Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 décembre 2019
Antananarivo | 19h30
 

Enseignement

Université Antsiranana

Manorohanta privée de parole

mercredi 16 mai 2007

Un cas pas très fréquent. La vice ministre de l’Education nationale et la Recherche scientifique (MENRS) n’a pas eu droit à la parole. C’était avant hier à l’Université d’Antsiranana lors de sa rencontre avec les étudiants. Les nouvelles ont été rapportées par le correspondant de la Radio Don Bosco (RDB) à Antsiranana et ont été diffusées sur les ondes de cette station radio privée émise depuis la capitale.

Des brouhahas, des cris, ont envahi la salle où s’est tenue cette réunion. Au bout d’un moment, Manorohanta Cécile a finalement demandé à ces étudiants de lui accorder un temps de parole. Ces derniers ont accepté. La vice ministre a voulu leur dire qu’il est nécessaire d’organiser un vote secret. Il s’agit d’un vote pour connaître réellement le nombre de ceux qui sont pour la continuité des études et ceux qui sont contre.

Une telle proposition a été carrément rejetée, les étudiants ne s’y intéressent pas . Ils revendiquent toujours le rétablissement de l’électricité de façon permanente dans le campus. Les hurlements ont été à nouveau entendus dans la salle.

Face à cette situation, la vice-ministre de l’Education nationale a quitté les lieux. Selon le correspondant de la RDB, une nouvelle rencontre serait prévue aujourd’hui (ndlr : hier). « Mais ce ne sera pas avec tous les étudiants, mais avec les étudiants de chaque département », a précisé la source.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS