Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 21h52
 

Société

Justice

Les greffiers annoncent une reprise de service à partir du 2 novembre

vendredi 28 octobre | Mandimbisoa R.

Fin de grève pour le syndicat des greffiers de Madagascar. Son président, Alain Randriamaharo a annoncé hier, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire de mercredi 26 octobre, que les greffiers reprendront service à partir du 2 novembre. Ce, après trois semaines de débrayage, ayant causé le blocage, en grande partie du système judiciaire à Madagascar, parce que les tribunaux étaient fermés pendant les deux premières semaines de ce mouvement.

Alain Randriamaharo indique qu’il s’agit d’une « trêve » qui va durer trois mois environ. En effet, les greffiers se donnent ce délai pour permettre au ministère de la Justice de réaliser les solutions proposées à l’issue des différentes rencontres avec les syndicalistes afin de répondre favorablement aux attentes des greffiers. Ce sont, entre autres, des textes assurant la mise œuvre des versements des greffiers, leurs ordres de poursuite, leurs émoluments… que le ministère de la Justice doit élaborer et faire passer au niveau des instances concernées.

L’une des revendications des greffiers, à savoir leur versement, c’est-à-dire la considération de leur diplôme d’études et leur ancienneté, aurait déjà été obtenu auprès du ministère de la Fonction publique. Mais il est évident que le ministère de la Justice donne son avis favorable par rapport à cette décision. Les autres points des revendications ne sont pas encore certains, mais il est évident qu’en contrepartie de ce qu’ils ont déjà obtenu, les greffiers doivent faire un geste, voire une concession.

Mais le président du syndicat des greffiers est ferme en déclarant que si au mois de février 2023, aucune avancée n’est constatée, les greffiers reprendront leur grève. Une grève, qui comme à l’accoutumée, doit être décidée lors d’une assemblée générale et qui, préalablement, devra précédée d’un préavis auprès des responsables concernés.

Concernant la reprise poussée de service au 2 novembre, le président du syndicat explique que cela permettra aux greffiers travaillant dans les régions de rejoindre leurs postes. Autrement dit, les activités au niveau des cours et juridictions ne reviendront à la normale qu’à partir de la semaine prochaine, après la fête de toussaint.

18 commentaires

Vos commentaires

  • 28 octobre à 09:58 | Ibalitakely (#9342)

    Firy firy moa izay fitokonana nisy teto Madagasikara nanomboka 2019 izay, fa avy eo dia toa somary nisy nihaino, somary nisy fifampidinihina, somary nisy fampanantenana, ka ny ampahany ihany aloha no voaresaka & voakasika, dia ... avy eo sira latsaka an-drano, tsy hay intsony ny tohiny raha tsy hafaka herintaona ohatra.

  • 28 octobre à 10:13 | Isandra (#7070)

    Les plus importants :

    - Vous avez pu utiliser votre droit de grève comme dans tous les pays démocratiques, digne de leur noms.

    - Les autorités ont privilégié le dialogue pour résoudre le problème, contrairement à certain dans son époque, au lieu de dialoguer, il a privilégié la provocation, tsapao ny herinareo,...

    Tout cela, malgré le moyen limité pour résoudre les tonnes des problèmes, non seulement, les impacts de ces crises, mais aussi les vary mangatsiaka qu’ils ont hérité de leurs prédécesseurs,...car il est bien de signaler aux andafy que Rajaolina n’a pas hérité un pays déjà développé, mais, un pays encore pauvre, ayant autant des problèmes,...

    • 28 octobre à 12:13 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Votre Calife a déclaré sur tous les toits qu’il fera en cinq années , ce que ses prédécesseurs n’ont pu faire en soixante ans . Quel est le résultat ??? Tout le monde a maintenant constaté que c’est le Dirigeant le plus critiqué depuis l’Indépendance , et qui a causé le plus de dégâts autant matériels , que mortels . On a jamais vu notre Pays dans cet état de déliquescence , avec des routes impraticables , une insécurité ambiante , l’Education au rabais, la politique de Santé inexistante , les problèmes d’eau et d’électricité , bref , la bérézina .A votre place , je n’oserai même pas sortir de chez moi , ne serait ce que pour éviter de voir la mendicité , et l’insalubrité à chaque coin des rues.Salut Les Copains .

    • 28 octobre à 12:39 | mamuli (#11224) répond à Isandra

      .....un pays encore pauvre.....mais encore plus pauvre aujourd’hui. On vous paie combien pour écrire des âneries. vous devriez rester au lit le matin au lieu de vous répandre en con.neries. C’est insupportable une mauvaise foi partisane. Vous attendez votre tour pour aller sur le téléphérique gouffre à fric ? et dire que c’est merveilleux une gouvernance qui préfère le m’as-tu vu au bien être de sa population ? quelle horreur et quelle idiotie. On voit que vous n’avez pas faim, pas soif, pas peur et une maison qui résiste aux intempéries et peut-être des enfants scolarisées si tant est que vous soyez capable de vous reproduire. Je ne vous supporte plus !

    • 28 octobre à 13:11 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lemama,

      ".....un pays encore pauvre.....mais encore plus pauvre aujourd’hui. "

      C’est vrai ?

      PIB par habitant ($ US courants) - Madagascar :
      - 2003 : 367$
      - 2004 : A cause de la détaxation sauvage : 285$,
      - 2021 : 515 $,

    • 28 octobre à 13:12 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Plutôt pour mamuli

    • 28 octobre à 14:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      "Votre Calife a déclaré sur tous les toits qu’il fera en cinq années , ce que ses prédécesseurs n’ont pu faire en soixante ans".

      Il aurait pu réaliser cette promesse, s’il n’y avait pas cette crise sanitaire laquelle a bloqué notre économie pendant deux ans, laquelle n’était pas prévue au moment où Rajoelina avait conçu son programme, le fameux IEM,...

      Pour anticiper, votre refrain, nous ne sommes pas le seul, les Seychelles a connu un taux de croissance -12 en 2020, et ceux de Maurice et la France : -11, on ne cite que ces pays,...

      Sans cette crise, il aurait pu réaliser : MIAMI, TANA-MASOANDRO, etc, et la première autoroute de Madagascar, qu’aucun Président avant lui n’a jamais réalisé, depuis 60 ans,...

      Malgré cela, il est en train de rattraper certains retards, et il ne sera pas rougi devant son peuple en 2023.

  • 28 octobre à 10:30 | Isandra (#7070)

    Le Forum national des investissements pour l’émergence de Madagascar se déroule, maintenant ici à CCI Ivato,...dirigé par Mr le Président élu Andry Nirina Rajoelina,...

    • 28 octobre à 10:48 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra,
      Émergence.....émergence......ça fait des années que l’on entend parler de cette émergence mais quand verra t on le pays émerger ?
      Dans 70 ans ?
      Tout ça n’est que mensonge et poudre aux yeux pour mieux plumer le pauvre gasy.
      Démocratie avez avez-vous dit ?

    • 28 octobre à 12:29 | lemama (#5841) répond à Isandra

      S’il avait un peu de cervelle VOTRE Dondrona J devrait plutôt penser à un forum des VICTIMES DE L’ÉTAT.
      Cela se voit que SES priorités sont ailleurs...
      Le ’’ saupoudrage pré-électoral ’’ a bien commencé.
      Bon courage peuple Malagasy, on en aura pour notre ’’ Misère ’’... D’ici l’élection de 2023 !

    • 28 octobre à 14:21 | vatolahy (#11348) répond à Isandra

      le kope — ici ,la misère engendre la misère _ cas unique dans le monde .ailleurs le pauvre se bat ,cultive ,travaille,s’organise

    • 28 octobre à 15:22 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Apparemment , vous aviez oublié qu’avec le Covid Organics , la culture d’Artemisia , la culture et l’usine d’Ethanol dans le Nord , il allait sauver le Monde , et faire tourner le regard de la planète entière vers Madagascar .En tout cas , c’est fait , mais avec l’effet inverse , la pauvreté et la misère pour le peuple , et l’opulence pour des gens comme vous .
      Ce n’est pas contre nos compatriotes , ni contre le Pays que nous nous échinons à lutter contre l’injustice , mais contre tous les fossoyeurs de La République , qui pillent notre Patrie de Génération , en Génération .Ils se reconnaîtront , car il y a une justice sur terre .
      God bless our Country.

    • 28 octobre à 18:52 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      « Il ne sera pas rougi » en effet il devrait etre cramoisi et brulé sur l’ Avenue de l’ indépendance avec un pneu autour de la taille sur l’ hymne national on verrait comment il danse bien votre dj
      Habillé pour l’ occasion en survêtement blanc et adidas sans oublier les indispensables Rayban pour se donner un air plus viril ...

    • 28 octobre à 20:20 | elena (#3066) répond à Isandra

      ... Tom Crise

  • 28 octobre à 11:39 | arsonist (#10169)

    Ce pays devenu Madagougou restera Madagougou, tant que le DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina en est le filoha !

    Il n’y a et il n’y aura pas de miracle aux prochaines élections présidentielles !

    Croire faire tomber le DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina par des élections est une utopie !

    Les élections à Madagougou ne font pas de miracle !
    De miracles, il n’y en aura pas aux prochaines élections présidentielles !
    Même pas un seul !

    Les élections à Madagougou s’ "achètent" avec tous les moyens dont disposent le DJ et la maffia de ses "tireurs de ficelles" !

    Et croyez-le ou ne le croyez pas , cette maffia a des ramifications partout.

  • 28 octobre à 14:24 | pisokely (#9950)

    bonjour a tous..
    leur greve a été interrompu probablement car une partie a du avoir quelques compensations .. les greves n aboutissent jamais, car les meneurs sont fragiles, vite soudoyes.

    élection ? c est vraie que les chances que radoma ne soit pas réélu sont minces.. mais ceux ci existent.. descendre dans la rue est utopique, car les malagasy n osent pas trop entrer dans la violence.. déjà affamés, pauvres, et risquer sa vie semble être un peu difficile.. sauf s il y a un meneur..
    on ne peut pas trop compter sur Tana.. sauf pour les elections.. par contre, si on veut descendre dans la rue, il faut trouver un persone, a mon avis plutot dans le sud, qui n ont pas froid aux yeux, et qui n aura pas peur de radoma... je suiq pret a parier, que cette personne, si on arrive le trouver, fera bien l affaire et arrivera tres facilement a entrainer la population dans la rébellion.. on parle ici d une rebellion dans le sens où la voie démocratique n est plus d actualité, non efficace avec radoma, qui a gangrené toutes les institutions..

    • 28 octobre à 15:00 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Non seulement, vous êtes déconnecté de la réalité, ici, mais, aussi, vous ne connaissez rien de la politique.

      Les Malagasy sont un peuple courageux, et n’hésitent pas à descendre dans la rue s’ils trouvent que la ligne rouge est franchie, et aucun n’obstacle ne peut les empêcher, sinon, le 1972, 1991, 2002, 2009, n’existeraient même pas.

      Actuellement, une révolution n’a pas de chance de réussir pour faire partir Rajoelina, mais, non pas parce que les gens n’osent pas se sacrifier, mais, parce que la ligne rouge n’est pas encore franchie et le vase n’est pas encore débordé.

  • 28 octobre à 15:26 | lé kopé (#10607)

    "La ligne rouge n’est pas franchie et le vase n’est pas encore débordé" . Nous sortirons cette phrase le moment voulu , et on vous fera signe ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS