Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2022
Antananarivo | 08h16
 

Société

Discrimination envers les séropositifs

Les jeunes lancent un plaidoyer

jeudi 28 août 2008 | Volana R.

« Mon histoire est née du cas de mon père qui est séropositif. C’est seulement en décembre 2007 qu’il nous en a avisés, mais il l’était depuis plusieurs années déjà. Je ne dis pas qu’il vit sa vie allègrement, mais il a notre soutien et s’intègre parfaitement dans la vie familiale, comme tout le monde ».

C’est le premier lauréat du concours organisé par le SE/CNLS, en collaboration avec le projet régional de l’Océan Indien AIRIS, qui parle. Il fait partie de la tranche d’âge de 15 à 18 ans. A travers leurs produits axés sur « la discrimination et la stigmatisation envers les séropositifs et/ou sidéens », ils lancent un message bien précis : c’est le sida qu’il faut exclure et non les victimes du virus.

Le premier primé de la tranche d’âge 18 à 21 ans, a concocté une chanson façon Rap, intitulée « Sanjila faharoa. » Njakaniaina Andriantsoa Ratovonjanahary est en 2è année en Droit à Ankatso. « J’ai choisi le Rap parce qu’il fait ressortir mes sentiments. Ma chanson parle d’une jeune fille. Pourquoi ? Les jeunes filles sont souvent la proie du tourisme sexuel qui commence à gagner du terrain chez nous. Je ne voudrais pas penser que mes consœurs aillent dans le mauvais chemin – quelquefois, bien malgré elles – mais surtout je demande à la société malgache de faire en sorte que le proverbe « velona iray trano, maty iray fasana » ne soit pas qu’un slogan ».

Quant au lauréat de 18 à 21 ans, il a produit une affiche qui explique que la discrimination a un impact grave au niveau mental. Aussi grave que négatif pour le développement de l’homme et de tout homme. Ils étaient 604 jeunes, entre 15 à 24 ans, à participer au concours, répartis dans les 22 régions. Les 9 premiers produits gagnants représenteront Madagascar au niveau régional.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS