Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 juillet 2024
Antananarivo | 13h33
 

Transport

Transport aérien

Madagascar Airlines fait son retour à l’IATA

vendredi 22 mars |  1575 visites  | Mandimbisoa R.

Après quelques années d’absence, Madagascar Airlines fait son retour au sein de l’IATA (International Air Transporter Association). Son directeur général Thierry Bailleul, l’a fait savoir hier lors d’une conférence de presse.

L’IATA a suspendu l’agrément d’Air Madagascar permettant à la compagnie d’assurer la distribution de ses billets auprès des agences de voyages et des tours opérateurs en 2016. Une mesure utilisée généralement lorsqu’il existe une risque qu’une compagnie aérienne fasse faillite ou cesse ses activités. Avec les difficultés financières persistantes de la compagnie aérienne malgache, elle n’arrivait plus à payer ses cotisations à la Chambre de compensation (BSP) de l’IATA.

Suite à cette suspension de sa participation à la Chambre de compensation de l’IATA, Air Madagascar a été privée des bénéfices du système d’échange de transports de passagers, lors des correspondances. Jusqu’à ce qu’elle arrive à payer à nouveau ses parts dont le montant se chiffrait en millions de dollars par mois. En 2022, l’IATA avait demandé à Air Madagascar rebaptisé Madagascar Airlines une caution de 5 millions de dollars pour lui permettre de redevenir membre du BSP (Billing and Settlement Plan).

En décembre 2023, le ministre des Transports et de la Météorologie, Valery Ramonjavelo, a annoncé un plan de réhabilitation pour Madagascar Airlines qui nécessitera un investissement de 100 millions de dollars. Madagascar Airlines est actuellement endettée, avec notamment les passifs d’Air Madagascar mais elle bénéficiera d’un financement de la Banque Mondiale.

-----

2 commentaires

Vos commentaires

  • 22 mars à 12:48 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Vu l’ argent englouti pour permettre cette bonne nouvelle, , c ’ était bien la moindre des choses, cependant en espérant que la gestion soit complètement ré organisée et que les parasites qui se servaient copieusement dans la caisse soient définitivement écartés ce qui est loin d’ être certain ?
    Que les bailleurs n’ engloutissent pas tout le capital investi pour sa remise à « flots » si je peux m’ exprimer ainsi ...

  • 22 mars à 13:25 | lé kopé (#10607)

    Où est partie la « Grande Dame » , responsable de la faillite de ce fleuron de notre flotte aérienne Nationale . Où est l’avion Brésilien, Embrayer , promis pour s’envoler vers les moyens courriers ? Dans notre Pays , c’est une habitude de détruire ce qui marche et de partir avec la caisse ...Ils sont nombreux dans ce cas , à vivre dans l’impunité .
    Wake up , and stand up for our rights ...Don’t Worry, this is a message for you , don’t worry (Bob Marley).

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS