Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 20 septembre 2018
Antananarivo | 12h07
 

Politique

#TSYMIAMBOHOADIDY

Les jeunes unissent leurs voix

samedi 28 avril | Ny Aina Rahaga

Un collectif de jeunes et d’associations de jeunes issus des quatre horizons s’est prononcé hier face à la situation politique qui prévaut dans le pays actuellement. S’identifiant avec le hastag #TSYMIAMBOHOADIDY, rassemblant l’ONG Tolotsoa, le Mouvement pour l’intégrité des élections et des leaders, le Réseau Climat Océan Indien, Youth 4 Development, Parlement National des Jeunes, Green N Kool Nosy-Be, l’Association des Etudiants en Droit de Madagascar, Young Men/women Christian association, Jeunes actifs interrégional, Jeunesse en mouvement Analamanga, Generation Citizen, Civilian Madagasikara et Yali Madagascar, ces derniers ont lancé un appel à tous les responsables, opposition et régime, afin de leur rappeler que l’avenir des jeunes ne devrait plus être pris en otage à cause de mésentente politique.

Soulignant que sur une décennie entière, ils ont « subi de plein fouets les effets de la … pauvreté extrême, la mauvaise gouvernance, la corruption, l’insécurité, l’insuffisance d’emploi et le chômage, la mauvaise qualité de l’éducation, l’instrumentalisation de la jeunesse pour des fins politiques ».

Suite à cela, et face aux évènements actuels, dont la manifestation des députés de l’opposition, cette plateforme réclame à ce que :
« 1- Aux élus, dépositaires de mandat publics et non propriétaires d’un quelconque pouvoir, de recadrer les manifestations dans leur contexte initial. L’appel lancé à la population concernait un rapport sur les circonstances du vote des lois électorales (…) Le mouvement semble avoir bifurqué de cette intention première (…)
2- La mise en place d’un processus non-violent de règlement des conflits. (…)
3- A ce que vous puissiez tout mettre en œuvre pour que des élections se tiennent dans la paix et la sérénité, afin que nous puissions choisir nous-mêmes nos dirigeants
 ».

Selon la plateforme #TSYMIAMBOHOADIDY, la seule issue envisageable est celle des urnes, rendant à la population, composée majoritairement de jeunes, le pouvoir qu’elle a conféré à travers le mandat aux élus, que ce soit le président de la République ou les députés de l’Assemblée Nationale. Outre cela, les membres de la plateforme soulignent qu’il est du droit de chaque Malgache de se réunir et d’exprimer son opinion sur la situation politique du pays. « Nous nous engageons à mobiliser nos pairs à une prise de conscience citoyenne par la compréhension des textes et du rôle des élus » ont-ils déclaré.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 28 avril à 11:09 | hafatse (#9818)

    Regardant le site FB de Civian Madagasikara,
    Je m’apercois que quelqu’un a posté les resultats de ses tests ADN, et ils i.e civilians ont généralisé pour tous les gasy ... affligeant !

    C’st null à iech. rien d’autre à dire.

    Qui sont ces soi-disants assoc de djeunes ? les enfants des 10000 qui profitent du reste des gasy ?
    C’est bien de critiquer les ainés, mais eux , représnent qui ? Des gosses de riches qui ont pas grand chose à faire, Se soucient-ils des jeunes pauvres ? les tantsaha.
    Tena tsy misy dikany le rohy
    Loharano : https://www.youtube.com/watch?v=iw6Yq7kEPu4
    #Civilian_Madagasikara

    ONG tolotosa parle de bénévolat ...

    Mais les puavres ils ont rien à foutre de ton bénévolat, toi qui est dans cet « ONG » tus sais comment te parents ou eu l’argent pour payer la 4x4 ?

    Mahalala izany mitrongy vao omana izany ve ireto tsy mpandray ravindena ireto ?

    Derrière ces noms ronflants, YALI , civilian combien de personnes réelles ? C’est pas plutot des boites vides en fond et en forme, n’est ce pas les mêmes qui sont inscrits partout ; les etudiants en droit = civialan=YAl = 10 personnes au plus ...

  • 29 avril à 00:33 | Gérard (#7761)

    des jeunes, qui furent pour la plupart conçus dans une union instinctive de parents ne sachant pas faire grand chose d’autres, ont été peu ou prou instruits jusqu’à prendre conscience de leur place dans le monde
    qu’ils se réunissent, discutent, et constatent le néant qui les entoure est tout à fait compréhensible
    que leurs associations cherchent désespérément un point d’appui auprès des organisations d’adultes , afin de comprendre ce qu’ils pourraient faire localement avant que de se résigner à l’exil est légitime

    que sur cette tribune, leur appel ne recueille que 2 commentaires, là ou le ballet perpétuel des 3 ou 4 profiteurs en titre suscite l’intérêt de plusieurs dizaines de forumistes, est un symbole fort, une vrai justification à leur désir de fuite

    • 29 avril à 08:18 | tanguy37 (#7699) répond à Gérard

      Enfin des jeunes qui reagissent !!!bravo !!
      virer, tout ces bons a rien qui n’ont rien foutu pour la population et leur pays vous allez rencontrer beaucoup de difficultés,mais soyez confiant dans votre jeunesse et votre capacité a changer l’avenir .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 503