Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 24 mai 2018
Antananarivo | 09h07
 

Société

Vie estudiantine

« Mandalova matetika e ! »

mercredi 6 avril 2016 | Yvan Andriamanga

Qui des étudiants de l’Université d’Antananarivo n’ont pas encore entendu cette fameuse expression ? « Mandalova matetika » ou « Passez souvent » est une des expressions favorites de l’administration selon les étudiants. Ces temps-ci, nombreux sont les étudiants qui se plaignent au sujet de l’organisation de l’université qui laisse à désirer selon eux. « Déjà que l’octroi de la bourse est remis en question, on nous demande encore de passer souvent afin de voir s’il y a changement de l’emploi du temps, à la dernière minute ! Pensent-ils que le déplacement est gratuit ? » s’est emporté un étudiant de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines ce mardi. Selon leurs dires, il y a des cours qui sont déclarés pour le lendemain, affichés pendant l’après-midi alors que les étudiants ont terminé leur cours du jour à midi et ne sont censé reprendre que le surlendemain.

Pour certains, cela ne cause aucun problème : il y a ceux qui habitent à Ankatso, il y a ceux qui sont prévenus par des amis ayant par chance passé près du tableau d’affichage, de plus, « facebook existe ». Mais pour ceux qui habitent loin comme à Ambohinambo-Talatamaty, Ivato, Sabotsy-Namehana, Alakamisy-Fenoarivo, Iavoloha,… c’est une toute autre histoire. De plus, certains étudiants n’ont même pas de téléphone mais ont juste de quoi payer leurs frais de déplacement et leur déjeuner. N’y a-t-il donc pas de solution pour faciliter l’épanouissement et la vie estudiantine de ces jeunes pour qu’ils puissent se concentrer sur ce qu’ils doivent apprendre et non s’inquiéter à propos de l’organisation ? Ne pourrait-on pas optimiser l’utilisation de l’internet par l’envoi de l’emploi du temps soit par mail, soit par les réseaux sociaux ? Les bourses d’études pourront également-elles leur permettre de passer dans un cyber pour vérifier ces emplois du temps.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 6 avril 2016 à 10:22 | Cylab (#9448)

    Tout les étudiants n’ont pas forcément accès à internet, ni un cyber au coin de sa rue, ni les moyens financiers pour s’acheter une recharge ou payer sa connexion.
    Solution proposée : diffuser à heure fixe sur une radio étudiante les diverses annonces (emploi du temps, ..)

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 630