Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 mars 2021
Antananarivo | 14h24
 

Divers

Construction

Les normes sont rarement respectées

lundi 25 février 2008 | Felana

Plusieurs maisons construites à Tana ne le sont plus que de nom. Non seulement par rapport aux matériaux utilisés mais aussi par rapport à l’endroit où la maison est construite, qu’il a fallu d’un rien pour effacer l’existence et l’utilité de ces habitations. Ainsi, au lieu d’assurer la sécurité de ceux qui s’y abritent, elles leur causent du danger. Les circonstances s’annoncent davantage difficiles pendant les périodes cycloniques.
En effet, il est très fréquent de trouver des maisons qui s’accolent, que l’effondrement de l’une entraîne le même danger pour l’autre, notamment en bordure des routes où les maisons sont bâties sans clôture de protection, risquant de se faire détruire par les véhicules à chaque instant. A noter également les lieux d’habitation qui se trouvent aux bords des rizières ou à des cours d’eau que trois jours successifs de pluie suffisent à inonder ou à les faire effondrer. Par conséquent, le nombre des sans-abri et des sinistrés augmente d’année en année.La question se pose donc sur le respect du code d’urbanisme dans un monde urbain tel que Tana. Il n’est pas pris en considération, non seulement par les propriétaires des petites constructions, mais également par les grandes.

Car il n’est pas rare de trouver les grands magasins érigés dans la capitale, sans issue de secours par exemple. Ce qui pourrait causer des dangers pour ceux qui les fréquentent.

Une maison aérée et, ensoleillée, seuls les plus fortunés ou ceux qui ont hérité uniquement peuvent s’en procurer.

A qui le tort, aux bâtisseurs ou aux autorités compétentes qui ne procèdent pas à la démolition de ces maisons loin des normes ? En effet, le nombre des gens qui vont dormir à la belle étoile va impérativement s’amplifier si la démolition de toutes les constructions non conformes aux normes devient une réalité. Rappelons que le code de l’urbanisme et celui de l’habitat date déjà de 1963. Il est devenu actuellement obsolète.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS