Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 septembre 2019
Antananarivo | 16h35
 

Diplomatie

Les « îles éparses »

Négociables à quel point et comment ?

mercredi 9 avril 2014

La question des « îles éparses » embarrasse le président Hery Rajaonarimampianina. Lors de la campagne de propagande de la présidentielle, il avait laissé croire qu’il allait examiner ce dossier qui est pendant auprès de l’ONU et qu’il allait réclamer le retour des ces petites îles sous la souveraineté malgache. Une fois élu, la presse nationale qu’internationale lui court après à chaque occasion qui se présente pour le taquiner au sujet de ces « îles éparses » tout en sachant qu’une partie est co-gérée par la France et l’Ile Maurice et qu’une autre partie est devenue française. Dernièrement lors de sa mission en Europe, cette question des « îles éparses » lui a été posée. Le président malgache, Hery Rajaonarimampianina, a avoué qu’il faudrait discuter et négocier avec l’État français à propos de ces territoires qui, du reste étaient propriétés de Madagascar mais qui, au cours de la décolonisation, lui ont été retirées par le gouvernement français.

L’exemple de la Crimée

Tromelin

D’après des enseignants des relations internationales et des politiciens, il faudrait des réseaux de relations internationales compacts et bien structurés et aligner des argumentaires solides pour remettre en question cette propriété française sur ces « îles éparses ». Toujours est-il que des espoirs sont permis, précisément et contrairement à ce que l’opinion générale pense du contexte, car la crise de la Crimée peut être une opportunité. De l’avis d’un enseignant, les résultats du référendum en Crimée et les conséquences du rattachement de cet ancien territoire russe à la Fédération de Russie constituent pour Madagascar un exemple de la manière dont il faut aborder et examiner le problème afin de persuader les interlocuteurs français à résoudre la question de restitution au pays des îles éparses occupées que le gouvernement français a annexées.

Ces territoires qui se trouvent dans la zone économique exclusive malgache ont été détachés arbitrairement par l’État français le 1er avril 1960, comme Kroutchev avait détaché la Crimée de la Russie en 1954.

Glorieuses

En 1973, le président Ratsiraka a évoqué pour la première fois le problème d’annexion des « îles éparses » par l’ancienne métropole. En 1979, l’OUA, le Groupe des pays Non-Alignés et l’ONU, ont demandé la restitution de ces îles éparses à Madagascar mais en vain ; le dossier est pendant à l’ONU. La réintégration de ces territoires est d’autant plus conforme aux principes fondamentaux de la SADC que Madagascar a retrouvé sa place dans le concert des pays africains.

Mobiliser le GIS-M

Juan de Nova

De ce qu’on a compris des explications de cet enseignant des relations internationales, le moment est opportun pour mobiliser la communauté internationale, le Groupe international de soutien (GIS) pour Madagascar et les autres organisations internationales (ONU, Non-Alignés, SADC, Indian Ocean Rim, …) d’examiner la question car une réappropriation de ces îles par Madagascar, traduira dans le concret l’effacement complet de tous les vestiges du colonialisme et la souveraineté intégrale sur tous ses territoires.

Bassas da India

Pour cet expert, il est évident que la non reconnaissance par l’État français du rattachement de la Crimée à la Russie signifie et vise aussi à perpétuer l’annexion des îles éparses ; annexion qui est décriée et est inacceptable par l’opinion malgache en général. Il s’interroge d’ailleurs quelle est la position réelle du gouvernement malgache par rapport à la question de la Crimée. Car à son avis, un soutien du gouvernement de Madagascar du rattachement de la Crimée à la Russie ne peut que contribuer à la restitution de la justice historique par rapport à la Grande Île. Madagascar a tous les droits sur ces territoires situés dans le Canal de Mozambique non loin des côtes malgaches et qui est envisagé comme une « nouvelle Mer du Nord » grâce à ses ressources pétrolières.

Europa

En tout cas, ces enseignants des relations internationales sont persuadés que dans ces éventuelles négociations, les compagnies françaises et occidentales et l’État français ne perdent rien à restituer ces îles car étant donné les technologies nécessaires et les ressources humaines et financières dont il dispose, le gouvernement malgache ne peut que négocier avec elles pour exploiter ces ressources de la « nouvelle Mer du Nord » du Canal de Mozambique. Toutes les parties en sortiront grandies et gagnantes, concluent-ils.

Recueilli par Valis

101 commentaires

Vos commentaires

  • 9 avril 2014 à 09:11 | hrrys (#5836)

    Pour faciliter les choses , le pdt peut envisager la théorie de cogestion c’est ce qu’ il a martelé lors de ses propagandes .La France n’acceptera pas facilement la restitution de ces îles , d’autant plus que nos pdts avaient tacitement cette occupation de La France.

    • 9 avril 2014 à 09:41 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à hrrys

      il faut d’abord savoir commencer par le COMMENCEMENT !

      - Peut-ont parler d’une negociation sur des ILES EPARSES quand on est encore un PAYS SANS GOUVERNEMENT ?

      - Peut-on parler d’un DEBUT DE CHANTIER pour les DIFFERENTS SECTEURS DE DEVELOPPEMENT de Madagascar quand le moindre de l’INSTRUMENT INSTITUTIONNEL(gouvernement) pour les mettre en eouvre n’est pas encore sur pied ?

      - Peut-on parler de negociation des ILES EPARSES si le moindre d’un DOCUMENT DE PROGRAMME ECONOMIQUE et DIPLOMATIQUE du regime actuel n’a été elaboré nulle part ? Peut-on ainsi discuter dans le VIDE sans aucune BASE !

      Je trouve vouloir discuter de la POLITIQUE DE HERYVENDRANA SUR LES ILES EPARSES releve de la MASTURBATION INTELLECTUELLE , un exercice vain pour le plaisir de discuter dans le VIDE !Point/Barre.

      Le celebre pseudo-intello notoire du nom de LALATIANA PITBOULE "EXPERT" AUX ILES EPARSES sont devenues MUETS depuis que HERYVENDRANA tourne le vent à Iavoloha, pourtant le pauvre PITBOULE n’a pas manqué d’occasion pour nous ressasser SES ILES EPARSES du temps de ...de la transition de Rajoelina !

      chiche !

    • 9 avril 2014 à 15:26 | Isandra (#7070) répond à Boris BEKAMISY

      Vous avez tout à fait raison BB,...Hery veut mettre inconsciemment la charrette avant les boeufs,...c’est pourquoi, il n’arrive pas à avancer sur aucun domaine,...tout est presque coincé,...

      Il voulait réinstaurer les relations internationales, alors que ici chez nous, Lui il ne réussit pas à trouver un terrain d’entente avec la majorité au sein de l’assemblée laquelle doit co-gouverner avec lui,..."Ny eo ambilia tsy lany ko ny any ambilany no takarina".

    • 9 avril 2014 à 15:35 | I MATORIANDRO (#6033) répond à hrrys

      Mba ivereno kely tompoko azafady indrindra raha azo atao ny kabary nataon’io filoha nofidinao io fa aza avadibadika ny resaka ! Zaho dia mbola manolo-kevitra ihany hoe tsaratsara ho an’i filoha raha Andriamatoa JLR no tendreny ho pm satria izy mahalala tsara izany atao hoe fiaraha-mitantana an’reo nosy ireo zany ary efa vonona hanatanteraka ny MAP 2 ! Samia velon’aina !

    • 9 avril 2014 à 17:05 | Bena (#2721) répond à Isandra

      ce n’est pas seulement l’affaire du président. les députés (et les militaires également) qui ont reçu les sénateurs français auraient déjà du en parler, car c’est une affaire qui nous concernent tous. un président (putschiste ou élu) ne fait que passer, le pays reste.

    • 10 avril 2014 à 19:59 | lalatiana (#1016) répond à Boris BEKAMISY

      L’est barge le BBkamisole de force ... Je dois vraiment l’obséder pour qu’il vienne déblatérer sur mon compte même quand je ne dis rien ... :-)

  • 9 avril 2014 à 09:13 | betoko (#413)

    Cer article tombe à pic. A lire dans le journal de l’île de la Réunion , www.clicanoo.fr ,îles éparses , cinq navires malgaches en pêche illicite et je vous invite aussi à lire les commentaire dont un particulièrement disant que des chinois sont à la tête de cette pêche et qu"ils habitent à Majunga dans une villa hyper sécurisée , agrdeé par des hommes minus de AK47 , vrai ou faut , c’est à vérifier
    Je me souviens d’une chose , un professeur de droit internationale et maître de conférence à l’université de La Réunion disait lors d’une conférence dans les années 70 que ces îles appartiennent effectivement à Madagascar . Ce n’était pas Monsieur Badinter POLO .
    Polo disait le mois dernier qu’il faut aller doucement . POLO c’était depuis 1973 quand Didier Ratsiraka ministres des affaires étrangères les a réclamé la restitution . Maintenant si Hery Rajao ne bouge pas car cet homme est très très lent à réagir , faudrait que nous lui forçons à réagir au plus vite

    • 9 avril 2014 à 09:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      La pratique internationale n’est pas uniforme en ce qui concerne la limitation tradirionnelle de la mer territoriale à trois milles (-le mille =1,6093 km-)
      Il s’agissait de la constatation d’un fait incontournable.
      Le droit international ne justifie pas l’extention de la mer territoriale au-delà de douze milles (-1 mille=1,6093 Km-)
      En pratique ,on dit :1850 mètres = 1 mille.
      La validité d’une largeur de la mer territoriale qui ne dépasse pas douze milles pourrait être soutenu "erga omnes" par tout Etat qui peut se prévaloir d’un droit historique,à cet égard.

      CETTE HISTOIRE DES ILES EPARSES EST SERIEUSE/SENSIBLE mais ...(??) IL Y AUTRES CHOSES PLUS URGENTES,pour Madagascar.
      Regardez :
      - NOSY-BE
      et
      SAINTE-MARIE
      risquent d’échapper ==aux Malgaches==
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 avril 2014 à 10:00 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Parce que pour vous le problème des îles éparses n’est pas urgent peut être . Faudrait il attendre 50 ou 100 ans avant d’agir ? Didier Ratsiraka avait demandé la restitution de ces îles depuis 1973 Fallait il attendre que La France commence a les exploiter à leur profit avant qu’on bouge ou bien on ne bouge pas et on laisse tout à la France ?
      Autre que le pétrole et le gaz , on y trouve aussi du phosphate et du cobalt . A vous lire , vous ne faites plus parti de nos compatriotes .

    • 9 avril 2014 à 11:04 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Qu’est ce qui se passe à Nosy Be et à Sainte Marie ? Est ce que ses îles appartiennent à la France ?

    • 9 avril 2014 à 11:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Economiquement..
      Ces deux îles rapportent combien ?
      - Pour l’économie de Madagascar !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 avril 2014 à 12:11 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pas autant que nos îles éparses si nous les exploitons . Savez vous que le nombre de touriste a baissé énormément à Madagascar depuis que certains habitants de Nosy Be ont brûlé vif 3 personnes sur la place publique dont un français, un italien et un malgache. Il ne faut pas oublié non plus ce que font subir aux touristes les faroches , ces jeunes désœuvrés de Nosy Be

    • 9 avril 2014 à 12:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Pour votre curiosité :

      40 Etats ,en 1930 pour la conférence de la Haye sur la mer territoriale
      86 Etats,en 1958 pour la 1ère Conférence des Nations-Unies sur le droit de la mer
      88 Etats ,en 1960 pour la deuxième conférence des Nations-Unies sur le droit de la mer (-contestation sur la liberté des mers et la largeur de 3 Milles-)
      140 Etats ,en 1974 pour la troisième conférence des Nations-Unies sur le droit de la mer.
      A cette troisième réunion,la discussion de la zone économique de 200 Milles qu’un certain nombre d’Etats se sont réservés,à partir de leurs côtes et que prévoit le texte composite de négociation sur le droit de la mer.
      La zone économique fait passer sous le contrôle exclusif des Etats riverains :
      - 35 % des mers,
      - la quasi-totalité desc ressources en poissons
      - la quasi-totalité des ressouces en pétrole "off shore".
      - "CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LE DROIT DE LA MER".
      - en vertu de la résolution 3067 (XXVlll) adoptée le 16 novembre 1973-
      Ses travaux se sont terminés en Jamaĩque par la signature le 10 décembre 1982 de la Convention des Nations-Unies sur le droit de la Mer.
      Cette convention est entrée,en vigueur,le 16 Décembre 1994 (-12 ans après-) APRES ratificatiion du 60 e Etat
      - (-MADAGASCAR ETAIT "PAYS" SIGNATAIRE-).
      LA COMMUNAUTE EUROPEENNE RATIFIE LA CONVENTION en 1998.

      La convention précise un certain nombre de notions apparues dans le droit coutumier,comme :
      - la mer territoriale,
      - la zone économique exclusive,
      - et le plateau continental.
      Elle définit en outre les principes généraux de l’exploitation des ressources de la mer (-ressources vivantes,ressources du sol et du sous-sol-)
      ELLE A AUSSI CREE LE TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER,compétent,pour connaître les différents relatifs aux droits de la mer,mais NON exclusivement,en charge de régler les différends.
      MADAGASCAR a signé et ratifié cette Convention.

      A voir le texte intégral de cette convention ;

    • 9 avril 2014 à 12:57 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Justement ces îles se trouvent à moins de 200 miles de nos côtes , raison pour la quelle un professeur de droit et maître de conférence à l’université de droit de l’île de La Réunion disait lors d’une conférence dans les années 70 que ces îles nous appartiennent et sa démonstration rejoint celui de notre professeur Ranjeva .
      Pour quoi vous cherchez systématiquement à me contre dire , par complexe peut être ? Rappelez vous Chirac disait quand il était encore président de la république , qu’il faudrait certainement gérer ensemble ces îles , ce que L’île Maurice avait conclu avec La France concernant l’île Tromelin car justement cette île se trouve aussi à moins de 200 miles marin de l’île Maurice
      Nous ne sommes pas plus bêtes que la mauricien non de Dieu

    • 9 avril 2014 à 13:33 | elena (#3066) répond à betoko

      on dit foroches et ça se passe à Diego

    • 9 avril 2014 à 13:33 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile , à combien estimez vous le nombre de touristes qui visitent Nosy Be et Sainte Marie par an ? 40 000 , 400 000 , 1 millions ? même pas
      Est ce que ça vous arrive de réfléchir un peu ? Au large de ces îles éparses on a découvert des millions de mètre cube de gaz et du pétrole sans parler du cobalt et de phosphate et autres métaux ferreux aussi sous la mer . Même avec 1 million de touristes par an , Sainte Marie et Nosy Be ne font pas rentrer autant de devises que ces îles éparses

    • 9 avril 2014 à 13:35 | betoko (#413) répond à elena

      Merci de m’avoir corrigé Elena

    • 9 avril 2014 à 13:48 | Apache (#7156) répond à betoko

      Les faroches ? Jamais entendu ... Cependant, il y a foroches, genre A-ssociation RE-gionale de MA-lfaiteurs, formés de petits gamins et gamines dopés au jamala et qui se sont partagés Diego Suarez et ses banlieues. Le "soldat" d’un groupe Foroche x ne peut traverser le territoire d’un groupe Foroche y sous peine d’être tué sans ménagement.
      Au cas où vous ne le sauriez pas, ils s’empennent à tout le monde, malgache ou vazaha pauvre ou riche et ce même pour un "bout de pain", au propre comme au figuré. J’en suis témoin.
      Et puisque les vazaha sont plus prudents et ne s’aventure plus dans certaines parties de la ville, ce sont désormais les malgaches (tout origine confondu) qui sont les 1eres victimes.

      Pour ces îles, ARMONS-NOUS ... Achetons chez les russes et chinois et revendiquons ces îles comme font les chinois et japonais avec les îles Dokdo, Senkaku ... Les français, et Hollande surtout,ont les couilles trop petites pour nous affronter. Ou mieux encore, soutenons les comoriens avec ferveur pour leur revendication sur Mayotte en aidant à y envoyer une "vague" d’émigrés sur kwasakwasa. Ainsi, les français ne peuvent que négocier.

    • 9 avril 2014 à 14:26 | niry (#210) répond à betoko

      Fa ty bandy ty ve ho faty rahampitso ko maika be ohatrany boka hanambady é ???? Tena manoro vohana amin’ny tsy misy antony mihitsy ty !.. Asa raha tena tia tanindràzana na tsia..
      Efa tenenina foana ty fa tsy mbola fotoanany zao ! Praiministra hiatrika sy hiady ary mbola tsy fantatra ko efa hananim-bohitra toy an’i Renimalala ??!! Avelao aloha hilamina ny tany vao mieritreritra an’zany.
      Faly ohatrany banga mihomehy alina fotsiny ty sady mitsikera ny PRM nefa fantatra tsara fa ny vazaha miandry kendri-tohana fotsiny hanitsàhana kokoa antsika. Tsy mahay "l’art de la guerre" -n’i Suntzu ty..

    • 9 avril 2014 à 14:28 | niry (#210) répond à betoko

      Izahay tsy adàla, fantatray zany, fa ianao jamba miseh manoro làlana, nefa mitady hampidi-kizo anay ty no tena adàla ! Miandràsa ho’aho fa tsy fotoanany zao !

    • 9 avril 2014 à 15:08 | zorey974 (#7033) répond à Apache

      hihihi ! C’est de l’ironie !
      Allez-y, on vous suit...

    • 9 avril 2014 à 16:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      La question que je me pose tout simplement est :
      - L’argent rentre-t-il correctement dans l’écionomie "MALAGASY".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 avril 2014 à 16:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Le Général De Gaulle avait prévenu "SES" émissaires pendant la discussion sur l’indépendance de Madagascar qu’il avait une visée pour cette "REGION" :
      _"Pour les essais nucléaires si la France quitte le sahara".
      C’était une boutade..mais...
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 avril 2014 à 17:15 | Bena (#2721) répond à betoko

      info pour Basile : les iles éparses nous appartiennent pour plusieurs raisons :
      - Madagascar est le pays le plus proche de ces 5 îles (même pour Tromelin),
      - ces îles étaient rattachées à la gestion administrative de Madagascar durant la colonisation (Madagascar et dépendances, donc à l’indépendance elles nous revient de droit : voir la charte des NU),
      - ces îles, non habitées certes, étaient des lieux de sépultures des habitants des nos cotes.

      il faut apprendre cela à tous nos citoyens, nos enfant, et surtout les politicards. ce n’est pas une affaire du président, ni d’un gouvernement, c’est notre affaire à tous. s’il reste un malagasy sur terre, il doit continuer à revendiquer.

      c’est faut de comparer à la Crimée, ni aux Malouines, il faut penser à Hong Kong.

    • 9 avril 2014 à 17:19 | vatomena (#7547) répond à betoko

      La France pourrait organiser un référendum dans chacune des iles éparses . Le résultat serait vite connu et le litige vite enterré .Il n"y a pas un seul malgache habitant ces iles .Pas la trace d’un seul alohala qui y aurait été planté ou un vatolahy dressé .
      Sous le régime colonial ,les iles éparses pour des raisons administratives ont pu etre rattachées à la colonie .Apres le largage de sa colonie malgache ,il était naturel que la France revienne à la situation précédente .
      Il est encore heureux que l’Ile Sainte Marie ait été accordée au gouvernement malgache . La reine Betty avait bien donné sa terre au caporal Labigorne et ,lui ,il l"avait confié à la France .Les Saint mariens ont bien failli devenir français . Peut etre ne le regrettent ils pas .

    • 9 avril 2014 à 17:20 | Bena (#2721) répond à betoko

      basile, tu n’as pas le droit de poser cette question pour Ste Marie et Nosy Be :
      Economiquement..
      Ces deux îles rapportent combien ?

      tu es mauvais basile, pas plus.

    • 9 avril 2014 à 17:44 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais qu’ est ce que ça peut bien vous fo-tre ???
      Si on vous demande vous direz que vous ne savez pas , quant aux étrangers , commencez par chasser ceux qui vous entourent et hébergent .
      Dans tous les cas : ces iles rapportent plus que tout le reste à Dago ( zirama & air mad inclus ! ) , et dont vos adulés politiques s’ empressent de piller au détriment de vos compatriotes .

    • 9 avril 2014 à 17:57 | betoko (#413) répond à niry

      Votre réponse m’attriste profondément Niry Et si le premier ministre sera nommé demain ou dans la semaine ? Dés maintenant il faut s’en occupé . Dois je vous rappeler que nous avons trop attendu trop longtemps pour que la France nous restitue ces îles . Nous allons attendre encore combien d’années , Seriez vous du côté de la France par hasard pour n’être pas aussi lucide ?

    • 9 avril 2014 à 18:10 | betoko (#413) répond à niry

      Qui a les plus de pouvoir de décision d’après vous , le président de la république ou le premier ministre ? Aucune loi interdit à monsieur le président de la république de prendre des décisions en l’absence d’un premier ministre . Vous avez une dole de façon sur la conception de la république . Sans avoir nommé un premier ministre Hery Rajao a pris beaucoup de décisions déjà . Inutile de les nommer ici

    • 9 avril 2014 à 18:48 | betoko (#413) répond à vatomena

      Il n’est nullement question de référendum côté français concernant ces îles car nous saurons tout de suite le résultat . Il s’agit d’appliquer le droit international D’aprés le professeur de droit de la Réunion au XIX éme siécle , des malgaches ont habité ses îles car des chercheurs français ont découvert des ossements . J’ai lu le reportage sur la chaîne TV franco-allemande ARTE il y a deux ou trois ans de cela . Ceux qui habitent en Europe peuvent demander la copie à cette chaîne
      Je ne comprends certains d’entre vous , au lieu de défendre ces îles qui nous appartiennent , nombreux baissent les bras comme si l(affaire est close et que ces îles appartiennent à La France . Seriez vous défaitistes ? A vous entendre ceux qui sont morts pour notre liberté en 1947 doivent se retourner dans leur tombe .Honte à vous

    • 9 avril 2014 à 19:32 | vatomena (#7547) répond à Apache

      les foroches ,les enfants de l’Indépendance ;les dahalos,les descendants des fahavalos de 47 ?!Est ce que Madagascar existe encore .
      Dans les iles éparses peut etre ?

    • 9 avril 2014 à 19:34 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Qui a découvert ces trésors marins ? Ikotofetsy ou tonton Rakoto ?

    • 9 avril 2014 à 20:01 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Ne vous excitez pas Betoko.Les ossements retrouvés dans les iles peuvent vraisemblablement etre ceux d’un naufragé . il faudrait des analyses ADN pour savoir à quel groupe humain ils appartenaient . à un pecheur vezo ou à un marin portugais ?
      Les rois Nampoina ,Radama 1 et Radama 2 ,la reine Ranavalona 1ère pouvaient ils situer sur une carte une seule de ces iles ? et dire ;" cela est ma rizière"

      Ceux de 47 sont ils morts pour avoir à la tete de Madagascar un Ratsiraka ,un Ravalomanana ou un Rajoelina ? Il est temps de se montrer digne d’eux au lieu de faire des projets sur la lune . ils ne sont pas morts pour Agalega ,Tromelin ,Europa ou Bassas de India l

  • 9 avril 2014 à 09:16 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Le nouveau régime dirigé par HR devrait nommer les trois (03) anciens présidents de la République élus pour diriger et coordoner les travaux d’un comité d’experts nationaux qui seront chargés d’engager les tractations et démarches en vue du retour de la souveraineté malagasy sur ces îles éparses. Les rapports de ce comité seraient remis à la fois au niveau de la présidence et au niveau de l’Assemblée Nationale.

    • 9 avril 2014 à 09:35 | betoko (#413) répond à Vohitra

      Mais tout a été fait , car autant l’Union Africaine que l’ONU reconnaissent que ces îles nous appartiennent . Il y a des textes de loi qui le confirment .C’est sûr et certain que La France ne se laissera pas faire . Savez vous qu’au XIX siècles des malgaches y sont installés ?

    • 9 avril 2014 à 09:38 | hrrys (#5836) répond à Vohitra

      Faut pas rêver Vohitra , notre souveraineté nationale ne sera jamais acquise tant que nous restons ds ce statut de mendiant comme ts les le pays les plus pauvres de la planète. Il y a un lien trop étroite entre la souveraineté étatique , politique et économique .Notre souveraineté politique laisse à désirer on arrive meme pas à nommer un PM ( en droit international on dit ça pp d’autodétermination du peuple de nommer ses gouvernants) .Ny eo ambany masonao ary tsy hitanao koa inona...?

    • 9 avril 2014 à 12:00 | vuze (#918) répond à Vohitra

      N’importe quoi ! Qu’est qu’on en à faire des ces 3 anciens présidents ??!! Ça ne vous suffit pas tout le mal qu’ils ont fait ??!

  • 9 avril 2014 à 10:20 | harmelle (#5862)

    Si l’état Malgache se décidait a introduire auprès des instances compétentes les requêtes pour récuperer les Eparses il faudrait quasi une décennie avant d’y arriver vu les lenteurs et les freins probables . En attendant vu que l’état Malgache est incapable de protéger ses richesses terrestres ( bois , minéraux ....) il vaut peut etre mieux qu’il co-gère les Eparses avec la France pour éviter une désolation économique et écologique ..car a fortiori il n’a aucun moyen technique et matériel pour protéger des iles !

    • 9 avril 2014 à 11:18 | zorey974 (#7033) répond à harmelle

      Tout cela est juste.
      Vu de l’extérieur ça me désole de voir à quel point les malgaches sont depuis peu attachés à ces îles éparses au prétexte qu’il y aurait pléthore de gaz et pétrole alors que pendant ce temps là le pays est en ruine, les forêts ravagées par les incendies, le sous sol pillé par des compagnies et autres opportunistes asiatiques (pour ne pas les citer) et les terres agricoles mal exploitées ou pas du tout !!!
      Que les malgaches se concentrent sur la remise à flot et sur les rails de leur pays avant d’envisager d’avoir une légitimité pour négocier avec ce qui reste malgré tout une grande puissance certes impérialiste mais c’est comme ça !!

    • 9 avril 2014 à 13:47 | Tsisdinika (#3548) répond à zorey974

      Bah nous au moins, notre grande île n’est plus une colonie de votre "grande puissance impérialiste". Votre île à vous reste à décoloniser...

    • 9 avril 2014 à 15:21 | zorey974 (#7033) répond à Tsisdinika

      Ben vu l’Etat de décomposition avancée dans lequel vous vous trouvez, même le créole le plus misérable est mieux loti que 95% des malgaches !
      Un référendum d’autodétermination à la Réunion et c’est 98% pour rester français. L’histoire n’est pas la même, un peuplement multiple et récent (pas "d’indigènes").
      Vous allez me dire que vous êtes libre !! Ben c’est pas ce que je ressens pour la majeure partie d’entre vous qui n’êtes même pas libre de pouvoir manger !
      Les réunionnais ont accès au soin, à l’éducation et même si tout n’est pas parfait, c’est mieux que chez vous. demandez à la communauté malgache de la réunion. Elle n’a pas vraiment envie de retourner au pays, à part en vacances...

    • 9 avril 2014 à 18:47 | mpamely (#7910) répond à zorey974

      Mais les réunionnais ne sont que des babakoto pour les français du métropole. Même quand ils veulent aller en France, ils auront du mal à trouver du travail car traités de la même manière que les autres blacks.

      De plus, ils ont la mauvaise, très très mauvaise réputation d’être des fainéants, parasites qui ne vivent que des aides de l’état frantsay, du RSA quoi !

      Ils méprisent les malagasy sur leur île en perfusion française depuis des années, ils ne savent même pas que beaucoup d’entre eux ont des ancêtres malagasy.

      C’est la réunion qui était très contente depuis le coup d ’état de 2009 car ils commençaient à être jaloux de l’indépendance, de l’émancipation d’un peuple non européen depuis 2002. Pour eux, Madagascar devrait rester pauvre pour prouver à leurs yeux qu’ils sont mieux lotis sous leur statuts d’esclave de la frantsa.

      Nous lutterons jusqu’à la n ième génération pour notre liberté et notre épanouissement même si la frantsa fera tout pour nous détruire et saboter. Liberté, dignité, épanouissement sont des concepts de non sens pour les réunionnais. La seule chose qu’ils savent c’est le RSA !

    • 9 avril 2014 à 20:14 | vatomena (#7547) répond à mpamely

      Au gouvernement la tentation est grande de louer pour 99 ans des millions d’hectares de terre aux chinois .. les chinois sont nombreux ,tres nombreux et ils estiment qu"il y a de la place pour eux à Madagascar . beaucoup de place

    • 10 avril 2014 à 12:49 | Tsisdinika (#3548) répond à zorey974

      Créole et misérable, c’est un pléonasme l’ami. Vous vivez de l’assistanat au nom de la continuité territoriale d’une France en déclin. Quand vous nous rejoindrez dans notre état de décomposition avancée, on rira bien ensemble.

    • 11 avril 2014 à 12:15 | zorey974 (#7033) répond à Tsisdinika

      Malgache et misérable ??? ça n’est pas un pléonasme ??
      La France en déclin certes mais 5ème puissance mondiale !!
      Madagascar en déclin et ..... 150ème !!!
      Je n’en suis pas fier, c’est juste pour vous remettre les pieds sur terre. Il faudra plusieurs générations avant de voir Mada rattraper la France et à condition de s’y mettre rapidement !! C’est tout le mal que je vous souhaite.
      En attendant les "créoles" pourront toujours vous regarder de haut même s’ils ne le méritent pas.
      C’est de la pure provocation de ma part, je souhaite juste un destin équivalent aux malgaches car même si tout n’est pas parfait à la réunion, la situation est incomparable mais si vous voulez vous en convaincre............

  • 9 avril 2014 à 10:20 | harmelle (#5862)

    Si l’état Malgache se décidait a introduire auprès des instances compétentes les requêtes pour récuperer les Eparses il faudrait quasi une décennie avant d’y arriver vu les lenteurs et les freins probables . En attendant vu que l’état Malgache est incapable de protéger ses richesses terrestres ( bois , minéraux ....) il vaut peut etre mieux qu’il co-gère les Eparses avec la France pour éviter une désolation économique et écologique ..car a fortiori il n’a aucun moyen technique et matériel pour protéger des iles !

  • 9 avril 2014 à 10:25 | Bena (#2721)

    Madagascar n’aura pas ces îles de sitôt et surtout pas facilement avec des négociations. mais on doit l’avoir. la question ne concerne pas seulement le président, mais tous les malagasy. il faut prendre l’exemple de la Chine sur Hong Kong, surtout pas la Crimée ni les Malouines.
    voici des propositions :

    - donner les informations sur ces îles dans toutes les écoles du pays (epp, ceg, lycée, université), dans les journaux, à la radio, à la TV, tout le temps,
    - informer exactement tous les élus (député, maire, sénateurs) et les tenants du pouvoir (ministres, chef de régions, chef district).

    il faut qu’il y ait une génération entière de malagasy qui soit entièrement imprégnée de cette question. ainsi, à chaque contact avec une personnalité étrangère, tout citoyen malagasy doit être en mesure d’informer son interlocuteur du bien fondé de notre requête. l’action du gouvernement sera ainsi facilité. et on aura ces îles au bout de 50 ans ou 100 ans, s’il le faut

    • 9 avril 2014 à 11:21 | zorey974 (#7033) répond à Bena

      Il faudrait déjà que les enfants puissent aller à l’école dans de bonnes conditions !!
      Occupez vous des fondamentaux avant d’aller revendiquer la légitime mais impossible (dans l’immédiat) souveraineté sur ces îles !!

    • 9 avril 2014 à 12:19 | betoko (#413) répond à zorey974

      Mais qui nous empêche de s’en occuper tout de suite ? D’aprés un prof de droit à la fac de La Réunion , ces îles nous appartiennent car elles se trouvent dans nos eaux territoriales à moins de 200KLM , et c’est dans le droit international . Je comprends votre réaction car vous êtes français , il vous est impossible de dire le contraire , vous défendez votre pays comme je défends le mien , mais je ne suis pas aussi réac comme vous

    • 9 avril 2014 à 14:35 | niry (#210) répond à betoko

      Ty prof de droit, prof de droit à la fac ty foana no averimberina !! Dadatoa anareo ngà zany ?? Maninona tsy ny reninao koa no resahana ?? zany ve no mba hentin’là hitory any amin’ny manam-pahéfàna any ?? Aleo aloha hilamina ! ahazo praiministra matanjàka mahafehy raharaham-pirenena tsara ! sady afaka miaro ny tanindràzanay tsara aloha, fa tsy mandeha miady miboridàna any fotsiny !
      Koh raha tsy adàla koa taitaitra maheno hoe petrol sy vatosoa fotsny ?.. Ny ao Ilàkàka aza tsy voafehy. Ny ao Ivato làsa fosiny koa...

    • 9 avril 2014 à 15:43 | Mihaino (#1437) répond à Bena

      Bonjour BENA,
      - Vos propositions sont très pertinentes et je vous suis complètement dans les formations et les informations de nos enfants .
      - Personnellement ,j’ignorais l’existence de ces îles éparses dans nos cours de géographie et d’histoire en primaire et en secondaire. Par contre , la géographie & histoire de France figuraient bien dans les programmes et dans les sujets de tous les examens à Madagascar ( CEPE, BEPC,BAC..).
      - Depuis que je suis entré dans la vie active , je m’intéressais beaucoup aux actualités nationales et internationales et plus particulièrement aux relations bilatérales et internationales. En 1990, lors de la visite officielle de Mitterand à Madagascar , il a bien déclaré qu’une commission d’experts sera mise en place afin d’étudier l’avenir de nos îles éparses . Cette déclaration fait suite à une question d’un journaliste lors de la conférence de presse conjointe avec Ratsiraka à l’ Hôtel HILTON devenu CARLTON maintenant. Nous sommes en 2014 et la situation de ces îles n’a pas bougé d’un iota .???Pourquoi ?
      - Tous nos Dirigeants politiques n’étaient pas capables de BIEN NEGOCIER tout contrat ou engagement avec leurs homologues français ! Ils étaient formés et formatés par Reny malala sauf peut-être Ravalomanana si je ne me trompe pas et restaient redevables envers elle ! Ils sont tous patriotes , je l’admets , mais l’intérêt perso a guidé leur politique économique au lieu de réaliser tous les programmes prévus avant leurs élections au poste suprême ! DEMAGOGIE OBLIGE !
      - La lutte et la négociation seront longues et difficiles face au POT DE FER ( ONU,CI...où la FRANCE est omniprésente)à moins que nos DIRIGEANTS actuels et futurs , aidés et soutenus par tout le PEUPLE MALAGASY prennent vraiment conscience de l’enjeu économique de ces îles ! Changeons de mentalité et de visions pour le bien et l’avenir de notre beau PAYS ! Les politicards doivent se retirer au lieu de se disputer sans cesse ....! Il ne faut pas non plus qu’un clou chasse l’autre ???!!
      Wait and see ...

    • 9 avril 2014 à 16:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      - "Ces îles sont dans un dossier bien ficelé mais QUI oserait-il ,de part et d’autre,oser allumer la "FLAMME"de négociation.
      Les réserves sont énormes mais il faut des moyens pour les exploiter.
      Juridico-politico-économique-industriel,l’affaire reste et restera "FRANCO-Malgache".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 avril 2014 à 17:26 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Et inversement Betoko de la Réunion on pourrait affirmer que Madagascar appartient à l’ile éparse . Tuléar étant dans sa zone des 200 milles !!

    • 9 avril 2014 à 17:32 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Les malgaches n’arrivent pas à faire sortir le pétrole qui stagne sous leur terre comment pourrait il exploiter un gisement situé à plus de 200 milles et sous la mer ?
      Réve ,révons ,révez

    • 9 avril 2014 à 18:11 | Mihaino (#1437) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Dossier bien ficelé , dites-vous Basile et je ne dirai pas le contraire .
      - Le monde entier traverse actuellement une nouvelle période où la géopolitique , la mondialisation de l’économie , l’apparition de plusieurs pays émergents , les nouvelles technologies dans bien des domaines , la rareté des produits agricoles remplacés par des produits chimiques fabriqués à partir des produits artificiels dans les laboratoires etc, etc..ONT COMPLETEMENT CHANGE la face de notre planète Terre et la façon d’y vivre !
      - La" flamme" de négociation pourrait être allumée par nos Dirigeants au moment de l’invitation officielle de Hery R. par F. Hollande cette année à Paris ! "Quand on veut , on peut"dit-on et "Impossible n’est pas français" !
      Nous avons des experts capables de négocier avec leurs homologues français ! D’accord avec vous que cette affaire reste et restera franco-malgache !
      Par contre , quand nos politicards continuent à mélanger le juridique, le politique, l’économique et le social , nous n’arriverons jamais à résoudre toutes les crises !
      Cordialement,

    • 9 avril 2014 à 19:14 | betoko (#413) répond à niry

      Que de jalousie de votre part . Ce prof de fac n’est nullement fait partie de ma famille , mais quand un français et de surcroît un maître de conférence en droit , dois je en douter ?
      On dirait que vous défendez l’intérêt de la France

    • 9 avril 2014 à 19:23 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Voilà l’argument défaitiste à la malgache . Un seul exemple , le Tchad est aussi un pays pauvre , mais comment les tchadiens ont fait pour pouvoir exploiter leur pétrole ? NON Basile que la gestion de ces îles soit gérée par Madagascar . Savez vous qu’une entreprise italienne commence déjà à prospecter au large de l’île Juan DE Nova et cela a étonné Didier Ratsiraka au mois de février dernier , car personne parmi le gouvernement malgache n’ose faire une réclamation . C’était un juste après l’élection de Hery Rajaonarimampianina

  • 9 avril 2014 à 11:22 | lanja (#4980)

    Tsy ny mpitondra @ izao fotoana izao mihitsy no afaka hitaky ireo nosy ireo, manana trosa @ frantsay ireo, nanao coup d’état dia mialokaloka, mila fanampiana any , dia avy eo dia handeha hitaky moramora tany feno harena ireo, manonofy atoandro .

  • 9 avril 2014 à 11:43 | Gasigasy (#6439)

    Ho sarotra ihany ! Ny solika be ao ambanin’ireo mantsy hono no tena mampamikotra ny "Reny malala" amin’ireny raha tsy izany ve hiantoka rano mamy ho an’ny Tafika hapetraka fotsiny tsy haninon-tsy hanina ao amin’ny Nosy kely Europa ry zareo !

  • 9 avril 2014 à 12:29 | Turping (#1235)

    Un des revers de la colonisation :
    >La colonisation ,soit disant pour apporter de la civilisation aux indigènes ,aux sauvages a fait des ravages en Afrique .
    >Derrière la politique de diviser pour mieux régner ,il y a eu les pillages ,les appropriations illicites .
    >Derrière tout cela ,les génocides (le plus sanglant du XXème siècle )date de 1994 aux RWANDA sous l’indifférence de la CI ,la France ,la Belgique ,.....la division ethnique entre les Hutus et les Tutsis.
    >Comme pendant la première et deuxième guerre mondiale ,la force des plus forts s’impose pour dominer ,faire la mainmise (principe de la colonisation) ,afin de dévélopper le commerce,l’acculturation de la nouvelle civilisation inadaptable aux opprimés ,les colonies ,.....surtout les destabilisations ainsi engendrées au fil du temps.

    Il n’y a pas photos ,le but de la colonisation c’était de rattacher Madagascar comme l’île de la Réunion au DOM-TOM faisant partie de leur territoire intégrant.
    Leur maigre bésogne ,c’était les îles éparses ,derrière tout ça l’immixtion dans l’ingérence de la politique interne d’un pays souverain,(la françafrique).
    Concernant ces îles éparses ,je n’y crois pas trop à moins qu’on mene une guerre contre la France . On ne sait jamais ,peut-être cela dépendra de la vraie négociation sérieuse du dirigeant .Une guerre qui n’est pas gagnée d’avance !

    • 9 avril 2014 à 12:59 | che taranaka (#99) répond à Turping

      AKORY LAHALY,

      CES ÎLES EPARSES APPARTIENNENT AUX MALGACHES ,A MADAGASCAR

      Les CONVENTIONS ,la GEOGRAPHIE et l’HISTOIRE L’ATTESTENT

      En effet ce pays rencontre de graves problèmes mais LA FRANCE ne doit pas profiter de la faiblesse du propriétaire pour lui capter ses BIENS.....!

      BENA a fait des PROPOSITIONS que je trouve intelligentes..

      IL FAUT METTRE DANS LES LIVRES SCOLAIRES L’EXISTENCE DE CES TERRITOIRES MALGACHES...

      LES SOULIGNER MÊME DANS NOTRE CONSTITUTION

    • 9 avril 2014 à 13:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Turping,
      Je n’ai pas voulu intervenir sur cette affaire mais...
      Le Président du Rwanda P.K accuse la France d’avoir participé au massacre alors même qu’il ne dispose d’aucune preuve tangible permettant d’accréditer "ses dires". (-bien sûr,il était bien en== face/rebelle==)
      L’immense tuerie rwandaise a été perpétrée à l’initiative d’une ==fraction==criminelle du pouvoir rwandais de l’époque,prétendant représenter les intérêts des hutus et ==décidée==à empêcher ==tout compromis==entre hutus et tutsis.
      PAS D’AUTRES COMMENTAIRES ;

    • 9 avril 2014 à 13:05 | betoko (#413) répond à Turping

      Je ne suis pas d’accord avec vous Turpin ( au fait ça sonne créole de la Réunion Turpin) Comment se fait il que l’île Maurice a eu gain de cause avec La France concernant l’île Tromelin et sans faire la guerre ?
      C’est exactement la même chose . N’avions nous pas assez de c.o.u.i.l.l.e.s pour nous défendre ? Sommes nous plus bêtes que les mauriciens ?

    • 9 avril 2014 à 13:28 | Turping (#1235) répond à betoko

      Betoko,Che ,
      Quand vous parlez de l’île Maurice qui a eu gain de cause en parlant de l’île Tromelin sans faire la guerre .
      >Justement la guerre ne peut pas être une guerre contre les armes (atody miady amam-bato),(oeuf contre la pierre) mais plutôt une vraie guerre de négociation .

      >Les vraies démarche de négociation n’ont jamais abouties ou n’ont jamais été prises au sérieux.
      Ce qui montre que nos politicards ,nos politiciens n’ont jamais assez de c.o.u.i.l.l.e.s depuis Tsiranana depuis l’indépendance ,54ans après l’annexion pour démontrer auprès de l’ONU,etc...que ces îles éparses nous appartiennent .La problématique est là,car les Mauriciens ont su dévélopper leur pays et sont parvenus à s’entendre mutuellement.
      L’îles Maurice une petite île non comparable à Madagascar concernant les richesses nous dévancent depuis fort longtemps sur le terme de dévéloppement et l’organisation interne.
      >La solution commence par une entente mutuelle,de réconciliation sans discorde chez nos politicards pour s’entendre.L’intérêt suprême de la nation mais non pas l’égocentrisme pour commencer ,l’ultime aboutissement viendra peut-être.

    • 9 avril 2014 à 13:53 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile , si vous avez la possibilité , écoutez en différer la radio Free FM sur Face Book , Ce matin à cette station de radio un malgache qui s’est documenté sur cette question disait que c’étaient les Tutsy dirigé par Paul Kagamé qui ont commencé à massacré les Hutus et que Paul Kagamé était soutenu par La France et les Etats Unis afin d’éliminer l’ex président éliminé à coup de missile sur son avion , et c’était l’oeuvre de la CIA avec le consentement de Bill Clinton . Une fois arrivé au pouvoir par un coup d’état Paul Kagamé a accusé les Hutus . Ce que RFI nous rabâche tous les jours comme quoi les Tsotsy sont des victimes sont archi-faux
      Vous pouvez vous renseigner en vous servant de Face Book en tapant Lalatiana Free FM . Je vais le réécouter à 19 heure heure de Madagascar sur la fréquence 104.2 à Tana

    • 9 avril 2014 à 14:07 | Apache (#7156) répond à Turping

      Savez-vous que la revendication de ces îles est déjà une arme pour les futures négociations avec la France. Nous pourrions menacer de les revendiquer en leur intentant un procès devant les juridictions internationales si elle ne nous donne pas ce que nous voulons ... Croyez moi, elle acceptera ou du moins négociera car elle sait que la justice internationale nous donnera raison. Cette démarche pourrait sans doute prendre des années ça en vaut la peine ...

    • 9 avril 2014 à 14:39 | niry (#210) répond à betoko

      Hay ty bandy ty efa lasa mitapy mihitsy kay.. lasa minomino foana zay héno rehetra ..
      Tena tsy nahatanty ny niafaràn’ny foza tany lery ngamba, dia nipiaka..

    • 9 avril 2014 à 14:40 | niry (#210) répond à Apache

      Là, je suis tout à fait d’accord. Tout est question de timing.

    • 9 avril 2014 à 15:18 | mpamely (#7910) répond à betoko

      Tena mitapy t.ai.n-dreni’ity. Izao sisa no hiafaran’itony babakotom-bazaha sady jakom-bazaha itony rehefa misolelaka mafy loatra ny reniny !

      Avy eo indray de mody mamporisika an’ity hery vaovao tsy haninona tsy haninona ity hoe ndana manka ankeriny ireo nosy ireo @ izay potehin’ny reniny isika mianakavy.

      Tena rajako babakoto mitady mamitaka olombelona ity beToko ity. Mbola rajako lavitra noho izy isika raha manaiky fitahin’ity rajako ity !

    • 9 avril 2014 à 16:31 | Turping (#1235) répond à Apache

      J’espère que la revendication de ces îles est une vraie démarche qui n’est pas une promesse d’ivrogne .
      >Ce qui différencie les uns des autres ,c’est l’acte :
      Après c’est une question de temps.Si on ne commence pas ,on ne finira jamais .
      >Le vrai blocage ,c’est le problème interne où le pays est comme sous une pression permanente autour des guerres de conflits permanent sur toutes les aspérités où le bien commun ,le bien public fait partie des choses secondaires à Madagascar.
      A mon avis ,si la démarche a été bien faîte depuis l’arrivée de Ramanatsoa ,puis Ratsiraka au pouvoir en excluant Tsiranana (l’épouvantail de la françafrique ) ,il y aurait eu une avancée déjà.
      Dans l’état actuel ,le problème c’est la difficulté ,l’incapacité du PRM à trouver de compromis ,d’entente ,de rassemblement ,etc...à nommer un PM pour mener le combat ,la politique de rigueur afin de s’occuper réellement ces îles éparses.
      Du moins qu’on espère c’est la sortie des guerres fratricides internes sous plusieurs formes pour s’occuper enfin du dévéloppement réel .

    • 9 avril 2014 à 16:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      Je n’entre pas dans les discussions des massacres,en Afrique.C’est une des raisons que je ne suis pas "MANDELA" qui était l’initiateur des luttes armées ,en Afrique avec l’argent du Pétrole d’Angola et des diamants de RDC.
      Jusqu’à ce jour,notre Pays n’est pas atteint de cette contagion de lutte fracticide .
      Même si CHE TARANAKA,la chante,sans cesse !
      LES MALGACHES NE SONT PAS AFRICAINS.
      Pour l’histoire de Nosy-Be,allez-voir chez les ==COMORIENS et Indo-pakistanais".
      Les Malgaches ne font pas des michouis avec ces co-légionnaires.Point barre !
      ="TSY MANDORO FATY NY GASY"=

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 avril 2014 à 16:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      Nous avions eu ==une "MAISON DE MADAGSCAR==,du côté des Champs Elysées.Elle est maintenant "Maison de la Réunion".
      Bonnet-Blanc ,blanc bonnet pour les îles éparses.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 avril 2014 à 17:38 | vatomena (#7547) répond à Turping

      On dirait du Molière : la colonisation ,la colonisation ,la COLONISATION !
      Et l’Indépendance ,alors ? ça fait plus de 50 ans quand meme !

    • 9 avril 2014 à 20:28 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Les mauriciens ont fait accord avec un certain Sarkozy . C’est le meme Sarkozy qui a initié un référendum à Mayotte sans avoir demandé l"avis des Français .
      Le nommé Sarkozy n’était pas un français de souche tout comme Valls aujourd’hui .

    • 10 avril 2014 à 02:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      ="LALATIANA" ..Merci,j’en connais un bout...
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 11 avril 2014 à 10:59 | vatomena (#7547) répond à Turping

      c’est la colonisation qui avec ses géographes et sa cartographie a fait connaitre l’afrique et madagascar au reste du monde.Tandis que les géologues décelaient les gisements miniers .N’est il pas vrai ?
      Qui a édité le premier timbre malgache pour la poste ? j’aimerai le savoir

  • 9 avril 2014 à 13:52 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    1 - Site en travaux

    Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l’accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension ???

    2 - quand on voit la gestion que les dirigeants Gasy font de leur ile, à part revendiquer de faire la même chose sur ces iles ? je ne vois pas ...
    Quant à l’ autre illuminé devin qui se demande si Nosy-bé comme Ste Marie sont Malgaches !!!
    Allez vous coucher roséfarisou,et si on vous demande , vous direz que vous ne savez pas . /
    Pour gouverne , Nosy-bé appartient aux civilisés qui faute de bois pour leur BBQ : brulent des zétranzés.

    3- une priorité majeure pour ne pas dire capitale, pour constituer un gouvernement et nommer 1 PM , Vous avez dit programme programme Mr le Prézident ? ...

    • 9 avril 2014 à 15:51 | vuze (#918) répond à Jipo

      Sors d’ici, clone de Robert Ménard et retournes dans ta civilisation !!

  • 9 avril 2014 à 14:21 | Maestro (#7313)

    Bug ????????

    • 9 avril 2014 à 16:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Maestro

      Mastro !
      Êtes-vous un de ces ==volontaires français==qui polluent Madagascar ?
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 avril 2014 à 17:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pas plus que vous le 9/3 .

    • 9 avril 2014 à 20:16 | Maestro (#7313) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Volontaire ? c’est quoi ce concept ?

    • 9 avril 2014 à 21:02 | leclercq (#4410) répond à Jipo

      Ah non , lui il pollue surtout le forum , il n’ose plus mettre les pieds à M/scar , hélas il y a déjà les criquets si en plus on y met basile !!!

  • 9 avril 2014 à 16:54 | valoha (#7124)

    Ity resaka Nosy kely manodidina antsika ity dia resaka tena mila fitandremana sy famakafakana lalina, fa tsy milaza izay tiany ho lazaina ! Manimba zavatra maro dia maro raha tsy mitandrina mafy isika ! Araka ireo Isaraeliana dia ny fahitana solika goavana tokoa teo @ fari-dranomasiny dia tsy itondra fahasambarana ho an’ny mponiny velively(2012). Mamofona ady goavana sy fijalian’ny vahoakany, hoy ry zareo ! Hampitondra faisana ny vahoakany ! Mifono zavatra sy hevitra lalina io ! Tsy miteny2 foana ny Jiosy ! Ao raha !
    Raha zohina ny antsika dia mila milamina, tony sy fisarombonana ny raharaha solika sy entona mireatra ! Ireo akora ireo mantsy izao no manadala ny lohan’ny vodrona iraisam-pirenena sy eoropa mafy(lafratsa, rainiboto), ary ny Anglisy ihany koa.
    Marina ! Mila fitondrana mari-pototra isika ! Mila fitondrana tony ! Firahalahiana, fihavanana, fiaraha-mitantana, rafi-pitondrana vaovao mifototra @ kolon-tsaina Malagasy. Fa, tsara foana no mamaritra etoana fa antsika ireo Nosy ireo. Ary mazava ho azy fa tsy misy resaka i Nosibe sy Sainte-Marie ! Raha tsy ho misy mpitondra mikasa ny hamarotra azy ireo antsokosoko ihany koa angaha, noho ny fitiavana ny mena miraviravy diso tafahoatra, izay hanenenana fatratra any aoriana any ! Antsika ireo Nosy mirakitra harena maro sy goavana indrindra ireo ! Nomen-Janahary ny Malagasy iray manontolo tsy vakivolo !
    Koa, tsara angamba, ary marina sy hendry kokoa ny miara-mifandinika, miara-mikaondoha, miara-mamakafaka sy mandalina ny lalana iraisam-pirenena rehetra(manana olona maro isika ny @ izany na eto na any ivelany), miara-mifarimbona. Tsy misy tsy vita raha miaraka mitantana ! Resaka lava sy mandany andro ny ambiny.
    Koa, raha ny fijery tsy miangatra, dia tsara atao ary atomboka malaky aloha ny fitantanana iombonana(faritra 22 miaraka), miala avy any @ ambaratonga ambany indrindra ! Fitondrana miala avy @ Malagasy fa tsy fitondrana baikon’ny any ivelany, sy miandry fanampiana, na ara-bola na fitaovana, lava avy any ivelany. Ary raha misy aza ilana izany dia hiaraha-manapaka izany fa tsy filoha na praiministra irery no manapaka ho an’ny vahoaka sy ny faritra 22. Ao ny solombavambahoaka. Ao ny Loholona. Ao ny Ampanjaka sy ny Tangalamena. Ao ny manampahaizana isam-paritra,... Azo ifampierana sy ifandinihana tsara dia tsara. Ary farany, mila tso-drano goavana avy @ ny Ray aman-dReny ny firosoana @ ireo resaka Nosikely manodidina antsika ireo, ry tsy maintsy atao izany, raha jerena @ ny maha-Malagasy.
    Fitantanana marina, mahitsy, mangarahara, hendry, mifototra @ ny kolon-tsain-tsika Malagasy.
    Tsy misy mihitsy antony ikitihana ny harena maro isan-karazany an-tanety raha azontsika ireo Nosikely ireo ! Tahiry ho an’ny fara aman-dimby ny amin’izy ireny.
    Koa antsika Malagasy tsirairay angamba no mandinika sy mitsako ! Antsika no manao ny programan’asa sy ny fandaminana ny amin’izany. Mino ny tena fa vita ny maha-Malagasy ireo Nosy ireo raha miara-miangaly isika ! Enga anie !

  • 9 avril 2014 à 17:56 | diego (#531)

    Bonjour,

    Iles éparses ! Et négociation ! Qui va négocier quoi et avec qui ? Vous pensez à votre président VAOVAO pour vous parler des Iles éparses ?

    Pour pouvoir revendiquer quelque chose auprès de la Communauté internationale, surtout quand il s’agit de territoire, il vous faut deux choses.

    La première chose, votre pays doit être un pays indépendant :

    - Une indépendance sur deux fronts, politique et économique !!

    La deuxième chose, votre pays doit réunir trois autres conditions :

    - La 1er choses, le pays doit avoir des institutions solides, respectables et respectées ;

    - La 2e chose, le pays doit avoir des partis politiques et des leaders politiques et chefs des institutions respectés et respectables ;

    - Et trois, le pays doit être capable d’élire ses futurs législateurs, gouvernants et dirigeants tout seul puisqu’il est indépendant !!!

    Nous avons l’exemple de l’ Inde qui est en train d’élire ses futurs législateurs en ce moment. Ce n’est pas l’Europe, ni l’Amérique ou encore l’Angleterre qui financent ces élections. Les politiciens indiens sont maitres des calendriers et seuls à organiser les élections et le pays est seul à financer ces élections......éventuellement les seuls responsables du succès comme de l’échec de processus électoral de leur pays.

    Les élections de 2013 à Madagascar ont été conduites et financées par la CI, la SADC, la France, etc..... :

    - entre deux tours, Mr R. HERY est allé en catimini à Paris. Les élections sont terminées, les vainqueurs connus, Mr R. HERY est dans l’incapacité de nommer un PM parce que Madagascar est ingouvernable !!!!

    Madagascar est encore bel et bien divisé, la paix sociale est loin d’être acquis, les institutions sont fragiles et inexistantes, mais votre président VAOVAO n’a de mieux à faire qu’aller voyager à New York, Brussels et Paris. Et qu’est-ce qu’on nous sort ce matin :

    - Le devenir des Iles éparses !!!

    Votre pays a perdu son indépendance politique, il est en faillite économique et nous voilà, nous rêvons d’une quelconque revendication des Iles éparses. O Raolono o !!!!

    Il faut savoir d’où on vient et dans quel état nous nous retrouvons pour oser revendiquer quelque chose.

    On va vous rire au nez TOMPOKO !!!

    C’était juste un tout petit conseil pour les politiciens GASY.

    NB :

    - c’est du géopolitique dont on nous parle ce matin, n’est-ce pas ? Si vous avez envie de parler des Iles éparses, il faut au moins avoir l’humilité d’en parler à l’Amiral. Lui, il sait de quoi il parle et avec qui parler et comment quand en parler........

    • 9 avril 2014 à 18:08 | Jipo (#4988) répond à diego

      Ses connaissances n’ ont cependant pas fait avancer grand choses, et demander au Pays hôte, de ne pas s’ immiscer dans les affaires internes du Pays , certes ne le dérangerait pas , il n’ est plus à ça prêt , la honte ne tue point ...

  • 9 avril 2014 à 18:22 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Mr le Président recherche un 1er Ministre , donc on verra les îles éparses plus tard . Déja commençons par gérez MADAGASIKARA du Nord au Sud et de l’Ouest à Est après on....... voilà .
    Courrons derrière 1 seul lièvre = la pauvreté à MADAGASIKARA .
    QUE DIEU NOUS GUIDE

    • 9 avril 2014 à 18:48 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      95 % de pauvretés à Madagascar en 2014 et vous blablabla ?
      Pour informer certaines personnes les 1er habitants de MADAGASIKARA ce sont les VAZIMBA = noir d’AFRIQUE , n’effacer pas une parti de notre histoire .
      1 seul Ethnie = MALAGASY
      1 seul ennemi = la pauvreté
      Pour vaincre la pauvreté = UNION - Travail - Discipline ...
      DIEU SOIT AVEC NOUS

    • 10 avril 2014 à 00:04 | Jipo (#4988) répond à kunto

      Yes , après un prézident normal, un PM pour tous : c ’est maintenant , du moins presque ...
      Quant au lièvre laissez le partir à Tgv, avant que le plomb ne l’ atteigne .

  • 9 avril 2014 à 19:52 | Tanindrazana (#3224)

    Sans conteste, ces iles appartiennent aux Malgaches selon la legislation de la mer des Nations Unies. Quelques personnes sont tres utiles pour toutes negotiations sur ces iles. Ils connaissent tous les fonds des dossiers : Pdt Didier Ratsiraka, Raymond Ranjeva, Monsieur Tahindro de la famille au Pdt Zafy, toute l’equipe de l’ancien Ambassadeur de Madagascar aupres des Nations Unies Feu Rabetafika, et nos amis Africains qui nous ont soutenus dans la lutte de restitution des iles au peuple Malagasy.... La bataille ne sera pas facile, mais si le President et tout les membres du prochain gouvernement avec le peuple Malagasy insistent sur la restitution de ces iles, nous le gagneront sans ambage. Ce sera une negotiation a haut niveau entre gouvernement et aussi au nuveau de l’instance des Nations Unies... La souverainnete est a ce prix.

    • 9 avril 2014 à 22:28 | Radepy (#7163) répond à Tanindrazana

      A savoir qui seront les nouveaux membres du prochain gouvernement ... mais auront-ils la même trempe que ces anciens que vous citez ... si courageusement. Je n’en suis pas certain. Un homme d’Etat tel que Ratsiraka n’est pas encore né. Qu’on se le dise.

  • 9 avril 2014 à 22:18 | diego (#531)

    Bonjour Jipo,

    La majorité des politiciens et les élites GASY a perdu ses crédibilités en 2002. 12 années après, ce beau monde n’a toujours pas pu reconquérir cette crédible auprès des institutions internationales. La raison en tout simple :

    - Madagascar n’a plus des partis politiques forts et des leaders crédibles.

    Et bien évidemment ce pays n’a plus du tout des institutions respectables et respectées, par conséquent, elles sont inaudibles :

    - la voix des élites est inaudible, par conséquent les voix des Malgaches sont bien évidemment inaudibles. À Madagascar, les politiciens n’écoutent pas le peuple, ils ne veulent pas. Mais ils sont condamnés à écouter les grandes puissances, ils gesticulent pour faire croire le contraire, mais qui ne sait pas encore que leur pays est pauvre, en faillite.

    Pour se faire respecter et se faire entendre, les chefs des institutions du moment menacent ou mettent en prison les citoyens et de préférence les politiciens qui parlent trop fort. Ce n’est pas de cette manière que les élites GASY vont retrouver ses crédibilités auprès de la CI.

    La crédibilité des élites et des politiciens se gagnent dans les élections. Et des élections dont ils sont les seuls maitres et du calendrier, mais surtout des financements. Autrement dit, des élections dans lesquelles ils ont une entière responsabilité et du succès et de l’échec :

    - voilà l’attitude que doit adopter les politiciens et élites d’un pays indépendant, justement pour préserver une indépendance politique vis-à-vis des grandes puissances et avoir les mains libres s’agissant l’orientation économique à adopter dans le pays.

    Bref, les politiciens et les élites responsables se doivent d’être vigilants, en tout temps. Et cela doit commencer par la mise en place d’un processus électoral fiable, juste, acceptable et compréhensible bien avant tout par le peuple GASY.

    Le cas Mr R. Hery :

    - Mr R. Hery n’a rien à mettre sur la table. Il n’a pas de parti politique, son pays n’a pas des institutions fortes, et il a été élu par moins de 2 millions de têtes, sur 7 millions d’électrices et électeurs. Bref, ce président n’a pas le pouvoir encore moins l’autorité morale que tout président peut revendiquer à défaut de l’avoir automatiquement en sortant des Urnes pour préserver l’indépendance de son pays vis-à-vis des grandes puissances.

    - Tant que les politiciens et élites du pays n’ont pas compris les causes de la dépendance politique récurrente de leur pays vis-à-vis des puissances étrangères, ils ne trouveront jamais les parades à adopter pour développer leur pays et lutter efficacement contre la pauvreté de leur chère Nation.

    - Madagascar ne peut pas se payer le luxe, ne peut plus en tout cas, d’élire un président par défaut ou des élus par défaut.

    Mr R. Hery a été élu président par défaut. Une élection par défaut ne satisfait personne et plus que cela, est dangereuse pour l’avenir aussi bien à cout à moyen qu’à long terme, dans un pays aussi pauve que Madagascar !

    • 10 avril 2014 à 00:08 | Jipo (#4988) répond à diego

      Merci pour votre réponse, j’ adhère totalement.
      Bonsoir .

    • 10 avril 2014 à 12:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Je lis avec intérêt tous vos discours.Malheureusement,vous êtes devenu :
      - "HAVANA RAHA MISY PATSA" !
      Je le regrette amèrement.
      ="MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE" ;
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 10 avril 2014 à 02:08 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Question pertinente de Vallis sur ces îles éparses de M/car qui revient toujours au tapis à chaque élection présidentielle, depuis la chute de Dadabe Tsiranana.

    Il y va de notre territoire et de nos ressources halieutiques, minières, d’hydrocarbures, de notre sécurité et de la défense de nos intérêts, ...

    On en a parlé, discuté avec La France depuis notre indépendance. Et ayons en mémoire que, pendant la colonisation, même les Comores ont été comprises dans " Madagascar et ses dépendances".

    Où en est-on actuellement ?

    Et avec l’évolution du contexte mondial et les perspectives, La France est loin de lâcher ces îles éparses et, si j’ose dire, M/car par ses potentialités stratégiques, agronomiques, énergétiques, ... Tous nos Présidents de la République en sont conscients comme nos experts au sein des ministères des affaires étrangères, des finances, des mines, de la défense nationale, développement, ...

    Négociable ? A quel point ? Comment ? Et surtout avec qui et pendant combien de temps ?
    Pour le moment, compte tenu de notre démocratie balbutiante et de notre impuissance, Hery Rajaonarimampianina est très limité dans ce domaine. Tout ce qu’il peut faire c’est retarder la prescription acquisitive de La France sur ces îles ...

    Comme Le Professeur Ranjeva, spécialiste en droit international, est rentré au bercail, vaut mieux le consulter pour répondre clairement et juridiquement à nos questions sur notre territorialité.

    A priori, ces îles éparses restent des territoires français pour quelques années encore ...
    Ce qui veut dire tout simplement et concrètement que La France est notre plus proche voisin que la Tanzanie, le Mozambique, l’Afrique du Sud.

    Grave ! Nos pêcheurs Vezo et autres ..., loin de connaître la législation, ne comprennent pas leurs interdictions de pêcher dans les eaux territoriales de ces îles éparses, ...
    Idem nos géologues, ornithologues, ... ont du mal pour faire des recherches et études dans ces îles éparses. UNE PROPRIETE PRIVEE, mes Cocos !!!

    C’est un monde et non le Monde !

    • 10 avril 2014 à 03:38 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Tacitement, stratégiquement, ... La France ne veut pas du tout abandonner le contrôle du Canal de Mozambique pour une raison toute simple :

      C’est la ROUTE BIS du pétrole au cas où le Canal de Suez est bouché par certains pays arabes, les Israéliens avec les Etats-Unis ...
      Cas flagrant : faute d’avoir Diégo Suarez, la départementalisation de Mayotte et non de toutes les îles Comores s’avère primordiale pour La France avec tous les désagréments de nos voisins Comoriens divisés ...

      Si on comprend bien : y a Mayotte à part et les îles Comores ailleurs ... comme Madagascar et ses îles éparses ... dont Sainte Marie qui n’est ni Malagasy, ni Française ...
      Et c’est très grave pour l’Unité, la Solidarité et l’Identité nationales.

      Quelque part, des conditions territoriales depuis notre indépendance sont à revoir de fond en comble ... De contentieux longs et compliqués contre ou avec La France en perspective.
      Le mandat de Hery Rajaonarimampianina est trop court pour ce faire. Surtout avec ou contre La France, très expérimentée, politique, diplomatique, hyper-procédurière, ... Même en co-gestion ...

      Ce qui est sûr, La France, par courtoisie et fierté, ne refuse pas de négocier mais ... avec ses moyens, ses finesses, ... c’est loin d’être acquis.

      Donc, il appartient à nous de "relancer" sans arrêt auprès des Institutions de la Communauté internationale : O.N.U., Union Européenne, Unité Africaine, Francophonie, Amnisty international, ... pour "booster" La France.
      Ce qui suppose évidemment une diplomatie compétente, soucieuse du respect des droits internationaux, "teigneuse", et non des "tsangan’olona". En France particulièrement ... capable de discuter efficacement avec Laurent Fabius, Alain Juppé, Hubert Vedrinne, etc ...
      " Les îles éparses", tout comme les droits de la Diaspora malagasy et les potentiels investisseurs étrangers à M/car, .. se travaillent au "corps-à-corps" de la part de nos ambassadeurs, consuls.

      Ce n’est pas "une planque", Ses Excellences". Désolé !
      Il y va de votre personnalité et de votre carrière.

      Voilà !

  • 10 avril 2014 à 03:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Ce que je souhaite,après des longues conversation sur les îles éparses :
    - "Que SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA désigne "SON" Premier Ministre".
    Il n’y a pas de "MAJORITE ABSOLUE" de Députés élus de Madagascar,à l’Assemblée actuelle Malgache pour "SOUTENIR" ou "REFUSER" votre "POLITIQUE",l’article 54 de la Constitution ne sert plus à rien,vous êtes libre pour la désignation d’un Premier Ministre ou maintenir l’actuel "Premier Ministre".
    - "VOUS ÊTES LE CHEF SUPRÊME de l’Exécutif".Point barre !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 10 avril 2014 à 04:42 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Ce qu’il faut comprendre dans le comportement politique de Hery Rajaonarimampianina est tout simple :

    - Par "économie" de changement de 1° Ministre et de Gouvernement, pour les 100 premiers jours, il use d’Omer Beriziky et de son gouvernement, plus près de la réalité, au courant des dossiers.
    Ainsi, Hery Rajaonarimampianina évite les crises politiques et gouvernementales de tout nouveau Président ... Très astucieux.

    - Aucune majorité stable (même relative) ne se dégage de l’Assemblée nationale, autre Institution représentative élue par les electeurs. Désolé de dire que nos députés ne sont pas du tout sérieux et très versatiles. Il suffit d’une info ... pour changer de "vestes".
    Pas la peine donc de se bousculer pour nommer un 1° Ministre qui va présenter sa politique générale devant une Assemblée nationale "inexistante" politiquement ...

    - La Constitution ne prévoit pas de délai pour le Président de la Republique pour nommer son 1° Ministre, conditionné en outre par une majorité au sein de l’Assemblée nationale qui propose ... tout et n’importe qui. Grave !
    Mais, on n’a pas cette majorité franche au sein de cette chambre ... vraiment "basse".

    Normal que Hery Rajaonarimampianina "joue le jeu" des incompétences et irresponsabilités de nos députés en particulier et de notre Assemblée nationale en général. VRAIMENT NUL !

    Le "grand gagnant" dans ce souk, qu’on le veuille ou non, est le 1°Ministre Omer Beriziky et les membres de son gouvernement.
    Comme quoi, on a la plus imbécile et inutile Assemblée nationale du monde ...
    ’faut le faire, la voir et la vivre ! RIDICUKE !

    Incroyable mais vrai !

  • 10 avril 2014 à 07:35 | Rabisikileta (#3894)

    Il est vrai que l’exemple de la Crimée est particulièrement frappant...

    Il faut organiser un référendum d’autodétermination pour ces îles !

  • 10 avril 2014 à 14:43 | kartell (#8302)

    la question des îles éparses revient sur la tapis chaque fois que Madagascar est en difficulté intérieure, aujourd’hui, c’est encore le cas.....
    Les relents de nationalismes ont toujours donné de la voix pour tenter de ressouder une cohésion nationale mise à mal après ces années de fausse transition.....
    Hery ne peut rien imposer aux français tant sa position de demandeur est grande car il ne pourrait indisposer son généreux partenaire pour quelques confettis dans le canal du Mozambique....
    Ces bouts de terre n’ont d’importance que par la susceptibilité et l’envie développées par certains malgaches à constater que des choses sont possibles avec Maurice mais irréalisables avec Madagascar....
    Dans cette affaire qui n’en est pas une, Madagascar se montre sous son vrai jour, revancharde et gourmande alors qu’elle peine à rassasier la population de la grande terre.....

    • 11 avril 2014 à 11:20 | zorey974 (#7033) répond à kartell

      Sale néocolonialiste :-) !

      Eh oui c’est exactement cela ! Comme si il n’y avait pas assez à faire que de s’occuper de cette terre en ruine.
      Incapable de se remettre dans le sens de la marche, on dévie en accusant les autres et en particulier la France ! tellement si simple et pendant ce temps là, le peuple crève la dalle !
      Certains finissent par se convaincre que Mada va devenir riche grâce au pétrole des iles éparses ! Ben oui, c’est bien connu, le pétrole enrichit les peuples ! regardez le Nigéria, le Gabon !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS