Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 octobre 2019
Antananarivo | 12h31
 

Politique

France

Les politiciens malgaches en émoi après le décès de Jacques Chirac

vendredi 27 septembre | Arena R.

L’ancien président français, Jacques Chirac est décédé hier à l’âge de 86 ans. Cette disparition n’a pas laissé indifférent les politiciens malgaches. Le président, Andry Rajoelina, a présenté dès hier à la famille de l’ancien président et aux français une lettre de condoléances adressée à Emmanuel Macron, président de la République française.

« En mon nom personnel et au nom du peuple Malagasy, je vous adresse mes plus sincères et amicales condoléances (…) Jacques Chirac nous a fait l’honneur d’une visite en terre Malagasy au début des années 2000. Sa volonté implacable d’œuvrer pour l’amélioration des relations entre nos deux pays nous laisse un souvenir marquant. Ensemble, je suis convaincu que nous honorerons ce vœu. Je tiens également à rendre hommage à la grande figure politique et au grand leader qu’il était. »

L’ancien président malgache, Marc Ravalomanana est revenu en photos sur le passage de Jacques Chirac à Madagascar en 2005, à l’époque où il dirigeait le pays. Dans ces photos accompagnées d’un bref message de présentation de condoléances à la famille, publiée sur sa page Facebook, l’ancien Chef d’Etat et le regretté ancien président français étaient main dans la main.

D’autres personnalités politiques malgaches comme Elia Ravelomanantsoa, ancienne ministre de Culture ou Augustin Andriamananoro ont également réagi suite à ce décès.

.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 27 septembre à 09:43 | Isandra (#7070)

    "l’ancien Chef d’Etat(Ravalomanana) et le regretté ancien président français étaient main dans la main."

    C’est normal, pendant premier mandat de Ravalo, il s’était comporté bien avec tout le monde aussi bien à l’intérieur qu’au niveau international.

    Cependant, après le premier tour de vita en 2006, il a complètement changé, cela lui montait à la tête, il était désagréable avec tout le monde.

    Il avait expulsé Le père Sylvain Urfer, Ambassadeur Gildas Le Lidec, Le journalistes Christian Chadefaux, etc. Attention, tous français "Malheur à celui par qui le scandale arrive". Et ce comportement là qui a fait changer la relation entre Madagascar et la France,...!

    • 27 septembre à 11:05 | betoko (#413) répond à Isandra

      Et la fameuse phrase sur la date du 1947 ,il me semble que c’était lors de la visite de Chirac à Madagascar je le site (Ra8) 1947 je ne connais pas car je n’étais pas encore né

  • 27 septembre à 09:46 | reviv (#9830)

    Hommage à Jacques Chirac,
    grand homme d’Etat,
    homme de valeurs, humaniste.
    il aimait les gens,
    il refusait l’exclusion.....
    il aimait l’Afrique en dépit de sa petite phrase mais oh combien sincère.
    le musée Branly est une preuve vivante et la culture malgache y est représentée.
    il fut l’auteur des taxes sur le billet d’avion pour en partie lutter contre le réchauffement climatique.
    etc....

  • 27 septembre à 09:49 | Isandra (#7070)

    Jacques Chirac : C’est l’endurance, la prestance, et la gentillesse,...certains rajoutent discret ???

  • 27 septembre à 10:01 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tsy misy dikany.

    Rehefa taranaka mpanjanaka dia ratsy.

    Samia velonaina.

  • 27 septembre à 10:02 | Jipo (#4988)

  • 27 septembre à 10:48 | tsimanaikiresy (#10580)

    R.I.P Jacques.
    Il était le dernier vrai president francais.

  • 27 septembre à 11:40 | olivier2 (#9829)

    Jacques Chirac...

    C’était aussi..

    1- les emplois fictifs du RPR
    2- la Mairie de Paris ..les Zépoux ripouX TIBERY
    3- les Balkany..
    4- Pasqua le mafioso

    etc..

    Oui il a réussi à se faire une "belle image" après 1995...

    Je me souviens d’ un ministre de Ratsiraka..que Finengo connait...qui était venu retirer un valise de billets auprès d’un milliardaire KARANA du coin...qui se vantait à l’époque d’avoir sa carte au RPR...

    Ou quand l’absurde côtoie l’improbable...

    un "ratsirakiste" ( un révolutionnaire Communiste convaincu !) qui vient prendre une malette de biffetons auprès d’un Karana capitaliste !!!

    J’adore !!

    LOL

    • 27 septembre à 16:13 | anhuro (#10667) répond à olivier2

      Cher Olivier , si vous êtes Vahaza ?, soit vous connaissez peu MADA 🤒, si vous êtes Malgache ?, là ....! je reconnais bien les lunettes empêchant de voir la réalité 🌚,car si pour vous l’"amiral" ! était communiste ? .
      C’EST sûr vous êtes aveugle !, comment penser que ce "marin d’eau douce"(sans navire) puisse avoir un jour été communiste ?, ce type est simplement un arriviste et durant sa "romance" avec les Coréens de Notre, il a amassé le Max de Vola !
      Expliquez moi comment l’amiral puisse posséder un appartement à Neuilly sur Seine ? avec sa retraite (laquelle ?) et ses revenus antérieurs ?.
      Si vous êtes Français ? Vahaza ?.la aussi c’est un bandeau sur les yeux que vous avez !, j’ai bossé pour un Karana et percevais 35%de mon salaire mensuel avec du blé entassé dans un carton de 0,50cm*35cm large et 55c de Haut 🤔,ce Karana était à cette époque l’un des plus friqués de Mada , nettement plus que les 3/4 premiers actuels 🤕
      Que ce soit les communales, législatives ou présidentielles !?, les distributions étaient régulières et égales sans parti pris pour quiconque,.😇
      Madagascar est dans la "mouise" et un grand NETTOYAGE est Obligatoire !, malheureusement les politicards qui briguent un siège ou emploi sont des Ordures pensants seulement à leur profit 🥵, la vie des Malgaches (populaces).🤡😎
      Pour eux , !?, comme disait Chirac : ?
      Ça m’en touche Une, sans faire bouger l’autre 😴🤡
      VELOMA et ESPÉRONS 🌞 ? pour les Malgaches !

  • 27 septembre à 11:58 | kartell (#8302)

    « La France en pleurs », le monde agricole vient de perdre son meilleur avocat et son vieux coq gaulois adepte du cinq minutes, douche comprise , confidence irrespectueuse de son chauffeur particulier....
    Avec la disparition de ce dernier Mohican, cette république française s’est immergée dans une atmosphère nord-coréenne, en effet depuis hier à l’annonce de la nouvelle, tous les médias de l’hexagone ont déversé en continu des hommages dithyrambiques sur l’oeuvre politique chiracienne loin d’être exemplaire....
    Tout le panel des hommes politiques se pressent au micro et caméra pour flagorner son œuvre, c’est à celui qui osera le plus vibrant hommage comme si ce fut le sien propre, les talents de comédiens refont surface lorsque l’occasion est belle...
    La droite française est en deuil après tant d’années de vaches maigres, de déceptions et d’espoirs déçus en symbolisant par cette disparition le dernier maillon existentiel d’une droite unie autour de son ultime mentor charismatique qu’était à son époque un Chirac, chef de bande et parfois parrain....
    Lui savait s’entourer d’une garde prétorienne à l’image d’un Pasqua, l’homme qui avait failli terroriser les terroristes tandis qu’aujourd’hui, un barbu ancien joueur de poker a pris la relève...
    Chacun y va de sa petite anecdote, on ressort les photos jaunies, les phrases canons extirpées de ses discours qui flattent tandis que les plus jeunes encensent sans vécu mais il s’agit d’être à l’unisson d’un hommage international d’une France républicaine qui à ce deuil national a retrouvé un petit air monarchiste qui plaît tant aux politiques et à sa cinquième république usée.

  • 27 septembre à 12:43 | betoko (#413)

    Il avait ses défauts et aussi ses qualités mais il était le seul président de la république française qui disait en substance "la répression de l’armée française à Madagascar en 1947 était un acte inadmissible et l’autre imbécile disait 1947 je ne connais pas car je n’étais pas encore né

  • 27 septembre à 12:48 | reviv (#9830)

    mais encore, le discours de Jacques Chirac en faveur des plus vulnérables pour la prise en charge des personnes atteintes par le virus du SIDA dans les pays du Sud.

    la lutte contre le déversement des faux médicaments inondant l’Afrique subsaharienne.

    • 27 septembre à 14:03 | betoko (#413) répond à reviv

      La fameuse la fracture sociale et notre maison brûle .
      Mais j’ai bien rigolé en écoutant sur France inter quelques perles de Chirac extraites des guignols de l’info hier

  • 27 septembre à 12:52 | olivier2 (#9829)

    évidemment que Chirac n’est pas "QUE" le magouilleur des emplois fictifs du RPR..

    Chirac a su se construire une belle image à posteriori...

    Chirac sera , dans l’esprit des gens, un bon président comme mitterrand l’a été..

    moins bien que De gaule..

  • 27 septembre à 13:08 | reviv (#9830)

    la construction de l’homme n’est pas un fleuve tranquille,
    l’homme grandit et à travers ce processus d’évolution, le chemin parcouru est parsemé de bcp de péripéties.
    d’où la nécessité pour l’homme, non seulement de rectifier le tir pour enrichir ses expériences, mais surtout d’avoir du recul.
    à l’aide d’une balance, le caractère constructif ne retient que du positif.

  • 27 septembre à 13:28 | olivier2 (#9829)

    @ reviv

    la construction des hommes n’est jamais un fleuve tranquille..

    mais en zone tropicale humide, il semblerait que les choses soient PLUS COMPLIQUEES qu’ailleurs..

    endémicité ? problèmes de métrologie ?

     :)

  • 27 septembre à 15:30 | papangue (#9623)

    http://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2019/09/26/jacques-chirac-l-homme-qui-aimait-les-gens-301110.html

    A la fin de son mandat, 1% de Français voulait qu’il se représente, quelques années après il est considéré comme le plus populaire des anciens présidents !
    On n’est pas à quelques paradoxes près : c’est l’homme des affaires, le super menteur raillé par Canal +

    The Economist

    « A l’étranger, de nombreux médias et personnalités ne se sont pas non plus gardés d’émettre des réserves sur l’héritage de Jacques Chirac. A l’image du journaliste du magazine britannique « The Economist » Daniel Knowles, qui ne s’est pas gêné pour publier un tweet plein d’ironie dès l’annonce de la mort de l’ancien président : « Ahhhh, Jacques Chirac, le dernier président français à avoir reçu d’énormes sacs d’argent des présidents africains pour soutenir ses campagnes de réélection », a-t-il commenté. »

    Du même The Economist
    « Abroad, he seemed to favour dictators over democrats. He told African strongmen not to worry about elections. He sold a nuclear reactor to Saddam Hussein’s Iraq. A Russian-speaker (as a student, he translated Pushkin’s “Eugene Onegin”), he proudly counted Vladimir Putin as a personal friend and loathed the “badly brought up” east Europeans with their high-minded talk and Atlanticist outlook. »

    Ah, les affaires !
    Les HLM
    Les marchés publics
    Les frais de bouches
    Les billets d’avions payés en liquide
    CLearstream

    https://www.francetvinfo.fr/politique/jacques-chirac/emplois-fictifs-faux-electeurs-frais-de-bouches-les-affaires-de-jacques-chirac-premier-president-condamne-par-la-justice_3633085.html
    https://www.youtube.com/watch?v=S5VFLk69G6U

    Du blog de mediapart :
    « Jacques Chirac est mort. Nous comprenons bien évidemment la douleur, sincère, de ses proches et de sa famille en deuil.
    Nous n’évoquerons donc pas les affaires (emplois fictifs, marchés publics, HLM, faux électeurs, frais de bouche, voyages, etc.), symptomatiques d’une « certaine idée de la politique ».
    Nous ne reviendrons pas non plus sur la reprise des essais nucléaires en 1995, aberration écologique, fuite en avant militariste et symbole d’une attitude néocoloniale à l’égard de la Polynésie.

    À ce dernier propos, nous ne parlerons pas du massacre de la grotte d’Ouvéa, en mai 1988, au cours duquel 19 indépendantistes kanaks furent tués lors d’un sanglant assaut ordonné par Jacques Chirac, alors Premier ministre.
    Ce n’est pas non plus le moment de se souvenir des déclarations de Chirac, le 19 juin 1991, sur « le bruit et l’odeur » des étrangers, illustration précoce de la reprise par la droite dite « républicaine » des thématiques les plus nauséabondes du Front national.

    Nous ne mentionnerons pas davantage la participation active de Jacques Chirac à l’entretien des réseaux de la Françafrique, illustrée notamment par ses belles amitiés avec les dictateurs Omar Bongo, Blaise Compaoré ou Denis Sassou Nguesso. »

    A voir ici pour les détails :
    https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/260919/nous-ne-commenterons-pas-la-mort-de-jacques-chirac

    Condamné, mais n’y pas à exécuter sa peine, car on est en France quand même, on n’est pas en Israel, en Norvège encore moins au Danemark.

    LIBE :
    En conséquence de quoi, pour la première fois dans l’histoire de la République, un de ses présidents est condamné à deux ans de prison avec sursis pour détournement de fonds publics. Peine symbolique, prononcée en décembre 2011, compte tenu de « l’ancienneté des faits, de l’âge, de l’état de santé ainsi que des éminentes responsabilités qu’il a exercées ». Le tribunal correctionnel ne jugera pas utile d’y ajouter une peine d’inéligibilité, surabondante.

    https://www.liberation.fr/france/2019/09/26/chirac-et-les-affaires-la-grande-echappee_1753756

    Chapeau l’artiste ! Abracadabrantesque !

    Un autre ancien président (français) aura à se justifier devant les juges, il n’aura pas l’excuse de l’âge, mais bon, on est en France, il craint pas grand chose, comme il a dit à propos de Lagarde qui était un peu ennuyée par la justice, "It’s a fake justice !"

    So long Mister President ! ( car il parait qu’il est le dernier Grand - pas que par la taille, des pdts de la Vè Rep)

  • 27 septembre à 16:28 | reviv (#9830)

    olivier2,
    " mais en zone tropicale humide, il semblerait que les choses soient PLUS COMPLIQUEES qu’ailleurs._"
    .c’est vous qui le dites olivier 2
    mais je rappelle que le sujet parle de la vie, de la mort, .... mais puisque vous aimez la subtilité alors libre à vous de vous défouler un peu dans la caricature pour vous amuser in peu. c’est le jeu.
    et parlons en.
    ici ou ailleurs, vous ne pouvez échapper à ce genre de chose quelle que soit votre endurance, votre obstination, votre opiniâtreté...

    maintenant revenons à votre formule sur la zone à la fois humide, tropicale et endémique.
    j’admets que la chose semble compliquée ici qu’ailleurs mais est-ce une raison pour se calfeutrer.
    j’ajoute que, l’endémicité maintient et sauvegarde longtemps l’espèce rare donc c’est positif.
    la zone tropicale favorise la présence d’un oisis et à ce titre préserve la vie.
    aux abords de l’oisis poussent des espèces certesrabougries, rachetives mais bien vivantes.
    un jour venu, ces que l’on croyait stérile sont subitement devenues productrices de fruits.

    moralité, qd il y un semblant de vie, il faut y croire.

  • 27 septembre à 19:51 | kartell (#8302)

    Le monde politique français a ses lois, ses connivences, ses têtes de gondoles et voue un complexe admiratif vis à vis de ses parrains, avec ou sans talonnettes....
    Lorsqu’un ex tourne le dos, la petite confrérie, hier, caustique et revancharde, oublie ses griefs passés pour chanter l’incommensurable perte qui vient de dépeupler la communauté cannibale dans une comédie des mots et des comportements médiatisés...
    En réalité, la société française est pris en otage par ses politiques qui dicte au bon peuple ce qu’il convient de faire en pareille circonstance....
    Là-bas, le gourou est élu démocratique, c’est la seule différence avec d’autres...
    Le passé de ces présidents défunts est gommé pour ne retenir que l’acceptable, le consensuel afin de donner de la consistance à des épisodes qui auraient mérité davantage d’analyses mortes-nées....
    Mais les jeux sont pipés d’avance car il faut donner au pays une image respectable de pays des droits de l’homme quitte à faire un grand écart avec une réalité qui ne gêne personne, bien au contraire...
    Le récent hommage national au plus grand défiscalisé de l’hexagone avait fini par décrédibiliser ce moment pourtant réservé, hier, aux plus redevables de la nation....
    La comédie du pouvoir a pris ses aises et ne se refuse plus rien, elle auto congratule, on est jamais mieux servi que par ses pères..
    Les moutons de Panurge exultent, ils adorent, nous, beaucoup moins......

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS