Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 11h48
 

Editorial

Les mauvaises habitudes

vendredi 7 février 2014 | Jean-Pierre Domenichini

Votre gazette en ligne préférée a présenté la réunion qui, hier, avec
le Président de la République, a tenu une conférence sur la question
du bois de rose. Vu par les lecteurs, l’essentiel en a été dit. Vu de
l’intérieur, il faut dire qu’un danger y est apparu qu’il est d’autant
plus de mon devoir de signaler que l’on m’a accusé d’être trop
rapidement << optimiste >>. Il y a des faits du passé qu’il faut
connaître pour comprendre l’avenir qui nous attend. En politique
aussi, la démarche du caméléon est la plus nécessaire - celle de
l’historien qui aimerait aussi comprendre les turbulences ou les
calmes plats de l’avenir.

Je disais hier que le général qui commande la gendarmerie avait de
fort mauvaises habitudes, qui en faisaient une personne dangereuse. Je
disais aussi que s’il avait proposé de démissionner, il ajoutait
aussitôt qu’il était prêt à rester. On pouvait comprendre qu’il avait
entretemps reçu des conseils ou des consignes et que la stratégie
hâtive d’arrière-garde préférait sans doute qu’il continue à rester à
sa place.

On peut en avoir en quelque sorte la confirmation dans la réunion sur
le bois de rose où il y avait beaucoup de monde, de civils des
ministères et de généraux. Ce que des participants ont remarqué et
trouvaient insupportable, ce fut le comportement de ce gendarme qui ne
sait pas ce qu’est un chef d’État en démocratie. Un officier qui n’a
pas appris le minimum de savoir-vivre dans une réunion officielle,
quand il se trouve en présence du Président de la République élu au
suffrage universel. Il le traitait sans respecter la fonction de Hery
Rajaonarimampianina, m’a-t-on dit, comme si c’était l’un de ses
sous-officiers.

Comment expliquer ce comportement ? Il pourrait rappeler celui des
Mainty enin-dreny d’Ambohimitsimbina qui, mpitaiza à l’époque
royale, éduquaient les Zanak’Andriana et les protégeaient ensuite
contre tous les dangers. Ce gendarme s’est-il voué corps et âme au
service du << petit >>, comme on l’appelle dans la communauté
internationale, et est-il prêt à tout pour le maintenir à son poste ?
On peut remarquer aussi qu’il a à l’égard du Président un comportement
identique ou analogue à celui du << petit >> lors de la passation du
pouvoir. Le << petit >> se sent toujours à la tête de l’État. Le
gendarme l’admettrait-il sans trouble ni tourment ?

Réunie mardi soir, la communauté internationale - laquelle estime que
Madagascar n’a pas 20 ou 22 millions d’habitants, mais plutôt entre 25
et 30 millions -, la communauté internationale donc a fait ses comptes
 : c’est 3 milliards de dollars qu’elle pourrait déverser sur la Grande
Île dans l’année qui vient. Une grande partie pourrait être décaissée
quasiment tout de suite. C’est à la fois une bonne nouvelle et une
nouvelle dangereuse. Bonne, car cet argent pourrait remettre
Madagascar en route sur la voie du développement. Dangereuse, car elle
risque de provoquer beaucoup de tentations dans le milieu hâtif qui a
été sevré depuis cinq ans par les bailleurs de fonds.

Comment la communauté internationale juge-t-elle la situation malgache
 ? De son enquête d’opinion, personne n’y est optimiste ni pessimiste.
Tous sont << réalistes >>. Leurs aides seront donc accompagnées de
conditionnalités. On sait déjà les principales : que disparaissent de
la scène politique tous les prédateurs et tous les illettrés (izay
nanadino ny abidia
) qui croyaient être des démocrates. Leur réalisme
et les informations de leurs services de renseignements leur font même
craindre que la sécurité du Président ne soit un jour prise en défaut.

Il est certain que le Président de la République doit agir vite et
s’entourer vite d’une équipe de compétences. Il a déjà autour de lui
une équipe. Elle est composée de son équipe constituée pour la
campagne électorale. Mais faire gagner une élection n’est pas la
référence d’excellence pour former une équipe de gouvernement. S’il
veut réussir, il lui faut au plus tôt constituer cette équipe avec des
gens qui sont prêts à soutenir une marche vers la démocratie et qui
lui ont dit que surtout - c’est vrai, il y en a - ils ne cherchaient
aucune place, aucune seza. Il lui faut aussi d’une certaine façon
être rigide dans ses décisions. D’être masiaka, comme on le disait
des Andriamasinavalona au 19e siècle.

92 commentaires

Vos commentaires

  • 7 février 2014 à 10:46 | Boris BEKAMISY (#4810)

    Du n’importe quoi que de LEGERTE ! que HVM le prend comme conseiller ?
    qu’est-ce que l’histoirien nous propose au juste ?

    • 7 février 2014 à 13:39 | Paulo Il leone (#6618) répond à Boris BEKAMISY

      Y a des choses que t’as pas comprites, boris ? C’est un billet sans doute un billet trop "technique" pour toi !
      Je ne sais pas ce que "l’historien te propose au juste", mais moi je t’encourage à fermer ta sale gu.eu.le !

    • 7 février 2014 à 16:32 | ramaso (#7441) répond à Paulo Il leone

      Ce salaud de faux gyneco n´a jamais pu analyser les edito.de surtout NDIMBY A.pour lui ils sont tous nuls,ce BetaimBava(BB)veut tjrs rabaisser les autres ici dans ce forum,il utilise les memes saloperies telles nuls,pseudo intellos,qui sont enfin de compte exasperantes,il doit bien fermer sa sale gueule qui pue ds ce FM.

    • 7 février 2014 à 17:54 | Paulo Il leone (#6618) répond à ramaso

      On est bien d’accord ! J’ignorais que boris la menace se faisait passer pour un gynéco ! Il a un sérieux problème ! xmdr !

    • 8 février 2014 à 09:09 | debile profond (#6180) répond à Paulo Il leone

      Il vaut mieux pour lui aussi de continuer a jouer a touche "pipi" et fermer sa gueule sur la politique !

      Le fait que le "petit" est dégagé pour de bon, la pilule doit être amère pour lui !

  • 7 février 2014 à 10:56 | DIPLOMAT (#846)

    Et oui... l’ego quand tu me tiens .
    Prenez juste le temps de lire la lettre de ce général de brigade et comptez le nombre de fois où il utilise le mot "moi" ou "je".

    Édifiant :
    Prenez l’exemple de cette phrase traduite :
    " moi j’interprète ça comme un manque de confiance en nous, en moi. Donc moi, je dis que si on n’a pas confiance en moi, moi je suis prêt à partir, je ne créerais pas de problèmes ».

    5 fois MOI en deux ligne 1/2, et 4 fois JE .
    Ce qui impressionne c’est l’amalgame entre le ’nous" sous entendu la Gendarmerie, et le "moi" sa personne. Selon ce Général, il est à lui seul, toute la Gendarmerie .... !

    • 7 février 2014 à 11:12 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à DIPLOMAT

      Du n’importe quoi !!!

      - le commentaire de DIPLOMAT traduit qu’il est IGNORANT NOTOIRE du contexte journalistique malgache !

      - Entre le General QUI PARLE EN MALGACHE et LE JOURNALISTE qui interprete et traduit ce qu’il a dit , y a un OCEAN/GRILLE à franchir pour permettre de RELATIVISER " l’approche statistique " des mots utilisés !

      le DIPLOMAT oublie que dans le contexte de Madagascar les commentaires journalistiques est à relativiser car DAME TRADUCTION permet aux journalistes de rajouter voir de gonfler !

      On n’est pas en FRANCE diplomat !

    • 7 février 2014 à 12:11 | DIPLOMAT (#846) répond à Boris BEKAMISY

      Et bien t’as qu’à traduire toi même la phrase du dit Zeneraly et comme ça on sera fixé !!

      Quant à toi, qui écrivait hier encore que le verbe "recommander" c’est "donner un ordre", t es bien mal placer pour donner des leçons d’interprétation.

      Même à Madagascar un "Kondrana "demeure un "Kondrana"...

    • 7 février 2014 à 12:22 | bbernard (#6880) répond à DIPLOMAT

      Demander à un général d’avoir du respect pour le Président de la République, de faire preuve de savoir-vivre et d’avoir un minimum de culture, c’est demander l’impossible. Ce type est là pour miner les décisions de la Présidence et s’assurer que rien ne sera fait qui puisse entraver les ambitions de vols et autres abus de la part du dj et de sa clique de mafieux.

    • 7 février 2014 à 12:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à DIPLOMAT

      Pour Moi,Basile RAMAHEFARISOA-1943 :
      - "Ce qu’il a cru,il est le "PATRON" et le Grand Patron des forces de l’Ordre".
      D’où mon obsevatiion :-"Il parle trop".

    • 7 février 2014 à 13:32 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      J ’en connais un autre qui quand il n’ est pas dans sa cage d’ escalier à aboyer sur tous les étranzés qui passent , pavane / l’ avenue à ramasser ses semblables sans oublier d’ immortaliser sa nuisible existence .

    • 7 février 2014 à 13:58 | DIPLOMAT (#846) répond à bbernard

      Je crains que tu es raison...

      En dehors du faux pas de la rencontre avec JC Mitterrand, les décisions que Hery R. prend , semblent courageuses.
      Pour le moment, je pense que le Président est courageux, et me parait intègre.

      Je crains par contre qu’il soit la victime prochaine des mafieux, et de son bras armé.

    • 7 février 2014 à 14:50 | zanadralambo (#7305) répond à DIPLOMAT

      Bonjour, Diplomate. Je vous rejoins dans vos craintes. J’ai eu exactement la même réaction dans une réponse à un post de notre ami Turping hier.
      La bande de mafieux qui vient de dégager garde un pouvoir de nuisance, c’est un danger pour la démocratie et la paix civile.
      Je n’étais pas pour le Président nouvellement élu, mais je trouve qu’il va dans la bonne direction : le fait de ne pas vouloir, à tout prix, s’acoquiner avec les voyous mérite qu’on lui donne un coup de main dans cette difficile entreprise qu’est le redressement d’un pays laissé pour mort par 5 ans d’anarchie.

    • 7 février 2014 à 16:48 | Jacques (#434) répond à Boris BEKAMISY

      A l’endroit de l’éditorialiste, Bekamisy-je-sais-tout-le-braconnier écrit :

      Du n’importe quoi que de LEGERTE ! que HVM le prend comme conseiller ? qu’est-ce que l’histoirien nous propose au juste ? "

      C’est tout ce qu’il trouve à dire. Aucune réaction quant au sujet évoqué mais, comme à l’accoutumé, il s’en prend à l’auteur. Ainsi après Ndimby, Valis, Rabehevitra et autres Sahondra Rabenarivo, le voilà qui vient de mettre le sieur Domenichini dans sa funeste gibecière.

      Envers le forumiste DIPLOMAT il signe, entre autres, ceci :

      " le commentaire de DIPLOMAT traduit qu’il est IGNORANT NOTOIRE du contexte journalistique malgache ! "

      Heureux de plastronner, le Bekamisy-je-sais-tout-le-braconnier, lorsqu’il s’agit de sous-estimer les autres avec des prétentions usurpées.

      Pour en revenir à l’édito du jour je préfère m’accrocher à cet épitomé de fin de ligne de l’auteur : S’il veut réussir, il lui faut au plus tôt constituer cette équipe avec des gens qui sont prêts à soutenir une marche vers la démocratie et qui lui ont dit que surtout - c’est vrai, il y en a - ils ne cherchaient aucune place, aucune seza. Je dirai même plus : il devrait s’affranchir de tous (sans exception) les voleurs qui ont gravité autour du bac-3. Il a déjà commencé en disgraciant 2 brigands de haut rang d’Ambohitsorohitra. Un brin d’optimisme, reste à voir la suite.

    • 7 février 2014 à 18:04 | Paulo Il leone (#6618) répond à zanadralambo

      N’oublions pas d’où il vient avant de lui donner le bon dieu sans confession : attendons surtout de voir qui il va nommer au poste de PM et aux autres postes clés, et s’il aura les gonades de limoger les mercenaires en uniforme à commencer par richard bomba.
      Cela nous donnera un bonne idée de son courage et sa sincérité.

    • 7 février 2014 à 18:14 | zanadralambo (#7305) répond à Paulo Il leone

      D’accord avec vous : comme je l’ai dit tantôt, pas question de lui donner carte blanche. La prudence s’ impose, on nous a fait avaler tant de couleuvres...
      J’ose néanmoins croire que cet homme n’est pas foncièrement mauvais.

    • 7 février 2014 à 18:57 | ramaso (#7441) répond à zanadralambo

      Je vous rejoins ZANADRALAMBO en meme temps DIPLOMAT sur les craintes pour LE PRESIDENT HERY. j´ai aussi repondu a un post de TURPING qui a evoque un scenario du genre RATSIMANDRAVA,vraiment il y a bcp de bruits concernant la nomination du PM et qui vient surtout DE CE MAPAR qui tient absolument a designer je dis bien designer LE PM venant de leur camp,comme s´il n´y a pas de PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE qui decide,ils veulent tjrs LEUR PART ces MAPAROIS,ils sont tellement habitues aux priviliges qu´ils ont eu pendant la transition qu´ils ne vont pas hesiter a passer par tous les moyens pour mettre a la primature RAJOELINA,qui va redustribuer les postes de minitres au MAPAR,le grand objectif final et continuer la transition manarapenitra,LE PRESIDENT HERY doit avoir une parade adequate contre toutes les mauvaises intentions,qu´est qu´il veut encore demontrer RAJOELINA AVEC SON MAPAR ?visiblement IL SE SENT TJRS DANS LA PEAU DU PT le temps a change´mettons nous tous derriere HERY quelque soit nos differents favoris avant les presidentielles.

    • 7 février 2014 à 20:06 | DIPLOMAT (#846) répond à zanadralambo

      100ù d’accord avec vous...

    • 7 février 2014 à 20:09 | zanadralambo (#7305) répond à ramaso

      Bonsoir, Ramaso. J’ai lu votre post d’hier, effectivement, nous avons à peu près la même approche.
      Salutations.

    • 7 février 2014 à 22:00 | tsimahafotsy (#6734) répond à zanadralambo

      Bonsoir Zanadralambo !
      Le temps me manque pour discuter avec vous mais je reviendrais pour continuer nos échanges sur la monarchie parlementaire que vous défendez tant, la suppression des armées à Mada et la République dont je suis un farouche défenseur.
      Pour que la démocratie avance il faut que l’ignorance recule. Et notre Richard baomba est l’exemple même du galonné ignare qui n’a rien appris des règles républicaines pour oser s’adresser ainsi à un président de la r&publique. Je n’ai pas voté pour Hery mais comme vous j’attends pour voir si ses intentions seront suivies par des actes. Donnons lui sa chance car il a le destin du peuple malgache en main.
      Amicalement à vous

    • 8 février 2014 à 17:54 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      Bonjour, Tsimahafotsy.
      Ravi de vous revoir d’autant plus que nous avons la même analyse sur la situation actuelle...
      Sur la question de savoir si le retour à un système monarchique peut être la solution à ces crises récurrentes qui minent la vie du pays, je sais que vous ne partagez pas notre approche, à Turping et à moi. Tant pis, du moment que l’on se retrouve sur l’essentiel, à savoir, essayer d’aider, par notre humble contribution, notre pays à retrouver le chemin de la raison.
      Bien à vous, cher compatriote.

    • 13 février 2014 à 08:09 | rakotoson (#8023) répond à ramaso

      ### Si le MAPAR obtient la clé de Mahazoarivo, et désigne le prochain Premier ministre, la mouvance Ravalomanana restera dans l’opposition jusqu’à la fin du premier régime de la IVe République, selon Guy Rivo Randrianarisoa. ###

      Guy Rivo , cessez donc de prendre les Malgaches – partisans ou pas de Marc Ravalomanana – pour des canards sauvages ! Votre chantage adressé à l’ endroit du MAPAR ne veut absolument rien dire et n’ engage que vous - même et les les gens fanatiques de votre espèce . » La mouvance Ravalomanana , dites – vous , sera dans l’ opposition pendant toute la durée de la quatrième République si le MAPAR obtient la clé de Mahazoarivo » . Parce que , vous espérez que le MAPAR se gênera pour vous donner pas même une miette du gâteau que ses membres ont chèrement acquis ?

      Non ,mais , Guy Rivo, vous dites là vraiment du n’ importe quoi ! C’ est avec ce genre d’ angélisme de mauvais aloi , que Marc Ravalomanana et ses lieutenants ont perdu petit à petit leur crédibilité auprès de leurs partisans .Et , voilà que Monsieur Guy Rivo fait son chantage à la manque .

      C’ est l’ ABC en politique . Quand un parti politique donné perd une élection présidentielle ; automatiquement , il est dans l ‘ opposition . Qu’ espère Guy Rivo avec son chantage à 100 ariary ? Manger encore , dans la main de Andry Rajoelina et des fozas , comme ils l’ ont fait pendant la transition Me Hanitra , Rolland , Hanta, Botozaza , Mamy Rakotoarivelo … au nom d’ un gouvernement vrai – faux inclusif pendant que e peupe , ui , crève la dalle ?

      Guy Rivo devrait en prendre de la graine sur les propos arrogants et véhéments dépourvus de sens civique ,ce soir , du porte – parole des MAPAR Elysée Ratsiraka . Ils proposent – envers et contre tout – Andry Rajoelina comme Premier ministre . Excusez du peu ! A côté , l’ angélisme de Guy Rivo est à mourir de rire ( j’ ai honte pour lui ) . Le MAPAR s’ assied sur les avis de la CI . Bien sûr , avec les robinets fermés de nouveau par les bailleurs de fonds, cela ne leur fait ni chaud ni froid aux Fozas : Ils ont des réserves en devises et/ ou en ariary amasssés tout au long de ces cinq années de Transition

  • 7 février 2014 à 11:10 | Isandra (#7070)

    Bon, je comprend maintenant, pourquoi les intellos à Mada n’arrivent pas se faire comprendre auprès de l’opinion, parce qu’ils s’attardent sur de choses futiles, des détails insignifiants, complexes, au lieu de faire simple et compréhensible,...sans parler leur lâcheté qui ne daigneraient pas se mouiller leur chemises,...n’attendent que les responsabilités, voire le pouvoir arrivent sur plateau d’argent chez eux,...

    C’est normal que seuls le gens comme Rajoelina et Ra8 arrivent à leur faire adhérer à leur idées, bouger à la politique,...faisant la politique terre terre, pourtant efficace,...

    • 7 février 2014 à 11:20 | ASSISE (#1505) répond à Isandra

      Seuls Ra8 et Rajoelina sont arrivés à leur fins.

      MINOA FOTSINY IHANY

      Les intellos gasy s’attardent sur des choses futiles, "la constitution" par exemple sur les règles de jeu pour la nomination du PM de la IVe Rép.

      Cependant, cette chose futile fait la vie de toute une nation, Madagascar plus exactement ici.

      I andra n’a rien vu, quelque part ikol a été dit : le bordel revient sur le pays (dans ce sens).

    • 7 février 2014 à 12:05 | Isandra (#7070) répond à ASSISE

      Trouveriez-vous que rapporter ici comment les militaires se comportent devant le président, s’attarder encore sur Rajoelina "Le petit", alors que celui-ci n’est plus au pouvoir sont une chose très importante aux Malagasy attendant impatiemment les solutions sur leur galères quotidiennes...?

    • 7 février 2014 à 21:25 | manga (#6995) répond à Isandra

      Sandra,
      Avec le respect que je vous dois, je vous conseille d’aller voir un psy car le contenant du cerveau d’un attardé mental est beaucoup plus limpide que le vôtre ; allez vous soigner quand il est encore temps.

    • 7 février 2014 à 21:27 | ASSISE (#1505) répond à Isandra

      Pendant la transition, il n’a jamais été question de galère, hoe !!!

  • 7 février 2014 à 12:05 | Ragibla (#8109)

    L’attitude de ces trois messieurs lors de leur conférence de presse est un cliché de leur mode opératoire par rapport au petit durant "le mandat des putschistes"...Une image de la médiocratie, de l’impéritie de ces sortis de nulle part...

  • 7 février 2014 à 12:09 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Chaque metier est digne de respect.

    Mais quand un DJ usurpe le metier de Pésident de la républque est-il à sa place ?

    - Quand un "Général" usurpe le métier de videur de boite de nuit, est-il à sa place ?

    - Aux Etats-unis ou en France ou ailleurs, un "Général de l’armée" qui respecte son metier peut-il usurper le metier d’un politicien ou du chef suprème des armées ?

    • 7 février 2014 à 12:32 | Isandra (#7070) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Rajoelina n’a pas usurpé le métier de Président,...mais suite à une démission du titulaire, on lui l’avait chargé cette mission avec l’aval de HCC, confirmé par la FDR,...même l’ONU l’a reconnu,...Aoka hazava ny resaka,..., de cet fait, quand il était au pouvoir, il était pleinement habilité de l’exercer.

    • 7 février 2014 à 15:01 | zanadralambo (#7305) répond à Isandra

      Foutaises, foutaises, il a fait un coup d’ état ! Le barbare qui nous avait gavé de son livre rouge (un tissu d’âneries, du reste) en 1975, en a fait l’aveu dans une émission d’Onitiana Rialy : il a trempé dedans.
      Je n’en reviens pas qu’au bout de 5 ans d’imposture, Rajoelina arrive quand même à avoir toujours des adeptes.

    • 7 février 2014 à 15:49 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      "Le barbare qui nous avait gavé de son livre rouge (un tissu d’âneries, du reste) en 1975, en a fait l’aveu dans une émisson d’Oniatiana Rialy : il a trempé dedans."

      Zanadralambo !

      Comment pourrait-on vous accorder un quelconque sérieux si pour une même personne tantôt vous lui donnez raison (son "aveu" dans une émission... ) tantôt vous lui donnez tort (le livre rouge, un tissu d’âneries...) en fonction de ce qu’il dit vous arrange ou non ???

      A moins que vous aussi, vous aviez été un de ses multiples adeptes fanatiques avec ses mitabe qui vous fascinaient certainement ...

    • 7 février 2014 à 16:26 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Qu’il ait reconnu que son génie malfaisant a donné un sérieux coup de main au coup d’état qui a plongé notre pays dans la mouise vous met mal à l’aise Iarivo , hein ? Ne renversez pas les rôles… je n’ai pas un penchant particulier pour les dictateurs : qu’il s’appellent Rajoelina, Ra…(votre gourou de 1975, dont je ne peux me résoudre à prononcer le nom : oh non, je n’ai pas assisté à un seul de ses foutus mitabe dont vous, vous semblez garder un bon souvenir) ou Ravalomanana. Ce dernier a été le moins nocif, il n’a pas tenu toutes ses promesses, mais il a eu au moins le courage de renflouer un navire coulé par votre gourou de 1975.

    • 7 février 2014 à 17:11 | Jipo (#4988) répond à zanadralambo

      ça fait plaisir de voir qu’ il a encore des gens lucides ...
      Merci .

    • 7 février 2014 à 18:18 | zanadralambo (#7305) répond à Jipo

      Je vous retourne le compliment.

    • 7 février 2014 à 21:39 | manga (#6995) répond à iarivo

      Si vous osez confirmé avoir "navigué " dans cette eau trouble depuis 40 ans, ou bien c’est votre tête qui n’est plus sur vos épaules, ou bien tout simplement que l’Alzheimer vous guette. Rien de compliqué où la règle de saint esprit n’est même pas d’actualité. Commencez d’abord par vous au lieu de chercher ailleurs car 2014 -40 = 1974 : la turbidité de votre esprit est là mon cher Iarivo.

    • 13 février 2014 à 16:14 | rakotoson (#8023) répond à iarivo

      @ Iarivo

      ### « Le barbare qui nous avait gavé de son livre rouge (un tissu d’âneries, du reste) en 1975, en a fait l’aveu dans une émisson d’Oniatiana Rialy : il a trempé dedans. » dites - vous ###

      Pauvre de vous et des gens de votre espèce ! Si vous accordez une once de pardon à celui que le journal le Monde avait qualifié , en 2002 , de " Président - Amiral Rouge " , c’ est votre affaire . Mais , il faut être fou comme Didier Ratsiraka pour pouvoir ânonné , à son retour d’ exil doré dans la banlieue chic de Paris ( Neuilly ) une magnifique chanson d’ Edith Piaf " Non je ne regrette rien "

      Beaucoup n’ ont point oublié l’ assassinat non élucidé du colonel Richard Ratsimandrava ; "ses " années de socialisme révolutionnaire avec un certain Richard Andriamanjato faites de privation et de pénurie ; le "carnage d’Iavoloha " ( 10 août 1991 ) ; son appel solennel le 18 décembre 2008 à déstabiliser le régime du Président Marc Ravalomanana point de départ de toute une série d’ actes de déstabilisation -

      Le " Lundi Noir " à Antananarivo du 26 janvier 2009 commandité par Andry Rajoelina alias TGV ; tuerie controversée devant le Palais d’ Ambohitsorohitra ( 7 février 2009 ) ; coup d’ état du 17 mars 2009 ; les cinq années de crise qui ont appauvri la population malgache contre un enrichissement rapide la nomenklatura fozéenne ; la recrudescence de l’ insécurité en ville comme à la campagne ( Remenabila # Risara La Bombe et son bataillon ) ...

      C’ est , donc, c’ est ce Ratsiraka - là votre idole .Et , dire que TGV lui a accordé encore des aides en nature et en monnaie sonnante et trébuchante pour le restant de sa vie ! Mais qu’ a-t-il fait de ses émoluments de Président de la République pendant plus de deux décennies ; de sa retraite d’ Amiral dans l’ armée malgache et dans l’ armée française , du loyer de son hôtel particulier - la Villa Madrid - à Paris etc

      Je vous laisse le soin de poursuivre la liste de son patrimoine puisque vous semblez le bien connaître

  • 7 février 2014 à 12:38 | sorajavona (#1134)

    Si HVM tergiverse, il est perdu. Il faut qu’il frappe fort, vite et juste. C’est difficile mais il n’a pas le choix s’il veut être un vrai président. Profiter de cette éclaircie, éphémère, pour s’imposer

  • 7 février 2014 à 12:42 | Turping (#1235)

    Jean Pierre Domenichini,
    Ravi de vous lire depuis hier pour essayer de débattre avec pragmatisme.

    >Tout simplement en scandant la notion de la "démocratié" ,les militaires devraient rester apolitiques .

    >Il y a des militaires qui ont choisi ou qui choisissent de faire la politique ,c’est autre chose .
    Le CEDS( Centre d’études diplomatiques et stratégiques ) en est un exemple.

    >Les militaires ,leurs effectifs sont trop élévés en surnombre à Madagascar alors qu’en parlant de l’insécurité civile ,il y a trop d’armes qui prolifèrent .
    >Il ne se passe pas un jour sans parler de brauqage , attaque,vol à main armée par des bandits avec les kalachnikovs à Madagascar.

    >Quelques ripoux ,des franges de militaires même qui sont à l’origine de l’insécurité en louant ou en vendant leurs armes supposées "perdues".

    Il y a autant ou plus de généraux et de Colonels à Madagascar ,l’un des pays le pauvre de la planète qu’aux états unis (USA) ,la première puissance économique mondiale . On doit se poser la question.

    >Comme j’ai expliqué hier ,la révolution estudiantine de 1972 a marqué un cap tournant de l’histoire de Madagascar.

    >Par contre les guéguerres entre les militaires ,les officiers supérieurs Côtiers -Merinas n’étaient pas un problème résolu d’autant plus que le mauvais génie de l’apprenti sorcier au socialisme marxisme décalé ,arrivé au pouvoir après l’asssassinat de Ratsimandrava en 1975 , bâtit son rêne sur l’appui des militaires et aussi en éliminant ceux qui n’étaient pas avec lui .

    >Un pouvoir despotique ,autoritaire , oligarichique ,dictatorial ,etc....impliquant les militaires ,leurs rôles qui n’ont pour but que protéger leur gourou compromet toujours le processus démocratique .

    >Le coup d’état masqué par la révolution orange ,de manipulations ,etc...les militaires y étaient impliqués .

    Conclusion : La rupture avec les politiques du passé ,et les échecs c’est d’opter pour le changement radical sans se référer du passé.

    >Les reformes pour donner une autre dimension du statut militaire sont à prescrire quant à leurs rôles qui ne serviraient uniquement qu’à être instrumentalisés par les tenants du pouvoir et à leurs besoins ,...mais plutôt pour maintenir la sécurité publique ,construire les routes ,les ponts ,etc,....lutter contre l’insécurité avec les gendarmes et les policiers.

    >Former les militaires ,les généraux pacotilles ne devraient pas faire l’objet d’une promotion de grade systématique pour protéger son clan ou faire le coup d’état contre son clan .

    >Dans un état de droit , le chef de l’état qui est le chef des armées et ne devrait pas être soumis aux rackets ni de ménaces provenant de ceux qui sont sous ses ordres.

    • 7 février 2014 à 12:45 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....braquage.....

    • 7 février 2014 à 13:50 | Jipo (#4988) répond à Turping

      La séparation de l’ église et de l’ armée est impérative pour la bonne marche d’ une république .
      L’ armée doit rester aux "ordres ", et ces derniers à leurs brebis croyantes, pratiquantes, et même galeuses ...

    • 7 février 2014 à 15:23 | zanadralambo (#7305) répond à Turping

      Bonjour, Turping, toujours ravi de discuter avec vous.
      J’ai eu l’occasion de débattre avec notre compatriote Tsimahafotsy au sujet de cette armée de branquignoles. Ce n’est plus qu’un ramassis de brigands qui vendent leurs services et leurs armes au plus offrant. La faute en revient encore à l’autre illuminé (il en aura fait du mal, cet individu) qui, en 1975, a politisé à outrance une Institution qui remplissait jusqu’alors son rôle de défenseur de la Nation. Cet huberlulu a voulu en faire absolument l’instrument de sa mégalomanie. L’armée censée protéger le pays s’était transformée en force de répression, le rempart du tyran contre son peuple.
      Quand des sous-officiers se permettent de répondre, voire d’insulter des généraux, de coller un pistolet sur la tempe d’un ambassadeur étranger, comme cela est arrivé durant la période de cette maudite transition, les limites sont franchies, c’est l’anarchie.
      Il faut peut-être dissoudre cette armée d’autant plus qu’aucune menace extérieure ne plane sur le pays. Contre les pirates et les terroristes, fléaux des temps modernes, une police et une gendarmerie dotées d’une déontologie digne de ce nom, seraient une solution, à condition d’être équipées d’un matériel adéquat.

    • 7 février 2014 à 15:59 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Jipo,
      Et aussi je rajoute la séparation de l’église et de l’état ,du pouvoir si on veut parler de la laÏcité dans un état républicain.

      >N’empêche que la réligion a une influence forte dans la vie quotidienne des malgaches mais cette dernière ne devrait pas avoir des impacts forts sur d’éventuelle prise de position politique afin d’éviter la guerre de réligion et ethnique.

    • 7 février 2014 à 16:23 | Turping (#1235) répond à zanadralambo

      Bojour l’ami Zanadralambo,
      Oui ,tout à fait d’accord avec les humiliations faîtes par les sous-officiers du CAPSAT envers les généraux et les diplomates .
      >Une histoire qui risquera de se reproduire encore si des mesures sérieuses ne seront pas prise pour respecter les ordres hiérarchiques au sein de l’armée.

      >Le nouveau élu Hery devrait prendre conscience avec les fragilités qui sont encore là pour aller vers la voie de la démocratie alors que paradoxalement les menaces anti-démocratiques pullulent encore et ceux qui gravitent autour de lui pour le vrai changement.

      >Avant la nomination du premier Ministre et son équipe ,je garde encore des réserves positives quant à la volonté de Hery à diriger l’état et aussi des réserves négatives aux mauvaises suprises ,si ce sera la continuité de la transition sortante qui sera au rendez-vous.
      Amicalement.

    • 7 février 2014 à 16:24 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....prises....

    • 7 février 2014 à 17:20 | Jipo (#4988) répond à Turping

      " si ce sera la continuité de la transition sortante qui sera au rendez-vous. "
      C ’est en effet un risque, et ne peux que souhaiter que non.
      Quant aux religieux qui cautionnent dominicalement, la présence de tous ces prédateurs dans leur paroisse, ces affameurs sans scrupules et ostentatoires, je ne mise pas un ariary / eux pour ramener ces brebis non pas échappées mais égarées dans les méandres de l’ Egocentrisme et de la Petitesse .
      Le père Hery marche / des oeufs et ne pourra pas longtemps ménager la chèvre et les brèdes .

    • 7 février 2014 à 17:42 | Bernard SG (#8172) répond à zanadralambo

      Vous ré-écrivez l’Histoire de Madagascar en affirmant que la politisation de l’Armée Malgache a été l’œuvre de Didier Ratsiraka. L’armée était politisée, voire politique bien avant son ascension.

    • 7 février 2014 à 18:29 | zanadralambo (#7305) répond à Bernard SG

      Bonjour, désolé de vous contredire, mais du temps de Ramanantsoa (général sorti de St-Cyr, comme aime à le rappeler mon ami Turping), l’armée avait quand même encore sa dignité. Je ne sais pas si vous avez connu le Mada de l’époque, mais une armée politisée, j’en ai pas souvenir. En tous les cas, le triste personnage que vous citez, lui, a entraîné l’armée dans sa dérive ; lui, il l’a politisée à outrance, en prenant comme modèle cette Corée qu’il portait aux nues…

    • 7 février 2014 à 18:50 | Turping (#1235) répond à Bernard SG

      Bernard SG,
      >L’armée n’était pas politisée avant l’accession de Didier Ratsiraka au pouvoir en 1975 mais plutôt avait tendance à se scinder entre eux ,les militaires côtiers contre les Merinas lors de la chute de Tsiranana ,le premier président de la République malgache .
      >C’est l’une des revers de la médaille car les partisans du PADESM et du MDRM ont gardé déjà la notion de division lors de la nomination de Tsiranana en 1960.
      >La France ,avait choisi plutôt qu’un président côtier soit à la tête du pouvoir dès 1958 peu avant l’indépendance.

      >L’attribution du pouvoir au général Ramanatsoa par le président déchu Tsiranana lors de la révolution estudiantine lors de sa chute a fait des remous chez les militaires côtiers ,dont Ratsiraka en faisait partie.

      >Sachez que le feu Général Ramanatsoa ,un Saint Cyrien de la promotion Mangin de 1931 était l’officier le plus haut gradé de l’Histoire de Madagascar ayant servi l’armmé française jusqu’au grade de Colonel jusqu’à l’indépendance afin de décider de servir son pays natal ,Madagascar.

      >Général de Division en 1972 ,il était l’officier le plus haut gradé de l’époque à conduire le gouvernement de transition ,sans président de la République .

      >Pendant sa transition ,des hostilités rodaient autour de lui en tant que Merina officier ,aristocrate en plus.
      >Il y eut des coups d’état manqués contre lui ,le plus célèbre fut perpétré par le feu Colonel Bréchard Rajaonarison ,un côtier.

      >La transition de Ramanatsoa fut une épreuve assez dure car les futurs présidents (Zafy Albert ,ancien Ministre de la santé et des affaires sociale ,et Ratsiraka Didier ,ancien Ministre des affaires) étaient dans la tradition clanique malgré l’ouverture de Ramanantsoa .

      >L’Homme d’ouverture et de la sagesse qui avait joué le rôle de la réconciliation avait senti le danger qui l’encourait et aussi malgré son âge ......

      >En 1975 ,il transféra le plein pouvoir non pas à celui qui était le plus proche de lui ,son Directeur de cabinet Le Général Rabetafika Roland mais à l’un de ses Ministres de l’intérieur ,le Colonel Richard Ratsimandrava qui avait fait déjà régné la paix dans le Sud en 1971 , et très proche du peuple malgache sur la reforme du "fokonolona" ,le rapprochement du pouvoir au peuple.....
      >Ce derier fut assassiné 6 jours seulement après son accession du pouvoir.....
      Je résume : La politisation des militaires a pris une envergure énorme depuis l’accession de Ratsiraka au pouvoir .Il a bâti son rêne autour des militaires qui lui restaient fidèles sans hésiter de les tuer après quelques rumeurs en son encontre.

      >Nombreux sont les militaires ,victimes de ses agissements comme des civiles,(accidents d’avions ,d’hélicoptères sabotés ,etc,.....) ,tous presques des Saint-Cyriens enterrés au mausolée .

      >C’est la raison pour laquelle les implications des militaires dans la vie politique est très nocive pour opter la voie démocratique ,autour de la division (diviser pour mieux régner pendant la période coloniale).
      >Il était temps d’arrêter cette politique .

      >Si les militaires étaient impliqués avant 1972 dans la politique nationale ,c’était dans le but de faire régner la paix ,calmer les scissions claniques et ethniques tout simplement.
      >42ans après est-il toujours normal que les militaires prennent -ils le dessus pour commander ou faire des chantages à un chef de l’état dans un pays qui veut opter la démocratie ????

    • 7 février 2014 à 19:01 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rectifs :....armée ; derrière.....

    • 7 février 2014 à 19:46 | Turping (#1235) répond à Turping

      Je complète ma phrase :....l’ex-président Ratsiraka ,le génie malfaisant de "La vénus de Willendorf" était Ministre des affaires étrangères dans la transition Ramanantsoa à l’époque.

    • 7 février 2014 à 20:26 | zanadralambo (#7305) répond à Turping

      Bravo pour ce rappel instructif, Turping. Souvent, je reste pantois et admiratif quant à votre culture historique. Je ne savais même pas que le chirurgien faisait déjà partie des comploteurs dans l’ombre du général Ramanantsoa. Un homme de cette trempe, j’ai peur qu’il n’y en ait plus. Les jeunes générations savent-elles seulement qui était ce grand patriote ? Dommage que l’ enseignement de l’histoire de notre pays soit ainsi négligée par les autorités de tutelle, tenues par le politiquement correct qui n’ose pas toujours appeler un chat un chat.
      Des ombres planent sur des vérités qui dérangent certains...ça ne vous rappelle pas la gauche bien pensante en France, quand elle est frileuse et fuyante ?

    • 7 février 2014 à 21:33 | Jipo (#4988) répond à zanadralambo

      C ’est exactement ça , cette gauche qui botte en touche quand elle est acculée, ou face à ses dérapages .
      Spécialiste du déni devant l’ évidence .
      Ce qui se passe en France actuellement, sans besoin de les énumérer, entre Cahuzac, Taubira, et le chef " normalement exemplaire ", entre autres : à croire qu’ ils ont signé avec le devoir de déplaire, et avec 23% de favorable / 51 % qui ont voté pour : c ’est réussi ...

    • 7 février 2014 à 22:48 | tsimahafotsy (#6734) répond à Turping

      Et l’amiral rouge le fossoyeur de la Nation malgache qui " chantonne " je ne regrette rien " est le vrai coupable de la politisation des bidasses. Combien y avait-il de clowns galonnés au CSR ?
      Didier et le Dj ? deux malfaisants qui ont envoyé les Malgaches au tréfonds de l’enfer !

    • 8 février 2014 à 18:03 | zanadralambo (#7305) répond à Jipo

      Entièrement d’accord avec vous !

    • 8 février 2014 à 18:06 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      Celui de 1975, je me refuse tout simplement à prononcer son nom. Le responsable du désastre où se trouve notre pays, c’est lui, d’abord et surtout lui. Responsable et coupable !!!!

    • 10 février 2014 à 11:51 | Bernard SG (#8172) répond à Turping

      Je ne suis évidemment pas d’accord avec votre analyse. Le fait que Tsiranana ait cédé le pouvoir à un général est déjà en soi une indication majeure : si Tsiranana considérait que la crise arrivée à son paroxysme le 13 mai 1972 remettait en cause sa légitimité ainsi que celle de son Parti PSD, la solution naturelle n’était-elle pas de donner la parole au peuple Malgache en convoquant de nouvelles élections plutôt que de recourir à une solution non constitutionnelle en mettant un Ramanantsoa qui s’est ensuite avéré inepte comme gouvernant ?

      Si Tsiranana a réagi comme il l’a fait c’est bien parce que des réseaux militaires ont fait pression sur lui (avec en toile de fond une volonté farouche des militaires de l’emporter dans la rivalité qui les opposaient au FRS/GMP).

      Ensuite la question se pose encore de savoir pourquoi le Chef de Gouvernement Ramanantsoa lui-même ne s’est pas attelé à organiser des élections durant les presque trois ans pendant lesquelles il était au pouvoir ?

      Je ne disconviens pas que Ratsiraka ait aggravé cette politisation de l’Armée (mais on pourrait arguer qu’il y était bien obligé pour la stabilité de son régime et pour sa propre sécurité).

      Force est pourtant de constater que les militaires n’ont guère interféré dans les évènements de 1991 qui on conduit à la chute de Ratsiraka. Si cette armée de l’époque avait été tant politisée par l’Amiral, n’aurait-elle pas fait des pieds et des mains pour maintenir le statu quo afin de maintenir Ratsiraka au pouvoir ?

      Ratsiraka a commis beaucoup d’erreurs, de fautes même lorsqu’il était au pouvoir et il méritait cent fois, mille fois d’en être délogé. Toutefois, je déplore que ses détracteurs recourent trop souvent à la diabolisation basée sur des accusations sans véritable fondement factuel plutôt qu’à une étude critique objective et systématique des défaillances bien réelles qui ont conduit à la faillite de sa gouvernance.

  • 7 février 2014 à 12:46 | iarivo (#5822)

    Mon pauvre Jean Pierre Domenichini, que vous êtes décevant ces derniers temps !!!

    Nous ne sommes plus en monarchie alors laissez les Andriamasinavalona dans leurs tombes, ils y sont très bien !!!

    Nous n’avons pas à nous plier en quatre devant un Président de la République, même si celui-ci à été élu au suffrage universel direct !!!

    Le respect doit être réciproque et cela est valable pour TOUS !!!

    Nous sommes en R E P U B L I Q U E !!!

    En France même, vos Présidents François Mitterrand, Jacques Chirac François Hollande se faisaient ou se font encore la risée des émissions comme "Bébête Show", avez-vous quelques remarques à en dire ???

    Alors pourquoi cet acharnement sur Madagascar, ce paternalisme mal placé et indésirable, ce donneur de leçon ???

    Quand à l’aide internationale, à la reprise des subventions et autres investissements, ils se feront obligatoirement quelque soit le futur Premier ministre, la politique générale du nouveau Chef de l’Etat et des collaborateurs qui l’entourera !!!

    La "proie" Madagascar est tellement intéressante, alléchante pour tous ces fauves du capitalisme international qu’ils viendront en courant, se bousculant au portillon pour avoir les faveurs du nouveau régime !!!

    Et s’il y a un DANGER sur cette reprise des investissements internationaux, ce serait alors celui de s’endetter de nouveau à outrance pour finir enchaîné et livré aux bons vouloirs de la CI !!!

    Durant ces 5 années, nous avons appris à nous en passer de cette aide internationale alors dorénavant acceptons là seulement et uniquement si elle est nécessaire, voir indispensable, et que cela se fasse exclusivement sur une base de gagnant-gagnant !!!

    La FRANCE sera mis sur le même pied d’égalité que tous les autres postulants voulant investir à Madagascar !!!

    Ce sera à prendre ou à laisser !!!

    Et nous, militant du mouvement Orange, nous nous chargerons pour que cela soit appliqué par l’intermédiaire de nos élus, ... sinon directement !!!

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !!!

    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes, respectéees par tous (y compris la CI) !!!

    La lutte continue ...

    • 7 février 2014 à 13:39 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      Quelle régularité !
      Appris à vous en passer , en dilapidant le patrimoine national, foulant aux pieds les fombas que vous ont laissés les ancêtres qui n’ ont plus besoin de vous pour se retourner !
      Spolié l’ héritage qu’ ils vous ont laissé, à la sueur de plusieurs générations, en , en privant vos enfants et les générations futures et le tout en moins de 5 ans !
      Et puisque vous avez si bien appris qu’ est ce qui vous empêche de kontinuer la pratique de votre super apprentissage ...

    • 7 février 2014 à 13:45 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      JPD a raison de dire entre autres choses ".. Dangereuse, car elle risque de provoquer beaucoup de tentations dans le milieu hâtif qui a été sevré depuis cinq ans par les bailleurs de fonds.
      On connaissait l’adage "Faute de grives on mange des merles", hélas depuis le coup d’état on a dû dire "faute de financement extérieur les putschistes orange se rabattent sur le bois de rose !"
      T’es un gros nul iarivo !

    • 7 février 2014 à 14:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Iarivo,
      La France ne sera pas sur les mêmes pieds d’égalité que les "AUTRES" Pays Amis de Madagazscar.
      - Pour l’Histoire commune de ces deux Pays.
      - Pour notre engagement dans la COI
      et notre adhésion à l’OIF.
      =="LA FRANCE EST PARTOUT"==Elle a besoin de NOUS pour calmer/nourrir :
      - La Réunion
      - et Les Comores.
      Ce qu’il faut faire attention :
      - que "MADAGASCAR" ne serait pas la Poubelle de la FRANCE pour pouvoir déverser -"SES SURPLUS D’INDESIRABLES"de Chez ELLE.
      - "NOUS SOUHAITERONS TOUJOURS UNE COOPERATION DECENTRALISEE 50/50 pour les "PEUPLES Malgache et Français".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 7 février 2014 à 14:34 | jules (#2904) répond à iarivo

      Mr iarivo
      Vous vous etes passé de la CI, certe, mais a quel prix ?
      Descolarisation massive,deforestation massive,insécurité générale, pauvreté jamais atteinte,corruption generalisée ,infrastructures a l’abondon , en clair une generation sacrifiée et j’en oublie certainement.
      Vous etes des assassins !

    • 7 février 2014 à 15:38 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      « Durant ces 5 années, nous avons appris à nous en passer de cette aide internationale alors dorénavant acceptons là seulement et uniquement si elle est nécessaire, voir indispensable, et que cela se fasse exclusivement sur une base de gagnant-gagnant !!! »

      5 ans de galère ! Le peuple ne dort plus devant la terreur entretenue par des bandits protégés en haut lieu. Du coup, il ne produit plus, l’économie du pays est à terre. Nos enfants meurent, faute de soins…nos jeunes ne vont plus à l’école, faute de moyens et rejoignent le lot des chômeurs avant de devenir eux-mêmes des bandits…nos vieux meurent dans l’indigence. Le peuple mange sa m… depuis l’avènement des putschistes ! Beau bilan…

    • 7 février 2014 à 18:08 | Paulo Il leone (#6618) répond à jules

      croyez bien qu’il s’en fout de tout ça iarivo : il a la conscience cautérisée comme son gourou le dj-fou et ses "depiote-je-veux-ma-part ! Tous au gibet !

    • 7 février 2014 à 19:03 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Mais quel pêché a commis Domenechini, Iarivo, en citant le nom d’Andriamasinavalona ? Il est immonde…immonde, c’est ça ? Parce qu’il a pris en exemple l’un des plus illustres fils de ce pays, il a fauté ? Blasphème, Iarivo, vous reniez, en plus, vos origines ? Que vous soyez un républicain, c’est votre droit, mais cela ne vous donne pas le droit d’insulter l’Histoire, avec un H ! La République que vous encensez a été bâtie sur les cendres d’une société authentique qui vous a légué votre ADN. Elle vous a été imposée, « à l’insu de votre plein gré « , au prix de l’exil de votre dernière souveraine (exil qu’elle aura payé de sa vie). C’est sur le dos de cette République que des imposteurs et des illuminés nous ont entraînés, pour assurer leur pouvoir usurpé ,et par leur soif d’argent, sur des chemins de travers dont le pays n’arrive pas à sortir.
      Votre démarche me rappelle celle d’un certain Bekamisy (ça vous dit quelque chose ?) qui, sur cette même tribune, il ya de cela quelque temps, ironisait sur le nom de Ndimby : Andrianavalona . Il le trouvait, comment dire, trop…trop authentique, trop vieille souche…
      On va me traiter de réac, de passéiste. Non, juste un patriote un peu nostalgique que le temps et l’éloignement ont appris à chérir son pays d’un amour quasi-viscéral.

      Vous savez, Iarivo, que j’éprouve une tendresse particulière pour votre pseudo ? Je l’aurais pris s’il avait été libre. Nous devons être de la même génération, comme moi, pour vous, il doit évoquer la terre des ancêtres…il rime avec les Railovy, avec Baovola (illustre footballeur)… Il a la senteur de cette enfance, de cette adolescence, bercées par la douceur de l’Imerina éternelle… Notre pays, Iarivo…Alors, de grâce, paix à cette époque qui a fait la grandeur de notre Nation !

    • 7 février 2014 à 19:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jules

      Allons-nous accepter des mesures de restriction pour équilibrer l’importation et l’exportation.
      Une mesure d’austérité,pour 18 mois.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 7 février 2014 à 20:38 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      Mon pauvre zanadralambo !

      Vous devez certainement fumer de l’herbe pour être toujours dans vos hallucinations !!!

      Rien que pour satisfaire votre égo, vous voilà, encore et toujours, à ânonner avec peine et désespoir toutes vos contrevérités !!!

      - Où ai-je écris que Domenechini avait commis un pêché, à part dans votre imagination ???

      - Où ai-je écris qu’il a fauté parce qu’il a pris en exemple l’un des plus illustres fils de ce pays, à part dans votre imagination ???

      - Où ai-je écris que je reniais mes origines, à part dans votre imagination ???

      - Où ai-je soit-disant insulté l’Histoire comme vous voulez l’insinuer ???

      etc. ...

      Et en plus vous voulez, vous vous permettez de nous donner des leçons de moral, des leçons d’Histoire et que que sais-je encore !!!

      L’Histoire est collective, elle ne vous appartient pas et chacun la vivra et la ressentira comme bon lui semblera !!!

      A part, certainement, pour les "Zanak’i Dada" comme vous qui auront toujours besoin d’un "Dada" (un messie, un gourou ...) pour se donner un sens à leur vie, pour leur permettre de vivre, pour se créer une conscience fictive !!!

      Si vous voulez vivre dans le passé, libre à vous mais n’obligez pas tout le monde à suivre vos hallucinations !!!

      Et c’est aussi hallucinant que de lire que ceux et celles qui se voient maintenant traiter d’imposteurs et d’illuminés alors qu’au risque de leur vie ils et elles ont permit à Madagascar et à la nation malagasy de se débarrasser d’un égocentrique mégalomaniaque qui se prenait pour un messie pour mieux s’approprier l’ensemble du patrimoine malagasy au prix de diverses malversations y compris l’élimination physique de ses adversaires politiques et économiques.

      Allez, vous ne pouvez pas comprendre cela, alors je ne peux que vous laisser dans vos rêves et vos hallucinations !!!

    • 8 février 2014 à 01:49 | DIPLOMAT (#846) répond à iarivo

      La fonction PRESIDENTIELLE donne des prérogatives qui de part la constitution, ne peut pas mettre à égalitéun Président et un citoyen.
      La constitution est le socle de la République dont tu parles .
      La constitution prévoit un statut pour le Président élu ;
      Et il stipule que le Président est le chef des Armées.
      Par conséquent il commande , et non l’inverse.
      Même en république il y a une hiérarchie.
      Mais pour celà il faut avoir une notion de droit constitutionnel , et non pas un Bac-3 comme ton DJ.

      Tu compares la France qui parodie Ses hommes politiques. Comme autrefois un bouffon se moquait de son roi. C’est un divertissement. Mais qu’un officier supérieur, fusse t-il le chef d’État major, grillerait le protocole en faisant l’affront de passer avant le Président ou le premier ministre lors d’une cérémonie, et vous pouvez être certain qu’il peut prendre ses cliques et ses claques dans la foulée. Et pourtant , la France est bien une république.

      A priori Hery est en train de mettre de l’ordre dans ce pays. Il va fatalement demander des comptes, modifier des pratiques, imposer des règles . Evidemment, ça ne va pas plaire à certain et en 1er chef , des militaires sans états d’âmes et avec une mauvaise formation.

    • 8 février 2014 à 18:10 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      ...je ne suis pas un zanak’i dada, certainement pas !

    • 9 février 2014 à 12:32 | manga (#6995) répond à iarivo

      Iarivo,
      Est ce que vous pensez vraiment qu’en l’état actuel des choses, les futurs gouvernants ont-ils vraiment le choix d’imposer quoi que ce soit auprès des bailleurs étrangers ? : "Ze mangily ro mihaotse, ka ze miroro ro safora gony". Ne vous reveillez jamais de vos rêves, utopiste comme vous l’êtes.

  • 7 février 2014 à 14:48 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Les faits relatés par l’éditorialiste traduit bien le manque de poigne, la difficulté à asseoir et ancrer la base de son autorité, l’expression d’un caractère dominé par l’indécision pesante chez le nouveau président.
    Le General Stanley McChrystal avait bien reçu les sanctions exemplaires de la part du démocrate Obama chef suprême des armées, et cela pour avoir oser émettre des critiques sur la place publique à l’encontre de son chef, et quand on est un chef, on assume. Dans l’armée, on se soumet sans hésitation ni murmure à la stratégie du chef...mais ici, c’est le chef qui manque de contour et aspérité

    • 7 février 2014 à 16:09 | zanadralambo (#7305) répond à Vohitra

      Vohitra, un peu de patience, plus de tolérance. Il vient d’arriver, la tâche est loin d’être facile…le chemin plein d’embûches. J’étais à fond contre cet homme avant son élection, je m’en méfiais comme d’une peste. Je ne lui donne pas carte blanche, j’attends de voir, moi aussi. Mais je pense qu’il est sincère dans sa volonté de rétablir chez nous un Etat de droit.
      Le pays a trop souffert pendant ces 5 ans de gabegie, il faut se donner le temps de tourner la page et de redonner espoir à un peuple martyr, victime de ses zaza maditra.

    • 7 février 2014 à 17:20 | Vohitra (#7654) répond à zanadralambo

      Bonsoir l’ami Zanadralambo,
      Se donner le temps pour tourner la page dites-vous ? désolé mais je ne partage pas votre opinion. Comment voulez vous que je puisse encore accorder du temps et répits à des irresponsables alors que l’héritage laissé par Andrianjaka coule sous le poids de la crasse, la misère et la dépravation morale ?

      Voilà ce qui arrive quand on veut tout simplement arriver à la magistrature suprême sans qu’on dispose d’une équipe locale apte à assurer la relève et opérationnelle dans l’immédiat. HR est dangeureusement en train de jouer l’avenir du pays avec les nombreux Menamaso dans son entourage immédiat. Ne vous illusionnez pas à croire que HR pourrait se débarasser du petit morveux et sa clique ainsi que les mauvaises pratiques ancrées dans les antres des lieux de prise de décision.
      Bref quelques chiffres livrés au public récemment :
      - Antananarivo abrite actuellement près de 2.500.000 habitants et usagers alors qu’elle est prévue ne pouvoir accueillir initialement que 400.000 individus
      - 35 % uniquement des contribuables à Antananarivo arrivent à générer 42 % du PIB de Madagasikara.

    • 7 février 2014 à 17:27 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Entre réalisme & pessimisme mon coeur balance , sachez cependant que vous n’ etes pas seul à avoir cette apréhension, qui est le quotidien des gens certainement " bassement " terre à terre , pour ne pas dire pragmatiques .

    • 7 février 2014 à 19:17 | zanadralambo (#7305) répond à Vohitra

      Bonsoir, l’ami Vohitra.
      C’est vrai qu’il y a comme un amateurisme coupable dans cette prise de fonction. C’est peut-être le signe qu’une nouvelle génération prend le pas sur les vieux briscards qui ont emmené le pays à la ruine. Au moins, on peut espérer qu’ils ne seront plus aux premières loges. Cette forme de naïveté, justement, fonde en moi l’espoir que cet homme n’a « plus »vraiment rien à voir la mafia elle, au contraire aguerrie, aux vices du système.
      Je partage, comme la majorité de ceux qui n’ont pas voté pour lui, vos inquiétudes, ami et compatriote. Mais j’ai tellement envie que mon peuple sorte de ces 5 ans de misère que je ne peux m’empêcher de prôner un certain optimisme. J’espère que le temps et les faits me donneront raison.

    • 8 février 2014 à 01:55 | DIPLOMAT (#846) répond à Vohitra

      Il faut laisser le temps d’agir avec tact et diplomatie.

      Parfois, il faut savoir attendre plutôt que se précipiter à rechercher la confrontation avec des gens en armes de surcroît.

  • 7 février 2014 à 17:15 | Turping (#1235)

    Communiqué présidentiel concernant le pillage et le trafic des bois de rose sur l’info " vérité ".Source d’information accessible en navigant sur Madagate d’abord .

    "Il est inadmissible que des stocks de bois de rose saisis, ayant déjà fait l’objet de décomptes, soient encore pillés et qu’il est également inadmissible que des coupes de bois de rose continuent encore à sévir jusqu’actuellement », a indiqué le Président Rajaonarimampianina, qui a par la suite fait appel à la prise de responsabilité de toutes les Institutions concernées pour endiguer ce fléau. Il a ainsi fait appel à l’application de la loi".

    Info ou intox ???
    En tout cas c’est une bonne initiative à réagir plus vite après le laxisme de la transition où chacun faisait ce qu’il voulait et lui semble bon ??!!!

  • 7 février 2014 à 17:17 | Isambilo (#4541)

    A chaque dirigeant son style et Rajaonarimampianina a le sien qu’il doit adapter à ses nouvelles responsabilités.
    Je suis étonné de cette histoire de rencontre avec JC Mitterand parce que kle pauvre n’est plus trop opérationnel sur le plan de la santé.
    Qu’un général d’hira gasy ne sache pas tenir son rang, ce n’est pas grave. Ce qui serait grave c’est que le nouveau président ne sache pas par qui le remplacer, s’il faut le remplacer.
    Bekamisy et Iarivo sont l’illustration du développement inégal à Dago, ils me font rire quand je suis seul devant mon écran, mais j’ai honte de rapporter à d’autres ce qu’ils écrivent.

    • 7 février 2014 à 17:41 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      Bonsoir l’ami,
      dis-moi Isambilo, peut-on éspérer un grand bond en avant de la part d’un homme qui n’arrive même pas à former son propre Cabinet et dresser l’organigramme de la présidence de la République 15 j après son investiture officielle ?
      A moins que la clé que l’autre lui a remis n’entre même pas dans la serrure, mais dans tous les cas de figure, il ne s’est pas du tout sérieusement à l’exercice du pouvoir suprême, mais il a été poussé par les hyènes avide pouvoir croquer la proie déja à terre.

    • 7 février 2014 à 17:45 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Errata : pas du tout serieusement préparé à...

    • 7 février 2014 à 18:12 | Isambilo (#4541) répond à Vohitra

      Je trouve votre remarque légitime mais il faut tenir compte de la conjoncture aussi. Je m’explique (à sa place !!! Sans être son porte parole, loin de là) : a-t-il déjà une idée précise des forces en présence, qui est sûrement avec qui ? Qui peut-être attiré dans son camp ? Sur qui peut-il vraiment compter (surtout parmi ses proches des dernières années).
      A mon avis il doit attendre la réponse de la HCC sur le mode de désignation du premier ministre ( même s’il a déjà sa petite idée), attendre que ça se décante chez les députés. Et enfin rendre officiel l’organigramme de la présidence et la composition de son cabinet.
      Un exemple : Rasoarahona. Ministre ? Directeur de cabinet, simple conseiller pouvant servir de sherpa( donc une fonction fondamentale sur les relations internationales). Etc.
      Et qui vous dit qu’il n’est pas déjà en train d’installer discrètement ses pions sans leur donner des titres ronflants et officiels ?
      Il a fallu plusieurs années avant de savoir publiquement que le directeur de cabinet de Tsiranana était un membre actif de la défunte SFIO (Voir le bouquin de Harivelo sur Madagascar et la SFIO) alors que c’est ce type qui faisait réellement tourner la machine de l’état.

    • 7 février 2014 à 20:03 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      Pour diriger la grande maison Madagasikara dans l’état de délabrement avancé où elle se trouve actuellement, il faudra que le préposé y afferent fasse preuve d’une :
      - Rigueur
      - Grande lisibilité et visibilité d’actions
      - Grande capacité adaptative face à l’évolution de la conjoncture.
      Le problème est que le déficit est immense avec HR.

      La présence du Colonel Bocchino dans le cabinet du président Tsiranana avait marqué la période néocoloniale sous Tsiranana et avait accéléré le combat de hyènes et autres dauphins présumés

  • 7 février 2014 à 18:02 | diego (#531)

    Bonjour,

    Beaucoup de Malgaches, surtout la majorité ceux qui ont voulu et participé à l’élection présidentielle et aux élections législatives de 2013, cherchent absolument donner un sens à des élections pensées et organisées par des cervelles étrangères ! Il est donc un peu normal que beaucoup des Malgaches cherchent encore le pourquoi de comment de ces élections.......élections qui ont visiblement n’ont pas atteint leur objectif !!!!

    Il faut aller interviewer Mme Samoura et Mr Chissano pour bien comprendre le sens et les vraies raisons de ces élections, ils savent, EUX !!!

    Vous pensez que les élections de 2013 ont été organisées pour vos beaux yeux ? Vous pensez que c’était par amour pour vous ? Vous pensez que c’est pour l’avenir de vos progénitures ? Regardez-vous, qu’est-ce que vous êtes en train de faire en ce moment alors que vous venez, soi-disant, élire votre président et vos futurs législateurs :

    - personne n’est en mesure de savoir comment et qui ferait un bon premier ministre. Rassurez-vous, à Paris, New York et même Mme Samoura et Mr Chissano savent déjà qui est cette personne !!!!

    On a dupé votre pays et dans tout le côté svp, depuis cinq ans. En 2013, vous allez encore vous faire duper :

    - Madagascar va se faire niquer dans les années à venir, mais ce pouvoir et ses alliés et leurs admirateurs ne sentiront rien.

    En ce qui concerne le peuple, la moitié des inscrits aux élections de 2103 ont refusé de se faire niquer, ils ont vu venir, à temps, les baveux......

    Votre président était un type qui fait partie de l’équipe de l’ex-DJ. Dans quel état est Air-Mad ? Les caisses de l’État malgache sont vides ! Il n’a pas un parti politique solide, regardez les résultats de législatives ! Il va gouverner avec quel parti politique ? Ses ex-amis et qui d’autres :

    - et c’est cela les changements dont votre pays a besoin ?

    Nous sommes dans une Transition Bis et elle est bien reconnue !

    La question qui mérite d’être posée est alors de savoir si la Transition que Mr Hery va diriger serait capable de pacifier le pays afin de pouvoir organiser des élections fiables et acceptables par tout le monde dans les mois à venir ?????

    Regardez-vous :

    - discutez-vous de l’avenir de votre pays. Justement, les caisses sont vides, cela ne vous inquiète pas ? Vous mangez peut-être, mais la majorité de vos compatriotes, mangent-ils à leur faim, ont-ils les moyens de se soigner, ont-ils le moyen de penser, même une seconde à l’avenir de leurs progénitures ?

    Madagascar est pauvre, mais cela ne peut pas nous empêcher d’être DIGNES !

    • 7 février 2014 à 19:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diégo,
      J’ai accepté le processus électoral de 2013 mais je souhaiterais toujours au ==RETOUR A LA NORMALE==,le Ministère de l’Intérieur Malgache,le seul Maître des consultations nationales ou de proximité,au suffrage universel.
      J’ai eu quelques photos des élections mais nous avons encore des efforts à faire...
      C’EST LA PARTICIPATION DE TOUT LE MONDE,EN PARTICULIERS LES PARTIS OU GROUPEMENTS POLITIQUES.
      Nous réussirons ,cher Diégo.
      Ne tirez pas trop sur les "AMBULANCIERS".
      Cordialement
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 7 février 2014 à 18:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Monsieur le Président de la République,Chef d’Etat de Madagascar Hery RAJAONARIMAMPIANINA n’a pas assisté à la cérémonie du 07 février 2009 (-AV7-),ce vendredi 07 février 2014.

    • 7 février 2014 à 19:29 | zanadralambo (#7305) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Encore heureux ! Que ce mouvement ait fait des victimes, cela va de soi. Victimes de quel camp, là est la vraie question, c’est trop commode de rejeter la faute au seul Ravalomanana, il n’a pas le dos si large que ça…Je compatis sincèrement avec ces victimes et leurs proches, des vies ont été sacrifiées au nom d’un énième tolom-bahoaka qui n’ a de révolution que le nom. 100000 manifestants ne font pas le peuple d’Antananarivo. Se rendent-ils seulement compte qu’ils ont été l’instrument d’un coup fumeux ? Vivait-on mieux du temps de Rajoelina que du temps de Ravalomanana ? Je ne suis pas un zanak’i dada, prière aux partisans de l’aventure orange de ne pas me mettre dans le même sac que les illuminés de Magro.

  • 7 février 2014 à 21:15 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
    Il y a des familles et conseillers qui doivent quitter la " sphère politique "Malgaches pour le bien de la nation . On n’avancera pas avec ces vautours responsable de 95 % de pauvreté à Madagasikara .
    Tous avec le Président Hery Rajaonarimampianina .
    1 seul Ethnie = Malagasy .
    1 seul ennemi = la pauvreté .
    QUE DIEU NOUS GUIDE .

    • 7 février 2014 à 22:45 | lemama (#5841) répond à kunto

      Malheureusement, les priorités du peuple sont souvent loin de celles de nos dirigeants...
      Il faut qu’il (Le Président) fasse le GRAND MÉNAGE !!!!!
      Bon courage et bonne chance à notre Président.
      Il faut le laisser bosser...

  • 7 février 2014 à 22:41 | lemama (#5841)

    Il faudrait absolument que quelqu’un qui est proche du Président lui rapporte tout ce qu’on discute ici... Il y a des idées et des commentaires qui pourraient faire réfléchir... Dans les deux sens, je voulais dire...

  • 8 février 2014 à 03:40 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Ce cas du Général Richard Ravalomanana me fait penser à une blague de Coluche ... face à un plus costaud que lui ...

    "... retenez-moi, sinon je ferais un malheur !!!
    Regardez, il me fout une baffe ... ! Il a osé ... ! Retenez-moi ... !!!"

    Le titre de Jean Pierre est de saison et la blague de Coluche d’actualité ...

    Où veut en venir le Général Richard Ravalomanana ?

    Ce qui est à constater :
    Tous nos anciens Présidents ne se sont pas comportés comme Hery Rajaonarimampianina qui a fait l’inventaire et le recensement de toutes les anomalies et discordances dès la prise du pouvoir ...
    - C’est tout à fait le droit de Hery Rajaonarimampianina de ne pas accepter des "chèques en bois" (laisser-aller dans les Administrations, gabegies, corruptions, ...),
    - C’est surtout dans l’intérêt général : la bonne marche des Institutions, la priorité du service public, ...

    On dirait qu’il n’y a jamais eu des "descentes" des inspections générales dans tous les services de l’Administration et ... (de l’Armée) pour mettre à l’index les défaillances et " LES MAUVAISES HABITUDES " et pondre un rapport y afférent pour rectifier le tir, pour mettre les points sur les "i".

    Autrement, qui a entendu et vu les rapports publics de la Cour des comptes sur les diverses Administrations centrales ou décentralisées, sur les grandes entreprises, ... dans le domaine de décision, de l’organisation, de la gestion, de la pratique, ... ?
    Alors que la Cour des comptes n’a aucun pouvoir de sanction ... Juste un avis, des préventions, des alertes, ...

    Et, ne parlons pas du Bianco et du Samifin loin des compétences de l’Administration fiscale, financière et douanière pour déceler les opérations et transactions fiscales, foncières, douanières et financières douteuses, ...

    Si tout fonctionne normalement, nous pourrions nous passer de la délation, de la superposition ou juxtaposition des services de prévention, de contrôle, de suspicion et de répression, ...
    Que d’économie sur le budget de fonctionnement ...

    Non seulement çà bride les initiatives mais en plus nuit à la confiance, détruit l’esprit d’entreprise et crée l’insécurité ...

    Il est évident que, pour ce faire, il faut revoir tout notre système avec les textes en vigueur (’faut pas en rajouter, Y en a déjà pas mal ... !!!) sans descendre dans la rue ou faire une révolution.

    Cà va prendre du temps mais c’est un des moyens pour CHANGER NOS "MAUVAISES HABITUDES".

  • 8 février 2014 à 04:14 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Le Président Hery Rajaonarimampianina, quelle que soit sa volonté, compte tenu de l’ampleur de ses responsabilités,

    - se garde de l’uchronie,
    - évite de procrastiner.

    C’est l’esprit de son discours d’investiture en tant que Président de tous les Malagasy et de M/car pour nous sortir de cette situation que nous ne méritons pas depuis des lustres.

    C’est clair et net.

  • 8 février 2014 à 08:09 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Dans les années 70 et 80, un groupe avait l’habitude de se produire au théatre municipal d’Isotry, au bon vieux temps comme disait les nostalgiques, c’était la Troupe Rabarinjaka Henri dont le leader du même nom était aussi un membre du bureau politique du parti marxiste AKFM/KDRSM de l’époque.
    Aujourd’hui, le fils a-t-il pris la relève comme il se doit mais ce qu’on est en train de constater maintenant c’est que la Troupe dirigée par le fils est en train de jouer une pièce théatrale à Ambohitsorohitra avec Rabary Paul le fils à Rabary Mathilde de l’AVI.
    Reussiront-ils à captiver pour longtemps l’attention du public ? et qu’en est il des Menamaso tandapa qui sont déja en train de brouter l’herbe verte à l’intérieur du palais

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS