Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 juillet 2024
Antananarivo | 14h23
 

Association

Association humanitaire

Minervois sans Frontière Madagascar : Soutien pour 27 sites

lundi 26 février |  1418 visites 

L’association humanitaire Minervois sans Frontière / Madagascar (MSFM), qui fêtera ses 40 ans en 2026, continue ses œuvres caritatives au profit de la population vulnérable malgache. Des membres de l’association dont sa présidente, Danielle Marcou, sont de passage à Madagascar pour participer aux actions.

Du 10 janvier jusqu’à fin février 2024, les membres de l’association se rendent sur 27 sites classés en trois secteurs : scolaire, médical, social. Un conteneur de 45 pieds chargé de dons a été expédié par MSFM dont l’arrivée a été supervisée par sa présidente. Le premier envoi de l’association était financé à l’époque par Madame Mitterrand.

Pour atteindre efficacement la tranche de population démunie et/ou vulnérable, MSFM s’appuie sur l’association jumelle malgache créée en 1996, Madagascar Minervois, dont le président est le général Hans Harson. Chaque responsable de site recense les bénéficiaires, assure le suivi sur l’année, et facilite les distributions. Chaque colis est composé des dons (effets vestimentaires, peluches, matériels hospitaliers, médicaments, livres, couvertures...) en provenance de France, complétés par des achats locaux (riz, pâtes, savons, bougies, couvertures, fournitures scolaires et médicaments). Le site le plus éloigné est celui d’Andravona, Tuléar II.

Plus de 10 écoles, regroupées sur huit sites touchent le secteur scolaire. Ces dernières reçoivent des fournitures, livres scolaires et jeunesse, du riz, un colis par enfant, une subvention pour soutenir la cantine. Les deux associations dotent également la bibliothèque municipale de livres. Par ailleurs, pour intensifier leurs actions en faveur des enfants, un programme de parrainage a été mis en place, permettant à un enfant d’accéder à l’éducation et à ses besoins vitaux.

Dernièrement sur le site Ambatofotsy Avaratra Avaradrano, l’équipe a doté deux écoles, une privée Eléonore et une publique (EPP), d’un colis et un kit scolaire. Et, pour impliquer et responsabiliser à la protection de l’environnement, les élèves de l’école privée Eléonore prennent également part à un projet de reboisement.

Cinq établissements médicaux (HJRA service nephrologie, hôpital des enfants, dispensaires et centres de santé de base CSBII ) ont été dotés de fauteuils roulants, cannes anglaises, déambulateurs, matériel hospitalier. Des structures médicales, des particuliers et l’association de jeunes pharmaciens de l’Aude Pharmasud en France collectent, et si besoin remettent en état les équipements avant leur distribution. Sur certains sites, par exemple sur celui de l’hôpital des enfants, les parents reçoivent un colis, la bibliothèque est équipée de livres. Cette année, MSFM a également pris en charge des frais d’examen et d’ambulance, trop élevés pour une maman.

Le reste des sites appartient au secteur social. Le site Ampefiloha en collaboration avec l’association SOA MIARINA a offert un repas à 100 familles habitant le bidonville, situé le long du canal Andriantany ainsi qu’un colis. Les pensionnaires du foyer de vie d’Ambohimanambola ont quant à eux partagé un moment convivial autour d’une fête et un repas avec MSFM et Minervois Madagascar.

Pour lever des fonds, l’association française organise deux fêtes franco-malgaches, à Rieux – Minervois où l’on chante l’Hymne national malgache, et on ouvre le bal avec la danse traditionnelle Afindrafindrao. « Je remercie tous les bénévoles de chaque association pour le travail exécuté en amont pour que nous puissions agir en aval, sans oublier tous les donateurs, et collectivités territoriales qui nous soutiennent », a déclaré Danielle Marcou, en marge des actions de MSFM dans le pays.

-----

1 commentaire

Vos commentaires

  • 26 février à 21:49 | lé kopé (#10607)

    Merci pour tous ceux qui n’ont pas les moyens de trouver du travail , et de subvenir à leurs besoins. Apparemment , ce sujet n’intéresse pas grand monde , dommage pour notre société qui prône la solidarité traditionnelle (Fihavanana , sy fifanampiana ). Ny fitiavana no lehibe indrindra hono ...

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS