Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 5 juillet 2020
Antananarivo | 00h07
 

Santé

Lutte contre le Covid-19

Non-port du masque : les contrevenants risquent une arrestation

mardi 23 juin | Fano Rasolo

Suite à la propagation des cas contacts à Antananarivo, des mesures plus strictes sont en vue, compte tenu du non-respect des gestes barrières recommandés par les autorités sanitaires. L’arrestation des personnes contrevenantes au port du masque de protection sera possible, selon le Centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19, hier.

« Nous avons observé un relâchement de vigilance sur les gestes barrières comme la distanciation physique et le port des masques de protection alors que les cas de contamination se multiplient. Nous devons rapidement envisager des mesures plus strictes pour y remédier, comme l’arrestation des individus qui ne portent pas de masque de protection », selon le général Elack Olivier Andriankaja, coordonnateur général du Centre CCO-Covid-19. Une réunion s’est ainsi tenu hier après-midi hier avec les éléments des forces de l’ordre.

Le général Elack a admis que le suivi de l’exécution de travaux d’intérêt général des personnes récalcitrantes au port du masque a connu une faille. Si les travaux de nettoyage des rues ne sont plus efficaces, des sanctions plus sévères seraient mis en place pour faire respecter les gestes barrières, avance-t-il.

Le port du masque de protection reste toujours obligatoire à Madagascar, surtout dans les régions les plus touchées par le Covid-19. Les nouvelles sanctions à infliger aux réfractaires aux mesures de prévention de la propagation de la pandémie seront applicables dès aujourd’hui, selon toujours le général Elack Olivier Andriankaja.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 23 juin à 09:11 | Shalom (#2831)

    Noheveriko fa hisy ny fizarana maska araka ny voalazan’ny fitondrana.
    Aiza ireo fanampiana nomen’ny avy any ivelany ? Terena ny vahoaka saingy heverina fa manana ny ampy angaha izy ireo ka aharaka izay rehetra angatahan’ny mpitondra ?
    Mba midina ety ambonin’ny tany f’aza variana eny ambony rahona eny e !

    Répondre

  • 23 juin à 09:25 | Isandra (#7070)

    Il faut être sévère, parce que les gens à cou raid se montrent scandaleusement irresponsable et insouciant comme si le virus était déjà parti, leur comportement est dangereux pour beaucoup. Parfois, il faut le rappel dur pour que la prise de conscience revienne.

    Il faudrait chercher également le moyen de punir les politiciens qui incitent indirectement les gens à ne pas respecter les consignes et les mesures. Comment oser organiser des attroupements dans cette situation où le virus se propage ?

    L’Etat d’urgence est encore en vigueur, du coup, on peut juridiquement limiter un peu la liberté d’expression, pour protéger la population.

    Répondre

    • 23 juin à 09:54 | ragola (#10806) répond à Isandra

      Isandra

      Ça veut dire quoi "cou raid" ?

    • 23 juin à 10:49 | citoyendumonde (#4292) répond à Isandra

      Ireo mpitondra ireo mihintsy no tsy manara-dalana. Jereo tsara ireny izy rehetra nivory tamin’ny famindram-pahefana nataon’ny Inner Wheel teny amin’ny golf du rova tamin’ny 13 jona ireny. Firy amin’ireny olona ireny izany no tokony hampidirina ?

    • 23 juin à 12:33 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      « …on peut juridiquement limiter un peu la liberté d’expression, pour protéger la population… », en voilà une proposition de la part d’un groupe d’enivrées derrière le pseudo Isandra…

      Oui, ces révolutionnaires ne pensent qu’à instaurer la dictature et la confiscation des libertés chez la population dans l’exercice de l’autorité publique…

      Rien que des bandits de khmers orange assoiffés de pouvoir et d’autorité pour asseoir leur vision destinée à asservir tout un peuple dans l’accomplissement de leur unique objectif : le pillage et vandalisme économique.

      Pour eux, c’est la situation d’urgence qui est important mais pas la gestion de la crise sanitaire comme il se doit…faire plier toutes veilletés à vouloir s’opposer à leur mode de penser unique et modèle de société peuplé de voyous autoritaires…

    • 23 juin à 16:36 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Comment oser organiser des attroupements dans cette situation où le virus se propage ?<<

      En limitant ces attroupements et en limitant le nombre des participants, comme par exemple le prestigieux anniversaire de l’indépendance qui verra la restitution des Iles Éparses...
      Comment ça non ?
      Comme vous avez la manie de comparer Madagascar à la France, avez vous eu le temps de créer un organisme de normalisation afin de vérifier la conformation des masque Vita Malagasy à un standard de qualité et d’efficacité ?

    • 23 juin à 17:12 | Jacques (#434) répond à Isandra

      23 juin à 09:54 | ragola (#10806) répond à Isandra

      " Ça veut dire quoi "cou raid" ? "

      Invention de l’enivrée.

    • 23 juin à 19:58 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      ===L’Etat d’urgence est encore en vigueur, du coup, on peut juridiquement limiter un peu la liberté d’expression, pour protéger la population.===

      Mba handehananareo haingana any amin’ny lanonana dia hampiaro arakan’ny henjana io "Etat d’Urgence Exceptionnel" io, ampio "Etat Plan Marshall" (Loi Martial).

      Raha ny "Liberté d’Expression" no mampahory anao, foano daholo ireo 15 efa maty dia hakatony vonjy maika (fonjao vonjy maika) ireo haino aman-jery sy radio ary serasera an-tsoratra tsy miankina rehetra. Indrindra ireo tsy manaraka ny "Miara manonja".

      Tsy resaka tsy mivaky loha io na "cou raid", efa navelanao nivoaka daholo ny olona ary miova fitondran-tena, tadiavo ny toerana hanaovana "elanelana 1m".

      Na ny vahoaka no tsy mahay miaina, na Dondrona (IRD) ireo nanao ny fepetra niàlàna tamin’ny fihibohona.

      Mbola mitohy anie ilay fihetsiketsehana e !

      Afaka milanona isika satria efa miverina amin’ny laoniny ny fiainana : miasa daholo (olona marefo ihany no tsy anatiny, izany hoe ireo tsy mahazo misotro CVO), mifanisika fitaterana/tsena (SUPERMARCHE)/birao/. . .

      Les attroupements autorisés sont ceux organisés par les Gens, conscientes et responsables (PARADE 26 juin, Sous les drapeaux des Chefs d’Etats Majors), du Régime. Les seuls qui ont décidé si on laisse entrée ou non le COVID19.

      Ny fiangonana anie misy malalaka be fa norarana sy noferana ho 49 isakin’ny hefitra.

      Tompoko, hampiharo eo hevitrao io fa tsy ho avotra koa ianao raha izao no mitohy.

  • 23 juin à 10:33 | RAVELO (#802)

    ragola,
    cou-raid veut dire anti-bac-3 !!!

    ravelojaona fidy

    Répondre

    • 23 juin à 11:28 | citoyendumonde (#4292) répond à RAVELO

      Jereo ao amin’ny pejy FB ny Inner wheel fa misy sary santionany ao. Nanatrika tao daholo ny ministra, ny vadin’ny piadidy ny tanana antananrivo, ny mpanolo tsaina fara-tampony ary ny fianakaviany rehetra. Mihoatra ny 50 ny olona tao, tsy manaja elanelana, tsy manao masque.

  • 23 juin à 12:14 | Vohitra (#7654)

    Est-ce que la distanciation physique de un mètre est respectée dans le taxibe qui circule actuellement partout ?

    Est-ce que les mesures de gestes barrières et port impératif de masque et cache bouche sont respectées dans les bureaux administratifs actuellement ?

    Et pas plus tard que samedi dernier, au cours d’une tentative de répression envers ceux qui avaient eu l’intention de participer à une manifestation contre la construction d’un colisée dans l’enceinte du Rova dans la haute ville, est-ce que toutes les bidasses avaient respecté toutes les mesures citées supra ?

    Tiens, tiens, comment peut-on profiter de ces sucettes d’une valeur de 13 milliard en gardant la cache bouche à sa place ? Est-ce en inventant un petit trou au dessus de la masque ?

    Loin de moi l’idée d’inciter les gens à abandonner le port de masque faciale, mais la manière avec laquelle on aborde le sujet me laisse dubitatif, et m’amener à me poser la question, combien de millions de masques l’Etat avait déjà distribué depuis le 20 mars 2020 ?

    Bref, est-ce qu’il existe un budget afférent pour nourrir les récalcitrants en détention alors ? Ou bien, avez-vous l’intention de les laisser mourir de faim dans vos geôles ?

    Répondre

    • 23 juin à 16:40 | Stomato (#3476) répond à Vohitra

      >>Loin de moi l’idée d’inciter les gens à abandonner le port de masque faciale,<<

      Pourtant rien ne vaut un masque qui cache les yeux, qui empêche de voir la misère physique qui prévaut à Madagascar.

      EPM, dire que ça va fêter 60 ans de misères diverses et variées.

  • 23 juin à 18:17 | ratiarivelo (#131)

    Dans 4 jours ny 26 Juin***HILANONA eny IAVOLOHA ny TAN-DAPA mpisolelaka hotronin’ny IREO JENERALY-kapisily **dia ho hitanareo eo ny EMPEREUR-Malagasy 1er**** fefikin’ny COCAINE* * ny lava-koriny **** FETY-Be : i JAOJOBY sy ROSSY*** no mpanafana ny lanonana efa an @ny 7e ciel ihany koa ry ZALAHY** Ny MALAGASY madinika mioboka an-trano ****Marina sa tsy MARINA ??

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS