Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 20 juin 2024
Antananarivo | 23h27
 

Société

Célébration de la Journée Mondiale des Femmes Rurales à Marovoay

Les femmes sont pour beaucoup dans le développement

lundi 26 octobre 2009 |  1145 visites 

En marge de la célébration de la Journée des Femmes Rurales, la Région Boeny a choisi de combiner la journée avec celle de l’Alimentation. Le District de Marovoay a été particulièrement pris en compte et a abrité diverses manifestations durant la journée du 23 Octobre 2009.

Expositions, ventes de produits agricoles et artisanaux ainsi qu’un colloque ont animé la journée. Le stand de la Direction Régionale du Développement Rural a lancé entre autres des semences favorables au climat sec de Boeny, notamment le « Tahia ».

Une occasion pour le Chef de la Région Boeny de demander ce qu’il en est de la semence « Ali Combo », une variété de semence trouvée et travaillée à Marovoay par un certain Ali Combo il y a peu de temps et laquelle a été la première qualité de riz d’exportation dans le monde. Un technicien a alors répondu que des spécialistes sont actuellement en train d’étudier la question.

L’Office national de nutrition (ONN) a marqué sa présence par la sensibilisation des mères de familles sur les aliments nutritionnels.

Le groupe Axius de par son responsable Ny Aina Andriamanjato, le frère de Ny Hasina Andriamanjato, quant à lui a lancé les tracteurs 4X4 allant de 60 à 80 CV. « Ces tracteurs de labour peuvent effectuer d’autres tâches », précise-t-il. « Nous les faisons louer à Ar 20 000 l’heure, nous les vendons également à partir de Ar 60 Millions ».

La cérémonie officielle a été honorée par un membre de la HAT ainsi que le Chef de la Région Boeny, Rasoloniaina Jean Christophe, le Chef de District de Marovoay, Dieudonné Rakotoaridina. Les discours se sont axés sur la place de la femme rurale dans le développement. « Nous admettons que les femmes jouent un rôle primordial dans la production agricole, dit le Chef de Région, vous possédez la volonté ainsi que l’endurance nécessaires pour les travaux de champs ». « Il est normal de consacrer une journée pour les femmes rurales, précise le DRDR Boeny,Rakotovao Roland. « Vous avez grandement participé à l’amélioration de notre production nationale. Si auparavant nous importions encore près de 100 000T de riz, cette année, nous en avons seulement importé 40 000. Cependant, Marovoay est le deuxième grenier de Madagascar, nous sollicitons alors beaucoup plus de la part des femmes de ce District ».

Interviewée, Rasoloharivelo Jocelyne, représentante des Associations des Femmes de Marovoay, FIFATA déclare avec fierté que leurs associations produisent divers articles artisanaux qu’elles font écouler à Mahajanga ou vers la Capitale. « Nous cherchons toutefois d’autres débouchés et grâce à des formations, nous sommes capables de varier nos produits », raconte-t-elle. « En cette journée consacrée aux femmes rurales, je fais appel aux autres femmes qui hésitent encore à travailler. Vu que c’est la saison des pluies, et qu’il n’y a plus de travaux de champ, les femmes restent inactives, ce qui ne fait pas du tout avancer la société » continue-t-elle.

Les organisateurs n’ont pas oublié le téléfood. Les sommes perçues seront versées en Italie au siège de la FAO, qui à son tour, met en place des milliers de projets de par le monde.

Recueilli par Valis

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS