Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 août 2020
Antananarivo | 16h02
 

Editorial

Liberté d’opinion

lundi 23 septembre 2013 | Lalatiana Pitchboule

Libre expression des idées hoy izy ?

À Madagascar est une abstraction qu’ils appellent Demokrasia…

C’est un objet bizarre dans la maison des malgaches… C’est une urne qu’on veut laisser sur un coin d’étagère. Elle est là. On la devine. Mais on n’en discutera pas. Objet honteux. Objet de pudeur. « Je rêve d’un principe, mais il n’est pas question que les gens sachent à quoi voudrais je qu’il ressemble ».

Ceux là nous disent : « Nous sommes avec vous, nous vous soutenons. Mais nous ne pouvons afficher notre engagement. Les gens ne comprendraient pas. Nous ne pouvons pas prendre le risque de les choquer ».

Est-ce par souci de ne pas blesser l’autre ? Serait cela qu’on appelle Fihavanana ?

La posture est largement compréhensible. « Je ne vais pas me laisser bouffer par cet exercice chronophage et énergivore : me battre pour garder la confiance et l’adhésion de ceux qui ne seraient pas de mon avis, m’épuiser à remettre les choses à leur place et à expliquer ». Ou encore : « Je ne vais me mettre à dos ceux qui considèrent qu’il est indécent de donner son avis ». Et encore plus loin : « l’opinion de l’autre me gêne si elle est affichée. On pourrait me demander des comptes : Alors comme ça il parait que ton patron milite pour le parti ? »

Ne pas se mettre en danger est la posture adoptée. Mais n’entretient on pas une profonde et absurde hypocrisie ? Ou est ce un problème d’image de soi et d’affirmation de soi ? Le respect de l’autre peut il donc se passer du respect de soi même et de la déclaration de ses opinions ?

Respecter l’opinion de l’autre c’est pourtant accepter l’altérité. Non. Ici, il ne faut surtout pas prendre le risque de s’affirmer en opposition avec la bienséance. Cette bienséance qui nous dit « n’exprime pas en public ce que tu penses ». Mais n’est ce pas là que le bât blesse quant à notre vision de la démocratie : craindre le regard de l’autre, ne pas dissocier ce qui relève de la sphère intime (la conviction politique) de la sphère civile, de la sphère professionnelle, de la sphère affective. « Mon rôle et ma position sociale, ma responsabilité, mon business m’interdisent de m’afficher et de prendre position ».

Vous souriez ???

« Ma liberté s’arrête là où commence celle de l’autre » parait-il. « Et ma liberté d’opinion, vous en faites quoi, alors ? ». Cette liberté d’opinion est un principe fondamental que rien (ou prou) ne devrait brider dans la sphère publique. Sommes nous donc dans un régime stalinien à nous résigner à ce déni de l’expression de l’opinion de l’autre ?
Pas de mélange des genres, dit-on. Profonde contradiction. Le mélange des genres n’est pas à chercher là où il n’est justement pas.

À n’avoir pas su fixer les frontières entre les différentes sphères, à avoir tant vu mélanger la sphère publique et la sphère privée, l’intérêt public et l’intérêt privé, l’intérêt de l’État et l’intérêt personnel, dans le quotidien même de chacun, les domaines qui devraient naturellement être dissociés sont désormais entachés de suspicion. « Toi patron d’association, ton adhésion à un mouvement politique ne peut être qu’éminemment suspecte. Tu ne peux pas être professionnelle et efficace dans ton action si tu ne t’affiches pas pleinement neutre. Toi journaliste tu ne peux pas t’engager de manière militante parce que tu ne serais plus objectif dans ton travail d’investigation et d’information ».

Ne s’agit il pas dès lors d’un artifice mortifère qui tue dans l’œuf cette Demokrasia qu’on veut bâtir.

Tout un chacun connait la formulation restrictive « Le contenu de la présente publication ne reflète pas nécessairement la position officielle de l’organisme. L’auteur est seul responsable des informations… et blablabla », expression parfaite de la liberté d’opinion …

A contrario, on procède chez nous à un amalgame choquant : « Ton engagement militant et ta compétence professionnelle sont antinomiques. Ton engagement militant ne peut pas refléter ton intégrité » … Allo … Il ya quelqu’un ???

Cet amalgame reflète pourtant les dérives d’un système qui, au-delà du rejet profond de ce qui touche à la politique, objet sale en soi, a brouillé tous les repères.

Quand on voit certains, au plus haut niveau, prendre le Trésor Public pour leur distributeur personnel de billets, il est clair qu’on a, après, du mal à lire les limites …

Pourtant la dissociation des sphères, leur séparation claire est un principe fondamental : si un acteur financier sort de sa sphère économique pour tirer de sa puissance un avantage indu dans une autre sphère, judiciaire par exemple, on est en pleine dérive et en pleine injustice.

Qu’on s’interdise, en dehors de sa sphère d’intervention, de dire ses convictions est mortifère parce que d’une part cela tue le débat et d’autre part, parce qu’on entretient un dysfonctionnement fatal : l’irrespect et la négation de l’autre dans sa pleine liberté d’opinion, et sa pleine humanité.
Dieu sait si le DEBAT est aujourd’hui nécessaire pour tenter de construire notre Demokrasia …

Mais il va falloir de l’opiniâtreté pour faire évoluer ces postures…

Bien à vous tous…

NB : toute similitude avec des personnes existant ou ayant existé est le fruit du parfait hasard.

92 commentaires

Vos commentaires

  • 23 septembre 2013 à 08:54 | elena (#3066)

    "Ne pas se mettre en danger est la posture adoptée. Mais n’entretient on pas une profonde et absurde hypocrisie ? Ou est ce un problème d’image de soi et d’affirmation de soi ? Le respect de l’autre peut il donc se passer du respect de soi même et de la déclaration de ses opinions ?"
    Bonjour Lalatiana,
    Que ces phrases sonnent bien dans mon oreille. Je résumerai en disant que c’est un de nos problèmes, nous malgaches, nous sommes les champions du non dit. C’est vrai ne pas vouloir blesser l’autre mais c’est aussi et surtout se protéger de l’agression de l’autre. Pas de conflits !!!Mais ce monde de non dit n’entraîne- t-il pas des malentendus ?Je crois que l’autre pense que et l’autre croit que je pense que, sans que cela soit explicite,déjà entre nous,ça peut aller car on connait la règle du jeu, mais quand on doit échanger avec d’autres cultures, d’autres mentalités, je ne dis pas l’incompréhension, la difficulté de communication.
    Sortir de cette spirale demande beaucoup de courage et certainement un engagement, et oui, s’engager c’est là aussi une autre question !!!

    • 23 septembre 2013 à 10:45 | harmelle (#5862) répond à elena

      Oui oui oui tout sonne bien a l’oreille ! Par contre étant non Malgache , je me demande si cette attitude de retrait, de méfiance ne provient pas du fait que Madagascar a fortement imprégné ses habitants de ce côté insulaire propre à toute ile ( je fais attention a mes rapports avec l’autre car je vais forcément le recroiser ) et surtout , surtout si dans ce cadre, Tananarive qui est , quoi qu’on en dise le centre névralgique de la vie politique et microcosmique où là réellement tout le monde connait tout le monde, n’en est pas la quintessence . D’autre part et au vu des évènements passés ou chaque élection entrainait son cortège d’expulsions , d’emprisonnements , de perte d’emploi il est compréhensible que les gens soient prudents et préservent jusque dans l’isoloir leur conviction ! Il faut que les choses changent , que les débats et discussions s’instaurent que les gens échangent leurs idées !
      Cet article va certainement aider au déclic .....

    • 23 septembre 2013 à 11:38 | Jipo (#4988) répond à elena

      Bonjour , merci à Lalatiana pour cette piqure , et pour ceux que ça intéresse ,Helena comme Mihaino entre autres et déjà abordé :
      www.youtube.com/watch?v=6XmdnsHXybU
      Attendre la fin de la pub .
      Bonne journée à tous .

    • 23 septembre 2013 à 12:01 | KARIBO (#7602) répond à Jipo

      Bonjour à tous .
      Cela me rappelle étrangement les propos de vos postes ce week-end concernant la mondialisation, gérée par les grands trust et lobbying financiers, sujet actuellement d’ actualité et pour cause .
      Oui les démocraties sont menacées , par plusieurs prédateurs, la franc maçonnerie, l’ intégrisme , et les spéculateurs en tous genres , au profit d’ une minorité qui s’ accapare lentement mais surement notre planète .
      Avec les cataclysmes , épidémie ( VIH, H1N1 ) ne sont qu’ un infime aperçu de ce qui nous attend , pendant que nous nous bagarrons pour pierre, paul ou jacques, de droite du centre ou de gauche , d’ un extrême à l’ autre , les grand groupes financiers ( qui contribuent allègrement à cette pagaille ) se frottent les mains , les ayant libres pour atteindre leurs objectifs pas particulièrement avouables, s’ asseyant " royalement " sur le politiquement correcte , dans lequel nous nous débattons comme de pauvres diables .

    • 23 septembre 2013 à 12:05 | KARIBO (#7602) répond à KARIBO

      Ce qui se passe à Bruxelles en est la parfaite démonstration .

    • 23 septembre 2013 à 12:19 | el che (#344) répond à Jipo

      Bonjour Jipo.

      Intéressant. Merci

      Pourtant ces projets sont mis à mal par le crash économique actuel. En effet, on ne parle que des énormes déficit des pays (ex : Frances +- 2 milliards d’euros). En réalité, le déficit des groupes privés est QUATRE FOIS supérieur à celui des Etats. Cette vérité a été étouffée dans les médias.

      Depuis, les capitalistes-mondialistes ont découvert en réel la faille de leur système. Sans la forte intervention de l’Etat (Sarkozy a versé pus de 700 milliards euros aux banques) c’était tout le système économique mondial qui se serait écroulé ! Les spéculations financières ont une valeur supérieure aux revenus du travail humain !
      Le capitalisme a creusé sa propre tombe !

      Aujourd’hui encore cette banqueroute planétaire est loin d’être endiguée.

    • 23 septembre 2013 à 12:20 | el che (#344) répond à el che

      (ex : Frances +- 2000 milliards d’euros).

    • 23 septembre 2013 à 13:30 | Jipo (#4988) répond à el che

      Re bonjour .
      Vous avez certainement vu le lien reposté hier à 13h37/ l’ article de Tonton Georges ?
      à l’ attention d’ Elena et effacé Samedi .
      Une partie de réponse à votre dernière phrase .
      http://www.egaliteetreconciliation....

    • 23 septembre 2013 à 13:39 | Jipo (#4988) répond à el che

      Veuillez me pardonner pour l’ autre lien,que j’ ai voulu reposter pour vous éviter de retourner à Samedi le chercher : erreur de frappe .

      http://www.egaliteetreconciliation.fr/Survivre-a-l-effondrement-economique-la-version-audio-13944.html

    • 23 septembre 2013 à 15:04 | elena (#3066) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,
      Je n’avais regardé aucune vidéo car j’ai une très mauvaise connexion, mais je vous promets je ferai un effort,même s’il y a du politiquement incorrect. Et donc si nous avons été censurés(alors que je n’ai rien dit de particulier), c’est bien à cause de l’image que donne Soral ! Et dont les propos sont forcément ambigus.

    • 23 septembre 2013 à 15:06 | elena (#3066) répond à elena

      revenons à Madagascar,please !

    • 23 septembre 2013 à 20:44 | Jipo (#4988) répond à elena

      Les vidéos de Piero San Giorgio sont très intéressantes et à regarder tranquillement , ce que dénonce Soral / le lien ci-dessus( qui je dois saluer MT n’ a pas été supprimé ) est une autre histoire , qui gène et dérange , particulièrement la " caste " Bobo ( 51%) complice pour ne pas dire responsable de cette déroute française .
      Pour revenir à Dago , cette crise le touche également , et cette parenthèse n’ est pas complètement HS , car elle le concerne aussi .
      Ce macrocosme s’ étend également au micro , même insulaire .

    • 23 septembre 2013 à 21:49 | el che (#344) répond à Jipo

      bonsoir jp
      je vous remercie pour ces liens

    • 23 septembre 2013 à 21:50 | el che (#344) répond à el che

      Jipo, pardon

    • 23 septembre 2013 à 23:07 | vatomena (#7547) répond à Jipo

      Résumons grossièrement __ Un jour il y eut la Colonisation et des colons . Ils s’installèrent dans un pays qui leur était inconnu et qui était pratiquement vide d’hommes C’est en 1958 seulement que Madagascar dépassa les 5 millions d’habitants .De vastes terres étaient abandonnées ne portant aucune culture ni habitations .Dans leur isolement les tribus dispersées développaient chacune leurs particularismes ,leurs croyances ,leurs coutumes et leur fady .La société tournait autour de la terre ancestrale ,du clan ,de la famille .Il n’y avait pas d’autre horizon .Pas de chemins ,de routes conduisant les uns vers les autres .Les indigènes cohabitèrent au début sans animosité particulière avec leurs étrangers d’autant que ces étrangers apportaient d’étranges nouveautés .Ils se mirent à l’oeuvre pour survivre d’abord puis pour développer leurs activités .Le succes de qqs uns ne tarda pas à susciter la jalousie et l’animosité car le malgache n’aime pas que le voisin s’élève .-Surtout s’il n’appartient pas au clan .Il y a un art tout à fait malgache pour mettre les batons dans les roues et faire tomber celui qui se distingue .Cela se fait dans le silence ,le complot ,en toute politesse .Les chinois d’aujourd’hui en font l’expérience à leur tour.Les indigènes s’accomodèrent volontiers des progrés,des commodités initiés par les colons . Et cela ,jusqu"aux jours où ils décrétèrent que ,finalement ,ils ne recevaient pas assez . Les terres coloniales donnaient davantage que les terres ancestrales .Ressentiment diffus d’abord puis exigeant .La guerre ayant ruiné la métropole ,la métropole ne pouvait donner plus encore .L’administration coloniale demanda alors la participation de tous pour le développement des routes , des cultures ,des commodités en institiuant des journées de travaux obligatoires .Le ressentiment grandit jusqu’à une véritable rebellion sur la cote est .Les malgaches vécurent alors pour la première fois un sentiment d’unité nationale ,de destin . L’unanimité était faite contre l’étranger .L’Indépendance vint quelques années plus tard. Le colon disparut de la scène .Ce furent quelques années d’exaltation ,de communion ,d’unité .Une nation était en train de naitre .La Direction était maintenant entre les mains de gouvernants malgaches . L’espoir était immense .Le pays tout entier s’adonnait aux grands kabary ,aux défilés ,aux promesses mirifiques .La fierté brillait dans les yeux d’une jeunesse sure de son avenir . Mais les années passèrent apportant au contraire la déception ,la misère ,l’anarchie et la ruine ..L’impéritie ,le népotisme ,la vénalité régnait maintenant dans toutes les administrations.Il n’y avait plus d’horizon .La fragile unité nationale disparut . Les provinces furent oubliées .Les seules solidarités qui restaient étaient celles de la famille ,du clan ,de la région .Plus d’ambitions nationales .On revint au "mora mora ’,aux complots ,aux combines,aux querelles villageoises ,à la division.Les pistes ,les routes , les voies ferrées qui reliaient les peuple et les régions s’effacèrent . Le prochain gouvernement issu des élections devra vaincre les memes difficultés que connut Galliéni.

  • 23 septembre 2013 à 09:01 | frech (#7613)

    bonjour exemple type : je demandes a la direction ou a tout le moins a la ou les personnes chargees de verifier si les propos que j ai tenus dans ma reponse non publiee neccessitait le rejet de celle ci et pourquoi merci . bonne journee

    • 23 septembre 2013 à 09:31 | che taranaka (#99) répond à frech

      Akory lahaly,

      sans vouloir rentrer dans des DEBATS trop pédants je voudrais seulement dire mes OPINIONS sur la DEMOKRASIA.....

      c’est la seule voie possible pour VIVRE ENSEMBLE dans le bonheur...DEPUIS QUE NOUS SOMMES DEVENUS DES ÊTRES GREGAIRES et COMPLEXES.....très complexes.....!!!!plus que les abeilles et les lions....!

      DEMOCRATIE:toutesles valeurs délocratiques
      REPUBLIQUE:rien que respublica

      ces deux valeurs sont vitales et beaucoup de NATIONS aujourd’hui prospères vivent dans ces CADRES....

    • 23 septembre 2013 à 10:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      Avec le retour du Président Marc RAVALOMANANA,à Madagascar..allons aux élections,avec :
      - des délégués fiables dans les bureaux de vote,
      - des transcriptions fidèles de PV de chaque bureau de vote,
      - un suivi informatique en temps réel du résultat de chaque bureau de vote,
      - une "DENONCIATION" des irrégularités qui ne manqueront pas d’apparaître.

      L’électio ,c’est une affaire de TOUS !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 septembre 2013 à 10:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification
      - l’élection,c’est une affaire de TOUS.

  • 23 septembre 2013 à 09:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    ==Le retour ,au Pays,à Madagascar, du Président Marc RAVALOMANANA,dépend uniquement des parties prenantes et non moins signataires de la Feuille de route et NON de la Communauté Internationale.
    dixtit l’Ambassadeur de l’Union Européenne,à Madafgascar.

    Pour parler de libre opinion ou de démocratie :
    - RESOLVONS CE PROBLEME DU RETOUR DE Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA,==AVANT==toutes élections nationales populaires,Chez NOUS,à MADAGASCAR.

    =Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale=

    ===="Nous pourrons faire mieux que Mandela et Mugabe"===

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 septembre 2013 à 10:17 | che taranaka (#99) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      BASILE,

      je suis contre le RETOUR de ceux qui ont bafoué la DEMOCRATIE et la REPUBLIQUE.....

      je suis contre contre les mafieux qui ont pris le POUVOIR depuis 1975 et qui ont affamé et qui ont pris en otage le pays en le TERRORISANT....!

      je suis contre "leurs REJETONS"....qui ne profèrent que des âneries....et qui comptent bien garder leurs privilèges et défendre leurs seuls intérêts et ceux des Françafrique....

      AU DEUXIEME TOUR LE CHOIX SERA ENTRE EDGARD ET HERY...

      A moins que RAVALO rentre avant le 25 oct..."ny gasy mora rebirebena,mora vidiana ary mora manadino" dixit DEBA....sur ce point c’est une réalité qu’il vient de dire....!

      QUELLE MASCARADE CETTE ELECTION DU 25 OCTOBRE 2015.....??????!!!

      VANF

      "J’AVAIS DECONNECTE"

      http://www.lexpressmada.com/3620-chronique-de-vanf/j-avais-deconnecte.html

    • 23 septembre 2013 à 10:24 | che taranaka (#99) répond à che taranaka

      Akory lahaly,

      la REPUBLIQUE et la DEMOCRATIE manquent de MUNITIONS...

      ou CHRONIQUE D’UNE DEFAITE ANNONCEE

      pourraient être le titre de cet article...

      http://www.lexpressmada.com/amboasary-sud-madagascar/46754-une-vingtaine-de-morts-sur-le-champ-de-bataille.html

    • 23 septembre 2013 à 10:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      A partir du moment que vous dîtes que vous êtes contre ...ceci..cela,"==NE ME PARLEZ-PAS DE DEMOCRATIE==".
      Merci d’avance.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 septembre 2013 à 10:37 | krizzy2 (#5166) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ====« Nous pourrons faire mieux que Mandela et Mugabe »===

      Refrain déjà entendu :

      "je ne ferai pas pire que lui"

      avec le résultat que nous vivons depuis 2009

    • 23 septembre 2013 à 10:51 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour
      Parlons-en de vos : grand pardon , reconciliation et autre amnistie et aussi du : faire que Mr Mandela , bref que des bla bla sans aucun interêt pour le peuple :quand on sait que des responsables de l’ETAT ont piétiné les droits de la population sur leurs terres afin de plaire aux investisseurs et d’assouvir l’avidité des responsables étatiqques , des dirigeants malgaches font’ils semblant de ne pas connaitre les lois ou méprisent -ils les droits des malgaches ? parlons également de Démocratie et Liberté !!! selon vous , basile est - il inconcevable , dans un pays qui survit grâce à l’aide alimentaire , d’envisager de produire du riz et autres denrées alimentaires pour l’exploitation d’un côté et d’augmenter la quantité de riz importé de l’autre , les dindons de la farce dans tout ça ne sont autres que les pauvres paysans !! alors basile , svp , avant d’avancer des slogans débiles à longueur de temps sur ce forum , veuillez d’abord bien analyser la véritable situation du pays à partir des éditos des journalistes sur place , il est vrai que ça fait des lustres que vous n’y avez pas mis le pieds mais que cela ne vous empêche pas d’être un peu moins borné et en ne vous fiant souvent qu’ à vos instincts méles de haines et pas toujours trés objectifs !!!
      Cordialement
      BAKOLY
      situation de Madagascar

    • 23 septembre 2013 à 10:55 | che taranaka (#99) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      BASILE,

      la Démocratie est aussi la LIBERTE D’EXPRESSIONS et d’OPINIONS(par ailleurs DROIT DE L’HOMME)

      le Gl ANDRIANAFIDY a été mis en prison par Ravalomanana car le Gl s’exprime.....il l’a fait dans la rue c’était la seule possibilité pour lui de DENONCER l’INNACEPTABLE...tel ce jeune chinois place Tain-amen...

      Combien d’individus se plaignaient des abus et des monopoles de Ravalo....??

      etc.....etc....

      RAVALO est-il DEMOCRATE......???

      DEBA...... pareil.....

      La DEMOCRATIE Mr BASILE ne peut être PARTIELLE ni OPTIONNELLE....c’est VITALE.....!

      les RETOURS DES VOYOUS NE SONT PAS UNE BONNE CHOSE POUR LE PAYS

      EDGARD et HERY sont les candidats des clans mafieux en place...

      JEAN-LOUIS est le candidat de l’autre clan mafieu dégommé en 2009.....

      ILS RESTENT TOUS MAFIEUX.......!!!!

      "LA MAFIA EXISTE A MADAGASCAR"dixit DEBA

      "TOUS LES PRESIDENTS EN PLACE A MADAGASCAR DEPUIS 1960 sont mis en place par la FRANCE"dixit DEBA

      ILS N’ONT JAMAIS RESPECTE LA DEMOCRATIE NI LE PEUPLE GASY

    • 23 septembre 2013 à 11:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      =Entre Edgard et Hery..c’est impensable,sauf ==AVEC==des fraudes massives ert ==magouilles de toutes sortes==
      Les gens d’en face ne sont pas là pour tenir la "BOUGIE".
      ==UNE ELECTION LIBRE,TRANSPARENTE,et ACCEPTEE de TOUS,de tous les Malgaches,d’abord !==

      A propos des DAHALO,les Autorités sont au courant des circuits :
      - Anosy,
      - Androy,
      - Atsimo Andrefana,
      - Ihorombe,
      - Haute Matsiatra,
      - Amoron’i Mania,
      - Menabe,
      - Vakinankaratra,
      - Bongolava,
      - Melaky,
      - Betsiboka,
      - BOENY.
      POUR POUVOIR FRAPPER FORT SUR LES DAHALO,IL FAUT UN SERVICE DE RENSEIGNEMENTS MULTISERVICES DANS CES REGIONS.
      Une fraction des populations de ces "REGIONS" pourrait être complice des "DAHALO" qui sont devenus insaisissables.
      Les mouvements des forces de l’ordre devraient être tenus=="SECRET DEFENSE"==.Point barre !

      Aucun commentaire dans les journaux.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 septembre 2013 à 11:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à leclercq

      Madame,
      Je vais être franc,avec VOUS.Madagascar a de quoi nourrir son Peuple.
      A mon temps,j’ai jeté l’éponge pour une raison stupide :
      - "JE N’AI PAS PU METTRE D’ACCORD DES ORGANISATIONS DE CHARITE D’AIDES MATERIELLES et ALIMENTAIRES,dans un ==POOL COMMUN==pour l’intérêt pur et simple des Malgaches".
      Malheureusement,toutes ces organisations sont à l’origine du "GRAND DECALAGE" de niveau de vie entre Malgache.
      Il en est de même pour le "CHRISTIANISME HYPOCRITE".
      basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 septembre 2013 à 11:20 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le pro dictature qui parle de démocratie , sans etre capable d’ en faire la différence , le comble de l’ hypocrisie , vous l’ avez deviné, c ’est : bazil , qui au nom de celle-ci peut s’ exprimer ...

    • 23 septembre 2013 à 12:14 | KARIBO (#7602) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ce sont les forces de l’ ordre qui sont complices des dahalo , les populations en sont les victimes , vous voulez " frapper fort " sur les victimes et protéger les responsables, auteurs et complices , vous avez une vision des faits qui dus à votre age ou à l éloignement, voir les deux : sont totalement erronés .
      Vous pourriez demander à ceux qui " tiennent la bougie " de vous éclairer un peu mieux , cela vous éviterait de dire des énormités .

    • 23 septembre 2013 à 12:48 | el che (#344) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Malheureusement,toutes ces organisations sont à l’origine du « GRAND DECALAGE » de niveau de vie entre Malgache. (RAMAHEFARISOA Basile)


      Pouvez-vous préciser vos affirmations ? Merci.

    • 23 septembre 2013 à 13:27 | Paulo Il leone (#6618) répond à che taranaka

      On a bien compris que vous êtes contre le retour de tous ceux qui n’ont pas l’heur de vous plaire. Bref, vous préconisez un exode massif du peuple Malgache ! On les envoie où ? dans le canal des Pangalanes ?
      Vive la dictature du "che"

    • 23 septembre 2013 à 13:36 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Trop fort "l’inspecteur" Basile ! Avec le "grand décalage" (kézaco ?) et le "christianisme hypocrite", il nous a trouvé deux nouveaux boucs émissaires qui vont prendre place au panthéon des ennemis jurés et séculaires de Madagascar, qui sont dans l’ordre : les français, les chinois, les karanes, etc ...sauf bien tendu les malgaches eux-mêmes, fussent-ils politiciens ou fonctionnaires véreux)
      Pendant la campagne, le délire patriotico-paranoïaque bat son plein, sur ce forum comme sur le terrain !
      Les bouffées délirantes, ça se soigne Basile ! Mais il faut coopérer un peu...

    • 23 septembre 2013 à 15:03 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Re-bonjour
      De votre temps !!!!! Madagascar avait de quoi nourrir son peuple !! nous sommes donc bien d’accord sur le fait que ce n’est que depuis les accessions au pouvoir des dirigeants vereux que la situation de notre pays s’est drôlement dégradée , des Ratsiraka , Ravalomanana et du pt dernier Rajoelina qui sont bien à l’origine de la dégringolade de M/scar !!!. Avant , enfin de votre temps , tout allait bien ou presque !! vous voyez basile , avec un peu de bonne volonté , de bon sens et un soupçon de réflexion , vous arrivez par admettre les faits et faire face à la réalité , la vraie !!!
      Bonne continuation
      BAKOLY

    • 23 septembre 2013 à 16:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à leclercq

      Même si je me suis éloigné du cercle Malgache,à Madagascar,j’ai toujours suivi tout ce qui se passe à Madagascar.
      Tous les "DIRIGEANTS MALGACHES" avaient des bonnes intentions,en arrivant,au Pouvoir mais...après,ils perdent le contrôle de leur politique,à cause de tous ceux qui gravitent autour d’eux.
      Malheureusement,c’est la "POLITIQUE".J’ai vécu les mêmes choses en France même,en tant qu’observateur étranger.

      Cette période 2013/2014 ouvrira un peu les idées des Malgaches qui ont échappé à des exodes "humains" comme,en Tunisie,en Egypte et en Afrique ;

      UNE SECOUSSE de 4ans de Transition peut faire changer ==le Monde Malgache==

      - Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale-

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 septembre 2013 à 17:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Libre opinion
      - d’un Ancien-Vice Premier Ministre de la Transition,
      - Candidat à la Magistrature Suprême de Madagascar,2013
      ==CHANGEMENT==
      =MALAGSY-MIARAKA-MIANGA (-MM-)=
      Hajo ANDRIANAINARIVELO
      - "Appliquons le véritable changement.Nombre de candidats ont déjà occupé un poste à responsabilité durant les régimes qui se sont succédé.Actuellement,ils disent avoir un programme pour tous les secteurs pour le "Développement réél" de Madagascar.Mais qu’ont-ils fait alors durant toutes ces années ?Et pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour agir ?Il est temps de cesser d’infantiliser le Peuple,et que chaque politique fasse preuve de volonté pour ce changement,en commençant par "ARRETER" les mauvaises pratiques au lieu de les "PERPETUALISER".

      DES ABUS.....

      Le candidat Hajo ANRIANAINARIVELO de dénoncer les abus de pouvoir des dirigeants de la transition,en cette période électorale dont
      - la politique de répressions à l’encontre des opposants,
      - le muselage des médias,
      - et l’utilisation des matériels et moyens administratifs pour la pré-campagne électorale.

      D’après l’explication de Hajo ANDRIANAINARIVELO,Ancien Vice-Premier Ministre de la Transition et Candidat à l’élection Présidentielle de 2013,le fait de ==DISTRIBUER DE L’ARGENT==signifie :
      - un manque d’assurance,
      - et surtout d’honnêteté dans les élections.
      - "C’est une des mauvaises pratiques qu’il faut oublier :==ACHETER le Peuple==signifie :
      - qu’on n’est pas en mesure de diriger le Pays vers le CHANGEMENT,
      - manque d’assurance et d’honnêteté en SOI".
      - "Si on veut réellement penser au développement de madagascar,il faut faire primer l’intérêt du peuple avant les intérêrets personnels.C’est ça le signe d’une volonté pour le "CHANGEMENT" de la part d’un vrai Homme d’Etat",s’est exprimé Hajo ANDRIANAINARIVELO.
      - "Chaque Responsable se doit de rendre des comptes,s’il veut encore briguer un quelconque poste ou mandat électif.C’est comme ça que le Peuple pourra juger chacun.C’est aussi le signe d’un respect de son engagement",a poursuivi Hajo ANDRIANAINARIVELO.

      - "Un Responsable se considère souvent au-dessus de la Loi.Il est temps de tourner la page.Pour le CHANGEMENT,l’exemple doit venir d’en haut,il est temps de faire respecter la loi,à Madagascar",a ajouté Hajo ANDRIANAINARIVELO.

      ==ALLEZ VOTER et FAITES LE BON CHOIX==
      - Ne vous laisser pas ==DUPER==par des gens qui proposent de monnayer votre choix.Ensemble,nous allons oeuvrer pour ===le VRAI CHANGEMENT==parce que "REFONDATION" rime avec "RUPTURE"==.
      - "UNE RUPTURE AVEC LES MAUVAISES PRATIQUES"-

      - "Notre Pays ,Madagascar,mérite mieux,nous sommes prêts à respecter nos engagements pour réussir",a souligné HAJO ANDRIANAINARIVELO.

      =="Bonne route pour le premier tour de l’élection présidentielle de 2013"==.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 septembre 2013 à 18:20 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      le fait de dire pour ou contre est une manifestation de l’expression ou d’opinion ou de la conviction .

    • 23 septembre 2013 à 19:54 | hrrys (#5836) répond à che taranaka

      qui dit democratie dit VERITÉ DES URNES ,à M/ar cette verité n’ a jamais existé qlq fois MAQUILLÉ

  • 23 septembre 2013 à 10:24 | rabri (#2507)

    "Libre expression des idées hoy izy ?
    À Madagascar est une abstraction qu’ils appellent Demokrasia…"

    Bonjour Lalatiana,

    DEMOKRASIA : nous en avions UNE qui était notre fierté ; elle est encore appliquée dans nos contrées rurales mais plus du tout depuis que le pays et son peuple ( surtout des grandes villes) ont été infestés du virus DPR ( Diviser Pour Régner) responsable d’une infection courante de notre temps moderne L’ INDIVIDUALIS-ITE.

    Je remets ici une de mes contributions sur ce forum en 2009. Qui de ces candidats à l’élection présidentielle aura le courage de la remettre à jour comme l’a fait feu Ratsimandrava ??? J’ai des doutes car le virus DPR est déjà fortement bien implanté dans notre société moderne

    " Tout d’abord, à la base de toute forme de démocratie, il y un élément incontournable = le DEBAT qui est un échange libre entre personnes afin de prendre des décisions.
    - Existait-elle dans notre société ??
    Oui et depuis longtemps. Notre société traditionnelle à dominance rurale fonctionnait toujours avec le fameux Tranobe ou « grande maison », maison collective. Tout débat et toute proposition de développement passaient systématiquement par ce lieu de discussion qui est aussi un lieu de décision. Ce Tranobe est le CŒUR de notre organisation sociale (on peut parler aussi de DINIKA AMOROM-PATANA)
    - Qui participe alors à ces débats ?
    Tout citoyen désireux de participer donc d’être acteur de son développement et surtout de celui de sa communauté (dans notre société traditionnelle et rurale de nos jours, la vie sociale prime avant tout sur le profit individuel). Ce citoyen est appele l’être FOKONOLONA . En un mot, l’esprit FOKONOLONA est : ala-olana, fihavanana, raharaha ikambanana
    - Nos GOUVERNEMENTS et leur JUSTICE respective d’après l’indépendance ont-elles permis l’institutionnalisation de ces débats et des décisions qui en découlaient ??
    * s’y référer symboliquement : OUI
    * les adopter et se les approprier réellement : NON, à part la trop courte période de prise de responsabilité de notre très cher regretté, le feu Colonel Ratsimandrava

    Bref, la base de l’organisation sociale de notre société est structurée depuis longtemps. Ce sont nos institutions d’après l’indépendance qui avaient toujours le CUL entre 2 chaises :
    * s’inspirer réellement de cette organisation sociale traditionnelle : OUI mais …
    * adoption de forme de démocratie « moderne » : OUI TOTAL car on nous l’a toujours imposé du style : « Vous n’aurez pas les financements nécessaires si vous ne vous organisez pas comme font les grands de ce monde ». Malheureusement, cette organisation est ARTIFICIELLE !"

    • 23 septembre 2013 à 10:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rabri

      - "Quelle est-elle cette base de l’organisation sociale de notre société ?"
      Dîtes-vous qu’elle soit structurée depuis longtemps.
      Vous parlez du regretté RATSIMANDRAVA et je penses même qu’il avait cherché une voie pour restructurer la "SOCIETE MALGACHE".

      A cinq jours de sa prise de POUVOIR,il avait souhaité consulter les 101 propositions de la Gauche française.
      PAIX à son âme.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 septembre 2013 à 11:12 | che taranaka (#99) répond à rabri

      Mr RABRI,

      il n’est pas CORRECT d’opposer la DEMOCRATIE et le Fokonolona

      la DEMOCRATIE est une idéologie....DEMOS et CRATOS....

      c’est une voie,un principe...une PHILOSOPHIE... qui nous permettent de vivre ensemble.....car nous sommes des INDIVIDUS qui sont obligés de VIVRE ENSEMBLE.....l’homme est foncièrement sociable....

      Le FOKONOLONA est d’abord un ENSEMBLE....un groupe...un OUTIL...
      comme le TRANOBE ou DINIKA AMORO-PATANA.....

      Si la Démocratie est l’esprit...le Fokonolona est le corps dans lequel cet esprit doit s’exprimer....

      La Democratie n’est pas moderne ...elle est aussi vieille aussi longtemps que l’HUMAIN a la conscience du GROUPE....

      si l’INDIVIDUALISME est aussi humain la DEMOCRATIE a sauvé l’humanité....a fait de lui un ETRE CIVILISE.....pouvant vivre avec BONHEUR et PROSPERITE dans sa CITE.......

      L’INDIVIDUALISME comme la DEMOCRATIE n’ont rien d’artificiel.....les deux ont poussé en nous NATURELLEMENT......l’EVOLUTION DARWINISTE d’un être qui était sur l’arbre....

      INDIVIDUALISME:c’est son INSTINCT DE SURVIE ...

      DEMOCRATIE:c’est son instinct de CONSERVATION.....!

    • 23 septembre 2013 à 11:24 | che taranaka (#99) répond à che taranaka

      BASILE,

      "=Entre Edgard et Hery..c’est impensable,sauf ==AVEC==des fraudes massives ert ==magouilles de toutes sortes==
      Les gens d’en face ne sont pas là pour tenir la « BOUGIE »."

      Si je vous comprends bien....

      DES DEUX CÔTES IL AURA CORRUPTIONS et MAGOUILLES.....?

      ce que je disais ...LES MAFIEUX sont bien présents...et l’ARGENT SALE mal acquis (qui profitent un peu au VAHOAKA affamé,terrorisé...coule à flot.....

      ET VOUS VOULEZ CONSTRUIRE LE PAYS DANS CES CONDITIONS......????

    • 23 septembre 2013 à 12:57 | el che (#344) répond à rabri

      * s’inspirer réellement de cette organisation sociale traditionnelle : OUI mais …(rabri )


      On pourra parler de véritable démocratie quand le fokonolona pourra débattre, ensuite mettre en application ses décisions validées. Pour cela, il est indispensable de disposer de l’autonomie juridique et financière.

    • 23 septembre 2013 à 20:04 | hrrys (#5836) répond à che taranaka

      oui,l’origine du mot TENY IERANA au sein même de ce fokonolona que nos ancétres deliberent et avaient rendu des résolutions

    • 23 septembre 2013 à 21:37 | Turping (#1235) répond à rabri

      Rabri,
      O.K ! d’accord avec vous pour cette fois ,ci. Mention bien !
      Au moins vous faîtes les liens en recherchant les liens , et aussi la solution à la problématique posée.
      L’étape "Fokonolona" avec Ratsimandrava était incontournable......

    • 23 septembre 2013 à 21:45 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rabri,
      Je me rappelle toujours du discours du feu Ratsimandrava même quand il fut Ministre de l’intérieur.
      >Ity rahaharaha ity anie dia rahahara hikambanana ,matoa tonga aty izahay dia hanambatra fihavanana.....ny lalako ,lalako be sakaiza ....

    • 23 septembre 2013 à 21:55 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,
      Ratsimandrava ne fut pas pas un grand inspirateur des propositions française .
      C’est une allégation gratuite de votre part.
      Il s’était basé sur les aspirations de la vraie société malgache !
      Plutôt il avait fait une recherche avec l’aide de l’ethnologue Allemand ,Kampusen pour réunir les foko (les ethnies malgaches )pour le même programme de développement(l’agriculture,l’éducation,....).
      Les deux furent assassinés dans un intervalle de 1mois ,l’un et l’autre.....les ennemis étaient là ,la françafrique avec celui qui prétendait amener la révolution malgache ,qui a régné pendant 23ans.

    • 23 septembre 2013 à 21:57 | Turping (#1235) répond à Turping

      ...propositions françaises....

    • 23 septembre 2013 à 22:26 | Turping (#1235) répond à el che

      El che,
      Le processus" Fokonolona" était une voie mettant en direct l’état ,les dirigeants avec le peuple ,de le mettre en liaison étroite avec ceux qui les gouvernent ,du concret dans l’avancement proprement dit de la société dans laquelle nous voulions pour le développement ,basé sur le fihavanana.
      Un programme qui était bien réfléchi après la sortie de la colonisation et les divisions .
      Si ce programme était bien mis en place sans l’assassinat de Ratsimandrava, la vraie démocratie à la malgache sans sabotage aurait conduit autrement le sort de Madagascar ailleurs ,plus meilleur.
      Sachez que Ratsimandrava et Ramanantsoa ,etc...ils étaient tous des spécialistes connaisseurs de la mère patrie ,la France pour réagir autrement pour la patrie.

    • 23 septembre 2013 à 22:28 | Turping (#1235) répond à Turping

      Ce qu’on appelle la voie de la décentralisation et le développement de chaque région avec le lien fort du pouvoir central.

  • 23 septembre 2013 à 11:43 | el che (#344)

    Bonjour Lalatiana,
    Content de vous revoir !

    Vous dressez un portrait très peu reluisant de vos compatriotes (et de vous-même).

    Ainsi, les malgaches seraient veules, sournois, lâches, hypocrites !
    Cela n’engage que vous certes ! Mais je suis très hostile à la généralisation, elle induit fatalement l’injustice. Ces qualificatifs à mon sens conviennent en principalement aux hommes politiques.

    Personnellement, je cautionne la méfiance des compatriotes vis à vis des politiciens : les citoyens connaissent leur égoïsme, leur absence de probité et leurs roublardises.
    Vous parlez liberté d’opinion politique. Là aussi nous pataugeons dans l’absurdité, car déjà, des idées politiques, il n’y en a pas ; ou presque à Madagascar. Toutes les énergies sont déployées pour défendre des hommes-politiciens contre leurs adversaires, sans jamais discuter au fond des projets de société. Ceux-là peuvent passer d’un clan à l’autre sans causer la moindre vague.

    Ainsi, le peuple reste figé dans l’apparence et l’ignorance.

    La politique actuellement se résume vulgairement à mettre en opposition le bon ou le méchant, le beau ou le laid, l’idiot ou l’intelligent, Ikotofetsy sy Imahaka. Mais les vraies opinions politiques brillent par leur absence.
    Aujourd’hui, bien malin est celui qui politiquement sait faire la distinction d’opinion entre Ravalomanana et Rajoelina !
    On peut juste discerner que l’un est pro américano-chinois, l’autre pro-français. Mais cela ne constitue une caricature d’opinions politiques !
    L’unique homme politique qu’on reconnait à travers ses idées était sans conteste le feu Monja Jaona. Depuis, nous n’avons eu que des « bébêtes-show » de la politique, distinguables uniquement par leurs facéties.
    Dans ces contextes, la liberté d’opinion est-elle utilisée à bonne séance ? Ne sommes-nous pas engagés dans des discussions (disputes) vaines et chimériques ?
    Les citoyens savent aujourd’hui les qualités morales des dirigeants : ils sont opportunistes, égoïstes, menteurs dans la très grande majorité. Je comprends pourquoi ils n’iraient pas défendre avec force des individus prompts à les trahir, ou à les confondre dans retournements de vestes !

    J’en conclus donc qu’avant de défendre des opinions, il faut en avoir ! Les citoyens ne sont pas émancipés, ils ont été plongés dans l’ignorance durant des décennies. Si tel n’était pas le cas, nous aurions à Madagascar de puissants partis politiques agricoles et ouvriers dans pays. Il est totalement absurde que 75% de la population ne soient pas représentés. À l’inverse, des grandes familles bourgeoises de la capitale sont surreprésentées depuis toujours. Cherchez l’erreur.
    Cordialement.

    • 23 septembre 2013 à 11:49 | el che (#344) répond à el che

      erreur : lire "Mais cela constitue une caricature d’opinions politiques !"

    • 23 septembre 2013 à 11:52 | el che (#344) répond à el che

      lire : la liberté d’opinion est-elle utilisée à bon escient ?

    • 23 septembre 2013 à 12:38 | KARIBO (#7602) répond à el che

      Bonjour .
      Vous avez posé le doigt, dans votre dernier paragraphe, sur le principal problème de la politique à Madagascar .
      Seule l’ aristocratie des hauts plateaux est représentée et s’ est toujours posée en unique représentant ethnique face aux interlocuteurs internationaux, un des problèmes majeur , pour instaurer une démocratie vient bel et bien de là , car il est tout sauf : équitable et donc prétendument démocratique .
      Une forme de dictature " démocratique " , qui rapelle une certaine révolution socialiste dite du même nom .

    • 23 septembre 2013 à 13:25 | che taranaka (#99) répond à el che

      EL CHE,

      les POLIFIKAS n’ont pas de POLITIQUE pour les GASY.....

      EDGARD et ses semblables profitent des ELECTIONS pour distribuer un peu de leurs biens mal acquis....pour faire un peu de tourisme rural...retour aux sources.....et s’enquérir des "GROS BESOINS DES VAHAOKAS"....(latrines,sekoly,dispansera..).... en leur promettant que s’ils(vahoakas) votent pour lui....ce sera fait.....!!!!!!

      la MASCARADE,le DOL......

      enrichissement sans fondement et personnel.......voilà leur objectif....

      votre POST est parfait....je suis d’accord sur tout.....

      REFONDER LE PAYSAGE POLITIQUE

      IL N’EST PAS POSSIBLE DE CONSTRUIRE DANS CES CONDITIONS.....!

    • 23 septembre 2013 à 13:34 | el che (#344) répond à KARIBO

      Bonjour , Karibo.

      Le problème essentiel de la démocratie : le reflet fidèle de la représentation nationale. Les élections sont indispensables, mais ne sont que le premier pallier de la marche démocratique. La centralisme des organes décisionnaires à Tana freine le développement harmonieux du pays.

      Par exemple, comment se fait-il que l’enseignement agricole soit si peu développé dans notre pays ? Pourtant l’agriculture est la première source de revenus pour la population ! Pire, être agriculteur est considéré comme déshonorant pour les étudiants. Beaucoup de provinces pourtant sont demandeuses de formations agricoles de haut niveau. L’état préfère "importer" des exploitants agricoles étrangers, au lieu de promouvoir et former des autochtones. Voilà un des effets pervers du centralisme tananarivien. Nous préférons former une pléthore de juristes, bureaucrates qui ne sont pas la priorité des priorités pour la nation.

      Cordialement.

    • 23 septembre 2013 à 16:24 | el che (#344) répond à che taranaka

      REFONDER LE PAYSAGE POLITIQUE

      IL N’EST PAS POSSIBLE DE CONSTRUIRE DANS CES CONDITIONS.....!
      (che taranaka)


      bonjour che taranaka

      la refondation du paysage politique passera par une révolution culturelle.
      Cela ne peut émaner des politiciens actuels, mais d’une profonde aspiration d’un peuple qui se réveille (conscience), et s’impose directement dans la bataille politique.

      C’est dire ce serait un combat farouche et de longue haleine, face aux règles établies.

    • 23 septembre 2013 à 16:33 | Isambilo (#4541) répond à KARIBO

      Vous avez une grille de lecture qui date de la période coloniale. Sur le plan de la géographie, il n’y a pas de plateaux à Madagascar, qu’ils soient hauts ou bas. Il y a les Hautes Terres.
      Dire que c’est l’aristocratie merina qui représente le pays vis à vis des interlocuteurs internationaux est réducteur. Parce que l’aristocratie merina a perdu le pouvoir depuis 1828 et les deux grands conseillers jusqu’à cette époque étaient des Antankarana parce qu’ils étaient les seuls Malgaches instruits. Ne mélangez pas les torchons et les serviette.
      Et puis il faut arrêter de se présenter toujours en victime innocente des autres. A supposer que ce soit une "aristocratie merina" qui domine les débats, cela signifie que les autres ne sont pas à la hauteur. Et ne dites pas que cette "aristocratie" ne veut pas donner le pouvoir.
      Le pouvoir se conquiert, il n’est pas offert. C’est comme l’indépendance, les Masombika l’ont conquis par les armes. A nous, la France nous l’a donnée pour la forme en gardant les manettes par l’intermédiaire de ses hommes de paille successifs, après avoir neutralisé les plus combatifs comme Ralaimongo qui n’étais pas merina ou Raseta qui n’était pas andriana.
      Et si le débat politique est si pauvre maintenant c’est parce que nous n’avons pas eu à lutter.
      Ceux qui ont lutté en 1947 sont morts dans les forêts de l’Est, Tananarive regardait le Floirat et la Micheline passer

    • 23 septembre 2013 à 20:09 | KARIBO (#7602) répond à Isambilo

      Monsieur bonsoir .
      Vous avez peut être raison , mais vous jouez sur les mots , que ce soit hautes terres ou hauts plateaux n’ a aucune importance, à mon avis bien sur, les côtiers vivent sur la côte et les autres sur les " hautes terres " .
      Les interlocuteurs sont toujours les mêmes ceux des hauts plateaux et non ceux des " basses terres " , que ça vous plaise ou pas , c ’est une réalité et je ne vois pas en quoi cela est " réducteur " , à moins que la vérité vous dérange ?
      Tananarive est bien la capitale ou tout se traite , négocie et décide , et à ma connaissance aussi "coloniale " soit-elle, ne se trouve pas sur la cote ou les basses terres, si vous préférez .
      Pour le linge sale , je ne vois pas qui sont les torchons et qui sont les serviettes , que je me garderai bien de mélanger comme vous dites , le linge est sale ou pas , il est le même partout , du N au S de l’ O à l’ E sans différence .

  • 23 septembre 2013 à 13:13 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Liberté d’opinion, liberté d’expression, démocratie, autant de mots qu’on voit partout en qu’on entend partout ici dans notre pays dès lors que des messages à connotation politique liés à des choix ou préférence sont balancés afin de toucher la conscience collective ; mais au fond, les capteurs réels ou potentiels de ces messages ont-ils les mêmes perceptions du sens de ces mots, surtout lorsqu’ils sont, je veux toujours parler de ces mots, placés dans le contexte du moment ?
    L’auteur de l’édito d’aujourd’hui est entré de plein pied dans un domaine où le malagasy excelle à merveille : tourner autour du pot dans un débat de société, prendre autant de recul plus qu’il n’en faut, laisser son interlocuteur s’égarer dans ses interminables points de vue qui cachent un réflexe de doute, amener ses interlocuteurs dans les méandres des discussions à se positionner par rapport au vif du sujet, et surtout faire en sorte que des opinions tranchantes et pouvant faire objet de discussions âpres et litigieuses soient évacuées afin de préserver un semblant de bonne entente que je n’ose même plus qualifier de « fihavanana ».
    Il est limpide d’apercevoir ce qui a vraiment touché la sensibilité de l’auteur de l’édito : ceux d’en face refusent de s’exprimer sur des principes supposés partagés, et refusent de capter les messages qui ont été modelés de manière à faciliter leur prise de position. Et oui, un mur infranchissable semble se dresser de façon invisible mais toujours ancré dans la manière d’être de ceux qui auraient du se positionner, un mur bâti avec des matériaux très résistants et insondables : l’indifférence et l’hypocrisie.
    La division et la fracture profonde au sein de la société malagasy d’aujourd’hui ne pourraient faire autrement que de manifester de telle indifférence dans un contexte où la sagesse et le poids des mots ne peuvent plus assurer la transparence et la clarté des points de vue émis, et que les décisions prises ne sont plus arrimées sur des valeurs et cultures ancrées dans des traditions respectées et garant de la bonne moralité.
    Mais comment voulez-vous aborder ces principes démocratiques et de liberté dans une société fortement divisée ne disposant plus de valeurs partagées et vivant dans une nation instable tiraillée par des différences et incompréhensions, voire des appréhensions, et que l’ensemble de la population refuse d’aborder et de discuter en toute sincérité ? Aussi, face au refus de débattre d’une différence, réelle ou supposée ou fruit d’une construction sociétale, le terrain d’entente restera occupé pour longtemps encore par l’indifférence, et cette indifférence restera une réponse naturelle et une attitude, ou comme vous l’avez dit une posture, la plus appropriée qui permettra d’éviter à aborder les vrais problèmes et maladies de la société malagasy actuelle, que je vais essayer de résumer en toute humilité en quatre points, notamment l’appréhension sur les questions relatives liées à : la caste, l’ethnie, la classe, et le droit à la terre.
    Alors, aborder la démocratie et ses attributs dans un contexte dominé par l’hypocrisie ne pourrait que raviver l’indifférence, et entretenir la permanence d’une fissure au sein d’une société divisée ; parlez toujours de démocratie, vous finirez par se trouver inévitablement en face de ces quatre problématiques. Election dîtes-vous ?

    • 23 septembre 2013 à 13:44 | Paulo Il leone (#6618) répond à Vohitra

      Pour résumer, le Malgache excelle dans l’exercice qui consiste à "dire tout bas ce que les autres pensent tout haut ou si vous préférez "de penser tout haut ce que les autres disent tout bas" ce qui ne l’empêche pas de tourner autour du pot... on ne sait jamais, quelqu’un pourrait nous entendre penser tout haut ou tout bas, et en prendre ombrage !
      Et pour faire bonne mesure on appelle ces dérobades "l’art de la palabre"

    • 23 septembre 2013 à 14:36 | che taranaka (#99) répond à Vohitra

      la caste :

      Une caste est un groupe social hiérarchisé, endogame et héréditaire. Le mot vient du portugais casta (« pur, non mélangé », à rapprocher du français « chaste »).

      Plusieurs sociétés asiatiques ou africaines (Peuls, Diakhanké, Zarmas, Toucouleurs, Khassonkés) sont structurées par un système de castes, le cas indien étant le plus souvent étudié

      l’ethnie, :

      Ethnie est un terme apparu en 1896 dans la langue française1. Il dérive de l’un des quatre termes qui, en grec ancien, servaient à désigner les groupes humains : γένος / genos signifiant « famille, clan, tribu », λάος / laos signifiant « peuple assemblé, foule », δῆμος / dêmos signifiant « peuple du lieu, citoyens » et ἔθνος / éthnos signifiant « gens de même origine ».

      la classe, :

      En sociologie, une classe sociale est une subdivision de la société reposant sur la position sociale de ses membres.

      le droit à la terre :

      a)le droit de subvenir à ses besoins:tout citoyen a le droit de tirer bénéfice de la terre pour sa survie

      b) le droit de propriété

      POUR RESUMER :

      la société est par nature DIVISEE....l’antagonisme est permanent entre l’INDIVIDU et le GROUPE

      MAIS....

      DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789

      Article premier :

      Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

      Alors, il ne faut pas aborder la démocratie et ses attributs dans un contexte dominé par l’hypocrisie qui ne pourrait que raviver l’indifférence, et entretenir la permanence d’une fissure au sein d’une société divisée ;...

      Mais avec HUMANITE,LUCIDITE,SAGESSE et JUSTICE

      INDIVIDU:instinct de SURVIE

      DEMOCRATIE:son instinct de CONSERVATION

      ....parlez toujours de démocratie, vous finirez par se trouver inévitablement en face de ces quatre problématiques.

      Comme j’ai évoqué sur mon post,ci dessus

      la DEMOCRATIE a sauvé l’HUMAIN dans sa CITE ;sa Cité a besoin de Démocratie pour fonctionner...LA LIBERTE D’OPINION n’est qu’un paramètre de la Démocratie ..

      .....la démocratie a rendu les peuples civilisés....et beaucoup de pays prospères.....

      Election dîtes-vous ?

      les élections sont l’expression du peuple.....le plus grand nombre s’impose...C’est la Démocratie....

      Mais la CIVILISATION (peuple civilisé)a rendu l’humain .....à sa juste dimension celle de l’HUMANITE:individu et groupe en même temps...

    • 23 septembre 2013 à 16:25 | Vohitra (#7654) répond à che taranaka

      Il serait agréable si vous pouvez vous impregner du contexte réel traversé par la société malagasy : le refus de débattre et discuter un sujet lié à la diversité, et suscitant ainsi l’adversité. Auriez vous l’intention de justifier l’indifférence et l’hypocrisie comme étant incontournable dans une évolution sociétale ?
      En somme, je persiste encore à redire qu’il faudra, à nous les malagasy, débattre en toute sincérité de nos diversités culturelles pour en faire le moteur de notre marche vers le changement

    • 23 septembre 2013 à 16:31 | el che (#344) répond à Vohitra

      "Mais comment voulez-vous aborder ces principes démocratiques et de liberté dans une société fortement divisée ne disposant plus de valeurs partagées et vivant dans une nation " (Vohitra)


      Quelques soit les divisions, les malgaches se reconnaitront sous une seule bannière : celle de s’extirper de leur condition de vie insoutenable. Et croyez-moi, si leur conscience collective s’élève, ce système sera balayé d’un revers de main.

  • 23 septembre 2013 à 13:48 | tsimahafotsy (#6734)

    Juste une remarque.
    Une femme, Lalatiana, pond un article qui mérite réflexion et débat.
    Deux nanas ( ce n’est pas péjoratif, hein !), Elena et Harmelle réagissent en premier là-dessus avec des arguments qui méritent aussi d’être développés et discutés.
    Et patatras !
    Le trublion de service, b.roséhefarisoa et consort débarquent, et rapidement les commentaires vont dans tous les sens ! Dans du n’importe quoi qui n’a rien à voir avec la " liberté d’opinion", le sujet sus-cité !
    L’article dépassera peut-être la centaine de commentaires, mais quand on enlèvera ceux des cochons, que restera-t-il du débat ?
    Pas trop le temps aujourd’hui, de rester sur MT., mais bon débat quand même à tout le monde !

    • 23 septembre 2013 à 14:06 | Paulo Il leone (#6618) répond à tsimahafotsy

      T’as raison ! Faut censurer illico presto tous les posts qui ne te plaisent pas !
      Déjà qu’on va devoir censurer tout ce qui déplait à "che" tanaka ...
      Pas de doute, vous êtes tous deux de grands démocrates devant l’eternel viscéralement attachés à la liberté d’expression...ça fait chaud au coeur.

    • 23 septembre 2013 à 14:33 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      T’as pas compris !
      D’abord le mot " censurer " n’existe pas dans mon dico perso.
      Secundo, dans un débat, je préfère me concentrer sur le vif du sujet au lieu de dire n’importe quoi pour faire l’intéressant comme ton ami Basile et autres !
      Tertio - Je suis viscéralement attaché à la liberté d’expression et à la liberté d’opinion mais, ceci ne veut pas dire que je dois subir sans rien dire, les jérémiades de certains qui polluent le forum sans éclairer ma lanterne !

    • 23 septembre 2013 à 14:41 | che taranaka (#99) répond à Paulo Il leone

      PAULO,

      désolé CHE TARANAKA débat,s’oppose mais n’a jamais CENSURE.....

      même les mots servant d’insulte sexuelle ou scatologique ne lui font pas peur....tant que tout soit sur table...et non un coup de poignard dans le dos....

      Evidemment il y a des postures auxquelles j’adhère plus favorablement....c’est humain.....!

    • 23 septembre 2013 à 15:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à tsimahafotsy

      Il faut de tout pour faire un forum vivant, y compris les "jérémiades" de certains, sans compter que ce que vous qualifiez de jérémiade est peut être perçu par un autre forumiste comme une contribution pertinente.
      J’vais pas vous faire la leçon mais c’est aussi pour ça aussi qu’on parle de "liberté d’expression".
      Croyez-moi, les posts de certains forumistes n’éclairent pas ma lanterne non plus et il en est même qui me révoltent, mais je me dis que le miens ne plaisent certainement pas à tout le monde non plus.
      Content de savoir que "vous êtes viscéralement attaché.. etc etc".
      PS : Qu’est ce qui vous permet de dire que Basile est "mon ami" ?
      Ce serait pas histoire de faire un petit amalgame bien méprisant, par hasard ?

    • 23 septembre 2013 à 15:38 | Paulo Il leone (#6618) répond à che taranaka

      J’avais cru comprendre que votre diatribe "je suis contre le retour de ..." avait valeur de censure puisque vous préconisez qu’on interdise à un/des citoyens Malgaches, d’ailleurs bien ciblés, de pouvoir s’exprimer librement, surtout en période électorale. Si c’est pas de la censure ça y ressemble ...

    • 23 septembre 2013 à 16:09 | elena (#3066) répond à tsimahafotsy

      Euh, Lalatiana est un homme, je fais à chaque fois la remarque, il faut suivre depuis le début, c’est-à-dire 2009, presque 5 ans déjà......!
      C’est Lalatiana Pitcboule à moins qu’il y ait d’autres Lalatiana, moi je n’en connais qu’un sur MT.
      Ça n’enlève rien à ses qualités "féminines" même s’il est un homme !!!! ;D

    • 23 septembre 2013 à 17:30 | Paulo Il leone (#6618) répond à elena

      Juste histoire de chipoter un peu : je parie que si l’on vous demandait de citer les qualités "féminines" d’un homme, vous diriez probablement : la compassion, la sensibilité, l’intuition, comme si ces traits de caractère étaient réservés aux femmes ? Je connais des femmes Malgaches et Françaises qui n’ont aucune de ces qualités et je connais des hommes qui les ont toutes.
      A moins que vous le monsieur en question soit effemminé et que vous le pariez de toutes les vertus qu’on attribue généralement à votre sexe ?

    • 23 septembre 2013 à 18:43 | rabri (#2507) répond à elena

      "Euh, Lalatiana est un homme, je fais à chaque fois la remarque" ... et la vérification ! sacrée Elena :-)

    • 23 septembre 2013 à 19:13 | che taranaka (#99) répond à Paulo Il leone

      PAULO,

      est-ce qu’il ne se passe rien dans ce pays....???

      tout va-t-il bien ou très bien......???

      je ne tourne pas autour du pot......

      DEBA n’a-t-il pas mis à genoux le pays.....??

      RAVALO n’a-t-il pas commis des erreurs et même des crimes....dont quelque part RAJOELINA était la victime...(il n’est pas la seule..).....?

      SI la réponse aux questions est l’affirmatif.....

      ALORS pourquoi dois-je me taire.....????

      ILS reviennent en force .....se montrent INCONTOURNABLES.....et SAUVEURS .....!!!

      il faut voir la roublardise de Ratsiraka Didier.....de bourreau il devient le sauveur en une émission de TVPLUS....!"peut-être que les Gasy auraient besoin de moi..?..même en simple conseiller...??..écouter mes expériences car des troubles violents sont toujours possibles...!"...incroyable....!

      si ROBINSON arrive au pouvoir pour continuer et parfaire le DESPOTISME de Ravalo.....Je crois que la prophétie de DEBA sera d’actualité....TROUBLES VIOLENTS....!!!

      CERTAINS ONT DES OPINIONS DIABOLIQUES ET CRIMINELLES et on a les preuves sous nos yeux.....j’émets mes opinions mais c’est ce peuple qui décide PAULO.....PEU DE PEUPLE ACCEPTE L’INJUSTICE ETERNELLEMENT...

    • 23 septembre 2013 à 20:07 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      Meuh non !
      Si je prends le temps de répondre à vos posts, c’est que je ne vous classe pas dans la catégorie basiliesque !
      Mais comme vous dites, il faut de tout pour faire un monde !
      L’article de Lalatiana était pas mal et les deux nanas elena et harmelle avaient répondu d’une manière assez pertinente,intéressante pour lancer un débat, avant que l’autre b. n’arrive avec ses gros sabots complètement en dehors du sujet !
      Comprenez-vous ma frustration de voir un débat intéressant lancé par des femmes, torpillé par un ab... hors sujet ?

    • 23 septembre 2013 à 20:11 | elena (#3066) répond à rabri

      et un, rabri, un, toujours égal là lui-même !!!!

    • 23 septembre 2013 à 20:15 | tsimahafotsy (#6734) répond à elena

      Au temps pour moi !
      Je ne suis sur MT que depuis la fin de l’année dernière !
      Comme dirait l’autre, je sais que je ne sais rien et que j’ai tout à apprendre !

    • 23 septembre 2013 à 20:44 | Paulo Il leone (#6618) répond à tsimahafotsy

      je comprends mais rien n’empêche ceux qui veulent alimenter le débat de le faire. Sans le vouloir, vous donnez peut-être trop d’importance aux élucubrations de Basile. Sans rancune, bonsoir !

    • 23 septembre 2013 à 20:46 | elena (#3066) répond à Paulo Il leone

      Moi, je dirai en tant que "nana", que ce sont ces qualités là que j’aime retrouver chez les hommes, ça change un peu du style classique,genre rabrisien, voir ci-dessous.

    • 23 septembre 2013 à 20:50 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      Sans rancune et au plaisir de vous revoir sur d’autres débats !

    • 23 septembre 2013 à 20:53 | elena (#3066) répond à tsimahafotsy

      En tout cas, la remarque était une remarque plutôt sympa !
      Je ne vous sortirai pas le tirade de la féministe fatiguée, pour cette fois-ci !

    • 23 septembre 2013 à 21:04 | tsimahafotsy (#6734) répond à elena

      Mais si, mais si ! Ne vous censurez pas !
      Il manque tellement de voix féminines sur ce forum pour rééquilibrer la balance !

    • 23 septembre 2013 à 21:10 | Paulo Il leone (#6618) répond à che taranaka

      Je ne vous ai jamais demandé de vous taire, d’autant plus que j’apprécie la plupart de vos contributions.
      Je comprends que pour donner plus de poids à votre propos, vous choisissiez de mettre MR dans le même sac que D. Ratsiraka qui a sacrifié deux ou trois générations de Malgaches quand il était au pouvoir avec sa politique archéo-marxiste, et le DJ-malfaisant qui a ramené le pays 20 ans en arrière ; perso, je considère que c’est un amalgame injuste qui frise la mauvaise foi.
      Par exemple, je ne vois pas ce qui vous permet de dire que "Ravalo a commis des crimes" sauf bien entendu si vous avalez la thèse officielle (et pleine de trous) du massacre du 7 février soi-disant commandité par MR. le radzoul victime ? Elle est bien bonne si vous vous souvenez fin 2008 il a fait diffuser à deux reprises sur viva une interview de D Ratsiraka qui appelait les chefs de l’armée à la sédition ! Dans n’importe quel pays du monde, ce genre de plaisanterie est qualifié d’atteinte à la sûreté de l’état, et passible des peines très sévères. On peut dire qu’ils s’en sont tirés à bon compte ratsiraka et le DJ ! Quand on voit le déferlement de haine dont a été victime MR et sa mise sur la touche savamment orchestrée mois après mois avec l’aval de la CI, alors qu’il reste l’homme politique le plus populaire du pays, on peut se demander à qui profite le crime ? J’aimerais croire que les élections mettront un terme à la crise, mais j’en doute, et je crois hélas que le pays n’est pas au bout des ses peines. bonsoir.

    • 23 septembre 2013 à 23:02 | che taranaka (#99) répond à Paulo Il leone

      PAULO,

      ZAFY a quitté sans une goutte de sang....

      ces affaires d’effusion de sang...je les tiens tous comme responsables....!

      mais d’autres familles sont aussi spoliées ou victimes de ses méfaits....

      LOZA IZAY NIAVIAN’NY FANAFITOHINANA....!

      c’est pour celà que je dis il faut tourner la page.....ASSAINIR LE PAYS...LES AFFAIRISTES et l’ETAT....les militaires...les églises....la JUSTICE.....

      il y a un lien entre DEBA-RAVALO-TGV.....et celà continue...un clan remplace l’autre au grand desepoir de ce peuple....

  • 23 septembre 2013 à 14:07 | Ratsimilaho (#6905)

    La jalousie est provoquée par la fierté
    La jalousie exprime tant l’infériorité
    La jalousie continue avec la curiosité
    La jalousie est une forme d’animosité

    L’arrogance est une source de tension
    L’arrogance n’accepte pas la révolution
    L’arrogance ne connait qu’une situation
    L’arrogance n’admet pas la concession

    L’empathie renforce bien la solidarité
    L’empathie surestime aussi l’amitié
    L’empathie nous impose la sincérité
    L’empathie nous remet ainsi à égalité

    La confiance repose sur la compréhension
    La confiance défie toute appréhension
    La confiance exige une grande attention
    La confiance ignore les mauvaises intentions

    Le temps n’est plus à la comparaison
    Le temps devrait être à la cohésion
    Le temps nous a donné des raisons
    Le temps est ainsi la meilleure saison.

    • 23 septembre 2013 à 15:44 | rabri (#2507) répond à Ratsimilaho

      ASA FA TSY KABARY E !!!!!!!!! On attend surtout du nouvel élu de faire de la POLITIQUE PAR LES PREUVES !!

    • 23 septembre 2013 à 16:39 | Ratsimilaho (#6905) répond à rabri

      Tout à fait d’accord rabri ! J’essaye de faire passer un message.
      Efa nanovokovoka ihany ary mbola manohana ny hevitr’i Marc Ravalomanana hatramin’izao.Tsy misy miala eo rabri.Ny firenena no tanjona.

  • 23 septembre 2013 à 16:54 | Isambilo (#4541)

    Le fait de ne pas aborder de front les questions qui fâche ne signifie pas hypocrisie ou lâcheté. C’est un mode de pensée comme un autre, un mode de fonctionnement de la société qui nous est propre.
    Dans le tranobe seuls les anciens participent à la discussion. Le décision qui en sort n’est pas le résultat d’un consensus (qui signifie adhésion) mais l’absence de veto. Et c’est l’ampanjaka/mpanjaka qui est le porte parole.
    Il en est de même là où il y a un fokonolona. En Imerina ’(en particulier) le Kabary de l’Andriana était l’aboutissement d’un long processus d’échanges. Et l’Andriana ne fait que rapporter la synthèse de ce qui a été dit.
    Vous remarquerez que dans les joutes verbales il n’y a jamais de consteattion directe d’un interlocuteur. On est toujours d’accord avec ce qu’a dit l’orateur précédent et on apporte quelques nuances qui finissent par descendre en flèche la thèse de l’autre. On ne dénonce pas les agissement d’un tel ou d’un tel.
    Et quand on n’arrive pas à prendre une décision, on attend que le temps fasse son travail.
    L’inconvénient de ce mode de prise de décision et d’exercice du pouvoir est qu’il faut avoir une autre conception du temps.
    Et c’est là le problème. Mais changer cette façon de diriger , n’est-ce pas nous changer aussi ??

    • 23 septembre 2013 à 18:26 | hrrys (#5836) répond à Isambilo

      liberté d’opinion qui est contraire aux insultes propos diffamatoires injures fausse accusation..

    • 23 septembre 2013 à 20:30 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      en politique comme en mariage on dit TROMPE QUI PEUT donc méfions nous aux charlatans politicards dés demain( le jour J)

  • 24 septembre 2013 à 10:14 | vuze (#918)

    Lalatiana,

    Beaucoup de gens vous ont écrit et posté des réflexions... C’est bien beau de parler de démocratie et de débat si vous ne daignez pas répondre aux forumistes...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS