Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 22 août 2019
Antananarivo | 02h28
 

Société

Emeute

Les policiers de Maroantsetra remplacés

mardi 9 avril | Arena R.

Le ministère de la Sécurité publique, lors d’une conférence de presse hier, a annoncé le remplacement de tous les éléments de la police postés dans la ville de Maroantsetra. Suite aux échauffourées qui se sont produites ce week-end. L’ouverture d’une enquête interne et les possibilités de sanctions disciplinaires sont également évoquées.

De son côté, le Premier ministre, Christian Ntsay reste catégorique sur l’interdiction de la vindicte populaire. Il a par ailleurs martelé que la corruption règne auprès de l’administration publique. Cela se fait notamment ressentir auprès des forces de l’ordre et du service des domaines, indique-t-il, pour certainement lancer une pique à l’endroit du personnel du service des domaines qui menacent de bloquer l’administration ces derniers temps.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 9 avril à 10:51 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Remplacer les crapules par d’ autres revient à changer un pédophile par un autre .
    Il est impératif que des sanctions soient prononcées et ce immédiatement et à titre d’ exemple et ne soient pas simplement hypothétiques, à l’ étude ou évoquées !

    • 9 avril à 10:53 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      De remplacer tous les corrompus, il ne va pas rester grand monde à commencer par le gouvernement !

  • 9 avril à 11:12 | FINENGO (#7901)

    La décision de vouloir remplacer l’intégralité des éléments de la police, postés dans la ville de Maroantsetra n’est autre que de la Facilité, pour apaiser ce qui peut l’être, mais avant tout, ce n’est qu’une hypocrisie Politique.

    Tant que le refondement total des services de Police, de la Gendarmerie et de l’Armée ne soit pas UNE VOLONTE POLITIQUE, et que le Grand ménage au sein de ces corporations pourries à tous les niveaux, les mêmes faits se renouvelleront et le cas de Maroantsetra, est loin d’être un cas isolé.

  • 9 avril à 13:15 | dominique (#9242)

    Si on commence a remplacer tous les corrompus et pourris ils ne va pas rester grand monde au pouvoir ou dans l’administration de Madagascar il va falloir construire des prisons a 50.000 places partout ; aller voir a Sambava aux sorties de la ville je pense qu’il y a des péages partout car si vous voulez passer en voiture ou autres moyens de locomotion il y a des uniformes qui vous arrête a chaque passage et si vous ne voulez pas être retardé de deux heures payez le péage et vous passez immédiatement ; c’est bien comme moyen pour remplir ses poches pour ces fonctionnaires ou des cafards corrompus !!

  • 9 avril à 14:32 | kartell (#8302)

    Tout cela ressemble à des cris d’offraie à l’encontre d’un système qui leurs avait servi de base électorale et qui comptait bien un retour d’ascenseur ...
    Cette bataille pour retrouver une certaine crédibilité semble perdue d’avance car comment faire le tri entre pire et moins pire d’autant que qui de droit pourrait s’arroger le droit de jouer au petit procureur d’une cause perdue ?
    Le pouvoir est entré dans la nasse et semble un peu tardivement prendre conscience que cela ne va pas être du gâteau que de faire le ménage à l’échelon du pays...
    La seule question intéressante sera de savoir comment le pouvoir fera pour botter en touche en faisant mine de supporter l’insupportable qui se confirme comme indéracinable ...
    Aujourd’hui, un jeu du chat et de la souris est ouvert dans une lutte fratricide où chaque camp croit pouvoir imposer son tempo à l’autre dans un je te tiens par la barbichette certes inégal mais bien réel tout de même....
    De plus en plus le politique est ce colosse aux pieds d’argile d’avoir parlé trop vite.....

  • 9 avril à 16:12 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mirosoa @ lalina kokoa hoah ianao Andriamatoa Christian NTSAY a.

    Ankoatry ny fanesorana ireo polisy tsy manjary reo de tokony esorina koa na mametra-pialana ireo mpanompo mifanandrify @zany. Aona ary zany fomba fiasa zany e ???!!!

    Efa fantatro nefa fa tsy hanao izany ianao koa dia hoy aho hoe...

    Samia velonaina

    • 10 avril à 00:03 | lysnorine (#9752) répond à I MATORIANDRO

      @ I MATORIANDRO 9 avril 2019 à 16:12

      « Ankoatry ny fanesorana ireo polisy tsy manjary reo »

      Fa ahoana moa no TSY TONGA DIA NATAO-na MPITSARA MD AVY HATRANY izy ireo ?

      Tsy misy dikany izany hoe « L’ouverture d’une enquête interne et les POSSIBILITÉS de sanctions disciplinaires sont également évoquées ».

      Fanaovana TSINONTSINONA ny FAMONOANA zana-bahoaka anankiroa be izao izany SY FANAMBANIANA NY VAHOAKA ao Maroantsetra ary fiarovana mpamono olona.

      Any amin’ny tany hafa efa NAMETRA-PIALANA ny MINISTRA lehibeny. Koa rehefa tsy mahalala mametra-pialana ny ministry ny « Sécurité publique » dia anjaran’ny PM mahalala ny adidiny sy andraikiny eo anatrehan’ny Firenena no MANAISOTRA azy ao amin’ny governemanta tantanany. Koa raha tsy henjana amin’ izany Ingahy PM, inona no mbola itabatabany hoe, tsy maintsy mihenjana izy eo amin’ny fandraràna ny hetsi-bahoaka miendrika FITSARAM-BAHOAKA ? : « le Premier ministre, Christian Ntsay reste catégorique sur l’interdiction de la vindicte populaire »

      - « Miely ny feo ao Maroan-tsetra fa OLANA teo amina TOVOVAVY NIARAHANA POLISY IRAY SY ILAY MPIANATRA MATY maty no niteraka ny olana »
      « Inovaovao, 7 avril 2019, http://www.inovaovao.com/spip.php?article23306
      « NIRONGATRA NY MPONINA, NIREFOTRA NY BASY : Mpianatra iray maty voadaroka, olona iray hafa maty voatifitra, trano 16 amin’ireo 25 may an’ny polisy »

      - « [...] Deux personnes ont trouvé la mort...la première victime [un élève en classe de 1ère du lycée Soafaniry] aurait succombé suite à ses blessures, après avoir été TORTURÉ par LES ÉLÉMENTS de la police locale... Il aurait été appréhendé suite à une PLAINTE POUR VOL DÉPOSÉE À SON ENCONTRE PAR SA PROPRE PETITE AMIE... » .
      « Echauffourées à Maroantsetra : Les policiers incriminés suspendus PROVISOIREMENT », MALAZA, Edition du 08 Avril 2019
      http://matv.mg/echauffourees-a-maroantsetra-les-policiers-incrimines-suspendus-provisoirement/

  • 9 avril à 16:41 | FINENGO (#7901)

    Voyez-vous Messieurs et Mesdames du forum.
    Ce n’est que mon sentiment.
    Mais une chose m’interpelle personnellement et ceci jusqu’à cette heure bien avancée : 16H36, heure de Madagascar.
    Que ni Betoko, ni Isandra ne s’est aventuré à commenter le fait que le Ministère de la sécurité Publique, sous ouvert de Rajoelina et de Ntsay, déclare le remplacement de tous les éléments de la police postés dans la ville de Maroantsetra. Suite aux échauffourées qui se sont produites ce week-end.

    En voilà une preuve, qui affirme et qui confirme, la faiblesse des deux défenseurs invétérés de ce pouvoir à ne savoir rien dire dans des cas de coup fourré nauséabond.
    Car le cas de Maroantsetra en est un, et d’une puanteur invraisemblable, tout en n’étant pas un cas isolé, car il y en a eu avant et avec certitude, il y en aurait encore d’autres dans un avenir proche.

    • 9 avril à 23:00 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      C la fôte a Ravalomanana !

  • 10 avril à 13:45 | FINENGO (#7901)

    @ Jipo (#4988)
    9 avril à 23:00 | Jipo (#4988) répond à FINENGO ^
    C la fôte a Ravalomanana !
    .............................................................
    Bonjour
    Quoi que l’on puisse dire, Ravalomanana n’est pas non plus un exemple à suivre.

  • 11 avril à 18:53 | jules (#2904)

    Tout est pourri à mada
    du bas jusqu’a l’état
    Les malgaches ne se respectent pas, ils n’ont aucune fierté réelle
    Ils n’ont que la bouche, pour s’entuber entre eux

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS