Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 novembre 2018
Antananarivo | 06h12
 

Politique

Election présidentielle

Les observateurs électoraux de la SADC clarifient leur mission

mardi 30 octobre | Arena R.

Moins d’une dizaine de jours avant le premier tour de l’élection présidentielle, les observateurs internationaux se défilent sur le sol malgache. Après ceux de l’Union européenne, la semaine dernière, des observateurs électoraux de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) viennent de fouler le sol malgache et ont effectué des visites de courtoisie auprès deux têtes de l’exécutif, le président de la République par intérim, Rivo Rakotovao et le Premier ministre, Christian Ntsay.

Lors de leur rencontre avec le Chef de l’Etat, la délégation dirigée par le ministre des Affaires étrangères de la Zambie, Joseph Malanji, a évoqué des doléances de certains candidats. La mission a par la suite précisé au palais de Mahazoarivo que « le respect de la transparence de l’élection et de l’indépendance de la CENI ne revient pas à la SADC, mais relève de la souveraineté du gouvernement malgache ».

Cette mission d’observation électorale est alors présente à Madagascar pour « suivre le processus électoral ». Le Chef de délégation de la SADC a expliqué que la mission d’observation se focalisera sur un accompagnement en vue de la tenue de l’élection dans l’apaisement et dans la fraternité, et ce, en optant sur l’ouverture collaborative visant la prise de responsabilité de tous les partis politiques et les parties prenantes.

Lors de sa rencontre avec cette mission, Rivo Rakotovao a précisé que le rôle de la Présidence est de rester à l’écoute des candidats, mais qu’il ne lui appartient pas de se prononcer et encore moins de décider par rapport à leur requête. Il a ensuite tenu à souligner que le terme « candidat de l’opposition » ne s’applique pas au cas malgache, et que « tous les candidats se présentent aux élections sur un même pied d’égalité pour l’État, et que les même lois s’appliquent à chacun d’eux. »

94 commentaires

Vos commentaires

  • 30 octobre à 08:24 | dahalo (#8794)

    En un mot ils sont venus pour ne rien faire

    • 30 octobre à 09:44 | jayo (#10317) répond à dahalo

      hey, il est vraiment nécessaire ses présences pour réclamer que notre élection soit bien transparente et fiable pour toute la nation malgache et c’est vraiment ce qu’il va se passer durant cet élection et on peut avoir des résultats vrais et accepter par tous

    • 30 octobre à 10:01 | Lekivy 2 (#10161) répond à dahalo

      L’objectif de la CI est clair, c’est de tenir les élections coute que coute, parce que c’est la seule voie admissible pour l’accession au pouvoir. Ils vont fermer les yeux sur toutes anomalies, qu’ils vont de toute manière qualifier de mineures et elle va cautionner tout résultat sorti par le CENI et validé par la HCC, laquelle a pris l’habitude de prendre des décisions EXTRA-constitutionnelles.
      Tout le reste, on se débrouille ! J’ai quand-même le droit d’être sceptique, l’histoire l’a prouvée, qu’aucun président élu ne va se soucier de régler tous les problèmes qui ont toujours entretenu la crise politique cyclique dans le pays.
      Sommes-nous maudits ?

    • 30 octobre à 10:07 | DadatoaDany (#10284) répond à dahalo

      Jayo,
      Arsonist : « Raha itony SADC sy UE sy OIF sy USA ... no mahavaha ... olana ... dia efa ... afa-doza isika Gasy ».
      Olona folo sa vingt ? Kanefa na olona arivo aza tsy ampy anenika ny centres sy filières sy hélico rehetra. Afaka mandrara fangalaram-bato ve ireo ? Tsia. En vrai, tonga hanao reconnaissance n’izay nandresy DE FAIT ireo, na halatra io na régulier. Ny but izany dia ny iverenan’ny filaminana haingana.
      Izay hoe « de fait » izay no principe mitondra ny fihetsiky ny ataon’ny hvm/joël sy ny patrons -ny izao. Fa tsy ny hoe « légitime » : hamono olona maro ireo, fa de fait, azy ny résultat, azy ny pouvoir.

      Dia manaiky daholo ireo tsy misy ilavana azy ireo

    • 30 octobre à 15:24 | tsirah (#10456) répond à dahalo

      les malgaches n’ont pas vraiment marre de la misère ,de politiques vieux comme le monde, une fois au pouvoir, fini les promesses , ce sont tous des sales menteurs comme le cas de ravalo et rajoelina , qui vivent et profitent de la misère humaine et détresse des pauvres gens à Madagascar.On pense toujours qu’élire un nouveau personne c’est mieux mais, nouveau veut dire nouvelle donne et nouvelle cupidité pensez y et à chaque fois de nouveaux riches qui vont en profiter

    • 30 octobre à 16:27 | sasa (#10303) répond à dahalo

      Mazava be ny voalazan’izy ireo fa hanara-maso ny fifidianana no nahatongan’izy ireo eto, fa tsy isika dia sanatria toy ny ranon’ikopa ka tonga namana indray vao mavomavo.

    • 30 octobre à 16:35 | tojo (#10300) répond à dahalo

      Efa maro ireo zavatra nanampian’ny SADEC antsika fa amin’ity izy dia mijanona ho mpanara-maso ihany satria zo antsika sy andraikitr’isika ny fifidianana fa tsy tokony hisy idiran’ny any ivelany.

  • 30 octobre à 08:39 | lysnorine (#9752)

    Fanomanan’ny CNI ny hala-bato : « “Tsy azo atao ny maka sary ao anatin’ny birao fandatsaham-bato... »

    « Cette mission d’observation électorale est alors présente à Madagascar pour ’’suivre le processus électoral’’ »

    Tsy takatray loatra ny tena raketin’izany anton-dian’ny SADC izany afa-tsy...FITSANGATSANGANANA angaha !

    Fa izao fihetsiky ny CENI izao aloha dia tokony HOTOHERIN’ny mpanara-maso rehetra ny fifidianana indrindra ny ETO AN-TOERANA :

    Nadanadanan’ny CNI ny varavarana hidiran’ny MPANODIKODINA ny voka-pifidianana sy ny lisitry ny mpifidy arak’izao nambaran’ny « kaomisera eo anivon’ny Ceni, Razafindrabe Ernest » izao

    Zahao : « TARATRA » 29 Ôktôbra 2018, « Ceni : voarara ny finday amin’ny latsa-bato… »

    1) “Tsy azo atao ny maka sary ao anatin’ny birao fandatsaham-bato (BV)... Antony nandraisana izany fepetra izany ny hisorohana ny mety ho fividianana amin’ny alalan’ny vola ny safidin’ny olona »

    TSY MISY HEVINY MIHITSY io LAZAINY HOE ANTONY io satria tsy hita loatra izay FIFANDRAISAN’ « ny mety ho fividianana ny safidin’ny olona »
    . AO ANATIN’NY BIRAOM-PIFIDIANANA
    . ny ANDRO FIFIDIANANA
    . mandritra ny fifidianana
    sy ny FAKAN-TSARY ao anatin’ny birao,
    na ny « RELATION DE CAUSE À EFFET » hoy Ny fiteny vazaha.

    Manarak’izany ny ilaina izany fitaovana izany araka ny efa nasehonay teto dia AORIAN’NY FIKATONAN’ny fahazoana mifidy, rehefa ISAINA AMPAHIBEMASO ny latsa-bato sy ny FANAMBARANA AMPAHIBEMASO ny vokany isaky ny biraom-pifidianana REHEFA VITA ny FANISANA AZY ireo. Izany hoe tsy misy FAHAZOANA MIVIDY NY SAFIDIN’NY MPIFIDY mihitsy amin’izay fotoana izay (satria efa vita ny safidiny sy ny latsa-batony !) koa tsy misy antony tokony handrarana ny FAKAN-TSARY sy ny FANDRAISAM-PEO ...AFA-TSY ny fisian’ny teti-dratsy hanova ny vokatry ny fifidianana amin’ilay birao, ka tsy hisian’ny porofo mivaingana manamarina ny fisiana fanodikodinana ny vokatry ny fifidianana.

    Hoy izahay teto momba izany :

    « 4°-...Ny fanaraha-maso ny FANISANA ampahibemaso sy avy hatrany ny latsa-bato isaky ny biraom-pifidianana AORIANAN’ny fifaranan’ny fahazoana mifidy, ny ’’FAKAN-TSARY’’ io voka-pifidianana io, sy ny FANDRAISAM-PEO ny fanambarana izany vokatra izany, ary ny FAMPIELEZANA AZY IREO dia tokony ho FEFY misakana ny fanodikodinana azy mandra-pahatongany any amin’ny ambaratonga amboniny. Mazava ho azy fa any amin’ny birao ahitana BE INDRINDRA ny isan’ny mpifidy voasoratra ao anatin’ny lisitra aloha no tsy maintsy hanaovana izany fanaraha-maso akaiky izany, ka AMIN’IZANY no TENA ilàna ny hoe FANAMPIAN’NY ANY IVELANY (fitaovana ampiasaina amin’izany sy karama ho an’ny olona hanatontosa azy) »
    [lysnorine 27 octobre à 09:52 répond à lysnorine , @ arsonist 26 octobre 2018 à 10:21
    (Tohiny sady farany) ao amin’ny « Le collectif des candidats opposé à la tenue des élections et le Premier ministre se toisent », vendredi 26 octobre (2018).]

    Avy hatrany izany dia SAKANAN’ny CNI ny fisian’io FEFY io ary miharihary toy ny tafika andrefan-tanana ny kendrena amin’izany ; angamba tsy dia barabara saina daholo akory ny sarambaben’ny Vahoaka Malagasy araka ny mety heverin’ny CENI.
    (Hofaranana)

    • 30 octobre à 08:46 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Fanomanan’ny CNI ny hala-bato : « afaka mifidy ireo tsy manana kara-pidianana... »
      (Tohiny sady farany)

      2) Mifanindran-dalana amin’izany teti-kanaovana HOSOKA izany ny hoe :

      « afaka mifidy ireo tsy manana kara-pidianana...Tsy maintsy maka fanamarinana eny anivon’ny fokontany milaza fa voasoratra anaty lisi-pifidianana ireo tsy manana kara-pifidianana... »

      Tsy misy tokony handanian’andro amin’izany raha tsy dia hoe mitetika hampiditra mpifidy SANDOKA efa voafantina sy voavidy mialoha hifidy ny kandidà kendrena ho lany. TSOTRA fotsiny ny raharaha fa TSY MILA HASAROTINA tahaka izany :

      REHEFA TSY VOASORATRA AO ANATIN’NY LISITRY NY MPIFIDY EFA NAPETRAKA MIALOHA EO AM-PELATANAN’NY BIRAOM-PIFIDIANANA TSIRAIRAY AVY DIA TSY MAHAZO MIFIDY.

      Fa tsy hoe handeha hamorona karazana lisitry ny mpifidy FANAMPINY indray amin’ny alàlan’ny METY HIVIDIANANA ny MPIANDRAIKITRA izany ao amin’ny fokon-tany.

      Ny LALÀNA mifehy ny fifidianana NOLANIAN’ny Antenimieran’ny depiote sy senatera, OLOM-BOAFIDIM-BAHOAKA, rahateo no tokony ho nirakitra ny fandaminana rehetra momba izany fa TSY DIDIDIDY avy amin’ny CNI tsy akory, izay TSY MANAM-PAHEFANA AVY AMIN’NY VAHOAKA na toa inona na toa inona. Koa ny FANDRAVANA tsy misy hataka andro ireo fepetra ireo no tokony takin’ny kandidà satria raha tsy tanteraka izany dia tsy azo eken’ny vahoaka ho prezidà TENA ARA-DALÀNA izay hoe VOAFIDY NA IZA NA IZA .

      Toa samy manao azy ho akany daholo izao sampan-draharaha TSY LANIM-BAHOAKA rehetra izao, manendry tena ho ANDRIAMBORIVORY, hany ka FANJAKAN’I BAROA sisa ny Fanjakana Malagasy.

      Dia ho hita eo raha hisy ny fanoheran’ny kandidà izany fihetsiky ny CNI mamohehatra izany.

    • 30 octobre à 09:32 | vohitsara (#8896) répond à lysnorine

      bla bla bla !

    • 30 octobre à 09:48 | arsonist (#10169) répond à lysnorine

      Hainao tsara fa ny fangalarana sy ny fanodikodinam-bato ary ny fanasesehana ny vatam-pifidianana,
      dia fomba fanao efa mahazatra an’ireo olona marobe efa matihanina ny amin’izany,
      no sady koa ny lalàna sy ny fitsipika navoakan’ny manam-pahefana
      dia samy notefena manokana mba hahafahana manao ireo fomba ratsy efa tandra vadin-koditra ireo.

      Ka na marina sy mitombina tsara noho inona aza ny hevitra arosonao, dia henoy izany ry hazon-damosina no hany valiny azonao.

    • 30 octobre à 09:50 | jayo (#10317) répond à lysnorine

      diovy ny saina fa tsy misy zavatra hatahorana izany eo e, efa mahalala tsara ny hataony ireo matoa nomena azy ny andraikitra , fifidianana azo antoka ary vokatra marina no antenaina fa ho avy eo ary izany indrindra no tena tokony hatongavan’ny rehehtra saina fa tsy tokony hovoarebirebin’ny mpanely tsaho

    • 30 octobre à 15:29 | tsirah (#10456) répond à lysnorine

      tsy ny CENI mihintsy akory no andeha hanao halabato fa hanatanteraka ny fifidianana tena mangarahara sy tena marina ary izany no tarigetrany ankehitriny. Fa ny fanahina dia ireo candidat taloha toa io ravalo sy rajoelina ireo no hanao ny hala bato any amin’ny toerana ambanivolo. Ary tsy vao androany no nahenona fa misy sahady ny bulletin pré-coché ho azy ireo

    • 30 octobre à 16:37 | tojo (#10300) répond à lysnorine

      Ireo olona ahiana amin’ny hala-bato tahaka an’i Rajoelina anie izao no tena tokony ho arahana maso akaiky ee. Ny CENI foana no voahoso-potaka nefa ireo ratsy filalao no tena mahatonga ny fanakorontanana

    • 30 octobre à 16:37 | Toutoun (#10298) répond à lysnorine

      Mba positiveo le fomba fijery fa tsy oe rehefa tsy mitovy @ anareo dia lazaina fa ratsy sy tsy madio ! efa samy manana ny mpanara-maso isaky ny biraom-pifidianana avy ireo kandidà tsirairay ka aiza indray ny fomba hanaovana izany raha ny hevitrareo ? Ary ny CENI dia miezaka hatrany hametraka izany fangaraharana izany fa aza dia mandray antendrony foana eh !!!

    • 30 octobre à 17:02 | arsonist (#10169) répond à lysnorine

      Tsy misy mandrara an’i toutoun hijanona ny ho mpiasabe mandra-pahafaty akory eo .

    • 30 octobre à 21:20 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re :
      . jayo (#10317) 30 octobre à 09:50 | répond à lysnorine ^
      « diovy ny saina fa tsy misy zavatra hatahorana izany eo e... »

      . tsirah (#10456) 30 octobre à 15:29 répond à lysnorine ^
      « tsy ny CENI mihintsy akory no andeha hanao halabato fa hanatanteraka ny fifidianana tena mangarahara sy tena marina ary izany no tarigetrany ankehitriny... »

      . Toutoun (#10298) 30 octobre à 16:37 répond à lysnorine
      « Mba positiveo le fomba fijery fa tsy oe rehefa tsy mitovy @ anareo dia lazaina fa ratsy sy tsy madio !... »

      Asa raha tsy mazava ny teny Malagasy nataonay hany ka hoe ny CNI no hangala-bato no azon’ireo mpandray anjara ireo tamin’ny zavatra nosoratanay izay FIVOASANA fotsiny ny FANAMBARANA nataon’ ny « kaomisera eo anivon’ny Ceni, Razafindrabe Ernest » sy fanehoana ny VOKA-dRATSY- mety haterak’ireo fepetra noraisin’ny CENI ireo sy ny LESONA azo tsoahana avy aminy.

      Fanambarana hitanay tamina lahatsoratra nataon’izany Synèse R. izany tao amin’ny gazety « TARATRA » tamin’ny 29 Ôktôbra 2018, mitondra ny lohateny hoe :

      « Ceni : VOARARA ny finday amin’ny latsa-bato… » sy fanampiny « AFAKA MIFIDY IREO TSY MANANA KARA-PIFIDIANANA... »

      « Fanomanan’ny CNI ny hala-bato » amin’ny « [NANADANADANANY] ny VARAVARANA hidiran’ny MPANODIKODINA ny voka-pifidianana sy ny lisitry ny mpifidy no hany HEVITRA NOTSOAHANAY avy amin’ireo fanambarana ireo fa tsy misy filazana hoe ny CNI mihitsy no hanodikodina ny voka-pifidianana. Ilay fepetra noraisina no mahavariana satria tsy misy ilàna azy ireo mihitsy ka MAMOHEHATRA, araka ny hevitray.

      Farany voafintin’i akam (#7944) 30 octobre à 20:36 tsara ireo AHIAHY notsoahanay ireo —
      izay azon’ny mpandinika rehetra tsoahana rahateo— avy amin’reo fanambaran’ny « kaomisera eo anivon’ny Ceni, Razafindrabe Ernest » ireo :

      « Alors que leur mission [SADC et autres observateurs étrangers] est de temoigner la tenue d’elections TRANSPARENTES . Comment pourront-ils PROUVER cela lorsque les 25000 bureaux de vote ont ete scelles par la CENI comme etant des lieux sacres ou la PRISE DE PHOTOS est non seulement INTERDITE comme signale Lysnorine mais surtout que seulement 5 personnes sont autorisees [?] (enfin, certes, par le vainqueur des elections) a y penetrer. »

  • 30 octobre à 09:31 | arsonist (#10169)

    Raha itony SADC sy UE sy OIF sy USA ... sy ny maro hafa mitovy aminy itony no mahavaha na dia ny iray monja amin’ireto ny olana ngezabe sady maro dia maro misy eto Madagasikara ireto, dia efa ho hatrin’ny elabe no afa-doza isika Gasy.
    Tsy izay mihitsy anefa no zava-misy !

    • 30 octobre à 09:54 | jayo (#10317) répond à arsonist

      ilay mmpitondra antsika nanao lesoka sy nampitotongana ny firenena ihany no nahatonga an’izay ka, ary io anie ny mpitondra malagasy no tena tokony ho tompon’andraikitra voalohany @io fa tsy hoe ity olona rehetra ity dia holazaina fa antony e, isika aloha no mila tonga saina hanarina ny firenena izay ny olona vao manampy

    • 30 octobre à 10:03 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ndeha jayo « mifidy » !
      Dia ndeha matoky sy mino ka manao izay tratrin’ny ain’i jayo mba aha afaka ity fahantrana sy fahoriam-ve mihatra aman-koditrin’ny Gasy ity !
      Dia mahitaha fahombiazam-be eee !

    • 30 octobre à 15:33 | tsirah (#10456) répond à arsonist

      Ny Kandidà Hery RAJAONARIMAMPIANINA no lakilé an’ny fandrosoana eee, ka Tsy ho diso safidy isika raha mifidy ny laharana faha-12 !! ’’ Rendez-vous le 07 Novembre’’.avec le numero 12 12 12 12

    • 30 octobre à 16:31 | sasa (#10303) répond à arsonist

      Ny asan’izy ireo dia manoro hevitra fotsiny sy manao izay tokony ataony fa ny mpitondra no mila manaraka ny toro-hevitr’izy ireo,izany hoe tokony hampiharina ny toro-hevitra izy ireo fa tsy ajanona ho hevitra fotsiny.

    • 30 octobre à 16:40 | tojo (#10300) répond à arsonist

      Aza dia manana toe-tsaina zatra toloram-potsiny. Anjaratsika hatrany ny mamaha ny olana misy eto amitsika fa aza ahilika any amin’ireo vondrona iraisam-pirenena. Fanampiana ihany ny azy ireo fa ny firenentsika mihitsy no tsy afaka amin’ireto mpitsetsitra sy mpangalatra mihaja ireto tahaka an’i Rajoelina izay rain-dahany

  • 30 octobre à 09:56 | Isambilo (#4541)

    Les vacances d’été commencent pour l’Union Africaine.

  • 30 octobre à 09:57 | jayo (#10317)

    irariana mba hiisy vokany izao efa fahatongavan’ny oloan aty amintsika izao fa tsy isika indray no andeha anao ratsy ho an’ny tanindrazana anefa ny olona ary efa mba maniry ny sao ho an’ny firenena , inoana fa tena azo antoka aloha raha mikasika ity fifidianana ity satria efa tena miezka ny mpikarakara e

  • 30 octobre à 10:06 | RAMBO (#7290)

    MANGOROM-POTSY SY MAMOVOKA IZAY TANY REHETRA ALEHANY !
    A TOAMASINA, SOAVINANDRIANA ITASY, BETAFO, ANTANIFOTSY...çà se rapproche de la Capitale.

    Mais ce qui s’est passé à Toamasina , sur la Plage devant Le Neptune était tout simplement impressionnant ...Pour ceux qui doutent encore de la popularité du candidat n° 12 les images ne mentent pas suivez la campagne de Hery 12 tous les jours.
    I BC NEWS DU 29 OCTOBRE 2018 sur YouTube

    • 30 octobre à 10:19 | DadatoaDany (#10284) répond à RAMBO

      Entre les 2 valets du système, leur patron n’a donc pas de préféré ? alors en plus de la réserve du patron,
      d’un côté il y a joël et ses fonds propres bois de rose et détournements, et ses commandos,
      et de l’autre il y a hvm, son réseau toujours en place (dont les parasites de pseudo-officiers).et les réserves de razay claudique

    • 31 octobre à 00:58 | kunto (#7668) répond à RAMBO

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo :

      - Des Présidents incapables de nettoyez leurs pays - incapables d’arrêtez les délestages : comment peuvent t’ils développez Madagascar ?????

      - EMI 2020 - patatata 2030 - MAP2 = ( UTOPIE ) Blablabla ...

      - Madagascar à plus de 50 ans de retard sur la modernité , avec un pays propre on gagne 10 ans ( pourtant c’est simple de nettoyez une ville - un quartier - une rue - une cour ... etc ... )

  • 30 octobre à 10:11 | RAMBO (#7290)

    LES AMERICAINS OK POUR LA DEMOCRATIE A MADAGASCAR !
    MERCI QUI ?

    Visite de courtoisie du Chargé d’Affaire américain au Chef de l’Etat
    Le Président de la République p.i, Rivo Rakotovao, a reçu le Chargé d’affaires de l’Ambassade des États-Unis, Stuart Wilson, venu lui rendre une visite de courtoisie, dans la matinée de ce 29 octobre 2018, au palais d’État d’Ambohitsorohitra. Le diplomate américain a félicité le Président p.i pour le chemin parcouru par Madagascar dans le respect de la constitution et de la démocratie, ainsi que du processus électoral en cours. Selon sa déclaration, les États-Unis sont satisfaits de la liste électorale déjà validée par l’organisation de la Francophonie, et condamnent tout acte à l’encontre de la constitution.

  • 30 octobre à 10:17 | RAMBO (#7290)

    QUE PROPOSE HERY ?

    1 plan d’émergence
    25 millions d’habitants / 1 nation
    1 ambition collective / 4 pôles de développement sur l’île
    7 moteurs de croissance
    50 propositions pour développer Madagascar

    « Fisandratana 2030 est le moteur d’une nouvelle société Malagasy »
    - Hery Rajaonarimampianina

    UNE NOUVELLE PAGE DE L’HISTOIRE MALAGASY
    Lancée en 2016, « Fisandratana 2030 » fixe la vision de développement souhaitée pour Madagascar à l’horizon 2030 et précise les leviers qui permettront de réaliser cette ambition. Elaboré par le leadership malagasy à partir de consultations citoyennes sur l’ensemble du territoire et, en capitalisant sur les travaux réalisés par les différents départements ministériels, il marque le retour de la volonté en politique et d’une gouvernance au service des citoyens. Il invite le peuple malagasy à prendre son destin en main et à se construire un avenir meilleur, pour sa jeunesse et pour l’ensemble de ses populations.

    LES 7 MOTEURS DE CROISSANCE

    L’agriculture vivrière
    et l’élevage
    Riz, maïs, sucre, fruit, légumes et viande bovine
    Madagascar sera en 2030 le grenier de l’Océan Indien.
    La valeur ajoutée de l’agriculture et de l’élevage sera multipliée par 5 pour atteindre 30% du PIB et générer environ 1 500 000 emplois.
    Madagascar réalisera sa révolution agricole et agro-industrielle, pour une forte amélioration des revenus des agriculteurs et une réduction significative de la pauvreté.

    L’industrie
    légère
    Textile, agro-industrie, cuirs, chaussures, et industries d’assemblage
    Madagascar sera en 2030 un bassin industriel dynamique, un « Shenzhen » de l’Afrique.
    En multipliant sa valeur ajoutée par 10, la contribution du secteur au PIB passera de 4% aujourd’hui à 10% en 2030 avec 1 000 000 d’emplois. La vision 2030 affiche donc une grande ambition industrielle, avec l’objectif d’un million d’emplois industriels d’ici 2030, en s’appuyant sur ses matières premières, sa main-d’œuvre et son accès à un vaste marché régional.

    La pêche
    et l’aquaculture
    Poissons, ressources marines
    Madagascar sera en 2030 un champion de l’économie bleue.
    5% du PIB de la Grande Île, verra sa valeur ajoutée multipliée par 5 pour atteindre 8% du PIB en 2030 et 350 000 emplois.
    Le secteur de la pêche sera également mieux régulé, mieux valorisé localement et diversifiera ses marchés d’exportation, dans le respect des écosystèmes marins.

    Les produits agricoles
    et forestiers rares
    Produits alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques y compris le litchi, huiles essentielles et les épices : vanille, girofle, poivre, gingembre, curcuma, café, cacao et cannelle
    Madagascar en 2030 offrira au monde des produits rares issues de sa biodiversité.
    5% du PIB, contre 3% en 2018. Valeur ajoutée multipliée par 6.
    Madagascar valorisera pleinement les nombreuses espèces rares issues de sa biodiversité et particulièrement prisées à l’international dans l’aromathérapie, les cosmétiques ou la pharmacopée.

    Les industries extractives
    Mines industrielles et hydrocarbures
    Madagascar en 2030 deviendra un acteur important du marché mondial des mines (métaux et métaux précieux)

    En 2030, elle représentera 8% du PIB contre 2% aujourd’hui. La filière verra sa valeur ajoutée multipliée par 18 et 400 000 emplois seront générés.
    Le pays valorisera et diversifiera ses ressources minières et d’hydrocarbures, dans le cadre d’une politique de gestion durable.

    Les pierres précieuses
    et semi-précieuses
    Madagascar en 2030 deviendra un acteur mondial de la transformation des pierres précieuses.

    Madagascar deviendra un centre de référence du marché international des gemmes et pierres précieuses, et en assurera la transformation sur place. Le secteur, qui aujourd’hui représente moins de 1% du PIB, y contribuera à hauteur de 2% en 2030, créant parallèlement 350 000 emplois.

    Le tourisme
    Écotourisme, romantique/balnéaire, réunion /conférence, affaires et visite familiale
    Madagascar sera en 2030 une des destinations touristiques les plus connues et les plus prisées au monde.

    Madagascar aura un positionnement unique, fort et distinctif sur le marché touristique mondial, grâce à sa biodiversité préservée : Le tourisme rapportera 4 milliards de dollars/an, avec 1000 000 de visiteurs, représentant 10% du PIB et 500 000 emplois.

    En 2030, au-delà de la croissance et des revenus, Madagascar assurera le bien-être à sa population avec des progrès matériels et immatériels. Il fera revivre le fihavanana malagasy.

    DÉCOUVREZ FISANDRATANA 2030

  • 30 octobre à 10:24 | RAMBO (#7290)

    QU-A-T-IL DEJA REALISE HERY ?

    MADAGASCAR MANDROSO !

    UN MANDAT D’ACTIONS
    Depuis 2013, un changement de trajectoire se confirme à Madagascar.
    Des indicateurs qui vont mieux et signent le retour d’une embellie économique
    et d’un nouveau souffle pour le pays.

    Le retour de la croissance comme rempart contre la pauvreté
    D’une année sur l’autre, depuis 2013, le PIB réel est en constante augmentation :
    • +3,3% en 2014, +4,2% en 2016, projection à 5,1% en 2018 .
    • Le taux de pauvreté a, lui, reculé ces cinq dernières années de 92% à 72%.
    Les exportations de biens sont en hausse, représentant 21,6% du PIB en 2016 notamment, les produits textiles, l’agro-industrie et surtout la vanille.
    La croissance s’est accompagnée de réformes structurelles dans les différents secteurs de l’économie (agriculture, industrie, services…) afin qu’elle soit à la fois quantitative et qualitative.

    Les infrastructures de développement comme priorité
    Routes : poursuite du « Grand Tana » et lancement des travaux des rocades (Est, Nord Est et Ouest), réhabilitation de plusieurs Nationales dont la RN9 Toliara-Morondava.
    Équipements collectifs : extension du port de Toamasina et de l’aéroport international d’Ivato, poursuite de celui de Nosy Be ; de nouveaux projets dans les domaines de l’eau, des transports et de l’agriculture.
    Santé : instauration d’une Caisse Nationale de Solidarité pour la Santé à Niarovana-Caroline, nouveau siège de la Salama, des centres de soins rendus accessibles à Vangaindrano, Anosiala, Ambohidratrimo, Vohipeno…
    Écoles : multiplication par deux des dépenses pour l’éducation des établissements scolaires et des centres de formation construits dans tout le pays : Toamasina, Ambovombe, Anosy, Antananarivo Avaradrano…
    La construction, l’extension et le maintien des infrastructures est un prérequis à la croissance pour que les améliorations profitent à tous et participent pleinement au développement humain.

    L’économie Malagasy + inclusive grâce aux nombreuses réformes
    Investissements : des investissements programmés dans les secteurs
    • de la Protection sociale, avec le lancement du « filet social de sécurité » dans les Régions d’Androy et Anosy
    • de l’Éducation, qui a permis la distribution de kits scolaires aux élèves des Écoles primaires publiques (EPP) et des CEG de la région Analamanga.
    Égalité des genres : une action continue du Gouvernement en faveur de la promotion de l’égalité des sexes, qui fait de Madagascar l’un des pays les mieux notés en la matière sur le continent africain.
    Réforme du numérique : mener la bataille pour une meilleure pénétration du numérique, alors que Madagascar détient l’une des connexions Internet les plus performantes au monde.
    C’est avec l’ambition de permettre à chaque secteur économique, à chaque région, à chaque composante de notre pays, d’avoir les moyens de se développer en servant la communauté nationale malagasy qu’est amorcé le développement économique.

    Madagascar, Île pionnière de la Transition Énergétique
    • Réforme du secteur énergétique : mise en place de la Nouvelle Politique de l’Énergie 2015-2030 pour la rendre plus abordable et performante.
    • Électricité verte : inauguration de la plus grande centrale photovoltaïque de l’Océan Indien à Ambatolampy, lancements de parcs éoliens et de barrages.
    • Énergies renouvelables : augmentation de la part de l’éolien, du solaire et de l’hydraulique dans le but d’atteindre 85% du mix énergétique.
    Développer le pays et ouvrir la voie d’une croissance inclusive suppose de poursuivre le nouveau modèle énergétique Malagasy sur le long-terme.

    Madagascar parmi les dix premières destinations touristiques mondiales
    Cette progression a généré une augmentation des emplois directs :
    • de 36 700 emplois en 2013, on est passé à 41 100 en 2016.
    • L’évolution des investissements dans le secteur a suivi cette courbe ascendante.
    • Actuellement, les recettes en devises évoluent très favorablement, de US$ 390 millions en 2013 à US$ 748 millions en 2016.
    Riche de son patrimoine naturel, reflété dans sa faune et sa flore, Madagascar reste une Île attractive. Une attractivité qui doit être préservée et encouragée par l’ensemble de nos secteurs économiques.

    Madagascar de retour dans le concert des Nations
    • Engagement des acteurs internationaux : retour des bailleurs de fonds à Madagascar et partenariats renouvelés avec le PNUD, la Banque Mondiale, le FMI, la Banque Africaine de Développement…
    • Madagascar organisatrice d’évènements mondiaux : Sommet du COMESA (Octobre 2016), Sommet International de la Francophonie (Novembre 2016), Conférence Internationale des bailleurs de fonds pour Madagascar (Décembre 2016).
    • Une approche continentale et régionale : réintégration de Madagascar au sein de l’Union Africaine, Présidence du COMESA.
    Ces quatre dernières années ont marqué le retour de Madagascar dans les relations internationales, fructueuses en termes de liens diplomatiques et de partenariats, qu’ils soient politiques, économiques ou culturels.

    Des fondamentaux institutionnels rétablis
    Remettre les institutions au centre de la vie politique, c’est s’assurer du respect des règles du pluralisme démocratique, de l’intégrité et de l’indépendance de notre Grande Île.

    • 30 octobre à 10:52 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Cher Rambo ,vous avez oublié le développement inoui du banditisme ,de l’insécurité et de la saleté. Antananarivo :Une des villes les plus sales du monde !
      et aussi la capitale mondiale des généraux chefs d’armée

    • 30 octobre à 12:35 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,

      Les Malagasy ne comptent que les ressenties, ce qu’ils vivent quotidiennement, les flambés de prix, les insécurités grandissantes, etc. Ils s’en foutent de statistiques.

      En 2018, Madagascar occupe le quatrième rang du classement des pays qui produisent le moins de richesses par habitant, avec un PIB par habitant de 424 dollars. Le pays a cette année un produit intérieur brut de 11,16 milliards de dollars pour une population de 26,33 millions d’habitants. D’après la Banque mondiale, 77,8% des Malgaches vivaient sous le seuil de pauvreté en 2012 (en 2017 : 75%).
      Les Inflations :

      « On rappelle que dans la loi de finances pour 2018, qui était passée comme une lettre à la poste aussi bien à Tsimbazaza qu’à Anosikely, le gouvernement table sur un taux d’inflation de 7,8% en 2018 contre 8,1% en 2017. »

      "Les Consommateurs grincent des dents. Apparemment, le riz n’est pas la seule denrée alimentaire à avoir connu une hausse de prix. Dernièrement, certains produits de consommation, notamment, la viande, le sucre et l’huile, affichent également de nouveaux prix dans les marchés publics entre autres ceux d’Andravoahangy, de Besarety et d’Anosibe.

      Pour la viande de zébu, par exemple, le kilo est passé de 9000 ariary à 10 000 ariary, tandis que ceci est passé de 11.200 ariary à 12.000 ariary pour la viande de porc. Le prix du sucre connaît également une légère hausse en passant de 2800 ariary à 3000 ariary le kilo, en moyenne. Pour l’huile cachetée, le litre est désormais vendu à 6200 ariary contre 6000 ariary il y a encore quelques semaines.".

      Les dépréciations de l’Ariary :

      "Avec un « ariary » qui connaît une chute sans précédent en cette veille de fin d’année, le régime HVM risque de ne pas atteindre les objectifs de croissance fixés dans la loi de finances 2018.

      Importés. En effet avec la forte dépréciation de l’« ariary » que l’on constate actuellement sur le marché interbancaire des devises, les achats de Noël et du Nouvel An risquent d’être très durs pour les ménages. On sait en effet que les produits de première nécessité et les jouets et autres cadeaux sont en grande partie importés. Et avec des cours des devises où l’euro est à 4041,07 ariary et le dollar à 3457,62 ariary au niveau des changes manuels dans les banques et les bureaux de change, les importateurs sont tout simplement obligés d’augmenter leur prix.".

      Les insécurités : L’Etat a été complètement impuissant face à ce fléau.

      "On dirait que le pays tend vers le K.O. total, si cette situation perdure. Pendant ces cinq dernières années, 4 000 personnes ont perdu la vie dans des actes de banditisme dans tout Madagascar. 10 000 suspects ont été arrêtés. Le Colonel Zafisambatra Ravoavy, directeur de la Sécurité et des Renseignements auprès du Commandement de la Gendarmerie nationale a évoqué ces chiffres lors d’un point de presse qu’il a tenu hier, au « Toby Ratsimandrava » à Andrefan’Ambohijanahary. Ces statistiques font état d’une moyenne de près de 1000 morts par an. Le pire est d’entendre qu’en dehors de la population civile, les éléments des Forces de l’ordre ne sont pas épargnés par ce fléau. Cet officier supérieur a rapporté que 80 gendarmes ont été tués dans des affrontements avec des « dahalo ». Il l’a dit pour signifier que les Malgaches risquent de s’entretuer si aucune mesure ne sera prise dans les plus brefs délais. Selon lui, cela devra commencer à partir de la base, au niveau des « fokontany » et des communes. En tant que haut responsable dans la gendarmerie, il admet que le rétablissement de la sécurité incombe en premier lieu aux Forces de l’ordre. Mais, la situation actuelle prouve que la gendarmerie, quant à elle, n’arrive plus à assumer seule cette responsabilité vue l’insuffisance de ses éléments. C’est pourquoi, il souhaite l’implication effective des autorités civiles comme les maires et les Chefs de « fokontany » à travers la sensibilisation de leurs administrés. D’après lui, les malfaiteurs se trouvent dans la société, mais non pas des personnes venues de l’extérieur. En effet, il lance un appel à toutes les personnalités respectées dans la société (to-teny) à apporter leur contribution dans l’éducation de la population afin d’éviter cette perte importante en vie humaine. « C’est lamentable dans la mesure où Madagascar n’est pas un pays en guerre », lâche-t-il.

      Kidnapping

      En moins de trois semaines, quatre cas de kidnapping des ressortissants français d’origine indienne ont été enregistrés à Madagascar. L’un d’entre eux s’est déroulé à Toamasina et les trois autres à Antananarivo. La dernière en date remonte à lundi, dans la capitale. Vers 18h, le DG d’Ocean Trade, un concessionnaire automobile, Moustafa Hiridjee, a été enlevé dans sa voiture, dans les environs de Tsarasaotra.

    • 30 octobre à 13:18 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Ce qui compte pour les Malagasy, c’est la ressenties,...

    • 30 octobre à 13:28 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Isandra,
      Mais tout ce que vous dénoncez c’est la faute à qui ?
      Je vous rappelle que depuis 2009 ,c’est votre clan pourri avec Rajoel puis Hery son successeur désigné qui ont permis cette situation !
      Donc vous allez recommencez vos tueries de civils ?
      Je vous conseille le développement plutôt que la répression

    • 30 octobre à 15:01 | Ra neutre (#9733) répond à RAMBO

      Rambo, t’as oublié certaines choses :
      - Délai de délestage 3 mois : Ah non c’était une erreur de frappe c’était plutôt trois ans ça c’est sûr !!! Ah ! Encore une erreur d’appréciation ce serait en 2030. Au moins une lueur d’espoir d’ici 15 ans ouf !!.
      - Sécurité, dahalo, mpanendaka, kidnapping, ny shopping n’i voangy aty France taux d’augmentation incalculable. Bravo pour ta mémoire sélective.

    • 31 octobre à 00:40 | rayyol (#110) répond à RAMBO

      C est bien tout ca Ce qui compte ce sont les elections qui gagne voila l importante chose Meilleur au monde mais looser sane mene pas loin attendons le resultat Qu en dit le peuple C est eux qui se font toujours baiser

  • 30 octobre à 11:12 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    RAMBO,
    Sauf le cas ou HVM et consorts serait beaucoup plus performant dans la fraude massive ,ton HERY et donc toi , êtes cuit !
    Je ne m’inquiètes par pour vous deux dont le retournement de veste est une seconde nature ,mais pour le peuple !
    Disons qu’HR n’est pas un violent ,c’est un pourri ,mais pas un assassin
    L"autre ANR est un assassin ,comme il l’a prouvé dans les opérations militaires dans le sud Malgache !
    Les cas de désordres violents étant de plus en plus fréquent ,ces grands messieurs de Tana ,au lieu d’essayer de développer ce pays ,pour soulager la population, vont surement être tentés par la répression féroce !
    Des centaines de morts sont a prévoir ,du a l’impérétie de vous autres des hauts quartiers !
    Quelle belle humanité !

    • 30 octobre à 13:53 | RAMBO (#7290) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Isandra
      RAJOELINA SY RAVALO NO NITARIKA TSY FANDRIAM-PAHALEMANANA BE TETO !
      AZA MANAO RIRININ-DASA TSY TSAROANA.
      Insécurité, acte de sabotage politique ?
      Madagascar-Tribune lundi 26 mars 2012
      Andry Rajoelina s’est montré affecté par l’insécurité qui règne jusque dans les parages d’Ambatobe, lieu de son domicile. Des ressortissants étrangers, dont une femme qui avait été violée devant son époux, ont récemment été victimes de brigands et sont partis du pays, raconte-t-il pour s’interroger aussitôt si ces actes de banditisme ne seraient pas des sabotages politiques car un proche d’un de ses proches collaborateurs au palais avait été blessé par balle – encore un ressortissant étranger ?
      Apparemment, tous ces actes de banditisme et de brigandages pourraient être commandités ou financés par Marc Ravalomanana qui, d’après Andry Rajoelina son tombeur, avait eu des conversations téléphoniques avec des auteurs de tentatives de meurtre contre le général Richard Ravalomanana, le général André Ndriarijaona et contre sa personne. Pour Andry Rajoelina, le chef de la mouvance Ravalomanana qui a fait signer la feuille de route par son chef de délégation, avait ordonné à des militaires qui sont aujourd’hui en prison, son assassinat.
      En tout cas, Onitiana Realy a ravi la vedette à son invité qui n’a pu que d’une part déplorer la situation, tout en déclarant que des stratégies nouvelles sont en cours incluant la mise en oeuvre des militaires, et d’autre part faire des promesses au lieu de décider aussitôt le limogeage des chefs incapables de remettre de l’ordre afin de reconquérir la confiance des administrés. L’animatrice de l’émission a fidèlement rapporté les complaintes des citoyens lambda et leur exaspération quand, étant déjà victimes des bandits, ils doivent non seulement patienter pour obtenir le secours des forces de l’ordre mais en plus, doivent encore leur payer le carburant pour leurs déplacements. Pire, Onitiana Realy a pointé du doigt la protection militaire dont bénéficient les dirigeants, à comparer aux contribuables qui sont livrés et exposés à un quidam qui se prétend plus fort qu’eux parce qu’il est armé ; pour terminer sur une allusion sur le concept de défense nationale ou de défense de la patrie en rappelant l’effectif surréaliste de forces de l’ordre mobilisées pour dissuader ou pour éparpiller Otrikafo et ses quelques militants tentant de manifester et d’exprimer leur opinion.
      Recueilli par Bill

    • 30 octobre à 14:22 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Rambo,

      Voilà, la réaction d’un vrai chef, quand il est en face de ce genre situation, même si son pouvoir était limité à cause de FDR, et que le gouvernement était d’union nationale.

      "Le Président de la Haute Autorité de la Transition (HAT), Andry Rajoelina, s’est rendu mardi à Betroka. La visite fut surtout axée sur la lutte contre les Dahalo (voleurs de bovidés) dans cette partie Sud de la Grande Ile. Le Président a fait connaître à la population de Betroka les moyens pour éradiquer ce fléau qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis le mois de juin. Pour l’immédiat, il a annoncé une somme de trois milliards de francs (environ 4,5 millions d’€) pour démarrer l’opération et autant pour traquer Remenabila et sa bande. L’homme fort de la Transition dit aussi avoir trouvé des partenaires étrangers (bientôt, il va effectuer une tournée européenne et américaine) afin d’acquérir des nouveaux moyens et des matériels comme le satellite (pour la traçabilité des bovidés volés). Ces moyens et ces matériels seront pour les forces armées afin de faciliter la traque des dahalo dans le Sud du pays surtout. Des motocyclettes et des hélicoptères qui stationneront de façon permanente, seront donnés à l’armée pour ratisser les lieux. Par ailleurs, il a également promis une présence massive et permanente de forces de l’ordre dans plusieurs districts du Sud.

      Lors de son passage à Betroka, le numéro 1 du pays a présenté le Colonel Lylison René de Rolland à la tête des Forces d’Intervention Spéciale (FIS) à la population locale. C’est lui qui dirige également les « forces spéciales mixtes » constituées spécialement pour cette mission. Plus de 200 éléments de forces de l’ordre seront aussi affectés dans les régions d’Ihorombe, d’Androy et du Sud-Ouest pour éradiquer définitivement ces bandits, a fait savoir le président transitoire malgache. Ces forces spéciales mixtes sont composées de militaires, de membres de la police issue de la brigade antigang et des gendarmes issus de G-SIS. A noter que depuis le début de ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur, il y a eu juin dernier, au total 23 militaires tués par les Dahalo. Le ministre des Forces Armées, le Général de Corps d’Armées, Lucien Rakotoarimasy , n’a pas manqué de marteler : « nous n’allons pas laisser comme cela, les militaires tués en services commandés ». Les forces spéciales mixtes sont en action pour rétablir l’ordre et leur mission durera près de 30 jours." Opinion Internationale

      Résultat :

      Une baisse de cas de vol de boeufs a pourtant été remarquée. Aucun élément de force de l’ordre n’a été tué ni blessé, a-t-on précisé.

      Des mesures ont été prises par l’état-major mixte opérationnel de toutes les 22 régions pour lutter contre l’ insécurité dont la limitation du port de tenues militaires et des effets militaires.

      A la fin de la transition, les actes de dahalos ont été presque endigués, avant de repartir à cause de la mauvaise politique de Rajao, avec l’opération dahalos miova fo.

  • 30 octobre à 11:19 | Isandra (#7070)

    « tous les candidats se présentent aux élections sur un même pied d’égalité pour l’État, et que les même lois s’appliquent à chacun d’eux. » Dixit Rivo Rakotovao, Président par intérim,

    Merci Rivo, en tant que chef de cette transition, vous avez mis à leur place ces candidats auto-recalés.

    En fait, c’est Ravalo qui avait demandé le secours à SADC, depuis ils ne nous lâchent plus.

    • 30 octobre à 12:32 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Tous le monde à égalité ,bien sur !
      D’un coté des candidats avec des milliards ,des véhicules ,des chaines de télé ou de radio ,des appuis politiques en haut lieux (ntsay),etc,etc,etc
      De l’autre ...............

    • 30 octobre à 14:01 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      Isabdra.
      RAJOELINA LE VIOLENT PUSCHISTE EST A L’ORIGINE DE L’INSECURITE GRADISSANTE A MADAGASCAR.
      TEL DIRIGEANT TEL PEUPLE !
      AZA MANAO RIRIN-DASA TSY TSAROANA Ê !
      Insécurité dans le sud
      Bilan alarmant dressé par la Croix Rouge Malagasy
      jeudi 13 septembre 2012
      La situation d’insécurité dans la partie sud de l’île préoccupe beaucoup les ONGs et associations diverses. Grâce à ses membres qui essaiment le pays, la Croix Rouge Malagasy (CRM) fait le point de la situation sociale dans les districts de Betroka, Ambovombe, Belo sur Tsiribihina et Tsiroanomandidy. Ainsi dans les régions Anosy, Androy, Menabe voire Bongolava, les volontaires de la CRM ont constaté du 1er au 12 septembre 2012 que « des bandits armés sèment la terreur dans la partie Sud. Ils opèrent par centaines, volent des zébus, pillent puis saccagent des maisons. Le district de Betroka est le plus concerné actuellement. Dans cette localité, la situation est pire qu’ailleurs. Les bandits y ont fait des ravages aussi bien dans le chef lieu de district que dans les 21 communes qui le composent. Ils n’épargnent rien sur leur passage. L’opération de lutte contre l’insécurité a commencé depuis des mois. Un grand nombre d’éléments de la force de l’ordre y ont été envoyés pour protéger la population et leurs biens, traquer les bandits et récupérer les zébus volés.
      De son côté, la population s’organise en autodéfense villageoise.
      Le président de la Transition a fait une descente à Betroka le mardi 11 septembre pour réconforter la population et apporter de l’aide. L’opération a été intensifiée vu l’ampleur de l’insécurité ».
      Une mobilisation pour une veille active et suivie de collecte des données par ses volontaires ont permis au CRM de dresser un bilan provisoire ci-après.
      Dans le district de Betroka (région Anosy), sept (7) éléments des forces de l’ordre sont tombés sous les balles des dahalo. La CRM relève 40 personnes déplacées chez leurs familles à Betroka où ces volontaires du CRM ont comptabilisé des attaques de bandits armés, deux (2) fois par semaine. Ils ont aussi noté que les villageois s’enfuient vers les chefs lieux de commune.
      Dans le district de Belo sur Tsiribihina (région Menabe), le rapport des volontaires du CRM fait été de trois (3) morts parmi les forces de l’ordre et de trois (3) autres morts dans les rangs des dahalo.
      Dans les communes de Sihanamaro et Marovato Befeno, district d’Ambovombe, région Androy, les volontaires du CRM notent quatre (4) décès des suites des attaques de dahalo et quatre (4) décès également dans les rangs des bandits. Ils ont aussi déploré quatre (4) blessés qui sont plutôt des marchands. Dans le même district d’Ambovombe, 42 personnes ont migré chez leurs proches ; 28 maisons ont été incendiées par les bandits. Dans les villages qui sont épargnés, seuls les hommes y restent, les femmes, les enfants et les personnes âgées ont déserté les lieux.
      Dans le district de Tsiroanomandidy (région Bongolava) les observations des volontaires du CRM enregistrent un mort et une recrudescence de l’insécurité dans les communes.
      À noter que le Tranoben’ny Tantsaha a déjà lui aussi tiré la sonnette d’alarme quant aux conséquences néfastes de cette insécurité sur la production de la saison agricole, alors que les autorités civiles telle la Chef de district de Betroka note une ambiance d’insécurité inquiétante dans le ville de Betroka en raison de l’afflux de réfugiés qui fuient les campagnes.
      Recueilli par Valis
      (source : Rapport de situation n°2, Service communication de la Croix rouge Malagasy)

    • 30 octobre à 14:25 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra.

      La loi va s’appliquer à DJ Bac - 10 aussi, car il va perdre, et ce sera un retour de bâton bien mérité. Je ne dis rien mais je dis juste dossier, frère d’un chanteur célèbre, soirée un tout petit peu arrosée. Il est passé où son ancien « Benala » d’ailleurs ?

    • 30 octobre à 15:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rambo,

      Remarquez bien que cette augmentation grandissante des insécurités a été surtout, après la mise en place de la feuille de route, et le gouvernement d’union nationale, pendant laquelle, aucun de chef d’institution n’avait le plein pouvoir, toutes les décisions se faisaient en compromis. Cette situation rend les autorités affaiblies laquelle est une occasion favorable pour les profiteurs malfaiteurs de faire leur besognes.

      Toutefois, il faut tenir compte que normalement, faire régner la sécurité et la tranquillité, ainsi que protéger la population et ses biens relevent des compétences du gouvernement d’union nationale dirigé par le PM de consensus.

      Malgré cela, le Président a pris ses responsabilités pour que les choses bougent, c’est pourquoi, la situation a été améliorée à la fin de la transition.

      Cependant, la rupture brusque et la mauvaise politique appliquées par Rajao qui ont permis ce fléau de se re-empirer, comme s’il ne faisait rien pendant 5ans. D’où la situation actuelle.

    • 30 octobre à 15:41 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra,

      La Sadc est là au nom du principe de subsidiarité. Ravalo n’y est pour rien même si ses adversaires (notez bien adversaires, pas ennemis) lui prêtent souvent des influences presques magiques. Si c’est lui même qui l’aurait affirmé, c’est un sacré menteur.

      Bref, c’est marrant de lire les passes d’arme entre Rambo et vous pour savoir qui des deux candidats (ou des trois) est à blâmer pour les dahalo et de l’insécurité en général depuis 2009 à ce jour. Les faits démontrent que vous êtes collectivement et solidairement responsables...inutile de convoquer des articles de madagate ou de la gazette pour prouver le contraire. L’ honnêteté et l’hulimité suffissent. C’est trop demander, je sais.

      Quoi qu’il en soit, le problème des dahalo, ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir parce qu’il y aura bientôt des 4X4 capables de grimper sur les montagnes et de rouler sous l’eau qui voleront au secours des populations victimes d’attaques en 1h top chrono, comme les pizzas. Avec Lylison au volant, je parie que c’est encore en moins de temps même s’il partait de sa base de Miami.

    • 30 octobre à 16:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tsisdinika,

      En fait, si on lit les posts de Rambo, on dirait que le temps de Madagascar s’est arrêté en 2012. Le 2013-2018 est une page blanche pour notre pays.

      Il a raison en partie, vue notre situation actuelle, on peut dire que Madagascar a encore perdu 4 ans pour rien.

    • 30 octobre à 17:15 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra,

      On ne peut pas en vouloir à Rambo. Le temps s’est arrêté par exemple en 2002 pour Diégo, en 1960 pour vatomena, etc. Chacun ici prêche pour sa propre paroisse et y va de sa petite monologue. Un vrai dialogue de sourds. En vérité, MT c’est plus un défouloir qu’une vraie plate-forme de débat où on cherche à gagner l’autre à sa cause.

    • 30 octobre à 17:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tsisdinika,

      A propos de Miami, Paris, etc, Andry utilise technique oratoire par parabole, quand il communique avec les gens lambda, pour qu’ils puissent imaginer l’importance des projets, par exemple, quand il a dit on améliorera comme Paris, cela ne veut pas dire, qu’il va construire une tour Eiffel, mais, toutes ce qu’il construira auront la même qualité, norme ce qu’on voit à Paris.

      C’est une communication terre-terre, mais efficace et facile à comprendre, car, les Malagasy l’utilisent souvent quand ils voient des choses qui brillent, ils disent hoatran’ny ant an-dafy.

  • 30 octobre à 11:26 | Mihaino (#1437)

    Ces observateurs internationaux joignent l’utile à l’agréable durant leur mission depuis toujours !!
    MAHAY MANDRAY VAHINY ISIKA MALAGASY ary manaja azy foana hatramizay !!
    Toutefois , nous devrions être prudents et méfiants car leur court séjour dans notre Pays ne leur permettra pas de sillonner tous les bureaux de vote !!
    Comme dans toutes les élections antérieures , leur rapport final va entériner et cautionner les résultats officiels de la CENI et la HCC avec quelques anomalies mineures à leurs yeux !!??
    Enfin , la dernière ligne droite de cette campagne verra sans doute l’arrêt des insultes , des agressions et des violences inutiles pouvant pénaliser le candidat prétendu favori . Le président sortant Hery n° 12 serait au 2 ème tour contre un outsider , nouvelle tête , personne compétente non prévue par les divers sondages !!??
    Wait and see...

  • 30 octobre à 11:37 | benantsa (#10178)

    A mon avis le RAMBO MBOLA est complètement drogué et/ou atteint d’une maladie mentale grave. Ses propos sont toujours incohérents et hors contexte ! Il ne s’en rend même pas compte, ce qui veut dire qu’il n’est pas névrosé (on peut guérir d’une névrose). Donc il ne peut être atteint que de psychose et ça ne se soigne pas ou très difficilement. A qui s’adresse-t-il à part à lui même ? Il vit complètement en dehors de la réalité...

    • 30 octobre à 12:15 | DadatoaDany (#10284) répond à benantsa

      oui , il est zarbi. C’est lui qui disait que la majorité des gens d’ici sont en France, et donc ne votent pas. Pourquoi alors perdre son temps ici ? par ce que le reste en vaut la peine ? personnellement, je ne le pense pas : à Mada à Tana, quelques personnes lisent MT.
      Que gagne-t-on à être assidu et appliqué sur ici ? On peut avancer plusieurs hypothèses mais ça n’en vaut pas la peine.
      si çà lui fait plaisir, soit

    • 30 octobre à 12:17 | betoko (#413) répond à benantsa

      Je me suis posé la question à savoir si ce RAMBO est aussi Mbola Rajaona ? Mais non car le Mbola Rajaona vient de lâcher Henry Rajao et vient d’offrir ses services à Markiavel le quel vient de le recevoir à bras ouvert .Du coup tous les journaux que détient Mbola Rajaona font la pub pour le numéro 25
      Il n’est pas bête le Mbola car il sent le vent tourné et comme il est trempé dans des dizaines d’affaire louche ,il essaie de sauver sa peau .Mais avant d’aller frapper à la porte de Ra8 , il s’est adressé à l’équipe d’ANR la quelle lui répondit d’aller voir ailleurs

    • 30 octobre à 12:17 | DadatoaDany (#10284) répond à benantsa

      s’agissant des infos de rambo, trop d’infos tue l’info

  • 30 octobre à 12:13 | kartell (#8302)

    Cette visite de nos amis africains est, toujours, la bien venue sauf, qu’ici, elle est plus proche de l’escapade touristique, que d’une réelle entreprise de supervision, d’une élection, au bord de la crise de nerf, qui semble attirer, davantage, l’attention des observateurs extérieurs, que de nos propres compétiteurs, allez savoir pourquoi ?...
    La transparence est mise à toutes les sauces, comme si, elle était devenue une obsession qui, par définition, reste, le plus souvent, inaccessible !...
    Beaucoup d’objectifs sont brandis, par les uns et les autres, mais, combien seront-ils atteints, voir, plus modestement, juste effleurer ?....
    Il serait, grand temps, de passer à la vitesse supérieure en cessant de splamodier un but inatteignable, on ne joue pas, dans la cour des grands, mais, dans celle des miracles !....
    Aujourd’hui, on assiste à une tentative, tout azimut, de faire le ménage, dans une élection qui a perdu tous ses repères, cette entreprise est vouée à l’échec parce qu’elle est trop tardive et que son poids arbitral est négligeable, face, à des compétiteurs qui veulent en découdre, coûte que coûte...
    Mais, en agissant de la sorte, la communauté internationale assure ses arrières, en cas de dérapage électoral, et, c’est sa seule motivation, car elle sait, très bien, par expérience, que son entreprise, à vouloir recarder cette échéance, restera qu’un vœu pieu dans cette course, folle, à la présidence...

    • 30 octobre à 12:35 | betoko (#413) répond à kartell

      Dans quel pays une élection présidentielle se deroulerait sand problème ?
      La communauté internationale va se baser sur le rapport de l’Union Africaine et la Sadec
      Si ces deux organisations disaient qu’à 99% l’élection présidentielle s’est déroulée sans problème majeur , toutes les nations diront ok on vous croit et suivant la proclamation du résultat par la HCC , un ou une telle fut élu président de la république
      Rien à voir avec le sujet ,mais juste une question "pour quoi Markiavel utilise sa photo de 2001-2002 pour ses affiches électorales A t il peur de ne plus séduire ou de vieillir ?

    • 30 octobre à 13:31 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ betoko

      Bien sûr, que toute élection engendre quelques déconvenues, mais, avouez qu’ici, nous les cumulons, comme dans toute l’Afrique, d’ailleurs....
      Quand à la vieille photo, ressortie, c’est un subterfuge, de vieux brocard, pour apparaître, plutôt, jeune, malgré le poids des années, d’autant que, face à un jeune quadragénaire, il faut essayer de masquer sa différence de génération, même si, cela sera, très insuffisant, pour faire illusions .......

    • 30 octobre à 15:32 | kartell (#8302) répond à kartell

      Erratum : il fallait comprendre briscard, et, non brocard, comme je l’avais écrit !....

    • 30 octobre à 17:02 | Tsisdinika (#3548) répond à kartell

      kartell,

      Tout à fait hors sujet mais je trouve intéressant la métathèse que vous avez faite avec le mot « splamodier », au lieu de « psalmodier ».

      Quant à l’affiche de propagande à l’effigie d’un Ravalo d’il y a 10 ans, je pense que cela n’a absolument rien à voir avec une quelconque stratagème pour paraître plus jeune par rapport à son compétiteur le plus emblématique (que vous qualifiez par ailleurs de « jeune » quadragénaire, comme s’il existait de « vieux » quadra, mais c’est vrai qu’avec « président », c’est le mot qu’affectionne le plus Andrinirina).

      Cette affiche particulière en papier glacé comme celle, actuelle, avec la même posture décontractée avec veste en bandouillère qu’en 2006, les chansons de propagande interprétées par Bodo à l’époque et qu’on remet en service, tout cela c’est pas pour faire jeune. Ils font partie de tout un symbolisme visuel et sonore par rapport à cette époque où Ravalo était populaire et que tout lui réussissait. En outre, si Rajoelina joue à fond la carte de la jeunesse au point de s’affubler du surnom de « boaikely », Ravalomanana lui opte pour « dada », figure paternelle synonyme de matûrité, tout le contraire du « djeunisme » d’en face.

  • 30 octobre à 13:42 | arsonist (#10169)

    Izao fotsiny e !
    Ho anareo izay handatsa-bato,
    dia hiselotselona hanisa vato
    na hanara-maso fotsiny ny fanisam-bato aza avy eo,
    dia izao fotsiny no hafatrafarana anareo :
    Tandremo dia tandremo tsy malina !

    Na dia karamaina 10 000 ariary isan’olona tahakin’ny amin’ny fivoriana ankalamjàna ataon’ny sasany aza ianareo.

    Na koa tahak’ireo olona miisa 30 nokaramaina 4 000 ariary isan’isany avy, tamin’ny zoma lasa teo,
    dia nentina tamina bus laharana faha-11 niala avy tao Antsirabe dia nandeha tany Andranomanelatra
    fa hoe hanao carnaval hono,
    kinanjo dia natao anatevin-daharana ireo mpamitaka efa tao antoerana
    nitaky ny hanakatonana ny orinasa TIKO n’Andranomanelatra,
    ka saika nahita loza tamin’ny mponina raha tsy nibabababa haingana hoe voafitaka !

    Raha misy zavatra hahatezitra ny mponina anie ao amin’ireny toeram-pifidianana ireny,
    dia ahiana marina dia marina tokoa ny hisiana fitsaram-bahoaka ao eo no eo eee !

    Ka raha mitamatama ao ’nareo, dia izay no vita ny aminareo !
    Ka tandremo e !
    Malain-kanan-dratsy anie izahay, matoa mampitandrina anareo eee !

    Dia ampitapitao amin’izay rehetra olona tianareo sy tia anareo any io hafatrafatra io !
    Ny nenina anie tsy ao aloha hananatra, fa aoriana handatsa e !
    Ka sao re ka hahitan-doza eo !
    Ny manana ny maty ihany no manana ny maty.
    Fa tsy izay kandidà manam-bolabe anakaramàny ny olon-tsotra akory.
    Aza hitako !

  • 30 octobre à 14:10 | arsonist (#10169)

    En voilà des reproches et des terribles questions !

    << 30 octobre à 13:28 (#10090) répond à RAMBO
    << Isandra,
    << Mais tout ce que vous dénoncez c’est la faute à qui ?
    << Je vous rappelle que depuis 2009 ,c’est votre clan pourri avec Rajoel puis Hery son successeur désigné qui ont permis cette situation !
    << Donc vous allez recommencez vos tueries de civils ? >>

    Suggestion de réponses.

    [A lire avec une voix intérieure rendue un peu plus aiguë que d’ordinaire à cause de la très légère touche de moquerie]

    Les Gasy ne connaissent pas l’auto-dérision !
    Puisque j’apprécie cette figure de style, alors je l’utilise très souvent sur ce forum.
    Et à tous les coups, la comprenette des Gasy va dans tous les sens, sauf dans celui voulu.
    Fort de ces expériences, je crois deviner que l’illuminée foza besileo de l’Isandra tenterait une sorte de ce qu’on peut appeler auto-critique.
    Mais surtout l’autre. L’auto-dérision.
    Peut-être l’illuminée foza besileo de l’Isandra ne s’en rend-elle pas compte.
    Car elle semble persuadée que le n°12 et le n°13 n’avaient jamais fait partie de la même équipe.
    Donc elle ignorerait que les deux ont des convictions identiques.

    • 30 octobre à 14:12 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Mais surtout PAS l’autre. L’auto-dérision.

  • 30 octobre à 14:12 | Tsix (#10296)

    Eny fa na dia ireo olona avy any hivelany ary dia manaiky fa tokony hiroso amin’ny fifidianana isika mba ho marika fa manaja ny lalàna velona eto amin’ny firenena isika. Samy manana fijery fitovy dia ny hirosoana amin’ny fifidianana madio sy mangarahara ary eken’ny rehetra.

  • 30 octobre à 14:21 | FINENGO (#7901)

    Un pays qui a besoin de la présence d’observateurs, pour ses élection est un pays incapable de se gérer lui même.
    En un mot, c’est un pays qui a perdu son Indépendance.

  • 30 octobre à 14:45 | Maestro (#7313)

    @ Ces Monsieurs de la SADC et de la CI

    Je sais que vous êtes en vacances aux frais de la Princesse mais quand même, quand même.

    Copié/collé

    À l’issue d’une réunion de l’Organe mixte de conception (OMC), le général Angelo Christian Ravelonarivo, préfet de police d’Antananarivo a rencontré la presse hier à Tsimbazaza. En réaction à la conjoncture actuelle, il a annoncé des mesures draconiennes pour la sécurisation du processus électoral.
    Dans ses explications, le préfet de police n’a pas écarté l’éventualité d’une intervention musclée si nécessaire. « Nous allons mettre en place un dispositif anti-pillage et allons sécuriser toutes les zones sensibles. Nous ne tolérons pas les écarts de conduite car le fait de perturber la campagne électorale est une circonstance aggravante. Nous allons intervenir en cas de troubles et ceux qui seront arrêtés iront directement à Tsiafahy comme discuté avec le procureur », martèle le général Angelo Ravelo­narivo. Cette déclaration avertit à la fois aux vingt-cinq candidats ainsi qu’à tout ce qui se verse dans la violence avant, pendant et après la campagne électorale.

    • 30 octobre à 15:35 | arsonist (#10169) répond à Maestro

      Y a-t-il plus belle démocratie que celle décrite par cet Ange(lo) dans ce monde de brutes ?

      [Phonétique] : « Comme mains, c’est lestes, non ? »

  • 30 octobre à 15:01 | diego (#531)

    Bonjour,

    La SADC a sans doute senti le vent souffler, qu’il y a un ancien Chef d’État qui connaît parfaitement bien le « Droit » en vigueur dans son pays parmi ces candidats qui réclament des listes électorales fiables.

    Les élections sont des affaires nationales, ce sont des intérêts nationaux :

    - de facto, c’est bien aux élus du peuple, autrement dit, aux pouvoirs Exécutif et Législatif qui ont le droit, le mandat, la responsabilité et la légitimité de voter des lois, la mise en place des processus, du financement et décider les calendriers électoraux du pays.

    Le Président par intérim avoue publiquement, cela a le mérite d’être assez clair, qu’il ne peut qu’écouter les inquiétudes des candidats.

    Qu’est-ce que cela veut ? Il faut tenter de comprendre la situation juridique du pays en période électorale pour l’apprecier.

    Le Président par intérim détient pleinement tous les prérogatives de la Présidence quand cette personne se trouve à la tête du pays, pour une raison ou une autre.

    Autrement dit, le pouvoir appartient pleinement aux pouvoirs Exécutif et Législatif. C’est à dire que le pouvoir Judiciaire n’a aucun rôle, tout ceci étant de la Politique.

    La HCC se croyait pouvoir manipuler le « Droit » malgache, face à un grand Monsieur qui a été à la tête du pays durant 24 ans.

  • 30 octobre à 15:03 | komi (#10299)

    Mariky ny maha firenena demokratika ny fanantanterahana fifidianana ka tokony hiroso amin’izany isika mba hamahana ny olana misy eto. Ny vahiny ary efa manampy antsika dia isika eto indray ve no tsy hifanaran-tsaina ?fifidianan mangarahara sy madio ihany no tanjona eto ary lahatoky ny CENI sy ireo mpanaramaso isika

  • 30 octobre à 15:07 | arsonist (#10169)

    Arakin’ny voalazan’ny 25 amin’ireo kandida miisa 36 ireo tetsy Mahamasina izany, dia na inona vokatr’io saritsarim-pifidianana io, na inona, dia tsy ho eken-dry zareo.
    Ka ity ary ka hoe Ratsiraka no anaran’ilay votendrin’io fifidianana io ho filoha, dia tsy hanaiky ve ireo rehetra andaharan’ireo 25 ireo ?

  • 30 octobre à 15:49 | ASSISE (#10453)

    Mety ho hendriny hafa koa no dikan’ny maha eto an-toerana ireo olona isan-karazany ireo.

    Ataovy @ izao ny fifidianana, na ho any na tsy ho any. Miadiva ianareo, satria tsy hifanaraka @ izay mahasoa anareo ianareo, mikorontana ny tany sy ny firenena.

    Mahazo vahana ny dahalon’ny « CI », tantely afa-drakotra ny harena, izay malagasy mahay mivarotra ihany no hahita ny tsena.

    I Madagasikara mandroso lalandava anaty fahantrana.

  • 30 octobre à 16:24 | Toutoun (#10298)

    Midika izany fa ny mason’izao tontolo izao dia mitodika aty @tsika avokoa ! Raha tsy tian’ireo mpanao politika ny hidiran’izy ireo lalina @ fiainam-pirenena dia tokony ho filamatra sy ho fitaratra ary haneho fahaizana miara-miasa izy ireo mba hanjakan’ny filaminana sy fangaraharana @zao fifidianana izao !!!!

    • 30 octobre à 17:09 | arsonist (#10169) répond à Toutoun

      Na dia efa antitra aza dia mbola mihevitra ny tenany ho centre du monde foana.
      Aiza koa izay Tontolo ivaky loha amin’izay manjo ny Gasy eo !

  • 30 octobre à 16:43 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    les tojo,tsirah,toutoun et compagnie,
    J’espère qu’après les élections ,vous ne serez plus payés de toutes les manières ,vous viendrez plus nous faire chier sur ce site !

  • 30 octobre à 16:46 | RAMBO (#7290)

    Rajoelina – Ravatomanga : Mpitsentsitra tsinaim-bahoaka
    30/10/2018 TRIATRA Raharaham-pirenena .
    Nalefan’i Andry Rajoelina natao sorona teny Ambohitsorohitra ny zana-bahoaka ny faha-7 Febroary 2009 nakany fahefana nahafahan’izy mianakavy nangoron-karena nandritra ny dimy taona. Aza hadinoina fa noho ny tsy famelana ny orinasa DOMA PUB an’ny rafozan-dRajoelina hanjaka tokana teo amin’ny sehatry ny dokam-barotra no fototr’iny fanonganam-panjakana ny taona 2009 iny, fa tsy tolom-bahoaka velively…
    Vahoaka madinika
    Inona tamin’ireo fampanantenana poakaty nataon’i Andry Rajoelina teny amin’ny 13 Mey 2009 no mba niantefa tamin’ny vahoaka madinika ? Ny fanofàna ny Airbus an’ny kaompania Air France ve ? Ny fampidiran’i Mamy Ravatomanga “groupe électrogène” tao amin’ny JIRAMA nahazoany 15 Miliara isaka ny mihetsika ve ? Ny famarotana ny vy tao Soalala nahazoan-dRajoelina 100 Tapitrisa Dolara ve ? Ny vahoaka madinika hatrany anefa no nataon’i Andry Rajoelina tsianjery isaka ny mandray fitenenana, na mikabary nandritra ny fitondrana Tetezamita.
    Inona anefa no zava-nisy taorian’ny fitondrana HAT ? Lasa miliardera ary isan’ireo mpanam-bola indrindra eto Madagasikara i Andry Rajoelina sy Mamy Ravatomanga. Nihatsara ve ny fari-piainan’ny vahoaka madinika nandritra ny Tetezamita ? Dia inona fotsiny izany ireny renim-pianakaviana voatery mivaro-tena an-dalambe ireny ? Diso daholo izany ireny tarehimarika milaza ny fitontongan’ny fari-piainan’ny vahoaka malagasy navoakan’ireo fikambanana iraisam-pirenena ?
    Miverina indray
    Milaza miara-mahita isika fa ireo olona tena sahirana ara-pivelomana no tena notilian’i Andry Rajoelina sy Mamy Ravatomanga tamin’izao propagandy izao : nozaraina “tee-shirt”, ampanantenaina kintana sy volana, nozaraina vola, sns. Izay ilay fitsentsefana tsinaim-bahoaka mahazatra ireto olona roa ireto. Araraotina amin’ny fahalemeny sy ny fahasahiranany ny vahoaka madinika, ary ampanofinofisana izao paradisa rehetra izao (Miami, parking anaty toeram-pianarana, 4×4 milentika anaty rano sy fotaka, sns).
    Miverina indray ilay fitsentsefana tsinaim-bahoaka tahaka ny tamin’ny 2009. Efa hananan’i Andry Rajoelina sy Mamy Ravatomanga avokoa ireo fampanantenana poakaty ireo. Trano be mijoalajoala mitentina amina miliara firy no azon’i Mamy Ravatomanga nandritra ny fitondrana Rajoelina, saingy nogiazan’ny Fitsarana frantsay izany satria vola maloto azo avy tamin’ny fanodinkodinam-bolam-panjakana, trafika sy halatra.
    Valalabemandry foana
    Tsy mety mifoha amin’ny torimasony mihitsy ny valalabemandry, tsy mety mahatsiaro tena mihitsy fa ataon’ny sasany fitaovana hangoronany harena ao anatin’ny fotoana fohy. Sahy milaza ve ireny mpitarika sarety ireny fa hataon’i Andry Rajoelina laharam-pahamehana noho i Mamy Ravatomanga, very vola efa ho 100 Miliara noho ny figiazana ireo trano be tany Frantsa ? Ho valalabemandry eo foana izy ireny, tsy izany Mamy Ravatomanga izany velively no hahafoy Ariary ho an’ireny mpitarika sarety sy “4’mi” ireny rehefa tonga eo amin’ny fitondrana, ny any am-paosin’ny vahoaka madinika indray aza no mbola hosokirin’izy ireo hatramin’ny farany.
    Tsy manana fahafinaretana afa-tsy ny manisa vola izany Mamy Ravatomanga izany, tsy misy afa-tsy vola no mibaiko ny sain’izany olona izany, ary mpitsentsitra tsinaim-bahoaka amin’ny alalana fanaovana sorona tahaka ny tamin’ny 7 febroary 2009 sy izao fampanofinofisana mitsangana ny vahoaka madinika izao mba hangoronan-karena haingana no tena talentan’izany Andry Rajoelina sy Mamy Ravatomanga izany. Tsy afa-misaraka ireo olona roa ireo, efa nofatoran’ny tady mahazakan’ny fitiavam-bola sy ny fitsentsefana tsinaim-bahoaka.

    • 30 octobre à 17:08 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,

      Tena mahafinaritra mihitsy rehefa ny mpomban-dRajao no miresaka ny 2009. Tonga amin’ilay tadiaviany, bi-polarisation, raha vao 2009 no resahina, dia tsy misy olona hieritreritra Rajao izany, fa olona anankiroa indray ao an-tsaina : Andry sy Ravalo, ary mampitamberina ao an-tsain’ny olona hoe nahoana no nisy ny Krizy 2009. Ny olona tsotra tsy tia an-dRavalo tsy mandany andro hoe ahoana ny nialany teo, fa ny azy lasa izy nohon’ny fandraisan’andraikitrin’ny Mahery fo.

      Resaka Ravatomanga indray, efa manomboka mi-radote, satria lany lainga, ny eo ihany no averimberina. Ilay afera anefa toa tsy mihetsika akory, raha ny filazan-drizareo, dia tokony efa migadra amin’izao i Ravatomanga izay mira Rajoelina.

    • 30 octobre à 17:13 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,

      Iza izany ilay biby masiaka teny Ambohitsirohitra, nanaovana sorona ny Vahoaka ?

      Ary rehefa nitarika ny vahoaka ho eny Mahazoarivo(Zone rouge) indray i Jacques Sylla niraha-dRavalo, sy i Zafy Albert teny Iavoloha ?

    • 30 octobre à 17:34 | benantsa (#10178) répond à RAMBO

      Ca y est, le clown triste de service continue sa diarrhée verbale ! Et en plus ça p u e...

    • 30 octobre à 18:57 | DadatoaDany (#10284) répond à RAMBO

      merci Rambo.
      C’est bien ainsi que les choses se passent ; le joël a un intérêt vital à être président, la prison, le mandat d’arrêt international lui pend au nez, et la honte pour sa famille. Il est dommage qu’il soit le phare du bulldozer, dommage que c’est déjà lui le prochain président ; Il est dommage que le joël ne soit pas plus futé, un énorme dommage, il aurait pu être le poutine ou l’ erdogan de Madagascar : énormément riche mais adulé par son peuple reconnaissant. Hélas, le joël est juste un valet, d’Ibrahim, c’est son mérite ; opportuniste

  • 30 octobre à 17:36 | benantsa (#10178)

    Et voilà le clown de service qui continue sa nauséabonde diarrhée verbale...

    • 1er novembre à 15:54 | Christianna (#10313) répond à benantsa

      Même les autres pays savent l’importance de cette élection pour notre pays, et c’est la raison de toutes ces missions électorales !

  • 30 octobre à 18:48 | Isandra (#7070)

    FAKE NEW DU SIECLE :

    Patrick Raharimanana a posté ceci sur son compte facebook : « Rajoelina quittera Madagascar en partance de Paris, à moins de 10 jours du 1 er tour des élections présidentielles »

    Ralayé par La dépêche, qui a mis à la UNE de leur journal : « Rajoelina convoqué par ses patrons français »

    Tout cela suffit pour rendre fou et réchauffer les réseaux sociaux, en particulier les ZD, qui osent affirmer que Rajoelina est parti pour assister son procès, ainsi de suite.

    En réalité, Rajoeilna est à Vaingandrano(Paris ???), aujourd’hui.

    Voici la réponse de Lalantiana Free FM :
    « J’ai eu une conversation téléphonique avec Andry Rajoelina pas plus tard que ce matin durant laquelle il m’a dit qu’il allait se rendre à Vangaindrano, Nosy Varika, Mananjary aujourd’hui, où des meetings sont prévus... et puis après, je découvre sur fb « qu’il s’est rendu en catimini » à Paris... et puis, je me suis dit que sans doute donc, Andry Rajoelina lui-même ne connaissait pas son programme mieux que Patrick Raharimanana :)
    Et il m’a fallu recevoir les photos et la courte vidéo prises il y a quelques minutes de Vangaindrano pour me rendre compte que finalement, Vangaindrano c’est Paris... ou l’inverse quoi !
    En tout cas, voici les photos et la vidéo... qui ont peut-être été aussi photoshopées pour cacher la tour Eiffel qui aurait normalement dû apparaître au fond »

    • 30 octobre à 18:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les adeptes de minoa fotsiny ihany gobent tout, tant qu’il s’agit de dénigrer Rajoelina,...

    • 30 octobre à 19:04 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Misy maromaro ihany ny olona mitondra io anarana Lalatiana io.
      Ka iza ity Lalatiana voatonona anarana eto ity ?

      Ilay ramatoa nilako ny Pasitera lehiben’ny FJKM tery amin’ny épiscopat katolika tery Antanimena tamin’ny faha-17 martsa 2009 nanonganam-panjakana ve ?
      Sa olon-kafa ?

    • 30 octobre à 20:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Hay ve ? Izay izany nahatonga an’ilay pastiera nila nanao massage spécial, kay nisy nidaroka.

    • 30 octobre à 20:52 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Nanao massage spécial tao amin’ny épiscopat katolika tery Antanimena ve ?
      Ka ilay ramatoa nanao akanjo maitso nidaroka azy iny ve voadona tao amin’ny ambom-po keliny fa tsy nahazo azy ho kill dia izay no nilakoany azy ?
      Malaza be tokoa eran-tany ry zareo katolika izao momba ny trano itrangan’io « zavatra » io an !
      Arakin’ny tsaho miely dia toa hoe katolika foza hono no tompon’ilay trano nitrangan’iny filakoana Pasitera iny.
      Asa ! Diso ve sa marina izany hoe foza katolika no tompon’io trano io ?

  • 30 octobre à 18:57 | arsonist (#10169)

    Nahazo lesona momba ny kabary ny akama iray.
    Ka dia toy izao ilay fampianarana.

    << 30 octobre à 17:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    << Tsisdinika,
    << A propos de Miami, Paris, etc, Andry utilise technique oratoire par parabole, quand il communique avec les gens lambda …
    << C’est une communication terre-terre, mais efficace et facile à comprendre, car, les Malagasy l’utilisent souvent quand ils voient des choses qui brillent, ils disent hoatran’ny ant an-dafy.>>

    Kabary atao ho an’ny Gasy tsotra moa no ampianarina, kanefa ilay teny fampianarana nifinidin’ilay ramatoa mpampianatra toa tsy teny gasy.
    Dia mba ahoana izany ny momba ny Gasy tahaka ahy, izay tsy mahafehy teny tsy gasy, kanefa mba te ahazo fampianarana koa ?
    Miangatra mihitsy ireto avara-pi ireto ho’aho !
    Tsss !

  • 30 octobre à 20:02 | diego (#531)

    Bonjour,

    Tôt ou tard, il faut que la classe politique malgache ait le courage de mettre fin à cette crise Constitutionnelle infernale et idiote initiée en 2002.

    Ravalomanana, Rajoelina et R. Hery ont été manupilés, et piégés successivement par la HCC depuis 2002 et ils sont devenus consentants :

    - le pouvoir arrive facilement à corrompre les hommes !

    Tôt ou tard, le cycle politique infernal qui a été initié en 2002 doit fatalement et va connaître une fin.

    En tout cas, la HCC a sans doute allé un peu trop loin, sur le terrain politique.

    Challenger la classe politique, pire, la punir, politiquement, en utilisant les prérogatives des pouvoirs Exécutif et Législatif en sont un peu trop.

    Je suis curieux de connaître la suite.....juridique bien évidemment !

  • 30 octobre à 20:36 | akam (#7944)

    - La SADEC comme representant de la CI est evidemment bien attaquee car elle n’a aucun role dans l’attribution des sanctions, s’il y a « fraudes », a ce stade des elections. Que ce soient l’Union europeenne, l’OIF ou la SADEC, toutes sont representees par des individus simples et sans poigne qui figurent en tant qu’observateurs. Les gasy ont ete vaccines de ces process. Le pire est que ces personnes n’osent ni faire appel a la delation, ni pointer du doigt les irregularites apparentes au nez et a la barbe de tous. Ces representants de la CI se dissimulent derriere cette apparence stricte mais qui n’a de sens que pour les ignares. Alors que leur mission est de temoigner la tenue d’ elections transparentes.
    - Comment pourront-ils prouver cela lorsque les 25000 bureaux de vote ont ete scelles par la CENI comme etant des lieux sacres ou la prise de photos est non seulement interdite comme signale Lysnorine mais surtout que seulement 5 personnes sont autorisees (enfin, certes, par le vainqueur des elections) a y penetrer.
    - Mesures suspicieuses n’est ce pas ? comment gerer ces elections de cette facon alors que 36 candidats seront au starting block ? Mascarade annoncee car l’Afrique a cette reputation « puante » de bourrages d’urnes ! et notamment dans les zones les plus recules ou les representants des candidats ne pourront pas y aller. N’oublier surtout pas que s’il y a 100 bureaux de vote litigieux avec 200 electeurs chacun, cela fera 20000 voix gratos ! Dadafara a fait circuler plus de 4000 bureaux, fais le calcul !

  • 31 octobre à 00:37 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo :

    - La SADC = inutile , car il dise toujours la même chose = tout c’est bien passé - tout est OK ... etc ...

    • 31 octobre à 00:42 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny Patriote Gasy d’Antananarivo :

      - Gasy réveillez vous :
      - 1 seul Ethnie = Malagasy ( savez vous qu’unis on est plus forts ???? )
      - 1 seul ennemi = la pauvreté

      - 36 candidats divisé contre la pauvreté ? la pauvreté va encore gagné - la défaite est assuré ...

  • 31 octobre à 08:12 | lysnorine (#9752)

    KELIBERANO sy ny komandà Lylison (2004)
    @ Isandra 30 octobre à 14:22 | (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40 ^
    « Rambo

    « […] Lors de son passage à BETROKA, le numéro 1 du pays a présenté le Colonel Lylison René de Rolland à la tête des Forces d’Intervention Spéciale (FIS) à la population locale. C’est lui qui dirige également les « forces spéciales mixtes » constituées spécialement pour cette mission... »

    Misy fampahatsiahivana ny raharahan’i KELIBERANO tamin’ny 2004 sy ny kômandà Lylison ao amin’ny lahatsoratr’i Solo Razafy tao amin’ny « mydago » nitondra ny lohateny hoe « Me RAKOTOMAVO RAZAFIMANATSOA HANITRINIAINA : TSY AZO IALANA NY FILOHA RAVALOMANANA MARC »

    « [...] Mahakasika ny any ATSIMO tsimo dia nambarany [Me Hanitra] fa ny filoha Ravalomanana sy isika teto an-toerana dia efa nanaitra ny rehetra mikasika io zavatra io. Nampatsiahivin’ity mpisolovava mpanao politika ity ny zavatra nitranga tamin’ny taona 2004. Nisy izany atao hoe
    « operation FADIO » izany tany IHOSY na ilay « KELIBERANO ». BE DIA BE hoy izy ny MPISOLOVAVA [sy mpitsara !] MAHAFANTATRA TSARA io raharaha io ary anisan’izany ny tenako. Ny zavatra nisy tamin’izany dia hoy Me Hanitra dia ny COMMANDANT DE BRIGADE Ihosy dia IO OLONA nalefan’ingahy Rajoelina HITARIKA ny IRAKA any ATSIMO amin’izao fotoana izao. Nisy ny mpangalatr’omby ary avy eo lasa dahalo ny iray tanana ka NOVONINA [novonoina] sy NODORANA ny tanana [notombohiny ho dahalo izany]. Nandeha teny amin’ny fitsarana tao FIANARANTSOA ny raharaha. Tsy mbola vita io raharaha io hoy izy satria resaka FAMONONA OLONA MAROBE tamin’izany dia LAZAINA FA DAHOLO ireo olona ireo. Ratsy dia ratsy ny toeran’io olona mitarika io operation fadio io tamin’izany satria FAMONOANA OLONA NO NATAO , ka mandritra ny folo taona dia mbola azo hanenjehina azy izany. Nandeha ny fitsarana tao IHOSY hoy Me Hanitra ary tonga tany amin’ny fitsarana tao FIANARANTSOA. Tsy afabela tamin’io raharaha io io olona io. Nalaina anefa ny antotaratasy nentina tany amin’ny MINISTERA izay NISY NY NANAROTSARONA. Tamin’ny 2008 dia mbola nandeha io araharaha io. Noho izany hoy ity mpisolovava mpanao politika ity dia tsy mahagaga raha io olona voatondro io no lasa mankany amin’ny mpanongam-panjakana. Misy tomboantsoa manokana arovanao ao amin’izao fotoana izao. Io hoy Me Hanitra no tena fanitsakitsahana ny zon’olombelona, izay mitovy amin’ny GÉNOCIDE lazaina fa namono olona ary ny taratasy any amin’ny fitsarana dia voalaza fa 36 ny olona maty tamin’izany. Ny lalàna iraisam-pirenena hoy izy dia rehefa mihoatra ny 100 bt olona maty dia atao hoe génocide. Izao isika miteny izao dia misy olona nanome antontan’isa fa manakaikikaiky ny 800 ny isan’ny olona maty any Atsimo. Vao hainga hoy izy ilaikely no nandeha tany New York nanao sonia ny fanafoanana ny fanamelohina ho faty. Efa hatramin’ny 1960 ka hatramin’izao ny lalàna malagasy dia misy izany fa tsy mbola nisy malagasy iray novonina ho fat. Ny fitsarana aza mahavita manao hoe melohina ho faty ny olona fa tsy vonoina ho faty, fa tazonina mandra-pahafaty.

    « Ny zavamisy hoy Me Hanitra dia ny filoha Ravalomanana Marc henjehina amin’ny famonoana olona ka tsy avela hilatsaka kanefa ingahikely no nanatitra ny kolonely Lylison sy ny namany tamin’ny fomba ofisialy tany BETROKA tamin’ny fanomboahan’ny operation TANDROKA . Dikan’izany hoy izy dia ny filoha Ravalomanana Marc lazaina fa filoha faratampon’ny foloalindahy, tomponandraikitra voalohany teto amin’ny firenena, izay nahatonga ny firaisana tsikombakomba tamin’ny 07 febroary. Ity zavatra nitranga ity hoy Me Hanitra mihoatra ny 100 ny olona maty. Noho izany dia ianao FILOHAN’NY TETEZAMITA NANOME TSODRANO ireo mpitandro filaminana ireo NO NAMONO MALAGASYohatra anao. TOMPON’ANDRAIKITRA amin’ny famonoana olona tany Atsimo izany ianao. Azontsika atao tsara hoy izy ny mitory any amin’ny fitsarana iraisam-pirenena satria izay no CRIME CONTRE HUMANITÉ ary mahefa ny fitsarana amin’ny zavatra tahaka itony.[...] »
    (Hofaranana)

    • 31 octobre à 08:38 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra 30 octobre à 14:22 | (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40 ^
      Rambo,
      [...]
      (Tohiny sady farany)
      « A la fin de la transition, les actes de dahalos ont été PRESQUE (?) endigués... »

      Asa na hatraiza ho aiza izany hoe « presque » izany raha ny zava-tsy nitsaha-mitranga tamin’ny taona 2013 no itarafana azy, arak’izao SANTIONANY KELY izao fotsiny :

      1) Gazetiko 17 Aprily 2013 Laharana : 4549 :
      « Fanafihan-jiolahy tany BETROKA
      Mpianaka voatifitra teo amin’ny lohany, ramatoa iray gorobaky ny bala
      Zazakely vao roa taona monja sy ny reniny io voatifitra teo amin’ny lohany io

      « [...] Tena manao ny ataony mihitsy ny jiolahy any BETROKA amin’izao fotoana izao satria ny alatsinainy alina teo, FANAFIHANA TELO BE izao no nitranga tany an-toerana ka mampitaraina ny mponina tokoa. Araka ny vaovao voaray dia VEHIVAVY MPANDRAHARAHA iray no notafihan’ny jiolahy maromaro NITAM-PIADIANA tao Anjado-Betroka tokony ho tamin’ny 10 ora alina tany ho any. Vao teny an-tokontany ireo jiolahy dia nanapoaka BASY ary mbola nitohy tao an-trano izany rehefa tafiditra ry zareo...noteren’ireo jiolahy hamoaka vola ilay ramatoa satria raha ny fanazavàna azo dia vao nahalafo kafe 30 gony ilay ramatoa, izay toy ny efa fantatr’ireo jiolahy tsara...Tsy nety nanome anefa ilay ramatoa ka notifiriny teo amin’ny tanany. Mbola nampiany tifitra teo amin’ny feny indray ka nony farany dia nanome ny vola ihany ilay ramatoa izay lelavola 5 tapitrisa Ariary...

      « Rehefa azon’ireo jiolahy anefa izany dia NOTAPERIN’ireo jiolahy mihitsy ny AIN’ilay ramatoa...
      « Mbola NANAMPARAN’ireo jiolahy ny HABIBIANY ihany koa anefa ny VINANTON’ ilay ramatoa tao an-trano niaraka taminy tamin’io, izay vadin’ilay zanany lahy tafatsoaka sy ny ZANANY VAVIKELY VAO ROA TAONA MONJA . Notifirin’izy ireo koa izy mianaka ka samy voa teo amin’ny lohany saingy mbola tsy maty..[...] ».

      2) Inovaovao, 27 mai 2013 :
      « BETIOKY - ATSIMO : Olona 7 namoy ny ainy, omby 560 voaroba nandritra iny herinandro lasa
      ANJAKAN’NY DAHALO TANTERAKA ny DISTRIKAN’i Betioky-Atsimo iny amin’izao fotoana izao. »

      3) Midi Madagasikara, 8 Jona 2013 :
      « Antsirabe II : Nanafika ANDRO TSENA ny dahalo, OMBY 40 very
      Soumis par admin le sam, 08/06/2013 - 11:30

      « Tsy misy tahotra intsony ny an’ireto dahalo nanao fanafihana tao Sahanivotry Manandona fa atoandro be nanahary, no sady andro tsena ihany koa no tonga nanafika tao amin’ny fokontany Ambohimanarivo ny andian-dahalo maromaro ;izay tsy voafaritra mazava tsara ny isany.

      « Ny talata 4 jona 2013, tokony tamin’ny 1 ora sy sasany tolakandro no tonga nanao be miditra ny tanàna ireto dahalo, avy hatrany dia NANAPOAKA BASY nentina nampitahorana ny mponina...
      « Marihana fa ao Manandona no ahitana TOBIN’ny ZANDARY saingy somary efa manalavitra ny tanàna ihany no misy azy. »

      4) Inovaovao 11 novembre 2013 :
      « HETSIKY NY MPITANDRO FILAMINANA TAO MANJA : Zandary iray sy Polisy roa tsy hita popoka.

      « Nandritra ny herinandro maromaro izay no nanatanterahan’ireo mpitandro filaminana, izay ivondronan’ireo Zandary sy Polisy ny hetsika tany amin’ny sisin-tany mampisaraka ny Distrikan’i Manja sy Ankazoabo Atsimo iny. 11 novembre 2013
      .
      « [...] Nahomby ny hetsika satria tonga teo am-pelatanan’ireo mpitandro filaminana ny omby miisa 41 isa. Araka ny loharanom-baovao voaray dia tamin’ny sabotsy teo tokony ho tamin’ny 3 ora tolak’andro no nikasa hiverina any an-tanàna ny sasany tamin’ireo mpanao fisafoana niaraka tamin’ny omby 41 isa.

      Voatery nizara roa araka izany ireo mpitandro filaminana ka raha iny izy ireo hamonjy ny lalana mody iny indrindra no NIFANEHATRA TAMPOKA TAMIN’NY ANDIAN’OLONA TSY FANTATRA . Avy hatrany dia nikasa ny HAKA AN-KERINY IRETO OMBY 41 IRETO izy ireo, niezaka nanohitra ireo mpitandro filaminana ka raikitra ny FIFANDONANA MAHERY VAIKA.

      Vokany, VOTSOTRA teo am-pelatanan’izy ireo indray ireo OMBY ary ankoatra izay dia ZANDARY sy POLISY ROA no fantatra fa TSY HITA POPOKA hatramin’izao [...] »

      5) La Vérité, Jeudi, 05 Décembre 2013 :
      « MANJAKA ny TSY FANDRIAMPAHALEMANA any AMBOVOMBE ANDROY na eo aza ny ezaka ataon ’ ny Zandary. Fantatra izao fa manodidina ny 10 ISAN’ANDRO ireo olona MATIN’ny malaso. Lasibatra koa ny entana rehetra sy ny omby.

      « Miaina ao anatin’ ny HOROHORO TANTERAKA ny mponina any Ambovombe Androy. ...Misy amin’ ireo mponina no efa mitsoaka any an’ ALA, ka zary fiainana isan’ andro ny mandositra ny trano fonenana. Tsy ny omby ihany no ripahin’ ny dahalo fa na ny AKOHO amam - BORONA sy ny entana ao an - trano koa aza . [...]Ireo tomponandraikitra isan’ ambaratonga dia toa MITAZAM-POTSINY manoloana ny toe - draharaha aty aminay », hoy ny fanazavan’ ny Pasitera Josoa, isan’ ireo zanak’ iny faritra iny

      Indrisy ! Mbola tsy toa i Paris na i Miami mihitsy tokoa ny toerana iainanan’ireo vahoaka Malagasy mahantra eran’ny ATSIMO ireo, fanaon’ny dahalo lasibitra andro aman’alina, ary TSY VOARON’ny herim-panjakana na mahazo rariny amin’ny Fitsarana.

  • 1er novembre à 14:47 | walmad (#4763)

    Heureusement que les politiques africains vont certifier l’honnêteté des élections Malgaches... eux quoi sont les champions de tricheries dans leurs élections .

    Tout ça parce que beaucoup trop de politiques malgaches sont corrompus jusqu’à la moelle...

    Politiques malgaches ressaissez vous avant de devenir (très prochainement) la risée planétaire

  • 1er novembre à 15:45 | Christianna (#10313)

    tapa-dalan-kaleha ny mpangala-bato amin’izao ! Ny zavatra tsikaritra moa izany dia be ireo firenena manolo-tànana antsika amin’izao fifidianana izao mba hahatsara ny fizotran’izany !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 175