Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 21h52
 

Développement

Nations unies

Les objectifs de l’ODD difficile à atteindre ?

mardi 25 octobre | Mandimbisoa R.

La cérémonie de célébration de la journée des Nations Unies à Madagascar s’est déroulée hier à l’hôtel Radisson Blu en présence du premier ministre Christian Ntsay. Ce fut une occasion de réaffirmer les engagements afin de réaliser les objectifs du cadre de coopération entre le Système des Nations Unies et le Gouvernement de Madagascar dans la vision de réaliser les Objectifs de Développement Durable (ODD) jusqu’en 2030. À mi-chemin de cette année cible, cependant, presque tous les indicateurs sont en retard.

Pour les huit ans à venir, 30 projets portant sur les objectifs de développement durable (ODD) vont être mis en œuvre par des membres du secteur privé issus de huit îles de la région à savoir, Madagascar, Mayotte, la Réunion, Maurice, les Seychelles, les Maldives et les Comores ainsi que Zanzibar. Ces projets seront sélectionnés parmi une soixantaine qui vont être triées par un pool d’experts du système des Nations unies, d’agences du secteur privé, d’experts internationaux. Les projets seront axés sur les secteurs porteurs de développement à l’instar de la pêche durable, de la transformation artisanale et industrielle, de la réhabilitation portuaire sous une perspective d’infrastructure durable, de la revalorisation et de la pérennisation des ressources, de l’agribusiness, de la préservation de la biodiversité, de la gestion et transformation des déchets.

L’atteinte des objectifs de développement durable peine pourtant à être accompli au niveau des pays partenaires des Nations Unies dont Madagascar alors que les défis augmentent d’année en année. Les Objectifs de développement durable (ODD), également nommés Objectifs mondiaux, ont été adoptés par les Nations Unies en 2015. Ils sont un appel mondial à agir pour éradiquer la pauvreté, protéger la Planète et faire en sorte que tous les êtres humains vivent dans la paix et la prospérité d’ici à 2030.

A Madagascar, les effets combinés de : la sécheresse, la faible productivité agricole, le manque de denrées alimentaires de base sur le marché, les revenus faibles des ménages versus les prix plus élevés, l’impact de la Covid-19 ont entraîné une détérioration de la sécurité alimentaire. Plus de 1,4 millions de personnes dans le Sud ont un besoin urgent d’assistance alimentaire (classification intégrée des phases de sécurité alimentaire IPC3+), et on estime que plus d’un demi-million d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aigu.

35 commentaires

Vos commentaires

  • 25 octobre à 11:22 | arsonist (#10169)

    L’ "ODD", pour être cohérent avec sa propre dénomination, doit s’opposer durablement au souhait des foza d’exercer la souveraineté fozaesque sur les Îles Éparses !

    Les Îles Éparses doivent rester un sanctuaire de la préservation de l’environnement et des espèces pour la sauvegarde de la planète !

    • 26 octobre à 16:03 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Y compris dans l’ODD , les kianjan’ny barea, les colisées, les piscines olympiques & que sait-on encore d’autres ??

    • 26 octobre à 16:05 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Oups, zoublié les lignes tèlèfèrrriques !! veuillez bien m’excuser.

  • 25 octobre à 11:46 | Isandra (#7070)

    "Ces projets seront sélectionnés parmi une soixantaine qui vont être triées par un pool d’experts du système des Nations unies, d’agences du secteur privé, d’experts internationaux."

    C’est l’origine d’échec.

    Ils sont têtus les entités de nations unies, ils envoient souvent des experts qui ne savent pas les réalités d’au fond de brousses de notre pays, et qui décideront des projets qui peuvent convenir à notre situation.

    Madagascar, par ex : a déjà son plan d’émergence, même si ce régime a du l’ajuster avec les vraies réalités, au vus des données cachées par le régime précédents, et des erronées qu’ils avaient permis de divulguées,...et les contextes après 2019, etc

    • 25 octobre à 12:18 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      L’ODD FAIT PARTIE DES HÉRITAGES MAL GÉRÉS PAR MR HO.

      Avant même l’avènement des Objectifs de Développement Durable, Madagascar, face à l’urgence de la relance après 5 années de crise (2009 à 2013) , s’est doté d’un Plan National de Développement (2015- 2019) . Ce cadre référentiel revêt les idées maîtresses véhiculées dans le Programme mondial, telles que « une jouissance partagée des fruits de la croissance, la préservation de l’environnement, l’accès de toutes les catégories de la population à l’éducation et à la santé » . A travers le Plan National de Développement (PND) 2015-2019, Madagascar aspire à construire une « Nation moderne et prospère » et centrée sur le développement citoyen responsable .

      Dans cette perspective, le Ministère de l’Economie et du Plan de l’époque a la responsabilité de suivre la mise en œuvre du PND et d’assurer l’intégration de l’Agenda 2030 dans le cadre de planification national . Avec l’accompagnement du Système des Nations Unies, en particulier le Programme des Nations Unies pour le Développement, le présent Rapport de priorisation des Objectifs de Développement Durable précise l’engagement de Madagascar en définissant clairement les cibles que le pays compte mettre en œuvre directement à travers ses politiques et stratégies . Il tient compte des spécificités du pays, de ses contraintes, de ses priorités en matière de développement .

      Le Rapport de priorisation est le fruit d’un large processus de consultations entamé depuis 2015 . Mais le successeur de Rajaonarimampianina n’a pas su développer le programme non seulement par son ’ncompétence mais aussi par négligence. En tant qu’ amuseur publique Mr Ho a d’autres chats à fouetter :construire des lieux de loisirs et d’amusement de tout genre.

    • 25 octobre à 12:27 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      QUI SONT LES MAÎTRES À PENSER DE MR HO APRÈS LA MORT DE RATSIRAKA ?

      GUERRE DES MAMMOUTHS !
      .

      Il ne se passe pas une semaine sans que les responsables actuels fassent parler d’eux. Et pour inaugurer cette semaine, deux vieux routiers de la politique et spécialistes de retournement de veste sont sous les feux des caméras.

      Panier de crabes ! Une expression qui illustre bien l’ambiance au sein de l’entourage du président Andry Rajoelina. La sortie fracassante de Norbert Lala Ratsirahonana ce samedi à Vangaindrano n’est qu’un événement de plus qui illustre les différents désaccords entre les alliés du président. Une sortie que le conseiller du Président de la République en charge des affaires politiques, Soja Jean André dit Kaleta n’a pas du tout digéré. Hier, celui-ci a organisé en toute urgence une conférence de presse afin de répondre au discours du leader du parti AVI ce week-end à Vangaindrano. Le public pourrait ainsi assister à une bataille des « dinosaures politiques », un avant-goût de la compétition électorale qui s’annonce rude.

      Égalité
      Conseiller de Norbert Lala Ratsirahonana quand celui-ci était premier ministre, les deux hommes, à part les similitudes dans leurs comportements politiques, ont fait du chemin ensemble. Ils étaient avec tous les régimes qui se sont succédé, au moins à partir de la Troisième République. Très habiles à quitter le navire quand la pression monte, Kaleta et Norbert Lala Ratsirahonana maîtrisent l’art de se faire un strapontin politique. À une année de la présidentielle, à un moment où tout va de travers, ce n’est pas une surprise si les deux hommes montent aux créneaux même si leurs objectifs ne sont pas les mêmes. Si, le numéro Un du parti AVI a rappelé les grands principes de son parti ce week-end et a indiqué que certains d’entre eux ne sont pas respectés, conduisant le parti à remettre en cause l’alliance passée avec la majorité, le chef de Liaraike table sur l’égalité entre les différents partis au sein de l’IRD. L’ancien membre de la Haute Cour Constitutionnelle ne respecte pas la loi, a indiqué Soja Jean André en brandissant le règlement interne de l’IRD.

      Couleurs
      L’AVI revendique l’appartenance de deux ministères, dont le ministère du Transport et de la Météorologie et le ministère des Mines et des Ressources stratégiques ; le parti Liaraike de Kaleta, quant à lui, ne peut se féliciter que du poste de conseiller du Président de la République en charge des affaires politiques qu’il occupe. Si l’AVI dispose encore des élus au sein de la collectivité territoriale décentralisée, des maires et des conseillers municipaux, le Liaraike se réduit à un simple parti qui n’a pas d’élu. Un problème de représentation guette ainsi la formation de Soja Jean André même si celui-ci se comporte comme un donneur de leçon et se permet de recadrer Norbert Lala Ratsirahonana qui a vu toutes… les couleurs, et pas uniquement l’Orange, durant sa carrière politique.

      Julien R./ Midi Madagasikara.

    • 25 octobre à 15:04 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      C’est la faute aux Nations Unis maintenant . Le drame de ce se Pays est de ne pas admettre ses échecs, et de le mettre sur le dos des étrangers . Ce ne sont pas eux qui pillent les richesses du Pays depuis l’Indépendance , mais les fossoyeurs de La République , de génération en génération. Si les défenseurs du Calife répètent à longueur de journée , que l’on n’a jamais gouverné , et que ce eux qui sont aux commandes , je suis tout à fait d’accord . Mais de là à diriger la Patrie comme des voyous , on vous laisse la place . Il s’agit tout simplement de gérer les besoins , et les priorités de la majorité silencieuse , comme un bon Père de famille . Mais cela est au dessus de leurs compétences !!!

    • 25 octobre à 15:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      L’un d’aveu d’échec, c’est d’accepter que le pays n’est pas encore développé.

      Tout le monde se met d’accord que notre pays est encore en voie de développement, dont le régime actuel compte déclencher l’émergence, en mettant en place leur programme.

      Cependant, ce n’est pas tout le monde qui reconnait ses manquements envers leur pays ;

      - Les andafy ont fauté d’avoir laissé leur pays dans cet état,
      - Les déserteurs ont pêché d’avoir quitté le navire de patriote pour sauver ce pays et éviter son naufrage,...
      - Les régimes qui se succèdent ont commis des erreurs de ne pas avoir su mettre en place la politique de développement efficace,...

      La liste est longue,...

    • 25 octobre à 15:46 | Albatros (#234) répond à Isandra

      "Ils sont têtus les entités de nations unies, ils envoient souvent des experts qui ne savent pas les réalités d’au fond de brousses de notre pays, et qui décideront des projets qui peuvent convenir à notre situation." !.

      En dehors de la tournure de phrase, je m’étonne de voir la "petite main" du jour, souligner la "méconnaissances" des experts de l’ONU quand il s’agit de leur analyse concernant les objectifs des ODD, non respectés par Madagascar, mais mettre en avant, dans d’autres posts, les votes de l’ONU quand il s’agit de vouloir "récupérer" les Iles INOCCUPEES des Eparses !.

      Je note, aussi, dans l’article, que les ODD de l’ONU, ne concernent que 8 Iles de la "Région" : Madagascar, Mayotte, la Réunion, Maurice, les Seychelles, les Maldives et les Comores ainsi que Zanzibar !.

      J’aimerai connaitre les Objectifs de Développement Durable (les ODD !), du Gouvernement malgache concernant les Iles Eparses !.

      Que compte faire le Président Malgacho-Français actuel de Madagascar en cas d’une (improbable) "récupération" de ces Iles pour leur....... "Développement Durable" ?!.

    • 25 octobre à 16:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Albatros,

      "Que compte faire le Président Malgacho-Français actuel de Madagascar en cas d’une (improbable) "récupération" de ces Iles pour leur....... "Développement Durable" ?!."

      Le Président est un réaliste, il ne vend pas la peau de l’ours avant de le tuer. En effet, il est insensé de faire un programme sur des îles qui sont encore occupées par l’autre pays. Mais, ce qui est sure, ce sera manara-penitra.

      Contrairement aux dires d’un Molotov, Rajoelina n’a jamais dit que Madagascar compte ne pas continuer le plan français pour ces îles, de les mettre comme réserves naturelles,...

    • 25 octobre à 16:49 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      Bonjour Albatros,

      Vous avez posé la question suivante à Isandra :
      "Que compte faire le Président Malgacho-Français actuel de Madagascar en cas d’une (improbable) "récupération" de ces Iles pour leur....... "Développement Durable" ?!."

      A votre place, j’ aurais d’ abord posé la question :
      "De quelle crédibilité et légitimité le Président Malgacho-Français actuel de Madagascar dispose pour défendre les intérêts malgaches, en ce qui concerne les Îles Éparses, quand lesdits intérêts malgaches vont à l’ encontre des intérêts français, car en tant que français ce président Malgacho-Français ne devrait pas se positionner contre les intérêts de La France ?"

    • 25 octobre à 17:34 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      PS :

      Et donc la question de la crédibilité et de la légitimité du Président Malgacho-Français actuel de Madagascar, je la pose à Isandra.

    • 25 octobre à 19:50 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      Isandra,

      La question d’ un de ces andafy que vous essayez de culpabiliser, car selon vous, ils auraient laissé leur pays dans un état catastrophique, vous indispose t-elle tant que celà, pour que vous ne vous risquez pas à donner une réponse, même pas une petite explication ?

    • 25 octobre à 21:36 | Antony (#9838) répond à Isandra

      INONA RE IZANY TENY FRANTSAY SORATANAREO IZANY RY ISANDRA MIANAKAVY E ! MAHAMENATR’OLONA ! Nataoko hoe vazivazy kanefa toa ohatry ny tsy misy miteny dia vaka ihany ny tena hoe izao ve sisa no farafahaizan’ny olona mpanohana tsy misy fepetra ?

  • 25 octobre à 11:59 | lé kopé (#10607)

    L’Objectif de développement durable , selon la définition des Nations Unies , est un vœu pieux pour la population Malagasy . Vu la situation actuelle , avec toutes ces gabegies , aucune lueur d’espoir ne pointe à l’horizon . Le Flibustier avait annoncé que l’autosuffisance alimentaire était la seule condition pour sortir un Pays du sous développement en l’an 2000. Qu’en est il actuellement , après 22 années ? Le peuple subit de nos jours les affres de la famine , l’insécurité , les routes obsolètes , une politique de Santé balbutiante , le manque d’eau et d’électricité, et une Education au rabais . Selon les statistiques , 1,4 Millions de personnes souffriront de famine cette année , et 500OOO enfants de malnutrition . Le Calife ne semblait pas si bien dire dans une Tribune Mondiale : "la malnutrition est un droit fondamental". Un lapsus qui définit bien sa politique . Salut Les Copains .

  • 25 octobre à 12:13 | Jipo (#4988)

  • 25 octobre à 18:13 | Albatros (#234)

    @ Yet Another Rabe

    Il est évident qu’au vu de la "construction du Colisée du Rova" on peut se poser des questions sur la notion de "Développement Durable" du Président malgache !.

    Quand à l’avenir du "développement" des Iles Eparses, je ne me fais aucun souci tant qu’elles resteront françaises !.

    En ce qui concerne la demande de l’Etat malgache, au sujet de ces iles, je rappelle, une fois de plus que, du temps de la "colonisation", les "Comores" faisaient AUSSI partie de l’ensemble dénommé "Madagascar et dépendances" !. Alors pourquoi ne pas RECLAMER, aussi, la "restitution" des Iles Comoriennes et de Mayotte ?!.

    • 25 octobre à 18:21 | observateurtrèslucide (#11344) répond à Albatros

      Albatros ,
      "Alors pourquoi ne pas RECLAMER, aussi, la "restitution" des Iles Comoriennes et de Mayotte ?!."

      Oui bien sur et de la Réunion et de Maurice et pourquoi pas de l’ile de France en dédommagement de la colonisation !
      Arsonist pourrait alors légitimement parler de sa ville ,Paris !
      Plus on est de fous ,plus on rit !

    • 25 octobre à 18:22 | Stomato (#3476) répond à Albatros

      Les Iles Comoriennes et Mayotte ont eu la possibilité de faire un référendum.

      Madagascar à eu l’indépendance sans aucun effort, un cadeau suivi de beaucoup trop d’autres.

    • 25 octobre à 19:28 | Yet another Rabe (#4812) répond à Albatros

      Albatros,

      Pour le Président Malgacho-Français actuel de Madagascar, la notion de "développement durable" consiste à monétiser tout ce qui peut l’ être, pour le développement durable du profit à l’intention exclusive du "très sélect club politico-mafieux d’ Andry Rajoelina".

      Et ce n’est certainement pas pour les intérêts de la nation malgache, dont ce dernier se fiche éperdument comme de sa première culotte.

      Alors que les Îles Éparses restent françaises, c’est la meilleure des choses qui se puisse être.

      Il reste à espérer que La France, par la voix du Président Macron, en fasse une vraie réserve naturelle de ces Îles Éparses, et ne succombe pas aussi à la tentation d’ en faire un domaine d’exploitation à vocation économique, car aussi quelque part celà reviendra à les monétiser.

  • 25 octobre à 18:19 | Stomato (#3476)

    >Les objectifs de l’ODD difficile à atteindre ? <<

    Je dirais plutôt que ce sont les Objectifs du Développement qui sont difficiles a atteindre.
    Et ce depuis 1972, ou la politique tribale à remplacé le travail, vous savez ce bizarre comportement qui sert avant tout à créer de la richesse.
    D’abord la richesse qui va dans son assiette, puis dans son estomac et puis ses muscles.

    Mais depuis 1972 la création de richesse a été surtout orientée Blingbling et comptes off-shore.
    Alors dans ces conditions les objectifs de l’ODD sont impossibles à atteindre.

  • 25 octobre à 19:43 | arsonist (#10169)

    (i)Toa tsy kaozin’ny Président Macron ny kaozin’i Ramatoa Giorgia Meloni k’legonina a !
    Tsy niarahaba an’ity Ramatoa ity akory ny Président français raha lasa Présidente du Conseil any Italy ilay Ramatoa.
    Nilaza anefa Ramatoa io androany io fa
    tsy "fasista" izany hono izy, no sady koa tsy "akaiky fo ny fasista".
    Ny antoko politika "Fratelli" de l’Italie misy an’i Ramatoa anefa dia farany ankavanana tokoa !
    Dia ho hita eo izay ho fandehany e !

    (ii) Nanomboka manajoro ny Government ho tarihiny i Rishi Sunak. Misy efa isan’ny Government teo aloha teo ireo efa notondroany.
    Hum ! Aza hitako !

    (ii bis) Raha tena dinihina koa ange dia ny Indian Rishi Sunak no tena azo lazaina hoe mpandimby an’i BoJo, izay avy ao amin’ny antoko "Tories’’, fa tsy ilay Ramatoa Liz Truss izay nandalo dia lasa akory !

    (iii) BoJo koa moa dia Mayor of London taloha.
    Ary Pakistaney antsoina hoe Sadiq Aman Khan, ao amin’ny antoko politika "Labour" no nandimby azy ao London.

    (iv) Raha fintinina izany dia izao :
    i BoJo , izay avy ao amin’ny antoko ’’Tories", dia
    a. nodimbiasana Pakistaney (antoko "Labour") ao amin’ny London City Hall
    b. dimbiasana Indian (antoko "Tories’’) ao 10 Downing Street.

    Fehiny : mahatalanjona !

  • 25 octobre à 20:29 | observateurtrèslucide (#11344)

    ééééééééééééh
    ooooooooh
    Waaaaaaaaaaaaaaaaaaf
    Piiiiiiiiiiiiiiing,
    J’occupe le terrain façon arsonist !
    C’est pas interessant et pas instructif comme l’est arsonist !
    Lui est planté devant sa chaine d’info à Paris et essaye de comprendre la politique Française et internationale, j’ai bien dis "essaye" car manifestement il ne comprend pas grand chose et tente de faire des commentaires sans aucun reliefs !
    Pauvre type !

    • 25 octobre à 23:06 | Zora (#10982) répond à observateurtrèslucide

      Et vous, vous n’occupez pas le terrain et comprenez beaucoup de choses... A part manifester votre haine contre les merinas. Désolant !

  • 25 octobre à 20:53 | arsonist (#10169)

    # YaR

    Miarahaba !
    Hoy ianao :

    25 octobre à 19:50 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra ^
    Isandra,
    La question d’ un de ces andafy que vous essayez de culpabiliser, car selon vous, ils auraient laissé leur pays dans un état catastrophique, vous indispose t-elle tant que celà, pour que vous ne vous risquez pas à donner une réponse, même pas une petite explication ?

    Comments :
    Tsy miafina ny foza manenjika sy miezaka manaratsy ny avara-pianarana !
    Bac-3 ve no mitondra ny Gasy, ka aiza ireo foza mpitondra ireo no tsy ho mahamahana manoloana ny avara-pianarana !

    Maro amin’ireny avara-pianarana ireny no mpila ravin’ahitra aty Ivelany.
    Dia mazava ho azy izany ny anton’ny fanenjehana sy ny fanaratsiana ataon’ny foza ny Andafy !

    Ny mahagaga fotsiny dia hatramin’izaho,
    izay zara raha mahay mamaky teny sy manoratra no sady koa technicien de surface, avy aza
    dia enjehin’ity be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra ’ty tsotra izao !
    Angaha tsy loza e !
    Tsy misy quoi anefa ny amin’izany !

    Raha foza sy ny
    racistes vils colonialistes attardés autoproclamés fransés
    no tsy tia ny dimbaka,
    dia mitoto koba ny dimbaka hatavy,
    ry ’Nao a !

    • 25 octobre à 22:13 | Yet another Rabe (#4812) répond à arsonist

      Miharahaba Arsonist,

      Ny tena mahasosotra dia ny fahatsapana fa ny mpitondra malagasy dia tsy miraharaha na dia kely akory momba ny fiainan’ ny vahoaka izay tokony hiandraketany.

      Namaky an’ ity lahatsoratra ity aho : http://www.lagazette-dgi.com/?p=84767
      dia tezitra tao am-po.

      Ampiana 1000 ar dia lasa 8000 ar ny bidon rano 20 litatra any Atsimo, efa sahabo ho 2 € izany (raha 1 € = 4000 ar).

      Marina fa ny mpitondra fanjakana rehetra tao aorinan’ ny nahazoana ny fahaleovantena dia tsy nisy niraharaha ireo mpiray tanindrazana any atsimo, fa mazanà izy ireo mba nisy fiantrana ny vahoaka, ka dia nanandrana nampivoatra na dia kely aza, ary nifantoka t@ toerana nihaviny.

      Ity kosa anefa, ny mampiavaka @ fomba fitondram-panjakan’ny i Rabitro Manjaka Dondrom-P* @ ny fitondram-panjakan’ny taloha azy, dia ny tsy firaharahin’ ity fanjakana ity na vahoaka iza na iza ao @ firenena, afa tsy ry zareo ao @ "club des voleurs et prévaricateurs d’ Andry Rajoelina".

      Tena mahasoso P*, médaille d’or @ ny tsy firaharahina sy fanitsakitsahana ny firenena iray manontolo i Andry Rajoelina.

    • 26 octobre à 08:30 | vatolahy (#11348) répond à arsonist

      il est vrai que les ambaniandro esclavagistes étaient haineux envers les colons libérateurs.on le comprend car la richesse à cette époque obscure se comptait en nombre d’esclaves

  • 26 octobre à 09:42 | arsonist (#10169)

    (i) Androany alarobia hariva izany dia hanao valan-dresaka ao amin’ny TV ny Président Macron.
    Ho hita eo izay ho ambarany momba izao fiakaran’ny vidim-piainana noho ny ady any Ukraine izao.

    (ii) Alohan’io valan-dresaka io anefa dia hiara-misakafo amin’ny Chancelier Olaf Scholz ny Président Macron.
    Hizaha izay vaha-olana momba ny disadisa misy amin’ny fifandraisan’i Germany sy France no voatondro hifanakalozan-kevitra.
    Nilaza manko ny Président Macron fa "mitoka-monina hono i Germany izao".
    Vokatr’ity ady any Ukraine ity ihany izany rehetra izany !

    (ii bis) Ambonin’izany dia samy manana ny heviny i Germany sy i France momba izay tetika fiarovana an’i Europe Occidentale.
    Tena mihatra aman’aina io !
    Voakorontan’i "Putler’’ ihany kay ny UE !

    (iii) Tafajoro ny Government n’i Rishi Sunak.
    Maromaro ihany ireo ministra teo aloha teo no mbola mijanona eo amin’ny toerany.
    Dia ho hita eo izay ho afitsony e !

  • 26 octobre à 09:46 | observateurtrèslucide (#11344)

    Vatolahy,
    Oui bien sur pour certains c’est le motif de cette haine tenace qu’ils ont envers les Frantasay !
    C’est ce que j’explique souvent ,ces gens ne pensent qu’a retrouver "leur paradis perdu" les yeux rivés sur le passé ! L’avenir ne les intéresse que pour eux et leur descendance qu’ils vont cacher maintenant andafy et surtout en France (tiens donc) ou ils essaye de perpétuer leur méfaits idéologiques et esclavagistes !
    Vade retro satanas antidémocratiques !
    Allez en Russie ,votre pays de cœur !

    • 26 octobre à 10:42 | vatolahy (#11348) répond à observateurtrèslucide

      esclavagiste un jour ,esclavagiste toujours ?

  • 26 octobre à 09:47 | arsonist (#10169)

    Hé - héééé !

    Ny dimbaka izao no
    andro aman’alina
    ao antsain’ ingahibe veta "anticaste’’
    raciste vil colonialiste attardé autoproclamé fransé mais qui parle mal le français
    sy i taikiringy "vatobidule’’ opy keliny !

    Vao mihiratra ny voamason-dry lerony
    sy manerana ny androny manontolo,
    mandra-pahandehany any ampandriana hatory ny alina,
    dia ny dimbaka foana no tsy maty ao antsain-dry lerony !

    Draidraidray marina tokoa !

  • 26 octobre à 10:48 | vatolahy (#11348)

    monsieur arsoniste, tiendriez vous le lucide et quelques autres pour des anti esclavagistes attardés. cela en a tout l’air

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS