Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 11h46
 

Divers

Dôrika à Anosizato

Les policiers se trompent de maison

jeudi 16 octobre 2008 | Hassy
Les forces de l’ordre, toujours sur le qui-vive malgré tout.

Dôrika est une fois encore parvenu à se glisser à travers les mailles des filets du Service des Antigangs (SAG). Hier, vers 14h, cinq policiers armés ont débarqué dans son repaire à Anosizato après avoir obtenu des renseignements auprès de leur informateur qui ne lâche pas le fugitif d’une semelle. Les pistes ont conduit dans une maison aux abords d’un canal, du côté d’Anosizato Antsinanana. Toutefois, l’opération s’est terminée en queue de poisson. Craignant pour sa vie, l’éclaireur s’est gardé de conduire les éléments du SAG jusqu’à la cachette de Dôrika. Il s’est tout simplement contenté de leur donner les indications essentielles. Conséquence : les préposés à l’ordre se sont trompés de maison. Dorika les a repérés et a réussi à prendre la poudre d’escampette pour une énième fois.

Innocents

Des témoins de la scène affirment que Dôrika a pointé son pistolet- mitrailleur en l’air lorsque lui et son acolyte ont pris la fuite en direction de la voie principale. C’est un couple qui aurait alerté les agents que le fuyard et son compère ont filé en douce en les apercevant. Ils ont réussi à distancer leurs poursuivants. D’autres informations indiquent que les agents du SAG avaient toutes les latitudes de frapper les deux malfrats de leurs balles, mais ils se sont abstenus d’ouvrir le feu car des innocents tournaient au tour de leurs cibles. Au final, Dôrika a sauté dans une Peugeot 205 rouge qui l’attendait à un coin de rue. Il était impossible d’en relever la plaque minéralogique. Des barrages ont été installés sur quelques coins de rues de cette zone hier après-midi mais les recherches restaient infructueuses. Actuellement, les forces de l’ordre s’appliquent à traquer Dôrika et consorts sans relâche.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS