Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 octobre 2019
Antananarivo | 18h35
 

Télécommunication

Madagascar

Les solutions « BlackBerry » déjà fonctionnelles

samedi 19 janvier 2008 | Herimanda R.

C’est parti. Les solutions « BlackBerry » fonctionnent bel et bien à Madagascar. Ron Allard, directeur général de Telma a annoncé publiquement et officiellement, au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue hier à Alarobia Amboniloha, que ce service est disponible chez Telma et que les clients intéressés peuvent y souscrire. « BlackBerry » est certainement un terme nouveau pour bon nombre de Malagasy, surtout ceux qui n’ont pas assez de connaissance sur la technologie de la communication.

En quelques mots, « Blackberry » est un produit qui va faciliter l’accès à la communication. C’est un terminal compact, mobile, et discret qui offre à ses utilisateurs, là où ils sont, l’accès au courriel, à l’agenda, à l’internet et à toutes les applications de la même manière que s’ils étaient à leur bureau. Il permet à leurs possesseurs de gérer leur rendez-vous et les contacts en temps réel ainsi que de rester connectes à leurs entreprises. « BlackBerry », pour les clients de Telma, fonctionne dans les zones couvertes par le réseau « Telma mobile », soit 55 localités réparties à travers l’île. Pour bénéficier de ce nouveau service de communication, il suffit d’avoir un poste prévu à cet effet qu’on appelle smarthphone et de s’y souscrire. Selon Matthieu Mace, un des responsables au sein de Telma, l’abonnement est de Ar 250 000 par mois pour l’offre « Serveur entreprise », et de Ar 100.000 à Ar 150 000 par mois pour les particuliers, les frais d’activation en sus. Concernant le smarthphone, celui-ci diffère des postes de téléphone mobile. Il comporte des touches semblables à celles des ordinateurs personnels. Son prix tourne aux alentours de Ar 1 million.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS