Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 21 juin 2024
Antananarivo | 23h17
 

Politique

Découpage administratif

Maroantsetra et Mananara-Nord : une 24è région réclamée

lundi 5 juin 2023 |  3311 visites  | Mandimbisoa R.

Maroantsetra et Mananara-Nord deviendront bientôt une région à part entière. Le week-end dernier, Andry Rajoelina lors de son déplacement dans la partie Nord-Est a affirmé entamer immédiatement les démarches nécessaires pour que ces deux districts obtiennent ce statut. Ce découpage administratif si ratifié par le parlement donnera ainsi naissance à la 24è région de Madagascar.

Ce projet sera soumis durant la session parlementaire en cours, affirme Andry Rajoelina, visiblement pressé. Autrement dit, il souhaite que cette région soit créée avant la fin de son mandat. Ce projet est porté par le sénateur Eric Besoa, également opérateur économique influent dans la région Analanjirofo. Les districts de Maroantsetra et de Mananara Nord font actuellement partie de la région Analanjirofo mais Eric Besoa affirme que cette structure n’est pas appropriée. Il a avancé comme exemple les difficultés de circulation des habitants des deux districts pour atteindre Fenérive-Est, le chef-lieu de la région Analanjirofo.

Il faut aussi dire que l’enjeu est de taille. Maroantsetra et Mananara Nord sont connus par une pratique de culture de rente (premier producteur de girofle qui couvre plus de 50% de revenus des paysans, second producteur de vanille) et la culture des fruits tropicaux (litchi, bananes). Les deux districts regorgent de richesses minières : béryl, or, quartz de renommées mondiales, ce qui valut à la zone de Mananara-Nord et de Maroantsetra son ancienne appellation Ambatosoa. Une appellation que souhaite rétablir Eric Besoa avec ce nouveau découpage.

En 2021, un autre découpage administratif a donné naissance à la 23e région de Madagascar issue de la scission de la région Vatovavy-Fitovinany. Au début, ce découpage a été remis en question par une frange de la population et certains députés notamment par rapport aux enjeux d’accaparement de terres riches en minerais et produits de rente ainsi que des questions ethniques mais il s’est au final réalisé. Des députés proches du régime, originaire de la partie sud de l’île, ont également demandé la création d’une 24e région chez eux, mais les autorités n’ont pas donné suite à leur demande.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 5 juin 2023 à 13:20 | Shalom (#2831)

    Izao no atao hoe « zarazarao hanjakana ».
    Fatahorana an’i Del-kely dia zaraina iny faritra iny.

    • 6 juin 2023 à 11:11 | Ibalitakely (#9342) répond à Shalom

      Ny olona ambony (& manankarena) avy amin’ireny faritra iireny ve mba mieritreritra ny ampandroso ny faritra niaviany, sa faly manangom-bola sy manao trano goavana maro eto Antananarivo fotsiny, ka tsy dia mieritreritra ny hanangana orinasa any aminy ohatra mba hiteraka asa ho an’ny tanora. Mba any no manao investissements & manatsara ny tontolo iainana, fa tsy faly ery tsy manao hafa tsy résidences secondaires no mba atsangana ?? Mba eritreritra ihany ny ahy iny.

  • 5 juin 2023 à 14:49 | Albatros (#234)

    « Découpage Administratif » ou
    « répartition » des richesses entre « initiés » ?!.

    • 5 juin 2023 à 15:37 | bekily (#9403) répond à Albatros

      les exploitants de la filière « VANILLE » veulent du « entre soi »
      Pourquoi pas AMBANJA par la suite « entre chicolatier »
      et Nost Be « entre producteurs d’ylang ylang » ????
      A la limite couper la ville haute de Tana ....du reste pollué et surpeuplé ?????

    • 6 juin 2023 à 04:44 | umberto (#10893) répond à Albatros

      Oui moi aussi je pense

  • 5 juin 2023 à 21:22 | Jipo (#4988)

    Bonsoir
    Diviser pour mieux asservir ...
    Il n’ a décidément rien d’ autre à faire ??? !!!

  • 5 juin 2023 à 21:50 | Albatros (#234)

    @ Bekily (post de 15:37) @ Jipo (post de 21:22)

    Je pense, effectivement, que ce « découpage » ressemble plus à une manœuvre de répartition de « profits » et d’influence pré-électorale !, qu’à une nécessité « administrative » !.

    Mais les « petites mains » du « révolutionnaire orange » vont nous prouver le contraire !.
    Comme « elles » vont nous éclairer sur les « activités » du Premier Ministre sur l’utilisation de l’eau dans la « région » de Diégo Suarez !.
    Alors les « petites mains » !. Toujours rien à dire sur cette « information » ?!.

    • 6 juin 2023 à 12:09 | bekily (#9403) répond à Albatros

      et oui Albatros
      Cela découle des pratiques et logique strictement MAFIEUSES !!!!
      Le « DETOURNEMENT » ou plutôle « VOL » de l’eau par N’tsay est particulièrement ODIEUX de la part d’un haut responsable de l’Etat....mafieux et sans scrupule....
      Et les habitants sont ils aussi stupides pour ne pas bouger ???
      Il y a au moins 5/6 ans j’ai constaté sur place cette pénurie de plus en plus grave de la région de Diego Suarez....
      LE PIRE EST A VENIR avec risque de désertification....et FAMINE....Si rien n’est fait

Annonces

Fisaorana

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS