches à lait vazaha que l’attribution des fonds ainsi engrangés seraient décidés ultérieurement ! SIC !

    Bref, cette ordure gasy s’est bien gavée et ON se demande pour quelle raison le « pôle » et le « bureau » et autres « clubs » anti-corruption ne se sont jamais penchés sur la provenance du pactole que cette vermine a empoché ??!!

    T’as toujours envie de pleurnicher olivier maha2mé2 ?

    • 30 juin à 13:03 | olivier2 (#9829) répond à loulou

      OBJECTION VOTRE HONNEUR

      Sophie Ratsiraka en son temps avait capté le juteux marché des cartes de résidents..

      Disons que les bonne habitudes perdurent..

       :)

    • 30 juin à 13:32 | loulou (#10109) répond à loulou

      @Olivier2

      Elle a montré la voie et le disciple a surpassé la maîtresse ! Je me souviens des premières cartes de résident en plastique « chinois » avec des hologrammes façon « décalcomanie de carambar » à la fin des années 90... coût de revient 0,20 centimes de FF ...tarif au MinInter 200 ou 300 FF !

      L’ex-PM Olivier (qu’il ne faut pas confondre avec un éminent forumiste de MT) a transformé la petite entreprise familiale des ratsiraka en pompe à fric olympique... et là il vient gémir qu’on l’aime pas assez ... qu’on lui a pas fait assez de bisous pour le réconforter de s’être fait limoger ! La grande classe glamour gasy comme on l’aime !

      Finalement on a tort de dire que les malgaches n’apprennent pas grand chose ....

  • 30 juin à 12:33 | punchline (#9673)

    olivier Mahafaly a des COMPTES à camoufler et des magots à planquer , AIDER-LE notre petit-choux s’il vous plaît !

  • 30 juin à 12:58 | jangobo3 (#10293)

    A tous ceux qui ont répondu hier à mon post

    J’ai demandé à quel conseil du gouvernement Ntsay a assisté pour sortir de bonne heure hier la date des élections.

    Y a-t-il assisté tout seul ou avec son maître à penser Rajao ?

    Pour ceux qui ont confiance à Rajao, grand bien pour eux mais à ce franc maçon qui a osé assister le nouveau Cardinal, je dis et je le répète : je n’ai pas confiance avec tous ces entourloupes qu’il nous a servi.

    A une semaine des élections, je croirai et encore, avec la HVM et Pety qui contestent déjà cette date et avec le futur dirigeant comme Rakotovao aux commandes, nous verrons et souhaitons que cette élection ne soit pas renvoyées aux calandres grecs.

    Humour noir : L’Afrique n’a pas tout perdu au mondial puisque la France est encore en lice et que Rajao est toujours aux commandes.

    Rajao a dit qu’il a susurré au Pape (secret de polichinelle a-t-il dit) de nommer un cardinal pour Madagascar, et voilà un nommé et les catholiques qui vont donc voter pour lui.

  • 1er juillet à 03:22 | betoko (#413)

    Il. nous prenne pour des kons ?et les milliards d’ar qu’il avait détourné avec la complicité de Claudine Razaimamlnjy ?

    • 1er juillet à 09:14 | betoko (#413) répond à betoko

      il nous prend pour des kons

    • 1er juillet à 10:45 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à betoko

      Il a bien raison de prendre les gens pour ce qu’ils sont .
      Combien pensent à Madagascar qu’il faut contrôler l’argent de l’état et des hauts responsables ?
      Réponse : pratiquement aucun de vous !
      Donc ils vous prennent pour ce que vous êtes

  • 2 juillet à 14:16 | tsirah (#10314)

    je vous suggère de passer a la bianco ou à la Poste Anti-Corruption pour que tout le monde sache que vous êtes innocent

  • 2 juillet à 14:23 | Christianna (#10313)

    Souvent, l’honnêteté est toujours persécutée !

  • 2 juillet à 14:58 | Toutoun (#10298)

    Cet ex-PM est peut-être jaloux sur sa place perdue. Mais il n’ira pas loin avec ses idées

  • 2 juillet à 15:17 | tojo (#10300)

    Il faut arrêter les chamaille surtout qu’on est sur la bonne voie. Seul le président sait ce qui est de mieux pour la constitution du pouvoir.

  • 2 juillet à 15:21 | sasa (#10303)

    en effet, En raison du fait que l’ex PM avait quitté l’équipe HVM, parce qu’il y avait des désaccords entre eux

  • 4 juillet à 14:31 | SNUTILE (#1543)

    Pas fou le monsieur. Il a fait l’expérience d’être dans la cour de la récréation politique, et populaire. Être sous-pression morale !
    A qui le tour ? Mdr.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 308