Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 janvier 2021
Antananarivo | 10h00
 

Société

Faux passeport

Mlle Lily, de nouveau expulsée de Maurice

vendredi 17 août 2007 | Alphonse M.

Expulsée et frappée d’interdiction d’entrée du territoire mauricien, Mlle Lily a pu avoir un nouveau visa d’entrée en confectionnant un autre passeport. Dès son arrivée à Madagascar, cette descendante d’Eve, après sa première expulsion, a pu se procurer un nouvel acte de naissance pour pouvoir confectionner un autre passeport avec un faux nom.

C’était avec ce faux passeport qu’elle a pu rentrer de nouveau sur le territoire mauricien. Mais, la police de cette île-sœur reste vigilant. Quelques jours seulement après son arrivée à Maurice, Mlle Lily a été de nouveau appréhendée par la police mauricienne. Cette ressortissante malgache a été gardée à vue au commissariat de Pailles. Vendredi dernier, elle a été auditionnée par la police en présence d’une représentante de la chancellerie malgache. Après son audition, Mlle Lily a été, pour la seconde fois, expulsée de l’île Maurice, lundi dernier, à bord du vol de la compagnie Air Madagascar.

Dix autres filles… sous surveillance

Lors de notre passage dans cette île sœur, on a pu interviewer les policiers qui ont arrêté Mlle Lily. L’un d’eux nous a signalé que Lily, selon la loi mauricienne, est passible d’un an d’emprisonnement ferme.

Mais, les Mauriciens ont choisi une autre voie pour clore cette affaire. Toutefois, ces hommes en uniforme nous ont indiqué que dix autres filles d’origines malgaches sont actuellement sous surveillance. Elles sont déjà fichées à la police, mais pour l’instant elles ont pu échapper à la vigilance de la police.

A rappeler que l’ambassadeur de l’île maurice à Madagascar a déjà envoyé une missive au ministère des Affaires étrangères pour attirer l’attention des autorités malgaches sur cette affaire qui pourrait, selon les analystes, assombrir les relations entre les deux pays.

Du côté malgache, le service chargé de l’émigration et de l’immigration au sein du secrétariat public à la sécurité a été saisi de cette affaire. Signalons que quelques centaines de ressortissants étrangers vivant à Madagascar sont en situation irrégulière. Des contrôles systématiques s’imposent !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS