Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 14 août 2022
Antananarivo | 13h04
 

Editorial

Des élites qui se délitent

lundi 18 novembre 2013 | Ndimby A.

Des déclarations récentes du Directeur général du Trésor public (DGT), Orlando Robimanana, me laissent perplexe. Le 7 novembre dernier, lors d’une rencontre avec le Groupement des entreprises de Madagascar (GEM) au Carlton, il avait pointé du doigt le gaspillage des finances publiques à travers les chèques carburant (CCAL) utilisés par l’administration. Alors que selon le DGT, 28 milliards d’ariary de consommation annuelle devraient suffire, ce montant est passé à 70 milliards d’ariary par an de 2009 à 2012 (contre 42 milliards avant 2008). À l’ajout de ceci, le DGT a également mentionné d’autres phénomènes impliquant les Ministères tels que les surfacturations ou les détournements. On se demande toujours où est ce changement promis par Andry Rajoelina sur la Place du 13 mai en 2009, et chanté par les griots sur les forums.

Je salue le courage des déclarations de M. Robimanana, mais je m’étonne de deux choses. Primo, de quoi se plaint-il, quand c’est lui-même qui a fait le forcing pour obliger les gérants de station service à accepter les CCAL en juin 2012 ? En effet, depuis novembre 2011, les membres du Groupement professionnel des gérants libres au niveau des stations-service (GPGLSS) avaient fait état d’une circulation de faux chèques carburants pour une valeur estimée à l’époque à 432 millions d’ariary, et voulaient cesser de les accepter dans les stations. Mais le sieur Robimanana avait à l’époque brandi des menaces contre ceux qui refuseraient, et maintenant, il fait semblant de découvrir l’ampleur du désastre. Comprenne qui pourra [1]. Secundo, à quoi ça sert d’être paré du titre pompeux et prestigieux de « Directeur général du Trésor public », s’il n’est pas capable de trouver une solution pour mettre le holà à cette situation ? S’il ne peut que dénoncer et déplorer, mais sans pouvoir agir véritablement, le DGT n’a donc pas plus de poids qu’un éditorialiste de Madagascar-Tribune.com dans la gestion des affaires publiques.

La question du rôle des élites se pose donc. Si un haut fonctionnaire, ayant pour mission de veiller sur les finances publiques et, selon les textes, de « de participer à l’élaboration et à la conduite de la politique financière nationale, régionale et internationale de l’Etat », est impuissant à juguler les trafics qui minent l’administration, et ne peut que pleurnicher devant le mur des lamentations, alors on est loin d’être en mesure de voir ce problème résolu. Encore une fois, on salue le courage du DGT, qui a le mérite de parler des ombres de la Transition quand tant d’autres se taisent. Mais pour un Robimanana qui parle, combien de policiers, de magistrats, de douaniers et de hauts fonctionnaires se taisent pour ne pas nuire à leur carrière ou ne pas subir de représailles ? Et pendant que la loi du silence fait son effet, le pays glisse encore plus dans le gouffre.

« Je ne serai pas plus nul que Ravalomanana » avait péroré en substance, si substance il y a, notre DJ National devenu Président de la transition (PT). Cinq ans, on voit jusqu’à quel niveau de nullité l’auteur de cette rodomontade farfelue est descendu. Selon les chiffres, 92% des Malgaches sont maintenant pauvres. Y compris les pauvres imbéciles qui vont s’empresser de dédouaner le PT de ses turpitudes, et lui trouver des circonstances atténuantes : les sanctions internationales, le gouvernement de coalition, les cyclones, la grêle, le mauvais œil etc. Quand on se targue d’être le chef, on assume les responsabilités de ce (et ceux) que l’on dirige, et on ne cherche pas de bouc émissaire.

Des élites, mais uniquement de nom.

On ne va pas refaire quatre ans et demi d’édito pour parler du bilan de la Transition, ce que nous ferons toutefois aux alentours du second tour. Mais en contemplant un peu l’équipe de bras cassés de cette Transition, on peut se poser des questions sur nos élites politiques. Dans cet éditorial, le terme « élites » est utilisé dans la conception de science politique (= « groupes dirigeants ou dominants »), et non dans le sens qualitatif (= « les meilleurs de la société »). Par conséquent, à Madagascar, parler d’élites signifiera parler de Jao Jean, du lieutenant-colonel Charles Andrianasoavina, d’Alain Ramaroson, de Voninahitsy Jean Eugène, de Monja Roindefo, de Lahiniriko Jean, de Pety Rakotoniaina, de Rolly Mercia, d’Andry Rajoelina, de Satrobory etc. On y retrouve pêle-mêle des zéro virgule aux élections, des anciens pensionnaires de prison pour des délits de droit commun, des nageurs en eau trouble, des mutins, des auteurs de coup d’État, des retourneurs de veste professionnels, des personnalités pour lesquelles la politique est un moyen d’accéder à des ressources, et qui se retrouveraient à vivoter sans être politicien. C’est la raison pour laquelle beaucoup s’arrangent toujours, depuis des décennies, à être de toutes les révolutions, ou à manœuvrer pour être de tous les régimes. Quant aux élites militaires, les officiers respectables ont été mis sous l’éteignoir par la clique de putschistes de 2009. Depuis, les trafics d’armes et la présence de membres des forces de l’ordre au sein des bandes de malfrats parlent d’eux-mêmes.

L’élite administrative du pays laisse également à désirer, malgré le fait qu’il y ait des hauts fonctionnaires bien formés et qui ont le sens de l’État. Mais ceux-là ne devraient pas être l’arbre qui cache la forêt des nominations politiques, et de ceux qui sont là plus par népotisme que pour leur compétence. En outre, la pratique dans certains concours administratifs malgaches, surtout pour ceux qui donnent accès à des carrières potentiellement « lucratives » (magistrature, douanes, fisc), entretient une corruption qui tend à faire partie du paysage. D’une part, quand quelqu’un doit payer des dizaines de millions d’ariary pour être dans la liste des admis au concours, il va sans aucun doute chercher à retrouver sa mise en monnayant son activité professionnelle, une fois en fonctions. Mais le pire, c’est que ce système donne l’accès à des professions sensibles par des voies autres que le talent, le mérite ou la compétence. Autrement dit, on peut très bien envisager que des personnes à l’intelligence médiocre, mais connaissant les réseaux et ayant eu accès aux ressources financières nécessaires, deviennent par exemple magistrat. Bonne chance à ceux qui seront jugés par une telle personne, qui non seulement sera incompétente, mais en plus recherchera à « rentabiliser son investissement » !

Une fois encore, on dira ce que l’on voudra du système français, mais dans l’Hexagone, le fait que beaucoup de politiciens ou de hauts fonctionnaires soient passés par la case ENA permet quand même de générer des élites politiques qui savent au moins ce dont on parle en matière d’administration publique, de finances publiques ou de Constitution. Nos politiciens, dont la plupart arrivent dans la vie politique par hasard, s’y accrochent ensuite comme un morpion à son poil favori. Cela entretient une classe politique toujours très prolixe dans le verbe quand il s’agit de parler de l’intérêt supérieur de la Nation, mais qui au final, se retrouve plus dans les actes pour l’intérêt supérieur de leur ration. D’où des parlementaires (même non élus comme ceux du Congrès de la transition), qui jouent les affamés dès qu’il s’agit de la question de leurs avantages et indemnités.

Un pays en quête de renouveau, de décollage, voire de refondation (pour les plus illuminés), doit s’appuyer sur ses élites. Or, tant au niveau politique qu’administratif, celles-ci sont pratiquement les mêmes depuis des décennies. Il y a donc très peu de renouveau, et l’arrivée des Tiko Boys après 2002 n’a pas apporté le renouveau espéré, malgré quelques belles initiatives comme le National Leadership Institute of Madagascar (NLIM) qui a fourni quelques promotions. Idem pour la crise de 2009, qui a amené des oranges s’étant finalement révélées plus pourries, et qui a fini par contaminer le reste. La Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) fait du bon travail, en tentant d’insuffler un nouveau dynamisme en particulier chez les jeunes politiciens. Toutefois, on s’étonne qu’un des formés par la FES, prétendant faire de la politique autrement, se soit présenté aux législatives au nom d’une association, et non d’un parti politique. Une fois encore, il y a un décalage entre les idées grandiloquentes et la pratique, qui voudrait que la vie politique se fasse au sein de partis politiques, et non au sein d’associations ou par des groupements se prétendant indépendants.

Enfin, on pourra également regretter la déliquescence des élites diplomatiques. Alors que dans beaucoup de pays, les Ambassadeurs sont des personnes ayant étudié la diplomatie, à Madagascar l’attribution d’un tel poste est souvent la récompense pour services rendus, ou une manière d’éloigner un allié politique devenu encombrant sur la scène nationale. Et il arrive souvent que ces gens n’aient aucune compétence. À ma connaissance, il n’y a eu aucun sortant de la filière diplomatique de l’ENAM qui soit devenu à terme ambassadeur. Par conséquent, ceux qui rêvent de se faire appeler "Excellence" préfèrent passer par la voie politique, plutôt que par le chemin de la méritocratie et des études.

On entend souvent des gens au nationalisme mal placé, qui tentent de camoufler nos lacunes derrière la facilité des arguments xénophobes : nos malheurs viendraient nécessairement d’ailleurs. Or, si l’ailleurs n’est pas nécessairement étranger à la source de certains de nos problèmes, il faut aussi admettre la réalité de la responsabilité des élites Malgaches. Ce sont des magistrats qui sont allés faire le pitre à Mahamasina le 22 février 2002 pour valider le coup d’État de Ravalomanana. Ce sont des magistrats qui ont officié au sein de la Haute cour constitutionnelle le 17 mars 2009 pour avaliser le coup d’État de Rajoelina. C’est le magistrat Ratsirahonana, professeur de droit constitutionnel, qui est derrière toutes les crises que nous connaissons depuis l’empêchement de Zafy jusqu’à ce jour. Et on ne compte plus les docteurs en ceci et ingénieurs en cela qui ont trusté les places au Gouvernement depuis des décennies, sans que l’on ne constate d’apport positif. Au niveau des forces de l’ordre, malgré tous ceux qui se prévalent d’avoir fait les mêmes écoles de guerre que les occidentaux ou les formations de police à l’étranger, on constate que l’insécurité empire de jour en jour, surtout la nuit. Et Remenabila court toujours.

Le drame de Madagascar, c’est que le constat d’une classe politique méprisable n’encourage pas ceux qui devraient l’intégrer et pourraient apporter du sang neuf et des idées nouvelles. Résultat : la vie politique reste l’apanage d’aventuriers et de racailles. Les présidentielles et les législatives vont-elles changer cela ? Réponse avec Sara Mandiano.

P.-S.

Je salue l’initiative des chambres de commerce étrangères d’appeler les probables candidats du second tour à exposer leur programme économique. Les investissements étrangers amènent de la richesse, et donc des emplois dans le pays, à charge pour nous d’imposer un partenariat gagnant-gagnant, au lieu d’être exploité à sens unique. Il n’est donc pas illégitime que ces entreprises puissent avoir un aperçu de la vision économique de ces deux personnalités. Il est ridicule d’entendre les cris d’orfraie de certains qui s’offusquent d’un grand oral imposé par les "vazaha", alors que manifestement les institutions malgaches n’avaient pas eu en tête d’organiser une manifestation de ce genre et de cette envergure. Et d’ailleurs, bizarrement, les Malgaches préfèrent des débats à caractère politique plutôt que ceux qui touchent à l’économie.

Notes

[1Il semble que ce qui contribue au problème, outre la question des faux CCAL, est le système mis en place dans la fonction publique où certains services et hauts fonctionnaires reçoivent des CCAL à titre d’avantages, à charge pour eux de les utiliser ou les échanger contre de l’argent liquide.

137 commentaires

Vos commentaires

  • 18 novembre 2013 à 09:00 | olivier (#7062)

    Vous avez Tout dit, ou presque..

    Qu il était comique de voir les ennemis d’hier se rassembler autour d’une formidable cause : " la lutte contre l’ingérence étrangère, visant à forcer des élections"..

    Formidable cause POPULISTE et ridicule...sauf pour le citoyen lambda totalement désinformé, et donc facilement manipulable..

    Regardez les nous parler aujourd’hui de leurs "investisseurs étrangers"..

    TOUS sans exception !

    Le virus du "cépamafote" vient d’en haut..

    OR

    • 19 novembre 2013 à 16:48 | Bena (#2721) répond à olivier

      fort des compliments du trésor français, ce gars ne connait plus de limite en critiquant ses chefs (car il a accepté de coopérer dans ce régime de putsch). si 27 milliards de tickets suffisent, pourquoi il a émis presque le triple ? ou bien chaque ministère édite ses propres tickets carburant ? en fait or-lando se carbure sur cette histoire et fait semblant de condamner le système qui le nourrit/pourrit si bien. combien de voyages il fait en europe tous les mois. ce gars est devenu un super-ministre et n’a aucun respect pour personne.

  • 18 novembre 2013 à 10:06 | makoa (#4196)

    C’est la triste vérité concernant la formation et la politique à Madagascar. Des postes nominatifs basés sur la camaraderie que sur le mérite. Reconnaissons tout de même que tous les régimes successifs s’y sont mis avec le fait que le phénomène a tendance à prendre de l’ampleur avec le temps. Mais avec le vent qui a soufflé ces derniers temps à Mada, il semble que les opportunistes et les racailles ont encore de beau jours devant eux (pety, voninahitsy, jao jean, kaleta...) et ce n’est pas l’élection de l’un de deux marionnettes Hery (un des mafioso de la transition) et de Jean Louis (un mercenaire de plus pour Ravalo ) qui vont changer les choses. Vu qu’on a le choix entre le choléra et la peste, il est sur et certain qu’on continuera de s’enfoncer.
    NB : Concernant les racailles, en plus de ceux que nous connaissons, il y a de nouvelles têtes, plus ou moins tordus qu’eux qui sont apparus avec la transition. Pauvre de nous malgaches

  • 18 novembre 2013 à 10:24 | jansi (#6474)

    Cet article a le mérite de mettre les cartes sur la table des pratiques politiques et politiciennes Malagasy.
    La déclaration des évêques hier au cours de la grande messe de clôture cérémoniale est de son côté d’une immense importance. En termes clairs, le maintien du pouvoir Hat quelque soit la forme ( par exemple via Fery Vaovao) sera la plus grave des catastrophes pour Madagascar.

    • 18 novembre 2013 à 10:58 | Rakitoza (#689) répond à jansi

      Hoy i Dimby : "S’il ne peut que dénoncer et déplorer, mais sans pouvoir agir véritablement, le DGT n’a donc pas plus de poids qu’un éditorialiste de Madagascar-Tribune.com dans la gestion des affaires publiques".

      Ity ary vao maika loza. Ny Ministra mihintsy no mibabaka. "Quoi qu’il en soit, le ministre des Finances a révélé qu’il a été constaté en 2012, des détournements de deniers publics qui s’élèvent à un milliard d’ariary et que jusqu’au mois d’octobre dernier, les détournements ont été de 453 millions d’ariary. Le ministre a regretté que les auteurs de ces détournements ne soient pas sanctionnés parce qu’ils ont bénéficié quelque part des interventions de hautes personnalités qui font en sorte que les procédures ne puissent pas aboutir (http://www.madagascar-tribune.com/Chauds-debats-avant-l-adoption-de,19343.html).

    • 18 novembre 2013 à 22:19 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à jansi

      Seul hic de l’intervention de M. Orlando Robimanana, ce n’est ni le lieu, ni l’endroit.

      Il aurait dû informé son Ministre de tutelle de ces anomalies et discordances bien avant par des moyens de communication et d’information internes de l’administration financières (ou autres ...).

      On "ne lave pas ses linges sales en public", en l’occurrence devant le G.E.M. (Groupement des Entreprises de M/car) dans une salle de réunion d’un grand hôtel.
      Bonjour l’obligation de réserve et la classe !

      De surcroît, M Orlando Robinson, en tant que D.G.T. et ordonnateur des deniers de l’Etat, est responsable de ces anomalies, discordances et abus dont l’auteur est son administration d’appartenance.

      Cà peut aller loin et peut lui coûter très cher.

      Voilà.

    • 19 novembre 2013 à 02:11 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Avec toutes mes excuses !

      Je veux dire M Orlando ROBIMANANA, et non M Orlando Robinson.

      Vraiment désolé !

      "Mihinambary aza misy laoka (et non ... latsaka) !", dirait l’autre !

    • 19 novembre 2013 à 16:54 | Bena (#2721) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      or/lando est frustré car un subordonné est devenu ministre à sa place. c’est le gars qui pense qu’autour de lui il n’y a que des ignorants. il est l’illuminati.

      il dénonce partout cette histoire de détournements et il en parle dans son journal tahiry. tout est calomnieux avec lui. les procédures administratives, il s’assoit dessus. en dehors de lui aucune droiture.

    • 19 novembre 2013 à 17:51 | mpamely (#7910) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Des tracts ont circulé dans les casernes donnant 19 noms d’élites officiers s’enrichissant très rapidement depuis 2009.

      Vive les élites malagasy !

      Des vrais tireurs d’élites !

      Néanmoins, les autres élites civiles et militaires se sont mobilisés très rapidement aussi pour chercher les auteurs des tracts et classés les "diffamations" comme sans suite.

      Les élites s’entraident et peuvent dormir tranquilos sur leurs oreillers dorés.

  • 18 novembre 2013 à 10:37 | da fily (#2745)

    Elites ? Vous avez dit élites ?

    Elites en quoi, comment et pourquoi ?

    Pfff...Il n’y plus d’élites à proprement parler à Mada, même du temps où l’espoir était permis qu’un jour ça ira beaucoup mieux si... (dans les années 80), je me souviens dans les conversations de l’époque, quand mes contemporains parlaient d’élites, ils désignaient volontiers le nom d’une famille réputée, de politicards illustres inconnus avant qu’ils ne baignent dedans et de noms plus ou moins liés au pouvoir et à l’argent... Ne nous étonnons point que 30 ans plus tard, nous retrouvons ces mêmes contemporains chercher à être cette "élite" qu’ils ont eu comme exemple jadis. Et le plus marquant, et que la manière de parvenir à être élite, était déjà à cette époque, peu regardante sur une quelconque morale digne de ce nom.

    Le principe d’être une élite dans ce pays, est comme partout dans les pays pauvres où l’on a pas trouvé de solutions concrètes et pérennes pour éradiquer ce fait, se résume à être quelqu’un par tout les moyens. A être quelqu’un en ayant un quelconque poste à responsabilité fut-ce-t-elle minime. Et la politique permet l’entrée dans ce cercle, et aussi tous les excés inimaginables : les exemples à foison en sont la preuve flagrante. En ayant déjà cette mentalité au début du cursus, je vois mal comment l’individu précipité dans son froc d’élite, pourra avoir une attitude différente, de surcroît avec les pouvoirs que lui confèreront sa position acquise. La morale ne fait hélas pas partie des critères exigés dans la panoplie de nos élites locales, rien qu’au niveau de l’obtention des différents examen au temps du règne de l’amiral fou, nous avions vu que ce sont ces soit-disant élites qui entretenaient la corruption car cette élite-là en avaient les moyens. Combien de concurrents méritants mais sans énormes ressources ont vu leur candidature soufflée au profit d’une autre issue d’une "élite" quelconque, mais bien plus "payante" ? Et cet état de fait perdure encore de nos jours.

    Je ne m’étendrais pas sur le cursus du PT, après tout les autodidactes ayant eu réussi sont tout autant méritants que certains diplômés à l’attitude douteuse, mais cet éxemple-ci, n’a rien , mais rien d’un autodidacte méritant, il a au contraire celle d’un vil opportuniste dont l’intérêt principal est d’être ce que je viens de citer au début de mon propos : il en est l’exemple criant et criard de vérité, le culot et la malhonnêteté chevillées au corps, l’accointance auprès d’illustres "élites" malfaisante lui a donner plus d’assurance dans la manipulation. Et le reste de la basse-cour est à l’avenant, entre canards boiteux, dindons farcis ou oies plus ou moins blanches, ils ont tous la même idée : patauger le plus longtemps possible en choeur dans la fange et s’en gargariser le plus souvent possible !

    un zoo est au moins plus agréable à regarder, au moins les babakotos, fosas ou tanalahys qui s’y trouvent, ne se prennent pas pour des élites eux ! et pourtant ils le pourraient, ils sont uniques dans leur genre...

    • 18 novembre 2013 à 13:30 | ni3tzsche (#6884) répond à da fily

      Vous êtes passé au pays ou vous y êtes encore ?

      A vous lire, je dirais que vous y êtes passé... On sent beaucoup d’émotion dans vos phrases.

    • 18 novembre 2013 à 15:17 | da fily (#2745) répond à ni3tzsche

      rien que la vérité votre honneur,

      rien que la triste vérité... Serait-ce cette vérité qui t’émeut autant ? Car je trouve qu’elle est plutôt dans ta (saine ?) réaction.

      Ah dis-donc t’es toujours là camarade de barricade virtuel ? Très content de te lire, même succintement. Et yes man, toujours desperado dans ce monde sous la houle, un peu surbooké mais toujours la patte qui me gratte et la langue pendue...

      Bof, peu d’émotions si on en parle, il y a longtemps que l’émotivité je l’ai fourgué au rencard, quand t’aura vu autant d’horreurs, tu pourras réserver tes émotions à des situations plus saines et folichonnes.

      Hasta la vista et RDV au même virage en bas de la descente , hein !

    • 19 novembre 2013 à 10:43 | ni3tzsche (#6884) répond à da fily

      C’est noté.

      Pas beaucoup de temps pour écrire (faut beaucoup travailler pour survivre dans cette crise de m...) mais je lis de temps en temps quelques commentaires sur MT. Je guette les apparitions de l’illustre fichier.

      Jansi ne la ramène plus avec le prof et che avec l’autre prof... C’est déjà ça.

  • 18 novembre 2013 à 10:50 | Isandra (#7070)

    On peut tirer sur cet éditorial de Ndimby, que le temps change, nous sommes loin de OIE, OIE ! de l’époque de Ratsiraka et Eny Ramose de Ra8,...le temps est révolu,... les Malagasy n’hésitent plus de dénoncer des mauvaises paratiques quand il faut,...C’est l’un des bienfaits apportés par cette révolution...Ndimby devrait s’en féliciter,...

    "... Quand on se targue d’être le chef, on assume les responsabilités de ce (et ceux) que l’on dirige, et on ne cherche pas de bouc émissaire..."

    Ce que Ndimby feint oublier cette transition est issue d’une crise politique, laquelle est la cause principale de tous ces blocages, dont Rajoeilina n’est pas le seul responsable, et que nous n’en sommes pas encore sorti,...Lui, tout seul ne peut la résoudre,...il a dû amener des négociations avec un capricieux tyran qui ne pense que ses intérêts,...

    La responsabilité est partagée, le clan Ra8 ne peut se prétendre étranger de tous ces maux,...heureusement, le peuple le savait...

    • 18 novembre 2013 à 11:05 | Rakitoza (#689) répond à Isandra

      Ooodryyyyy

      "Selon les chiffres, 92% des Malgaches sont maintenant pauvres. Y compris les pauvres XXX CENSURÉ XXX qui vont s’empresser de dédouaner le PT de ses turpitudes, et lui trouver des circonstances atténuantes : les sanctions internationales, le gouvernement de coalition, les cyclones, la grêle, le mauvais œil etc".

    • 18 novembre 2013 à 11:05 | elena (#3066) répond à Isandra

      Et oui, et on verra pour qui la population va voter le 20 décembre,en sachant !!!!

    • 18 novembre 2013 à 11:06 | niry (#210) répond à Isandra

      Ndimby A. parlait de "pauvres imbéciles qui s’empresseraient de dédouaner le PT de ses turpitudes", mais c’est beaucoup plus grave que ça..

    • 18 novembre 2013 à 11:24 | Isandra (#7070) répond à Rakitoza

      Les faits sont là, les circonstances atténuantes sont justifiées, non...!

      ANR n’a pas même conditions que Ra8, celui-ci avait tous pour réussir, notamment : la stabilité politique, financement,...Cependant, nous faisons toujours partie de pays pauvre du monde,...c’était sa TIKO qui faisait partie des grands groupe de l’OI,...

    • 18 novembre 2013 à 11:55 | Isandra (#7070) répond à niry

      Le pire,... un éditorialiste qui est censé éduquer, être un exemple pour les autres ne cessent de se rabaisser à insulter tous ceux qui n’ont pas même conviction, opinion que lui,...

      Le journalisme est également en crise à Mada,... Je pense pas qu’un TOUTOU pourra y apporter des solutions,...

    • 18 novembre 2013 à 12:02 | Mihaino (#1437) répond à elena

      Bonjour ELENA,
      Nos fameuses élites, décrites par Ndimby, ne veulent , ne voudraient jamais quitter le chemin battu . Ils n’ont pas encore compris que LA DONNE A CHANGE depuis l’apparition de la MONDIALISATION avec toutes ses conséquences (politiques, économiques, sociales , environnementales etc, etc ....)

      Les électeurs voteront le 20/12/2013 pour le candidat qui suivra les qqs recommandations de la lettre des évêques cathos du 17/11/2013 ....Toutes mes excuses si je me trompe !
      Wait and see ....

    • 18 novembre 2013 à 12:44 | Ndimby A. (#444) répond à Isandra

      Isandra, bonjour.

      Non, non et trois fois non, il n’y a aucune circonstance atténuante. En faisant son coup d’Etat, Andry Rajoelina savait très bien à quel type de sanctions formelles et informelles il allait s’exposer. Il l’a fait en connaissance de cause, tout en espérant qu’il allait réussir son forcing. Donc ne venez pas me dire qu’il a des circonstances atténuantes. Tant d’inconscience de sa part me ferait plutôt penser à des circonstances aggravantes.

      Si je comprends bien votre point de vue, c’est que vous pensez donc qu’après le coup d’Etat de 2009, la communauté internationale et les opposants nationaux (qu’ils soient pro-Ravalomanana ou tout simplement légalistes) auraient dû s’aplatir devant les caprices du DJ et lui ouvrir un boulevard pour le laisser faire ? Vous n’êtes quand même pas sérieux si vous pensez cela !

      Cordialement

    • 18 novembre 2013 à 13:16 | elena (#3066) répond à Mihaino

      Bonjour Mihaino,
      Il était temps que les élites religieuses, ici catholiques, fassent entendre leurs voix. Mais est-ce qu’elles ne prêchent pas dans le désert ?
      Pendant toute la durée de cette crise, l’élite compradore n’a-t-elle pas démontré qu’elle était bonne chrétienne(prière, jeûne ,mur des lamentations, pape….) ? La religion est très importante à Madagascar et seule la population la plus pauvre doit se résigner ? Les autres, tout va bien, merci !
      Tsy matahoatra an’Andriamanitra ny olona !!!!
      Je suis athée par conviction et catholique de culture, mais je n’ai d’estime qu’envers les croyants sincères ,charitables et tolérants. Nos repères religieux, on les a perdus aussi.
      Il faut espérer qu’il y aura un déclic aussi de ce côté-là !!!! Beaucoup arrivent à survivre grâce à leur religion et leurs croyances, pour les autres : la minorité « happy few bien- pensante et bien croyante » c’est une option !

    • 18 novembre 2013 à 14:24 | Jacques (#434) répond à Isandra

      Mr (ou Mme) Isandra,

      Substitut du Bekamisy-je-sais-tout, à quelques nuances près. Vous voilà en effet à tirer sur Ndimby au lieu d’accoucher vos points de vue quant au sujet qu’il soumet à l’intention des internautes. Si vous aviez été quelque peu attentif (ve) à la ligne directrice de MT vous n’auriez sans doute pas débité pareilles réflexions.

      Vous écrivez, je cite :

      " Le pire,... un éditorialiste qui est censé éduquer, être un exemple pour les autres ne cessent de se rabaisser à insulter tous ceux qui n’ont pas même conviction, opinion que lui ".

      Eduquer, dites-vous ? Servez-vous en donc car Ndimby nous offre tout le temps des "menus" de haut rang, aussi bien sur la forme que sur le fond.
      Insulter, dites-vous ? Quand même, un peu de bonne foi ça ne mange pas de pain.

      Le thème du jour se rapporte aux élites gasy qui - je converge en ce sens vers la même conclusion que Ndimby - n’ont plus droit à aucun chapitre de la vie nationale et le cas des administrateurs civils, par exemple, reste des plus flagrants. Voilà en effet une corporation à laquelle le pays aurait dû s’appuyer aux fins de développement ou d’avenir meilleur mais que les prétendus politiciens qui se sont succedé à la tête du pays ont sciemment ignoré au profit de toute forme de clientélisme, copinage ou encore magouilles de toute sorte.

    • 18 novembre 2013 à 14:34 | Jacques (#434) répond à Jacques

      Rectif : ignorée au lieu de ignoré.

    • 18 novembre 2013 à 15:19 | Boris BEKAMISY (#7905) répond à Isandra

      PATHETIQUE, Isandra !
      Pfotaka !
      Parais il tu as des info concernant le braquage à Paris il y a quelques semaines ? Comme tu est au courant de tout

    • 18 novembre 2013 à 15:55 | Isandra (#7070) répond à Ndimby A.

      Ndimby,

      Admettons que, c’est la prise du pouvoir extra-constitutionnelle perpétrée par Rajoelina qui a provoqué toutes ces sanctions dont la levée est conditionnée par le retour à l’ordre constitutionnel,...soit la sortie de crise.

      Toutefois, pour savoir qui sont les vrais responsables, il fallait répondre les questions suivantes :

      Qui ont provoqué cette crise,...?

      Cet article vous raffraîchir la mémoire :
      http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/crise-de-madagascar-des-causes-51425

      Qui sont les responsables d’enlisement de cette crise, laquelle est la cause principale des tous ces maux...?

      Je laisse sylvain Rabetsaroana la répondre lorsqu’il a répondu un journaliste d’hebdo de Mcar :

      "J’ai la conviction, par cette crise, que certains politiciens malgaches sont avides de pouvoir afin d’assouvir leurs besoins. Une fois qu’ils sont privés de ce pouvoir, ils s’empressent à y revenir par tous les moyens. Il est très difficile de s’arranger et de trouver une solution avec des gens de mauvaise foi. Le changement attendu par le mouvement populaire doit être radical. Il est indécent et malheureux de prendre le peuple pour des ignares. C’est difficile à accepter mais hélas c’est la triste réalité. "

      Rajoelina est-il le seul responsable de tous,...?

      Ravalomanana n’avait-il rien fait pour que cette crise se surgisse et s’enlise...?

      Soyez objectif et juste...?

    • 18 novembre 2013 à 16:39 | Isandra (#7070) répond à Mihaino

      Oui vous avez raison les électeurs voterons le 20/12/2013 pour le candidat qui suivra les qlqs recommandations des évêques cathos,...

      Tout en sachant que le TOUTOU n’appliquera que les recommandations de son mentor vice-président de FJKM, église concurrente,...

    • 18 novembre 2013 à 17:04 | Isandra (#7070) répond à elena

      Hery Rajaonarimampianina a vaincu Jean Louis Robinson dans 11 791 bureaux de vote. Le candidat n° 33 quant à lui a dominé dans 7 603 bureaux de vote majoritairement dans la Capitale et d’autres grandes villes des régions. Source Tananews,...

    • 19 novembre 2013 à 00:05 | el che (#344) répond à elena

      Eh oui, Elena : plus que jamais la religion reste l’opium des pauvres . Beaucoup l’ont compris, et décidé de faire de la foi des pauvres un odieu commerce. (Mivavaka ny alahady , mangalatra akoho ny alatsinaina !").
      Je suis horrifié par l’explosion des sectes dans le pays. Certains gourous exigent même 10% des revenus de prosélytes déjà misérables.
      Les églises classiques devraient récupérer leurs nombreuses brebis égarées.

    • 19 novembre 2013 à 02:47 | Ndimby A. (#444) répond à Isandra

      Isandra

      Sur la question du "qui a commencé", je n’ai pas vraiment besoin de votre article de rappel dans la mesure où moi-même j’avais critiqué les dérapages de Marc Ravalomanana dans un éditorial paru dès le 10 mars 2009, auquel j’ai rajouté une analyse sous 9forme de lettre ouverte à Ravalomanana le 25 mars 2009. Je vous rappelle que ne suis pas un zanak’i dada et suis donc lucide. Mais ces erreurs de Ravalomananana ne sauraient jamais justifier à mes yeux un coup d’état. Je suis d’ailleurs assez amusé de vos circonvolutions syntaxiques pour éviter d’appeler un chat un chat ("prise du pouvoir extra-constitutionnelle perpétrée par Rajoelina").

      Quand à l’argument Daewoo soutenu par l’article que vous citez, vous savez bien que c’est un argument attrape-nigauds, utilisé par Rajoelina comme prétexte pour donner un maquillage acceptable et nationaliste à son coup d’état, alors que sa seule et vraie raison était la protection de ses intérêts personnels, touchés par la fermeture de Viva.

      Enfin, vous avez fait semblant d’oublier ma question, que je réitère donc ici. Si je comprends bien votre point de vue, c’est que vous pensez donc qu’après le coup d’Etat de 2009, la communauté internationale et les opposants nationaux (qu’ils soient pro-Ravalomanana ou tout simplement légalistes) auraient dû s’aplatir devant les caprices du DJ et lui ouvrir un boulevard pour le laisser faire ?

      Quant au point de vue du candidat orange défroquée et presque zéro virgule, on s’en passera.

    • 19 novembre 2013 à 08:54 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Boris BEKAMISY

      Je voudrais dire à ISANDRA que le Boris Bekamisy numero 7905 qui vous repond ci-dessus n’est pas du tout le VERITABLE BORIS BEKAMISY tant redouté par les Ravalosites qui lui est numero 4810 et qui fait delirer systematiquement les Zanakidadany.....y compris meme et très souvent le pseudo -Edotiarialiste de la LEGERTE ....qui visiblement soufle le chauds et les froids ce dernier temps !!

      On savait que la methode des NULs infectent ce forum et avec une telle BASSESSE d’esprit ils s’autoproclament...... ELITEs !!

      PATHETIQUE !! y aura t-il d’autres mots devant leur DELIRES ?

    • 19 novembre 2013 à 09:37 | carlota (#7168) répond à Ndimby A.

      Cher Ndimby,

      L’éditorial tombe à point nommer mais ne va pas jusqu’au bout. Sans doute, aurait-il fallu consacrer un article à part pour traiter d’un sujet que l’on a souvent tendance à oublier dans la fonction publique (au moins les militaires le font) : quid de la responsabilité de ces fameux élites, suite à coup d’Etat, changement de régime ? Quand est-ce que ces "élites" commenceront à comprendre qu’ils doivent répondre de leurs actes ou de l’absence d’actes ? C’est trop facile de tout rejeter sur les politiciens de haut vole, professionnel en retournement de veste et pillage "manara-penitra". Un régime tiens souvent parce que quelque part des "élites" serviles et soucieux de protéger leur place, se savent impunis, et que le moment venu ( de rendre des comptes) il pourront toujours dire :"nous sommes des techniciens". Malheureusement, un technicien qui prend, ou ne prend pas, une décision, aussi technique soit-elle, mais ayant des conséquences politiques, reste avant tout un POLITICIEN. Pire que les vrais politiciens, il n’assume pas sa fourberie politique, prêt à se prostituer au premier changement de régime.
      De tous les régimes successifs, les politiciens de l’époque ont-ils mis en joue les magistrats au moment du délibéré au cours des fameux procès (contre Ratsiraka et sa clique, contre Ravalo et ses sbires, … ) ? Pareil, a-t-on forcé manu militari les agents du fisc ou de la douane à pourchasser les entreprises mal vues par les pouvoirs successifs en place ? … Ces fameux "hauts fonctionnaires" ont accompli leurs actes en totale connaissance de cause, espérant prolongé leur bail … pathétique.

      Bref, que faire pour que chacun réponde de leurs actes, du politicien aux "élites" ?

    • 19 novembre 2013 à 11:46 | Isandra (#7070) répond à Ndimby A.

      Mr Ndimby,

      Au début, je rajoute cet article pour vous montrer quelle était l’ampleur des actes de Ra8, pourquoi le peuple se sont soulevé en 2008 contre lui...d’où la révolution orange :

      http://www.madagate.com/madagascar-informations-politiques-malagasy-photos-madagascar/a-la-une-de-madagascar/madagate-video-et-affiche/849-les-comptes-de-fait-de-marc-ravalomanana.html

      La radio Viva est un symbole des abus de Ravalomanana, elle n’est que l’une de nombreuses victimes de son administration,...

      N’oubliez pas Ndimby que cette révolution avait été commencé par une simple manifestation à Ambohinjatovo comme nous trouvons aux pays démocratique pour dénoncer les mauvaises pratiques,... mais, après l’arrogance et les provocations de Ra8, là seulement, elle prenait de l’ampleur et une autre forme. Vous vous souvenez qu’il avait carrément snobé la table de négociation de le Hintsy, sous prétexte qu’il n’a pas trouvé l’intérêt pourquoi il devait y aller,...

      Face cet entêtement, détermination de ne pas céder,... que faire si vous étiez à la place de Rajoelina,...? se résigner,...?, effectivement Non, Il n’y avait que deux options qui restaient pour lui et ses partisans :

      - Soit, attendre les élections pour faire un bloc contre Ra8 :
      Ce serait une voie perdue à l’avance, vu le vérrouillage qu’il avait mis en place contre ses opposants, cet extrait de l’article de Madagate le prouve :
      "Réélu à nouveau en décembre 2006, Marc Ravalomanana, après avoir toiletté la constitution (lui aussi et le « Oui » l’emporte avec 75,33%), le 4 avril 2007, dissout l’assemblée nationale le 26 juillet 2007. Voici le résultat des élections législatives anticipées du 22 septembre 2007 : TIM 105 sièges (sur les 127 disponibles), LEADER-Fanilo 1, Indépendants 11, Autres 10. Grisé par cette victoire sans péril, Marc Ravalomanana n’a pas pris au sérieux le taux d’abstention proche des 80% à ces législatives-là. Sûr de sa majorité, il croyait pouvoir faire tout ce qu’il voulait. Comme Tsiranana, comme Ratsiraka, comme Zafy."

      - Soit, aller jusqu’au bout(de la révolution) par tous les moyens : Comme la première était impossible, Andry a été obligé de choisir cette dernière, tout en sachant, bien sûr, les conséquences,...Et nous savons tous la suite.

      Et la crise est toujours là, pourquoi,...parce que, nous avons affaire à un mégalomane, qui cherche à tout prix à revenir au pouvoir sans penser les intérêts du peuple...d’où le blocage depuis quatre ans...

    • 19 novembre 2013 à 11:51 | Isandra (#7070) répond à Boris BEKAMISY

      C’est pourquoi, je n’ai pas répondu cet post,...j’avais un doute,...

      Ils piratent tout, usurpent tout,...

      Vous n’êtes pas le premier, Basile a déjà connu cette pratique malsaine...

      C’est vraiment pathétique,...

    • 19 novembre 2013 à 19:35 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Isandra

      Je viens de lire tres tardivement ce post

      C’est quand mème ’marrant’ pour un ’INTELLECTUEL’ tel qu’Isandra de se cacher
      derrière cet argument farfelu

      Mais c’est la faute de Ravalomanana si Rajoelina a échoué pendant ces (presque) cinq ans

      Et si je comprends bien , en fait Isandra , sans le dire traite Rajoelina de C.O.N. !!!

    • 19 novembre 2013 à 19:54 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Rakotoasitera Fidy

      Pour rassurer Isandra

      Il n’est pas seul à penser ainsi

      Un certain Fery vaoavotontakely n’a pas hésité à éxécuter un ’tsipa-doha ny laka nitana’ envers ce pov’c.o.n.

      Est ce pour cela que les Hajo , Vittal , Rolland se sont unis pour ne pas soutenir mister Fery au deuxième tour ???

      Mais (pour paraphraser el senior Iarivo ) c’est qui QUI a fait des additions (Hajo + Vittal + Rolland . Fery ) aboutissant à plus de 50°/° au deuxième tour ????

      Car aux dires des trois caballeros cités plus haut d’aucun serait tenté de faire l’opération suivante 15 otés de 10 otés de 7 otés de 4 = -6

      Avouez que ce serait RIGOLO quand mème

      QUI SAIT ???

    • 19 novembre 2013 à 20:02 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Isandra

      Et c’est pour ça que Robinson , MALGRE TOUT , est sorti premier

      Je comprends pourquoi les Hajo , Vittal et Rolland se sont détachés de votre Fery

      En sachant qu’avec des looser comme vous et raborisy Fery serait perdant sur tous les tableaux

    • 20 novembre 2013 à 01:19 | Ndimby A. (#444) répond à Isandra

      Isandra

      Je vous repose (pour la 3ème fois) la question.

      Si je comprends bien votre point de vue, c’est que vous pensez donc qu’après le coup d’Etat de 2009, la communauté internationale et les opposants nationaux (qu’ils soient pro-Ravalomanana ou tout simplement légalistes) auraient dû s’aplatir devant les caprices du DJ et lui ouvrir un boulevard pour le laisser faire ?

    • 20 novembre 2013 à 03:53 | ramaso (#7441) répond à Rakotoasitera Fidy

      D´oü tenez vous ce tableau ?que les HAJO,Vital,et Roland se sont detaches de HERY ?Avec les coups bas de RAJOELINA contre C.VITAL350 4X4,plus T.SHIRTS bloques,fermeturre de KOLO TV pour HAJO etc...que ces derniers vont rallier LE DJ. pour contrer HERY.R.le combat c´est de tt faire pour degager RAJOELINA,HERY R. a bien raison de ne pas vouloir porter l´etiquette de RAJOELINA qui a casse le pays en 4+ ce qui a ete realiese pendant 50 ans:social,culturel,economique mm si c´etait pas bcp mais qui etait palpable:les enfants allaient a l´ecole gratuitement,et j´en passe...RA8 et RATSIRAKA sont des enfants de choeur par raport a RAJO.au point de vue CASSE DE MADA.mm s´il n´a pas de salaire comme il chante.Je n´avais pas du tt apprecie HERY R.au debut quand on criait que il est le canditat de RAJO.et JLR de celui de RA8.C´etait le choix entre la peste et le cholrea,maintenant il n´y a plus de cholera seulement la peste RA8 car HERY R.s´est debarasse de RAJOELINA de cette maladie,il a raison,il n´est pas bete,comment voulez vous qu´il porte encore le nom pourri de RAJOELINA qui va le conduire a la defaite,la il est clean,propre sans le sale eau RAJOELINA,je trouve maintenant HERY.competent,convainquant,et superieur par rapport a JLR lourd dans ses prestations.

    • 20 novembre 2013 à 11:11 | Isandra (#7070) répond à Ndimby A.

      Oui, si vous voulez,…ils étaient en connaissance de cause,…

      Comme j’ai déjà mentionné sur mon post plus haut, ils ont été obligé de procéder ainsi, face à l’obstination de Ra8,…alors que les appareils électoraux ont été presque verrouillés en sa faveur.

      Rajoelina et son équipe étaient naïfs d’avoir confiance en France, et son influence dans le monde, qui n’hésite pas à abandonner au moment fort et d’avoir négligé, sous estimé la fidélité des américains envers Ra8.

      Nous n’avons pu que constater, aujourd’hui, l’injustice qui prévaut dans ce monde,… :

      Si Rajoelina était pro-Américains, avec la démission de Ra8, la manière dont le pouvoir a été transféré avec toutes les formalités y afférentes, sa prise de pouvoir aurait été reconnu dès le premier jour, ces sanction n’auraient même pas été appliquées,… C’était le cas, en 2002, coup d’état reconnu, du fait que les acteurs étaient pro-USA…

      Snif,…

    • 20 novembre 2013 à 11:44 | Isandra (#7070) répond à Rakotoasitera Fidy

      Il fallait que vous puisiez davantage, pour connaitre vraiment les pratiques politiciennes ici à Madagascar...que de marchandage...,pour avoir plus de chance, il faut bluffer,...que de bluff...

      Attendons la suite,...

    • 20 novembre 2013 à 17:02 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à ramaso

      En evitant la peste et le cholera , comme vous dites ..

      Vous avez opté pour le ’barika’ ??

      Vous etes à Tana ou en France ramaso ??

      Je vous pose cette question car à Tana ; tout le monde est au courant que Hery
      n’aura plus ni le soutien de Rajoelina , ni le soutien de Hajo , de Rolland ni de Vittal

      Ces trois derniers vont concentrer leurs efforts dans les legislatives

      D’ailleurs , privé de ses principaux bailleurs la question est de savoir si Hery
      ne va pas laisser sa place à ... Hajo !!!!

      Car Hery sans Rajoelina et les trois cités plus haut N’A AUCUNE CHANCE !!

      Vous voyez à quel point vos favoris (Hery en tète) se soucient des désidérata
      des malagasy qui ont voté pour lui

      Et je vais mème vous dire : Rajoelina voulait , à un moment , annuler ... ce second tour

    • 20 novembre 2013 à 22:59 | ramaso (#7441) répond à Rakotoasitera Fidy

      Je vais d´abord repondre a votre question oü je suis:je vis de l´autre cote du RHEIN,sinon je regarde tts les jours les revues de presse et les JT.de MADA.j´ecoute les stations radios RNM,ANTSIVA en direct. Donc je suis au courant des evenements a MADAGASCAR Mr.FIDY,je ne vous comprends pas que vous dites que HERY R.n´aura plus le soutien de RAJOELINA et deROLLAND,HAJO,et VITTAL C.un soutien qu´il n´avait pas du tt pendant le 1er tour puisque ces derniers etaient aussi dans la course, d´apres moi HERY R. n´a pas conquis le centre c´est justement a cause de cette etiquette:candidat de RAJOELINA qui est le responsable de tts les maux a MADA.l´electorat s´est rue vers JLR,rien que pour degager RAJOELINA qui s´accroche a affirmer que HERY R.est son homme.HERY a bien dit que ses bailleurs viennent de partout dans le monde,il aura des soutiens de la part des autres candidats a qui RAJOELINA a fait des coups bas.HERY R. n´etait pas mon favorit mantenant il l´est.

  • 18 novembre 2013 à 11:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Toujours des critiques vis-à-vis des intellectuels ou autres "MALGACHES",mais il faut avoir de l’honnêteté intellectuelle pour oser dire ceci :-"TOUT ce qui est ou fait par les Malgaches est considéré==toujours mauvais== et tout ce qui vient des étrangers est à prendre toujours==tout bon==,sans discernement (-sans capacité à apprécier avec justesse et clairvoyance une situation,des faits-).
    ="COMMENCONS PAR NOUS RESPECTER,NOUS-MÊMES et FAISONS CONFIANCE AUX MALGACHES -quels qu’ils soient"=
    Bref,un respect mutuel et une confiance réciproque aux Malgaches.

    =="MADAGASCAR AUX MALGACHES",UNE et INDIVISIBLE"=

    - "Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale"-

    ra_valomananakotoniraini_joelina_mahefa-ary-soa

    VIVE MADAGASCAR.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 novembre 2013 à 13:09 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Là Basile on se rejoint un peu nos idées à propos des "élites" , le rôle de Ndimby A est ici de dénoncer les faits , et j’avoue ( étant fonctionnaire de l’état) que nous ne sommes pas tous des élites si on se réfère à un bon technicien , un chevronné de la fiscalité , .....cela est la conséquence de la corruption ( le mal de ce pays) qui est devenue une monnaie courante à M/ar .Personnellement , je peux vous confier qlq choses , après mes études à Ankatso j’ai réussi aux examens organisés par l’état malagasy c’était un concours d’entrée dans un corps de fonctionnaire de l’état .Nous sommes 100 personnes alors que le nombre des postulants c’étaient 5000 ou 6000 , heureusement j’étais parmi les admis .Étant un jeune sortant de l’université , je n’ai pas le moindre chou je n’ ai ni un champ de culture ni une maison , juste ma matière grise .C’est vrai que cette pratique a daté depuis longtemps , je connais un collègue qui n’a même pas un diplôme de maitrise et maintenant il va étudier à l’ENAM( l’équivalent de l’ENA ). Mais Ndimby devrait à mon avis distinguer les vrais élites aux autres corrompus car à mon sens il met tout dans le même sac .C’est très facile d’accuser de tort et à travers nos élites mais un peu de respect quand même .

    • 18 novembre 2013 à 13:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à hrrys

      hrrys,
      Mon regretté grand frère était un des fonctionnaires des douanes (-redoutables-) depuis la première République.Il était ,un fonctionnaire dans ses tripes mais il est mort en service. ;

      Une fois ,il était venu en France,par le truchement d’un voyage offert par les compagnies aériennes à Ivato,pour ==TOUT LE MONDE==de la sécurité et des douanes de l’aéroport.
      A l’époque,le départ,pour DAGO était encore,à ORLY.
      Dès sa première semaine,en France,avant qu’il aille à gauche,à droite,j’ai demandé à un "AMI" de l’aéroport==PATRON DE LA SECURITE,Commissaire Principal==d’introduire mon grand frère auprès des DOUANES,de la Police des Frontières par visite de courtoisie,parce qu’il n’a pas d’ordre de mission,ni un passeport de service.

      Une semaine,dans les couloirs/bureaux des divers services de l’aéroport,il me disait :
      - "les français ne travaillent pas beauicoup mais ils sont efficaces".
      Ma simple réponse :
      - "à TOI de voir ce que tu peux faire à Tana,comme il n’était pas INSPECTEUR ,il voulait prendre le livre de Raymond Barre pour passer au grade supérieur.
      Je lui disais :
      - "JE CONNAIS TA REPUTATION,depuis le Père TSIRANANA,le pompier de service, pour mettre un peu d’ordre,à TAMATAVE,à Nosy-Be Hell-ville et la création ==avec X==d’une sorte de brigade mobile pour surveiller les "DOUANIERS",surtout à IVATO.

      Hrrys,c’est vrai ,être fonctionnaire dans un Pays en développement est difficile..N’oubliez pas qu’on vous envoie les cancres pour vous conseiller.Les meilleurs n’iront pas dans un Pays en développement pour perdre leur==temps==
      Ayez confiance,en vous-même,c’est la "PRIORITE"des priorités
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 novembre 2013 à 11:21 | gasy_kely (#439)

    Es-ce que quelqu’un peux m’expliquer clairement ce qu’est une élite ? Un diplômé ? et à partir de quel diplôme ? Un penseur ? un responsable administratif ? Un tangalamena ? Un leader d’opinion ?

    Personnellement, je déteste ce mot. Ma théorie : c’est la pensée "élitiste" qui nous a ruiné. Je n’y connais rien en anthropologie etc... Mais de ce que j’ai vu, notre société est une société patriarcale. Il faut suivre la pensée du patriarche.. et nous avons merveilleusement utilisé ce système pour nos "élites". Dans un bureau, personne ne doit avoir la voix plus haut que le Chef ; dans une église faut pas critiquer le "Responsable religieux". Ce qui nous fait une société assez statique, et qui ne changera qu’en mal, la corruption des "élites" et des "patriarches" ne fait que parachever l’œuvre. Et du peu que j’ai lu, pour nos amis Nationalistes, c’était déjà pareil à l’époque de la Royauté, c’était les chefs de guerre qui faisait leurs lois.

    En passant, Ndimby, si l’ENA permet à la France d’avoir une certaine stabilité et de l’organisation. On ne peux pas dire que ça soit le meilleur modèle de gouvernance : à combien coûte la dette de la France ? Mais, y-a-t-il vraiment un pays avec un système modèle ? Sur ce point précis, je ne sais pas ce qu’on apprend à l’ENAM, mais en tout les cas, les faits me permettent de dire que nous devons trouvé notre modèle. Il faut que l’ENAM innove !!

    Tout ça pour dire, je fais partis des "illuminés" décrit par Ndimby. On a touché le fond et malheureusement, on peut encore creuser. Mais, je crois aussi que nous pouvons encore inverser la tendance. Ce n’était pas parfait, mais nous étions capable de renverser la vapeur entre 98 et 2000 ou 2003.. 2006. Mais ça, on en parle pas souvent. Dans les 5 ans à venir, on n’aura pas de gouvernement qui fera bien les choses, par contre on aura toujours des parents qui se battront pour la formation de ses enfants, des jeunes qui feront du "bizna" pour s’en sortir, des jeunes qui sont capable d’apprendre pour avoir des diplômes. Il faut motiver ses gens là, il faut les pousser. Et je ne pense pas que "se focaliser" sur les dérives soient la meilleure solution. Pour être claire, je ne demande pas à Ndimby de trouver la solution pour notre pays : il le fait déjà si bien en dénonçant. Mais je pense que dénoncer ne suffit plus, il faut que dès maintenant, on essaie de souffler un vent et une dynamique positive. De dénoncer et PROPOSER...

    Gasy kely tsy mahay !!

    • 19 novembre 2013 à 12:59 | hifi (#7907) répond à gasy_kely

      Merci Gasy Kely ! je pense qu’il n’y a plus d’elite malagasy apres la mort du regrette A. Rakoto Ratsimamanga. Pour moi elite veut dire celui qui est reconnu par ses pairs [ceux qui ont approfondie une meme science ou un meme savoir], humble et ayant une honetete intellectuelle irreprochable.
      Actuellement, il est difficile de trouver un vrai savant et encore plus un honete homme (femme). Le port de masque est de mise. La plupart de ceux qui ont fait des etudes sont prets a vendre leur ame en echange de place politique, etc.

    • 19 novembre 2013 à 20:06 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à gasy_kely

      Se réferer à la déclaration du sieur Rajoelina , sur la place de treize mai

      Mesdames , messieurs je vous demande d’applaudir tres fort monsieur Augustin
      Andriamanananoro : UN ELITE venant d’Europe

    • 20 novembre 2013 à 13:20 | gasy_kely (#439) répond à Rakotoasitera Fidy

      Vous me parlez d’un cas précis, je vais essayer de répondre sur ce cas là. J’y connais rien de Mr Augustin : s’il est honnête etc... Je ne m’y prononcerai pas la dessus. Par contre ses décisions me laissent perplexes : lancement du TNT. La télécommunication a de bien car elle octroie "le droit à l’information de chaque personne". Après 4 ans d’appauvrissement, pourrait-on encore acheter des décodeurs pour regarder la télé ? Et donc pourrait-on encore avoir droit à l’information ? Si on juge, ce fait, ce n’est pas ce que je dirais un élite, mais encore une fois, j’ai pas la définition.

      Gasy kely tsy mahay !!

    • 20 novembre 2013 à 13:40 | gasy_kely (#439) répond à hifi

      Hifi, si je me réfère à votre définition, je suis d’accord avec votre définition, nous aurons jamais d’élite.

    • 20 novembre 2013 à 17:05 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à gasy_kely

      Vous avez répondu , vous mème , à votre question gasy_kely

  • 18 novembre 2013 à 12:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Je suis un peu inquiet :
    - "Midi Mada",avant le "PREMIER TOUR.
    et maintenant
    - "La Gazette de la Grande Île",avant le second tour.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 novembre 2013 à 12:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A la lecture des journaux de la place :
      - "Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA remercie ses partisans et leur demande de rester vigilants et mobilisés pour faire élire le Docteur Jean Louis ROBINSON,au second tour de l’élection présidentielle.
      Marc RAVALOMANANA est confiant en la sagesse de la Population Malgache qui ne répond pas aux multiples provocations :
      - fraudes car les 30 % sont devenus 21 %,
      - utilisation abusive des deniers publics et des matériels de l’Etat Malgache,au premier tour de l’élection présidentielle de 2013,
      - tentatives de disqualification de JLR.

      Le choix du Professeur Eugène MANGALAZA,comme Directeur de Campagne,est un témoinage de ==NON-EXCLUSION==
      Le Président Marc RAVALOMANA a donné des consignes de vote pour les législatives==DEPUTATION==,en faveur des candidats de la "Mouvance RAVALOMANANA" et "Zanak’iDada".

      Et lee Evçques de Madagascar concluent :
      - "Donnons-nous la main pour bâtir l’Avenir de Madagascar".
      Lors de leur réunion à Antananarivo,
      - "Ces Evêques parlent de :
      - "Les causes ethniques et le Pouvoir de l’Argent ont été les plus forts durant la campagne électorale du premier tour de l’élection présidentielle de 2013.
      - "La POPULATION RURALE" regardait avec impuissance l’étalage des richesses avec les véhicules 4X4 et les hilicoptères alors que cela n’arrive pas jusqu’à eux.
      - "La dépradation des conditions sociales==du quotidien de la Population==
      - "L’Insécurité et l’INCAPACITE de l’Etat à protéger la Population".
      - "La loi du plus fort qui s’installe petit-à-petit.
      - "La prolifération des rapts d’enfants et du trafics d’orgagnes"==
      - "LES MALGACHES NE SONT PAS DES SAUVAGES"==affaire de Nosy-Be==
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

      - C’est le "POUVOIR d’AVOIR" qu’on veut installer,voilà pourquoi de telles choses prolifèrent.
      - "Les valeurs Malgaches sont bafouées".
      - "Ne vendons pas notre Patrie".
      - "Ne faîtes pas des Malgaches de simples outils pour s’emparer du Pouvoir"
      - et== "QU’ON N’OUBLIE APRES POUR NE PENSER QU’A LA FAMILLE et AUX AMIS==.

      =="CONSTRUISONS ENSEMBLE L’AVENIR DE NOTRE PAYS,MADAGASCAR,UNE et INDIVISIBLE"==
      Les Evêques de Madagascar.

    • 18 novembre 2013 à 12:53 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - trafic d’organes

    • 19 novembre 2013 à 20:12 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Peut etre une réponse

      Ceux qui avaient acheté tous les médias à Tana pour appuyer Fery vaoavaotontakely ne veulent plus voir la gueule de celui ci pour ce second tour
      pour cause de non reconnaissance et de complexe de supériorité envers ses bailleurs
      Qu’en pensez vous ???

  • 18 novembre 2013 à 12:21 | manantena fa niova (#4971)

    Elites, dites-vous ?
    Cette conversation avec une jeune proche qui était en 2ème de droit avant 2008, me revient :
    - Enfin, on aura de jeunes diplômés qui ne verseront plus dans la corruption, vu la lutte qui se fait actuellement, ai-je avancé.
    - Tu parles ! la majorité de mes collègues disent qu’ils travailleront soit à la douane soit aux impôts car, semble-t-il, c’est dans ces ministères qu’on peut s’enrichir plus rapidement...

    Quant à la fonction de diplomate et des "fonctionnaires d’autorité" , au lieu de commentaire, permettez-moi de recopier ici ce que je viens de lire dans
    http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2013/11/18/vakinakaratra-un-diplomate-convoque-les-chefs-de-district/

    Une ingérence de trop. Un diplomate très connu pour son implication sans limite dans les affaires politiques malgaches se permet de convoquer des chefs de district à une réunion qui se tiendra dans la discrétion totale. C’est le cas aujourd’hui à 20h de tous les chefs de district de Vakinakaratra, région où le candidat Jean Louis Robinson a réalisé au 1er tour un succès total en termes de nombre de voix obtenues. Dans la lettre de convocation adressée à ces autorités administratives qui sont tenues par l’obligation de neutralité étant donné qu’elles sont catégorisées dans ce qu’on appelle les « fonctionnaires d’autorité », on leur demande de faire le déplacement sans être accompagnés ni de leur chauffeur, ni de leur femme. Une question se pose : « En vertu de quelle autorité, cet ambassadeur se permet-il de convoquer à une réunion secrète ces chefs de district ? »

    • 18 novembre 2013 à 13:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à manantena fa niova

      - "vous faîtes allusion,peut-être, à l’Ambassadeur de France".
      - manantena fa niova,SVP :
      - "C’est un bon conseil neutre,pour ces fonctionnaires d’autorité qui se déplacent à un meeting politique en tant que==SIMPLE== citoyen.Point barre !

      C’est un sage conseil à retenir.Ne cherchez pas la petite bête.
      - "Qui aime bien châtie bien".
      Sans d’autres commentaires.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 novembre 2013 à 13:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à manantena fa niova

      - "vous faîtes allusion,peut-être à l’Ambassadeur de France".
      manantena fa niova,
      C’est un bon conseil neutre,ces fonctionnaires d’autorité se déplacent à un meeting politique en tant que==SIMPLE== citoyen.Point barre !

      C’est un sage conseil à retenir.Ne cherchez pas la petite bête.
      - "Qui aime bien châtie bien".
      Sans d’autres commentaires.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 novembre 2013 à 15:26 | manantena fa niova (#4971) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Merci, vous êtes donc dans le secret des rois.

      Seulement je ne savais pas que nos administrateurs civiles étaient sous influence de cet ambassadeur qui aurait dû faire une simple annonce publique, comme le fait souvent d’ailleurs le conseiller de l’ambassade US, et dernièrement cette lettre des Evêques, au lieu de cette convocation secrète à venir la nuit même sans chauffeur...

      Bref, libre à vous de toujours jeter des fleurs à cet ambassadeur, mais avec tout ce qu’on a vécu pendant 4 ans...POINT BARRE !

    • 19 novembre 2013 à 01:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à manantena fa niova

      Vous parlez toujours de la FRANCE mais quelle FRANCE exactement ?
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 novembre 2013 à 12:23 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et Bonne journée à tous.

    Notre éditorialiste a oublié l’IGE (Inspection Générale de L’état) rattachée à la présidence sous RA8 et depuis 1972 n’était plus que l’ombre d’elle-même.

  • 18 novembre 2013 à 13:09 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Merci l’éditorialiste, chapeau ! vous avez bien décrit la malédiction qui frappe notre pays.
    Mais comment on est descendu très bas amenant ainsi certains à affirmer qu’il nous sera très difficile de remonter la pente ?
    Tsilavina Ralaindimby disait ainsi de la dépravation morale des prétendus élites politiques malagasy : le cycle du " Manongana, Manangana, Manangona, Maningana ou cycle du 4M". Sur ce point, la plupart des riches et privilégiés des 30 dernières années ont pu amasser des fortunes après leur incursion dans la vie politique, chaque régime a apporté son lot de nouveaux bourgeois, petits ou grands.
    Feue Nadine Ramaroson disait quelques temps avant sa mort : "eto amintsika, ny tsy vanona foana no vonona hitondra, fa ny vanona tsy vonona foana". Le pays a toujous été dirigé par des bandits et malfrats intélligents, s’habillant de qualificatfs ronflants d’élites du tiers monde.
    Le petit morveux et petite frappe du moment au summum de son pouvoir ne fait que repandre partout l’idée et l’attitude comme quoi ça ne sert à rien de reussir dans les études pour devenir un dirigeant, il suffit juste d’avoir la volonté de le devenir, et d’y prendre goût et se délecter des attributs associés à ce pouvoir.
    Mais celui qui a inoculé dans ce pays ce virus dangeureux est toujours là imperturbable : c’est le capo de la culture du pillage organisé, le chantre de la mise en coupe réglée des richesses communes, le pablo escobar version africaine, l’intellectuel qui a semé la culture de la médiocrité dans un terreau bie composé de gueux en puissance : l’amiral rouge ra-dédé.
    Vous vous rappelerez sûrement qu’à l’époque, il vous suffit d’avoir créer un parti politique et d’adhérer à son FNDR à lui, et la porte du pouvoir vous sera ouverte pour devenir CSR ou ministre et/ou vice versa.
    Rappelez du cas de l’illustre Solo Norbert Andriamorasata.
    Ne voyez vous pas que ra-dédé a beaucoup d’adeptes ?du moment qu’il y a une révolutimmmn au bout, rouge ou orange ?

    • 18 novembre 2013 à 13:33 | hrrys (#5836) répond à Vohitra

      Les problèmes ( de système et de structure ) de ce pays ne se résument pas à un point et les solutions qui va avec sont trop complexes et sont également difficile à étaler ici .Pourquoi parce qu’ à mon avis on devrait remonter des années en années pour savoir quels sont les maux qui ont sévi ce pays. Nos dirigeants successifs se préoccupaient de leurs propres intérêts durant leurs règnes et après qlq jours ou qlq heures l’instant même ou leurs successeurs ont monté au trône il est redevenu normal , il voit tout , et il critique tout .Qlq’ un a dit plus haut le virus de "cépamafot ", c’est vrai il a raison .On accuse les français , les américains , les chinois .....mais on ne se rend jamais compte que qlq fois il y a une grande part de nos responsabilité .On accuse DDR, R8, Zafy , ANR les origines de tous nos malheurs mais à mon avis la responsabilité est partagée et entre eux et entre nos citoyens .DDR était l’oubli de l’histoire en 1991 et voilà en 1996 on a refait ou reproduit son histoire en 1996 .R8 s’était enfui en 2009 et voilà en 2013 on est entrain de lui faire revenir sur son trône sans compter ses mauvaises gestions , sa dictature , ses despotes.

    • 19 novembre 2013 à 19:23 | DIPLOMAT (#846) répond à hrrys

      Oui certes ON accuse ... ON se décharge de nos propres responsabilités , de notre incuries, de notre malhonnêteté sur les puissances étrangères, lorsqu’il s’agit d’étrangers, ET de nos Karana, ou Vazaha mais surtout Karana pour la mal être intérieur .

      Et oui, il est toujours plus facile de designer des bouc -émissaires lorsqu’on ne sait pas prendre NOS responsabilités.

      Il y a un point commun dans les 2 CAS énoncés plus haut . C’est le mot récurent de corruption. L’argent est le critère de réussite aux yeux des Malgaches. Les Richesses culturelles , morales n’ont pas a quotte. En effet, qui s’attarderait aujourd’hui devant les bonnes attentions d’un citoyen pleines de bon sens, face à des riches débarquant de sa 4X4 avec ses lunettes et ignorants le "petit peuple" de mendiants , ou pire devant un "cretin" de commandant ou de Colonel , bombant le torse et entouré de 3 ou 4 sbires armés jusqu’au slip.

      Alors le chantier est immense. Il faut redonner le goût de l’effort, du patriotisme, de la famille, de la patrie.
      Refondre toute la justice, tous les politiciens, toutes nos relations avec nos "partenaires".

      Il faudra être fort, diplomatiquement, pour être juste. Juste pour ne pas se laisser bouffer, et se faire respecter.

      Qui de Hery ou de Jean Louis saura être ce connétable digne des grands de ce monde afin de donner à notre pays le respect des pays comme l’Argentine, le Chili (qui vient aussi d’elire une nouvelle fois une femme) ou plus proche de nous ... LE lIBERIA (encore parmi les plus pauvre des pauvres il y a encore quelques années) .

    • 19 novembre 2013 à 20:46 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à DIPLOMAT

      DIPLOMAT

      En 1994 le GRAD FRANCE est allé à Antsirabé pour assister à un ’kongresy paritra’ du Grad-Iloafo

      On nous a logé à l’hotel des Termes . Au p’tit dej , lendemain de notre arrivée ,
      un jeune Karana-pakistanais s’est joint à nous et d’emmblée nous atenu ce discours

      "Ovrez cette malette , vous y trouverez notre base de discussion (la malette devait contenir 250 000 000 -deux cents cinquante millions FMG à vue d’oeil)

      Et ce jeune homme de nous énumérer ce qu’il voulait en échange

      Mais dès qu’on lui a bien précisé le poste et le boulot que nous faisons en France il est devenu tout rouge se cofondant en excuses MAIS tout de suite
      a rebondit sur des :

      Je peux multiplier par dix cette base

      Pourquoi TOUT CA Diplomat ??

      Tout simplement QU’AUCUN MALAGASY HABITANT MADAGASIKARA ne pourrait résister devant de tels appats

      Alors ne revez pas trop ... et si un OPK (que je réprouve) a été organisé contre ces karana que feu Ravony désignaient à juste titre comme une COMMUNAUTE A RISQUE c’est que , comme l’on dit chez nous : AO RAHA

  • 18 novembre 2013 à 13:12 | bbernard (#6880)

    Enfin un éditorialiste qui se mouille et ose dire les choses telles qu’elles sont. Les esprits malhonnêtes et chagrins que nous connaissons bien sur ce forum ne vont pas tarder à le taxer de partisanisme et de critique systématique des malgaches. Et pourtant, il a tristement raison dans son analyse. Pourvu que cela change !

  • 18 novembre 2013 à 13:42 | alika mirenireny (#3197)

    salama
    par curiosité ,jetez un oeil sur page actu de Google : Actualité"
    http://tinyurl.com/pguhh4n
    par contre devons signaler réactions des 2 candidats, dés 6h ce matin
    colationnées par Tarabey
    http://www.rfi.fr/emissions
    mdr,
    jetez un oeil sur les "chacaux" qui harcélent
    @Ndimby_A
    jusque dans sa chambre ?
    https://twitter.com/search?q=%40Ndimby_A%20&src=typd&f=realtime

  • 18 novembre 2013 à 14:10 | Tsisdinika (#3548)

    Pour définir ce qu’est l’élite dans ce pays, à cette époque précise, il ne faut pas chercher loin. Il existe un exemple concret. Il est même homonyme : je parle de Jaona "Élite".

    Pourquoi ce monsieur croit-il avoir une destinée politique ? Parce qu’il a de l’argent ! D’où la recette assez simple qui résume ce que sont les éléments constitutifs de l’ l’élite à Madagascar : si t’as de l’argent c’est que t’es forcément quelqu’un à émuler et que tu mérites d’être un leader politique.

    Et c’est pas une simple vue de l’esprit vu que ce sont les électeurs eux-mêmes qui valident le schéma. Pas la peine d’avoir fait les grandes écoles. Jaona Élite est dans la droite lignée des Ravalomanana et Rajoelina. Ils sont à l’opposé de l’élite qui dirigeait avant : idées grandiloquentes, beaucoup de kabary fa tsy asa ; c’était l’époque dorée des Ratsiraka et Zafy. La pauvreté ayant été seul le secteur qui a connu une très forte croissance sous leurs présidences, l’électorat se tourna naturellement vers les seuls modèles de réussite qu’ils trouvaient : les businessmen self-made. Sans éducation mais débrouillards. Mais les lacunes dans leur formation deviennent vite rédhibitoires et on en paie encore le prix maintenant.

    Quel élite nous faut-il donc à Madagascar ? Peut-être quelqu’un entre les deux modèles ci-haut. Un minimum d’éducation et de culture politique et un certain savoir-faire économique. Mais surtout quelqu’un d’intègre. Une espèce en voie de disparition à Madagascar sinon éteinte.

    • 18 novembre 2013 à 17:35 | Lambosoa Rajaonah (#4240) répond à Tsisdinika

      Il y a des gens intègres à Madagascar mais, comme l’évoque Ndimby dans sa conclusion, le degré de pourriture qui prévaut dans la vie politique Malgache les dissuade d’entrer dans cette course-là. Ils n’ont aucune chance de percer sans se compromettre dans les pratiques maffieuses en vigueur.

  • 18 novembre 2013 à 14:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    présente ses sincères condoléances :
    - à la Famille de Victorio Antonio RAKOTOBE,
    - aux Militaires de carrières/citoyens Malgaches,
    - au MDM de Pierrot RAJAONANARIVELO.
    - "Que son âme repose en Paix".

  • 18 novembre 2013 à 15:51 | diego (#531)

    Bonjour,

    Cette élection est mal pensée et en aucun moment, depuis quatre ans, Madagascar a été en état d’organiser une élection transparente, fiable et acceptable. J’espérais que le 1er tour allait me faire changer d’avis boff.....mon pays est peut-être pauvre, mais son peuple mérite bien mieux.....ce peuple mérite considération. D’ailleurs, tous les hypocrites, qu’ils soient politiciens ou élites proches du pouvoir, etc..... s’accrochent à la sagesse et au courage de ce peuple GASY durant le 1er tour pour justifier l’organisation d’une élection, piège à C....., pour sortir le pays de cette crise.

    Un pays qui n’est pas du tout pacifier. On se paye la tête de ce peuple GASY sage et courageux........

    Je n’ai pas changé d’avis ni de position depuis le 25 octobre 2013.

    Le 25 octobre 2013, jour de l’élection, c’était mon rendez-vous avec mon pays alors je lui ai écrit et cela à commencer comme cela :

    - Il ne reste plus que quelques heures avant que la vérité nous éclate en plaine face !

    Je ne suis pas un indécis. Je suis plutôt un homme de conviction. On ne m’apprendrait donc pas pour qui, pourquoi et comment voter. Mais cette élection de demain est une élection qui n’est pas faite pour les Malgaches, elle n’est pas faite pour Madagascar, c’est une élection de la SADC, de l’UA, de la CI et des pays qui nous l’ont imposé, des pays qui ont des intérêts divers dans notre pays, par conséquent :

    - je la REFUSE, mieux, je la REJETE.

    Une élection qui a lieu dans le pays doit être organisée par les politiciens et les institutions dudit pays. Et cette élection est uniquement pour le pays et son peuple et uniquement pour les intérêts intérieur et extérieur du pays, surtout les intérêts intérieurs du pays, donc de peuple. Une élection est avant tout une expression d’un peuple libre d’élire ses futurs dirigeants, mais elle est surtout l’expression de l’indépendance d’une Nation vis-à-vis des autres Nations. Par conséquent, la SADC, l’UA, la CI n’ont rien à faire, n’ont rien à décider dans nos élections, aucun pays, et crise ou pas, même des pays amis n’ont pas à se mêler de nos élections et de nos affaires internes, nous ne nous mêlons pas de leurs affaires me semble-t-il.....si la CI est désoeuvrée, elle n’a qu’à investir à 100% aux moyens Orients par exemple, qu’elle y envoie l’ex-président Mozambicain, il y sera plus utile qu’à Tana !!!

    C’est une élection qui va à l’encontre de ma conviction, de mon idéale. Elle n’est pas organisée par mon pays, mes compatriotes politiciens même s’ils sont mauvais. Pire, cette élection marginalise, transforme nos politiciens en pantin, mieux encore nous venons d’assister tout au long de la campagne électorale la main mise des financiers sur les candidats. Il est donc illusoire d’espérer et de crier ici et là que cette élection, spécifiquement cette élection sortirait le pays de la crise qui le frappe depuis quatre ans.

    C’est un simulacre élection. C’est une élection piège à C.... Ce ne serait pas une élection juste, ni fiable et encore moins incontestable. Et ceci à plusieurs titres :

    - UN, c’est une élection que la SADC, la l’UA et la CI à travers leur représentant comme l’ex-président Mozambicain et cette dame Samoura quelque chose, ont imposé au pays ;

    - DEUX, le pouvoir et les institutions qui supervisent cette élection ne sont pas légitimes ;

    - TROIS, quoi qu’on en dise et quoi qu’on en pense, le président élu sera mal élu. Elle ou il aurait été élu par un peuple dispersé, divisé, pas du tout apaisé parce que nous avons encore de compte à régler à nos passés récents, 2002- 2013. Par conséquent, le pays sera ingouvernable.

    Quelques exemples.

    Qu’est-ce qu’on entend ici et là depuis quelques jours ? Que le candidat soutenu par le couple Ravalomanana, élu, va faire revenir l’ex-président dans le pays, c’est un droit. Mieux, il va nommer Mme Ravalomanana son PM, c’est son choix et cela lui regarde. Mais en face, vous avez aussi un candidat qui nommerait Rajoelina PM s’il est élu. Et les autres ? Ils ne disent rien, mais si Ravalomanana est toujours en exil jusqu’à aujourd’hui ce n’est pas tout à fait le fruit d’un hasard il me semble.

    Advenant que l’élection aille jusqu’au bout, élu, une femme ou homme, elle ou il va se trouver avec un pays divisé, exaspéré, irrité et surtout fatigué de quatre années de crise :

    - il n’y a pas une certitude que le nouvel élu aura, un, la légitimité tant recherchée, deux, la majorité pour gouverner le pays, et trois, elle ou il va se retrouver avec les caisses de l’État vides.

    Avec une telle perspective, comment peut-on affirmer que cette élection représente de l’ESPOIR pour le pays et le peuple MALGACHE ?

    Madagascar ne sera jamais gouvernable que lorsque sa classe politique le décide. Et cette classe politique est divisée, parce que des politiciens sont achetés, le pays est ainsi condamné parce qu’il est ingouvernable. Et réunir afin de responsabiliser nos politiciens et notre classe politique et les élites du pays n’a jamais été dans l’agenda de la délégation de la CI.

    Personnellement je ne sais pas comment remercier :

    - Mr Ratsiraka, Zafy et les politiciens qui sont de même avis qu’eux, qui ont essayé de freiner cette élection. Ils nous ont surtout présenté d’autres alternatives de sortie de crise. Ils auront sans doute rendez-vous avec Madagascar, et peut-être même dès demain.

    Cette élection ressemble plutôt, politiquement, à un suicide collectif. Vous avez devant vous le candidat de Mr Ravalomanana et les candidats issus de putsch de 2009 qui sont tous des acteurs politiques de crise de 2002-2009. Des gens qui ne s’aiment pas, qui se tirent dessus politiquement et même plus, depuis 11 ans et vous pensez que ces mème TYPES de personne sont prêts à gouverner ensemble leur pays le lendemain de résultat de cette élection alors même qu’ils ne sont jamais fait la paix ?

    Il faut vraiment être en état de détresse intellectuelle ou bêtement naïf, complice et clanique pour le croire.

    C’est une forme détresse intellectuel de vouloir éduquer les électrices et électeurs en constatant qu’on a injustement mis à la disposition de ces citoyens dont la plupart sont honnêtes, des processus électoraux inconnus, n’inspire pas confiance. De plus, en face, on a des candidats mystérieux les uns les autres, dans une telle condition comment fait-on pour voter autrement que d’éliminer les candidats qu’on déteste et surtout d’une manière clanique ? On nous a mi en orbite une élection de division et de régression.

    Les Malgaches ne vont pas voter pour quelqu’un, pour quelque chose, les Malgaches ne vont pas voter parce qu’ils espèrent quelque chose. Ils vont voter parce que majoritairement, ils sont en colère. Une élection doit être avant tout l’expression d’une ESPOIRE, aucunement une expression d’une COLÈRE. En aucun cas, on ne doit pas voter CONTRE quelque chose, un vote doit être un vote d’adhésion à quelque chose, un programme, un espoir de changement par exemple. Mais comment voter pour quelque chose, espérer quelque chose et par conviction quand vous avez en face de vous un pouvoir illégal et des politiciens et des élites du pays qui sont incapables d’admettre depuis quatre ans que c’est mal de laisser une vacance, même une journée à la tête de l’État ! Hier encore, les lycéens français sont descendus dans la rue, ensemble parce que l’une deux, d’après eux, est victime d’injustice de l’État de leur pays. Madagascar a été dirigé par un pouvoir illégal depuis quatre ans et la majorité des hommes forts de ce pouvoir illégal sollicite vos votes compatriotes.

    Hypocrite les gens qui osent sincèrement dire que demain, ils vont voter pour un candidat et ses programmes, personne n’a de programmes politique et économique, alors :

    - au mieux, on va voter pour mettre fin à la crise, mais justement, on s’y prend mal. On ne peut mettre fin à une crise qu’en mettant en évidence les origines de ladite crise pour ainsi les traiter. Bien évidemment l’objectif à court moyen et à long terme est de doter le pays des élus légitimes afin de stabiliser et de rendre le pays gouvernable. L’objectif est donc de retrouver une stabilité politique afin de mieux développer le pays.

    Sérieusement, est-ce que Madagascar, qui se trouve dans une crise institutionnelle et un désordre politique indescriptible depuis quatre ans, ce qui veut dire que les institutions et le pouvoir qui organisent ces élections souffrent de légitimité à tout le niveau depuis quatre ans, serait par miracle, capable d’organiser des élections qui seraient :

    - fiables, respectables et acceptables ? Nous le serons dans peu de temps, patientons.

    Bonne route à tous ( toutes) les citoyens malgaches, courageux, optimistes et qui espèrent bien accomplir leur devoir de citoyen dans le calme et sérénité. J’espère pour vous et pour nous tous que la fin de la crise se trouverait au bout de cette élection. Si cette élection mettait fin à la crise, je ne verserais pas une seule larme.

    Mais combien des Malgaches vont-ils voter par amour véritable envers leur pays ? Autrement dit, combien sont ceux qui souhaitent sincèrement la fin de cette crise ?

    Et combien font confiance et vont-ils voter par conviction, par idéologie et surtout par estime envers le processus que les dirigeants actuels ont mi en place à leurs dispositions, avec l’aide précieux de la SADC, l’UA et la CI enfin d’accomplir leur devoir de citoyen ? Nous le saurons aussi dans peu de temps, notamment les jours qui suivront l’annonce des résultats du 1er tour.

    Serait-il possible d’obtenir des résultats fiables et acceptables d’une élection organisée par des institutions et dirigeants peu fiables et qui ne jouissent absolument pas de légitimité ? Nous le saurons dans peu de temps.

    Les hommes forts de la transition accepteront-ils leurs défaites, un, et deux, les vaincus, les amis de Ravalomanana ou les hommes forts de la transition, seront-ils prêts à gouverner ensemble ? Et trois, l’heureux élu aura-t-il (elle) tout simplement l’intelligence politique de réunir autour de lui une majorité pour gouverner le pays ?

    C’est fondamental de penser et de questionner ce qui pourrait bien se passer après les élections ! Tout le monde semble oublier le sens et l’objectif à atteindre à travers une élection dans notre pays qui est à mon sens :

    - élire une personne pour diriger le pays et des femmes et des hommes pour gouverner la Nation. À travers cette élection, auriez-vous des élus qui vont pouvoir gouverner votre pays en toute quiétude ?

    Premier problème, avec quels partis politiques ? Deuxième problème, sans parti solide derrière lui, aucun homme politique malgache ne pourrait gouverner et donc d’imposer la stabilité dans le pays, aucun. Je ne plombe pas l’ambiance, mais :

    - Non seulement les caisses de l’État malgaches sont vides, tout le monde le sait, mais en plus les élus seront mal élus.

    Je ne peux qu’être d’accord avec les conseils de nos amis journalistes ici même, mais cela s’arrête là. Nos journalistes sont comme la majorité de nos politiciens et de nos élites :

    - ils pensent que notre pays va retrouver la stabilité politique et donc le développement à travers une élection qu’ils savent trop bien mal organisé et donc risque de connaitre une manipulation de toute part et de plus, qui ne le sait pas encore que cette élection nous est imposée par la SADC, l’UA et la CI.

    Souhaitons que les élections se passent dans le calme. Il y a une chance, une toute petite chance, minime, que les élections se passeraient bien. Mais quel cynisme de la part de nos élites :

    - cette élection n’est qu’une dépravation morale de notre Nation. Cette élection résulte de la passivité et du laxisme de nos politiciens ainsi que de l’irresponsabilité de nos élites et de la classe dirigeante. C’est une élection de la honte. C’est un étalage de perversité de nos élites. C’est une élection qui ressemble fort bien, ni plus ni moins, à une débauche, de l’obscénité et de libertinage intellectuel.

    • 18 novembre 2013 à 17:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à diego

      Bonjour,

      On voit bien que votre acculturation est allée au-delà du raisonnable en croyant que des élections dans un pays qui n’arrive même pas à réunir les fonds nécessaires à leurs tenues, puissent remplir vos conditions : C’est le lot/quotidien de tous les pays en voie de développement/assistés.

    • 18 novembre 2013 à 17:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Bon retour Diégo.
      Cette élection a eu lieu,il faut dire que c’est une réussite pour le "PEUPLE MALGACHE".
      Que cette élection soit au forceps de l’Internationale,il faut aller jusqu’au bout pour nous débarrasser de tous ces étrangers qui se mêlent de nos affaires.
      Diégo,il faut encourager notre Peuple d’aller calmement,au second tour,malgré l’assassinat "POLITIQUE" de RAKOTOBE Victorio Antonio.
      ="SABORDER CETTE ELECTION NE REND PAS SERVICE AU PEUPLE MALGACHE"=
      - "Il faut de l’autorité légale et légitime dans le plus bref délai".
      Ensemble,Diégo,nous pourrions faire quelque chose pour ce Pays,Madagascar.

    • 18 novembre 2013 à 18:59 | hrrys (#5836) répond à diego

      Je suis tjrs pour le ni..ni Diego,mais là je me trouve entre le marteau et l’enclume la peste et le cholera..je DOIS choisir

    • 18 novembre 2013 à 19:04 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego,
      Cette élection sera très loin d’être la meilleure d’autant plus que l’héritage laissé par Ratsiraka que vous défendez ardemment a des séquelles très graves pendant les 23ans de rêne sans partage.
      >Un mégalomane ,un faux nationaliste ,psychopathe qui a détruit ce pays.
      >Pour relever les défis ,il faudrait se référer à l’époque avant l’assassinat de Ratsimandrava pour faire mieux que Tsiranana ,le chouchou de Jacques Foccard.
      >L’idéal, c’était de retourner au régime monarchique dès l’octroi de l’indépendance comme le Maroc ,où il y a le garant de la nation,d’ordonner les élites à accomplir leur tâche au lieu de se battre pour le pouvoir ,de se remplir les poches.
      >A vrai dire, Madagascar a raté son indépendance en 1972 ,et aussi par la prise de pouvoir de Ratsiraka en 1975 .
      >J’ai regardé le wikipédia du PIB international ,Ratsiraka n’a même pas fait mieux en 23"ans de pouvoir comparé à Ravalomanana qui y était resté 7ans.
      >Je ne suis pas non plus un fan de ce dernier avec son système "autodidacte",le manque de souplesse ,de vraie carrure d’un Homme d’état cultivé .Par contre Ra-8 avait du sens de développement malgré ses défauts.
      Madagascar aurait besoin des Hommes intègres,des vrais patriotes qui s’unissent pour des vrais projets mais non pas autour de divisions ,de conflits d’intérêts ,de népotisme ,de corruption ....où le pouvoir ne servira que pour se remplir les poches et que les militaires ne serviront que des chiens de garde pour protéger uniquement les mafieux.
      La problématique est là ,sinon le pays était déjà parti loin.
      >Les élus , en passant par le président du "fokontany",président de la commune commenceront par améliorer les états de route de chaque commune ,de récolter l’argent l’argent au lieu de le détourner afin d’améliorer le bien être de la population ,ramasser les ordures qui s’entassent ,éduquer la population afin de respecter les biens communs ,inciter les autres au travail avec conscience ,etc.....
      Or, les dirigeants depuis l’indépendance,aucun n’a vraiment pu faire des vrais efforts à moyen ou long terme alors que beaucoup d’opportunité sont envisageables.
      >D’abord s’assurer de l’auto-suffisance alimentaire en produisant beaucoup pour faire baisser le coût du PPN au lieu d’importer systématiquement.
      >plutôt favoriser l’exportation après avoir rempli le ventre ,etc.....
      >Favoriser à la fois l’ouverture et le protectionnisme pour équilibrer les balances commerciales,etc...
      La problématique Diego c’est de se poser réellement la question comment refonder ce pays sans se référer avec ceux qui l’ont détruit pour repartir sur de bonnes bases saines ,de vrais dirigeants patriotes rassembleurs qui parlent de la même voix pour l’intérêt réel du peuple malgaches mais non pas ses intérêts personnels uniquement et ses copains copines !!!

    • 18 novembre 2013 à 21:20 | diego (#531) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour Mr RAMAHEFARISOA,

      Je ne bois pas de l’eau dans un verre où je sais qu’on a pissé dedans, c’est aussi simple que cela !

      Chacun est libre et assume ses actions, j’en assume les miens :

      - cette élection est une élection piège à C......

      C’est une élection qui ressemble à un trou du Q d’un Elephant :

      - tout monde connait ce qu’il contient !

    • 19 novembre 2013 à 01:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Vous connaissez mon point de vue sur l’organisation par des étrangers de nos consultations Nationales au suffrage universel direct.
      Comme nous n’avons pas confié nos élections à notre Ministère de l’Intérieur,il faut accepter ce processus électoral pour nous débarrasser,dis-je ,de tous ces étrangers qui se mêlent trop de nos affaires Malgaches.
      PAS DE REPROCHE,Cher Diégo mais juste une divergence de point de vue,sur la question.
      Cordialement,
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 novembre 2013 à 15:32 | I MATORIANDRO (#6033) répond à hrrys

      Saingy tsy miteny ny olona de averinao foana io pesta sy kolera io !
      Kininina sy paracetamol ndray mba resahina @sisa !

      JLR ody ffat
      ho an’ze mbola te ho velona !

      Samia velon’aina !

  • 18 novembre 2013 à 17:03 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Le fait de dire que selon les chiffres 92% des malgaches est pauvre n’a pas de sens car on doit d’abord analyser les critères utilisés pour la détermination de la dite pauvreté :
    - le niveau de revenu par jour
    - l’existence d’eau courante à la maison
    etc..

    Mais ils ne font aucunement mention de la joie de vivre de Pierre Rabhi (le milliardaire en joie de vivre comme la plupart des malgaches).
    Des données qui n’arrivent même pas à chiffrer le nombre exacte des malgaches et qui osent affirmer que 92% est pauvre relève de l’aberration/de la désinformation.
    Les pseudos-élites aiment trop galvauder les données venues de l’extérieur pour défendre leurs affirmations gratuites.
    D’autant plus que le rapport entre gouvernant et gouvernés dans un pays ne doit pas aller au-delà de 20/80 (20% au minimum pour les gouvernants car en-dessous de ce chiffre le pays devient ingouvernable) : Il n’y aurait jamais de gouvernant pauvre donc le chiffre de 92% de pauvre est archi-faux car il affirme indirectement que le pays est gouverné par 8% de sa population.
    La transition est là pour expédier les affaires courantes et organiser les élections : toute évaluation en dehors de ceux-là relève de la mauvaise foi ou de l’ignorance.

  • 18 novembre 2013 à 17:31 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Raha Lita isika, manana.
    Raha Lita mpangarompaosy isika, manana.
    Raha Lita manao ny tsy ara-dalana isika, manana.

    Tsy tsara ve raha mba mihamaro hatrany ireo Lita kinga sy mahay kanefa koa tena manana indrindra indrindra FAHENDRENA ?

    • 19 novembre 2013 à 15:33 | I MATORIANDRO (#6033) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Fa i litakaly zao tsy hita eto tsony, asa na lasa aiza ? Samia velon’aina !

  • 18 novembre 2013 à 17:40 | Turping (#1235)

    Salut à tout le monde !
    L’élitisme a appauvri ce pays même s’il en fallait pour mettre les choses sur les rails.
    Sachons que le fossé qui existe entre le peuple et ses dirigeants laissent un état de non avancement réel sur l’ensemble.
    Ce qu’on constate sur le terrain c’est le système D où chacun ,chacune essaie de se battre pour survivre au quotidien .Tous les moyens sont bons pour se faire de l’argent sans faire grand chose.
    Déjà ,sans changer de mentalité ,on ne peut pas fabriquer "100ariary au lit".
    >Les élites ,c’est pour se remplir les poches ?
    Quand on constate que la population tananarivienne a triplé en 30 avec les mêmes infrastructures laissées par Galliéni, et le nombre de voitures qui ont fortement augmenté ,les embouteillages ,les pollutions ,etc.....où les plus démunis passent leur temps dans le transport en commun ,etc....pour le salaire de misère ,etc....sans conviction ,c’est lamentable.
    En rentrant juste de Marovoay ,près de Moramanga où Jansi connait bien ,où il est originaire ,j’étais outré par le comportement du gardien du fait que dans le domaine de 8hectares ,propriétaire de ma famille,ce dernier ne fait rien (pas d’agriculture, pas d’élevage,....) sans rien faire ,en attendant le salaire mensuel qui pourrait être complémenté par le changement de son comportement avec ses 7 enfants.Alors que les arbres d’eucalyptus et les arbres fruitiers plantés par les parents ,,lors de leur passage ne sont même pas arrosés que tous les 3 mois ,fanés ,....
    Pareils ,pour les travaux ,il faut tout suivre de près pour le bon déroulement sinon les choses sont mal faîtes, les matériaux sont volés ,détournés ,revendus......c’est l’esprit de survie qui nourrit la majorité des gens sans conscience professionnelle pour assurer le lendemain en assurant le quotidien .Heureusement qu’il existe encore les gens consciencieux sans mettre tout le monde dans le même sac.
    Il y a beaucoup à faire encore sur tous les plans !
    J’ai rêvé la construction du métro dans les grandes villes !
    Voeux utopiques et irréalisables de ma part !
    Peut-être dans 300 ans ,l’espoir fait vivre !
    Par contre la bière THB ,les viandes sont meilleurs qu’en France.
    On redécouvre les brèdes mafana de toutes sortes.Mmmm !!!
    Je ne suis pas là pour dénigrer le pays au contraire , espérons que les choses s’amélioreront au profit du peuple malgache !
    Masina ny Tanindrazana

    • 19 novembre 2013 à 00:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Je suis fatigué de lire votre racontar (-commérage médisant et souvent mensonger-),mais je vais vous poser une simple :
      - "Quel est-il le statut de votre gardien" ?
      Il y a gardien et gardien,et comme vous habitez dans un Pays civilisé,vous pouvez me répondre.
      - Question subsidiaire :
      - Quel est-il le montant de la rémunération de votre esclave ?
      C’est un esclave :
      - il est gardien,
      - il doit arroser vos arbres fruitiers et les eucalyptus etc..
      - il doit faire des travaux etc..
      Vous êtes arrivé en FRANCE,vers 1985,n’est-ce pas ?

      AKFM/PiSoDia/AREMA/Catho/PROTESTANT ?
      ..........pour fabriquer 100 MGA au lit.

      1985,c’est l’année de sorties de "MAXIMUM" de devises de Madagascar.
      TURPING,vous me plaisez bcp,mais ne tirez pas trop sur "LES MALGACHES".

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 novembre 2013 à 17:36 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,
      On ne raconte pas des histoires,la preuve c’est que vous êtes cloîtré dans votre coin de la région parisienne alors que j’ai fait des efforts pour venir à Madagascar.
      Notre différence ,c’est que je suis plus terre à terre en constatant les faits sur places.
      Un gardien malgache touche entre 60 000Ariary à 200 000Ariary sans compter les’avantages en nature(le logement ,vêtements qu’on donne ,les repas ,etc....).
      Il y en a même qui vivent mieux que les expatriés qui vivent et coincés en France s’ils se débrouillent bien ,d’avoir la mentalité productrice,responsable mais non pas une mentalité destructrice ,nuisible.....
      Justement pour l’histoire de l’Eucalyptus,le gardien voulait brûler une grande partie de la parcelle pour faire du charbon et de le revendre à l’insu du propriétaire. Ce qu’on appelle un "fainéant",.J’ai conseillé tout simplement la famille de le remplacer et de retrouver quelqu’un d’honnête,basta//.
      L’histoire d’esclavage n’existe pas ,seulement il faudrait changer de mentalité car beaucoup d’attitudes nuisibles font partie du non développement de ce pays.
      Les vrais patriotes Basile ne s’enterrent pas en France non plus.
      Si vous êtes sain d’esprit ,un Homme ne vous pourrissez pas où vous êtes,faîtes un petit tour à Madagascar car beaucoup de choses ,les réalités vous échappent.
      Sachez que je ne dénigre pas les malgaches ,le patriotisme .
      Par contre ,chez les malgaches il y a beaucoup de chose à changer en commençant par la mentalité si on voulait évoluer réellement.
      Ce qui explique le non développement de ce pays ,en commençant par les hauts dirigeants.
      Amen !

      Cordialement.

    • 21 novembre 2013 à 15:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      J’ai reçu votre message.MERCI
      Vous faîtes partie de ceux qui se disent sacrifiés par ==la malgachisation à outrance==que vous attribuez à l’Amiral Didier RATSIARAKA.Je respecte votre point de vue et je ne veux pas engager des discussions sur cette période.
      Pour mon compte,vous ne me connaissez pas,mais je peux vous dire :
      - "J’ETAIS TOUJOURS AU SERVICE DE MON PAYS et de MON PEUPLE".Point barre !
      Je n’ai pas à me justifier.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 novembre 2013 à 17:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Message à la NATION MALGACHE.
    Les Evêques de Madagascar déplorent que beaucoup s’accrochent au POUVOIR et n’acceptent pas l’Alternance.
    Au lieu de ==servir le Pays==pour la PAIX,on se partage la PATRIE en l’exploitant au maximum.
    De plus,il est bon de noter l’attitude ==très ambigüe== de la Communauté Internationale ==qui profite==de notre faiblesse.
    Cela entraîne comme conséquence immédiate que la réalité du "FIHAVANANA" s’est détériorée et il n’est plus possible ==entre Malagasy==de se concerter.

    • 18 novembre 2013 à 17:52 | alika mirenireny (#3197) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      cher monsieur
      pourriez vous m’aider à traduire le mot "superstition" en gasy ?
      #madagascar @madatribune @Ndimby_A
      mot du jour
      andhavishwas : traduction en gasy ?
      @Seb_Hervieu :nouveau Dr Narendra Dabholkar
      https://twitter.com/sainagasydadabe/status/402447380248670208/photo/1

    • 18 novembre 2013 à 18:01 | bbernard (#6880) répond à alika mirenireny

      superstition se dit en gasy : finoanoam-poana.
      Amicalement

    • 18 novembre 2013 à 18:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à alika mirenireny

      SUPERSTITION = finoanoam-poana

    • 18 novembre 2013 à 18:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Hallanger 1973/1974

      FINOANOAM-POANA =superstition

  • 18 novembre 2013 à 18:24 | Isambilo (#4541)

    Revenons à nos brebis comme le dirait le curé du Capsat : comment va faire ce brave Jonasy pour appliquer son vénérable projet avec le personnel politique tel qu’il est décrit par Ndimby ?

  • 18 novembre 2013 à 18:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    ="Le HETSIKA VONJY AINA" de Raymond RANJEVA ne fait pas que soutenir JLR.
    Cette plate-forme (-Hetsika Vonjy Aina-) et son leader Raymond Ranjeva==s’activent ==dans la création d’une autre plate-forme de soutien au candidat JLR pour le deuxième tour.
    D’un autre côté,
    Hajo,Roland R et Camille estimeraient qu’ils ont plus ==à gagner==en explorant la voie "des législatives" qu’en l’alliant avec un des deux finalistes de la Présidentielle de 2013.
    Ils comptent de ce fait==s’attribuer==une "MAJORITE PAERLEMENTAIRE",et dans la foulée,==le siège==de la Primature et ==ASSEZ== de contrôle sur la répartition ministérielle.

    - ra_valomananakotoniraini-joelina_mahefa-ary-isoa-

    =="Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale"==

    ++"NOUS POURRONS FAIRE MIEUX QUE MANDELA et MUGABE"++

    La Majorité Parlementaire et le Contrôle de l’Exécutif constituent la meilleure alternative pour ce "TRIO",Mais.........
    =="GARDER LA SOLIDITE==de leur alliance resterait ==un défi==à relever.

  • 18 novembre 2013 à 19:18 | Jipo (#4988)

    Monsieur Ndimby merci pour cette analyse qui hélas n’ est plus un scoop .
    Concernant le terme " élite ", il semble réservé à cette catégorie sociale , qui non seulement se croit sortie des cuisses de jupiter , mais crache et écrase ses compatriotes sans le moindre scrupule .
    Cette pseudo " élite " n’ est rien d’ autre qu’ un bande de mafieux tous autant corrompus les uns que les autres , éliminant sans vergogne ceux qui ne le sont pas , même aux passages des examens dans les différentes corporations étatiques .
    Sans vouloir provoquer , une attitude similaire à la diaspora juive , avec les compétences en moins , la prétention exonérée des moyens , se hissant ou gangrenant , tous les strates susceptibles de faire tourner une société .
    Voilà pourquoi la corruption et médiocratie règnent en maitre , une misère mentale pour ne pas dénaturer le lot de chacun : la financière et donc physique,pour ne pas dépareiller le reflet du miroir ambiant .
    Concernant l’ élite Française , vous parlez de l’ ENA , certes ils n’ ont pas réussi comme à Dago à contaminer toute l’ élite , mais chacun , gauche comme droite ont leur " quota " de crapules , entre les fils mitterand ,tapie ,fabius, pasqua , strauss khan ou cahuzac , comme ministre de l’ économie , je me contenterai d’ un : " peut mieux faire " ...
    La différence est qu’ ils restent ( en apparence ) minoritaires, " dilués " / un continent contrairement aux insulaires ou tout fini plus rapidement par se savoir .
    Mis comme disait un forumiste + haut nous sommes loin d’ etre un exemple à suivre , même si notre place ( pour le moment ) parait plus enviable .
    Et pour terminer , lutter contre la corruption, en restant démocratiquement " zocial " Marseille en est un parfait exemple .

  • 18 novembre 2013 à 20:12 | diego (#531)

    Bonjour plus qu’hier et moins que demain ,

    Vous êtes arrogant, comme beaucoup des politiciens, des élites GASY, comme les 33 candidats et leurs partisans respectifs.

    - Vous êtes arrogant !

    Tellement arrogant que vous n’avez même pas vu, ni avez-vous eu conscient que votre pays n’a jamais été en état d’organiser la moindre élection. Vous êtes tellement dans le déni depuis trop longtemps que vous refusez de voir même la réalité pourtant bien devant vous :

    - plus de 20 j après le 1er tour de votre élection, piège à C......le pays est incapable de sortir les résultats finaux !!

    On vous a assuré que cette élection sortirait ce pays déjà pauvre d’une crise stupide. Il aurait fallu que je sois aussi C......que la LUNE pour croire et respecter les dires des :

    - Mme Samoura, Mr Chissano et les dirigeants et les institutions qui sont illégitimes aux yeux du pays et de peuple GASY qu’une quelconque élection de surcroit mal pensée mal organisée et mal présentée pourrait sortir le pays d’une crise aussi stupide....

    Il faut être dans le déni et intellectuellement tellement désespéré ou être de nature clanique pour croire et voir dans cette élection une espèce de solution à la crise et les problèmes sociétaux, politiques et économiques qu’elle pose et met au grand jour à Madagascar depuis plus de 11 ans maintenant.

    Politiquement :

    - cette élection n’est qu’une autre forme de COLONISATION, un TAKE OVER de la Nation GASY.

    Économiquement :

    - c’est un BAILOUT, ni plus ni moins.

    Cela veut tout simplement dire Mme ou Mr une mise à l’écart d’une manière légale et sans bavure des politiciens GASY et de tout ce qui est GASY politiquement et économiquement :

    - il y a eu une audition de deux 1er candidats il me semble. Ce n’était pas des experts GASY ou des entrepreneurs GASY qui ont organisé cette audition, mais ce sont des étrangers. De quoi je me mêle !

    Une nouvelle forme de COLONISATION et BAILOUT, voilà ce que votre élection mettra en place à Madagascar :

    - et c’est fait d’une manière légale !

    Je suis C.....peut-être, mais je dis non :

    - non à l’élection, non à la nouvelle colonisation, non au Bailout de mon pays, point !

  • 18 novembre 2013 à 20:46 | Vohitra (#7654)

    Bonsoir à tous,

    Après tout, il me semble que le mal qui ravage la société malagasy , et gangrenant la vie politique est " la cupidité" , à laquelle se greffe progressivement " l’impunité totale ".
    Tout le monde, ou presque, veut s’enrichir par tous les moyens, quitte à écraser les autres, en faisant fi des lois en vigueur.

  • 18 novembre 2013 à 21:04 | diego (#531)

    Bonjour Turping,

    Une élection ne doit pas être ni la meilleure ni quoi que ça soit :

    - une élection doit être bien pensée, bien organisée pour être transparente, point !

    Et dans notre cas, et pour que cette élection aurait la chance d’être bien pensée, bien organisée et serait transparente, il aurait fallu que les politiciens du pays soient pacifiés. Autrement dit il aurait fallu neutraliser les extrémistes de tout bord pour mieux les associer à tous processus liés à sortir le pays de cette crise.

    Laissez de côté Mr Ratsiraka, il ne participe pas à cette élection piège à C.....

    Je défends et défendrai Ratsiraka ou n’importe quel homme politique Gasy à chaque fois qu’ils cherchent à défendre les intérêts de la Nation GASY et du peuple GASY. Il y en a très peu jusqu’ici.......cela viendra dans un futur pas si loin, sans aucun doute.......

    Les politiciens qui participent à cette élection vendent leur pays, MPIVAROTRA TANINDRAZANA, point ! S’ils ne sont pas d’accord qu’ils nous prouvent le contraire.

    Le 2d tour est à venir, j’évite de critiquer les électrices et électeurs, qui sont, tout le monde le sait, majoritairement des gens peu instruits......et pourtant, ils ont fait la démonstration d’une maturité politique le 25 octobre...ce n’est certainement le cas des gens qui nous ont entrainés dans une élection aussi pourrie de tous les côtés....

    Vous avez en face de vous Mr Ravalomanana et Mr Rajoelina et leurs candidats respectifs, n’essayez pas d’y faire entrer les autres politiciens ou Mr Ratsiraka. Ces deux hommes totalisent moins de 40% de votant le 1er tour, dans un pays qui compte plus de 20 partis politiques :

    - faites votre calcul et dites-nous si avec un tel scénario un homme pourrait obtenir une majorité pour diriger et gouverner un pays. Et en y ajoutant les caisses de l’état qui sont vides, je me demande combien de temps un gouvernement issu de cette élection pourrait tenir avant que le pays ne sombre de nouveau dans une nouvelle crise !

    On parlera de Ratsiraka une autre fois, après le 2d tour par exemple. On a un cas Ravalomanana et un cas Rajoelina à Madagascar, pas un cas Ratsiraka, on n’a pas voulu qu’il ait un cas Ratsiraka, on verra ce que cela va donner d’ici peu, patientons donc.

    L’économie a trois facteurs producteurs :

    - le Capital, le Travail et la Confiance, une économiste qui vous dit le contraire, demandez-le où il a fait ses études et la véracité de son diplôme.....

    Mais qu’est-ce qu’on nous présente :

    - une élection pour légaliser une nouvelle COLONISATION,

    - une élection pour procéder à un BAILOUT de l’économie malgache.

    Alors élection :

    - elle ne m’impressionne pas et elle ne sortira pas le pays de cette crise.

    À plus compatriote !

  • 18 novembre 2013 à 22:25 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Seul hic de l’intervention de M. Orlando Robimanana, ce n’est ni le lieu, ni l’endroit.

    Il aurait dû informé son Ministre de tutelle de ces anomalies et discordances bien avant par des moyens de communication et d’information internes de l’administration financières (ou autres ...).

    On "ne lave pas ses linges sales en public", en l’occurrence devant le G.E.M. (Groupement des Entreprises de M/car) dans une salle de réunion d’un grand hôtel.
    Cà se règle plutôt dans une réunion de travail au sein des cadres d’un ministère ...
    Bonjour l’obligation de réserve et la classe !

    De surcroît, M Orlando Robimanana, en tant que D.G.T. et ordonnateur des deniers de l’Etat, est responsable de ces anomalies, discordances et abus dont l’auteur est son administration d’appartenance.

    Cà peut aller loin et peut lui coûter très cher.

    Voilà.

  • 18 novembre 2013 à 23:10 | Citoyenne Malgache (#599)

    Même avec des guillemets, cela écorche vraiment les oreilles d’entendre, que les Jao Jean, Voninahitsy, Alain Ramaroson, Pety et surtout le DJ sont nos "élites’".
    Du temps de Ravalo, on avait commencé à instaurer les procédures de recrutement pour les postes ministériels. Même des directeurs en poste depuis des années devaient passer les tests, sélection de cv, interview etc pour justifier qu’ils étaient (encore) à la hauteur de leurs tâches.
    Tant que la majorité n’aura pas appris le rôle des élus, on se retrouvera encore pour un bout de temps avec des (d)élites à l’administration de notre pays.

    • 19 novembre 2013 à 00:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Citoyenne Malgache

      Noue devons adopter,sans arrière pensée :
      - "Réconciliation Nationale=Grand PARDON=AMNISTIE Générale"=
      et MAFAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE.

      ra_valomananakotoniraini_joelina_mahefa-ary-soa.Point barre !

    • 19 novembre 2013 à 00:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE.

    • 19 novembre 2013 à 01:01 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      JAMAIS ! ! !
      Si vous aimez ça , ne demandez pas aux autres et compatriotes de cautionner vos vices et amour de la médiocratie généralisé, mariage pour tous et conforter la position de votre postérieur entre 2 chaises, vous jouez à koi à rabâcher votre " grand pardon " , le film vous a traumatisé , au point de jouer au séfarade , qui n’ oubli pas plus que ne pardonne : RIEN , Non les Malgaches ne sont pas israélites , ils ne pardonnent pas cf : Nosy-be ./
      Cessez de jouer au bon samaritain moralisateur , en prônant des idées aussi racistes que fascistes , vous êtes découvert roséfarisou , et votre narcissique médiocrité vous empêche de vous en rendre compte : " AI-JE DIT . / " .

  • 19 novembre 2013 à 00:19 | el che (#344)

    surtout pour ceux qui donnent accès à des carrières potentiellement « lucratives » (magistrature, douanes, fisc), entretient une corruption qui tend à faire partie du paysage. D’une part, quand quelqu’un doit payer des dizaines de millions d’ariary pour être dans la liste des admis au concours


    Rien qu’à Tana Ankatso, pour réussir au concours d’entrée "tourisme", il faut débourser 2.000.000 fmg à des passe-droit véreux. C’est une véritable scandale pour une école publique

  • 19 novembre 2013 à 02:02 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Nous n’allons pas lister toutes les corruptions, gabegies, etc ... ici.

    Si tel est le cas, Nous en aurions jusqu’à la formation du prochain gouvernement et ne nous mène à rien.

    Le plus simple c’est de demander la publication de ces listings auprès :
    - du Fisc,
    - de la Douane,
    - des brigades financières du Ministère de l’Intérieur,
    - du Bianco,
    - du Samifin,
    - etc ...

    Ces institutions ont été mises en place surtout dans le but de la transparence, d’informer, de prévenir et non d’arrêter, de sanctionner ... qui relèvent de la compétence des autorités judiciaires.

    NE MELANGEONS PAS TOUT.

    Bizarre et hallucinant que personne (journalistes, ...) n’a demandé et n’a cherché à avoir ces "listings" ... Sür et certain que chaque Président de la République a ce "listing", couvrant son mandat ...

    Ce n’est pas l’ouverture de la chasse aux sorcières. Juste pour avoir une idée sur les domaines où c’est monnaie courante ... sans viser et sans nommer qui que ce soit.
    Chacun(e) se voit ... en son âme et conscience.

    C’est plus simple non ?

    • 19 novembre 2013 à 02:47 | el che (#344) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Je propose ceci : que les petits sans grades et simples exécutants publient les dossiers, documents, images, discussions, avoirs, etc. de leurs dirigeants véreux : la société malgache serait assainie pour de longues décennies.

    • 19 novembre 2013 à 06:04 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à el che

      Non, les "petits" ne peuvent pas agir ainsi ...
      A la rigueur par l’intermédiaire des syndicats, et encore ...
      Autrement c’est de la désobeïssance, de l’indiscipline, de la délation ... sévèrement sanctionnée avec toutes les conséquences (pas d’indemnisation, pas de retraite, ...).

      Y a des fonctionnaires malagasy (petits, moyens, ...), ne suivant pas leur avancement des années, peuvent se retrouver à la retraite avec ses salaires de base pour calculer ses pensions ...
      Y a aussi des ingénieurs-fonctionnaires, professeurs, etc ... (cadre A+), nommés par décret à un poste déterminé, jamais titularisés et jamais pourvus budgétairement ... Donc payés avec une lance-pierre ...
      C’est pas normal.

      Donc il appartient à tout fonctionnaire de "quémander" leurs droits régulièrement. Autrement, ses traitements et son avancement d’échelon ne bouge pas. Donc, vos retraites sont calculés sur votre dernier suivi : 1° ou 2° échelon (3 à 6 ans d’ancienneté) alors que vous avez servi et exercé plus de 35 ans ... soit, en réalité, entre 8° et 10° échelon, même au-dessus ....

      Cher El Che, vous imaginez cet état de fait, ces contraintes. Des droits normalement automatiques à surveiller et "à suivre" tous les 2 ou 3 ans ...

      Donc comme je vous l’ai expliqué, y a des anomalies, des discordances qui ne doivent plus exister par respect de tout service public et de tout agent au service de l’Etat.
      L’employeur c’est l’Etat et non son chef de service direct qui doit respecter l’intégrité, physique, intellectuelle et morale de son collaborateur, quel que soit son grade.

      Même la Cour des Comptes ne fait pas état des anomalies, discordances, irrégularités ... au sein des administrations, ministères et présidence. Ce n’est pas une sanction. Seulement un constat, un avis qui peut interpeller la Justice ...

      Avec notre budget riquiqui, vous trouvez normal que notre Président de la République dispose de 2 bureaux : Un à Ambohitsorohitra, Un à Iavoloha avec toutes les charges et sécurité inhérentes ... ?

      Voilà, cher El Che, une des anomalies flagrantes.

      Ni Barak Obama, ni François Hollande n’ont 2 bureaux présidentiels, 2 lieux de commandement, pour recevoir, pour réunir, pour décider ... Ou la Maison Blanche ou le Palais de L’Elysée. Nulle part ailleurs.

      Leur villa privé ou appartement privé ne constitue pas un lieu officiel de l’Etat.

  • 19 novembre 2013 à 08:07 | iarivo (#5822)

    En toute connaissance de cause ...
    Circonstance aggravante ...
    Etc..., etc..., etc...

    Qu’est-ce qu’on peut bien lire comme inepties dans le présent éditorial !!!

    La Communauté internationale avait-elle d’abord un quelconque droit d’ingérence dans les affaires intérieures malagasy qui, à mon avis, relèveraient plutôt de l’entière souveraineté nationale malagasy et du peuple malagasy ???

    Le peuple malagasy n’aurait donc pas alors le DROIT, et encore moins le DEVOIR et l’OBLIGATION, de pouvoir gérer ses propres problèmes par ses propres moyens, par eux-mêmes et à leur façons, d’apporter ses propres solutions ???

    - quand un président de la République élu au suffrage universel direct se permettait de s’adonner à des actes complètement répréhensibles, totalement contraires à l’esprit républicain, démocratique et laïc de la IIIe République, qui mettait tout en oeuvre pour se maintenir au pouvoir via la mise en place d’un véritable "coup d’état constitutionnel et institutionnel" pour empêcher toute alternance démocratique du pouvoir ...

    Devant la situation vers laquelle s’acheminait Madagascar à partir de 2005-2006 pour cause des agissements du pouvoir d’alors, nous pouvons nous permettre d’écrire et d’affirmer que l’ection "extra-constitutionnellement" de l’ex-président était, et est toujours, un acte légal, légitime et de souveraineté nationale parce qu’elle s’avérait être la seule voie possible qui nous restait pour neutraliser et mettre en échec cette tentative d’un "hold-up constitutionnel et institutionnel" qui se mettait insidieusement en place.

    Fallait-il demander préalablement la permission et l’autorisation à la Communauté internationale pour que l’ensemble des patriotes malagasy puissent agir pour sauvegarder les Institutions républicaines, démocratiques et laïques de Madagascar et de l’État malagasy ???

    Accord de Cotonou ou pas, il y aura toujours une limite, une frontière, une ligne rouge qu’il ne faudrait pas franchir sous peine d’ingérence dans les affaires intérieures d’un État souverain.

    Après l’éviction du président déchu, Madagascar va connaître une longue période de crise qui n’a pu perdurer que du fait de la seule volonté de ceux que cela arrangeaient.

    Qui avait invité la Communauté internationale à venir se mêler des affaires intérieures du pays ???
    Qui avait fait appel à la Communauté internationale pour assumer un "simulacre" de médiation ???
    Qui avait fait pression sur la Communauté internationale pour que cette dernière applique des sanctions envers Madagascar ???
    Qui avait même souhaité que des forces militaires étrangères viennent fouler et souiller le sol national malagasy ???

    Après ce long et laborieux processus électoral, un État de droit et l’ordre constitutionnel seront restauré.

    Le nouveau pouvoir en place aura la légalité et la légitimité suffisante pour poursuivre la démarche du mouvement orange et permettre d’identifier les véritables fondements et origines de cette crise et de ses responsables.

    La principale tâche du premier President de la IVe
    République (qu’importe qui il sera) sera justement de mettre en place tout les rouages nécessaires (Haute Cour de Justice) pour élucider cette crise et parachever cette action en prenant les sanctions nécessaires envers le ou les responsables.

    • 19 novembre 2013 à 10:24 | Rakitoza (#689) répond à iarivo

      "La Communauté internationale avait-elle d’abord un quelconque droit d’ingérence dans les affaires intérieures malagasy qui, à mon avis, relèveraient plutôt de l’entière souveraineté nationale malagasy et du peuple malagasy ???"

      "Accord de Cotonou ou pas, il y aura toujours une limite, une frontière, une ligne rouge qu’il ne faudrait pas franchir sous peine d’ingérence dans les affaires intérieures d’un État souverain".

      Le Droit international vous connaissez ?
      Les Accords internationaux, les Conventions internationales signé(e)s par Madagascar etc.

      Et vous voulez les respecter quand ça vous arrange, et vous asseoir dessus quand ça vous arrange ????

      ET PUIS QUOI ENCORE ?

    • 19 novembre 2013 à 16:53 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à iarivo

      Qui .... Qui ...... Qui .....?

      Et c’est qui , qui ’mirediredy’ tsy misy farany ity’ ???

      Jusquà affirmer : La tache principale ...!!!!

      C’est à se demander s’il faille encore inviter les malagasy à désigner qui sera
      le président , tellement des Iarivo de ce forum avec leur ton doctoral et l’air de se douter de rien n’ont qu’à s’autodésigner prézida mahay be tena mahavita azy

  • 19 novembre 2013 à 11:50 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Les crises socio-économiques et politiques qui ont marquées les 53 années d’indépendance de Madagascar, ou du moins les 30 dernières années, sont principalement dues à la cupidité des responsables à plusieurs niveaux.
    Mais cette cupidité est l’effet d’une cause qui avait toujours existé depuis la nuit des temps : la convoitise.
    Pour juguler ce mal, il faudra intervenir à deux niveaux :
    D’abord il faudra s’attaquer à la source du mal qu’est la convoitise. Une éducation et sensibilisation de fond s’impose, il faudra savoir faire la difference entre le fait d’apprécier et convoiter les richesses et la reussite des autres. Sur ce point, la société réligeuse et civile, ainsi que l’Etat à travers l’éducation civique, devront s’y impliquer à fond.
    Mais ces actions seront incomplètes et ne suffisent pas à enrayer la conséquence qu’est la cupidité.
    En parallèle, il faudra s’attaquer à ce fléau par des
    outils de préventions et de sanctions, aussi, il sera nécéssaire d’apporter des amendements à nos lois, de séférence la loi fondamentale en y inscrivant ce qui suivent :
    - il est interdit à toutes les autorités politiques et élus de disposer des comptes bancaires et dépôts d’argent à l’etranger
    - la nomination des principaux responsables des organismes de contrôle de la gestion des finances publiques sera soumise à l’approbation de l’assemblée nationale
    - ces organismes devront soumettre leur rapport d’activités au niveau de l’AN
    - au même titre que les lois de finance, la loi de réglement sur l’usage des finances publiques devra aussi passer à un vote annuel au niveau de AN
    - la corruption et le détournement de deniers publics seront considérés comme des actes de haute trahison envers la Nation
    - l’Etat se réserve le droit de saisir et confisquer les biens et richeses que tous les citoyens malagasy sans exception n’arrivent pas à justifier l’origine en conformité avec les lois en vigueur
    - tous les fonctionnaires de l’Etat exerçant des activités au sein d’un parti politique doivent faire une déclaration de patrimoine renouvellée annuellement
    - toutes les déclarations de patrimoines des autorités politiques et étatiques, et des élus seront consultables et accessibles à la connaissance du public
    Bref, en toute humilité, je pense avec toute ma conviction, que l’absence de prise en considération de ces mesures pourra encore prolonger pour quelques siècles le sejour de notre Madagascar au fond de l’abysse

    • 19 novembre 2013 à 11:57 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Svp, de préférence la loi fondamentale

  • 19 novembre 2013 à 12:43 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    A propos

    Qui se souvient des déclarations tonitruantes d’Andry Rajoelina , il y a plus de quatre ans sur la place du treize mai

    ’Mesdames messieurs , je vous demanderai d’applaudir tres fort monsieur
    Augustin Andriamanananoro UN ELITE venant d’Europe’

    • 20 novembre 2013 à 10:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotoasitera Fidy

      - "Il faut pouvoir saisir de l’opportunité".
      Ce dernier que vous citez n’est pas le seul.
      Et pourquoi le montrez du doigt ?
      Il a fait ce qu’il pense être "BON" pour le Pays.
      A quand ?...votre tour !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 novembre 2013 à 17:40 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je ne sais pas si vous avez bien saisi ce que j’ai dit Ramahefarisoa ??

      C’est Rajoelina qui s’est évertué à désigner le sieur Augustin comme un élite venant d’Europe , pas moi

      Je ne fais que ’raffraichir’ ceux qui par ’inadvertance’ ou autre non avouable
      veulent gommer ce fait des
      mémoires

      Mon .. tour ??? c’est ce second qui va se dérouler dans quelques jours chez nous et auquel j’invite tous les malagasy qui ne veulent et qui n’en peuvent
      plus de Rajoelina et de sa clique , de voter massivement pour monsieur ROBINSON

      En route pour la victoire

    • 20 novembre 2013 à 18:16 | reglisse (#6117) répond à Rakotoasitera Fidy

      Vous simulez un remake de Hollande face à Sarkhozy !!!!
      Et à regarder de plus près, Robinson est bien inscrit au parti socialiste français ?? Non ???
      Je ne sais pas ce que donnerait votre candidat au pouvoir à Madagascar ?
      En regardant en france ce qui se passe, plus personne ne veut du président Hollande dont le leit motif était tout sauf Sarkhozy ! Il promettait le changement ! Et il atenu parole puisque la france s’enfonce maintenant très rapidement et inexorablement....
      Il existe de grosses similitudes entre Hollande et Robinson !!!
      Tous les deux n’avaient ou n’ont pas de programme propre, sinon étre élu face à l’adversaire !
      Tous deux compétents dans un domaine spécialisé, sans aucune vision de l’avenir de la conduite d’un pays parce que pas de stature d’homme d’état !
      Quel changement apporterait Robinson, à part retourner en arrière dans les jupes de Neny et Dada ???????
      Quelle nouveauté va nous apporter ce bonhomme ?
      Robinson président ? Ha ha ha, tu parles d’un changement !!!
      Non monsieur Rakotoasitera, vous ne m’avez pas convaincu de voter pour lui, meme si je ne veux plus de Rajoelina !
      Le changement est ailleurs !
      Il faut le trouver dans les législatives !
      Et là, à chacun de trouver son maitre et serviteur !

    • 20 novembre 2013 à 19:03 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à reglisse

      reglisse

      Madagasikara n’est pas la France , cela ne vous a certainement pas échappé n’est ce pas ??

      Et le fait d’ètre inscrit au parti socialiste français n’est pas forcément une tare
      à moins que vous prefererassiez qu’il soit inscrit au front national ??

      De grosse similitudes entre Hollande et Robinson ??

      reglisse , je préfère m’arréter car je m’apperçois que vous ne connaissez point ni l’un ni l’autre

    • 20 novembre 2013 à 19:31 | Isambilo (#4541) répond à reglisse

      Sous les jupes de Neny à la limite mais pas sous celle de son mari quand même.
      Pour ce qui est de Hollande, il y a pire : Sarkozy.

    • 20 novembre 2013 à 20:06 | reglisse (#6117) répond à Rakotoasitera Fidy

      Monsieur Rakotoasitera,
      Vous avez lancé une invitation et j’y ai répondu.
      A votre ton, je sens bien que mes propos ne vous plaisent pas.
      C’est votre appel qui me heurte, tous ceux qui ne veulent pas de Rajoelina votent pour Robinson ?
      Est ce cela votre programme ???
      Et bien non, je ne veux pas de Rajoelina, mais il me semble que Robinson n’a pas la carrure d’un homme d’état !! Ne vous en déplaise !
      Par ailleurs vous avez raison, je ne connais pas Robinson personnellement !
      Ni Hollande.
      Et également, Madagascar n’est pas la France, je vous le confirme !
      Et pour finir, qu’un candidat à la présidence de la république malgache soit inscrit au parti socialiste français, alors si, vous l’avez bien écrit, pour moi c’est une vraie tare !

    • 20 novembre 2013 à 20:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à reglisse

      Plus personne ne veut du Président François HOLLANDE.
      Quels Français ?d’abord
      C’est le sondage ! paraît-il ?
      Allez faire le sonfage,ce 20 novembre 2013,ce sondage a -t-il augmenté ou baissé ?
      Grâce à la foi d’Hollande en l’équipe de France de Foot-ball que sette dernière a fait du miracle :
      - "trois buts à zéro"-.
      Qui dit mieux ?

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 novembre 2013 à 14:55 | alika mirenireny (#3197)

    mot du jour
    "selfie"
    traduction en gasy ?
    Selfie mot de l’année dictionnaires Oxford
    http://tinyurl.com/kxchj3t
    https://twitter.com/sainagasydadabe/status/402764450790256641/photo/1
    tsy fiheverana afa-tsy ny tena sy ny an’ny tena ?
    nombrilisme ?

    • 19 novembre 2013 à 15:20 | alika mirenireny (#3197) répond à alika mirenireny

      nihodinkodina tamin’ny tenany moa tsy adala ireo alika
      DAUDET Alphonse ?
      Dadabe , mihevi-tena ho zavatra !

    • 19 novembre 2013 à 15:36 | alika mirenireny (#3197) répond à alika mirenireny

      Citation de Daudet traduite par
      Rakotonaivo François
      ALPHONSE DAUDET
      LES ÉMOTIONS D’UN PERDREAU ROUGET

      http://www.kufs.ac.jp/French/i_miyaza/publique/litterature/DAUDET__Les_Emotions_d’un_Perdreau_rouget.pdf

    • 20 novembre 2013 à 10:55 | Bena (#2721) répond à alika mirenireny

      VAKIO NY LAHATSORATRA NOMENA HANAOVANA FANADIADIANA ENY AMBONY. DIA VAKIO HATRAMIN’NY FARANY NY VOALZA REHETRA MANARAKA EO. HO TSAPANAO TANTERAKA NY FOTOTRY NY OLANA REHETRA ETO DAGO. RESAKY NY MOANA SY MARENINA.

  • 20 novembre 2013 à 13:50 | rasoulou (#4222)

    Et 1 et 2 et 3 zéro ...L’équipe de France est au Brésil !
    Allez les bleus !
    La coupe du Monde sans la France INIMAGINABLE !
    Et la Magie du Foot a encore fonctionné : France-Ukraine 3-0.
    La France EST QUALIFIEE !

    • 20 novembre 2013 à 18:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rasoulou

      C’est grâce à Monsieur le Président de la République Française François HOLLANDE qui est resté coller aux bleus depuis son retour d’Israẽl.

    • 20 novembre 2013 à 18:44 | rasoulou (#4222) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Qualif. Coupe du monde 2014 - Mardi, les Bleus ont joué à douze(Public=12 è joueur).
      Historique pour l’équipe de France, ce 19 novembre le restera également pour le Stade de France et son public, qui n’avait jamais été aussi incandescent,bouillant, le soutien des supporters était A FOND.

    • 21 novembre 2013 à 11:52 | alika mirenireny (#3197) répond à rasoulou

      Marc Dorcel
      @dorcel
      Si les bleus se qualifient ce soir, ma VOD gratuite toute la nuit pour fêter ça ! #AllezZahia #FRAUKR
      8:55 PM - 19 Nov 2013
      https://twitter.com/dorcel/status/402887772299870208
      3 459 Retweets
      374 Favoris
      Michton Papouilles Geoffroy HENRY é1000i Batistuta Filippesi Lanzardo

      sextape de Zahia avec..avec..Nd..?

  • 20 novembre 2013 à 16:55 | alika mirenireny (#3197)

    Alika Mirenireny ‏
    @sainagasydadabe
    #madagascar
    allez ..Dadabe !
    la Marseillaise en vert d’ Alika
    0-3
    https://twitter.com/sainagasydadabe/status/403158472172118016/photo/1

  • 20 novembre 2013 à 19:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Décès d’un élite Malgache.
    - RADIFERA Jocelyn Bertin.
    Mes sincères condoléances à :
    - son cher petit frère RADIFERA Jacky Bertin ,sa belle-soeur JANET EDWARDS
    et son neveu
    - à New-York
    et à toute la Famille à Madagascar
    - "Bien les fleurs se fanent,meurent et disparaissent,leurs précieux parfums demeurent toujours".
    - "Tout comme ces fleurs éclatantes,ceux que nous aimons ne meurent jamais,ils demeurent avec NOUS,à jamais,empreints dans nos souvenirs précieux".
    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 20 novembre 2013 à 22:28 | varanasi (#7504)

    Tantara kely sendra tadidy tao amin’ny biraon’ny Proviseur-ny Lycée iray any ambanivohitra raha nisy Ingahy tonga hamindra sekoly ny zanany (transfert), Ingahy io dia mipetraka 30km mahery miala ny sekoly ary nandeha tongotra ora maro vao tonga tany. Nony nijery ny taratasy rehetra anefa ingahy Provy dia hoy izy :
    - Tsy afaka manao sonia ny fangatahana hamindrana an’io zanakao io ianao ramose fa hitako amin’ity kopia ity fa hay tsy misy anaran-dray ato ka tsy misy afa-tsy ny reniny no afaka manao izany na misy fanomezan-dalana voasonian’ny reniny vao afaka hataoko ny famindrana.
    - Ka ny reniny anie ramose tsy afaka mankaty fa mitaiza kely ary efa nandeha tongotra adiny dimy aho vao tonga taty sady tsy manam-potoana hafa hiverimberenana hanaovana an’io taratasy io.
    - Ka tsy misy azoko hatao anao amin’izany anie fa raha ho ataoko aza ny taratasinao izao dia tsy ho hataon’ny cisco sonia koa noho io olana io ary ho bedin’ny sefoko aho manao taratasy tsy ara-dalana.
    - ... ... ohatrinona ary no omeko anao ramose dia hataonao ny taratasiko ???

    Asa raha olon-kafa fa dia nisafoaka ingahy Provy nipetrahan’io fanontaniana io. Mety hoe raha vola be ve dia nataony ny taratasy ? :D

    Ary ny momba ny tsolotra kely any amin’ny biraon’ny kaominina ? Ny fanolotra ireo polisy sy zandary, sy ireny tsolotra kely amin’ny fiainana andavanadro ireny ? Tsy efa lasa fahazarana sy fombantsika ve ? Ka dia tokony hahagaga ve ra ny mpitantana ambony koa no tsy milamina, indrindra fa rehefa vola be amina miliara ny resaka ?

    • 21 novembre 2013 à 03:41 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à varanasi

      Marina sy tsotra ny tantara !

      Et si je paie en Euros, çà va se résoudre encore plus vite !!!

      Moralité : aza mbà tsy manambola sy harena ihany !

  • 21 novembre 2013 à 10:42 | Herimbola (#2901)

    Cet article est convaincant. Et la neutralité du journaliste est évidente. Il ne parle que les faits, il n’y a pas de subjectifs dans le sujet. C’est notre vie quotidienne à Madagascar.
    Où peut-on trouver un secteur qui ne connait pas de népotisme ou de conflit d’intérrêt dans le publique que dans le privé ? Ca fait honte, ça fait mal. Les élites voient bien ce qui se passe, mais est-ce que ça vaut le coût de se tuer face aux avares du pouvoir, qui ont le but de s’enrichir que de donner le meilleur de soi-même pour leur compatriote. S’il n’ont pas de place politique " ", camouflé en poste administratif, ils vont devenir sans porte feuille et appauvris dès que le poste est retiré.
    Les vrais élites pense comment laisser une bonne histoire pour le pays ! Et même s’ils quitte le fauteuil, il y a toujours des terrain d’attérissage,c’est normal car il n’a pas été nommé par accident ! Plutôt par sa compétence. Les élites acceptent naturellement la succession. Dans la politique, il y a beaucoup à faire par les vrais élites, mais se battre à mort contre les assoiffés du pouvoir, ça ne vaut pas le coût ! Il vaut mieux se placer dans les intervenants communautaires, au moins on peut faire quelque chose pour le pays.
    Je remercie l’auteur de cet article.

  • 26 novembre 2013 à 16:32 | alika mirenireny (#3197)

    salama,
    comment dit-on en malgache :

    "avoir la téte dans le sable "

    avenir , espoir de Madagascar,
    énergies émergentes ? (mdr !!)
    https://twitter.com/mamytomasina/status/405324981459890176/photo/1
    http://www.africaintelligence.fr/insiders/LOI/MADAGASCAR

    L’autruche qui enfouit la tête dans le sable veut, en tout cas, vous donner le sentiment que cette tête est la partie la plus importante de sa personne.
    Journal (1927)
    Mansfield

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS