Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 juin 2022
Antananarivo | 10h23
 

Divers

IMATEP

Menace de grève sur le déroulement du concours

samedi 27 octobre 2007 | Ax’s

Le concours en vue du recrutement d’élèves inspecteurs du Trésor, prévu pour les 8 et 9 novembre prochains, risque de ne pas se tenir. Les employés de l’Institut malgache des techniques de la planification (IMATEP), en charge de la formation et de l’organisation du concours, menacent de faire la grève. Ils ont en effet été désagréablement surpris quand quelques-uns parmi eux, à la veille de leur retraite, se retrouvent les mains vides. D’après les déclarations de quelques employés de l’Imatep, ils n’ont jamais eu droit à une quelconque augmentation de salaire, ni à aucun autre avantage contrairement aux autres employés de l’Etat ou du secteur privé. Au bout d’une vingtaine d’années de travail acharné au sein de l’Imatep, les employés apprennent qu’ils ne sont pas affiliés à aucune organisation ou structure d’ordre étatique ou privé qui s’occupe de leur retraite. D’après les représentants des employés qui sont venus nous présenter la signature de 36 personnes sur les 44 employés de l’IMATEP, cet établissement n’est ni une entreprise privée (ayant droit à l’Ostie cependant) ni publique EPA (Etablissement Public Administratif), ni EPIC (Etablisselment public Indsutriel et commercial). Bien qu’ils travaillent dans un établissement public et que les formations dispensées par cet institut relève d’une structure publique, ces employés ne sont sur aucun registre en matière de retraite. Aucune pension de retraite n’est donc à espérer, réitèrent ces plaignants étant donné qu’ils ne sont pas encore intégrés dans le CPR (Caisse de Prévoyance de retraite).

Ces derniers n’étaient au courant de leur situation que lorsque l’un des employés prévu de partir en retraite au début de l’année 2008 a procédé aux différentes étapes de régularisation de sa situation

Ultimatum de 48 heures

L’IMATEP fonctionnant sur un budget autonome mais subventionné par l’Etat, ses employés souhaitent adopter la démarche pour l’obtention d’un numéro matricule les classant en tant que fonctionnaires ou agents de l’Etat. Cependant, il leur fautposséder des dossiers dont seul le Directeur général de l’Imatep détient. Or, d’après ces employés, ce premier responsable feint d’ignorer leurs revendications. C’est la raison pour laquelle ils ont lancé un ultimatum de 48h pour obtenir ces indispensables informations. Il s’agit selon eux des dossiers n°421-DGCDE du 17 juillet 2007. Après ces 48h s’il n’y a aucune manifestation de la part du DG, les employés ont prévu d’empêcher que le concours d’Inspecteurs de trésor ait lieu les 8 et 9 novembre prochains.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS