Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 06h11
 

Editorial

Meilleurs voeux

vendredi 2 janvier 2009 | R. C.

2009. Meilleurs voeux de bonne et heureuse année
pour tous. Madagascar Tribune accueille ce jour non seulement
le Nouvel An mais aussi son nouveau Directeur
de Publication. En l’occurrence Mme Rakotonirainy
Rivolala. Elle remplace à ce poste Rahaga Ramaholimihaso.
Autant dire qu’en ce début d’année, ce journal ouvre une
nouvelle page de son histoire. Car avec l’arrivée de son
nouveau « Dirpub », il poursuit sa mue entamée il y a
un an exactement quand Toowell a repris les rênes. Elle
se trouve à la tête d’une équipe de jeunes quadra et trentenaire
qui veulent apporter leur pierre à l’édifice.
Deuxième signe de cette mue, la rédaction du journal,
en attendant son siège définitif, migre et s’installe provisoirement
à Ampefiloha, où, certes, elle est encore à
l’étroit mais elle se sent vraiment bien chez elle. Pour
2009, Madagascar Tribune engagera de nouveaux chantiers,
de nouveaux projets de développement. Le tout,
sans toucher à la ligne éditoriale défendue ici depuis deux
décennies. Seulement, la nouvelle équipe souhaite renforcer
l’ancrage du journal dans son temps et dans son
contexte. Dans le temps, nous sommes à l’ère du numérique.
Dans son contexte qui appelle constamment à de
l’innovation, et de l’audace. Notre seul objectif étant
d’être au même diapason que vous, nos lecteurs.

Le grand défi

Cela dit, notre pays fait face cette année à d’importants
rendez-vous. Le premier d’entre-eux reste l’organisation
du XIIIème Sommet de l’Union africaine à
Madagascar. Avant cette échéance, incessamment sous
peu, le Parlement sera convoqué en session extraordinaire
pour voter des amendements à la Constitution en
vue d’inscrire la loi sur les partis dans le marbre de la loi
fondamentale. Toutefois, le plus grand défi auquel la
grande île devra affronter, demeure les conséquences de
la crise économique internationale. Tout ceci mettra le
pouvoir sur tous les fronts. Autrement dit, il sera très exposé.
Ses faits et gestes seront ainsi scrutés, analysés voire
critiqués et évalués. Sera-t-il en deçà des attentes des uns
ou au- delà de ses propres espérances ? Visiblement, il
met tout en oeuvre pour parvenir à ses fins même si déjà
au niveau de l’information et de la communication, la
transparence est loin d’être une seconde nature. Parfois,
il se met également inutilement en péril comme c’est le
cas récemment dans ses démêlés avec le maire
d’Antananarivo. Encore adulé par une partie des habitants
de la capitale, le jeune édile a franchi une nouvelle
étape dans ses rapports avec le pouvoir central en lui imposant
un ultimatum expirant le 13 janvier. Voilà en tout
cas un premier obstacle à franchir pour un pouvoir qui
en a déjà vu d’autres. Encore une fois, meilleurs vœux à
tous !

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS