Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Société

Crise sanitaire

Les malgaches bloqués à l’étranger bientôt rapatriés

lundi 10 août | Mandimbisoa R.

Les appels des ressortissants malgaches bloqués à l’étranger, dans les quatre coins de la planète se sont multipliés ces derniers jours. Depuis 5 mois, ces derniers sont coincés à l’étranger suite à la fermeture de l’espace aérien malgache. Hier, lors de son allocution sur la télévision nationale, Andry Rajoelina a annoncé que les autorités envisagent enfin leur rapatriement à partir de samedi prochain.

Les malgaches bloqués en Europe seront les premiers à être autorisés à rentrer au pays. La compagnie aérienne, Air Madagascar, affrètera un premier vol en partance de Paris, le 15 août et un second vol le 22 août.

Un vol de rapatriement est prévu le 19 août pour l’Inde. En effet, il y aurait des ressortissants malgaches partis se soigner dans ce pays qui n’ont pas pu revenir au pays dans le contexte de la pandémie. Quant à ceux qui sont coincés dans des pays d’Afrique et dans les autres continents, Andry Rajoelina les a invité à prendre contact avec le consul ou ambassade de Madagascar dans le pays où ils se trouvent pour trouver des solutions à leur rapatriement.

Avant tout retour au pays, les voyageurs désirant rentrer devront se soustraire à des mesures strictes. Ils doivent présenter un test négatif à la Covid-19 avant de pouvoir rentrer sur le territoire. Le test ne devrait pas être plus vieux de trois jours. Dès leur arrivée, ils subiront un autre test PCR et seront placés en isolement dans des hôtels durant trois à 4 jours, en attendant le résultat de leur second test.

« Ces mesures sanitaires s’appliqueraient également aux touristes qui veulent se rendre à Nosy Be, à partir du 1er octobre », précise le président de la République. Il a en effet confirmé hier la réouverture des frontières de Nosy-be dans deux mois. Les touristes de Nosy Be ne pourront toutefois pas sortir de cette localité selon les mesures instaurées par les autorités.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 10 août à 08:27 | Isandra (#7070)

    J’espère que certains commencent à comprendre pourquoi le Président a accordé une semaine pour permettre à nos compatriotes de rentrer avant de fermer les frontières.

    Imaginez leur nombre, s’il n’avait pas fait la preuve de la compassion, de la compréhension et avait écouté celui qui a l’habitude de forcing sans compassion.

  • 10 août à 13:49 | nez_gros (#10715)

    Nos compatriotes de LIBAN, employées la bas, est ce qu’on a des nouvelles d’eux... après l’explosion ???
    Tout le monde s’en fout ????
    allô, allô, ???? ohé le gouvernement... ? ce sont des êtres humains, obligés de s"emigrer à cause de vos forfaitures ...vous avez capté ou pas ???

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS