Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2022
Antananarivo | 23h32
 

Divers

Relations extérieures

Les partenaires peuvent témoigner

lundi 26 janvier 2009 | Volana R.

« Le monde entier est responsable ». Changement climatique et érosion des sols sont pris en charge, non seulement par les ministères de tutelle, mais également par les partenaires de Madagascar.

Samedi dernier, le ministère des Affaires étrangères, conduit par le couple Marcel Ranjeva, a été entouré des membres du corps diplomatique et du système des Nations Unies pour un reboisement maintenant annuel, à Tsimahabeomby, commune d’Imerintsiatosika, plus précisément dans le quartier du Régiment de l’Artillerie Lourde.

2 300 pieds de « ramy », « hazomena » et « zahana » ont été plantés avec l’aide de 55 élèves de l’EPP locale. « C’est une pratique devenue désormais une tradition », explique le ministre. « Une manière de leur inculquer l’éducation environnementale. » Et le ministre d’insister que les membres du corps diplomatique de Madagascar sont actuellement en mesure d’évaluer leur participation dans le reboisement national. « Les arbres plantés il y a 4 ou 5 ans ont actuellement 5 m de haut. Et je profite de l’occasion pour remercier le maire qui, non seulement, autorise l’activité mais aussi prend au sérieux la maintenance ».

Survolant ce qui se passe dans la capitale, le général Ranjeva a mis en exergue l’existence d’un Etat de droit à Madagascar. « La démocratie consiste avant tout à respecter les structures existantes », a-t-il déclaré.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS