Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 octobre 2020
Antananarivo | 23h16
 

Environnement

Feux de brousse

Madagascar a attrapé « la gale »

mercredi 26 septembre 2012 | Rakotoarilala Ninaivo

Des points rouges sur toute la partie ouest de Madagascar ; il s’agit de localisation des feux de brousses établis par le « Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer (MODIS) » ou spectroradiomètre imageur à résolution modérée de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) des américains, à bord du satellite Aqua qui a acquis cette image en vraies couleurs le 10 septembre 2012.

Un première aperçu de l’image satellitaire donne l’impression que la grande île a attrapé la gale. « Les marques rouges indiquent l’emplacement des points chauds, des zones où les détecteurs thermiques sur MODIS indiquent des températures supérieures à l’arrière-plan » a expliqué la NASA tout en précisant que « lorsque les points rouges sont accompagnés par de la fumée, de tels points névralgiques indiquent fortement des feux ardents ». Même s’il n’est pas facile de voir à basse résolution, la fumée est visible à des résolutions plus élevées de l’image.

La NASA attribue ces feux de brousses à la pratique agricole malgache, la culture sur brûlis. Au fil du temps, surtout quand elle est utilisée par une population croissante dans une forêt en baisse, « de telles pratiques épuisent les sols et détruisent l’écosystème forestier » indique la NASA tout en précisant que « les sols peuvent devenir tellement épuisés que même les plantes indigènes ne parviennent pas à se développer dans les années de jachère, laissant le terrain vulnérable à l’érosion ».

MODIS, qui a permis d’obtenir cette image révélatrice pour Madagascar, est un instrument clé à bord des satellites Terra (EOS AM) et Aqua (EOS PM). Terra tourne autour de la Terre et est programmé de manière à ce qu’il passe du nord au sud de l’équateur le matin, tandis Aqua passe du sud au nord de l’équateur dans l’après-midi. Terra MODIS et Aqua MODIS affichent les surfaces de la terre entière tous les un à deux jours. Les données obtenues sont destinées à améliorer la compréhension de la dynamique et des processus mondiaux qui se produisent sur la terre, dans les océans et dans l’atmosphère inférieure. MODIS joue un rôle essentiel dans le développement de la validation globale et interactive des modèles du système terrestre. Il est en mesure de prévoir le changement planétaire de façon suffisamment précise pour aider les décideurs à prendre des décisions éclairées concernant la protection de l’environnement.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS