Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 13 novembre 2018
Antananarivo | 00h37
 

Politique

Assemblée Nationale

Loi de finances rectificative : Adoption ajournée à une date ultérieure

samedi 16 juin | Ny Aina Rahaga

L’appel lancé à l’endroit des députés du changement afin que ces derniers reviennent à l’Assemblée Nationale a été entendu. En effet, les députés de l’opposition se sont retrouvés hier à Tsimbazaza pour l’adoption de la loi de finances rectificative. Seulement, cette adoption n’a pas eu lieu mais a été ajournée et reportée à une date ultérieure, non encore définie.

Selon la présentation faite par la ministre des finances et du budget Vonintsalama Andriambololona, trois points ont été révisés dans la loi de finances à savoir la subvention pour la Jirama, le budget pour le salaire des fonctionnaires et enfin les pensions. En d’autre terme, les dépenses de l’Etat ont été revues à la hausse dans la LFR.

Selon les députés de l’opposition, cette loi ne correspondrait pourtant pas aux besoins du pays notamment en prenant en compte la situation politique actuelle. La députée Hanitra Razafimanantsoa de déclarer que les députés de l’opposition ne voteront pas cette LFR sans que les revendications syndicales y soient incluses. Or, ces revendications ne peuvent pas être résolues uniquement dans la loi de finances.

Après les discussions, et alors que certains députés ont été refusé de droit de parole, un vote à main levé a décidé du report de l’adoption de la loi de finances. Or, le déblocage des budgets des ministères attend cette LFR. En attendant le bon vouloir des députés, les affaires de l’Etat attendront donc.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juin à 13:29 | Jipo (#4988)

    Nous y voilà, comment pouvoir dépenser plus, sur suggestion de la Ceni prévue hier, excellent dans le pillage des deniers publics, vous voudriez qu’ il reste quelque chose dans les caisses ???
    Comme déjà dit hier ils y arrivent tres bien tous seuls pas besoin de la Ceni ...
    Quant aux laissé pour comptes de la zirama, moi aussi yen a vouloir du vola, il suffit juste de voter une loi rectificative, quand cette stupide & inutile Ceni imagine que par cette initiative, ils vont revoir leurs prétentions à la « baise » mais ils se foutent le doigt, que dis-je le doigt le coude et tout le bras dans l’ oeil , et dans ce cas particulier pas besoin d’ amour pour être aveugle, en plus de sourds !
    je propose une loi rectificative a inscrire dans la constitution prioritaire et a effet immédiat .
    Devoir de résultat ou démission immédiate !
    Med ils sont passés oû ?

    • 18 juin à 19:25 | Gérard (#7761) répond à Jipo

      tous d’accord pour ne pas faire le jour même ce qu’un autre peut faire demain ?

  • 16 juin à 17:29 | jangobo3 (#10293)

    désolé du retard à repondre et il faut dire que le post que vous aviez envoyé s’est perdu dans les méandres du cheminement de Rajao.

    Comme j’ai écrit avant, Rajao s’évertue à s’accrocher au bateau Madagascar dont les passagers ont déjà perdu le nord, bien que Ntsay zanak’avaratra soit le pilote.

    Il semble qu’un sorcier soit plus facile à déloger que Rajao.

    En parlant de cadastre, méfiez-vous parce qu’il y en a des cadastres plus authentiques que le vrai dans le pays qui est mien.

    Et merci de participer à la discussion bien que même Rajao doit s’y perdre dans sa petite tête.

    Et je reste toujours le Jangobo d’avant bien que j’ai perdu mon mot de passe en route

  • 18 juin à 15:53 | tojo (#10300)

    Ces députés de changements trouveront toujours des excuses pour créer des désordres dans le pays. Ils trouvent toujours des problèmes pour bloqué l’assemblé.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 164