Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 octobre 2018
Antananarivo | 17h29
 

Transport

Hausse du prix du carburant

Les transporteurs interpellent à nouveau le Premier ministre

jeudi 9 août | Ny Aina Rahaga

La situation ne se résout pas et risque fort de s’envenimer d’ici la fin de la semaine sur les problèmes des transports en commun à Antananarivo et les environs. Les membres de l’UCTU, l’UCTS (Union des coopératives de transport urbain et suburbain), les transporteurs régionaux et nationaux ainsi les transporteurs de marchandises ont demandé à se réunir d’urgence avec le premier ministre Christian Ntsay.

Cette réunion concernera la question des prix à la pompe du carburant qui ne cessent d’augmenter. Cette requête de presque tous les opérateurs professionnels dans le domaine du transport a été appuyée par le Réseau national pour la défense des consommateurs (RNDC). Les transporteurs prévoient de tirer la sonnette d’alarme en entamant une grève vers la fin de cette semaine, plus précisément ce vendredi. Aussi se pourrait-il que de nombreuses lignes de bus et de taxi-be décident de ne pas travailler et d’observer une nouvelle journée sans transport.

D’autre part, les autres coopératives membres du FMA (Fitaterana Mendrika eto Antananarivo) ne sont plus revenus sur leurs décisions et ont appliqué depuis le début du mois la hausse du frais à 500 Ariary. L’UCTU et de l’UCTS pourraient ainsi emboiter le pas de la FMA.

Tempéré est le mot d’ordre

Face à la grogne des transporteurs qui est en train de se généraliser, le mot d’ordre pour les responsables étatiques concernés n’est autre que celui de tempérer les ardeurs, du moins jusqu’aux élections à venir dans les prochains mois. En effet, le ministre de l’énergie et des hydrocarbures, Lanto Rasoloelison, de déclarer que la vérité des prix du carburant se trouve actuellement à +600 Ariary des prix actuels. L’Etat ne prévoyant plus d’octroi de subvention aux compagnies pétrolière, une hausse progressive des prix est incontournable dans les prochains mois et pourrait même atteindre les 5000 Ariary pour le litre d’essence et dépasser les 4000 Ariary pour le litre du gas-oil selon toujours le ministre.

Du côté du ministère du transport, les discussions semblent être au point mort. La balle est maintenant entre les mains du chef de l’Administration que les transporteurs ont choisi comme principal interlocuteur, ces derniers ne voulant plus passer par les ministres. Pourtant, il y a peu de chance que le premier ministre puisse apporter une quelconque solution à ce problème et encore moins décider de la baisse des prix du carburant.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 9 août à 13:46 | sasa (#10303)

    ekena aloha fa afaka maneho ny heviny ireo mpitatitra manoloana izao fisondrotan’ny fidin’ny solika izao fa nefa kosa ny marimaritra iraisana no ho jerena izany hoe ny mahasoa ny besinimaro

  • 9 août à 14:06 | komi (#10299)

    Ny fifanantonana ihany no ahafahana mitady vahaolona momba ity fiakaran’ny vidin-tsolika ity ary mino aho fa ahita marimaritr’iraisana izy ireo amin’izao. Ny gouvernemanta koa moa dia misokatra hoan’ny olona rehetra rahateo

  • 9 août à 15:15 | tsirah (#10314)

    Ianareo mpitatitra ireto ve tena tia hanakarena tampoka mihintsy eee !!! izao ianareo dia mitaky ny hampiakarana ny saran-dalana indray. Mitaky ny hamerenana indray ny ANTAFITA izahay vahoaka madinika mba tsy hisian’izao olana izao intsony eto amin’ny tanana

  • 9 août à 16:29 | Tsix (#10296)

    Ny resaka solika eto amin-tsika dia tsy mora ny mamaha ny olana. Anakiray aloha isika mbola manafatra solika, faharoa mety miakatra ihany koa ohatra ny litre maneran-tany. Mila izany isika mizaka sy mihezaka mitsitsy kely amin’ny fampiasana ny solika.

  • 9 août à 17:25 | Toutoun (#10298)

    Fanapahan-kevitra tsara ny an’ny UCTU sy UCTS ary ireo mpitatitra regionaly sy nationaly satria tsy te hampijaly ny vahoaka izy ireo fa miezaka mitady vahaolana miaraka @ fitondrana aloha !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 330