Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 avril 2021
Antananarivo | 05h22
 

Enseignement

Enseignement supérieur

Les étudiants de l’ENS descendent dans la rue

jeudi 7 janvier | Mandimbisoa R.

Nouvelle tension au niveau de l’enseignement supérieur. Les étudiants de l’Ecole normale supérieure (ENS) d’Antananarivo ont tenu un mouvement de grève dans la journée de mercredi. Le recrutement des sortants de cette école au niveau du ministère de l’Education nationale est au cœur de cette manifestation. Les manifestants réclament la priorisation du recrutement des étudiants ayant achevé leurs études car ils seraient encore nombreux à ne pas avoir obtenu de poste.

Hier, après une petite concertation, ces étudiants sont descendus dans la rue, du côté d’Ampefiloha et d’Andavamamba, pour mieux se faire entendre. Au niveau du rond-point d’Andavamamba, ils ont mis le feu sur des pneus, bloquant ainsi la circulation dans le secteur. Les forces de l’ordre arrivées sur place ont entamé des négociations mais les coups de grenades lacrymogènes ont finalement éclaté. Deux étudiants ont été arrêtés dans la matinée et un autre dans l’après-midi. L’un des manifestants, le leader du mouvement, a été blessé au niveau de la tête. Cet incident a ravivé la colère des manifestants qui affirment ne pas en rester là et comptent poursuivre leur mouvement.

De son côté, le Ministère de l’éducation nationale (MEN) explique que le recrutement pour le compte de l’année 2020 est déjà clôturé. Pour 2020, le MEN avait un quota de 8000 postes budgétaires réservés au recrutement des enseignants. Selon le projet de loi de finances initiale de 2021, ce quota est de 7500 pour 2021. Les enseignants sortant des centres de formations pédagogiques comme les CRINFP et l’École Normale Supérieure sont normalement les prioritaires pour les recrutements ainsi que les enseignants Fram.

A l’ENS, l’insertion professionnelle demeure un problème majeur pour diplômés. En effet, plus de 50% des diplômés ne seraient pas recrutés dans les lycées en tant que fonctionnaires faute de postes budgétaires. Le quota ne cesserait pas de diminuer depuis les différentes vagues de recrutement, l’Etat préférant souvent priorisé les postes budgétaires aux enseignants Fram. L’absence de d’une politique de recrutement claire pour ces normaliens a souvent été source de problèmes dans le passé.

89 commentaires

Vos commentaires

  • 7 janvier à 09:12 | Isandra (#7070)

    S’il n’y a jamais de manifestation comme en Chine et Corée du Nord, Cuba, etc, c’est plutôt ça qui n’est pas normal pour un pays démocratique comme Madagascar.

    Cependant, ce qui est plus important, la prompte intervention des forces de l’ordre pour éviter le dégât et pour faire régner les lois.

    - Hier, aux États Unis, les forces de l’ordre étaient moins sévères, les manifestants ont souillé le Capitole, saint des saint de la démocratie.

    - L’année dernière, en France, les manifestants GJ ont profané l’Arc de triomphe.

    La formule : Dialoguer- solutionner- Respecter les lois.

    Mouvement social pour revendiquer les améliorations OK !

    Manifestation politique pour seza. Grand Non

    • 7 janvier à 10:25 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Manifestation politique pour seza. Grand Non

      Sans Blagues ! Parait il en 2009 il y a eu un Coup d’Etat et que DJ - 13 a fini par avoir son Seza à la tête de l’Etat. A l’Africaine plutôt Bananière comme Méthode non ?

    • 7 janvier à 11:02 | rakoto-neutre (#8588) répond à Isandra

      Aza manahy nareo fa hataoko manara-penitra aby ny momba ny fampianarana, ny karaman’ny mpampianatra ( 0% fisondrotana manarapenitra), ny fampidirana ho mpiasam-panjakana ? Ny mpianatra mahazo kit, ny R@Reny tsy mandoa droit, sakafo @ cantine bojy sns...

    • 7 janvier à 11:24 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Le Seza n’avait pas été dans l’ordre du jour au départ.

      2009 avait commencé par une simple revendication, la réouverture de Viva et les libertés, s’est transformé en revendication politique suite à la sourde oreille du régime en place rajoutée des provocations manifestes du Président de l’époque, ainsi que les répressions et la tuerie contre la foule.

    • 7 janvier à 14:24 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Quelles co.nneries d’idée !
      Alors c’est quoi toutes ces réunions avant même le début des revendications sur la place du 13 mai ?
      Pour Viva alors qu’étaient présents Omar, DJ, les militaires, les représentants de l’amiral-n-dranom-potaka et même un représentant des "gros bras" d’Ambany Tanàna etc … ?

      Efa tranon-dainga mihitsy raha itony tsy henatra tsy tahotra.
      Mba manana fisainan’olombelona e !

  • 7 janvier à 09:52 | lafu_ny_su_krill (#10001)

    Vu le niveau intellectuel du président, il est normal qu’il maltraité les enseignants et les futurs enseignants.

    Plus de 70% des enfants malgaches de moins de 12 ans ne savent pas lire.
    1/3 des enfants seulement continuent après le 1er cycle.

    Voilà l’école de Rajoelina.

    Peut être qu’enfin les malagasy vont se réveiller, depuis 1 an il n’y a plus d’eau en plein Tana.
    Des employés de l’état Cnapmad ne sont plus payés depuis 8 mois.
    Et Kraoma 1 an sans salaire !

    Des intervenants français du monde. Fr écrivaient que si c’était dans un autre pays africain, ça fait longtemps que les gens auraient réagi.

    1 milliard de dollars à été donné à l’état malagasy pour combattre le Covid19 et ses effets.
    Ou tout ça est parti ?
    Les Usa ont dit avec ce qu’ on a donné, il ne devrait plus y avoir de Kere... Vous voyez la suite.

    Espérons que les jeunes se réveillent enfin...

    • 7 janvier à 10:09 | Maestro (#7313) répond à lafu_ny_su_krill

      Inch Allah !

    • 7 janvier à 17:19 | Ibalitakely (#9342) répond à lafu_ny_su_krill

      & dire que dans les écoles publiques, EPP, CEG &Lycées, 2/5° des enseignants sont des Maïtres FRAM que seule la cotisation des parents d’élèves les maintiennent en place. Est-ce qu’il y a des EMMOREG dans la salle ou plutôt dans la rue ??

  • 7 janvier à 10:34 | citoyendumonde (#4292)

    Inona moa no azo antenaina avy amin’olona tsy nahita fianarana ? Ragova mpivaro-kena, ny loholona mpivarotra teny an-tsena st-bruno, ny mpitarika DJ

    • 8 janvier à 16:41 | bekily (#9403) répond à citoyendumonde

      FRAM ???????????

      une ineptie totale !!!
      une machine à fabriquer des crétins
      Or l’avenir = les enfants qui méritent une prise en charge de qualité .

      Le Japon et la Chine l’ont compris pour passer du moyen age au top niveau de la modernité...

  • 7 janvier à 10:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Concernant l’enseignement, il s’agit d’INVESTISSEMENT COUTEUX aussi pour les parents que pour l’état n’est-ce pas ? Donc former et ne pas recruter c’est jeter l’argent public non plus par la fenêtre mais par la porte n’est-ce pas ? Il est temps pour l’état de définir ses priorités en gérant avec parcimonie l’argent public au lieu de faire des vitrines qui ne servent ni la population ni le développement du pays à court, moyen et long terme n’est-ce pas ?

    • 7 janvier à 10:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire : ..aussi bien...

    • 8 janvier à 16:45 | bekily (#9403) répond à plus qu'hier et moins que demain

      l’EDUCATION NATIONALE est un INVESTISSEMENT PRIORITAIRE !!!!
      Savoir , c’est pouvoir....

      Cela a un prix , mais n’est jamais "couteux"

      Pas difficile de trouver l’argent : supprimer cette armée méxicaine de PACOTILLE ET EN NURNOMBRE IMPENSABLE !!!!

  • 7 janvier à 11:07 | Vohitra (#7654)

    Au lieu de recruter et d’intégrer dans le secteur éducatif des normaliens, l’administration Malagasy et le régime préfèrent maintenir les privilèges et avantages des 23.000 fonctionnaires fantômes, tout en favorisant la capture des finances publiques par les crapules de la République qui tirent les ficelles derrière...

    D’ailleurs, on peut bien se demander si les révolutionnaires oranges comprennent ce que c’est un normalien...le "manarapenitra" veut dire conformes aux normes admises, mais pour eux, manarapenitra est synonyme de prébendes acquises...

    Les Truands Gangsters Vauriens TGV n’apprécient pas du tout les intellectuels, surtout ceux qui ne veulent pas faire acte d’ allégeance et soumission aux idées et quatre volontés du calife et d’ Al Capone...et du Goliath ragôva...Ils n’ont jamais mis les pieds de leurs vies dans un campus universitaire...

  • 7 janvier à 11:14 | rakoto-neutre (#8588)

    Ny manarapenitra no maika izao fa tsy ny fampidirana mpiasa.
    Zay sosialim-bahoaka any tsy mahamaika zany fa ny gasikely mahantra mahari-pery sy vita sedra ary mionona fa tsy miraharaha azy ireo ny mpitondra ka afaka haninona moa fa ny Emmoreg mihinana ihany,mandamina @ basy sy lacrimogène dia vita ny asa.

  • 7 janvier à 11:35 | Isandra (#7070)

    Oh lala ! Les détracteurs vont plus vite en besogne. La dégradation de l’enseignement et la situation des enseignants ne datent pas de ce régime.

    Qui a instauré le FRAM, des instituteurs qui n’ont aucune formation pédagogique, juste pour avoir les chiffres ?

    VELIRANO 4 :

    Fanabeazana sy Kolontsaina ho an’ny rehetra. Ao anatin’izany :

    Ny fanomezana antoka fa hisy ny rafim-pampianarana ho an’ny rehetra

    Ny Fanasongadinana ny fahaiza-manao avo lenta

    Ny fanomezan-danja bebe kokoa ny fampianarana ara-teknika sy arak’asa, indrindra fa any amin’ny faritany

    Ny fametrahana ara-pomba ofisialy ny fampianarana sivika sy ny maha olompirenena

    • 7 janvier à 12:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Le Président nous donne rendez-vous le 19 01.21 pour présenter et expliquer le Plan Emergence de Madagascar(PEM).

      Il est sur et certain qu’il parlera de l’éducation et la politique pour l’améliorer.

      C’est un plan pour mettre en route l’émergence de Madagascar, ça ne plaisante plus au boulot maintenant.

      Et lors de la présentation de voeux au Chef de l’Etat et sa jolie première dame : "Les membres du gouvernement ont réitéré leur volonté de poursuivre les efforts ainsi que de mettre au service de la Nation leurs compétences, pour la réalisation des actions au développement en cette année 2021. « Nous devrons œuvrer pour l’intérêt de la Nation », a déclaré le Premier ministre.

      Donc, nos dirigeants sont prêts à travailler dur pour relancer notre économie. Et à nous le Vahoaka de les soutenir, pour qu’ils puissent effectuer leur mission "L’émergence de Madagascar"

    • 8 janvier à 10:19 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re Isandra 7 janvier à 12:38 répond à Isandra ^
      « Le Président nous donne rendez-vous le 19 01.21 pour présenter et EXPLIQUER le Plan Emergence de Madagascar(PEM).
      « Il est sur et certain qu’il parlera de l’ÉDUCATION et la politique pour l’améliorer. »

      Angamba FANAZAVANA momba ny firoboroboan’ny FANONDRANANA ANTSOKOSOKO « BOIS DE ROSE » nandritra ny FITONDRANY tamin’ny andron’ny « TETEZAMITA » – HITAZAINA ny mpitondra Fanjakana mba hamolavola tsara amin’ny sisa PÔLITIKA mahomby HAMONGORANA izany hatramin’ny fotony ! – no hanintona kokoa ny sain’ny sarambaben’ny tompon-tany Malagasy. Vola be moa no naterak’izany fanondranana izany : 2009-2010, mihoatra noho ny US $ 150 TAPITRISA ; 2013 US$ 250-300-TAPITRISA. Toa mba tsy nandray « sombiny » akory tamin’izany anefa, na ny Vahoaka Malagasy, na ny Ekônômian’i Madagasikara, na ny Volam-panjakana. Fa nahoana àry ?? MAHATSIKAIKY ihany raha oharina amin’ireo tarehi-marika ireo ny US $ 100 TAPITRISA ho ampisamborin’ny Banky Mondialy amin’i Madagasikara : : « Banque mondiale-CENT millions de dollars pour améliorer le capital humain à Madagascar » samedi 28 mars 2020.
      Misy andalana vitsivitsy ireto notsoahana avy amin’ny tatitra iray momba ny « Bois de rose » avy eto Madagasikara, nataon’ny “OCCRP”, na “Organized Crime and Corruption Reporting Project”

      “THE FATE OF MADAGASCAR’S ENDANGERED ROSEWOODS”
      occrp.org/en/investigations/8480-the-fate-of-madagascar-s-endangered-rosewoods
      Published : Friday, 17 August 2018 15:32
      Written by Khadija Sharife and Edward Maintikely
      – Tatitra momba ny « bois de rose » avy eto Madagasikara natao-na mpanangom-baovao miafina ka nahitany fa ny mpanao jirika azy ireo no tena « MANENDRY » ny mpitondra an’i Madagasikara ka ANTAPITRISANY MARO amin’ny vola Amerikanina(US$) no miditra any amin’izy ireo, amin’ny fanondranana azy ireo mankany SININA.

      In Madagascar, ROSEWOOD TRADERS ARE KINGMAKERS, felling trees — and governments. GOING UNDERCOVER, REPORTERS found how they make millions smuggling the rare bleeding timber to China.

      [...]
      – Eo anelanelan’ny 2 sy 3 US$ no raisin’i Gilbert raha mikapa hazo ROA isan-andro izy fahizay. Maha velon-dratsy azy kanefa tombom-barotra mitentina US$ AN-ARIVONY maromaro ny tombom-barotra aterak’izany ho an’ny mpandraharaha eto an-toerana sy any ivelany.

      Said Gilbert, a former rosewood logger, says HE EARNED BETWEEN $2 AND $3 CUTTING DOWN TWO TREES A DAY.
      Gilbert is just trying to get by. But while locals like him subsist on RICE AND BUSHMEAT, THE 300-YEAR-OLD TREES THEY FELL GENERATE THOUSANDS OF DOLLARS IN PROFITS FOR BUSINESSMEN AT HOME AND ABROAD. [...]

      – TAORIANAN’ny FANONGANAM-PANJAKANA tamin’ny 2009 dia niroborobo aoka izany ny fijirihana ny « BOIS DE ROSE. Manelanelana 250 SY 300 TAPITRISA amin’ny vola Amerikanina (US$) no lanjam-bidin’ny naondrana antsokosoko tamin’ny taona 2013..

      LOGGING ROSEWOOD IN MADAGASCAR IS A BIG BUSINESS. ACCORDING TO ESTIMATES FROM 2013, BETWEEN $250 AND $300 MILLION IN EXOTIC TIMBER, MOSTLY ROSEWOOD, WAS ILLEGALLY EXPORTED FROM THE ISLAND THAT YEAR. There have been few reliable figures since then. [...]

      – Tsy mba miaro ireo haren-voaJanahary ireo ny GOVERNEMANTA fa NIRAI-TSIKOMBKOMBA tamin’ny jiolahy mpanao jirika azy.ireo.

      BUT INSTEAD OF PROTECTING NATURAL RESOURCES, MADAGASCAR’S GOVERNMENT IS COLLUDING WITH THE TIMBER BARONS WHO PROFIT FROM THE ILLEGAL TRADE. [...]

      – Sahabo ho tamin’ny taona 2007 no nanomboka niroborobo ny fanondranana « bois de rose » raha nohararaotin’ireo mpanondrana azy ny fisesisesen’ny tafio-drivoratra mahery mitambolimbolina. Nolazainy fa hazo nianjery noho izany no fiavian’ ny eo am-pelatanany ka kasainy haondrana fa tsy avy amin’ny fanapahan-kazo tsy ara-dalàna tsy akory. Koa nomen’Ingahy Ravalomanana alàlana ny ngezalahy 13 tamin’izy ireo hanondrana azy ireo any ivelany

      THE TRADE STARTED TO SKYROCKET AROUND 2007, when a series of storms and cyclones devastated Madagascar’s forests. SOME TRADERS SEIZED THE CHANCE TO CLAIM THAT THEIR STOCKPILES HAD COME FROM TREES FELLED BY NATURAL CAUSES RATHER THAN ILLEGAL LOGGING. AND SOON ENOUGH, PRESIDENT RAVALOMANANA SUCCUMBED TO THEIR DEMANDS, MAKING AN EXCEPTION TO RESTRICTIONS FOR 13 OF THE BEST-CONNECTED TRADERS BY GRANTING THEM LICENSES TO EXPORT WOOD FELLED BY “ACTS OF GOD.”

      (Hotohizana)

    • 8 janvier à 10:47 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re Isandra 7 janvier à 12:38 répond à Isandra ^
      « Le Président nous donne rendez-vous le 19 01.21 pour présenter et EXPLIQUER le Plan Emergence de Madagascar(PEM).
      « Il est sur et certain qu’il parlera de l’ÉDUCATION et la politique pour l’améliorer. »
      Angamba FANAZAVANA momba ny firoboroboan’ny FANONDRANANA ANTSOKOSOKO « BOIS DE ROSE » nandritra ny FITONDRANY tamin’ny andron’ny « TETEZAMITA » – HITAZAINA ny mpitondra Fanjakana mba hamolavola tsara amin’ny sisa PÔLITIKA mahomby HAMONGORANA izany hatramin’ny fotony ! – no hanintona kokoa ny sain’ny sarambaben’ny tompon-tany Malagasy.
      [Tohiny]

      – Araka ny voalaza etsy aloha ny amin’ny taona 2013, taorianan’ny fanonganam-panjakana tamin’ny 2009, dia EFA teo anelanelan’ny taona 2009 sy 2010 no niroborobo ny fanomezana alàlana –TSY ARA-DALÀNA fa mandika fifanekena iraisam-pirenena – hanondranana « bois de rose » nitentina mihoatra noho ny 150 TAPITRISA DOLARA AMERIKANINA (US$).

      Exports boomed. BETWEEN 2009 AND 2010, MORE THAN 1,500 CONTAINERS OF WOOD, WORTH OVER $150 MILLION, WERE AUTHORIZED FOR EXPORT IN CONTRAVENTION OF INTERNATIONAL REGULATIONS.

      – Isan’ny MPAMATSY VOLA NY MIARAMILA NANONGANA an’Ingahy Ravalomanana mba hampakarana an’Ingahy Rajoelina ny sasany tamin’ireo mpanondrana « bois de rose » ireo, izay lasa mpanefohefo izaitsizy no tompo marika amin’izay hampakarana ho eo amin’ny fitondrana ny sasany aminy.

      Some of the traders became enormously rich. A FEW EVEN BECAME KINGMAKERS, HELPING FINANCE A MILITARY COUP IN MARCH 2009 THAT TOPPLED RAVALOMANANA. Andry Rajoelina, the former mayor of the country’s capital, Antananarivo, came to power as head of a transitional government.[...]

      – Ingahy Rajaonarimampianina fony izy ministry ny Vola no nanome vahana ny mpanondrana « bois de rose » izay nasiana tombon-kase hoe hazo nazeran’ny tafio-drivoratra mahery mitambolimbolina. Koa vao mainka nihananan-karena sy nihanatanjaka ireo mpanondrana « bois de rose » ireo nony lasa prezidà izy. Ary ny mpamory vola hanaovany pôlitika aza –Ingahy LAISOA – dia lasa solom-bavambahoaka anisan’ny MPIKAMBANA amin’ny Kômisiôna misahana ny raharaha mikasika ny HAREN-VOAJANAHARY, ny VOLAM-PANJAKANA sy ny FITSARANA.

      Among the officials overseeing trade for the government was MINISTER OF FINANCE HERY RAJAONARIMAMPIANINA, WHO SIGNED OFF ON SHIPMENTS OF TIMBER OSTENSIBLY FELLED BY THE STORMS. When the transitional government dissolved in 2014, Rajaonarimampianina stepped into the presidency and remains in office today.
      WITH HIM IN POWER, THE TIMBER BARONS’ WEALTH AND POWER HAVE ONLY GROWN, and the country’s political establishment remains closely intertwined with the logging industry.
      SOME TRADERS ARE EVEN IN PARLIAMENT. THE PRESIDENT’S FORMER POLITICAL FUNDRAISER, JEAN LAISOA, for example, represents his home region of Sava in the National Assembly and SITS ON COMMITTEES THAT MONITOR NATURAL RESOURCES, FINANCE, AND THE JUDICIARY. A CONFIDENTIAL GOVERNMENT DOCUMENT seen by reporters describes Laisoa as A KEY ROSEWOOD TRADER. He declined to comment for this story, citing his sensitive role as a “rosewood operator and politician.”
      [...]
      – Karamain’ireo mpanondrana « bois de rose » ireo 80-100 US$ isam-bolana ny mpiambina ny entana, izay indraindray polisim-panjakana mihitsy aza, fa tsy avy amin’ny orinasa tsy miankina amin’ny Fanjakana.

      OWNERS ZEALOUSLY GUARD THEIR VALUABLE LOGS, PAYING PRIVATE SECURITY GUARDS — OR SOMETIMES STATE POLICE — SOME $80 TO $100 A MONTH TO WATCH OVER THE WOOD.

      Mbola LAVA BE ny tohin’ilay tatitra fanadihadiana fa izao no fehin-teniny :

      Rehefa zohina ny tantara dia mazava FA TSY AFA-KISARAKA AMIN’IREO MPANAO JIRIKA « bois de rose » ireo izay Malagasy mpitarika, mifandimby eo amin’ny fitondrana ny Fanjakana, satria IZY IREO FOANA NO MAMAMPY NY HAZAHOANY FAHEFANA. Koa dia efa ela mialoha no NAMIDINY amin’izy ireo ny harem-pirenena.

      “HISTORY HAS SHOWN THAT SUCCESSIVE LEADERS CANNOT GET RID OF THEIR BONDS TOWARDS THE MAFIA BARONS WHO HAVE HELPED THEIR POLITICAL ASCENDANCE AND KEEP THEM IN POWER,” he says with a sigh. “They have already sold the country’s resources well in advance.”
      [Hofaranana]

    • 8 janvier à 11:32 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re Isandra 7 janvier à 12:38 répond à Isandra
      Toa tontakely sy jiolahy foana no tena mifampiraharaha amin’ny mpitondra Fanjakana sy ny mpanao pôlitika Malagasy ?
      Farany misy rapaoro kely karazan’ilay tetsy aloha avy amin’ny « Organized Crime and Corruption Reporting Project » ihany mitondra ny lohateny hoe : « MADAGASCAR BEACH RESORT BUILT WITH BLACK MONEY FROM ROMANIA »
      Published : Tuesday, 16 January 2018 16:53
      Written by Ana Poenariu, Daniel Bojin, and Ștefan Mako in Romania and Riana Randrianarisoa in Madagascar,hita ao amin’ny
      https://www.occrp.org/en/28-ccwatch/cc-watch-indepth/7504-madagascar-beach-resort-built-with-black-money-from-romania

      Tsara ho masahin’ny tompon-tany Malagasy.

      Mikasika olom-pirenena avy any ROMANIA (Mazăre 3 mirahalahy, Radu, Alexandru ary Mihai ; mpianaka : Ratoa LĂCRĂMIOARA TOADER sy ny zanany lahy FREEMAN MANAHADRAY) sy ISRAELY (Schwarzenberg,mpanefohefo, sy SHAPIR, orinasa mpanao « construction ») ary tanàna misy Bungalows sy hôtely ho an’ny mpanankarena any MANTASALY https://www.mantasaly.com/

      [NB SHAPIR’s lawyer,[is[ DAVID N. SHIMRON, ISRAELI PRIME MINISTER BENJAMIN NETANYAHU’S COUSIN and personal lawyer. Israeli police held this lawyer in July on allegations of CORRUPTION IN A $2 BILLION DEAL WITH GERMANY TO BUY SUBMARINES AND NAVAL PATROL CRAFT.]

      Notsongainay izao andalan-tsoratra izao

      “Facing accusations of CORRUPTION, A FORMER ROMANIAN MAYOR left the country just before New Year’s, TAKING REFUGE IN MADAGASCAR.

      “An arrest warrant in his name was issued on January 10 [2018 izany] after RADU MAZĂRE failed to show up for a probation hearing. Mazăre has informed the police THAT HE WAS IN MADAGASCAR, WHERE HE INTENDS TO STAY AND REQUEST POLITICAL ASYLUM. [...]

      “As it turns out, Mazăre has a stake in a kitesurfing resort on Madagascar [MANTSALY] — into which, anti-corruption prosecutors say, HE HAS INVESTED BRIBE MONEY FROM A DIFFERENT, EARLIER CORRUPTION CASE...[...]
      “In the heady days after the collapse of Communism in the late 1980s....LĂCRĂMIOARA TOADER [Romanianina] ENDED UP IN MADAGASCAR, where she eventually ran A CHOCOLATE FACTORY. [...]

      A HIDDEN PARADISE

      “MANTASALY IS A PARADISE WELL-HIDDEN EVEN FROM LOCALS. Private owners enjoy 16 bungalows that are surrounded by lush gardens with a pool, water sports facilities, and a kite-surfing school.[...]

      “An OCCRP reporter visited last May. ONLY ONE ROAD GOES IN, BUT ACCESS IS ALSO POSSIBLE BY BOAT OR HELICOPTER. ARMED GUARDS PATROL THE PERIMETER AT NIGHT TO PROTECT THE TOURISTS, MOST OF WHOM ARE ROMANIANS.

      “HIGH-PROFILE MALAGASY OFFICIALS, HOWEVER, ARE WELL AWARE OF THE INVESTMENT. The resort was inaugurated in August 2016 in the presence of the Minister of Tourism, ROLAND RATSIRAKA. An October 2016 post on the resort’s Facebook page shows PRIME MINISTER OLIVIER MAHAFALY SOLONANDRASANA, WHO HAD “JUST SHOWN UP FOR A QUICK VISIT.”[...]

      RADU, THEN STILL MAYOR, AND MIHAI MAZĂRE LEASED THE 17,400 SQUARE METERS FOR 99 YEARS IN A CONTRACT STARTING IN APRIL 2012... reporters found that [the] LAND-OWNER [is[ FREEMAN MANAHADRAY, THE SON OF LĂCRĂMIOARA TOADER, THE WOMAN WHO LEFT ROMANIA AT ABOUT THE TIME THE MAZĂRE BROTHERS WERE STARTING OUT IN BUSINESS.

      Last February [2018], SHE WAS NAMED FIRST-EVER HONORARY CONSUL OF ROMANIA IN ANTANANARIVO, Madagascar’s capital. Authorities must still approve (??) that appointment

      Meanwhile, after leasing his island property, DORIN-FREEMAN MANAHADRAY WORKED AT THE RESORT FOR FOUR YEARS AS A LOGISTICS AND ADMINISTRATIVE MANAGER. But a conflict arose in late 2016, leading to his dismissal.

      Day-to-day business at the resort is run by another ROMANIAN, ILEANA MIHALACHE. She is also the administrator for the mantasaly.com domain, which she registered in November 2015. Her daughter, ROXANA MIHALACHE, HAS BEEN RADU MAZĂRE’S LONG-STANDING GIRLFRIEND.[...]

      This story is part of the Global Anti-Corruption Consortium, a collaborative effort between OCCRP and Transparency International TO FIGHT CORRUPTION by combining investigative journalism and grassroots activism.

      Hoy ny ohabolan’ny Ntaolo : Izay miaraka amin’ny mpiasa dia mpiasa ; izay miaraka amin’ny amboalambo dia amboalambo.

  • 7 janvier à 11:35 | Vohitra (#7654)

    En 2018, eux, ils avaient occupé les rues et avaient affronté à coup de jets de pierre les forces de l’ordre, et avaient envahis le parvis de l’Hôtel de ville…

    Mais maintenant, ils sont au pouvoir…et eux, ils ne veulent pas du tout, et n’acceptent plus qu’on manifeste dans les rues…

    • 7 janvier à 12:41 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Vous êtes vraiment naïf. Qui est au pouvoir veut le trouble ? Sauf, le be fady comme vous, peut être.

      En tout cas, on est dans un contexte exceptionnel par suite de cette crise sanitaire, notre économie est au genou, pas à terre comme certains veulent signifier, nous avons besoin de tranquillité, la stabilité pour la relancer.

    • 7 janvier à 13:44 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      ...pour piller, vandaliser, accaparer, affamer, voler, escroquer, tromper...

    • 7 janvier à 15:00 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Tout ça dans votre imagination ?

      Que de pourriture, des choses négatives, je vous plains.

  • 7 janvier à 12:26 | vohitsara (#8896)

    Olona mandoro pneus eny an-dalabe izany ve hitaiza ny mpianatra ao aorina ?

    Ireo mpanao teny frantsay motraka eto @ MT moa, dia maro no mankasitraka ny fihetsika toa izao. Mitory saina motraka koa izany. Saina motraka izay hita matetika eny amin’ ny olona feno-tapany, zary fa mba manana diplôma marary-kibo kely.

    Satria mba manana diplôma marary-kibo kely tsy ahazahona asa akory (ka mirenireny mamitak’ olona eny St Lazarre na mangaro-paosy eny @ Gare du Nord etc.), dia maika ery manompa ny hafa hoe DJ e, bacc-13 e.. sns...

    Dia mazava ho an-tsika rehetra eto amin’ ny sehatra,ary izao fa ireo milaza lava eto hoe bacc-7 na bacc-13, na DJ ireny no olona tena tonga amin’ ilay lazain’ ilay mpihira Malagasy hoe "olo tsisy valera" !

    • 7 janvier à 12:44 | Isandra (#7070) répond à vohitsara

      Vohitsara,

      Ka ireo le andafy efa zatra ny ataon’ny Blackbloc isikan’ny mihetsika kely, dia mandoro zavatra, fa isika aty no tsy te hiaina amin’izany.

      Misy eto aza mamporisika mihitsy ny ampiasaina ny cocktail moltov.

    • 7 janvier à 13:39 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Fa ireo olona ireo dia nandoro pneus...

      Fa ny hafa nandoro ny radiompirenena sy ny tranombarotra maro toa odiana tsy fantatra sy mody hadinoina...ary nandoro olona maro may kilan ny afo maty mihintsy ny 26 janoary 2009...

      Ary ny olona nianatra sy nikolo fitaizana dia tsy nandeha nanondrana andramena antsokosoko sy hanao hosoka hanao izay hahabanky rompotra orinasampanjakana mihintsy...

      Vohitsara no entina atao solonanarana toa an ilay hoe isandra, manalabaraka eto amin ny havendranana sy toetsaina lavapiringa midofaka hagegena sesehena...

      Asa raha mba fantany akory moa hoe inona sy aiza moa io antsoina hoe vohitsara io ?

      Tafaray samy badraodra sy dondrona tokoa izy roa ireo ka mifanohantohana eo, ny bokaboka mameno ny kely andilana...

    • 7 janvier à 13:46 | vohitsara (#8896) répond à vohitsara

      indriii.... itony Vohitra itony tokoa no tonga amin´ilay fiteny hoe :
      "Tsy misy dondrona toa an´ny kisoa, fa raha mivoaka be tondro-molotra !"

    • 7 janvier à 13:58 | Isandra (#7070) répond à vohitsara

      Vohitra,

      Ka nisy blackbloc ny infiltré, iza mahita raha avy any andafy ireo.

      Nilaza Andry Rajoelina ao amin’ny bokiny"par amour de la patrie" miresaka anio 26 Janvier iny hoe : "Mba sambany ny ireo vahoaka notarihiko no tsy nanaraka izay noteneniko", satria zavatra hafa no nokasaina natao fandoroana no nataony.

      Mety marina ilay hoe nisy olona nitarika zatovo mpanohana ny ankilany anisan’ny nanararaotra tao.

    • 7 janvier à 14:03 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Tsy nahita holazaina ity misora-tena ho vohitsara ka lasa manao resaka kisoa no niafarany...

      Manao azy ho toy ny alika mafy aina ity vohitsara, lasa mandry an-tantatra antsena rehefa voky rankena...

    • 7 janvier à 14:10 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Sendra izay tranondainga tokoa, izy tenany izao mihintsy no teo Anosy io andro io, rehefa nidonaka ny afo, dia nivoaka avy tao ireto mpandoro dia nitondra ilay camion navelan ny mpiambina teo izay lasa nitsoaka, moa ilay jiolahimboto nikabary kely dia niainga nilaza ho eny Anosipatrana...

      Mbola mahavita mandainga ihany nefa dia hitan ny rehetra teo izao ny nataony teo Anosy...

    • 7 janvier à 14:18 | Isandra (#7070) répond à vohitsara

      Vohitra,

      Teny Anosy rizareo hangataka ny hamoahana an’ilay mpianatra nosamborina, sy hangataka amin’ny Radio mba hamoaka ny vaovao marina sy ny zava-misy, fa tsy nisy mihitsy fibaikoana na fitarihana handoro avy any aminy.

    • 7 janvier à 14:20 | Isandra (#7070) répond à vohitsara

      Vohitra,

      Ny fanontaniana mipetraka : Inona no nataon’ny tanora TIM nihaodihaony teny notarihan’ny filohany tamin’izany ?

    • 7 janvier à 14:35 | Shalom (#2831) répond à vohitsara

      Izaho manokana dia miteny ny hoe DJ Bokassa gasy kilasy T9.
      Apotray ny CV-ny raha tsy marina izany.
      Ary ity lazainao hoe " ... mirenireny mamitak’ olona eny St Lazarre na mangaro-paosy eny @ Gare du Nord etc" : sao dia ianao kosa no manafin-talenta ka mody ny hafa no lazaina toa izany ?
      Fanaonao angamba izany ka hay ery ny mitantara azy.

    • 7 janvier à 14:38 | vohitsara (#8896) répond à vohitsara

      Hataovy amin´ilay teny frantsay marary-kibo kely mba takatrin´ny atidoham-bitsikareo iny indray moa ilay fitenenana eto ry Vohitra mba ihomehezana kely indray a !

    • 7 janvier à 14:42 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Ny nataon ity jiolahimboto iray mpandoro trano ity sy ny tontakely nentiny niaraka taminy teo Anosy no natrehako maso...

      Dia tsy tahotra tsy henatra ilay bandy iray nivoaka avy tao dia naparitaka natsipy teo ampovoan ny arabe ireo antotan-taratasy noentiny nivoaka avy ao rehefa nidedaka ny afo...

      Ilay jiolahimboto calife amin io mijoro aorianan ilay fiarabe notaingenany...

    • 7 janvier à 14:57 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Fa inona moa no mba nosoratan ity misoratena ho vohitsara ity teto hatramin izay e ?

      Itony ilay jomaka mba tonga any andafy zara fa velombelompoana any manao botom-bazaha e, mpanjaitra atody vaky any andafy e !

      Ny fianarana tsy vita, ny asa tsizarizary, mitsiriritra ny olona adala sy maditra toa an i calife no andaniana andro...

      Vohitsara hono izy...ny fehezanteny soratanao eto aza mbola tsimponina sy tadiavina...

      Tsy mba mahalala menatra itony, inona amin ny raharaham-pirenena eto no mba nitondranao adihevitra teto ?

      Tsy misy afatsy resaka manidina tsy misy lohany sy vodiny no mba entinao eto...

    • 7 janvier à 15:06 | vohitsara (#8896) répond à vohitsara

      Fialamboly mafinaritra ny mandrangitra an´itony Vohitra sy Shalaud-m itony fa kely atidoha toa an´ny alikakely-voalavo koa raha vao kitihina kely dia mivovo toa hoe mba anaikitra ery ! kkkkk

    • 7 janvier à 15:19 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Fa angaha misy takatry ny lohan angidin itony fatritran olona itony ankoatry ny miala voly ?

      Lanaka sy valaka ny botom-bazaha dia tsy misy ataony afatsy mitsiriritra sy miala voly...

      Efa vaky henatra mihintsy itony...

      Vohitsara hono izy...manala baraka ny tanana fotsiny itony, sady donendrina no ratsy taiza...

    • 7 janvier à 19:36 | vohitsara (#8896) répond à vohitsara

      Hataovy amin´ny tenin´ny Faratay-Tomponareo hoe ry Vohitra ireo teny feno haromotana ireo fa angamba vao maika matsikaiky be ! kkkkkk

    • 7 janvier à 20:17 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Mody manaratsy ny Frantsay eto indray ilay dondrona botom-bazaha ity nefa any mitsindroka sy mitsimpona akotry no atao any...

      Tsy adihevitra hoentin ilay dondrona ity eto, tsy fandalinana aroson ilay kaondrana ity eto, fehezanteny mbola karohina sy tadiavina no entina mba mitsaontsaona tsy misy farany eto...

      Vohitsara hono izy...olona notezaina tany anaty tranonkisoa toy itony ve no hilaza ho vohitsara, efa zatra misavitsavika sy misolokiloky toy ny olona tompoiny ihany ka tsy mahagaga...

      Mampihomehy be itony fatritran olona mba te hisavika itony !

    • 7 janvier à 20:58 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Trangan-kevitra entina, tsy misy, foto-pisainana aroso, tsy misy, lamina ara-piarahamonina tohanana, tsy misy, tara-pitaizana hozaraina, tsy misy...

      Vohitsara hono izy...

      Fa angaha izy ity savihina sy haranty arak izay sitrapo teren ny fahaketrahana ara-tsaina toy izao fotsiny e ?

      Sovohan ny filana mirefarefa sy ambo diso fiantefa, dia io fa mba mianatra misavika toy ilay tontakely manani-drova mba misalotra lamba jaky...

      Mampihomehy be mihintsy e !

    • 7 janvier à 21:17 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Ny ranintsaina, dombo velona mampody mandry, ny mari-toetra mba hijoroana ho olombanona, tsy misy afatsy vatana bolongana poak aty, ny singa mba hanehoana fandalana fiarahamonina, foana sy ngazana...

      Vohitsara hono izy...

      Inona no trangam-baovao nisy teto ka mba nanoloranao tari-kevitra manokatra fijery sy fandalina ary mandrafitra lamina hiatrehana fanovana zotram-piarahamonina ?

      Randrana diso fisalotra ka...lasa haingo diso an Iarivo...

      Vohitsara hono izy...

    • 7 janvier à 22:23 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Fa nankaiza ilay vohidoza taizan-tranonkisoa no tsy tonga niserana intsony e ?

    • 7 janvier à 23:51 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à vohitsara

      7 janvier à 14:35 | Shalom (#2831) répond à vohitsara ^

      "Ary ity lazainao hoe " ... mirenireny mamitak’ olona eny St Lazarre na mangaro-paosy eny @ Gare du Nord etc" : sao dia ianao kosa no manafin-talenta ka mody ny hafa no lazaina toa izany ?
      Fanaonao angamba izany ka hay ery ny mitantara azy."


      Izaho koa anie dia gaga mahita ity resaka misy précisions ity. Na izaho valovotaka aty lafrantsa aza tsy mahafantatra ny antsipirihin’ireo fomba ratsy sy toerana fanaovany azy. Tena afabaraka isika malagasy fa naondran’ireto tontakely hatrany Paris ny fomba tsy mendrika mahazatra azy eto Dago...

    • 7 janvier à 23:52 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à vohitsara

      7 janvier à 14:35 | Shalom (#2831) répond à vohitsara ^

      "Ary ity lazainao hoe " ... mirenireny mamitak’ olona eny St Lazarre na mangaro-paosy eny @ Gare du Nord etc" : sao dia ianao kosa no manafin-talenta ka mody ny hafa no lazaina toa izany ?
      Fanaonao angamba izany ka hay ery ny mitantara azy."


      Izaho koa anie dia gaga mahita ity resaka misy précisions ity. Na izaho valovotaka aty lafrantsa aza tsy mahafantatra ny antsipirihin’ireo fomba ratsy sy toerana fanaovany azy. Tena afabaraka isika malagasy fa naondran’ireto tontakely hatrany Paris ny fomba tsy mendrika mahazatra azy eto Dago...

  • 7 janvier à 12:52 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra le transsexuel de service ,
    Pour relancer l’économie ,il serait intelligent d’abandonner ces pratiques de république bananière et a commencer par éradiquer la corruption au sommet de l’état !
    73 kg d’or serait utile pour pratiquer de véritables investissements productifs ,notamment en agriculture et dans la pêche !

  • 7 janvier à 12:59 | zorey974 (#7033)

    Est ce qu’Isandra pourrait nous faire un point épidémiologique de la situation COVID à Madagascar.
    Car curieusement personne ne parle de la recrudescence des cas alors que par exemple sur Majunga les cours sont suspendus dans l’enseignement supérieur cette semaine pour cause de coronavirus.
    Il parait que dans la capitale ça serait préoccupant aussi mais ej n’ai pas d’informations.
    Lui qui est si prompt à communiquer sur tout et n’importe quoi, est aux abonnés absents....
    Message de la présidence "A tous les doyens et Directeurs. Suite à la réunion avec le CRCO Boeny nous tenons à vous informer que toutes les activités pédagogiques seront suspendues du mardi 5 au samedi 9 janvier 2021 (...). "

  • 7 janvier à 13:17 | lé kopé (#10607)

    La situation de nos étudiants dans les cités Universitaires reflètent les conditions exécrables qu’endurent nos futures diplômés .Entassés à deux , à trois et même à quatre dans les chambres , un petit cloison les sépare de leurs voisins , sans eau , ni électricité .Bonjour l’intimité ! Et les défenseurs de ce régime fantoche s’empressent de crier au loup, parce que nos valeureux aspirants aux plus hautes fonctions de l’Etat revendiquent leurs droits . Là où le bât blesse c’est que nos chers compatriotes ne connaissent pas leurs droits et leurs ...devoirs , et quand ils les revendiquent , on les confond avec des ...passe-droit . Sachez que dans n’importe quel Pays , l’admission dans une Ecole Normale Supérieure est conditionnée par un concours , qui leur confère un statut particulier leur permettant de suivre un cursus bien précis , et leur attribuant un poste déterminé par un budget issu de la loi de Finances .Comment se fait il donc , qu’un sortant de l’Ecole Normale Supérieure doit rivaliser avec un enseignant FRAM pour être titularisé . C’est encore l’une des particularités de notre Pays , pour ne pas parler de dysfonctionnement , ou d’endémie , expression chère à un certain ...Olivier disparu des radars depuis .Je veux bien admettre que les régimes successifs n’ont pas toujours été à la hauteur dans ce domaine , mais mes aînés m’ont rapporté que durant la première République , le Campus de Tananarive était l’une des meilleurs d’Afrique ...

    • 7 janvier à 16:09 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      "Meilleures ..."

    • 7 janvier à 17:02 | Jipo (#4988) répond à lé kopé

      Bonjour.
      Il ne vous a peut etre pas échappé que comme tous bons gauchistes qui se respectent, ils viennent sèment leur KK et se barrent une fois avoir éclaboussé tout le monde laissant aux autres le soin du nettoyage, mais chut faut pas le dire, ça fait pas gaucho ...

  • 7 janvier à 13:40 | ANTICASTE (#10704)

    "mes aînés m’ont rapporté que durant la première République , le Campus de Tananarive était l’une des meilleurs d’Afrique ..."

    Il n’y a pas que l’éducation qui était meilleur avant 1960 !
    Il n’aurait pas été très compliqué de poursuivre les efforts après l’indépendance !
    Mais non toute cette organisation performante a été estampillée vazaha et donc rejetée !
    Cela a bien servit l’ancienne caste dirigeante qui a tout vérolé pour reprendre sa domination d’antan et parvenir a la situation ubuesque et catastrophique d’aujourd’hui ou plus rien ne fonctionne ,sauf la corruption !
    Ne pas se tromper ,ce sont ces gens là qui sont encore au pouvoir aujourd’hui et qui continue leurs œuvres de destructions systématiques de ce qui devrait être la norme !
    Beaucoup ici sont complices de cela par pure bêtise à cause d’ arguments futiles de cultures ancestrales soit disant bafouées !
    Il fallait suivre le mouvement de la mondialisation (dès le 16 siècle) et non le refuser comme c’est encore le cas encore aujourd’hui !

    • 7 janvier à 16:50 | vatomena (#8391) répond à ANTICASTE

      Oui ! on venait de la Réunion pour étudier à l’université de Tananarive ,celle de tout l’Océan Indien.Les décolonisateurs ne peuvent s’en prendre qu’à eux memes.Les naifs ont été abusés.Ils ont eu affaire avec une élite malgache qui avait été formé par l’enseignement français.Ils ont cru que la relève serait assurée .Erreur grossière et fatale d’appréciation......

  • 7 janvier à 13:48 | Besorongola (#10635)

    CE PROBLEME EXISTE DEPUIS 2012, DES ACCORDS ONT ÉTÉ TROUVÉ SOUS RAJAO MAIS AUX ÉTUDIANTS LA RÉPONSE DE RAJOELINA EST SÈCHE :"IL N’Y A PAS DE CONTINUITÉ DE L’ÉTAT"

    Sachons que ce problème de recrutement d’enseignant est une grosse épine dans le pied de tous les gouvernements successifs. Mais toujours les mêmes réponses FAUTE DE BUDGET, l’Etat ne peut pas recruter tous les diplômés de cette École Nationale Supérieure.
    Voici les récits bon à savoir :

    Enseignement

    Revendications du SEMPAMA

    210 milliards d’ariary pour répondre à la révision des indemnités
    mercredi 25 avril 2012 | Bill
    Les propositions de solutions aux revendications des enseignants des établissements scolaires publics du Primaire et du Secondaire regroupés dans le syndicat SEMPAMA dont la grève s’est intensifiée, auraient été repoussées par le ministère des Finances et du Budget faute d’argent. Si l’on devait croire le ministre de l’Education nationale qui déclare avoir pris en considération les exigences du SEMPAMA en les étudiant et en les chiffrant, il a proposé à son collègue des Finances quatre (4) scénarios dont le plus élevé en terme de finances coûterait annuellement 210 milliards d’ariary et le moins onéreux demanderait à l’Etat la somme de 131 milliards d’ariary. Ce sont là uniquement, a-t-on compris, les revendications qui sont spécifiques au corps enseignant telles que l’indemnité de craie, l’indemnité de fonction d’enseignant… Ces scénarios sont impossible à concrétiser car apparemment, les sommes indiqués sont insupportables et introuvables. Autrement dit, l’éducation des enfants qui fréquentent les établissements publics du Primaire et du Secondaire ne mériteraient pas qu’ils aient des enseignants bien rémunérés et bien présentables.

    En tout cas, le ministre de l’Education a confirmé ce mardi 24 avril à son bureau à Ampefiloha que son département ne peut décider de l’augmentation des indemnités car cela ne relève pas de sa compétence mais est plutôt du ressort des Finances et du Budget. Néanmoins il estime qu’il est de son devoir de faire des suggestions en faveur des enseignants dont il a la charge. C’est pourquoi, son ministère est aujourd’hui en train de trouver d’autres solutions ou d’autres propositions ayant trait au seul corps des enseignants. Il n’a pas manqué d’ailleurs de faire remarquer que certaines des exigences du SEMPAMA relèvent du statut général des fonctionnaires, donc de la loi n°2003-011 du 03 septembre 2003. Le ministère, a-t-il dit, veut résoudre les problèmes en engageant un dialogue avec le syndicat et en élaborant d’autres propositions avec le ministère des Finances afin de trouver d’autres alternatives aux revendications des syndicalistes.

    mercredi 12 août 2015 | Bill
    Les problèmes continuent de s’accumuler pour le gouvernement. La pression exercée par les acteurs dans l’enseignement supérieur n’en finit pas pour la résolution rapide des revendications des enseignants du SECES. Les membres du SECES section Tanà persistent et signent ; ils ont encore manifesté sur l’esplanade de l’université à Ankatso ce 11 août tandis que les étudiants de l’Ecole normale supérieure (ENS) Ampefiloha sont encore sortis dans la rue, brûlant des pneus dans la chaussée tout en sifflant et en brandissant des banderoles. Ces étudiants qui seront les futurs enseignants dans les lycées se sont comportés de manière à ce que le public et les autorités, les plus hauts dirigeants, disent-ils prennent leur responsabilité car cela fait deux mois que les cours et les examens sont suspendus en raison de la grève du SECES. Or, poursuivent-ils, ils doivent passer des examens et obtenir le diplôme de CAPEN cette année et non subir une année blanche.

    En tout cas, il a fallu l’intervention d’un fort contingent d’éléments des forces de l’Emmoreg pour les repousser dans l’enceinte de leur établissement. Au lieu de gaz lacrymogène les forces de l’ordre ont répandu de la poudre asphyxiant en quelque sorte.

    Ceci dit, selon la présidente du SECES section Tanà, les négociations avec l’Etat ne sont pas rompues mais les dernières rencontres n’ont pas abouti à des solutions concrètes ; bref, ce leader du SECES Tanà lance un appel au président de la République et au Premier ministre pour qu’ils prennent le problème en main. Le conseil de gouvernement de ce mardi 11 août n’a pas informé sur l’examen de ce problème du SECES. Plus d’uns attendent le conseil des ministres pour être fixé sur la détermination et la volonté politique du pouvoir devant cette grève dévastatrice du SECES.

  • 7 janvier à 13:48 | Besorongola (#10635)

    .....
    Manifestation estudiantine

    Arrestation à Ankatso et à Ambohipo
    mercredi 18 décembre 2019 | Mandimbisoa R.
    Les bombes lacrymogènes ont éclaté hier à Ankatso, à proximité de l’université et à Ambohipo, dans les cités universitaires. Des échanges de jets de pierres et de bombes lacrymogènes ont eu lieu eu entre les forces de l’ordre et les manifestants. Le mouvement s’est finalement conclu par l’arrestation de trois manifestants.

    À l’origine de la grève des étudiants à Ankatso, leur lassitude par rapport à l’arrêt des cours qui dure depuis quelques semaines. Depuis la grève du Syndicat des enseignants chercheurs et chercheurs enseignants (SECES), section Antananarivo, le 26 novembre dernier, l’université a fermé toutes ses portes. Les nouvelles mesures prises par le ministère de l’Enseignement supérieur et des recherches scientifiques interdisant les mini-mémoires et les stages dans le cadre de la mise en œuvre du système LMD n’ont fait qu’attiser le feu. À cela s’ajoute le non-paiement de plusieurs mois de bourses d’études.

    Sur leurs banderoles, les étudiants d’Ankatso réclament la résolution des problèmes de l’université. Comme les étudiants de l’École normale supérieure (ENS) à Ampefiloha, ils sont sortis de l’enceinte de l’université pour manifester leur mécontentement. Pour attirer davantage l’intention, certains d’entre eux ont mis le feu sur des pneus. Du coup, la circulation a été coupée sur la route qui mène vers Ankatso en partance de Tsiadana. Les forces de l’ordre ont alors jugé utile d’intervenir.

    Le motif de la présence des forces de l’ordre dans l’enceinte des cités universitaires à Ambohipo a été tout autre. Dans le cadre de l’assainissement des cités, elles s’y rendaient pour déloger notamment les occupants illicites des cités universitaire. Des hommes et femmes mariés, voire toute une famille occupent en effet actuellement les cités universitaires destinés aux étudiants. Un affrontement entre les occupants des cités a également eu lieu et s’est terminé par l’interpellation de trois autres personnes.

    Pendant que les étudiants et les forces de l’ordre se sont affrontés dans ces deux sites, la ministre de l’Enseignement supérieur et des recherches scientifiques, Nirina Blanche Richard a rencontré le SECES. Elle leur a annoncé que des résolutions ont été finalement prises suite à leurs multiples revendications. Sur les sept points évoqués, six auraient déjà été résolus. Il reste à trouver une solution sur le paiement des indemnités de recherches de ces enseignants entre 2009 et 2018 dont le montant s’élèverait à plus de 300 milliards d’ariary.
    Et aujourd’hui 07 janvier 2020, LE PROBLEME RESTE INTACT !

    • 7 janvier à 14:39 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Nosoratako omaly hoe jereo eo amin’ny minitra faha 3 mahery kelin’ilay horonan-tsary.
      Hoy ilay boay kely hoe : Ny valin-teny azonay dia ny hoe tsy misy izany "continuité de l’état" izany.
      Ny an’i DJ ? Ravana ny vitan’ny rehetra na angalarina ny vao miantomboka dia lazainy fa izy no nanao io.

  • 7 janvier à 14:04 | Isandra (#7070)

    LA STABILITE S’INSTALLE, ON PEUT SE CONCENTRER A L’EMERGENCE MAINTENANT :

    "C’est officiel. La Haute cour constitutionnelle (HCC) a proclamé les résultats des élections sénatoriales ce jeudi. Les douze sièges en jeu sont départagés entre la plateforme Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina (IRMAR) qui a remporté dix, et le parti Malagasy Miara-miainga (MMM) qui a réussi à placer deux sénateurs, en l’occurrence à Antananarivo et Toamasina.

    D’après Jean Eric Rakotoarisoa, président de la HCC, la greffe de la cour n’a reçu aucune requête en contentieux relative au scrutin du 11 décembre. Par ailleurs, l’institution d’Ambohidahy renvoie devant la juridiction compétente un dossier relatif à un cas d’infraction électorale constatée dans un bureau de vote à Morombe.

    ANTANANARIVO

    Herimanana RAZAFIMAHEFA (IRD)
    Michel Andriananteina RAKOTONDRAINIBE(MMM)

    ANTSIRANANA
    Avizara Mino SERAMILA (IRMAR)
    Eddie Serge FERNAND (IRMAR)

    FIANARANTSOA
    Raymond RASOLONDRATSIMBA (IRMAR)
    Jean Paul Nicolas RABEMANANJARA (IRMAR)

    MAHAJANGA
    BinSoufou ALIDY (IRMAR)
    Dinaraly Odilon TIANDAZA (IRMAR)

    TOAMASINA
    Sidonie RAHARINIRINA (MMM)
    Dona Tang MANASOA (IRMAR)

    TOLIARA
    Jean Marcel EONGOBELO (IRMAR)
    Neypatraiky André RAKOTOMAMONY (IRMAR)

    Moov.mg

    • 7 janvier à 14:18 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra le ou la transsexuel(le) se transforme en rambo (celui qui défendait Héry R ) !
      Celui ci est en prison ,j’espère que le personnage Isandra, aura la même fin !
      D’ailleurs comment avoir de la crédibilité en travestissant ainsi son identité !

  • 7 janvier à 14:15 | Turping (#1235)

    Le prezidà même n’est pas sorti de l’ENS ni de l’enseignement supérieur . Donc ,l’éducation et l’instruction qui relèvent du défi pour mettre en route le vrai développement n’est qu’un leurre d’autant plus que le fonctionnement des universités ,le paiement des bourses dans l’ensemble demande des investissements colossaux et encore en se posant la question : s’il n’y a pas de débouchées issus des formations ça servirait à quoi ? alors que tout le monde voulait être fonctionnaire dans un système corrompu où même les diplômes qui s’achètent sans généraliser ,à quoi cette revendication servira t’elle ?alors que les fonctionnaires fantômes se comptent par milliers !
    - Il y a depuis longtemps , que je ne cesse de réitérer que la valeur méritocratique par le biais de la réussite scolaire n’est plus un gage de réussite sociale qui a sa place dans une société en dérive morale depuis longtemps .
    - Par ailleurs ,la survie suivie de ventre affamé demande beaucoup de besoins primordiaux afin de mener jusqu’à terme ses objectifs à atteindre s’il en existe .Chose qui n’est pas gagnée à l’avance !
    Conclusion : Beaucoup de secteurs dans les branches agronomiques et les formations professionnelles qui donnent du travail direct sont plutôt intéressantes afin d’atteindre des objectifs où les productivités et créations d’emplois réels sont les gages prometteurs pour les jeunes. Les gouvernants qui se sont succédés sont nuls de ce côté là.

    • 7 janvier à 14:34 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire :issues des formations...

    • 7 janvier à 14:34 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Turping,

      Mais, cela n’empêche, on n’a pas besoin d’être spécialiste de tout pour réussir,...

      Lui non plus,
      - il n’est pas sorti de la grande école de l’’organisateur d’événement, mais, cela n’empêche que LIVE était un succès.
      - il n’est pas sorti d’une grande école de Management, mais, cela n’empêche que ses sociétés Injet, DomaPub, Ravinala, sont devenues des références à Madagascar,
      - il n’est pas sorti de science-po, mais, il a réussi à se faire élire Maire de la plus grande ville de Madagscar, et puis Président de la république,

    • 7 janvier à 15:16 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isandra
      Oui grâce à la famille Razakandisa , et la DOMAPUB de sa femme , Rajoelina a pu en bénéficier et les intérêts pour se hisser au niveau social .
      Remarque : Ra 8 ,le laitier n’est pas non plus un intellectuel .Il a commencé sa carrière en distribuant du lait en faisant la porte à porte ,pourtant il a réussi en devenant milliardaire en ariary .Au moins il a su profiter de ses affaires et son entreprise TIKO en distribuant les yaourts.
      Par contre ,Ratsiraka l’intello psychopathe a entraîné le pays vers le gouffre abyssal.
      Mon message : Ce pays a besoin réellement d’une vraie reforme permettant à la fois d’éduquer sa population et de construire un avenir meilleur pour les jeunes pour le développement .
      - Pour ce faire ,les vraies reformes se basent sur les formations professionnelles permettant de créer des emplois aux jeunes .
      Voyez-vous ,je ne perds pas mon temps quotidiennement à dénigrer le DJ mais apporte aussi des solutions .
      - Le kere ,la famine et les malnutritions sévissent à Madagascar alors que les prix des PPN ne cessent d’augmenter .Suivez le cours de l’ariary , 1euro = presque 4800 ariary alors que l’inflation galopante n’entraîne pas l’augmentation systémique des salaires .Beaucoup de malagasy miséreux vivent dans les misères à 80% .Trouvez les failles et les urgences !

    • 7 janvier à 16:17 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Turping,

      Nos intellectuels sont tout, sauf courageux !

      Ils ne veulent pas abandonner leur confort, et attendent le pouvoir livré en plateau d’argent sans rien faire, sans affronter le peuple à travers d’une élection.

      Les andafy, leur position est claire, ils quittent le navire,...

      En quelque sorte, c’est cette situation qui a créé Ravalo et Andry, qui ne sont pas prédestiné à faire la politique, ont encore beau temps devant eux.

    • 7 janvier à 16:39 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isandra ,
      La problématique des intellos qui se sont formés à l’extérieur Madagascar ou sur place ,après une fois quand ils arrivent ou gravitent le pouvoir ,deviennent opportunistes et se remplissent les poches en disant : le déluge après moi ,....Le système corrompu à 80% ne permettrait pas d’évoluer si on n’extermine pas les racines du mal.
      - Quand vous parlez des andafy ,surtout au temps de l’amiral rouge dans les années 80 ,beaucoup d’entre eux ont fui volontairement le pays pour rechercher un avenir meilleur qui se base sur la méritocratie .Rien n’est servi sur le plateau d’argent car il fallait se battre pour réussir partout où en est .
      - Le paradoxe : les intellos ou les citoyens lambda d’andafy qui ont quitté le pays depuis longtemps ne veulent plus y retourner en constatant les misères qui ne cessent d’augmenter tous les jours ,et les insécurités ,etc....
      Personnellement ,j’ai eu le choix de bâtir à Madagascar ,y compris les comptes bancaires bien garnis sans attendre Rakoto ni Rabe au pouvoir .Tout cela par le biais de la méritocratie même en vivant à Andafy pour le moment ....plus tard ,je bougerai encore juste après la retraite dans 10 ou 12 ans .

    • 7 janvier à 17:54 | Maestro (#7313) répond à Turping

      @ Isandra

      puis Président de la république

      Tu as oublié de dire qu’il a fait un Coup d’Etat !!!!! Important dans un C.V.
      Un jour il ne sera Plus Président, il sera poursuivi avec toi comme complice virtuelle et personnellement je donnerai Gratuitement ton I.P avec Grand Plaisir pour que tu soit le " Héros " de la " Collaboration ".

    • 7 janvier à 18:55 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Maestro,

      Vous voulez qu’on continue ?

      - Il n’est pas sorti des écoles militaires, pourtant, il a réussi à se faire obéir par les armées et à donner des ordres pour qu’elles arrêtent les dahalos,...même titre qu’u maréchal.

      - Il n’est pas sorti des écoles médecines, pourtant, il a réussi à trouver le remède de cette maladie.

    • 7 janvier à 20:14 | kartell (#8302) répond à Turping

      @ Isandra

      - Il n’est pas sorti des écoles militaires, pourtant, il a réussi à se faire obéir par les armées et à donner des ordres pour qu’elles arrêtent les dahalos,...même titre qu’u maréchal.
      -  Il n’est pas sorti des écoles médecines, pourtant, il a réussi à trouver le remède de cette maladie.

      Trop fort, cette saillie de lèche-bottes mériterait récompense immédiate !...
      Un titre d’empereur pour couronner cette gâterie militaire osée....
      Un titre de mandarin pour cette découverte médicale qui peine à convaincre, même en locale.
      Et pour clore cela, un premier prix Nobel de la fanfaronnade ...
      Trump à côté c’est petit !...
      Merci pour ce moment d’anthologie qui va révolutionner ce petit monde de la courtisanerie qui donne tant de lettres de noblesse à la transparence et à l’illusion !..

    • 7 janvier à 20:55 | Rainingory (#11012) répond à Turping

      7 janvier à 18:55 | Isandra (#7070)
      "Il n’est pas sorti des écoles militaires, pourtant, il a réussi à se faire obéir par les armées".
      évidemment, vu combien il les paye, et les galona en bonus, tu m’étonnes qu’ils le suivent.. jusqu’au jour où il ne pourra plus le faire parce que les gros sous sous d’andafy sont taris.. alors là ma pauvre, tire-toi vite fait parce que tu seras prise par le riaka..

  • 7 janvier à 14:26 | lé kopé (#10607)

    Le mouvement de 1972 a commencé par la grève des étudiants en Médecine à Befelatanana , suivie après par les étudiants d’Ankatso et tous les Etablissements scolaires de la Grande île .Le problème de l’Education ,et bien d’autres domaines est réel , pour ne pas dire urgent . Une étincelle peut faire exploser la poudrière , mais nos décideurs font mine d’ignorer les faits . De toute façon , le compte à rebours est enclanché , et nous ne pourrons pas éviter cette confrontation . Espérons que les dégâts seront moins désastreuses pour notre Pays , mais on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs .

    • 7 janvier à 17:31 | vatomena (#8391) répond à lé kopé

      Isandra — Madagascar coute beaucoup aux Andafy .Chaque année ils envoient des millions d’euros à leurs familles ,autant de familles que la patrie malgache ne peut faire manger ,habiller ni instruire.Vous donnez combien aux frères et soeurs malgaches.

  • 7 janvier à 15:16 | Rainingory (#11012)

    Isandra,
    io ny RN44 io, avoay indray aty indray ny resabe sy ny safosiaka mampandry adrisa e !
    io ny MATP nareo vao milaza fa 40% ihany no vita amin’ilay ampahany voalohany Marovoay-Amboasary, ary ilay faharoa Amboasary-Vodiala dia mbola vao mametraka engins de chantier fotsiny aloha izao, ka raha mety hono ny tantana dia angamba ho vita amin’ity taona ity (ihany) ilay voalohany !!!
    volana jiona anefa no nodradradaradain’i le dedaka hanaovana ny réception de travaux !!!

    esy aho e ! i homehezako malakilaky

    • 7 janvier à 16:20 | Isandra (#7070) répond à Rainingory

      Rainingory,

      Ka misy vita ve sa tsy misy vita ?

      Dia tsy mazava aminao ve fa nianto ny asa nohon’ny COVID ? Sa odianareo sy Ry Del fanina izany.

      Ny manainga zipo aloha iny efa milamina.

    • 7 janvier à 20:57 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      Isandra,
      kovida kovida io foana no atao ala sirika rehefa tsy mahavita

  • 7 janvier à 15:23 | Shalom (#2831)

    Ary mandritr’izany rehetra izany ? Injay fa mbola mitsitongana manao tsingolobatita sy kidaombaramita ny ariary.
    Tsy efa lazaina ve ianareo fa tsy i DJ no tsy mahay mitantana na tsy manana politika akory fa ny mpanohitra no mi-saboty ny asan’ny fitondrana !
    Rediredy sy lainga isak’izay masoandro miposaka.

  • 7 janvier à 15:26 | Antony (#9838)

    Raha ny zavatra niseho kosa aloha, indrindra ilay fisamborana tamin’ny atoandro, tena mba tsy zakan’ny maso. Raha izaho no ray aman-drenin’ilay boay kely iny, tena narary ny foko !
    Namaky trano ve izy ? Nangalatra ? Namono olona ? Nanongam-panjakana ? Nanompa ? Sa kosa mahita fa tsy misy miraharaha ny ho aviny kanefa iny làlana iny no narahiny sy nomen’ny ray aman-dreniny azy tso-drano ho tohizany ary indrindra matoa misy ny ENS dia tokony azo antoka ny asa rehefa vita ny fianarana.
    Dia sanatria ve isika dia mbola hanome tsiny indray ireo mpianatra ireo ? Sao ny mpitondra kosa no tokony handinin-tena ka handray ny fepetra mendrika ireo izay tsy mahay mitantana.
    Sa ve ny pôlitikan’ny fitantanana no tsy mifanaraka amin’ny zava-misy ?

    • 7 janvier à 15:28 | observateur (#3486) répond à Antony

      Variana mamahana miaramila sy fonksionera ambony dia tsy miraharaha an’izany ireo e

    • 7 janvier à 15:34 | Vohitra (#7654) répond à Antony

      Antony,

      Tsy tadidinao angaha fony andron ny tetezamita ny nanaovany an i Laza Razafiarison nikabary teo Analakely ?

      Notaritarihina nosintomina tamin ny tongony no sady novelesina alohany nampiakarana azy tao anaty fiara pick up...tamin ny 2013 tokoa izany...

    • 7 janvier à 15:45 | Antony (#9838) répond à Antony

      Vohitra,
      Tadidiko iny fa i Laza anie mpanao pôlitika dia mila mahazaka an’izany ihany koa fa ireto anie boay kely tena hoe hitondra ny hoavin’ny firenena mihitsy no atao an’ireny... Na biby aza ve dia atao an’ireny ?
      Fa izany eo ihany fa raha ny marina anie "cadres" ireo boay kely ireo vao mivaoka ao e ! Ireny izany no hanaovana azy...
      Tena tsy hitako izay azo hi-qualifier-na an’ilay fihetsika mba marina !

    • 7 janvier à 16:02 | Isandra (#7070) répond à Antony

      Antony,

      Angaha misy an’izany boaykely na mpanao politika izany, fa rehefa manakorontana dia samborina.

      Ny any amin’ny USA farany izay azo lazaina fa hajakan’ny demokrasia aza nisy efatra be izao no maty.

      Mila tonga dia mila hentitra dia ny mialoha mihitsy ny fanjakana, sao atoan’ny sasany lalan-kitan-kisoa. Raha vao goragora dia mirehitra, jereo ireny t@ 2009, tsy navela hiditra an-tsehatra ny mpitandro ny filaminana dia ireny ny zava-nitranga.

    • 7 janvier à 16:12 | Antony (#9838) répond à Antony

      Oadray, mamono afo no filaza an’izany...
      Raha azoko tsara izany dia tsy fantatry ny mpitondra fa hi-grevy indray andro any ireo mpianatry ny ENS ireo ?
      Fomban’ny tsy afaka ny mampiasa herim-pamoretana...
      Ary izy ity tsy mitovy amin’ny any Etats-Unis izany e ! Ny any manko Filoham-pirenena no mitarika an’ilay hetsika fa tsy mpianatry ny ENS...

    • 7 janvier à 16:28 | lé kopé (#10607) répond à Antony

      Depuis l’avènement du Flibustier , un caporal Chef est mieux payé qu’un étudiant qui a obtenu une licence à l’Université . La preuve , après le coup d’Etat de 2009, les bidasses en folie ont écumé les centres commerciaux de la capitale , avec les ...armes en bandoulière , car ils ont reçu des millions pour service rendu (ils ne savent même pas que l’entrée dans ces endroits est interdite sans une mission encadrée, comme la tenue civile du plus haut gradé de la force publique ,et son chapeau de cowboy). Depuis , l’école est devenue une institution "ringarde", qui ne nourrit plus son homme, car les places politiques sont plus attrayantes et lucratives . C’est ce qui a entraîné ce Pays dans une abysse innommable .

  • 7 janvier à 16:37 | lé kopé (#10607)

    Erratum : UN abysse ...

  • 7 janvier à 16:41 | Shalom (#2831)

    @ 7 janvier à 15:16 | Turping (#1235) répond à Turping ^

    Voyez-vous ,je ne perds pas mon temps quotidiennement à dénigrer le DJ mais apporte aussi des solutions.


    Turping, avez-vous déjà essayé de "parler à un mur" ? Non ? Si vous destinez vos conseils aux gens du pouvoir actuel et si vous continuez encore, vous saurez bientôt ce qu’est "parler à un mur".
    Si vos conseils sont destinés aux "sarababem-bahoaka", là je vous encourage et vous dis de ne pas vous arrêter, on en a besoin.

    • 8 janvier à 02:37 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Le peuple a besoin de connaître ses droits et ...ses devoirs . Notre objectif est , comme vous le dites de les apprendre à ne pas se soumettre ,et de lutter contre l’injustice .Mais pour y arriver , il leur faut un minimum d’Education . Qui a dit "plus tu es instruit , plus tu deviens libre ". Mais chez nous , ceux qui se battent pour leur liberté vont tout droit en... prison .Eduquer les décideurs est une autre histoire , à moins qu’il y ait des intérêts en jeu .

  • 7 janvier à 16:59 | Shalom (#2831)

    On parle d’école.
    Certains vont à l’école parce qu’on les oblige, d’autres pensant que les diplômes les aideront à trouver du travail plus tard, c’est à dire qu’ils anticipent leur vie future.
    Nos ainés nous ont éduqués le contraire en disant : "rien ne sert d’anticiper, ce qui compte c’est la réaction vis à vis de la situation présente".
    C’est ce que j’appelle l’aboutissement d’une vraie éducation.
    L’éducation ne vous servira si vous ne savez pas l’utiliser.
    On va à l’école pour entraîner ses neurones à réfléchir, à raisonner, à étudier, bref à décider devant une situation donnée.
    Plus vous montez en niveau d’étude, plus vous devez être capables de vous adapter devant des états les plus complexes.
    Ceci veut dire, quel que soit la matière ou la discipline que vous suivez, en raisonnement c’est pareil.
    C’est cette conception de l’éducation qui manque chez certains de nos compatriotes.
    L’image étasunienne de PHD devrait se rapprocher de cette façon d’appréhender l’éducation.
    Pour ceux qui sont encore dans les études, ne vous découragez pas, persévérez et ayez toujours en tête l’idée émise ci-dessus, vous verrez les résultats quand vous serez dans la vie active.

  • 7 janvier à 17:13 | Jipo (#4988)

    Quand on fait la promotion de l’ inculture et médiocratie, qu’ on le soit soi même, comment voulez vous qu’ avec un cognitif embryonnaire, ce dernier se mette à réfléchir, ayant réussi à se hisser aux plus hautes fonctions, par bluff, tricheries, et autres subterfuges , à commencer par le paraitre .
    On a que ce qu’on mérite, et Dieu se joue des hommes qui se plaignent des causes qu’ ils chérissent, prend ici toute sa définition .

  • 7 janvier à 18:33 | ANTICASTE (#10704)

    Il serait simple de privilégié l’éducation nationale Malagasy en divisant le budget de l’armée par deux et en faisant des économies sur les fantômes et autres privilèges du présida !
    Les sommes récupérées pourraient rapidement remettre les choses dans le bon sens !
    Mais voila ,l’atavisme viscéral de prévarication et de corruption généralisée sont Là pour annihiler toutes ces bonnes volontés !
    C’est pourtant la triste vérité ,continuons donc à bavasser et commenter ,cela ne sert a rien mais occupe quelques uns d’entre nous qui s’ennuient !
    Isandra a raison ,les foza ,comme les cons ,eux osent et c’est pour cette unique raison que certains d’entre eux réussissent a occuper le sommet de l’état ,malgré leurs incompétences crasses !

  • 8 janvier à 11:25 | SNUTILE (#1543)

    Madagascar comme les pays africains qui fonctionne sans véritable administration formelle :
    - A le devoir d’informer le public sur les personnes responsables des portefeuilles financiers à la présidence, au ministère, au direction régionale, au direction locale.
    - Avant de faire la grève il est d’abord important de savoir où sont les défaillances de gestion, et qui sont ceux responsables à qui s’adresser et éventuellement réclamer tout simplement la démission de leur fonction pour cause d’inaptitude.
    Sinon grever dans l’obscurité ne sert à rien. Madagascar, l’Afrique n’est pas organisé comme les pays occidentaux. S’il y a grève, c’est que toutes les personnes responsables de la gestion financière des intérêts généraux ont été consultés et s’avèrent dépassés par la réalité, la juste réalité et non la fausse.
    Quel est l’effectif des grévistes revendicatifs, ont-ils donnés le chiffre pour bien distinguer ceux qui en profitent pour s’insérer illégalement ?

  • 8 janvier à 11:40 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra le travlo,
    Les quinze kilos d’or saisit à Maurice et les 73 kg saisit en AFS suffiraient amplement a éponger les problèmes de l’éducation nationale Malagasy !
    Ces fonds vont-ils servir aux peuple ou vont-ils aboutir sur les comptes offshores des barons du régime actuel ?
    Je serais un étudiant Malagasy ,je poserais cette question tous les jours !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS